SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  55
Télécharger pour lire hors ligne
   
2 
PPREAMBULE
A la d
d’Urba
Seine
concer
transp
Ce tra
parten
territoi
Ce d
dévelo
réflexio
ligne n
Ce doc
des in
princip
Ce do
des pr
pour le
Il est,
l’arrivé
diffuse
territoi
demande du
anisme de la
a mené, ent
rnant les que
port.
avail a perm
naires et coll
re estuarien,
document s
oppement de
ons en cours
nouvelle Paris
cument synth
frastructures
paux projets d
ocument perm
rojets d’aména
es années à v
, en effet, e
ée d’une lign
er l’effet de
re.
Comité des É
Région du H
tre 2008 et 2
estions de mo
mis de mobi
lectivités terr
techniciens e
s’inscrit dan
l’Axe Seine e
menées par
s-Normandie.
étique s’articu
de transport,
de l’Estuaire.
met d’accomp
agement et d
venir.
essentiel de
e ferroviaire
la grande v
Élus de l’Estu
Havre et de l’
010, une sér
obilités et infr
liser une cin
ritoriales de
t élus.
s la probl
et souhaite ac
le comité de
ule autour de
des enjeux p
pagner le po
e déplaceme
mailler et d
nouvelle stru
vitesse sur
uaire, l’Agenc
’Estuaire de
rie de réunion
rastructures d
nquantaine d
l’ensemble d
lématique d
ccompagner le
e pilotage de
la présentatio
partagés et de
ortage politiqu
nt de l’Estuair
d’accompagne
ucturante pou
l’ensemble d
3 
ce
la
ns
de
de
du
de
es
la
on
es
ue
re
er
ur
du
 
4 
 
5 
L’Estuaire de la Seine constitue un territoire de plus de 600 000 habitants répartis sur deux régions (Haute et Basse
Normandie) et 3 départements (Eure, Seine-Maritime et Calvados). Il se compose de cinq Pays, dont 43% de la population se
situe dans le Pays du Havre Pointe de Caux Estuaire. Le morcellement du territoire participe à la multiplicité des autorités
gestionnaires des transports, ce qui contribue à multiplier les ruptures de charge pour les déplacements dans l’Estuaire.
Les flux pendulaires, les déplacements touristiques et les trafics de transit étroitement liés à l’importance du port international
multiplient les échanges et les déplacements sur un territoire contraint par la Seine et son littoral.
 
6 
 
7 
PARTENAIRES AYANT PARTICIPE AUX DIFFERENTS ATELIERS
CODAH (Communauté d’agglomération Havraise)
Communauté de Communes de Saint-Romain-de-Colbosc
Communauté de Communes de Lisieux Pays d'Auge
Communauté de Communes de Fécamp
Communauté de Communes de Pont-Audemer
Communauté de Communes de Blangy Pont-l’Evèque
Communauté de Communes Caux Vallée de Seine
Ville du Havre
Ville de Saint-Romain de Colbosc
Ville de Fécamp
Ville de Pont-Audemer
Commune d’Ecrainville
Pays Risle Estuaire
Pays d’Auge Expansion
Syndicat Mixte du Pays des Hautes Falaises
Syndicat Mixte de la Région Caux Seine
DDE Subdivision Le Havre
DDE du Calvados
DDE de l'Eure PAE - CCI du Pays d'Auge Expansion
DDE Pôle d'Aménagement Territorial Sud Pays d’Auge
DDE Pôle d'Aménagement Territorial Nord Pays d'Auge
CCI Fécamp/Bolbec
CCI du Havre
CCI de Rouen
CCI du Pays d’Auge
Grand Port Maritime de Rouen
Grand Port Maritime du Havre
DREAL Haute-Normandie
DREAL Basse-Normandie
Conseil Régional de Haute-Normandie
Conseil Régional de Basse-Normandie
Conseil Général de Seine Maritime
Conseil Général de l'Eure
Conseil Général du Calvados
Société Autoroute Paris Normandie (SAPN)
Autoroute de Liaison Seine-Sarthe (ALIS)
Direction Régionale Réseau Ferré de France (RFF)
Direction Régionale de la SNCF de Normandie
Voies Navigables de France
Université du Havre
Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande
CRT Normandie (Comité Régional du Tourisme)
CDT 76 (Comité départemental du tourisme)
Office de Tourisme du Pays Caux Vallée de Seine
FNAUT Haute-Normandie
 
8 
 
9 
I. UN RESEAU ROUTIER PERFORMANT A CONFORTER
 
10 
11 
Le réseau routier et autoroutier s'est développé principalement sur un axe Est-Ouest le long de la Seine, entre Paris,
l’Agglomération Rouennaise et la rive gauche de la Seine (Lisieux, Pont-l’Evêque, Caen). C’est l’ouverture du Pont de
Tancarville, en 1959, qui a permis à la rive droite de la Seine et au Havre d’être reliés au réseau autoroutier français.
L'ouverture de l’autoroute A29 (Autoroute des Estuaires), du Havre vers Amiens et le Benelux, et l’ouverture du Pont de
Normandie, en 1995, ont permis de compléter le maillage du territoire et de favoriser l’ouverture sur les territoires voisins,
ainsi qu’une intégration au réseau Européen.
Espace Caen / Rouen / Le Havre, principaux axes routiers et autoroutiers  
12 
Aux axes autoroutiers s’ajoutent des axes
structurants qui desservent les principaux pôles
urbains et permettent de les relier entre eux.
Les axes secondaires participent au maillage en
étoile plus fin autour des différents pôles et à la
desserte des zones plus rurales du territoire.
Sur le Pays des Hautes-Falaises, la RD925 (Le
Havre/Fécamp) joue un rôle structurant sur la pointe
de Caux pour la desserte de Fécamp. Cet axe a la
particularité de jouer un rôle essentiel dans les flux
pendulaires de la zone d’emploi du Havre.
La RD926 (Fécamp / Yvetot) permet également de
relier le Pays des Hautes Falaises au réseau
autoroutier (A29). Son prolongement par le Pont de
Brotonne permet une connexion à l’A13 et à l’A28
au niveau de Bourg Achard.
Sur la rive gauche, la D613 Caen/Lisieux/Evreux,
parallèle à l’A13, joue un rôle majeur dans la
desserte du sud Pays d’Auge et de Lisieux. Cette
commune de près de 23 000 habitants ne bénéficie
pas de dessertes routières optimales notamment
pour rejoindre le réseau autoroutier, l’A13 au nord
et A28 au sud.
13 
 
 
Les relations domicile-travail (flux pendulaires) les plus
importantes dans l’Estuaire de la Seine se font entre Le
Havre et sa seconde couronne périurbaine.
Ainsi, 56% des actifs de la Communauté de Communes de
Criquetot et 54% de la Communauté de Communes de
Saint-Romain de Colbosc vont travailler dans la CODAH
(chiffres 2004) (cette proportion reste élevée pour la
Communauté de Communes de Goderville 39%). Les flux
de navetteurs importants ont une répercussion directe sur
les axes de circulation aux périodes de pointes, notamment
sur la RD925 (Le Havre-Goderville-Fécamp) et RD6015.
Cette carte montre également que les relations domicile
travail sont étroites entre Lisieux et les Communauté de
Communes voisines, notamment la Communauté de
Communes des Portes du Pays d’Auge, dont 46% des
actifs vont travailler sur la Communauté de Communes de
Lisieux Pays d’Auge.
De la même manière, la Communauté de Communes de
Pont-Audemer est très liée aux territoires voisins pour ses
relations pendulaires qui sont importantes, notamment avec
la Communauté de Communes de Quillebeuf-sur-Seine.
Les navetteurs sont également nombreux à aller travailler
de la Communauté de Communes de Valmont vers celle de
Fécamp, ainsi que de la Communauté de Communes de
Blangy Pont-l’Evêque vers celle de Cœur Côte-Fleurie
(Deauville-Trouville).
C
d
o
P
re
L
P
d
S
Cette carte de
de ceux-ci su
originaires d’u
Pour hiérarch
eprésentée.
La Pointe de C
Pays des Ha
dépendance v
Seine (présen
s aires d’influ
ur les mobilité
ne des trois u
iser l’influenc
Caux et l’aire
autes Falaise
vis-à-vis de l’a
ce de la zone
ence des trois
és résidentiel
unités urbaine
ce d’une com
urbaine du H
s principalem
gglomération
e industrielle d
s pôles métro
lles. L’influen
s sur le nomb
mmune sous
Havre apparai
ment (second
havraise et d
de Port Jérôm
opolitains norm
nce pour cha
bre total de mi
l’attraction d
ssent très ne
de couronne
de sa zone ind
e).
mands (1999)
que commun
igrants entran
de deux pôle
ettement. Les
périurbaine
dustrielle & po
est intéressa
ne correspond
nts dans cette
es, seule la
communauté
du Havre) s
ortuaire ainsi q
ante afin de dé
d au nombr
commune.
valeur la plu
s de Commu
sont soumise
que du Pays C
1
éfinir l’influenc
re de migran
us forte a ét
nes du Sud d
s à une fort
Caux Vallée d
14 
ce
ts
té
du
te
de
15 
Cette carte présente les enjeux locaux en matière de
desserte routière pour fluidifier, renforcer et sécuriser
le réseau routier de l’Estuaire.
La cohésion du maillage routier de l’Estuaire et
l’amélioration des liaisons entre les deux rives est
primordial.
Les aménagements sont nécessaires pour intégrer
l’Estuaire et le Grand Port Maritime du Havre au
réseau autoroutier national. Cela passe par des
besoins de sécurisation et par l’aménagement de
créneaux de dépassement sur les axes les plus
chargés, mais également par l’aménagement d’axes
nouveaux permettant de fluidifier les échanges ou de
canaliser les flux de poids lourds qui encombrent les
axes secondaires.
En orange : les axes à restructurer, les voiries
inadaptées à la hausse des trafics, les axes à
renforcer.
En rouge : les liens structurants manquants (grand
contournement Nord du Havre), desserte de Lisieux
(jonction A29-A28), ainsi que les liens entre A29-Pont
de Brotonne-A13/A28.
 
16 
 
17 
II. CONTRAINTES ET OPPORTUNITES DU MODE FERROVIAIRE
POUR STRUCTURER ET DEVELOPPER LES TERRITOIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
18 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le réseau ferré estuarien se caractérise par deux axes majeurs Est-Ouest, (Le Havre / Rouen / Mantes-la-Jolie / Paris)
au nord et (Caen / Lisieux / Evreux / Mantes/ Paris) au sud. L’interconnexion des deux réseaux n’est possible que dans
l’agglomération Rouennaise grâce au viaduc d’Eauplet.
La ligne Paris, Rouen, Le Havre souffre aujourd'hui de son obsolescence, d’un matériel roulant inconfortable et d’une sur-
occupation en heure de pointe. Les problèmes de retard et de fiabilité sont courants. En 1975, il fallait 1h45 pour réaliser
le parcours, mais plus de 2h10 en 2010 pour parcourir 211 kilomètres qui séparent Le Havre de Paris.
Certaines améliorations comme le cadencement (fin 2008) ou la rénovation des voitures (courant 2010) menées par la
Région Haute-Normandie tentent néanmoins d’améliorer l’offre et les conditions de voyages.
19 
LE RESEAU FERRE ACTUEL : UNE STRUCTURATION BIPARTIE EST-OUEST
Le réseau de l’Estuaire est marqué par deux axes forts Est-
Ouest (Le Havre-Paris et Paris-Caen), d’importance nationale
ainsi que quatre axes d’importance régionale :
Rive droite, un axe Le Havre/Bréauté/Fécamp a été
réorganisé et rénové en 2004 par la Région Haute-Normandie
et structure la Pointe de Caux. Cette ligne permet de relier
Fécamp au Havre en 43 minutes sans rupture de charge en
gare de Bréauté.
En zone urbaine et périurbaine du Havre, la LER (Lézard
Express Régional), mise en place en 2001, permet une
desserte cadencée sur le tronçon Le Havre-Montivilliers, mais
n’assure actuellement que quatre navettes par jour jusqu’à
Epouville et Rolleville plus en amont de la vallée.
Rive gauche, la ligne Lisieux/Deauville-Trouville permet de
desservir la côte fleurie et d’être relié directement à Paris 4
fois par jour en semaine. La ligne Caen/Lisieux/Bernay/Rouen
permet une liaison entre les deux capitales régionales qui est
néanmoins très lentes.
A ces lignes voyageurs, viennent s’ajouter deux lignes
dédiées fret :
La ligne de Bréauté/Beuzeville/Notre-Dame-de-Gravenchon
ainsi que la ligne Pont-Authou/Honfleur.
Depuis la fin des années 70, de nombreuses lignes
secondaires ont été fermées à la circulation et partiellement
démontées. Il s’agit des lignes Rolleville-les Ifs, Etretat/
Fécamp, Fécamp/Saint-Valéry-en-Caux.
20 
Sur le Pays des Hautes Falaises, la réouverture de la LER depuis Rolleville pour rejoindre Criquetot-l’Esneval et
Goderville est évoquée afin d’offrir une alternative au tout automobile dans les flux pendulaires entre l’aire urbaine du
Havre et la ville de Fécamp. Le Pays des Hautes Falaises ne bénéfice pas aujourd’hui d’une desserte suffisante de son
territoire puisque les seules gares en activité sont celles de Fécamp et la gare TER de Foucart-Alvimare sur l’axe Le
Havre-Rouen.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
21 
 
