SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  23
Télécharger pour lire hors ligne
PROJET HOTEL O’PAB’O****
HOTEL QUATRE ÉTOILES SANS RESTAURANT AVEC
50 ESPACES HÉBERGEMENTS, UN ESPACE AFFAIRE
PANORAMIQUE DE TROIS SALLES DE SEMINAIRE ET
DEUX SALLES DE SOUS-COMMISSION ET UN
UNIVERS AQUATIQUE MARINEA SITUE AANGLET
SOMMAIRE
 I – Analyse de la structure dans son environnement
 A – Le tourisme en Pays Basque avec un focus sur le BAB
 II – Analyse S.W.O.T.
 A – Les points forts
 B – Les points faibles
 III – La politique d’action commerciale
 IV – Les canaux de distribution
 V – La publicité
 VI – L’organigramme
 VII – Planning personnel
 VIII – Esquisse chambre
 IX – Equisse concept hôtelier O’PAB’O
I- Analyse de la structure dans son
environnement
A – Le tourisme en Pays Basque avec un
focus sur le BAB
Un été en demi-teinte, voilà la conclusion des
professionnels qui, malgré un mois d'août
correct, ne pourront qu'équilibrer leur chiffre.
Explications.
Le soleil n'a pas toujours brillé au-dessus de la
Grande Plage de Biarritz cet été... © Photo
archives Jean-Daniel Chopin
Juillet pluvieux, août heureux ? Telle pourrait
être la morale de l'histoire, cet été.
Néanmoins, la donne semble un brin plus
compliquée. Le bilan de la saison touristique
au Pays basque.
décident au dernier moment où ils vont partir.
Ils disposent d'un budget précis, savent qu'ils
partiront, mais ne réservent pas à l'avance. Ils
attendent de voir où le soleil a décidé de
s'installer ».
Les professionnels du tourisme doivent donc
rivaliser d'ingéniosité et d'astuces pour attirer
ces estivants farouches, bien décidés à
rentabiliser leurs vacances d'été.
En août, les estivants se montrent en revanche
plus dociles. Ce sont des habitués, qui savent
bien avant de prendre le train ou la voiture
quelle est leur destination. Au Pays basque, le
secteur doit être très réactif quant à ces
différences.
À Biarritz, le luxe s'en sort encore mais
attention au mirage russe
Les chauffeurs de limousine du Palais ont noté
une baisse sensible de leur activité cet été. «
Météo : qui trinque ?
La météo n'a pas épargné le Pays basque cet
été. Les inondations du début du mois de
juillet ont été impressionnantes et ont
fortement impacté les réservations dans les
hôtels ou dans les campings, qui ont parfois
enregistré jusqu'à 20 % de chiffre d'affaires en
moins.
« En juillet, on a parfois dû fermer le camping
pendant deux, voire trois jours, pour que les
clients ne se retrouvent pas les pieds dans la
boue. Les conditions étaient extrêmes »,
déplore Marie-Antoinette Vella, la propriétaire
du camping La Petite Rhune, à Sare.
tourisme, les chiffres du palace ne sont
pourtant pas si mauvais en juillet. Mais l'élu
reconnaît que l'établissement se trouve à la
croisée des chemins, face à la concurrence
d'autres hôtels de luxe dans son périmètre… et
à l'étranger.
Aujourd'hui en effet, même dans le très haut
de gamme, les clients sont versatiles et
réservent au dernier moment, hésitant entre
Cannes, Calvi, Portofino et Biarritz. « Début
août, nous n'étions pas assurés du tout de
faire 70 % de taux d'occupation au Régina »,
explique Thierry Minsé, le directeur général du
groupe Naos. « Nous sommes dans nos
objectifs, en particulier le restaurant, qui attire
la clientèle locale », assure le professionnel.
Le Régina qui domine le plateau du Phare de
sa silhouette blanche a rouvert ses portes
début juillet, entièrement rénové de A à Z,
avec 65 chambres et suites qui rivalisent avec
Sur le créneau haut de gamme, sa côte est tout
de suite remontée en flèche, notamment sur le
site comparatif Trip Advisor.
« Nous ne sommes pas concurrents, mais
complémentaires du Palais et du Miramar »,
insiste Thierry Minsé. L'ouverture de ce « petit
palace », est en tout cas une bonne chose,
pour ce créneau de luxe qui reste l'une des
forces de Biarritz et fait vivre toute une filière.
Pour conclure ce chapitre, il ne faut pas
omettre le nouveau classement des hôtels
depuis 2009 dont ATOUT FRANCE est
chargé de l'évaluation. Le triple objectif est
de répondre à la clientèle internationale sur
la standardisation, la qualité de service et la
qualité de confort.
Il faut offrir à nos deux créneaux de clientèle un produit
standardisé et domotisé avec un haut contenu high-tech sur
l'équipement :
- console domotique, insonorisation
- penderie avec lit desolé sur verrins
- climatisation chaud/froid
- double rideau en tissu résistant au feu
- TV écran plat de 82 cm
- table et fer à repasser intégré
- minibar, théière et machine à café
- un espace balnéo-spa avec terrasse incluant solarium, fitness et
piscine
- Espace business sur le toit avec vue
panoramique et trois salles de réunion et
deux salles de sous-commission
- Univers aquatique senea avec terrasse-
solarium dans la partie centrale de l’hôtel
ouvert tous les jours de 10 H 00 à 19 H 00
- Concept espace hébergement domotisé avec
équipement high-tech et décoration et
mobilier à connotation locale confiés à un
architecte et un décorateur de renom
- Garage privé et sécurisé avec service
voiturier et box individuels et un grand box
pour les motocyclistes et les vélos
- Room-service avec des produits de qualité
de 06 H 30 à 00 H 00
II - Analyse S.W.O.T. de ma structure
A - Les points forts
- Pas de service d'étage jusqu'à minuit
malgré le service de couverture
- Pas de restaurant
- Investissement important
B - Les points faibles
Le mee-to-pricing : le produit est innovant et que
