Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Atelier Urba - projet Carlina flyer 2

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 8 Publicité

Plus De Contenu Connexe

Publicité

Similaire à Atelier Urba - projet Carlina flyer 2 (20)

Plus récents (20)

Publicité

Atelier Urba - projet Carlina flyer 2

  1. 1. SEA CarLina 5 janvier 2017 1 / 8 CarLina Caractéristiques du projet pour une proposition H2020 – SMEINST Table des matières 1_Caractère innovant ..............................................................................................................................................2 1.1_Urbanisme/territoire..............................................................................................................................2 1.2_Environnement.......................................................................................................................................2 1.3_Technologie.............................................................................................................................................2 1.4_Modèle commercial et industriel ...........................................................................................................2 2_Marché existant élevé..........................................................................................................................................3 2.1_Nombre de villes concernées .................................................................................................................3 2.2_Marché par ville......................................................................................................................................3 2.3_Marché mondial .....................................................................................................................................3 2.4_Retombées export ..................................................................................................................................3 3_Capacités du porteur ...........................................................................................................................................4 3.1_Profil .......................................................................................................................................................4 3.2_Chaîne industrielle..................................................................................................................................4
  2. 2. SEA CarLina 5 janvier 2017 2 / 8 3.2.1_Conception ................................................................................................................................4 3.2.2_Production.................................................................................................................................4 3.2.3_Déploiement..............................................................................................................................4 3.3_Financement...........................................................................................................................................4 3.3.1_Pour le déploiement..................................................................................................................4 3.3.2_Exploitants.................................................................................................................................4 3.3.3_Financement privé pour le développement du produit............................................................5
  3. 3. SEA CarLina 5 janvier 2017 3 / 8 1_Caractère innovant L'innovation est intrinsèquement multiple dans le projet CarLina parce qu'il revisite un domaine très vaste, la mobilité urbaine générale, en une approche orthogonale jamais entreprise auparavant. Il en résulte que tous les aspects du problème sont reformulés de manière nouvelle. Un brevet a été déposé pour verrouiller le point clé industriel de la solution, mais il y aurait matière à une grande famille dérivée tant le sujet est large. Nous envisageons de décliner des brevets dits << d'application >> même si la notion n'existe plus formellement en Propriété Industrielle. 1.1_Urbanisme/territoire Ce qui est innovant ici c'est l'approche holistique, jamais entreprise, du problème. On prend la zone urbaine élargie, par exemple à Paris cela couvrirait largement l'emprise des RER. Mais la structure d'automate cellulaire du réseau permet de traiter juste une/des ligne(s) de quelques kilomètres, et elles sont déjà complètes fonctionnellement. On peut ensuite ramifier le réseau, rejoindre des parties, compléter un treillis sans créer de perte d'exploitation, de manière progressive et régulière. Il est même prévu de démonter les lignes pour réarranger le réseau, ce qui en fait un outil d'aménagement du territoire sans équivalent. 1.2_Environnement L'objectif original de remplacer complètement (à terme) et de manière durable la collection des solutions existantes, permet d'étendre à tout un territoire la propriété de transport non polluant du système. Les perspectives sont nombreuses, à titre d'exemple le caractère non-intrusif des lignes élimine le besoin préalable de travaux importants de préparation des sols, ce qui fait également de CarLina un outil puissant de reconquête des continuités écologiques. Autre exemple, le choix délibéré de matériaux entièrement recyclables pour construire les lignes, principalement de l'acier, couplé à une consommation d'énergie minimale, rend possible des réseaux de transport durables. 1.3_Technologie Le système CarLina dérive ses performances très élevées, sa simplicité, sa fiabilité et son économie du déploiement intégral de la technologie AIDA, création brevetée de SEA validée avec l'appui des constructeurs aéronautique Français. C'est une retombée directe de nos investissements collectifs. Cette partie relativement légère mais capitale du système demeurera une offre à l'exportation, car peu susceptible d'être correctement appliquée à l'étranger. 