LES GARES : UN ROLE STRUCTURANT D’AMENAGEMENT DU
TERRITOIRE
Les gares sont des espaces polarisateurs qui permettent
de structurer le territoire et les espaces environnants.
Dans l’Estuaire, nous avons placé sur la carte de droite
des cercles rouges représentant les espaces à moins
d’1,5 km d’une gare en activité de l’Estuaire (espaces
accessibles pour un piéton en moins de 20 minutes). Il
est intéressant de voir que :
193 847 habitants1
(soit 32% de la population de
l’Estuaire) sont concernés, dont 114 742 habitants pour
la CODAH.
Sur la seconde carte, nous avons représenté en rose les
espaces à moins de 3 km autour des gares (espaces
accessibles en bicyclette dans le quart d’heure) :
331 539 habitants2
(54% de la population de l’Estuaire
de la Seine) sont concernés (dont 203 882 habitants pour
la CODAH).
Ces deux cartes montrent le rôle structurant des gares
pour les territoires.
La proximité d’un tel équipement est un atout fort de
développement urbain et/ou économique. Dans un
                                                            
1
IRIS avec Population 1999
2
IRIS avec Population 1999
contexte de développement durable des territoires, ces
sites d’enjeux sont renforcés.
Espaces à moins de 3 km autour 
des gares en activité dans 
l’Estuaire 
Espaces à moins de 1,5 km autour 
des gares en activité dans 
l’Estuaire 
22 
QUELLE STRUCTURATION DU RESEAU FERROVIAIRE SUR LA POINTE DE CAUX ?
La Pointe de Caux dispose d’un axe ferroviaire majeur (Paris-Bréauté-Yvetot-Rouen) et de deux axes modernisés
complémentaires (Fécamp-Bréauté et de la Lézarde Express Régional).
Son opportunité est également de disposer d’une ligne fret dans la vallée du commerce et d’une ligne désaffectée sur le
Pays des Hautes Falaises (Rolleville-Les Ifs) qui peuvent, à terme, faire partie d’un véritable réseau maillé sur la Pointe
de Caux.
Cette ligne désaffectée passe par les Communautés de Communes de Criquetot-L’Esneval et de Campagne de Caux.
Les anciennes gares étaient Turretot, Criquetot l’Esneval, Ecrainville et Goderville. Cet axe est structurant pour l’aire
urbaine havraise puisqu’il se cale sur les flux pendulaires et est parallèle aux axes routiers les plus chargés.
La ligne pourrait desservir les communes où les actifs
travaillant dans le pôle d’emploi du Havre sont supérieurs à
40%, qui sont également des espaces urbains à fort
développement.
Les terrains à proximité des anciennes gares (Turretot,
Criquetot-l’Esneval, Ecrainville et Goderville) constituent de
véritables opportunités pour développer l’habitat dans ces
communes. Ce sont des sites d’enjeux.
La réouverture de la ligne desservant Lillebonne et Notre-
Dame-de-Gravenchon est également envisagée.
L’ensemble de ces lignes permettraient ainsi de créer un
véritable réseau sur la Pointe de Caux, avec des relations
directes entre Fécamp et la vallée du Commerce, entre
Fécamp et Le Havre, Le Havre et Yvetot, Le Havre
Goderville et enfin les relations entre Le Havre et la vallée
du Commerce.
  223 
24 
 
 
 
25 
 
Source APUR/AURH/SNCF 
DESSERTE FRET DU GRAND PORT MARITIME DU HAVRE ET VOLONTE DE RECONQUETE DES PARTS DE MARCHES
L
d
p
L
H
l’
L
g
re
p
m
tr
l’
L
n
re
L
M
p
d
c
fa
d
é
R
Le Havre, prem
développer le
politique marit
Les besoins e
Havre en tant
organisation d
Les ports les
généralement
estent le
pertinence de
mesure pas
ransportées,
offre, sa flex
Le Havre, d
niveau europé
econquérir de
L’ouverture
Motteville-Mon
permis de flu
dans l’hinterla
chantier de 53
aciliter le trafi
de la France d
évitant aux
Rouen et l'Ile-d
mier port de F
trafic de cont
ime de la Fra
en transport e
que Métropol
des transports
s plus perfo
ceux où les m
moins long
l’offre en tra
aux seule
mais aussi à
xibilité et sa
ans sa con
éen et mondia
es parts de ma
du tronçon
nterolier-Buch
uidifier le fre
and du Port d
3 millions d’€
ic fret vers le
depuis le port
convois de
de-France.
France de traf
teneurs d’ici 2
nce annoncé
et logistique, l
le Maritime In
s de fret.
ormants sont
marchandises
gtemps. La
ansport ne se
es quantités
la fiabilité de
compétitivité.
ncurrence au
al, se doit de
archés.
n ferroviaire
y, en 2008, a
et ferroviaire
du Havre. Ce
a permis de
Nord et l'Est
t du Havre en
passer par
fic de contene
20 ans. Cette
par le Préside
les préconisa
nternationale,
t
s
a
e
s
e
e
e
a
e
e
e
t
r
eurs et de val
e volonté s’ins
ent de la Rép
tions du SCo
les enjeux en
leurs de marc
scrit dans un
ublique.
oT Le Havre P
nvironnementa
chandises trai
objectif nation
Pointe de Ca
aux, nécessite
itées, affiche
nal de dévelo
ux Estuaire d
ent d’ouvrir un
2
une volonté d
oppement de
d’intégration d
ne réflexion su
26 
de
la
du
ur
27 
L
p
G
R
R
C
e
L
c
s
é
-
(j
-
c
-
fi
-
e
-
le
Les infrastru
primordiales p
Grand Port Ma
Rouen présen
Range Nord.
Cependant, Le
est à l’écart de
L'autoroute fe
consistant à
spéciaux. C
économiques s
accepte
jusqu’à 40t et
ne pas
camion,
offrir un
iabilité,
propose
existe général
offrir un
es marchandis
uctures ferr
pour conserve
aritime du Ha
nt sur l’Estua
e Havre, port
es autoroutes
rroviaire est
transporter d
ependant,
sont contraign
r la plupart
t hauteur de 4
pénaliser le
ne cadence r
er un tarif com
ement,
transport con
ses.
roviaires de
er et accroîtr
avre et du Gr
aire (Honfleur
majeur pour
ferroviaires.
un concept d
des poids lo
les conditio
nantes :
des poids l
4,04 m.),
e temps de
elativement é
mpétitif à l'al
nfortable aux c
l’Hinterland
re la compéti
rand Port Mar
r) face aux p
la France et l
de transport c
ourds sur de
ons techniq
lourds en ci
parcours gl
élevée et une
ternative rout
chauffeurs et
d sont
tivité du
ritime de
ports du
’Europe,
combiné
es trains
ues et
rculation
obal du
e bonne
tière qui
sûr pour
228 
29 
30 
31 
III. L’INTERMODALITE, SYNERGIE DES TRANSPORTS
EN COMMUN POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE
ET LE CADRE DE VIE
32 
UNE INTERMODALITE INEGALE ET INACHEVEE DANS L’ESTUAIRE DE LA
SEINE
Les infrastructures de transports sont nombreuses sur ce
territoire morcelé, mais l’intermodalité est plus ou moins aboutie
selon les zones géographiques.
Sur le territoire de l’Estuaire, Le Havre constitue le principal
nœud de transport et d’intermodalité. Fécamp et Lisieux
constituent des nœuds secondaires d’intermodalité d’importance
régionale
Une intermodalité moins importante s’effectue également en
certains points (Côte Fleurie, Pont l’Evêque, Bréauté-
Beuzeville). Plusieurs autres territoires ont une intermodalité
partielle (Pont-Audemer, Honfleur, la Vallée du Commerce,
certains bourgs structurants du Pays des Hautes Falaises).
La fermeture commerciale des lignes ferroviaires de la vallée de
la Risle et du Pays des Hautes Falaises ont limité le
développement de l’intermodalité sur les principaux bourgs
desservis.
 
33 
Les départements ont à leur charge l’organisation des transports par car. La gestion et l’organisation sont déléguées à
des sociétés privées.
Le réseau interurbain du Calvados, plus connu sous le nom de Bus Verts du Calvados, a été créé par le Conseil Général
dans les années 80. Les Conseils Généraux de Seine-Maritime et de l’Eure ont également leur réseau de bus
interrubains appelés « transports départementaux ».
L’Estuaire de la Seine comptait, début 2009, 28 lignes de bus
interurbains desservants les principaux pôles urbains ou ruraux du
territoire. Cependant, la desserte des lignes et les fréquentations des
lignes sont très inégales.
Certaines liaisons sont très efficaces comme la desserte Le Havre/Caen
Express (35 279 passagers par an en 2008) ou la ligne Le Havre-
Caudebec-en-Caux. D’autres lignes sont beaucoup moins attractives
comme la ligne Fécamp-Valmont-Angerville.
Depuis août 2006, les Départements de la Seine Maritime et de l’Eure
ont mis en place une tarification commune à 2€ le billet, sur toutes les
lignes de bus interurbains (hormis Evreux-Rouen).
 
 
 
34 
 
 
L’Estuaire de la Seine 
Réseau des lignes interurbaines principales  
 
Le réseau de ligne est assez dense sur l’ensemble du
territoire mais est principalement articulé autour de 5
nœuds principaux : Le Havre, Fécamp, Lisieux, Pont-
Audemer, Honfleur.
La Communauté de Communes Caux Vallée de Seine
(Bolbec, Lillebonne, Tancarville, Caudebec-en-Caux) se
caractérise également par les nombreuses relations
avec ses territoires voisins (Le Havre, gare SNCF de
Bréauté, Yvetot et Rouen).
 
