SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  27
Télécharger pour lire hors ligne
PROJET CHF E’AVIGNON’F
HOTEL QUATRE ÉTOILES SANS RESTAURANT AVEC
UN ROOF TOP MODULARISE, 50 ESPACES
HÉBERGEMENTS DOMOTISES DE 30 M2 ET 40 M2, UN
ESPACE AFFAIRE PANORAMIQUE DE TROIS SALLES
DE SEMINAIRE ET DEUX SALLES DE SOUS-
COMMISSION ET UN UNIVERS AQUATIQUE BAINEA
AVEC UNE TERRASSE-SOLARIUM CIRCUALAIRE
SITUE AAVIGNON
SOMMAIRE
 I – Analyse de la structure dans son environnement
 A – Tendances touristiques avignonnaises
 II – Analyse S.W.O.T.
 A – Les forces
 B – Les faiblesses
 C – Les opportunités
 D- Les menaces
 III – La politique d’action commerciale
 IV – Les canaux de distribution
 V – La publicité
 VI – L’organigramme
 VII – Planning personnel
 VIII – Esquisse chambre
 IX – Equisse concept hôtelier E’AVIGNON’F
I- Analyse de la structure dans son
environnement
A- Tendances touristiques avignonnaises
La saison touristique 2015 touche à sa fin et les
observations convergent vers une nette
évolution des comportements des clientèles en
séjour. Depuis le début de l’année, les
principaux hébergements traditionnels, hôtels
et campings affichent des niveaux de
fréquentation en baisse. Ce constat est
également partagé avec les chambres d’hôtes,
meublés de tourisme. A contrario, les offices
de tourisme, certains sites de visite, caves et
événements enregistrent des progressions,
grâce à une présence renforcée des visiteurs
de proximité et des clientèles internationales
(long courrier), notamment sur Avignon.
dépenses en restauration, activités. -
Fréquentation élevée dans les sites de visite
avignonnais mais baisse sur le reste du
territoire - Hausse dans les offices de tourisme
due au poids grandissant de l’excursionnisme
(visites-journée) mais aussi à la hausse de
séjours dans les locations entre particuliers
(AirBnb, Abritel, Homelidays…). -
L’oenotourisme toujours en bonne santé, avec
une hausse de visiteurs et d’achats au caveau -
Recherche des séjours, prestations, activités au
meilleur prix sans « extras »
Tendances confirmées en 2015 :
- La progression de l’utilisation d’Internet
comme outil d’information et de réservation
en ligne - Le poids considérable des
réservations de dernière minute y compris
pour les vacances principales - La
concentration des séjours français sur le cœur
de saison estivale (mi-juillet à mi-août)
- La baisse de la consommation en visites et
loisirs et la recherche de bons plans gratuits -
Une présence renforcée des clientèles
internationales, notamment long courrier sur
Avignon - Une fréquentation française Couples
et Familles majoritaire, mais en baisse sur le
cœur de saison - La dichotomie entre la
fréquentation d’Avignon (City break culturel) et
le reste du département, Avignon davantage
fréquentée par une clientèle internationale
lointaine
L’hôtellerie :
Ce constat est partagé dans l’hôtellerie qui
accuse un repli estival 2015 légèrement
inférieur aux campings, avec une baisse
annuelle de 4%. Si les mois de Juin et Juillet
ont enregistré de bonnes performances à la
hausse, le mois d’août a subi un recul de 6%.
Baisse du nombre de clients,
raccourcissements des durées de séjour ont
impacté sur les niveaux d’activité et les
volumes de nuitées. Parmi les principales
clientèles hôtelières, les français accusent un
repli annuel de -6%, qui se situe à -13% pour
les Belges, -10% pour les Italiens, -5% pour les
Allemands, -3% pour les Britanniques. Seuls les
Américains et les Chinois enregistrent des
progressions constantes.
Côté chiffres d’affaires, après une belle
augmentation de 4,9% en Juillet, due à une
fréquentation supérieure et à la hausse des
prix, l’hôtellerie urbaine en Vaucluse enregistre
une baisse de son RevPar de -1,6% en août.
Dans les autres hébergements traditionnels, à
défaut de données statistiques, les
professionnels témoignent d’une baisse
générale de fréquentation estivale,
notamment dans le secteur du locatif à
saisonnier et des chambres d’hôtes.
LES SITES DE VISITE
A l’instar des précédentes analyses, il faut
distinguer Avignon des autres Destinations
touristiques vauclusiennes. En effet,
l’attractivité internationale d’Avignon, par son
patrimoine, son festival, permet à la Cité des
Papes d’afficher des niveaux de fréquentation
estivale élevés et supérieurs à 2014. Le Festival
In affiche ainsi le chiffre record de 156.076
spectateurs, en hausse de 29% par rapport à
2014 ; même constat dans les deux sites
phares de la ville, le Palais des Papes et le Pont
St-Bénézet, avec des progressions annuelles
respectives de +7% et +2%.
Il n’en est pas de même sur le reste du
territoire. Sur le cumul juillet-août, la baisse
annuelle s’élève à -3% dans les sites antiques
de Vaison-la-Romaine, à -4% au Conservatoire
des Ocres.
Le musée de la lavande maintient tout juste
son volume de 2014.
IMPACTS NEGATIFS : CRISE, CANICULE,
CONCURRENCES, COURTS SEJOURS….
A l’instar du mois de juillet, les fréquentations
aoûtienne et estivale 2015 ont été impactées
par la crise économique qui a entraîné une
diminution des clientèles françaises, un
raccourcissement de la durée de séjour et une
consommation touristique locale moindre
(hébergements traditionnels, restauration,