l'objectif est d'être leader sur le quatre étoiles vincennois reste
notre méthode de fixation de prix la plus cohérente. Les actions
commerciales vont s'opérer sur la PQR, la presse magazine et la
presse spécialisé. Comme énoncé précédemment, le démarchage du
tissu d'entreprise immédiat, l'inscription aux principaux salons et
l'utilisation des réseaux commerciaux constituent les trois points
importants à mettre en valeur. Enfin, nous allons bénéficier des
manifestations et congrès organisés soit sur le BAB.
III – La politique d’action commerciale
Le choix va se porter sur les TO, les agences réceptives
(SELECTOUR), les agences de voyage (AFAT), les sites internet
dédiés (Le Journal des Palaces et LHOTELLERIE), les critiques
gastronomiques, l'organisation d'une "evening business leisure"
avec la présence des notables locaux, des médias de la PQN et de la
PQR, des dirigeants des chaînes télévisées et des radios, des
représentants du CRT, de la CDT et la CCI .
IV – Les canaux de distribution
V – La publicité
OUVERTURE DU CONCEPT HOTELIER FUTURISTE O’PAB’O****
VIVEZ UNE NOUVELLE EXPERIENCE AU SEIN DE VOTRE NOUVEAU CONCEPT
HOTELIER PROPOSANT 50 ESPACES HEBERGEMENTS AVEC UN EQUIPEMENT
HIGH-TECH ET UN ESPACE SEMINAIRE PANORAMIQUE DE TROIS SALLES DE
REUNION ET DEUX SALLES DE SOUS-COMMISSION AINSI QU’UN UNIVERS
AQUATIQUE MARINEA SITUES AANGLET
HOTEL O’PAB’O****
Tél. 05 59 75 12 00
Fax 05 59 75 12 01
Email : commercial@opabo.fr
Site internet : www.opabo.fr
ESQUISSE ESPACE HEBERGEMENT 30M2 ET 40 M2
RANGEMENT AMOVIBLE
ESPACEDETENTE(TABLE+FUTON+SOFA+MINIBARCHAUDETFROID)
PLAN DE TRAVAIL DIGITALISEMUR MULTIVISUEL
DOUCHEATIROIRBAIN180CMX90CMCAPSULEHYDROMASSANTE
PASSARELLE GTB
LITAVERRINSSOULEVABLE100CMX90CM
LITAVERRINSSOULEVABLE100CMX90CM
SALON
RELAXATION
CONNECTEDRINKE
SALON
RELAXATION
CONNECTEDRINKE
CH1 CH2 CH3 CH4
DETENTE AQUALUDIQUE ESPACE FOETUSIQUE UNIVERS JHA
ESQUISSE UNIVERS AQUATIQUE FUTURISTE
TERRASSE SOLARIUM PANORAMIQUE
TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE
TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE
RESERVES UA BUREAU RESPONSABLE UA
ESPACEBIENVENUE
VESTIAIRESSTAFF
LOCAUX TECHNIQUES
WAITING SPACE
SALON
RELAXATION
CONNECTEDRINKE
SALON
RELAXATION
CONNECTEDRINKE
TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE
TERRASSE SOLARIUM PANORAMIQUE
TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE
ESPACEBIENVENUE
VESTIAIRESSTAFF
DIRECTEUR DAF
Responsable
Commerciale
Commerciale
Interne
Stagiaire
Chef
Réception
Réceptionniste
Réceptionniste
Tournant
Night
Réceptionniste
Voiturier-
Bagagiste 1
Voiturier-
Bagagiste 2
Responsable
Maintenance
Gouvernante
Femme de
Chambre 1
Extras Femme
de Chambre 1
Femme de
Chambre 2
Extras Femme
de Chambre 2
Barman 1 Barman 2
Responsable
Petit-Déjeuner
Commis Petit-
Déjeuner
Spa Manager Assistante Spa Thérapeute 1 Thérapeute 2
VI – Organigramme
VII– Planning personnel
P P P P P O O
P P P P P O O
J J J J J O O
SP SP SP SP SP O O
O O SP SP SP SP SP
TH TH TH TH TH O O
O O TH TH TH TH TH
J J J J J O O
RM RM RM O O RM RM
O O RS RM RM RS RS
RS RS O RS RS N N
N N N N N O O
RM RM RM RM RM O O
J J J J J O O
M/S M/S M/S M/S M/S O O
O O M/S M/S M/S M/S M/S
M/S M/S M/S M/S M/S O O
O O M/S M/S M/S M/S M/S
PDJ PDJ PDJ PDJ PDJ O O
O O PDJ PDJ PDJ PDJ PDJ
B B B B B O O
O O B B B B B
VB VB VB VB VB O O
O O VB VB VB VB VB
O = OFF P = 09 H 00 à 18 H 00 J = 08 H 00 à 17 H 00 N = 23 H 00 à 08 H 00
C = 07 H 00 à 12 H 00 et 17 H 00 à 23 H 00 M= 08 H 00 à 13 H 00 PDJ = 06 H 30 à 12 H 30
EFC= 08 H 00 à 13 H 00 et 17 H 00 à 21 H 00 B= 16 H 30 à 01 H 00
RM= 07 H 00 à 16 H 00 RS=15 H 00 à 00 H 00 VB=08 H 00 à 18 H 00
MAINTENANCE
GOUVERNANTE
FEMME DE CHAMBRE 1
FEMME DE CHAMBRE 2
EXTRAS FEMME DE CHAMBRE1
EXTRAS FEMME DE CHAMBRE2
S=17 H 00 à 21 H 00
RESPONSABLE PDJ
BARMAN1
BARMAN2
COMMIS PDJ
VOITURIER-BAGAGISTE1
VOITURIER-BAGAGISTE2
THERAPEUTE1
THERAPEUTE2
CHEF DE RECEPTION
TOURNANT RECEPTION
NIGHT-AUDITOR
RECEPTIONNISTE1
RECEPTIONNISTE2
PLANNING HOTEL O'BAB'O****
STAFF : 24 SOUS RESERVE DE MODIFICATION
RESPONSABLE SPA
ASSISTANTE SPA
DAF
RESPONSABLE COMMERCIALE
COMMERCIALE INTERNE
VENDREDI SAMEDI DIMANCHE13/09/2015 LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI
VIII – Esquisses chambres
ix- Esquisse du concept hôtelier C4PARIS'C
PANNEAUX SOLAIRES + EOLIENNE
CONCEPT HOTEL C'PARIS'C
VEGETALISATIONFACADE
VEGETALISATIONFACADE
Sous-C
om
m
ission
Sous-Com
m
ission
SALON PADDOCKEA RESERVE SEMINAIRE
SALON ETALONEA SALON JOKEREA
O
FFIC
E
RESERVESETAGES
BAR HIPPIQUEA
ESPACE HEBERGEMENT (40 m2)
VEGETALISATIONFACADE
VEGETALISATIONFACADE
HELISURFACE
Sous-C
om
m
ission
Sous-Com
m
ission
SALON PADDOCKEA RESERVE SEMINAIRE
O
FFIC
E
RESERVESETAGES
LOCALTECHNIQUESPA
UNIVERS AQUATIQUE SENEA
ESPACE HEBERGEMENT (40 m2)
VEGETALISATIONFACADE
VEGETALISATIONFACADE
SPAMANAGER
TERRASSESOLARIUM
TERRASSESOLARIUM
LOCALTECHNIQUESPA
UNIVERS AQUATIQUE SENEA
VEGETALISATIONFACADE
VEGETALISATIONFACADE
SPAMANAGER
TERRASSESOLARIUM
TERRASSESOLARIUM
OFFICE
G
O
UV
ERN
AN
TE
ESPACE HEBERGEMENT (30 m2)
VEGETALISATIONFACADE
VEGETALISATIONFACADE
LOBBY ROOM PDJ
GARAGE + BOX PRIVATIFS + LOCAL A VELOS
BAGAGERIE BACK OFFICE
COMM INT
DIR GEN
MAINTENANCE
INFORMATIQUE ELECTRIQUE
CHAUFFAGE ASCENSEUR
EAU FROIDE/CHAUDE
OFFICE PDJ
DIR ADM FIN
OFFICE
G
O
UV
ERN
AN
TE
ESPACE HEBERGEMENT (30 m2)
FRONT OFFICE RESP COMM
VEGETALISATIONFACADE
VEGETALISATIONFACADE
GARAGE + BOX PRIVATIFS + LOCAL A VELOS
MAINTENANCE
OFFICE PDJ