 
 
 
35 
L’Estuaire de la Seine 
Réseau des lignes interurbaines structurantes  
(Lignes ayant plus de 8 A/R par jour) 
 
Les lignes structurantes en 2009 concernent
essentiellement le littoral avec la côte fleurie (Honfleur-
Cabourg) et les Hautes Falaises (entre Le Havre et
Fécamp), ainsi que la Vallée du Commerce dont les
relations au Havre sont nombreuses et performantes.
Le Havre/Bolbec/Caudebec (108 468 voyageurs par an
en 2009). 
Les liaisons structurantes inter-pays sont peu
développées sur la rive sud et notamment sur le Pays
Risle Estuaire (Pont-Audemer) qui n’a aucune relation
structurante avec la Vallée du Commerce, Le Havre et le
Pays d’Auge.
Seuls les pôles de Fécamp et Le Havre subsistent.
36 
En février 2007, le Département de Seine-Maritime lançait un nouveau service de transport de proximité « Minibus 76 »
dans 12 cantons, dont 4 sur l’Estuaire de la Seine (Bolbec, Caudebec-en-Caux, Lillebonne, et Valmont), en complément
des réseaux départementaux et régionaux existants.
Il s’agit d’un nouveau service de transport à la demande destiné aux zones rurales non desservies par les lignes
régulières d’autocar. Les clients doivent s’inscrire la veille pour se rendre à des lieux ou des activités régulièrement
organisés (jours de marchés, activités sociales ou périscolaires). Le minibus 76 a fait l’objet d’une délégation de service
public attribuée à Veolia Transport qui a mis en place des minicars équipés pour les personnes à mobilité réduite.
Après une première phase d’expérimentation du dispositif à la demande, Minibus 76 a été étendu dès janvier 2008 aux
cantons de Fauville-en-Caux et de Goderville avec un service plus souple pour les usagers. Ce service répond aux
besoins de mobilité des populations, en particulier dans les zones rurales tenues à l’écart de tout service de transport
public. Le minibus 76 est accessible du lundi au samedi entre 9 heures et 12 heures ainsi qu’entre 13 heures 30 et 17
heures.
Une solution économique (tarif maximum de 2€) et écologique, puisque les véhicules ne se déplacent que si les
personnes en font la demande.
Avant d’effectuer un voyage, la personne doit réserver son déplacement. Le jour du voyage, la personne se rend à un
arrêt, proche de chez elle, qui lui aura été indiqué par l’opérateur. La personne s’acquitte alors du paiement de son
voyage en rentrant dans le véhicule. Au retour, le Minibus ramène la personne au point d’arrêt.
37 
 
L’Estuaire de la Seine se caractérise également par la
présence d’une multitude de sites touristiques qu’il est
nécessaire de desservir en transport en commun.
Etretat, Le Havre, Deauville constituent des sites
d’envergure internationale, complétés par des sites
d’importance nationale, comme Honfleur et ses 3 millions
de touristes annuels, Lisieux ou l’abbaye de Jumièges.
A cela s’ajoute une multitude de sites d’envergure régionale
ou locale sur le littoral, la vallée de Seine ou le Pays
d’Auge.
 
 
 
 
 
38 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
39 
 
 
 
Les connexions entre sites touristiques de l’Estuaire en
transports collectifs et modes doux sont plus ou moins
efficaces selon les secteurs.
Les connexions sur la côte fleurie, ainsi qu’avec Lisieux et le
sud Pays d’Auge (Livarot/Orbec), sont facilitées, alors que la
desserte des villages typiques du style vernaculaire de
l’Ouest Pays d’Auge est moins évidente. La desserte de
Pont-Audemer est également plus difficile et les relations en
transport en commun inexistantes avec la rive nord de la
vallée.
L’ensemble des relations entre Le Havre et les sites
touristiques du littoral (Etretat, Yport et Fécamp) sont
également peu fonctionnelles, avec des fréquences trop peu
nombreuses pour être attractives et des trajets très longs.
Les relations entre Etretat et Bréauté (dont la gare SNCF
constitue une des portes d’entrée du territoire) sont
également importantes à coordonner avec le ferroviaire pour
renforcer l’accessibilité du pôle touristique d’Etretat.
 
40 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
41 
 
Les enjeux routiers et autoroutiers
Fluidifier, renforcer et sécuriser le réseau routier de
l’Estuaire.
Poursuivre le réaménagement en 2x2 voies de
l’axe (D925) Le Havre-Goderville-Fécamp,
fortement utilisé par les flux pendulaires.
Compléter ou prévoir les contournements
notamment de Fécamp, Goderville, Pont-Audemer
et Beuzeville pour fluidifier les trafics (locaux, de
transit ou liés au port du Havre)
Planifier la première tranche du grand
contournement de l’agglomération Havraise entre
la D489 et l’A29 pour améliorer les liaisons de la
première couronne périurbaine.
Réaménager ou restructurer certains axes majeurs
de l’Estuaire comme la D579 (Pont-
l’Evêque/Lisieux/Orbec) la D130 (Pont-Audemer/Glos/Brionne)
ou encore la D6015 (Le Havre- Saint-Romain-de-Colbosc) afin
de faciliter les liaisons entre pôles urbains.
Renforcer la cohésion de l’Estuaire et améliorer les liaisons entre
les deux rives de l’Estuaire
Renforcer l’axe Fécamp/Yvetot/Pont de
Brotonne/A28 (par l’aménagement de créneaux de
dépassement, élargissements et restructuration
de voiries)
Améliorer les accès routiers du Pont de
Tancarville et du Pont de Brotonne
Renforcer l’intégration de l’Estuaire et du Grand Port Maritime du
Havre au réseau autoroutier
Aménager un axe routier structurant A13/A29 à
l’A28 en desservant notamment Lisieux
Compléter l’axe Rouen Nord-Yvetot, (A150) (projet
engagé par l’Etat entre Ecalles-Alix / Barentin,
décision prise en février 2009)
Poursuivre l’aménagement autoroutier de l’A132
de Canapville à Touques/Deauville pour fluidifier
le trafic lié au tourisme en fin de semaine et en
saison estivale.
42 
43 
Les enjeux de la desserte ferroviaire
« Muscler » l’hinterland du port du Havre face aux ports
nord européens en développant le fret ferroviaire
Renforcer les corridors de fret ferroviaires
existants et moderniser/réaménager la liaison
Serqueux/Gisors qui permettrait aux convois de
fret de se connecter directement à la grande
ceinture ferroviaire de Paris et d’éviter ainsi
d’utiliser l’axe surchargé entre
Rouen/Mantes/Nanterre ;
Développer une ou des autoroutes ferroviaires
pour la desserte des zones industrialo-portuaires
et logistique de l’axe séquanien (en lien notamment
avec l’est de l’Europe et/ou le Sud-ouest) ;
Porter le projet de franchissement ferroviaire sur
la Seine pour ouvrir l’hinterland du port du Havre
et fédérer le réseau ferroviaire normand.
Moderniser l’axe Le Havre/Rouen/Paris pour une
meilleure accessibilité des territoires :
Rester vigilant quant à la modernisation de l’axe
ferroviaire Le Haver/Paris en ce qui concerne les
infrastructures et le matériel ferroviaire
Défendre l’accessibilité de la rive nord de la Seine
pour ne pas être pénalisé face au possible
déménagement de la gare de Rouen à l’horizon
2020.
Favoriser l’émergence d’un véritable réseau ferroviaire
maillé de la Pointe de Caux :
Réutiliser les anciennes voies ferrées de la ligne
Le Havre/Goderville/Fécamp au service des flux
pendulaires en transport en commun ;
Réfléchir à l’opportunité d’une desserte ferroviaire
voyageur de la Vallée du Commerce depuis
Bréauté-Beuzeville.
 
44 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
45 
 
Les enjeux de l’intermodalité
Offrir aux habitants et aux touristes la possibilité de se
déplacer d’une manière facile et durable dans l‘Estuaire
de la Seine :
Renforcer les pôles intermodaux du Havre, de
Fécamp et de Lisieux ainsi que de la gare de
Bréauté-Beuzeville qui joue un rôle structurant sur
la Pointe de Caux
Développer l’intermodalité dans l’Estuaire en
créant des pôles d’échanges en lien avec de
possibles réouvertures de lignes ferroviaires à
Goderville, Criquetot-l’Esneval, Pont-Audemer
et/ou dans la Vallée du Commerce ;
Favoriser l’émergence d’un pass’estuaire dans un
contexte de renchérissement des déplacements ;
Connecter par voie Fulviomaritime les pôles
touristiques majeurs, notamment entre Le Havre-
Honfleur et Deauville.
Favoriser l’intégration des sites touristiques de l’Estuaire
en développant leur accessibilité en transport en
commun.
Améliorer les transports sur le littoral de la Pointe
de Caux pour notamment « désenclaver » Etretat
et améliorer ses relations au Havre et Fécamp ;
Développer l’offre de location de vélos et une mise
en réseau sur l’Estuaire. Cela nécessite également
une meilleure lisibilité des parcours cyclables et
pédestres de l’Estuaire ;
Favoriser l’intégration des sites touristiques du
Pays d’Auge (Villages de Beuvron en Auge,
Beaumont en Auge par exemple) aux axes de
transport en commun.
46 
Principaux projets en matière de mobilité et infrastructures de transport retenus lors du
groupe de travail.
Echéances à court terme
 
- Diffusion de l’information, par différents médias, sur les lignes existantes (bus interurbains + SNCF) ;
- Lisibilité de l’information de l’offre de transport public à l’échelle de l’Estuaire (site internet et bornes, éditions) ;
- Aménagement de parkings de covoiturage sécurisé sur l’Estuaire de la Seine. (Lisibilité, information, sécurisation) et
trouver des opérateurs qui puisse organiser le covoiturage ;
- Amélioration de la desserte de Pont-Audemer avec la création d’une ligne de bus interurbain Pont-Audemer/Honfleur/Le
Havre, mais également les lignes à haut niveau de service Pont-Audemer/Rouen, Pont-Audemer/Bernay - Améliorer la
relation en transport en commun entre Le Havre/Etretat et Fécamp ;
- Mise en place de relations fluviomaritimes entre Le Havre/Honfleur et Deauville/Trouville, avec des perspectives
d’ouverture avec Cabourg, la Seine, Etretat, Fécamp
-Mise en place d’un pass’Estuaire avec une tarification unique pour les transports en commune sur l’Estuaire de la Seine.
 
 
 
47 
 
 
 
48 
Echéances à moyen terme
- Structuration d’une desserte en transport optimisée dans la vallée du Commerce en lien avec la gare de Bréauté ;
- Réouverture de la ligne Rolleville/Crique tôt/Goderville au service des flux pendulaires ;
- Structuration et renforcement des pôles intermodaux principaux (le Havre, Lisieux, Fécamp, Bréauté,
Deauville/Trouville, Pont-l’Evêque, Pont-Audemer, Lillebonne), en traitant conjointement les liaisons interurbaines, locales
en aménagements le stationnement et les modes doux ;
- Renforcement du cadencement des liaisons interurbaines existantes structurantes pour un maillage fin de l’ensemble du
territoire ;
- Organisation des flux de desserte du Port pour désengorger et sécuriser le réseau secondaire de la rive sud: orienter le
fret de grand transit vers les infrastructures adaptées (A29 Sud, D27/A28)
La réouverture de l’axe Serqueux/Gisors qui permettrait aux convois de fret de se connecter directement à la grande
ceinture ferroviaire de Paris évitant ainsi l’axe surchargé Rouen/Mantes/Nanterre ;
- Réalisation d’une liaison routière structurante entre Pont-l’Evêque, Lisieux et Orbec, en desservant notamment Lisieux
et sa zone d’activité.
- Prise en compte dans les documents d’urbanisme des axes de transports collectifs structurants pour orienter
l’urbanisation future.
49 
 
 
 
 
 
 
 
50 
Echéances à long terme
 
 
- Compléter l’arrivée du TGV Normandie par des cadencements optimisés avec les TER et les bus interurbains ;
- Muscler l’Hinterland du Port du Havre avec :
Opportunité de relier la ZIP du Havre à N.D. de Gravenchon (inscrit dans la DTA) ;
le franchissement ferroviaire de l’Estuaire de la Seine.
 
 
 
 
 
 
 
51 
 
 
 
 
 
 
52 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
53 
 
 
 
54 
55 
Positionnement des élus de l’Estuaire
concernant la mise en place d’une ligne nouvelle ferroviaire rapide entre Paris et la Normandie.
Les élus de l’Estuaire de la Seine sont convaincus de l’urgence de la création d’une ligne ferroviaire nouvelle entre la Normandie et
l’Ile de France.
Cette ligne nouvelle est une occasion inespérée d’intégrer le plus rapidement possible la Normandie et l’Estuaire de la Seine au
réseau à Grande Vitesse français et européen qui participe à l’attractivité et au dynamisme des territoires.
L’intérêt majeur de cette infrastructure nouvelle est de permettre aux habitants et aux acteurs économiques de pouvoir rejoindre
rapidement, et de manière sécurisée, l’Ile de France (Paris, La Défense, et la plate forme aéroportuaire de Roissy) et d’accéder aux
hubs TGV d’Ile de France de manière efficace.
La desserte TGV en gare du Havre est une opportunité pour l’Estuaire et la Communauté d’Agglomération Havraise afin de
bénéficier d’un levier fort de développement. Une gare TGV est également envisageable rive gauche dans le cadre d’un tracé
complémentaire Paris Basse-Normandie.
Il est essentiel pour l’Estuaire de veiller au maillage fin de son territoire en évitant les « effets tunnels » induits par la grande vitesse
ferroviaire.
Il est également important de renforcer l’intermodalité avec l’arrivée de la Grande Vitesse et notamment en développant les
relations TER qui participent à la diffusion de la Grande Vitesse (et son bénéfice) sur l’ensemble du territoire estuarien.
Enfin, il est urgent de renforcer l’Hinterland du ferroviaire du Port du Havre en complément des infrastructures routières et fluviales.
Il est nécessaire, dans ce cadre d’une part, d’aménager dans sa totalité la ligne Le Havre Motteville-Montérolier-Buchy Serqueux
Gisors Paris ou/et, d’autre part, de réfléchir à la possibilité d’accueillir des convois fret sur la ligne ferroviaire nouvelle.