activités). Les dépenses sont jugées stables
voire en baisse pour 91% des professionnels.
Les fortes chaleurs de ce cœur de saison
estivale sont également citées comme un frein
aux séjours touristiques dans notre Destination
intérieure, face à la concurrence des
destinations littorales dans la Région ou à
l’étranger, qui affichent des niveaux de
fréquentation plus élevés, voire records.
A l’instar des destinations littorales, une autre
forme de concurrence a nettement impacté la
fréquentation dans nos hébergements
traditionnels. Cet été 2015 est marqué par
l’émergence (pour ne pas dire l’explosion) des
hébergements chez l’habitant. A titre
d’exemple, le principal opérateur-distributeur
propose des capacités d’accueil supérieures
1000 hébergements (soit plus de 4.000 lits)
dans le département. Hôteliers, gestionnaires
de campings ou de chambres d’hôtes sont
unanimes pour constater que cette nouvelle
forme d’hébergement a capté une part
importante de clientèles touristiques, avec des
propositions tarifaires très souvent en-deçà du
prix du marché.
63% des professionnels citent une baisse, voire
une forte baisse des durées de séjours.
Hôteliers et chambres d’hôtes affichent des
durées moyennes d’une nuit et le secteur
locatif (campings, gîtes) enregistre aussi de
séjours majoritairement inférieurs à la
semaine.
. LES FACTEURS FAVORABLES : PROVENCE,
HAUSSE DES VISITEURS, ANIMATIONS
. Vaucluse en Provence : Plus qu’un sentiment
identitaire, la situation du Vaucluse au cœur de
la Provence représente un atout majeur cité
par les professionnels. Sur le marché français
et encore davantage à l’international, la
Destination Provence reste des plus
attractives, par son climat, ses paysages, ses
villages, la diversité de ses sites de visite. Ainsi,
les sites emblématiques du tourisme
vauclusien tels qu’Avignon, le Luberon, Gordes,
Vaison-laRomaine, L’Isle-sur-Sorgue affichent
de bons niveaux de fréquentation, en
progression annuelle.
. Hausses des excursionnistes et des étrangers
:
Les professionnels interrogés déclarent que la
Destination Vaucluse bénéficie cet été d’une
fréquentation à la hausse grâce à la
progression constante du nombre de visiteurs
de proximité, à la fidélité de certaines régions
ou pays émetteurs et par l’arrivée de nouvelles
clientèles internationales.
certains sites de visite semblent confirmer le
poids de l’excursionnisme mais aussi des
séjours dans de nouveaux modes
d’hébergement.
Pour les clientèles internationales, les données
statistiques illustrent des replis constants de
nos clientèles traditionnelles européennes :
Belges, Néerlandais, Italiens, Scandinaves.
Seuls les Suisses se maintiennent voire
renforcent leur présence. Les plus fortes
progressions concernent les clientèles long
courrier dont les Américains, en progression
constante depuis plus de cinq ans et les
Chinois (+51% dans les hôtels vauclusiens) qui
dépassent le statut de clientèle émergente, en
forte progression depuis 2013.
. Animations :
Un autre point clé de la bonne activité
touristique cité par nos professionnels est la
présence d’événements, de fêtes et
d’animations.
Outre l’attractivité des grands festivals, les
clientèles touristiques et visiteurs semblent
séduits par la richesse et la diversité des
événementiels vauclusiens, tendance accrue
en période de crise où le besoin de se
détendre, de faire la fête paraît davantage
prégnant.
Ainsi, cette saison touristique estivale 2015
s’achève sur une fréquentation globalement en
repli. Mais le principal enseignement réside
dans le fait que le Vaucluse, à l’instar des
destinations françaises, vit une véritable
mutation dans la structure et le comportement
des clientèles touristiques. La mauvaise
conjoncture économique amène les clientèles
françaises et d’Europe du Nord à réduire leur
budget, à raccourcir leurs séjours, à fréquenter
de nouveaux modes d’hébergements qu’ils
réservent à la dernière minute, à restreindre
leur consommation en restauration, sorties,
loisirs… En parallèle, notre Destination
bénéficie des effets de la mondialisation avec
la présence renforcée des marchés long
courrier à forte contribution.
II - Analyse S.W.O.T. de ma structure
A - Les forces
- Espace business avec vue panoramique
- Roof top modularisé
- Univers aquatique avec terrasse-
solarium circulaire
- Concept chambre/appartement/suite
standardisé avec équipement high-
tech et décoration et mobilier confié à un
architecte de renom
- Garage privé et sécurisé avec service
voiturier et 50 box individuels et un
grand box pour les motocyclistes et un
grand box pour les vélos
- Un service de restauration haut de
gamme assuré par un traiteur renommé
avec des produits de qualité de 06 H 30 à
00 H 00
B - Les faiblesses
- Pas de parking bus
- Pas de restaurant
- Investissement important
C- Les opportunités :
- avantage concurrentiel car produit
innovant
- adaptabilité géographique du projet
D – Les menaces :
- freins administrativo-étatiques
- blocage maslowien sur le retour
d’expérience à envisager
Le mee-to-pricing : le produit est innovant et que
l'objectif est d'être leader sur le quatre étoiles avignonnais reste
notre méthode de fixation de prix la plus cohérente. Les actions
commerciales vont s'opérer sur la PQR, la presse magazine et la