Contenu connexe

Tendances

Cv pierre-avec-lettre-presentation
Cv pierre-avec-lettre-presentationCv pierre-avec-lettre-presentation
Cv pierre-avec-lettre-presentationToques Marketing
 
Guide New Hotel 2014
Guide New Hotel 2014Guide New Hotel 2014
Guide New Hotel 2014New Hotel
 
Les chiffres de l'immobilier en station
Les chiffres de l'immobilier en station Les chiffres de l'immobilier en station
Les chiffres de l'immobilier en station Eolas Wkg
 
Bilan 2020 et Perspectives 2021 - Commerces
Bilan 2020 et Perspectives 2021 - CommercesBilan 2020 et Perspectives 2021 - Commerces
Bilan 2020 et Perspectives 2021 - CommercesKnight Frank France
 
Observatoire de l’entreprise 1 ere année
Observatoire de l’entreprise 1 ere annéeObservatoire de l’entreprise 1 ere année
Observatoire de l’entreprise 1 ere annéealmaghribi1
 
Observatoire de l’entreprise 1 ere année
Observatoire de l’entreprise 1 ere annéeObservatoire de l’entreprise 1 ere année
Observatoire de l’entreprise 1 ere annéealmaghribi1
 
France 3 t 2013 snapshot commerces - version finale
France 3 t 2013   snapshot commerces - version finaleFrance 3 t 2013   snapshot commerces - version finale
France 3 t 2013 snapshot commerces - version finaleDavid Bourla
 
Bulletin d'opportunités 77 - jan/avril 2020
Bulletin d'opportunités 77 - jan/avril 2020Bulletin d'opportunités 77 - jan/avril 2020
Bulletin d'opportunités 77 - jan/avril 2020Cyril Marsaud
 
HIF Paris 2014 - BULL - Success Story : Les solutions HDS de services de fich...
HIF Paris 2014 - BULL - Success Story : Les solutions HDS de services de fich...HIF Paris 2014 - BULL - Success Story : Les solutions HDS de services de fich...
HIF Paris 2014 - BULL - Success Story : Les solutions HDS de services de fich...Hitachi Data Systems France
 

Tendances (17)

Cv pierre-avec-lettre-presentation
Cv pierre-avec-lettre-presentationCv pierre-avec-lettre-presentation
Cv pierre-avec-lettre-presentation
 
Guide New Hotel 2014
Guide New Hotel 2014Guide New Hotel 2014
Guide New Hotel 2014
 
Turbulences 52
Turbulences 52Turbulences 52
Turbulences 52
 
CHF RLYONH 2017
CHF RLYONH 2017CHF RLYONH 2017
CHF RLYONH 2017
 
Les chiffres de l'immobilier en station
Les chiffres de l'immobilier en station Les chiffres de l'immobilier en station
Les chiffres de l'immobilier en station
 
CHF CANNAZUR 2017
CHF CANNAZUR 2017CHF CANNAZUR 2017
CHF CANNAZUR 2017
 
CHF CANN'AZUR
CHF CANN'AZURCHF CANN'AZUR
CHF CANN'AZUR
 
Presentation chf k'cdg'd
Presentation chf k'cdg'dPresentation chf k'cdg'd
Presentation chf k'cdg'd
 
CHF KCDGD 2017
CHF KCDGD 2017CHF KCDGD 2017
CHF KCDGD 2017
 
Bilan 2020 et Perspectives 2021 - Commerces
Bilan 2020 et Perspectives 2021 - CommercesBilan 2020 et Perspectives 2021 - Commerces
Bilan 2020 et Perspectives 2021 - Commerces
 
Observatoire de l’entreprise 1 ere année
Observatoire de l’entreprise 1 ere annéeObservatoire de l’entreprise 1 ere année
Observatoire de l’entreprise 1 ere année
 
Observatoire de l’entreprise 1 ere année
Observatoire de l’entreprise 1 ere annéeObservatoire de l’entreprise 1 ere année
Observatoire de l’entreprise 1 ere année
 
France 3 t 2013 snapshot commerces - version finale
France 3 t 2013   snapshot commerces - version finaleFrance 3 t 2013   snapshot commerces - version finale
France 3 t 2013 snapshot commerces - version finale
 
Presentation chf m'dijon'b
Presentation chf m'dijon'bPresentation chf m'dijon'b
Presentation chf m'dijon'b
 
Bulletin d'opportunités 77 - jan/avril 2020
Bulletin d'opportunités 77 - jan/avril 2020Bulletin d'opportunités 77 - jan/avril 2020
Bulletin d'opportunités 77 - jan/avril 2020
 
CHF SSAVOIES 2017
CHF SSAVOIES 2017CHF SSAVOIES 2017
CHF SSAVOIES 2017
 
HIF Paris 2014 - BULL - Success Story : Les solutions HDS de services de fich...
HIF Paris 2014 - BULL - Success Story : Les solutions HDS de services de fich...HIF Paris 2014 - BULL - Success Story : Les solutions HDS de services de fich...
HIF Paris 2014 - BULL - Success Story : Les solutions HDS de services de fich...
 