Contenu connexe

Tendances

Travaux sncf idf ete 2016 rera rerc
Travaux sncf idf ete 2016 rera rercTravaux sncf idf ete 2016 rera rerc
Travaux sncf idf ete 2016 rera rercQuoimaligne Idf
 
Reponses au compte rendu du comite de ligne RER B
Reponses au compte rendu du comite de ligne RER BReponses au compte rendu du comite de ligne RER B
Reponses au compte rendu du comite de ligne RER BQuoimaligne Idf
 
La modernisation du réseau ferré île de France été 2013
La modernisation du réseau ferré île de France été 2013La modernisation du réseau ferré île de France été 2013
La modernisation du réseau ferré île de France été 2013Quoimaligne Idf
 
12.04.25 1ère partie déplacements sur fond gris
12.04.25  1ère partie déplacements  sur fond gris12.04.25  1ère partie déplacements  sur fond gris
12.04.25 1ère partie déplacements sur fond grismichandreieff
 
Casa Tramway. Plaquette institutionnelle
Casa Tramway. Plaquette institutionnelleCasa Tramway. Plaquette institutionnelle
Casa Tramway. Plaquette institutionnelleIdémo
 
POUR VOUS DEPLACER CET ETE : GUIDE DES TRAVAUX RER A
POUR VOUS DEPLACER CET ETE : GUIDE DES TRAVAUX RER APOUR VOUS DEPLACER CET ETE : GUIDE DES TRAVAUX RER A
POUR VOUS DEPLACER CET ETE : GUIDE DES TRAVAUX RER AFrédéric GASNIER
 
2018.10.03 - Mandat - Signalétique Interfaces CEVA
2018.10.03 - Mandat - Signalétique Interfaces CEVA2018.10.03 - Mandat - Signalétique Interfaces CEVA
2018.10.03 - Mandat - Signalétique Interfaces CEVA3dd espace de concertation
 
Fiche SCoT 2 - Mobilités
Fiche SCoT 2 - MobilitésFiche SCoT 2 - Mobilités
Fiche SCoT 2 - MobilitésSCoT-LHPCE
 
Lettre C3 : travaux de la ligne C3 des TCL (Lyon)
Lettre C3 : travaux de la ligne C3 des TCL (Lyon)Lettre C3 : travaux de la ligne C3 des TCL (Lyon)
Lettre C3 : travaux de la ligne C3 des TCL (Lyon)xavierPN
 
Gart utp2012 une décennie de tarification rapport
Gart utp2012 une décennie de tarification rapportGart utp2012 une décennie de tarification rapport
Gart utp2012 une décennie de tarification rapportmobixio
 
A. Transit et milieu de vie
A. Transit et milieu de vieA. Transit et milieu de vie
A. Transit et milieu de viepierredo
 

Tendances (20)

Flux de salaires et interdépendances dans l'Estuaire de la Seine - Synthèse
Flux de salaires et interdépendances dans l'Estuaire de la Seine - SynthèseFlux de salaires et interdépendances dans l'Estuaire de la Seine - Synthèse
Flux de salaires et interdépendances dans l'Estuaire de la Seine - Synthèse
 
Travaux sncf idf ete 2016 rera rerc
Travaux sncf idf ete 2016 rera rercTravaux sncf idf ete 2016 rera rerc
Travaux sncf idf ete 2016 rera rerc
 
Reponses au compte rendu du comite de ligne RER B
Reponses au compte rendu du comite de ligne RER BReponses au compte rendu du comite de ligne RER B
Reponses au compte rendu du comite de ligne RER B
 
Sncf rapport spinetta
Sncf rapport spinettaSncf rapport spinetta
Sncf rapport spinetta
 
Voirie
VoirieVoirie
Voirie
 
La modernisation du réseau ferré île de France été 2013
La modernisation du réseau ferré île de France été 2013La modernisation du réseau ferré île de France été 2013
La modernisation du réseau ferré île de France été 2013
 
12.04.25 1ère partie déplacements sur fond gris
12.04.25  1ère partie déplacements  sur fond gris12.04.25  1ère partie déplacements  sur fond gris
12.04.25 1ère partie déplacements sur fond gris
 
Casa Tramway. Plaquette institutionnelle
Casa Tramway. Plaquette institutionnelleCasa Tramway. Plaquette institutionnelle
Casa Tramway. Plaquette institutionnelle
 
Plaquette casatramway
Plaquette casatramwayPlaquette casatramway
Plaquette casatramway
 
Les voies express (2)
Les voies express (2)Les voies express (2)
Les voies express (2)
 
POUR VOUS DEPLACER CET ETE : GUIDE DES TRAVAUX RER A
POUR VOUS DEPLACER CET ETE : GUIDE DES TRAVAUX RER APOUR VOUS DEPLACER CET ETE : GUIDE DES TRAVAUX RER A
POUR VOUS DEPLACER CET ETE : GUIDE DES TRAVAUX RER A
 
2018.10.03 - Mandat - Signalétique Interfaces CEVA
2018.10.03 - Mandat - Signalétique Interfaces CEVA2018.10.03 - Mandat - Signalétique Interfaces CEVA
2018.10.03 - Mandat - Signalétique Interfaces CEVA
 
Fiche SCoT 2 - Mobilités
Fiche SCoT 2 - MobilitésFiche SCoT 2 - Mobilités
Fiche SCoT 2 - Mobilités
 
déplacements
déplacementsdéplacements
déplacements
 
Trafic passagers-rail-france-italie-2013
Trafic passagers-rail-france-italie-2013Trafic passagers-rail-france-italie-2013
Trafic passagers-rail-france-italie-2013
 
Eurocyclo_Projet_Européen
Eurocyclo_Projet_EuropéenEurocyclo_Projet_Européen
Eurocyclo_Projet_Européen
 
Lettre C3 : travaux de la ligne C3 des TCL (Lyon)
Lettre C3 : travaux de la ligne C3 des TCL (Lyon)Lettre C3 : travaux de la ligne C3 des TCL (Lyon)
Lettre C3 : travaux de la ligne C3 des TCL (Lyon)
 
Gart utp2012 une décennie de tarification rapport
Gart utp2012 une décennie de tarification rapportGart utp2012 une décennie de tarification rapport
Gart utp2012 une décennie de tarification rapport
 
La route
La routeLa route
La route
 
A. Transit et milieu de vie
A. Transit et milieu de vieA. Transit et milieu de vie
A. Transit et milieu de vie
 

En vedette

Guía 19 lógica de clases filosofía 10° colcastro 2014
Guía 19 lógica de clases filosofía 10° colcastro 2014Guía 19 lógica de clases filosofía 10° colcastro 2014
Guía 19 lógica de clases filosofía 10° colcastro 2014CARLOS HUMBERTO PEDRAZA BLANCO
 
Guia 1 poema de parmenides filosofia 10° colcastro 2014
Guia 1 poema de parmenides filosofia 10° colcastro 2014Guia 1 poema de parmenides filosofia 10° colcastro 2014
Guia 1 poema de parmenides filosofia 10° colcastro 2014CARLOS HUMBERTO PEDRAZA BLANCO
 
L'état d'esprit des Français après les élections régionales
L'état d'esprit des Français après les élections régionalesL'état d'esprit des Français après les élections régionales
L'état d'esprit des Français après les élections régionalescontact Elabe
 
Exercice AZprocede colonne d'extraction pilote prise en main
Exercice AZprocede colonne d'extraction pilote prise en mainExercice AZprocede colonne d'extraction pilote prise en main
Exercice AZprocede colonne d'extraction pilote prise en mainNicolas JOUVE
 
المحيط و السكن
المحيط و السكنالمحيط و السكن
المحيط و السكنSami Sahli
 
BNI Effective sales manager in 30 seconds
BNI Effective sales manager in 30 secondsBNI Effective sales manager in 30 seconds
BNI Effective sales manager in 30 secondsJoshua Chua
 
Cohesion n°14 juillet-août 2016
Cohesion n°14 juillet-août 2016Cohesion n°14 juillet-août 2016
Cohesion n°14 juillet-août 2016Frédéric GASNIER
 
Soirée jeu aventure a la Maison de quartier du vieux Conflans
Soirée jeu aventure a la Maison de quartier du vieux ConflansSoirée jeu aventure a la Maison de quartier du vieux Conflans
Soirée jeu aventure a la Maison de quartier du vieux ConflansFrédéric GASNIER
 
تأثير العوامل الاقتصادية على السكن
تأثير العوامل الاقتصادية على السكنتأثير العوامل الاقتصادية على السكن
تأثير العوامل الاقتصادية على السكنSami Sahli
 
Carta suku kata kv
Carta suku kata kvCarta suku kata kv
Carta suku kata kvHanimms
 

En vedette (16)

Guía 19 lógica de clases filosofía 10° colcastro 2014
Guía 19 lógica de clases filosofía 10° colcastro 2014Guía 19 lógica de clases filosofía 10° colcastro 2014
Guía 19 lógica de clases filosofía 10° colcastro 2014
 
STADIUM PRESENTATION
STADIUM PRESENTATIONSTADIUM PRESENTATION
STADIUM PRESENTATION
 
Guia 1 poema de parmenides filosofia 10° colcastro 2014
Guia 1 poema de parmenides filosofia 10° colcastro 2014Guia 1 poema de parmenides filosofia 10° colcastro 2014
Guia 1 poema de parmenides filosofia 10° colcastro 2014
 
L'état d'esprit des Français après les élections régionales
L'état d'esprit des Français après les élections régionalesL'état d'esprit des Français après les élections régionales
L'état d'esprit des Français après les élections régionales
 
Me preparo para el instituto
Me preparo para el institutoMe preparo para el instituto
Me preparo para el instituto
 
Le scotch
Le scotchLe scotch
Le scotch
 
Exercice AZprocede colonne d'extraction pilote prise en main
Exercice AZprocede colonne d'extraction pilote prise en mainExercice AZprocede colonne d'extraction pilote prise en main
Exercice AZprocede colonne d'extraction pilote prise en main
 
المحيط و السكن
المحيط و السكنالمحيط و السكن
المحيط و السكن
 
Web 2.0 CMA 45
Web 2.0 CMA 45Web 2.0 CMA 45
Web 2.0 CMA 45
 
BNI Effective sales manager in 30 seconds
BNI Effective sales manager in 30 secondsBNI Effective sales manager in 30 seconds
BNI Effective sales manager in 30 seconds
 
Cohesion n°14 juillet-août 2016
Cohesion n°14 juillet-août 2016Cohesion n°14 juillet-août 2016
Cohesion n°14 juillet-août 2016
 
Soirée jeu aventure a la Maison de quartier du vieux Conflans
Soirée jeu aventure a la Maison de quartier du vieux ConflansSoirée jeu aventure a la Maison de quartier du vieux Conflans
Soirée jeu aventure a la Maison de quartier du vieux Conflans
 
Bourbon
BourbonBourbon
Bourbon
 
تأثير العوامل الاقتصادية على السكن
تأثير العوامل الاقتصادية على السكنتأثير العوامل الاقتصادية على السكن
تأثير العوامل الاقتصادية على السكن
 
Whisky 11: les blends
Whisky 11: les blendsWhisky 11: les blends
Whisky 11: les blends
 
Carta suku kata kv
Carta suku kata kvCarta suku kata kv
Carta suku kata kv
 

Similaire à Etude fret paris le havre

Projet alternatif ferroviaire
Projet alternatif ferroviaireProjet alternatif ferroviaire
Projet alternatif ferroviaireLaurent Bordeau
 