presse spécialisé. Comme énoncé précédemment, le démarchage du
tissu d'entreprise immédiat, l'inscription aux principaux salons et
l'utilisation des réseaux commerciaux constituent les trois points
importants à mettre en valeur.
III – La politique d’action commerciale
Le choix va se porter sur les TO, les agences réceptives
(SELECTOUR), les agences de voyage, les sites internet dédiés, les
critiques gastronomiques, l'organisation d'une "evening business
leisure" avec la présence des notables locaux, des médias de la PQN
et de la PQR, des dirigeants des chaînes télévisées et des radios, des
notables avignonnais et vauclusiens.
IV – Les canaux de distribution
V – La publicité
OUVERTURE DU CONCEPT HOTELIER FUTURISTE
E’AVIGNON’F****
VIVEZ UNE NOUVELLE EXPERIENCE AU SEIN DE
VOTRE NOUVEAU CONCEPT HOTELIER FUTURISTE
PROPOSANT UN ROOF TOP MODULARISE, 50
ESPACES HEBERGEMENTS DE 30 M2 ET 40 M2 AVEC
EQUIPEMENT HIGH-TECH, UN ESPACE SEMINAIRE
PANORAMIQUE DE TROIS SALLES DE REUNION
AVEC DEUX SALLES DE SOUS-COMMISSION AINSI
QU’UN UNIVERS AQUATIQUE BAINEA AVEC UNE
TERRASSE-SOLARIUM CIRCULAIRE SITUES A
AVIGNON
CHF E’AVIGNON’F****
84000 AVIGNON
Tél. 04 90 75 12 00
Fax 04 90 75 12 01
Email : commercial@eavignonf.fr
Site internet : www.eavignonf.fr
ESQUISSE CHAMBRE FUTURISTE.pdf
ESQUISSE ESPACE HEBERGEMENT 30M2 ET 40 M2
RANGEMENT AMOVIBLE
ESPACEDETENTE(TABLE+FUTON+SOFA+MINIBARCHAUDETFROID)
PLAN DE TRAVAIL DIGITALISEMUR MULTIVISUEL
DOUCHEATIROIRBAIN180CMX90CMCAPSULEHYDROMASSANTE
PASSARELLE GTB
LITAVERRINSSOULEVABLE100CMX90CM
LITAVERRINSSOULEVABLE100CMX90CM
SALON
RELAXATION
CONNECTEDRINKE
SALON
RELAXATION
CONNECTEDRINKE
CH1 CH2 CH3 CH4
DETENTE AQUALUDIQUE ESPACE FOETUSIQUE UNIVERS JHA
ESQUISSE UNIVERS AQUATIQUE FUTURISTE
TERRASSE SOLARIUM PANORAMIQUE
TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE
TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE
RESERVES UA BUREAU RESPONSABLE UA
ESPACEBIENVENUE
VESTIAIRESSTAFF
LOCAUX TECHNIQUES
WAITING SPACE
SALON
RELAXATION
CONNECTEDRINKE
SALON
RELAXATION
CONNECTEDRINKE
TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE
TERRASSE SOLARIUM PANORAMIQUE
TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE
ESPACEBIENVENUE
VESTIAIRESSTAFF
DIRECTEUR DAF
Responsable
Commerciale
Commerciale
Interne
Stagiaire
Chef
Réception
Réceptionniste
Réceptionniste
Tournant
Night
Réceptionniste
Voiturier-
Bagagiste 1
Voiturier-
Bagagiste 2
Responsable
Maintenance
Gouvernante
Femme de
Chambre 1
Extras Femme
de Chambre 1
Femme de
Chambre 2
Extras Femme
de Chambre 2
Barman 1 Barman 2
Responsable
Petit-Déjeuner
Commis Petit-
Déjeuner
Spa Manager Assistante Spa Thérapeute 1 Thérapeute 2
VI – Organigramme
VII– Planning personnel
P P P P P O O
P P P P P O O
J J J J J O O
SP SP SP SP SP O O
O O SP SP SP SP SP
TH TH TH TH TH O O
O O TH TH TH TH TH
J J J J J O O
RM RM RM O O RM RM
O O RS RM RM RS RS
RS RS O RS RS N N
N N N N N O O
RM RM RM RM RM O O
J J J J J O O
M/S M/S M/S M/S M/S O O
O O M/S M/S M/S M/S M/S
M/S M/S M/S M/S M/S O O
O O M/S M/S M/S M/S M/S
PDJ PDJ PDJ PDJ PDJ O O
O O PDJ PDJ PDJ PDJ PDJ
B B B B B O O
O O B B B B B
VB VB VB VB VB O O
O O VB VB VB VB VB
O = OFF P = 09 H 00 à 18 H 00 J = 08 H 00 à 17 H 00 N = 23 H 00 à 08 H 00
C = 07 H 00 à 12 H 00 et 17 H 00 à 23 H 00 M= 08 H 00 à 13 H 00 PDJ = 06 H 30 à 12 H 30
EFC= 08 H 00 à 13 H 00 et 17 H 00 à 21 H 00 B= 16 H 30 à 01 H 00
RM= 07 H 00 à 16 H 00 RS=15 H 00 à 00 H 00 VB=08 H 00 à 18 H 00
S=17 H 00 à 21 H 00
EXTRAS FEMME DE CHAMBRE2
RESPONSABLE PDJ
COMMIS PDJ
BARMAN1
BARMAN2
VOITURIER-BAGAGISTE1
VOITURIER-BAGAGISTE2
EXTRAS FEMME DE CHAMBRE1
THERAPEUTE2
CHEF DE RECEPTION
RECEPTIONNISTE1
RECEPTIONNISTE2
TOURNANT RECEPTION
NIGHT-AUDITOR
MAINTENANCE
GOUVERNANTE
FEMME DE CHAMBRE 1
FEMME DE CHAMBRE 2
DAF
RESPONSABLE COMMERCIALE
COMMERCIALE INTERNE
RESPONSABLE SPA
ASSISTANTE SPA
THERAPEUTE1
VENDREDI SAMEDI DIMANCHE
PLANNING CHF E'AVIGNON'F****
STAFF : 24 SOUS RESERVE DE MODIFICATION
01/06/2016 LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI
PANNEAUX SOLAIRES + EOLIENNE
CONCEPT HOTEL FUTURISTE E'AVIGNON'F
VEGETALISATIONFACADE
VEGETALISATIONFACADE
Sous-C
om
m
ission
Sous-Com
m
ission
SALON BENEZETEA RESERVE SEMINAIRE
SALON PAPEA SALON VAUCLUSEA
O
FFIC
E
RESERVESETAGES
BAR ALPILLEA
ESPACE HEBERGEMENT (40 m2)
VEGETALISATIONFACADE
VEGETALISATIONFACADE
HELISURFACE
Sous-C
om
m
ission
Sous-Com
m
ission
SALON BENEZETEA RESERVE SEMINAIRE
O
FFIC
E
RESERVESETAGES
LOCALTECHNIQUESPA
UNIVERS AQUATIQUE BARTHELLASEA
ESPACE HEBERGEMENT (40 m2)
VEGETALISATIONFACADE
VEGETALISATIONFACADE
SPAMANAGER
TERRASSESOLARIUM
TERRASSESOLARIUM
LOCALTECHNIQUESPA
UNIVERS AQUATIQUE BARTHELLASEA
VEGETALISATIONFACADE
VEGETALISATIONFACADE
SPAMANAGER
TERRASSESOLARIUM
TERRASSESOLARIUM
OFFICE
G
O
UV
ERN
AN
TE
ESPACE HEBERGEMENT (30 m2)
VEGETALISATIONFACADE
VEGETALISATIONFACADE
LOBBY ROOM PDJ
GARAGE + BOX PRIVATIFS + LOCAL A VELOS
BAGAGERIE BACK OFFICE
COMM INT
DIR GEN
MAINTENANCE
INFORMATIQUE ELECTRIQUE
CHAUFFAGE ASCENSEUR
EAU FROIDE/CHAUDE
OFFICE PDJ
DIR ADM FIN
OFFICE
G
O
UV
ERN
AN
TE
ESPACE HEBERGEMENT (30 m2)
FRONT OFFICE RESP COMM
VEGETALISATIONFACADE
VEGETALISATIONFACADE
GARAGE + BOX PRIVATIFS + LOCAL A VELOS
MAINTENANCE
OFFICE PDJ