Similaire à CHF OPABO 2017

Investissement dans un nouvel Hôtel
Investissement dans un nouvel HôtelInvestissement dans un nouvel Hôtel
Investissement dans un nouvel HôtelDidier Van Den Zande
 
Bulletin d'opportunités | mai à août 2019
Bulletin d'opportunités | mai à août 2019Bulletin d'opportunités | mai à août 2019
Bulletin d'opportunités | mai à août 2019Cyril Marsaud
 
Masterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxe
Masterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxeMasterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxe
Masterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxeFlore Berger
 
Presentation chf x'rouen'no CHF X'ROUEN'NO
Presentation chf x'rouen'no CHF X'ROUEN'NOPresentation chf x'rouen'no CHF X'ROUEN'NO
Presentation chf x'rouen'no CHF X'ROUEN'NOFabrice CLAMAGIRAND
 
Bulletin d'opportunités N° 48 - Mai à Aout 2017
Bulletin d'opportunités N° 48 - Mai à Aout 2017Bulletin d'opportunités N° 48 - Mai à Aout 2017
Bulletin d'opportunités N° 48 - Mai à Aout 2017Stephanie Dardenne
 
Presentation chf littoral charaqui
Presentation chf littoral charaquiPresentation chf littoral charaqui
Presentation chf littoral charaquiFabrice CLAMAGIRAND
 

Similaire à CHF OPABO 2017 (20)

CHF B'BRITANNIA'B
CHF B'BRITANNIA'BCHF B'BRITANNIA'B
CHF B'BRITANNIA'B
 
CHF B'BRITANNIA'B
CHF B'BRITANNIA'BCHF B'BRITANNIA'B
CHF B'BRITANNIA'B
 
CHF N'NORMANDIE'N
CHF N'NORMANDIE'NCHF N'NORMANDIE'N
CHF N'NORMANDIE'N
 
CHF NNORMANDIEN 2017
CHF NNORMANDIEN 2017CHF NNORMANDIEN 2017
CHF NNORMANDIEN 2017
 
Presentation chf j'la defense'a
Presentation chf j'la defense'aPresentation chf j'la defense'a
Presentation chf j'la defense'a
 
CHF JLADEFENSEA 2017
CHF JLADEFENSEA 2017CHF JLADEFENSEA 2017
CHF JLADEFENSEA 2017
 
Presentation chf d'strasbourg'a
Presentation chf d'strasbourg'aPresentation chf d'strasbourg'a
Presentation chf d'strasbourg'a
 
CHF DSTRASBOURGA 2017
CHF DSTRASBOURGA 2017CHF DSTRASBOURGA 2017
CHF DSTRASBOURGA 2017
 
PRESENTATION CCSL 2017
PRESENTATION CCSL 2017PRESENTATION CCSL 2017
PRESENTATION CCSL 2017
 
Investissement dans un nouvel Hôtel
Investissement dans un nouvel HôtelInvestissement dans un nouvel Hôtel
Investissement dans un nouvel Hôtel
 
CHF WNIORTM 2017
CHF WNIORTM 2017CHF WNIORTM 2017
CHF WNIORTM 2017
 
CHF MDIJONB 2017
CHF MDIJONB 2017CHF MDIJONB 2017
CHF MDIJONB 2017
 
Presentation CHF T'NANCY'E
Presentation CHF T'NANCY'EPresentation CHF T'NANCY'E
Presentation CHF T'NANCY'E
 
Bulletin d'opportunités | mai à août 2019
Bulletin d'opportunités | mai à août 2019Bulletin d'opportunités | mai à août 2019
Bulletin d'opportunités | mai à août 2019
 
Masterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxe
Masterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxeMasterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxe
Masterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxe
 
CHF HMONTPELLIERC 2017
CHF HMONTPELLIERC 2017CHF HMONTPELLIERC 2017
CHF HMONTPELLIERC 2017
 
CHF XROUENNO 2017
CHF XROUENNO 2017CHF XROUENNO 2017
CHF XROUENNO 2017
 
Presentation chf x'rouen'no CHF X'ROUEN'NO
Presentation chf x'rouen'no CHF X'ROUEN'NOPresentation chf x'rouen'no CHF X'ROUEN'NO
Presentation chf x'rouen'no CHF X'ROUEN'NO
 
Bulletin d'opportunités N° 48 - Mai à Aout 2017
Bulletin d'opportunités N° 48 - Mai à Aout 2017Bulletin d'opportunités N° 48 - Mai à Aout 2017
Bulletin d'opportunités N° 48 - Mai à Aout 2017
 
Presentation chf littoral charaqui
Presentation chf littoral charaquiPresentation chf littoral charaqui
Presentation chf littoral charaqui
 

Plus de Fabrice CLAMAGIRAND

CAPPADOCE DE CRUDITES SUR UN LIT DE SEMOULE AUX LEGUMES MACEDOINNES
CAPPADOCE DE CRUDITES SUR UN LIT DE SEMOULE AUX LEGUMES MACEDOINNESCAPPADOCE DE CRUDITES SUR UN LIT DE SEMOULE AUX LEGUMES MACEDOINNES
CAPPADOCE DE CRUDITES SUR UN LIT DE SEMOULE AUX LEGUMES MACEDOINNESFabrice CLAMAGIRAND
 
LES PALPITATIONS GOURMANDES DE DECEMBRE
LES PALPITATIONS GOURMANDES DE DECEMBRELES PALPITATIONS GOURMANDES DE DECEMBRE
LES PALPITATIONS GOURMANDES DE DECEMBREFabrice CLAMAGIRAND
 