Fiche SCoT 4 - Economie
Fiche SCoT 4 - EconomieFiche SCoT 4 - Economie
Fiche SCoT 4 - EconomieSCoT-LHPCE
 
RN 154 : Projet alternatif ferroviaire
RN 154 : Projet alternatif ferroviaireRN 154 : Projet alternatif ferroviaire
RN 154 : Projet alternatif ferroviaireLaurent Bordeau
 
Aurhvalleeseineeneuropeavril2016na 5914web-160412140521
Aurhvalleeseineeneuropeavril2016na 5914web-160412140521Aurhvalleeseineeneuropeavril2016na 5914web-160412140521
Aurhvalleeseineeneuropeavril2016na 5914web-160412140521Erwan Kérourédan
 
Viaduc de Millau
Viaduc de  MillauViaduc de  Millau
Viaduc de Millauguestd65a27
 
Contournement Nord de Wavre : Dossier conférence de presse de la plateforme o...
Contournement Nord de Wavre : Dossier conférence de presse de la plateforme o...Contournement Nord de Wavre : Dossier conférence de presse de la plateforme o...
Contournement Nord de Wavre : Dossier conférence de presse de la plateforme o...ahup1
 
Présentation générale Sofico
Présentation générale SoficoPrésentation générale Sofico
Présentation générale SoficoCCILVN
 
Fiche SCoT 1 - Présentation
Fiche SCoT 1 - PrésentationFiche SCoT 1 - Présentation
Fiche SCoT 1 - PrésentationSCoT-LHPCE
 

Similaire à Etude fret paris le havre (20)

Projet alternatif ferroviaire
Projet alternatif ferroviaireProjet alternatif ferroviaire
Projet alternatif ferroviaire
 
Fiche SCoT LHPCE n°4 - Économie
Fiche SCoT LHPCE n°4 - ÉconomieFiche SCoT LHPCE n°4 - Économie
Fiche SCoT LHPCE n°4 - Économie
 
Fiche SCoT 4 - Economie
Fiche SCoT 4 - EconomieFiche SCoT 4 - Economie
Fiche SCoT 4 - Economie
 
Weastflows - note d'étape n°1
Weastflows - note d'étape n°1Weastflows - note d'étape n°1
Weastflows - note d'étape n°1
 
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
 
Seine Gateway : préfiguration du gateway de la Seine et éléments clefs de mis...
Seine Gateway : préfiguration du gateway de la Seine et éléments clefs de mis...Seine Gateway : préfiguration du gateway de la Seine et éléments clefs de mis...
Seine Gateway : préfiguration du gateway de la Seine et éléments clefs de mis...
 
Rapport d'activité 2017
Rapport d'activité 2017Rapport d'activité 2017
Rapport d'activité 2017
 
RN 154 : Projet alternatif ferroviaire
RN 154 : Projet alternatif ferroviaireRN 154 : Projet alternatif ferroviaire
RN 154 : Projet alternatif ferroviaire
 
Le positionnement de la vallée de la Seine en Europe
Le positionnement de la vallée de la Seine en EuropeLe positionnement de la vallée de la Seine en Europe
Le positionnement de la vallée de la Seine en Europe
 
Aurhvalleeseineeneuropeavril2016na 5914web-160412140521
Aurhvalleeseineeneuropeavril2016na 5914web-160412140521Aurhvalleeseineeneuropeavril2016na 5914web-160412140521
Aurhvalleeseineeneuropeavril2016na 5914web-160412140521
 
le 21ème siècle de l'estuaire de la seine
le 21ème siècle de l'estuaire de la seinele 21ème siècle de l'estuaire de la seine
le 21ème siècle de l'estuaire de la seine
 
La Vallée de la Seine XXL
La Vallée de la Seine XXLLa Vallée de la Seine XXL
La Vallée de la Seine XXL
 
4 pages wf 2014 version def page a page
4 pages wf 2014 version def page a page4 pages wf 2014 version def page a page
4 pages wf 2014 version def page a page
 
Seine Gateway®
Seine Gateway®Seine Gateway®
Seine Gateway®
 
Viaduc de Millau
Viaduc de  MillauViaduc de  Millau
Viaduc de Millau
 
Cantonales 2015 Fontaine Vercors
Cantonales 2015 Fontaine VercorsCantonales 2015 Fontaine Vercors
Cantonales 2015 Fontaine Vercors
 
Contournement Nord de Wavre : Dossier conférence de presse de la plateforme o...
Contournement Nord de Wavre : Dossier conférence de presse de la plateforme o...Contournement Nord de Wavre : Dossier conférence de presse de la plateforme o...
Contournement Nord de Wavre : Dossier conférence de presse de la plateforme o...
 
Présentation générale Sofico
Présentation générale SoficoPrésentation générale Sofico
Présentation générale Sofico
 
Poster seine gateway 2015
Poster seine gateway 2015Poster seine gateway 2015
Poster seine gateway 2015
 
Fiche SCoT 1 - Présentation
Fiche SCoT 1 - PrésentationFiche SCoT 1 - Présentation
Fiche SCoT 1 - Présentation
 

Plus de Frédéric GASNIER

Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la SeineEtude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la SeineFrédéric GASNIER
 
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017Frédéric GASNIER
 
No mad land festival du voyage responsable du 15 au 17 juin à Cergy
No mad land festival du voyage responsable du 15 au 17 juin à CergyNo mad land festival du voyage responsable du 15 au 17 juin à Cergy
No mad land festival du voyage responsable du 15 au 17 juin à CergyFrédéric GASNIER
 
Rapport du commissaire enqueteur sur la modification du PLU de Conflans Ste H...
Rapport du commissaire enqueteur sur la modification du PLU de Conflans Ste H...Rapport du commissaire enqueteur sur la modification du PLU de Conflans Ste H...
Rapport du commissaire enqueteur sur la modification du PLU de Conflans Ste H...Frédéric GASNIER
 
Invitation conférence de presse
Invitation conférence de presseInvitation conférence de presse
Invitation conférence de presseFrédéric GASNIER
 
Livret pédagogique de la Guerre des Seigneurs
Livret pédagogique de la Guerre des SeigneursLivret pédagogique de la Guerre des Seigneurs
Livret pédagogique de la Guerre des SeigneursFrédéric GASNIER
 
Rapport du Sénat sur les nouvelles technologies au service de la modernisatio...
Rapport du Sénat sur les nouvelles technologies au service de la modernisatio...Rapport du Sénat sur les nouvelles technologies au service de la modernisatio...
Rapport du Sénat sur les nouvelles technologies au service de la modernisatio...Frédéric GASNIER
 
GPSEO : PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES [DOCUMENT DE TRAVAIL]
GPSEO : PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES [DOCUMENT DE TRAVAIL]GPSEO : PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES [DOCUMENT DE TRAVAIL]
GPSEO : PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES [DOCUMENT DE TRAVAIL]Frédéric GASNIER
 
Boîte à outils à l'usage des managers
Boîte à outils à l'usage des managersBoîte à outils à l'usage des managers
Boîte à outils à l'usage des managersFrédéric GASNIER
 
"CHERS SPECTATEURS ", LE MESSAGE DU CINEVILLE AUX CONFLANAIS
"CHERS SPECTATEURS ", LE MESSAGE DU CINEVILLE AUX CONFLANAIS"CHERS SPECTATEURS ", LE MESSAGE DU CINEVILLE AUX CONFLANAIS
"CHERS SPECTATEURS ", LE MESSAGE DU CINEVILLE AUX CONFLANAISFrédéric GASNIER
 
Des startups d'Etat à l'Etat plateforme
Des startups d'Etat à l'Etat plateformeDes startups d'Etat à l'Etat plateforme
Des startups d'Etat à l'Etat plateformeFrédéric GASNIER
 
Calendrier 2017 des manifestations du comité de quartier
Calendrier 2017 des manifestations du comité de quartierCalendrier 2017 des manifestations du comité de quartier
Calendrier 2017 des manifestations du comité de quartierFrédéric GASNIER
 
Le "gouvernement ouvert" à la française :un leurre ?
Le "gouvernement ouvert" à la française :un leurre ?Le "gouvernement ouvert" à la française :un leurre ?
Le "gouvernement ouvert" à la française :un leurre ?Frédéric GASNIER
 
Projet Haropa 2030 : aménagement portuaire de l'Axe Seine
Projet Haropa 2030 : aménagement portuaire de l'Axe SeineProjet Haropa 2030 : aménagement portuaire de l'Axe Seine
Projet Haropa 2030 : aménagement portuaire de l'Axe SeineFrédéric GASNIER
 
Le Barreau de Versailles rappelle que l'accueil des réfugiés est un devoir f...
Le Barreau de Versailles rappelle que l'accueil des réfugiés  est un devoir f...Le Barreau de Versailles rappelle que l'accueil des réfugiés  est un devoir f...
Le Barreau de Versailles rappelle que l'accueil des réfugiés est un devoir f...Frédéric GASNIER
 
Les communs à l'épreuve de la loi : perspectives juridiques récentes
Les communs à l'épreuve de la loi : perspectives juridiques récentesLes communs à l'épreuve de la loi : perspectives juridiques récentes
Les communs à l'épreuve de la loi : perspectives juridiques récentesFrédéric GASNIER
 
Rapport d'observations de la chambre régionale des comptes
Rapport d'observations de la chambre régionale des comptesRapport d'observations de la chambre régionale des comptes
Rapport d'observations de la chambre régionale des comptesFrédéric GASNIER
 
Réussir la révolution numérique
Réussir la révolution numériqueRéussir la révolution numérique
Réussir la révolution numériqueFrédéric GASNIER
 

Plus de Frédéric GASNIER (20)

Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la SeineEtude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
 
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017
 
No mad land festival du voyage responsable du 15 au 17 juin à Cergy
No mad land festival du voyage responsable du 15 au 17 juin à CergyNo mad land festival du voyage responsable du 15 au 17 juin à Cergy
No mad land festival du voyage responsable du 15 au 17 juin à Cergy
 
Rapport du commissaire enqueteur sur la modification du PLU de Conflans Ste H...
Rapport du commissaire enqueteur sur la modification du PLU de Conflans Ste H...Rapport du commissaire enqueteur sur la modification du PLU de Conflans Ste H...
Rapport du commissaire enqueteur sur la modification du PLU de Conflans Ste H...
 
Invitation conférence de presse
Invitation conférence de presseInvitation conférence de presse
Invitation conférence de presse
 
Livret pédagogique de la Guerre des Seigneurs
Livret pédagogique de la Guerre des SeigneursLivret pédagogique de la Guerre des Seigneurs
Livret pédagogique de la Guerre des Seigneurs
 
Rapport du Sénat sur les nouvelles technologies au service de la modernisatio...
Rapport du Sénat sur les nouvelles technologies au service de la modernisatio...Rapport du Sénat sur les nouvelles technologies au service de la modernisatio...
Rapport du Sénat sur les nouvelles technologies au service de la modernisatio...
 
GPSEO : PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES [DOCUMENT DE TRAVAIL]
GPSEO : PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES [DOCUMENT DE TRAVAIL]GPSEO : PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES [DOCUMENT DE TRAVAIL]
GPSEO : PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES [DOCUMENT DE TRAVAIL]
 
Boîte à outils à l'usage des managers
Boîte à outils à l'usage des managersBoîte à outils à l'usage des managers
Boîte à outils à l'usage des managers
 
"CHERS SPECTATEURS ", LE MESSAGE DU CINEVILLE AUX CONFLANAIS
"CHERS SPECTATEURS ", LE MESSAGE DU CINEVILLE AUX CONFLANAIS"CHERS SPECTATEURS ", LE MESSAGE DU CINEVILLE AUX CONFLANAIS
"CHERS SPECTATEURS ", LE MESSAGE DU CINEVILLE AUX CONFLANAIS
 
Des startups d'Etat à l'Etat plateforme
Des startups d'Etat à l'Etat plateformeDes startups d'Etat à l'Etat plateforme
Des startups d'Etat à l'Etat plateforme
 
Calendrier 2017 des manifestations du comité de quartier
Calendrier 2017 des manifestations du comité de quartierCalendrier 2017 des manifestations du comité de quartier
Calendrier 2017 des manifestations du comité de quartier
 
Planning des salles
Planning des sallesPlanning des salles
Planning des salles
 
Le "gouvernement ouvert" à la française :un leurre ?
Le "gouvernement ouvert" à la française :un leurre ?Le "gouvernement ouvert" à la française :un leurre ?
Le "gouvernement ouvert" à la française :un leurre ?
 