Contenu connexe

Tendances

Presentation chf f'littoral hauts de france normandie'm
Presentation chf f'littoral hauts de france normandie'm Presentation chf f'littoral hauts de france normandie'm
Presentation chf f'littoral hauts de france normandie'm
Fabrice CLAMAGIRAND
 

Tendances (17)

Atout France - Présentation du marché de la Chine - Juin 2013
Atout France - Présentation du marché de la Chine - Juin 2013Atout France - Présentation du marché de la Chine - Juin 2013
Atout France - Présentation du marché de la Chine - Juin 2013
 
Tourisme en France, Paris et Tourisme mobile
Tourisme en France, Paris et Tourisme mobileTourisme en France, Paris et Tourisme mobile
Tourisme en France, Paris et Tourisme mobile
 
Presentation chf f'littoral hauts de france normandie'm
Presentation chf f'littoral hauts de france normandie'm Presentation chf f'littoral hauts de france normandie'm
Presentation chf f'littoral hauts de france normandie'm
 
Clientèles touristiques : étude des segmentations
Clientèles touristiques : étude des segmentationsClientèles touristiques : étude des segmentations
Clientèles touristiques : étude des segmentations
 
Le développement touristique dans le Pays de Lorient. Bilan 2014. Communicati...
Le développement touristique dans le Pays de Lorient. Bilan 2014. Communicati...Le développement touristique dans le Pays de Lorient. Bilan 2014. Communicati...
Le développement touristique dans le Pays de Lorient. Bilan 2014. Communicati...
 
Rencontre du tourisme 2015
Rencontre  du tourisme 2015 Rencontre  du tourisme 2015
Rencontre du tourisme 2015
 
Workshop 5. Conférence marché Chinois. Yannick le Magadure, crt paca chine
Workshop 5. Conférence marché Chinois. Yannick le Magadure, crt paca chineWorkshop 5. Conférence marché Chinois. Yannick le Magadure, crt paca chine
Workshop 5. Conférence marché Chinois. Yannick le Magadure, crt paca chine
 
Les Barbares Attaquent le Tourisme
Les Barbares Attaquent le TourismeLes Barbares Attaquent le Tourisme
Les Barbares Attaquent le Tourisme
 
2014 12-memento tourisme-complet
2014 12-memento tourisme-complet2014 12-memento tourisme-complet
2014 12-memento tourisme-complet
 
Bilan saison de l'Office de Tourisme d'Estaing - 2013
Bilan saison de l'Office de Tourisme d'Estaing - 2013Bilan saison de l'Office de Tourisme d'Estaing - 2013
Bilan saison de l'Office de Tourisme d'Estaing - 2013
 
Réunion publique OT Hague 2013
Réunion publique OT Hague 2013Réunion publique OT Hague 2013
Réunion publique OT Hague 2013
 
Présentation Bilan Saison Touristique 2013 ADRT / CCI Nîmes / CCI Alès
Présentation Bilan Saison Touristique 2013 ADRT / CCI Nîmes / CCI AlèsPrésentation Bilan Saison Touristique 2013 ADRT / CCI Nîmes / CCI Alès
Présentation Bilan Saison Touristique 2013 ADRT / CCI Nîmes / CCI Alès
 
État des lieux du tourisme dans le Pays de Lorient, AudéLor, Communication n°...
État des lieux du tourisme dans le Pays de Lorient, AudéLor, Communication n°...État des lieux du tourisme dans le Pays de Lorient, AudéLor, Communication n°...
État des lieux du tourisme dans le Pays de Lorient, AudéLor, Communication n°...
 