LES PREMICES CALORIFIQUES HIVERNAUX DE NOVEMBRE
LES PREMICES CALORIFIQUES HIVERNAUX DE NOVEMBRELES PREMICES CALORIFIQUES HIVERNAUX DE NOVEMBRE
LES PREMICES CALORIFIQUES HIVERNAUX DE NOVEMBREFabrice CLAMAGIRAND
 
LES PAPILLES AUTOMNALES DE SEPTEMBRE
LES PAPILLES AUTOMNALES DE SEPTEMBRELES PAPILLES AUTOMNALES DE SEPTEMBRE
LES PAPILLES AUTOMNALES DE SEPTEMBREFabrice CLAMAGIRAND
 
LES DOUCEURS GOURMANDES AOUTIENNES
LES DOUCEURS GOURMANDES AOUTIENNESLES DOUCEURS GOURMANDES AOUTIENNES
LES DOUCEURS GOURMANDES AOUTIENNESFabrice CLAMAGIRAND
 
LES ESTIVALES JUILLETISTES DU PLAISIR GUSTATIF
LES ESTIVALES JUILLETISTES DU PLAISIR GUSTATIFLES ESTIVALES JUILLETISTES DU PLAISIR GUSTATIF
LES ESTIVALES JUILLETISTES DU PLAISIR GUSTATIFFabrice CLAMAGIRAND
 
LES PREMICES DU PALAIS DU ROI JUIN
LES PREMICES DU PALAIS DU ROI JUINLES PREMICES DU PALAIS DU ROI JUIN
LES PREMICES DU PALAIS DU ROI JUINFabrice CLAMAGIRAND
 
LE FIL GUSTATIF AVRIL ET SES DECOUVERTES
LE FIL GUSTATIF AVRIL ET SES DECOUVERTESLE FIL GUSTATIF AVRIL ET SES DECOUVERTES
LE FIL GUSTATIF AVRIL ET SES DECOUVERTESFabrice CLAMAGIRAND
 
LA GIBOULERIE EN PALACE DE MARIS
LA GIBOULERIE EN PALACE DE MARISLA GIBOULERIE EN PALACE DE MARIS
LA GIBOULERIE EN PALACE DE MARISFabrice CLAMAGIRAND
 
LA FARONDOLE ENFANTINE DEGUSTATRICE DE GRAND-MERE
LA FARONDOLE ENFANTINE DEGUSTATRICE DE GRAND-MERELA FARONDOLE ENFANTINE DEGUSTATRICE DE GRAND-MERE
LA FARONDOLE ENFANTINE DEGUSTATRICE DE GRAND-MEREFabrice CLAMAGIRAND
 
LA PARTENAIRE CULINAIRE DE VALENTIN
LA PARTENAIRE CULINAIRE DE VALENTIN LA PARTENAIRE CULINAIRE DE VALENTIN
LA PARTENAIRE CULINAIRE DE VALENTIN Fabrice CLAMAGIRAND
 
LA PALETTE GUSTATIVE DE SYLVESTRE
LA PALETTE GUSTATIVE DE SYLVESTRELA PALETTE GUSTATIVE DE SYLVESTRE
LA PALETTE GUSTATIVE DE SYLVESTREFabrice CLAMAGIRAND
 
L'EUROPE AVEC LES EUROPEENS : PARTAGE
L'EUROPE AVEC LES EUROPEENS : PARTAGEL'EUROPE AVEC LES EUROPEENS : PARTAGE
L'EUROPE AVEC LES EUROPEENS : PARTAGEFabrice CLAMAGIRAND
 
MAKE THE WORLD GREAT AGAIN WITH EUROPA
MAKE THE WORLD GREAT AGAIN WITH EUROPAMAKE THE WORLD GREAT AGAIN WITH EUROPA
MAKE THE WORLD GREAT AGAIN WITH EUROPAFabrice CLAMAGIRAND
 
LE DESENDETTEMENT ECONOMIQUE MONDIAL : UNE REALITE ARGUMENTEE ET CHIFFREE
LE DESENDETTEMENT ECONOMIQUE MONDIAL : UNE REALITE ARGUMENTEE ET CHIFFREELE DESENDETTEMENT ECONOMIQUE MONDIAL : UNE REALITE ARGUMENTEE ET CHIFFREE
LE DESENDETTEMENT ECONOMIQUE MONDIAL : UNE REALITE ARGUMENTEE ET CHIFFREEFabrice CLAMAGIRAND
 
LA CHINE DANS L'EMPIRE POUR LE MILIEU : STABILITE
LA CHINE DANS L'EMPIRE POUR LE MILIEU : STABILITELA CHINE DANS L'EMPIRE POUR LE MILIEU : STABILITE
LA CHINE DANS L'EMPIRE POUR LE MILIEU : STABILITEFabrice CLAMAGIRAND
 
LES USA DANS LE MONDE ET AVEC LE MONDE
LES USA DANS LE MONDE ET AVEC LE MONDELES USA DANS LE MONDE ET AVEC LE MONDE
LES USA DANS LE MONDE ET AVEC LE MONDEFabrice CLAMAGIRAND
 

Plus de Fabrice CLAMAGIRAND (20)

CAPPADOCE DE CRUDITES SUR UN LIT DE SEMOULE AUX LEGUMES MACEDOINNES
CAPPADOCE DE CRUDITES SUR UN LIT DE SEMOULE AUX LEGUMES MACEDOINNESCAPPADOCE DE CRUDITES SUR UN LIT DE SEMOULE AUX LEGUMES MACEDOINNES
CAPPADOCE DE CRUDITES SUR UN LIT DE SEMOULE AUX LEGUMES MACEDOINNES
 
LES PALPITATIONS GOURMANDES DE DECEMBRE
LES PALPITATIONS GOURMANDES DE DECEMBRELES PALPITATIONS GOURMANDES DE DECEMBRE
LES PALPITATIONS GOURMANDES DE DECEMBRE
 
LES PREMICES CALORIFIQUES HIVERNAUX DE NOVEMBRE
LES PREMICES CALORIFIQUES HIVERNAUX DE NOVEMBRELES PREMICES CALORIFIQUES HIVERNAUX DE NOVEMBRE
LES PREMICES CALORIFIQUES HIVERNAUX DE NOVEMBRE
 