Projet Haropa 2030 : aménagement portuaire de l'Axe Seine
Projet Haropa 2030 : aménagement portuaire de l'Axe SeineProjet Haropa 2030 : aménagement portuaire de l'Axe Seine
Projet Haropa 2030 : aménagement portuaire de l'Axe Seine
 
Le Barreau de Versailles rappelle que l'accueil des réfugiés est un devoir f...
Le Barreau de Versailles rappelle que l'accueil des réfugiés  est un devoir f...Le Barreau de Versailles rappelle que l'accueil des réfugiés  est un devoir f...
Le Barreau de Versailles rappelle que l'accueil des réfugiés est un devoir f...
 
Les communs à l'épreuve de la loi : perspectives juridiques récentes
Les communs à l'épreuve de la loi : perspectives juridiques récentesLes communs à l'épreuve de la loi : perspectives juridiques récentes
Les communs à l'épreuve de la loi : perspectives juridiques récentes
 
Rapport d'observations de la chambre régionale des comptes
Rapport d'observations de la chambre régionale des comptesRapport d'observations de la chambre régionale des comptes
Rapport d'observations de la chambre régionale des comptes
 
Revue de presse
Revue de presseRevue de presse
Revue de presse
 
Réussir la révolution numérique
Réussir la révolution numériqueRéussir la révolution numérique
Réussir la révolution numérique
 