Enquête auprès des touristes dans le pays de Lorient, été 2014 - Principaux r...
Enquête auprès des touristes dans le pays de Lorient, été 2014 - Principaux r...Enquête auprès des touristes dans le pays de Lorient, été 2014 - Principaux r...
Enquête auprès des touristes dans le pays de Lorient, été 2014 - Principaux r...
 
La france, pays touristique
La france, pays touristiqueLa france, pays touristique
La france, pays touristique
 
Bilan de saison presentation Finistere Ttourisme
Bilan de saison presentation Finistere TtourismeBilan de saison presentation Finistere Ttourisme
Bilan de saison presentation Finistere Ttourisme
 
CHF G'TOULOUSE'G
CHF G'TOULOUSE'GCHF G'TOULOUSE'G
CHF G'TOULOUSE'G
 

En vedette (17)

Etude de concurrence CHF W'NIORT'M
Etude de concurrence CHF W'NIORT'MEtude de concurrence CHF W'NIORT'M
Etude de concurrence CHF W'NIORT'M
 
Etude de concurrence V'NANTES'L
Etude de concurrence V'NANTES'LEtude de concurrence V'NANTES'L
Etude de concurrence V'NANTES'L
 
Introducement fhc z'dublin'i
Introducement fhc z'dublin'i Introducement fhc z'dublin'i
Introducement fhc z'dublin'i
 
CHF L'FLANDRES'L
CHF L'FLANDRES'LCHF L'FLANDRES'L
CHF L'FLANDRES'L
 
Etude de concurrence CHF D'STRASBOURG'A
Etude de concurrence CHF D'STRASBOURG'AEtude de concurrence CHF D'STRASBOURG'A
Etude de concurrence CHF D'STRASBOURG'A
 
Presentation chf j'la defense'a
Presentation chf j'la defense'aPresentation chf j'la defense'a
Presentation chf j'la defense'a
 
Study of competition FHC N'ITALIA'B
Study of competition FHC N'ITALIA'BStudy of competition FHC N'ITALIA'B
Study of competition FHC N'ITALIA'B
 
Etude de concurrence CHF K'CDG'D
Etude de concurrence CHF K'CDG'D Etude de concurrence CHF K'CDG'D
Etude de concurrence CHF K'CDG'D
 
FHC I'USA'I
FHC I'USA'IFHC I'USA'I
FHC I'USA'I
 
Presentation chf littoral charaqui
Presentation chf littoral charaquiPresentation chf littoral charaqui
Presentation chf littoral charaqui
 
Presentation chf x'rouen'no CHF X'ROUEN'NO
Presentation chf x'rouen'no CHF X'ROUEN'NOPresentation chf x'rouen'no CHF X'ROUEN'NO
Presentation chf x'rouen'no CHF X'ROUEN'NO
 
Presentation chf y'pau'b
Presentation chf y'pau'bPresentation chf y'pau'b
Presentation chf y'pau'b
 
FHC HONEYMOON POLYNESIA
FHC HONEYMOON POLYNESIAFHC HONEYMOON POLYNESIA
FHC HONEYMOON POLYNESIA
 
Presentation chf k'cdg'd
Presentation chf k'cdg'dPresentation chf k'cdg'd
Presentation chf k'cdg'd
 
FHC SEYCHELLES AFRICA
FHC SEYCHELLES AFRICAFHC SEYCHELLES AFRICA
FHC SEYCHELLES AFRICA
 
Introducement fhc o'new york'a
Introducement fhc o'new york'aIntroducement fhc o'new york'a
Introducement fhc o'new york'a
 
Presentation chf z'littoralbretagnepaysloire'r
Presentation chf z'littoralbretagnepaysloire'rPresentation chf z'littoralbretagnepaysloire'r
Presentation chf z'littoralbretagnepaysloire'r
 

Similaire à Presentation chf e'avignon'f

DonnéEs Accessibles Enora Conan
DonnéEs Accessibles   Enora ConanDonnéEs Accessibles   Enora Conan
DonnéEs Accessibles Enora Conan
MONA
 
Bilan d'activités 2014 de l'Office de Tourisme du Val de Garonne
Bilan d'activités 2014 de l'Office de Tourisme du Val de GaronneBilan d'activités 2014 de l'Office de Tourisme du Val de Garonne
Bilan d'activités 2014 de l'Office de Tourisme du Val de Garonne
Office de Tourisme Val de Garonne
 

Similaire à Presentation chf e'avignon'f (20)

CHF LITTORAL HAUT DE FRANCE 2017
CHF LITTORAL HAUT DE FRANCE 2017CHF LITTORAL HAUT DE FRANCE 2017
CHF LITTORAL HAUT DE FRANCE 2017
 
CHF HMONTPELLIERC 2017
CHF HMONTPELLIERC 2017CHF HMONTPELLIERC 2017
CHF HMONTPELLIERC 2017
 
Forum des Acteurs du Tourisme - 12 novembre 2015
Forum des Acteurs du Tourisme - 12 novembre 2015Forum des Acteurs du Tourisme - 12 novembre 2015
Forum des Acteurs du Tourisme - 12 novembre 2015
 
Presentation chf m'dijon'b
Presentation chf m'dijon'bPresentation chf m'dijon'b
Presentation chf m'dijon'b
 
CHF MDIJONB 2017
CHF MDIJONB 2017CHF MDIJONB 2017
CHF MDIJONB 2017
 
Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2
Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2
Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2
 