LES ALIMENTS OCTOBRIENS D'EOLE
LES ALIMENTS OCTOBRIENS D'EOLELES ALIMENTS OCTOBRIENS D'EOLE
LES ALIMENTS OCTOBRIENS D'EOLE
 
LES PAPILLES AUTOMNALES DE SEPTEMBRE
LES PAPILLES AUTOMNALES DE SEPTEMBRELES PAPILLES AUTOMNALES DE SEPTEMBRE
LES PAPILLES AUTOMNALES DE SEPTEMBRE
 
LES DOUCEURS GOURMANDES AOUTIENNES
LES DOUCEURS GOURMANDES AOUTIENNESLES DOUCEURS GOURMANDES AOUTIENNES
LES DOUCEURS GOURMANDES AOUTIENNES
 
LES ESTIVALES JUILLETISTES DU PLAISIR GUSTATIF
LES ESTIVALES JUILLETISTES DU PLAISIR GUSTATIFLES ESTIVALES JUILLETISTES DU PLAISIR GUSTATIF
LES ESTIVALES JUILLETISTES DU PLAISIR GUSTATIF
 
LES PREMICES DU PALAIS DU ROI JUIN
LES PREMICES DU PALAIS DU ROI JUINLES PREMICES DU PALAIS DU ROI JUIN
LES PREMICES DU PALAIS DU ROI JUIN
 
LES CLOCHETTES DE MAI
LES CLOCHETTES DE MAILES CLOCHETTES DE MAI
LES CLOCHETTES DE MAI
 
LE FIL GUSTATIF AVRIL ET SES DECOUVERTES
LE FIL GUSTATIF AVRIL ET SES DECOUVERTESLE FIL GUSTATIF AVRIL ET SES DECOUVERTES
LE FIL GUSTATIF AVRIL ET SES DECOUVERTES
 
LA GIBOULERIE EN PALACE DE MARIS
LA GIBOULERIE EN PALACE DE MARISLA GIBOULERIE EN PALACE DE MARIS
LA GIBOULERIE EN PALACE DE MARIS
 
LA FARONDOLE ENFANTINE DEGUSTATRICE DE GRAND-MERE
LA FARONDOLE ENFANTINE DEGUSTATRICE DE GRAND-MERELA FARONDOLE ENFANTINE DEGUSTATRICE DE GRAND-MERE
LA FARONDOLE ENFANTINE DEGUSTATRICE DE GRAND-MERE
 
LA PARTENAIRE CULINAIRE DE VALENTIN
LA PARTENAIRE CULINAIRE DE VALENTIN LA PARTENAIRE CULINAIRE DE VALENTIN
LA PARTENAIRE CULINAIRE DE VALENTIN
 
LA PALETTE GUSTATIVE DE SYLVESTRE
LA PALETTE GUSTATIVE DE SYLVESTRELA PALETTE GUSTATIVE DE SYLVESTRE
LA PALETTE GUSTATIVE DE SYLVESTRE
 
NOEL EN METS
NOEL EN METSNOEL EN METS
NOEL EN METS
 
L'EUROPE AVEC LES EUROPEENS : PARTAGE
L'EUROPE AVEC LES EUROPEENS : PARTAGEL'EUROPE AVEC LES EUROPEENS : PARTAGE
L'EUROPE AVEC LES EUROPEENS : PARTAGE
 
MAKE THE WORLD GREAT AGAIN WITH EUROPA
MAKE THE WORLD GREAT AGAIN WITH EUROPAMAKE THE WORLD GREAT AGAIN WITH EUROPA
MAKE THE WORLD GREAT AGAIN WITH EUROPA
 
LE DESENDETTEMENT ECONOMIQUE MONDIAL : UNE REALITE ARGUMENTEE ET CHIFFREE
LE DESENDETTEMENT ECONOMIQUE MONDIAL : UNE REALITE ARGUMENTEE ET CHIFFREELE DESENDETTEMENT ECONOMIQUE MONDIAL : UNE REALITE ARGUMENTEE ET CHIFFREE
LE DESENDETTEMENT ECONOMIQUE MONDIAL : UNE REALITE ARGUMENTEE ET CHIFFREE
 
LA CHINE DANS L'EMPIRE POUR LE MILIEU : STABILITE
LA CHINE DANS L'EMPIRE POUR LE MILIEU : STABILITELA CHINE DANS L'EMPIRE POUR LE MILIEU : STABILITE
LA CHINE DANS L'EMPIRE POUR LE MILIEU : STABILITE
 
LES USA DANS LE MONDE ET AVEC LE MONDE
LES USA DANS LE MONDE ET AVEC LE MONDELES USA DANS LE MONDE ET AVEC LE MONDE
LES USA DANS LE MONDE ET AVEC LE MONDE
 