Etude fret paris le havre

  • 2.
  • 3. PPREAMBULE A la d d’Urba Seine concer transp Ce tra parten territoi Ce d dévelo réflexio ligne n Ce doc des in princip Ce do des pr pour le Il est, l’arrivé diffuse territoi demande du anisme de la a mené, ent rnant les que port. avail a perm naires et coll re estuarien, document s oppement de ons en cours nouvelle Paris cument synth frastructures paux projets d ocument perm rojets d’aména es années à v , en effet, e ée d’une lign er l’effet de re. Comité des É Région du H tre 2008 et 2 estions de mo mis de mobi lectivités terr techniciens e s’inscrit dan l’Axe Seine e menées par s-Normandie. étique s’articu de transport, de l’Estuaire. met d’accomp agement et d venir. essentiel de e ferroviaire la grande v Élus de l’Estu Havre et de l’ 010, une sér obilités et infr liser une cin ritoriales de t élus. s la probl et souhaite ac le comité de ule autour de des enjeux p pagner le po e déplaceme mailler et d nouvelle stru vitesse sur uaire, l’Agenc ’Estuaire de rie de réunion rastructures d nquantaine d l’ensemble d lématique d ccompagner le e pilotage de la présentatio partagés et de ortage politiqu nt de l’Estuair d’accompagne ucturante pou l’ensemble d 3  ce la ns de de du de es la on es ue re er ur du
  • 5.   5  L’Estuaire de la Seine constitue un territoire de plus de 600 000 habitants répartis sur deux régions (Haute et Basse Normandie) et 3 départements (Eure, Seine-Maritime et Calvados). Il se compose de cinq Pays, dont 43% de la population se situe dans le Pays du Havre Pointe de Caux Estuaire. Le morcellement du territoire participe à la multiplicité des autorités gestionnaires des transports, ce qui contribue à multiplier les ruptures de charge pour les déplacements dans l’Estuaire. Les flux pendulaires, les déplacements touristiques et les trafics de transit étroitement liés à l’importance du port international multiplient les échanges et les déplacements sur un territoire contraint par la Seine et son littoral.
  • 7.   7  PARTENAIRES AYANT PARTICIPE AUX DIFFERENTS ATELIERS CODAH (Communauté d’agglomération Havraise) Communauté de Communes de Saint-Romain-de-Colbosc Communauté de Communes de Lisieux Pays d'Auge Communauté de Communes de Fécamp Communauté de Communes de Pont-Audemer Communauté de Communes de Blangy Pont-l’Evèque Communauté de Communes Caux Vallée de Seine Ville du Havre Ville de Saint-Romain de Colbosc Ville de Fécamp Ville de Pont-Audemer Commune d’Ecrainville Pays Risle Estuaire Pays d’Auge Expansion Syndicat Mixte du Pays des Hautes Falaises Syndicat Mixte de la Région Caux Seine DDE Subdivision Le Havre DDE du Calvados DDE de l'Eure PAE - CCI du Pays d'Auge Expansion DDE Pôle d'Aménagement Territorial Sud Pays d’Auge DDE Pôle d'Aménagement Territorial Nord Pays d'Auge CCI Fécamp/Bolbec CCI du Havre CCI de Rouen CCI du Pays d’Auge Grand Port Maritime de Rouen Grand Port Maritime du Havre DREAL Haute-Normandie DREAL Basse-Normandie Conseil Régional de Haute-Normandie Conseil Régional de Basse-Normandie Conseil Général de Seine Maritime Conseil Général de l'Eure Conseil Général du Calvados Société Autoroute Paris Normandie (SAPN) Autoroute de Liaison Seine-Sarthe (ALIS) Direction Régionale Réseau Ferré de France (RFF) Direction Régionale de la SNCF de Normandie Voies Navigables de France Université du Havre Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande CRT Normandie (Comité Régional du Tourisme) CDT 76 (Comité départemental du tourisme) Office de Tourisme du Pays Caux Vallée de Seine FNAUT Haute-Normandie
  • 9.   9  I. UN RESEAU ROUTIER PERFORMANT A CONFORTER
  • 11. 11  Le réseau routier et autoroutier s'est développé principalement sur un axe Est-Ouest le long de la Seine, entre Paris, l’Agglomération Rouennaise et la rive gauche de la Seine (Lisieux, Pont-l’Evêque, Caen). C’est l’ouverture du Pont de Tancarville, en 1959, qui a permis à la rive droite de la Seine et au Havre d’être reliés au réseau autoroutier français. L'ouverture de l’autoroute A29 (Autoroute des Estuaires), du Havre vers Amiens et le Benelux, et l’ouverture du Pont de Normandie, en 1995, ont permis de compléter le maillage du territoire et de favoriser l’ouverture sur les territoires voisins, ainsi qu’une intégration au réseau Européen. Espace Caen / Rouen / Le Havre, principaux axes routiers et autoroutiers  
  • 12. 12  Aux axes autoroutiers s’ajoutent des axes structurants qui desservent les principaux pôles urbains et permettent de les relier entre eux. Les axes secondaires participent au maillage en étoile plus fin autour des différents pôles et à la desserte des zones plus rurales du territoire. Sur le Pays des Hautes-Falaises, la RD925 (Le Havre/Fécamp) joue un rôle structurant sur la pointe de Caux pour la desserte de Fécamp. Cet axe a la particularité de jouer un rôle essentiel dans les flux pendulaires de la zone d’emploi du Havre. La RD926 (Fécamp / Yvetot) permet également de relier le Pays des Hautes Falaises au réseau autoroutier (A29). Son prolongement par le Pont de Brotonne permet une connexion à l’A13 et à l’A28 au niveau de Bourg Achard. Sur la rive gauche, la D613 Caen/Lisieux/Evreux, parallèle à l’A13, joue un rôle majeur dans la desserte du sud Pays d’Auge et de Lisieux. Cette commune de près de 23 000 habitants ne bénéficie pas de dessertes routières optimales notamment pour rejoindre le réseau autoroutier, l’A13 au nord et A28 au sud.
  • 13. 13      Les relations domicile-travail (flux pendulaires) les plus importantes dans l’Estuaire de la Seine se font entre Le Havre et sa seconde couronne périurbaine. Ainsi, 56% des actifs de la Communauté de Communes de Criquetot et 54% de la Communauté de Communes de Saint-Romain de Colbosc vont travailler dans la CODAH (chiffres 2004) (cette proportion reste élevée pour la Communauté de Communes de Goderville 39%). Les flux de navetteurs importants ont une répercussion directe sur les axes de circulation aux périodes de pointes, notamment sur la RD925 (Le Havre-Goderville-Fécamp) et RD6015. Cette carte montre également que les relations domicile travail sont étroites entre Lisieux et les Communauté de Communes voisines, notamment la Communauté de Communes des Portes du Pays d’Auge, dont 46% des actifs vont travailler sur la Communauté de Communes de Lisieux Pays d’Auge. De la même manière, la Communauté de Communes de Pont-Audemer est très liée aux territoires voisins pour ses relations pendulaires qui sont importantes, notamment avec la Communauté de Communes de Quillebeuf-sur-Seine. Les navetteurs sont également nombreux à aller travailler de la Communauté de Communes de Valmont vers celle de Fécamp, ainsi que de la Communauté de Communes de Blangy Pont-l’Evêque vers celle de Cœur Côte-Fleurie (Deauville-Trouville).
  • 14. C d o P re L P d S Cette carte de de ceux-ci su originaires d’u Pour hiérarch eprésentée. La Pointe de C Pays des Ha dépendance v Seine (présen s aires d’influ ur les mobilité ne des trois u iser l’influenc Caux et l’aire autes Falaise vis-à-vis de l’a ce de la zone ence des trois és résidentiel unités urbaine ce d’une com urbaine du H s principalem gglomération e industrielle d s pôles métro lles. L’influen s sur le nomb mmune sous Havre apparai ment (second havraise et d de Port Jérôm opolitains norm nce pour cha bre total de mi l’attraction d ssent très ne de couronne de sa zone ind e). mands (1999) que commun igrants entran de deux pôle ettement. Les périurbaine dustrielle & po est intéressa ne correspond nts dans cette es, seule la communauté du Havre) s ortuaire ainsi q ante afin de dé d au nombr commune. valeur la plu s de Commu sont soumise que du Pays C 1 éfinir l’influenc re de migran us forte a ét nes du Sud d s à une fort Caux Vallée d 14  ce ts té du te de
  • 15. 15  Cette carte présente les enjeux locaux en matière de desserte routière pour fluidifier, renforcer et sécuriser le réseau routier de l’Estuaire. La cohésion du maillage routier de l’Estuaire et l’amélioration des liaisons entre les deux rives est primordial. Les aménagements sont nécessaires pour intégrer l’Estuaire et le Grand Port Maritime du Havre au réseau autoroutier national. Cela passe par des besoins de sécurisation et par l’aménagement de créneaux de dépassement sur les axes les plus chargés, mais également par l’aménagement d’axes nouveaux permettant de fluidifier les échanges ou de canaliser les flux de poids lourds qui encombrent les axes secondaires. En orange : les axes à restructurer, les voiries inadaptées à la hausse des trafics, les axes à renforcer. En rouge : les liens structurants manquants (grand contournement Nord du Havre), desserte de Lisieux (jonction A29-A28), ainsi que les liens entre A29-Pont de Brotonne-A13/A28.  
  • 17. 17  II. CONTRAINTES ET OPPORTUNITES DU MODE FERROVIAIRE POUR STRUCTURER ET DEVELOPPER LES TERRITOIRES                    
  • 18. 18                          Le réseau ferré estuarien se caractérise par deux axes majeurs Est-Ouest, (Le Havre / Rouen / Mantes-la-Jolie / Paris) au nord et (Caen / Lisieux / Evreux / Mantes/ Paris) au sud. L’interconnexion des deux réseaux n’est possible que dans l’agglomération Rouennaise grâce au viaduc d’Eauplet. La ligne Paris, Rouen, Le Havre souffre aujourd'hui de son obsolescence, d’un matériel roulant inconfortable et d’une sur- occupation en heure de pointe. Les problèmes de retard et de fiabilité sont courants. En 1975, il fallait 1h45 pour réaliser le parcours, mais plus de 2h10 en 2010 pour parcourir 211 kilomètres qui séparent Le Havre de Paris. Certaines améliorations comme le cadencement (fin 2008) ou la rénovation des voitures (courant 2010) menées par la Région Haute-Normandie tentent néanmoins d’améliorer l’offre et les conditions de voyages.
  • 19. 19  LE RESEAU FERRE ACTUEL : UNE STRUCTURATION BIPARTIE EST-OUEST Le réseau de l’Estuaire est marqué par deux axes forts Est- Ouest (Le Havre-Paris et Paris-Caen), d’importance nationale ainsi que quatre axes d’importance régionale : Rive droite, un axe Le Havre/Bréauté/Fécamp a été réorganisé et rénové en 2004 par la Région Haute-Normandie et structure la Pointe de Caux. Cette ligne permet de relier Fécamp au Havre en 43 minutes sans rupture de charge en gare de Bréauté. En zone urbaine et périurbaine du Havre, la LER (Lézard Express Régional), mise en place en 2001, permet une desserte cadencée sur le tronçon Le Havre-Montivilliers, mais n’assure actuellement que quatre navettes par jour jusqu’à Epouville et Rolleville plus en amont de la vallée. Rive gauche, la ligne Lisieux/Deauville-Trouville permet de desservir la côte fleurie et d’être relié directement à Paris 4 fois par jour en semaine. La ligne Caen/Lisieux/Bernay/Rouen permet une liaison entre les deux capitales régionales qui est néanmoins très lentes. A ces lignes voyageurs, viennent s’ajouter deux lignes dédiées fret : La ligne de Bréauté/Beuzeville/Notre-Dame-de-Gravenchon ainsi que la ligne Pont-Authou/Honfleur. Depuis la fin des années 70, de nombreuses lignes secondaires ont été fermées à la circulation et partiellement démontées. Il s’agit des lignes Rolleville-les Ifs, Etretat/ Fécamp, Fécamp/Saint-Valéry-en-Caux.
  • 20. 20  Sur le Pays des Hautes Falaises, la réouverture de la LER depuis Rolleville pour rejoindre Criquetot-l’Esneval et Goderville est évoquée afin d’offrir une alternative au tout automobile dans les flux pendulaires entre l’aire urbaine du Havre et la ville de Fécamp. Le Pays des Hautes Falaises ne bénéfice pas aujourd’hui d’une desserte suffisante de son territoire puisque les seules gares en activité sont celles de Fécamp et la gare TER de Foucart-Alvimare sur l’axe Le Havre-Rouen.                          
  • 21. 21    LES GARES : UN ROLE STRUCTURANT D’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE Les gares sont des espaces polarisateurs qui permettent de structurer le territoire et les espaces environnants. Dans l’Estuaire, nous avons placé sur la carte de droite des cercles rouges représentant les espaces à moins d’1,5 km d’une gare en activité de l’Estuaire (espaces accessibles pour un piéton en moins de 20 minutes). Il est intéressant de voir que : 193 847 habitants1 (soit 32% de la population de l’Estuaire) sont concernés, dont 114 742 habitants pour la CODAH. Sur la seconde carte, nous avons représenté en rose les espaces à moins de 3 km autour des gares (espaces accessibles en bicyclette dans le quart d’heure) : 331 539 habitants2 (54% de la population de l’Estuaire de la Seine) sont concernés (dont 203 882 habitants pour la CODAH). Ces deux cartes montrent le rôle structurant des gares pour les territoires. La proximité d’un tel équipement est un atout fort de développement urbain et/ou économique. Dans un                                                              1 IRIS avec Population 1999 2 IRIS avec Population 1999 contexte de développement durable des territoires, ces sites d’enjeux sont renforcés. Espaces à moins de 3 km autour  des gares en activité dans  l’Estuaire  Espaces à moins de 1,5 km autour  des gares en activité dans  l’Estuaire 
  • 22. 22  QUELLE STRUCTURATION DU RESEAU FERROVIAIRE SUR LA POINTE DE CAUX ? La Pointe de Caux dispose d’un axe ferroviaire majeur (Paris-Bréauté-Yvetot-Rouen) et de deux axes modernisés complémentaires (Fécamp-Bréauté et de la Lézarde Express Régional). Son opportunité est également de disposer d’une ligne fret dans la vallée du commerce et d’une ligne désaffectée sur le Pays des Hautes Falaises (Rolleville-Les Ifs) qui peuvent, à terme, faire partie d’un véritable réseau maillé sur la Pointe de Caux. Cette ligne désaffectée passe par les Communautés de Communes de Criquetot-L’Esneval et de Campagne de Caux. Les anciennes gares étaient Turretot, Criquetot l’Esneval, Ecrainville et Goderville. Cet axe est structurant pour l’aire urbaine havraise puisqu’il se cale sur les flux pendulaires et est parallèle aux axes routiers les plus chargés. La ligne pourrait desservir les communes où les actifs travaillant dans le pôle d’emploi du Havre sont supérieurs à 40%, qui sont également des espaces urbains à fort développement. Les terrains à proximité des anciennes gares (Turretot, Criquetot-l’Esneval, Ecrainville et Goderville) constituent de véritables opportunités pour développer l’habitat dans ces communes. Ce sont des sites d’enjeux. La réouverture de la ligne desservant Lillebonne et Notre- Dame-de-Gravenchon est également envisagée. L’ensemble de ces lignes permettraient ainsi de créer un véritable réseau sur la Pointe de Caux, avec des relations directes entre Fécamp et la vallée du Commerce, entre Fécamp et Le Havre, Le Havre et Yvetot, Le Havre Goderville et enfin les relations entre Le Havre et la vallée du Commerce.
  • 25. 25    Source APUR/AURH/SNCF  DESSERTE FRET DU GRAND PORT MARITIME DU HAVRE ET VOLONTE DE RECONQUETE DES PARTS DE MARCHES
  • 26. L d p L H l’ L g re p m tr l’ L n re L M p d c fa d é R Le Havre, prem développer le politique marit Les besoins e Havre en tant organisation d Les ports les généralement estent le pertinence de mesure pas ransportées, offre, sa flex Le Havre, d niveau europé econquérir de L’ouverture Motteville-Mon permis de flu dans l’hinterla chantier de 53 aciliter le trafi de la France d évitant aux Rouen et l'Ile-d mier port de F trafic de cont ime de la Fra en transport e que Métropol des transports s plus perfo ceux où les m moins long l’offre en tra aux seule mais aussi à xibilité et sa ans sa con éen et mondia es parts de ma du tronçon nterolier-Buch uidifier le fre and du Port d 3 millions d’€ ic fret vers le depuis le port convois de de-France. France de traf teneurs d’ici 2 nce annoncé et logistique, l le Maritime In s de fret. ormants sont marchandises gtemps. La ansport ne se es quantités la fiabilité de compétitivité. ncurrence au al, se doit de archés. n ferroviaire y, en 2008, a et ferroviaire du Havre. Ce a permis de Nord et l'Est t du Havre en passer par fic de contene 20 ans. Cette par le Préside les préconisa nternationale, t s a e s e e e a e e e t r eurs et de val e volonté s’ins ent de la Rép tions du SCo les enjeux en leurs de marc scrit dans un ublique. oT Le Havre P nvironnementa chandises trai objectif nation Pointe de Ca aux, nécessite itées, affiche nal de dévelo ux Estuaire d ent d’ouvrir un 2 une volonté d oppement de d’intégration d ne réflexion su 26  de la du ur
  • 27. 27 
