Par : Yves Anaclet BAGAFOU
CENAREST IRAF
Pays d’Afrique Centrale, à cheval sur l’Equateur,
Coordonnées GPS: latitude 2°N et 4°S, Longitude 8°30’ et
14°30’E
Populat...
Le Gabon et ses voisins
Caractéristiques des sols du Gabon
Le Gabon est dans un milieu tropical, milieu difficile à mettre
en valeur et à aménager...
Les précipitations sont violentes provoquant des érosions
mécaniques et la disparition rapide de la matière organique;
L...
Les sols sont latéritiques - sols maigres, lessivés
appauvris en silice et en éléments nutritifs
fertilisants (Ca, Mg, K,...
C’est sur ce type de sols que se
pratique l’agriculture vivrière,
dite de subsistance.
Agriculture
itinérante sur
brûlis
•Destruction des forêts;
•Baisse de la biodiversité
biologique et de son activité;
•bais...
Secteurs : forestier – minier - pétrolier piliers de
l’économie du pays
Destruction importante des forêts; sol sans protec...
Priorités et Stratégies pour une gestion
durable des terres au Gabon
Priorités nationales :
Pour l’Etat, le défi est double : concilier le
développement économique et pérenniser les
ressource...
 Construire de nouveaux laboratoires de recherches en
sciences du sol sinon renforcer les capacités
techniques de ceux ex...
Prévoir une réglementation dans l’usage des engrais
chimiques puisque l’Etat envisage construire une
usine de production ...
L’exploitation de toute concession forestière
assujettie à la présentation d’une solide stratégie
d’aménagement.
Créatio...
Mise en place de plans de développement national
et d’occupation des sols pour l’allocation des terres
aux différents sec...
Conclusion
Faire face au phénomène de dégradation des terres exige
des changements et améliorations des conditions
économi...
Thank you for your attention
Gabon
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Gabon

1 469 vues

Publié le

http://www.fao.org/globalsoilpartnership
This presentation was made during the African Soil Prtnership consulation workshop which took a place in Ghana, 20-22 May 2015. This presentation was made by Yves Anaclet Bangafou, and it presents the priorities for SSM in Gabon.

©FAO: http://www.fao.org

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 469
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Gabon

  1. 1. Par : Yves Anaclet BAGAFOU CENAREST IRAF
  2. 2. Pays d’Afrique Centrale, à cheval sur l’Equateur, Coordonnées GPS: latitude 2°N et 4°S, Longitude 8°30’ et 14°30’E Population: 1 520 000 habitants Superficie: 267 667 km² Densité : 5,23 habitants/km² Climat: équatorial, chaud et humide avec 4 saisons : 2 sèches, 2 pluvieuses Relief: Fortement accidenté Généralités sur le Gabon
  3. 3. Le Gabon et ses voisins
  4. 4. Caractéristiques des sols du Gabon Le Gabon est dans un milieu tropical, milieu difficile à mettre en valeur et à aménager du fait de son climat et de la nature de ses sols. Les sols du Gabon sont dans leur majorité ferralitiques. Sols fragiles et pauvres. Les pH sont acides: • pH ≤ 4 en surface sous forêt, • pH 4,5 à 5,5 sous savanes
  5. 5. Les précipitations sont violentes provoquant des érosions mécaniques et la disparition rapide de la matière organique; Les sols sont riches en argile principalement la kaolinite de faible CEC (<10 meq), comparativement à la montmorillonite des régions tempérées riche en CEC;
  6. 6. Les sols sont latéritiques - sols maigres, lessivés appauvris en silice et en éléments nutritifs fertilisants (Ca, Mg, K, Na).
  7. 7. C’est sur ce type de sols que se pratique l’agriculture vivrière, dite de subsistance.
  8. 8. Agriculture itinérante sur brûlis •Destruction des forêts; •Baisse de la biodiversité biologique et de son activité; •baisse du niveau de la matière organique
  9. 9. Secteurs : forestier – minier - pétrolier piliers de l’économie du pays Destruction importante des forêts; sol sans protection pertes de sol par érosion, compaction du sol après passage des engins; produits chimiques déversés
  10. 10. Priorités et Stratégies pour une gestion durable des terres au Gabon
  11. 11. Priorités nationales : Pour l’Etat, le défi est double : concilier le développement économique et pérenniser les ressources naturelles. Pour la recherche: Réactualiser les données sur les sols Cartographier les sols du pays Renforcer les capacités du personnel des sciences du sol, promouvoir la formation des chercheurs et techniciens dans le domaine des sciences du sol;
  12. 12.  Construire de nouveaux laboratoires de recherches en sciences du sol sinon renforcer les capacités techniques de ceux existants;  Inviter les décideurs à s’investir dans la promotion de la gestion durable des sols en initiant des campagnes de sensibilisation auprès de la population  Identifier surtout avec les petits producteurs les méthodes et pratiques culturales susceptibles de garantir une bonne production des denrées alimentaires sans dégrader leur environnement;
  13. 13. Prévoir une réglementation dans l’usage des engrais chimiques puisque l’Etat envisage construire une usine de production d’engrais à Port gentil. Mise en réserve de 3,6 millions d’ha (11 % du territoire national) sous formes d’aires protégées (13 parcs nationaux),
  14. 14. L’exploitation de toute concession forestière assujettie à la présentation d’une solide stratégie d’aménagement. Création d’un Fond Forestier National (FFN) susceptible de soutenir les efforts nationaux d’aménagement et surtout de régénération artificielle des forêts
  15. 15. Mise en place de plans de développement national et d’occupation des sols pour l’allocation des terres aux différents secteurs (urbanisme, agriculture, foresterie), Création d’une agence gabonaise d’études d’observation spatiales (AGEOS) pour la réception d’images satellites sur évolution des forêts (mise à disposition des 1eres images depuis 2013). Ratifications de nombreux traités environnementaux,
  16. 16. Conclusion Faire face au phénomène de dégradation des terres exige des changements et améliorations des conditions économiques, sociales et institutionnelles dans le cadre desquelles se fait la gestion des ressources naturelles en Afrique. De tels changements et améliorations ne sont possibles qu’à travers une volonté politique forte affirmée tant au niveau des Etats qu’au niveau des sous-régions dans leur ensemble. Avec en perspectives des échanges d’expériences sur la lutte contre la dégradation des terres et la désertification entre pays.
  17. 17. Thank you for your attention

×