CHF OPABO 2017

  • 2. HOTEL QUATRE ÉTOILES SANS RESTAURANT AVEC 50 ESPACES HÉBERGEMENTS, UN ESPACE AFFAIRE PANORAMIQUE DE TROIS SALLES DE SEMINAIRE ET DEUX SALLES DE SOUS-COMMISSION ET UN UNIVERS AQUATIQUE MARINEA SITUE AANGLET
  • 3. SOMMAIRE  I – Analyse de la structure dans son environnement  A – Le tourisme en Pays Basque avec un focus sur le BAB  II – Analyse S.W.O.T.  A – Les points forts  B – Les points faibles  III – La politique d’action commerciale  IV – Les canaux de distribution  V – La publicité  VI – L’organigramme  VII – Planning personnel  VIII – Esquisse chambre  IX – Equisse concept hôtelier O’PAB’O
  • 4. I- Analyse de la structure dans son environnement A – Le tourisme en Pays Basque avec un focus sur le BAB Un été en demi-teinte, voilà la conclusion des professionnels qui, malgré un mois d'août correct, ne pourront qu'équilibrer leur chiffre. Explications. Le soleil n'a pas toujours brillé au-dessus de la Grande Plage de Biarritz cet été... © Photo archives Jean-Daniel Chopin Juillet pluvieux, août heureux ? Telle pourrait être la morale de l'histoire, cet été. Néanmoins, la donne semble un brin plus compliquée. Le bilan de la saison touristique au Pays basque.
  • 5. décident au dernier moment où ils vont partir. Ils disposent d'un budget précis, savent qu'ils partiront, mais ne réservent pas à l'avance. Ils attendent de voir où le soleil a décidé de s'installer ». Les professionnels du tourisme doivent donc rivaliser d'ingéniosité et d'astuces pour attirer ces estivants farouches, bien décidés à rentabiliser leurs vacances d'été. En août, les estivants se montrent en revanche plus dociles. Ce sont des habitués, qui savent bien avant de prendre le train ou la voiture quelle est leur destination. Au Pays basque, le secteur doit être très réactif quant à ces différences. À Biarritz, le luxe s'en sort encore mais attention au mirage russe Les chauffeurs de limousine du Palais ont noté une baisse sensible de leur activité cet été. «
  • 6. Météo : qui trinque ? La météo n'a pas épargné le Pays basque cet été. Les inondations du début du mois de juillet ont été impressionnantes et ont fortement impacté les réservations dans les hôtels ou dans les campings, qui ont parfois enregistré jusqu'à 20 % de chiffre d'affaires en moins. « En juillet, on a parfois dû fermer le camping pendant deux, voire trois jours, pour que les clients ne se retrouvent pas les pieds dans la boue. Les conditions étaient extrêmes », déplore Marie-Antoinette Vella, la propriétaire du camping La Petite Rhune, à Sare.
  • 7. tourisme, les chiffres du palace ne sont pourtant pas si mauvais en juillet. Mais l'élu reconnaît que l'établissement se trouve à la croisée des chemins, face à la concurrence d'autres hôtels de luxe dans son périmètre… et à l'étranger. Aujourd'hui en effet, même dans le très haut de gamme, les clients sont versatiles et réservent au dernier moment, hésitant entre Cannes, Calvi, Portofino et Biarritz. « Début août, nous n'étions pas assurés du tout de faire 70 % de taux d'occupation au Régina », explique Thierry Minsé, le directeur général du groupe Naos. « Nous sommes dans nos objectifs, en particulier le restaurant, qui attire la clientèle locale », assure le professionnel. Le Régina qui domine le plateau du Phare de sa silhouette blanche a rouvert ses portes début juillet, entièrement rénové de A à Z, avec 65 chambres et suites qui rivalisent avec
  • 8. Sur le créneau haut de gamme, sa côte est tout de suite remontée en flèche, notamment sur le site comparatif Trip Advisor. « Nous ne sommes pas concurrents, mais complémentaires du Palais et du Miramar », insiste Thierry Minsé. L'ouverture de ce « petit palace », est en tout cas une bonne chose, pour ce créneau de luxe qui reste l'une des forces de Biarritz et fait vivre toute une filière.
  • 9. Pour conclure ce chapitre, il ne faut pas omettre le nouveau classement des hôtels depuis 2009 dont ATOUT FRANCE est chargé de l'évaluation. Le triple objectif est de répondre à la clientèle internationale sur la standardisation, la qualité de service et la qualité de confort.
  • 10. Il faut offrir à nos deux créneaux de clientèle un produit standardisé et domotisé avec un haut contenu high-tech sur l'équipement : - console domotique, insonorisation - penderie avec lit desolé sur verrins - climatisation chaud/froid - double rideau en tissu résistant au feu - TV écran plat de 82 cm - table et fer à repasser intégré - minibar, théière et machine à café - un espace balnéo-spa avec terrasse incluant solarium, fitness et piscine
  • 11. - Espace business sur le toit avec vue panoramique et trois salles de réunion et deux salles de sous-commission - Univers aquatique senea avec terrasse- solarium dans la partie centrale de l’hôtel ouvert tous les jours de 10 H 00 à 19 H 00 - Concept espace hébergement domotisé avec équipement high-tech et décoration et mobilier à connotation locale confiés à un architecte et un décorateur de renom - Garage privé et sécurisé avec service voiturier et box individuels et un grand box pour les motocyclistes et les vélos - Room-service avec des produits de qualité de 06 H 30 à 00 H 00 II - Analyse S.W.O.T. de ma structure A - Les points forts
  • 12. - Pas de service d'étage jusqu'à minuit malgré le service de couverture - Pas de restaurant - Investissement important B - Les points faibles