Etude tourisme-tendance-avril2016
Etude tourisme-tendance-avril2016Etude tourisme-tendance-avril2016
Etude tourisme-tendance-avril2016
 
Bilan de l'été 2015
Bilan de l'été 2015Bilan de l'été 2015
Bilan de l'été 2015
 
Bilan touristique 2015_aisne
Bilan touristique 2015_aisneBilan touristique 2015_aisne
Bilan touristique 2015_aisne
 
Dossier Ca
Dossier CaDossier Ca
Dossier Ca
 
Assemblée Générale de Manche Tourisme 2015
Assemblée Générale de Manche Tourisme 2015Assemblée Générale de Manche Tourisme 2015
Assemblée Générale de Manche Tourisme 2015
 
DonnéEs Accessibles Enora Conan
DonnéEs Accessibles   Enora ConanDonnéEs Accessibles   Enora Conan
DonnéEs Accessibles Enora Conan
 
Bilan d'activités 2014 de l'Office de Tourisme du Val de Garonne
Bilan d'activités 2014 de l'Office de Tourisme du Val de GaronneBilan d'activités 2014 de l'Office de Tourisme du Val de Garonne
Bilan d'activités 2014 de l'Office de Tourisme du Val de Garonne
 
Dossier de presse BCV (Dpt 84)
Dossier de presse BCV (Dpt 84)Dossier de presse BCV (Dpt 84)
Dossier de presse BCV (Dpt 84)
 
Chiffres du Comité Départemental du Tourisme de l'Aveyron
Chiffres du Comité Départemental du Tourisme de l'AveyronChiffres du Comité Départemental du Tourisme de l'Aveyron
Chiffres du Comité Départemental du Tourisme de l'Aveyron
 
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017
 
Webséminaire "Connaissance des marchés : l'Espagne" Catherine Lamazerolles, C...
Webséminaire "Connaissance des marchés : l'Espagne" Catherine Lamazerolles, C...Webséminaire "Connaissance des marchés : l'Espagne" Catherine Lamazerolles, C...
Webséminaire "Connaissance des marchés : l'Espagne" Catherine Lamazerolles, C...
 
Fiche SCoT LHPCE n°5 - Tourisme
Fiche SCoT LHPCE n°5 - TourismeFiche SCoT LHPCE n°5 - Tourisme
Fiche SCoT LHPCE n°5 - Tourisme
 
Communiqué de presse : la saison 2010 en Sarthe
Communiqué de presse : la saison 2010 en SartheCommuniqué de presse : la saison 2010 en Sarthe
Communiqué de presse : la saison 2010 en Sarthe
 
Bilan de saison 2014 en ouest Cornouaille et propositions d'actions
Bilan de saison 2014 en ouest Cornouaille et propositions d'actionsBilan de saison 2014 en ouest Cornouaille et propositions d'actions
Bilan de saison 2014 en ouest Cornouaille et propositions d'actions
 

Plus de Fabrice CLAMAGIRAND

Plus de Fabrice CLAMAGIRAND (20)

CAPPADOCE DE CRUDITES SUR UN LIT DE SEMOULE AUX LEGUMES MACEDOINNES
CAPPADOCE DE CRUDITES SUR UN LIT DE SEMOULE AUX LEGUMES MACEDOINNESCAPPADOCE DE CRUDITES SUR UN LIT DE SEMOULE AUX LEGUMES MACEDOINNES
CAPPADOCE DE CRUDITES SUR UN LIT DE SEMOULE AUX LEGUMES MACEDOINNES
 
LES PALPITATIONS GOURMANDES DE DECEMBRE
LES PALPITATIONS GOURMANDES DE DECEMBRELES PALPITATIONS GOURMANDES DE DECEMBRE
LES PALPITATIONS GOURMANDES DE DECEMBRE
 
LES PREMICES CALORIFIQUES HIVERNAUX DE NOVEMBRE
LES PREMICES CALORIFIQUES HIVERNAUX DE NOVEMBRELES PREMICES CALORIFIQUES HIVERNAUX DE NOVEMBRE
LES PREMICES CALORIFIQUES HIVERNAUX DE NOVEMBRE
 
LES ALIMENTS OCTOBRIENS D'EOLE
LES ALIMENTS OCTOBRIENS D'EOLELES ALIMENTS OCTOBRIENS D'EOLE
LES ALIMENTS OCTOBRIENS D'EOLE
 
LES PAPILLES AUTOMNALES DE SEPTEMBRE
LES PAPILLES AUTOMNALES DE SEPTEMBRELES PAPILLES AUTOMNALES DE SEPTEMBRE
LES PAPILLES AUTOMNALES DE SEPTEMBRE
 
LES DOUCEURS GOURMANDES AOUTIENNES
LES DOUCEURS GOURMANDES AOUTIENNESLES DOUCEURS GOURMANDES AOUTIENNES
LES DOUCEURS GOURMANDES AOUTIENNES
 
LES ESTIVALES JUILLETISTES DU PLAISIR GUSTATIF
LES ESTIVALES JUILLETISTES DU PLAISIR GUSTATIFLES ESTIVALES JUILLETISTES DU PLAISIR GUSTATIF
LES ESTIVALES JUILLETISTES DU PLAISIR GUSTATIF
 
LES PREMICES DU PALAIS DU ROI JUIN
LES PREMICES DU PALAIS DU ROI JUINLES PREMICES DU PALAIS DU ROI JUIN
LES PREMICES DU PALAIS DU ROI JUIN
 
LES CLOCHETTES DE MAI
LES CLOCHETTES DE MAILES CLOCHETTES DE MAI
LES CLOCHETTES DE MAI
 
LE FIL GUSTATIF AVRIL ET SES DECOUVERTES
LE FIL GUSTATIF AVRIL ET SES DECOUVERTESLE FIL GUSTATIF AVRIL ET SES DECOUVERTES
LE FIL GUSTATIF AVRIL ET SES DECOUVERTES
 