  • 28. L p G R R C e L c s é - (j - c - fi - e - le Les infrastru primordiales p Grand Port Ma Rouen présen Range Nord. Cependant, Le est à l’écart de L'autoroute fe consistant à spéciaux. C économiques s accepte jusqu’à 40t et ne pas camion, offrir un iabilité, propose existe général offrir un es marchandis uctures ferr pour conserve aritime du Ha nt sur l’Estua e Havre, port es autoroutes rroviaire est transporter d ependant, sont contraign r la plupart t hauteur de 4 pénaliser le ne cadence r er un tarif com ement, transport con ses. roviaires de er et accroîtr avre et du Gr aire (Honfleur majeur pour ferroviaires. un concept d des poids lo les conditio nantes : des poids l 4,04 m.), e temps de elativement é mpétitif à l'al nfortable aux c l’Hinterland re la compéti rand Port Mar r) face aux p la France et l de transport c ourds sur de ons techniq lourds en ci parcours gl élevée et une ternative rout chauffeurs et d sont tivité du ritime de ports du ’Europe, combiné es trains ues et rculation obal du e bonne tière qui sûr pour 228 
  • 29. 29 
  • 30. 30 
  • 31. 31  III. L’INTERMODALITE, SYNERGIE DES TRANSPORTS EN COMMUN POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE ET LE CADRE DE VIE
  • 32. 32  UNE INTERMODALITE INEGALE ET INACHEVEE DANS L’ESTUAIRE DE LA SEINE Les infrastructures de transports sont nombreuses sur ce territoire morcelé, mais l’intermodalité est plus ou moins aboutie selon les zones géographiques. Sur le territoire de l’Estuaire, Le Havre constitue le principal nœud de transport et d’intermodalité. Fécamp et Lisieux constituent des nœuds secondaires d’intermodalité d’importance régionale Une intermodalité moins importante s’effectue également en certains points (Côte Fleurie, Pont l’Evêque, Bréauté- Beuzeville). Plusieurs autres territoires ont une intermodalité partielle (Pont-Audemer, Honfleur, la Vallée du Commerce, certains bourgs structurants du Pays des Hautes Falaises). La fermeture commerciale des lignes ferroviaires de la vallée de la Risle et du Pays des Hautes Falaises ont limité le développement de l’intermodalité sur les principaux bourgs desservis.  
  • 33. 33  Les départements ont à leur charge l’organisation des transports par car. La gestion et l’organisation sont déléguées à des sociétés privées. Le réseau interurbain du Calvados, plus connu sous le nom de Bus Verts du Calvados, a été créé par le Conseil Général dans les années 80. Les Conseils Généraux de Seine-Maritime et de l’Eure ont également leur réseau de bus interrubains appelés « transports départementaux ». L’Estuaire de la Seine comptait, début 2009, 28 lignes de bus interurbains desservants les principaux pôles urbains ou ruraux du territoire. Cependant, la desserte des lignes et les fréquentations des lignes sont très inégales. Certaines liaisons sont très efficaces comme la desserte Le Havre/Caen Express (35 279 passagers par an en 2008) ou la ligne Le Havre- Caudebec-en-Caux. D’autres lignes sont beaucoup moins attractives comme la ligne Fécamp-Valmont-Angerville. Depuis août 2006, les Départements de la Seine Maritime et de l’Eure ont mis en place une tarification commune à 2€ le billet, sur toutes les lignes de bus interurbains (hormis Evreux-Rouen).      
  • 34. 34      L’Estuaire de la Seine  Réseau des lignes interurbaines principales     Le réseau de ligne est assez dense sur l’ensemble du territoire mais est principalement articulé autour de 5 nœuds principaux : Le Havre, Fécamp, Lisieux, Pont- Audemer, Honfleur. La Communauté de Communes Caux Vallée de Seine (Bolbec, Lillebonne, Tancarville, Caudebec-en-Caux) se caractérise également par les nombreuses relations avec ses territoires voisins (Le Havre, gare SNCF de Bréauté, Yvetot et Rouen).        
  • 35. 35  L’Estuaire de la Seine  Réseau des lignes interurbaines structurantes   (Lignes ayant plus de 8 A/R par jour)    Les lignes structurantes en 2009 concernent essentiellement le littoral avec la côte fleurie (Honfleur- Cabourg) et les Hautes Falaises (entre Le Havre et Fécamp), ainsi que la Vallée du Commerce dont les relations au Havre sont nombreuses et performantes. Le Havre/Bolbec/Caudebec (108 468 voyageurs par an en 2009).  Les liaisons structurantes inter-pays sont peu développées sur la rive sud et notamment sur le Pays Risle Estuaire (Pont-Audemer) qui n’a aucune relation structurante avec la Vallée du Commerce, Le Havre et le Pays d’Auge. Seuls les pôles de Fécamp et Le Havre subsistent.
  • 36. 36  En février 2007, le Département de Seine-Maritime lançait un nouveau service de transport de proximité « Minibus 76 » dans 12 cantons, dont 4 sur l’Estuaire de la Seine (Bolbec, Caudebec-en-Caux, Lillebonne, et Valmont), en complément des réseaux départementaux et régionaux existants. Il s’agit d’un nouveau service de transport à la demande destiné aux zones rurales non desservies par les lignes régulières d’autocar. Les clients doivent s’inscrire la veille pour se rendre à des lieux ou des activités régulièrement organisés (jours de marchés, activités sociales ou périscolaires). Le minibus 76 a fait l’objet d’une délégation de service public attribuée à Veolia Transport qui a mis en place des minicars équipés pour les personnes à mobilité réduite. Après une première phase d’expérimentation du dispositif à la demande, Minibus 76 a été étendu dès janvier 2008 aux cantons de Fauville-en-Caux et de Goderville avec un service plus souple pour les usagers. Ce service répond aux besoins de mobilité des populations, en particulier dans les zones rurales tenues à l’écart de tout service de transport public. Le minibus 76 est accessible du lundi au samedi entre 9 heures et 12 heures ainsi qu’entre 13 heures 30 et 17 heures. Une solution économique (tarif maximum de 2€) et écologique, puisque les véhicules ne se déplacent que si les personnes en font la demande. Avant d’effectuer un voyage, la personne doit réserver son déplacement. Le jour du voyage, la personne se rend à un arrêt, proche de chez elle, qui lui aura été indiqué par l’opérateur. La personne s’acquitte alors du paiement de son voyage en rentrant dans le véhicule. Au retour, le Minibus ramène la personne au point d’arrêt.
  • 37. 37    L’Estuaire de la Seine se caractérise également par la présence d’une multitude de sites touristiques qu’il est nécessaire de desservir en transport en commun. Etretat, Le Havre, Deauville constituent des sites d’envergure internationale, complétés par des sites d’importance nationale, comme Honfleur et ses 3 millions de touristes annuels, Lisieux ou l’abbaye de Jumièges. A cela s’ajoute une multitude de sites d’envergure régionale ou locale sur le littoral, la vallée de Seine ou le Pays d’Auge.          
  • 39. 39        Les connexions entre sites touristiques de l’Estuaire en transports collectifs et modes doux sont plus ou moins efficaces selon les secteurs. Les connexions sur la côte fleurie, ainsi qu’avec Lisieux et le sud Pays d’Auge (Livarot/Orbec), sont facilitées, alors que la desserte des villages typiques du style vernaculaire de l’Ouest Pays d’Auge est moins évidente. La desserte de Pont-Audemer est également plus difficile et les relations en transport en commun inexistantes avec la rive nord de la vallée. L’ensemble des relations entre Le Havre et les sites touristiques du littoral (Etretat, Yport et Fécamp) sont également peu fonctionnelles, avec des fréquences trop peu nombreuses pour être attractives et des trajets très longs. Les relations entre Etretat et Bréauté (dont la gare SNCF constitue une des portes d’entrée du territoire) sont également importantes à coordonner avec le ferroviaire pour renforcer l’accessibilité du pôle touristique d’Etretat.  
  • 41. 41    Les enjeux routiers et autoroutiers Fluidifier, renforcer et sécuriser le réseau routier de l’Estuaire. Poursuivre le réaménagement en 2x2 voies de l’axe (D925) Le Havre-Goderville-Fécamp, fortement utilisé par les flux pendulaires. Compléter ou prévoir les contournements notamment de Fécamp, Goderville, Pont-Audemer et Beuzeville pour fluidifier les trafics (locaux, de transit ou liés au port du Havre) Planifier la première tranche du grand contournement de l’agglomération Havraise entre la D489 et l’A29 pour améliorer les liaisons de la première couronne périurbaine. Réaménager ou restructurer certains axes majeurs de l’Estuaire comme la D579 (Pont- l’Evêque/Lisieux/Orbec) la D130 (Pont-Audemer/Glos/Brionne) ou encore la D6015 (Le Havre- Saint-Romain-de-Colbosc) afin de faciliter les liaisons entre pôles urbains. Renforcer la cohésion de l’Estuaire et améliorer les liaisons entre les deux rives de l’Estuaire Renforcer l’axe Fécamp/Yvetot/Pont de Brotonne/A28 (par l’aménagement de créneaux de dépassement, élargissements et restructuration de voiries) Améliorer les accès routiers du Pont de Tancarville et du Pont de Brotonne Renforcer l’intégration de l’Estuaire et du Grand Port Maritime du Havre au réseau autoroutier Aménager un axe routier structurant A13/A29 à l’A28 en desservant notamment Lisieux Compléter l’axe Rouen Nord-Yvetot, (A150) (projet engagé par l’Etat entre Ecalles-Alix / Barentin, décision prise en février 2009) Poursuivre l’aménagement autoroutier de l’A132 de Canapville à Touques/Deauville pour fluidifier le trafic lié au tourisme en fin de semaine et en saison estivale.
  • 42. 42 
  • 43. 43  Les enjeux de la desserte ferroviaire « Muscler » l’hinterland du port du Havre face aux ports nord européens en développant le fret ferroviaire Renforcer les corridors de fret ferroviaires existants et moderniser/réaménager la liaison Serqueux/Gisors qui permettrait aux convois de fret de se connecter directement à la grande ceinture ferroviaire de Paris et d’éviter ainsi d’utiliser l’axe surchargé entre Rouen/Mantes/Nanterre ; Développer une ou des autoroutes ferroviaires pour la desserte des zones industrialo-portuaires et logistique de l’axe séquanien (en lien notamment avec l’est de l’Europe et/ou le Sud-ouest) ; Porter le projet de franchissement ferroviaire sur la Seine pour ouvrir l’hinterland du port du Havre et fédérer le réseau ferroviaire normand. Moderniser l’axe Le Havre/Rouen/Paris pour une meilleure accessibilité des territoires : Rester vigilant quant à la modernisation de l’axe ferroviaire Le Haver/Paris en ce qui concerne les infrastructures et le matériel ferroviaire Défendre l’accessibilité de la rive nord de la Seine pour ne pas être pénalisé face au possible déménagement de la gare de Rouen à l’horizon 2020. Favoriser l’émergence d’un véritable réseau ferroviaire maillé de la Pointe de Caux : Réutiliser les anciennes voies ferrées de la ligne Le Havre/Goderville/Fécamp au service des flux pendulaires en transport en commun ; Réfléchir à l’opportunité d’une desserte ferroviaire voyageur de la Vallée du Commerce depuis Bréauté-Beuzeville.  
  • 45. 45    Les enjeux de l’intermodalité Offrir aux habitants et aux touristes la possibilité de se déplacer d’une manière facile et durable dans l‘Estuaire de la Seine : Renforcer les pôles intermodaux du Havre, de Fécamp et de Lisieux ainsi que de la gare de Bréauté-Beuzeville qui joue un rôle structurant sur la Pointe de Caux Développer l’intermodalité dans l’Estuaire en créant des pôles d’échanges en lien avec de possibles réouvertures de lignes ferroviaires à Goderville, Criquetot-l’Esneval, Pont-Audemer et/ou dans la Vallée du Commerce ; Favoriser l’émergence d’un pass’estuaire dans un contexte de renchérissement des déplacements ; Connecter par voie Fulviomaritime les pôles touristiques majeurs, notamment entre Le Havre- Honfleur et Deauville. Favoriser l’intégration des sites touristiques de l’Estuaire en développant leur accessibilité en transport en commun. Améliorer les transports sur le littoral de la Pointe de Caux pour notamment « désenclaver » Etretat et améliorer ses relations au Havre et Fécamp ; Développer l’offre de location de vélos et une mise en réseau sur l’Estuaire. Cela nécessite également une meilleure lisibilité des parcours cyclables et pédestres de l’Estuaire ; Favoriser l’intégration des sites touristiques du Pays d’Auge (Villages de Beuvron en Auge, Beaumont en Auge par exemple) aux axes de transport en commun.
  • 46. 46  Principaux projets en matière de mobilité et infrastructures de transport retenus lors du groupe de travail. Echéances à court terme   - Diffusion de l’information, par différents médias, sur les lignes existantes (bus interurbains + SNCF) ; - Lisibilité de l’information de l’offre de transport public à l’échelle de l’Estuaire (site internet et bornes, éditions) ; - Aménagement de parkings de covoiturage sécurisé sur l’Estuaire de la Seine. (Lisibilité, information, sécurisation) et trouver des opérateurs qui puisse organiser le covoiturage ; - Amélioration de la desserte de Pont-Audemer avec la création d’une ligne de bus interurbain Pont-Audemer/Honfleur/Le Havre, mais également les lignes à haut niveau de service Pont-Audemer/Rouen, Pont-Audemer/Bernay - Améliorer la relation en transport en commun entre Le Havre/Etretat et Fécamp ; - Mise en place de relations fluviomaritimes entre Le Havre/Honfleur et Deauville/Trouville, avec des perspectives d’ouverture avec Cabourg, la Seine, Etretat, Fécamp -Mise en place d’un pass’Estuaire avec une tarification unique pour les transports en commune sur l’Estuaire de la Seine.      
  • 48. 48  Echéances à moyen terme - Structuration d’une desserte en transport optimisée dans la vallée du Commerce en lien avec la gare de Bréauté ; - Réouverture de la ligne Rolleville/Crique tôt/Goderville au service des flux pendulaires ; - Structuration et renforcement des pôles intermodaux principaux (le Havre, Lisieux, Fécamp, Bréauté, Deauville/Trouville, Pont-l’Evêque, Pont-Audemer, Lillebonne), en traitant conjointement les liaisons interurbaines, locales en aménagements le stationnement et les modes doux ; - Renforcement du cadencement des liaisons interurbaines existantes structurantes pour un maillage fin de l’ensemble du territoire ; - Organisation des flux de desserte du Port pour désengorger et sécuriser le réseau secondaire de la rive sud: orienter le fret de grand transit vers les infrastructures adaptées (A29 Sud, D27/A28) La réouverture de l’axe Serqueux/Gisors qui permettrait aux convois de fret de se connecter directement à la grande ceinture ferroviaire de Paris évitant ainsi l’axe surchargé Rouen/Mantes/Nanterre ; - Réalisation d’une liaison routière structurante entre Pont-l’Evêque, Lisieux et Orbec, en desservant notamment Lisieux et sa zone d’activité. - Prise en compte dans les documents d’urbanisme des axes de transports collectifs structurants pour orienter l’urbanisation future.
  • 50. 50  Echéances à long terme     - Compléter l’arrivée du TGV Normandie par des cadencements optimisés avec les TER et les bus interurbains ; - Muscler l’Hinterland du Port du Havre avec : Opportunité de relier la ZIP du Havre à N.D. de Gravenchon (inscrit dans la DTA) ; le franchissement ferroviaire de l’Estuaire de la Seine.              
  • 54. 54 
  • 55. 55  Positionnement des élus de l’Estuaire concernant la mise en place d’une ligne nouvelle ferroviaire rapide entre Paris et la Normandie. Les élus de l’Estuaire de la Seine sont convaincus de l’urgence de la création d’une ligne ferroviaire nouvelle entre la Normandie et l’Ile de France. Cette ligne nouvelle est une occasion inespérée d’intégrer le plus rapidement possible la Normandie et l’Estuaire de la Seine au réseau à Grande Vitesse français et européen qui participe à l’attractivité et au dynamisme des territoires. L’intérêt majeur de cette infrastructure nouvelle est de permettre aux habitants et aux acteurs économiques de pouvoir rejoindre rapidement, et de manière sécurisée, l’Ile de France (Paris, La Défense, et la plate forme aéroportuaire de Roissy) et d’accéder aux hubs TGV d’Ile de France de manière efficace. La desserte TGV en gare du Havre est une opportunité pour l’Estuaire et la Communauté d’Agglomération Havraise afin de bénéficier d’un levier fort de développement. Une gare TGV est également envisageable rive gauche dans le cadre d’un tracé complémentaire Paris Basse-Normandie. Il est essentiel pour l’Estuaire de veiller au maillage fin de son territoire en évitant les « effets tunnels » induits par la grande vitesse ferroviaire. Il est également important de renforcer l’intermodalité avec l’arrivée de la Grande Vitesse et notamment en développant les relations TER qui participent à la diffusion de la Grande Vitesse (et son bénéfice) sur l’ensemble du territoire estuarien. Enfin, il est urgent de renforcer l’Hinterland du ferroviaire du Port du Havre en complément des infrastructures routières et fluviales. Il est nécessaire, dans ce cadre d’une part, d’aménager dans sa totalité la ligne Le Havre Motteville-Montérolier-Buchy Serqueux Gisors Paris ou/et, d’autre part, de réfléchir à la possibilité d’accueillir des convois fret sur la ligne ferroviaire nouvelle.