  • 13. Le mee-to-pricing : le produit est innovant et que l'objectif est d'être leader sur le quatre étoiles vincennois reste notre méthode de fixation de prix la plus cohérente. Les actions commerciales vont s'opérer sur la PQR, la presse magazine et la presse spécialisé. Comme énoncé précédemment, le démarchage du tissu d'entreprise immédiat, l'inscription aux principaux salons et l'utilisation des réseaux commerciaux constituent les trois points importants à mettre en valeur. Enfin, nous allons bénéficier des manifestations et congrès organisés soit sur le BAB. III – La politique d’action commerciale
  • 14. Le choix va se porter sur les TO, les agences réceptives (SELECTOUR), les agences de voyage (AFAT), les sites internet dédiés (Le Journal des Palaces et LHOTELLERIE), les critiques gastronomiques, l'organisation d'une "evening business leisure" avec la présence des notables locaux, des médias de la PQN et de la PQR, des dirigeants des chaînes télévisées et des radios, des représentants du CRT, de la CDT et la CCI . IV – Les canaux de distribution
  • 15. V – La publicité OUVERTURE DU CONCEPT HOTELIER FUTURISTE O’PAB’O**** VIVEZ UNE NOUVELLE EXPERIENCE AU SEIN DE VOTRE NOUVEAU CONCEPT HOTELIER PROPOSANT 50 ESPACES HEBERGEMENTS AVEC UN EQUIPEMENT HIGH-TECH ET UN ESPACE SEMINAIRE PANORAMIQUE DE TROIS SALLES DE REUNION ET DEUX SALLES DE SOUS-COMMISSION AINSI QU’UN UNIVERS AQUATIQUE MARINEA SITUES AANGLET HOTEL O’PAB’O**** Tél. 05 59 75 12 00 Fax 05 59 75 12 01 Email : commercial@opabo.fr Site internet : www.opabo.fr
  • 16. ESQUISSE ESPACE HEBERGEMENT 30M2 ET 40 M2 RANGEMENT AMOVIBLE ESPACEDETENTE(TABLE+FUTON+SOFA+MINIBARCHAUDETFROID) PLAN DE TRAVAIL DIGITALISEMUR MULTIVISUEL DOUCHEATIROIRBAIN180CMX90CMCAPSULEHYDROMASSANTE PASSARELLE GTB LITAVERRINSSOULEVABLE100CMX90CM LITAVERRINSSOULEVABLE100CMX90CM
  • 17. SALON RELAXATION CONNECTEDRINKE SALON RELAXATION CONNECTEDRINKE CH1 CH2 CH3 CH4 DETENTE AQUALUDIQUE ESPACE FOETUSIQUE UNIVERS JHA ESQUISSE UNIVERS AQUATIQUE FUTURISTE TERRASSE SOLARIUM PANORAMIQUE TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE RESERVES UA BUREAU RESPONSABLE UA ESPACEBIENVENUE VESTIAIRESSTAFF LOCAUX TECHNIQUES WAITING SPACE SALON RELAXATION CONNECTEDRINKE SALON RELAXATION CONNECTEDRINKE TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE TERRASSE SOLARIUM PANORAMIQUE TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE ESPACEBIENVENUE VESTIAIRESSTAFF
  • 18.
  • 19. DIRECTEUR DAF Responsable Commerciale Commerciale Interne Stagiaire Chef Réception Réceptionniste Réceptionniste Tournant Night Réceptionniste Voiturier- Bagagiste 1 Voiturier- Bagagiste 2 Responsable Maintenance Gouvernante Femme de Chambre 1 Extras Femme de Chambre 1 Femme de Chambre 2 Extras Femme de Chambre 2 Barman 1 Barman 2 Responsable Petit-Déjeuner Commis Petit- Déjeuner Spa Manager Assistante Spa Thérapeute 1 Thérapeute 2 VI – Organigramme
  • 20. VII– Planning personnel P P P P P O O P P P P P O O J J J J J O O SP SP SP SP SP O O O O SP SP SP SP SP TH TH TH TH TH O O O O TH TH TH TH TH J J J J J O O RM RM RM O O RM RM O O RS RM RM RS RS RS RS O RS RS N N N N N N N O O RM RM RM RM RM O O J J J J J O O M/S M/S M/S M/S M/S O O O O M/S M/S M/S M/S M/S M/S M/S M/S M/S M/S O O O O M/S M/S M/S M/S M/S PDJ PDJ PDJ PDJ PDJ O O O O PDJ PDJ PDJ PDJ PDJ B B B B B O O O O B B B B B VB VB VB VB VB O O O O VB VB VB VB VB O = OFF P = 09 H 00 à 18 H 00 J = 08 H 00 à 17 H 00 N = 23 H 00 à 08 H 00 C = 07 H 00 à 12 H 00 et 17 H 00 à 23 H 00 M= 08 H 00 à 13 H 00 PDJ = 06 H 30 à 12 H 30 EFC= 08 H 00 à 13 H 00 et 17 H 00 à 21 H 00 B= 16 H 30 à 01 H 00 RM= 07 H 00 à 16 H 00 RS=15 H 00 à 00 H 00 VB=08 H 00 à 18 H 00 MAINTENANCE GOUVERNANTE FEMME DE CHAMBRE 1 FEMME DE CHAMBRE 2 EXTRAS FEMME DE CHAMBRE1 EXTRAS FEMME DE CHAMBRE2 S=17 H 00 à 21 H 00 RESPONSABLE PDJ BARMAN1 BARMAN2 COMMIS PDJ VOITURIER-BAGAGISTE1 VOITURIER-BAGAGISTE2 THERAPEUTE1 THERAPEUTE2 CHEF DE RECEPTION TOURNANT RECEPTION NIGHT-AUDITOR RECEPTIONNISTE1 RECEPTIONNISTE2 PLANNING HOTEL O'BAB'O**** STAFF : 24 SOUS RESERVE DE MODIFICATION RESPONSABLE SPA ASSISTANTE SPA DAF RESPONSABLE COMMERCIALE COMMERCIALE INTERNE VENDREDI SAMEDI DIMANCHE13/09/2015 LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI
  • 21. VIII – Esquisses chambres
  • 22.
  • 23. ix- Esquisse du concept hôtelier C4PARIS'C PANNEAUX SOLAIRES + EOLIENNE CONCEPT HOTEL C'PARIS'C VEGETALISATIONFACADE VEGETALISATIONFACADE Sous-C om m ission Sous-Com m ission SALON PADDOCKEA RESERVE SEMINAIRE SALON ETALONEA SALON JOKEREA O FFIC E RESERVESETAGES BAR HIPPIQUEA ESPACE HEBERGEMENT (40 m2) VEGETALISATIONFACADE VEGETALISATIONFACADE HELISURFACE Sous-C om m ission Sous-Com m ission SALON PADDOCKEA RESERVE SEMINAIRE O FFIC E RESERVESETAGES LOCALTECHNIQUESPA UNIVERS AQUATIQUE SENEA ESPACE HEBERGEMENT (40 m2) VEGETALISATIONFACADE VEGETALISATIONFACADE SPAMANAGER TERRASSESOLARIUM TERRASSESOLARIUM LOCALTECHNIQUESPA UNIVERS AQUATIQUE SENEA VEGETALISATIONFACADE VEGETALISATIONFACADE SPAMANAGER TERRASSESOLARIUM TERRASSESOLARIUM OFFICE G O UV ERN AN TE ESPACE HEBERGEMENT (30 m2) VEGETALISATIONFACADE VEGETALISATIONFACADE LOBBY ROOM PDJ GARAGE + BOX PRIVATIFS + LOCAL A VELOS BAGAGERIE BACK OFFICE COMM INT DIR GEN MAINTENANCE INFORMATIQUE ELECTRIQUE CHAUFFAGE ASCENSEUR EAU FROIDE/CHAUDE OFFICE PDJ DIR ADM FIN OFFICE G O UV ERN AN TE ESPACE HEBERGEMENT (30 m2) FRONT OFFICE RESP COMM VEGETALISATIONFACADE VEGETALISATIONFACADE GARAGE + BOX PRIVATIFS + LOCAL A VELOS MAINTENANCE OFFICE PDJ