1.4_Modèle commercial et industriel L'objectif principal du projet, la réduction des pollutions, n'a de sens que si le déploiement est important à l'échelle mondiale. On verra ci-dessous que ceci induit un marché d'une taille inconnue aujourd'hui. Même si SEA avait une taille de grande industrie cela resterait dérisoire devant la tâche – et donc on resterait avec le problème de pollution, un kg de CO2 vaut autant où qu'on l'émette. Le modèle commercial choisi est donc de déléguer au maximum la charge du déploiement. Un modèle innovant qui consiste à diffuser dans le domaine public la liasse technique. L'utilisateur CarLina peut déjà adapter sur les plateformes les charges de son choix (cabines, bennes, supports de toutes sortes..) mis on va bien plus loin : il peut construire complètement le réseau. Pour l'aspect durable auquel on veut aboutir, il est d'ailleurs hautement souhaitable que le réseau local soit construit, possédé et entretenu localement. La qualité, en particulier la sûreté de fonctionnement, sont garantis en soumettant chaque réseau à une certification similaire à celle de l'aéronautique. La conception du système CarLina est très modulaire, en grande partie grâce à la technologie AIDA, autorisant les industriels de nombreux secteurs à fournir des parties du système et à les assembler, dans le respect du cahier des charges que le processus de certification impose. Le rôle de SEA dans ce schéma est celui de l'architecte, se défaisant de toute charge industrielle et donc des financements
  4. 4. SEA CarLina 5 janvier 2017 4 / 8 associés au profit du déploiement à grande échelle. Ceci n'entame en rien la rémunération à attendre, parce qu'il reste la partie profitable (et intéressante) de la conception urbanistique, de la formation des communautés locales, la gestion de la propriété industrielle pour garantir le(s) système(s) contre les pressions monopolistiques et une intense activité de normalisation internationale. SEA a donc dans ce modèle profitable à tous une position d'offreur de services privilégié.
  5. 5. SEA CarLina 5 janvier 2017 5 / 8 2_Marché existant élevé Le marché correspond au déploiement, à l'exploitation et à la gestion du cycle de vie du système, ce qui inclut les études urbanistiques, la formation des compétences locales, le développement des règles de certification et leur processus d'application. 2.1_Nombre de villes concernées Un réseau CarLina devient plus intéressant que l'état de fit automobile à partir d'une taille de ville excédant ce qu'un piéton peut parcourir raisonnablement de manière durable, c'est-à-dire selon les cas quelques kilomètres en plaine à quelques hectomètres en montagne. L'annuaire http://www.citymayors.com/statistics/largest-cities-mayors-1.html liste les 600 premières villes par la taille qui comptent plus de 500.000 habitants. Ce seuil reste élevé, certaines évaluations que nous avons conduites pour des villes de 10.000 habitants ayant conclu que là aussi un réseau CarLina était financièrement et fonctionnellement justifié. Une autre approche par la situation en France : il y a presque exactement 1000 villes en France de >10.000 habitants. La France représentant 1 % de la population mondiale on en extrapolerait un marché mondial de 100.000 villes concernées. Ces chiffres grossiers seraient évidemment à préciser, mais on se contentera de retenir l'idée d'une taille de marché gigantesque, dépassant de loin tout ce qui est connu actuellement, tous secteurs d'activité confondus à part peut-être les produits mondiaux de très grande consommation comme le coca-cola... ce serait à voir. Il faut préciser que le marché en question n'existe pas actuellement, et qu'il n'existe aucune offre concurrente. Par ailleurs le verrouillage par brevet de la solution cantonne les acteurs potentiels à rester sur les marchés traditionnels des transports publics et privés, qui quoique très importants, sont sévèrement limités dans leur expansion et très largement incapables d'interférer avec le marché de CarLina. 2.2_Marché par ville On peut dimensionner plus précisément le marché en tenant compte de la population urbaine. Nos récentes études sur l'agglomération de New Delhi répondaient à une question de Delhi Metro Rail Corporation (DMRC) particulièrement pertinente : non pas le classique coût du km / débit passager, mais bien le coût de couverture territoriale. La question est "combien coûte le km² "traité" de telle sorte qu'on n'y voie plus ni voitures particulières ni de livraison (et implicitement plus de bus)". Le résultat est 2M€/km², très solide parce qu'extrêmement lié au cours de l'acier. La densité de population sur le territoire de Delhi est de 11.000 habitants/km², on y "traite" donc totalement avec CarLina un habitant pour 200€ de réseau, à quoi il faut ajouter un peu plus en mobiles (mais c'est assez variable) donc disons que 400 à 500€/habitant représente bien le "marché. 2.3_Marché mondial Il est connu que 80 % de la population mondiale se trouvera en ville au moment où CarLina sera déployée, soient 8 milliards d'individus, le marché total ressortant donc à 3.200 milliards d'Euros. On peut certes se tromper un peu mais le mécanisme de calcul est assez robuste. 2.4_Retombées export Cette question semble un peu subsidiaire. Elle porterait sur la part dudit marché auquel la France pourrait prétendre, mais pour l'instant cette part prévisionnelle se monte à la hauteur de l'investissement, c'est-à-dire zéro. Dans l'hypothèse d'une implication le marché se traduirait dans les secteurs suivants, tous très grands : - études urbanistiques et services, ingénierie urbaine très importante car on reconfigure les villes quand le déploiement prend de l'importance. - fourniture matérielle des réseaux, montage, exploitation par les entreprises Françaises des premières lignes le temps de former les locaux.