LA GIBOULERIE EN PALACE DE MARIS
LA GIBOULERIE EN PALACE DE MARISLA GIBOULERIE EN PALACE DE MARIS
LA GIBOULERIE EN PALACE DE MARIS
 
LA FARONDOLE ENFANTINE DEGUSTATRICE DE GRAND-MERE
LA FARONDOLE ENFANTINE DEGUSTATRICE DE GRAND-MERELA FARONDOLE ENFANTINE DEGUSTATRICE DE GRAND-MERE
LA FARONDOLE ENFANTINE DEGUSTATRICE DE GRAND-MERE
 
LA PARTENAIRE CULINAIRE DE VALENTIN
LA PARTENAIRE CULINAIRE DE VALENTIN LA PARTENAIRE CULINAIRE DE VALENTIN
LA PARTENAIRE CULINAIRE DE VALENTIN
 
LA PALETTE GUSTATIVE DE SYLVESTRE
LA PALETTE GUSTATIVE DE SYLVESTRELA PALETTE GUSTATIVE DE SYLVESTRE
LA PALETTE GUSTATIVE DE SYLVESTRE
 
NOEL EN METS
NOEL EN METSNOEL EN METS
NOEL EN METS
 
L'EUROPE AVEC LES EUROPEENS : PARTAGE
L'EUROPE AVEC LES EUROPEENS : PARTAGEL'EUROPE AVEC LES EUROPEENS : PARTAGE
L'EUROPE AVEC LES EUROPEENS : PARTAGE
 
MAKE THE WORLD GREAT AGAIN WITH EUROPA
MAKE THE WORLD GREAT AGAIN WITH EUROPAMAKE THE WORLD GREAT AGAIN WITH EUROPA
MAKE THE WORLD GREAT AGAIN WITH EUROPA
 
LE DESENDETTEMENT ECONOMIQUE MONDIAL : UNE REALITE ARGUMENTEE ET CHIFFREE
LE DESENDETTEMENT ECONOMIQUE MONDIAL : UNE REALITE ARGUMENTEE ET CHIFFREELE DESENDETTEMENT ECONOMIQUE MONDIAL : UNE REALITE ARGUMENTEE ET CHIFFREE
LE DESENDETTEMENT ECONOMIQUE MONDIAL : UNE REALITE ARGUMENTEE ET CHIFFREE
 
LA CHINE DANS L'EMPIRE POUR LE MILIEU : STABILITE
LA CHINE DANS L'EMPIRE POUR LE MILIEU : STABILITELA CHINE DANS L'EMPIRE POUR LE MILIEU : STABILITE
LA CHINE DANS L'EMPIRE POUR LE MILIEU : STABILITE
 
LES USA DANS LE MONDE ET AVEC LE MONDE
LES USA DANS LE MONDE ET AVEC LE MONDELES USA DANS LE MONDE ET AVEC LE MONDE
LES USA DANS LE MONDE ET AVEC LE MONDE
 