  6. 6. SEA CarLina 5 janvier 2017 6 / 8 - marché de fourniture des mobiles, une aubaine considérable pour l'industrie automobile. Il s'agit de voiture autonomes guidées, rendant des services très supérieurs à tout ce qu'on tirera des "voitures autonomes". - constitution de propriété industrielle pour prolonger de 20 ans l'avantage compétitif - etc.
  7. 7. SEA CarLina 5 janvier 2017 7 / 8 3_Capacités du porteur La question est très influencée par la nature même du modèle commercial, d'autant plus que l'ensemble du projet a été étudié en conformité avec l'absence de ressources matérielles et financières du porteur, en sorte que ce ne soit à aucun moment une entrave. 3.1_Chaîne industrielle La taille du marché défie les conceptions traditionnelles de chaîne industrielle. L'objectif du projet est également différent : il ne s'agit pas de créer un monopole industriel et financier mais de vaincre la pollution et la congestion urbaine par les transports. C'est donc un objectif environnemental, qui n'a justement de sens qu'en sortant du cadre traditionnel. Il ne s'agit néanmoins pas d'une action philanthropique. Mais la taille du marché autorise un positionnement par délégation de compétences et de propriété aux villes destinatrices, en agissant comme conseil – tout en générant un marché et des profits bien supérieurs à ce que permettrait l'approche traditionnelle (en l’occurrence typiquement Banque Mondiale + PPP). 3.1.1_Conception SEA est un laboratoire d'architecture des systèmes de contrôle à sécurité critique, et détient une technologie sans égal dans le monde, connue sous le nom AIDA, dont le système CarLina est une application directe. Sans AIDA il serait possible à diverses industries, plutôt l'aérospatial et le ferroviaire, de rejoindre le niveau requis pour CarLina mais cela demanderait un effort considérable et au moins une dizaine d'années (en sachant où aller). SEA ne dispose d'aucun moyen matériel ou financier appréciable face à ce projet, et se positionne donc comme l'architecte. Le modèle commercial de SEA pour CarLina est rigoureusement celui de l'architecte dans les opérations urbanistiques : conseil, services, études, rémunération au pourcentage. Moyens SEA requis : notre métier habituel d'étude et de conseil dont gestion de propriété industrielle 3.1.2_Production Le système CarLina est étudié de manière à pouvoir être construit de façon modulaire. Il consiste essentiellement en : - des voies qui sont une charpente métallique en profils industriels standard, qu'il faut souder et cintrer avec un outillage qui est disponible dans tous les pays. - une plateforme autonome qui concentre toute la logique et la sécurité du réseau. Cette plateforme peut être produite en France ou à l'étranger, sous licence. Un processus de vérification/validation/homologation est prévu et même largement intégré dans la plateforme elle-même, qui poursuit ces contrôles toute sa vie durant. Moyens SEA requis : notre métier habituel d'étude et de conseil dont gestion de propriété industrielle 3.1.3_Déploiement Le déploiement se fait à l'initiative des villes. SEA coopère comme expert avec les services d'urbanisme locaux et les entreprises que la ville s'adresse pour conduire les études géologiques, topographiques, sismiques etc. Moyens SEA requis : notre métier habituel d'étude et de conseil dont gestion de propriété industrielle 3.2_Financement 3.2.1_Pour le déploiement Les villes désirant rationaliser leur mobilité vont typiquement recourir aux moyens de financement en usage, à commencer par les PPP. Ce qui est spécifique à CarLina : investissement général très limité, et qui portera vraisemblablement sur les lignes initiales parce qu'il est possible d'étendre le réseau où et quand on le veut. Les villes auront de plus besoin de cette phase initiale pour assurer la pédagogie de la ville sans voiture. Elles trouveront sans doute toutes seules que le réseau peut s'autofinancer, car il est amortissables en quelques années.
  8. 8. SEA CarLina 5 janvier 2017 8 / 8 3.2.2_Exploitants Il n'y a à peu près aucune comparaison avec les modes traditionnels. Un réseau CarLina est vraiment automatique et ne requiert que les services de surveillance pour la sécurité des personnes. L'exploitant ne se verrait confier "que" la billetterie, mais c'est probablement un rôle recherché et ce d'autant plus qu'on est affranchi de l'exploitation technique. 3.2.3_Financement privé pour le développement du produit SEA recherche des financements pour porter le produit à un seuil critique de visibilité. Les financeurs peuvent être : - l’État ou l'Europe dans l'hypothèse où ces institutions verraient un intérêt à l'une de trois actions suivantes : 1. Faire reculer de manière concrète pollution et congestion sur leurs territoires 2. Faire de même n'importe où dans le monde puisque la pollution est partagée globalement 3. Se créer à très bon compte un nouveau marché de masse non concurrentiel - les industriels désireux de participer au déploiement initial (20 ans tout de même) : 1. Constructeurs automobiles voulant se diversifier, carrossiers. Nous avons d'ailleurs demandé à Mov'eo de nous mettre en contact avec Gruau qui nous semble tout indiqué pour des séries de quelques milliers de véhicules. 2. Entreprises spécialisées dans l'exploitation des réseaux de transport, pour qui ce serait un déploiement à la marge de leur métier pour le mode lui-même, mais dans leur métier pour la gestion des flux de passagers, la billetterie, et même le transport multimodal et le groupage de lots puisque CarLina va le faire aussi. 3. Cabinets d'urbanisme et d'architecture urbaine agissant à l'international, de grandes entreprises qui trouveraient là une sorte d'arme absolue dans leurs projets urbains en offrant le Graal du car-free-city. 4. Des intervenants marginaux du transport mais actifs dans le city greening, avec une offre de transport durable qui n'a pas d'équivalent (il n'y en a tout simplement pas) au monde.

×