Presentation chf e'avignon'f

  • 2. HOTEL QUATRE ÉTOILES SANS RESTAURANT AVEC UN ROOF TOP MODULARISE, 50 ESPACES HÉBERGEMENTS DOMOTISES DE 30 M2 ET 40 M2, UN ESPACE AFFAIRE PANORAMIQUE DE TROIS SALLES DE SEMINAIRE ET DEUX SALLES DE SOUS- COMMISSION ET UN UNIVERS AQUATIQUE BAINEA AVEC UNE TERRASSE-SOLARIUM CIRCUALAIRE SITUE AAVIGNON
  • 3. SOMMAIRE  I – Analyse de la structure dans son environnement  A – Tendances touristiques avignonnaises  II – Analyse S.W.O.T.  A – Les forces  B – Les faiblesses  C – Les opportunités  D- Les menaces  III – La politique d’action commerciale  IV – Les canaux de distribution  V – La publicité  VI – L’organigramme  VII – Planning personnel  VIII – Esquisse chambre  IX – Equisse concept hôtelier E’AVIGNON’F
  • 4. I- Analyse de la structure dans son environnement A- Tendances touristiques avignonnaises La saison touristique 2015 touche à sa fin et les observations convergent vers une nette évolution des comportements des clientèles en séjour. Depuis le début de l’année, les principaux hébergements traditionnels, hôtels et campings affichent des niveaux de fréquentation en baisse. Ce constat est également partagé avec les chambres d’hôtes, meublés de tourisme. A contrario, les offices de tourisme, certains sites de visite, caves et événements enregistrent des progressions, grâce à une présence renforcée des visiteurs de proximité et des clientèles internationales (long courrier), notamment sur Avignon.
  • 5. dépenses en restauration, activités. - Fréquentation élevée dans les sites de visite avignonnais mais baisse sur le reste du territoire - Hausse dans les offices de tourisme due au poids grandissant de l’excursionnisme (visites-journée) mais aussi à la hausse de séjours dans les locations entre particuliers (AirBnb, Abritel, Homelidays…). - L’oenotourisme toujours en bonne santé, avec une hausse de visiteurs et d’achats au caveau - Recherche des séjours, prestations, activités au meilleur prix sans « extras » Tendances confirmées en 2015 : - La progression de l’utilisation d’Internet comme outil d’information et de réservation en ligne - Le poids considérable des réservations de dernière minute y compris pour les vacances principales - La concentration des séjours français sur le cœur de saison estivale (mi-juillet à mi-août)
  • 6. - La baisse de la consommation en visites et loisirs et la recherche de bons plans gratuits - Une présence renforcée des clientèles internationales, notamment long courrier sur Avignon - Une fréquentation française Couples et Familles majoritaire, mais en baisse sur le cœur de saison - La dichotomie entre la fréquentation d’Avignon (City break culturel) et le reste du département, Avignon davantage fréquentée par une clientèle internationale lointaine L’hôtellerie : Ce constat est partagé dans l’hôtellerie qui accuse un repli estival 2015 légèrement inférieur aux campings, avec une baisse annuelle de 4%. Si les mois de Juin et Juillet ont enregistré de bonnes performances à la hausse, le mois d’août a subi un recul de 6%.
  • 7. Baisse du nombre de clients, raccourcissements des durées de séjour ont impacté sur les niveaux d’activité et les volumes de nuitées. Parmi les principales clientèles hôtelières, les français accusent un repli annuel de -6%, qui se situe à -13% pour les Belges, -10% pour les Italiens, -5% pour les Allemands, -3% pour les Britanniques. Seuls les Américains et les Chinois enregistrent des progressions constantes. Côté chiffres d’affaires, après une belle augmentation de 4,9% en Juillet, due à une fréquentation supérieure et à la hausse des prix, l’hôtellerie urbaine en Vaucluse enregistre une baisse de son RevPar de -1,6% en août. Dans les autres hébergements traditionnels, à défaut de données statistiques, les professionnels témoignent d’une baisse générale de fréquentation estivale, notamment dans le secteur du locatif à
  • 8. saisonnier et des chambres d’hôtes. LES SITES DE VISITE A l’instar des précédentes analyses, il faut distinguer Avignon des autres Destinations touristiques vauclusiennes. En effet, l’attractivité internationale d’Avignon, par son patrimoine, son festival, permet à la Cité des Papes d’afficher des niveaux de fréquentation estivale élevés et supérieurs à 2014. Le Festival In affiche ainsi le chiffre record de 156.076 spectateurs, en hausse de 29% par rapport à 2014 ; même constat dans les deux sites phares de la ville, le Palais des Papes et le Pont St-Bénézet, avec des progressions annuelles respectives de +7% et +2%. Il n’en est pas de même sur le reste du territoire. Sur le cumul juillet-août, la baisse annuelle s’élève à -3% dans les sites antiques de Vaison-la-Romaine, à -4% au Conservatoire des Ocres.
  • 9. Le musée de la lavande maintient tout juste son volume de 2014. IMPACTS NEGATIFS : CRISE, CANICULE, CONCURRENCES, COURTS SEJOURS…. A l’instar du mois de juillet, les fréquentations aoûtienne et estivale 2015 ont été impactées par la crise économique qui a entraîné une diminution des clientèles françaises, un raccourcissement de la durée de séjour et une consommation touristique locale moindre (hébergements traditionnels, restauration, activités). Les dépenses sont jugées stables voire en baisse pour 91% des professionnels. Les fortes chaleurs de ce cœur de saison estivale sont également citées comme un frein aux séjours touristiques dans notre Destination intérieure, face à la concurrence des destinations littorales dans la Région ou à l’étranger, qui affichent des niveaux de fréquentation plus élevés, voire records.
  • 10. A l’instar des destinations littorales, une autre forme de concurrence a nettement impacté la fréquentation dans nos hébergements traditionnels. Cet été 2015 est marqué par l’émergence (pour ne pas dire l’explosion) des hébergements chez l’habitant. A titre d’exemple, le principal opérateur-distributeur propose des capacités d’accueil supérieures
  • 11. 1000 hébergements (soit plus de 4.000 lits) dans le département. Hôteliers, gestionnaires de campings ou de chambres d’hôtes sont unanimes pour constater que cette nouvelle forme d’hébergement a capté une part importante de clientèles touristiques, avec des propositions tarifaires très souvent en-deçà du prix du marché. 63% des professionnels citent une baisse, voire une forte baisse des durées de séjours. Hôteliers et chambres d’hôtes affichent des durées moyennes d’une nuit et le secteur locatif (campings, gîtes) enregistre aussi de séjours majoritairement inférieurs à la semaine. . LES FACTEURS FAVORABLES : PROVENCE, HAUSSE DES VISITEURS, ANIMATIONS . Vaucluse en Provence : Plus qu’un sentiment identitaire, la situation du Vaucluse au cœur de la Provence représente un atout majeur cité
  • 12. par les professionnels. Sur le marché français et encore davantage à l’international, la Destination Provence reste des plus attractives, par son climat, ses paysages, ses villages, la diversité de ses sites de visite. Ainsi, les sites emblématiques du tourisme vauclusien tels qu’Avignon, le Luberon, Gordes, Vaison-laRomaine, L’Isle-sur-Sorgue affichent de bons niveaux de fréquentation, en progression annuelle. . Hausses des excursionnistes et des étrangers : Les professionnels interrogés déclarent que la Destination Vaucluse bénéficie cet été d’une fréquentation à la hausse grâce à la progression constante du nombre de visiteurs de proximité, à la fidélité de certaines régions ou pays émetteurs et par l’arrivée de nouvelles clientèles internationales.
  • 13. certains sites de visite semblent confirmer le poids de l’excursionnisme mais aussi des séjours dans de nouveaux modes d’hébergement. Pour les clientèles internationales, les données statistiques illustrent des replis constants de nos clientèles traditionnelles européennes : Belges, Néerlandais, Italiens, Scandinaves. Seuls les Suisses se maintiennent voire renforcent leur présence. Les plus fortes progressions concernent les clientèles long courrier dont les Américains, en progression constante depuis plus de cinq ans et les Chinois (+51% dans les hôtels vauclusiens) qui dépassent le statut de clientèle émergente, en forte progression depuis 2013. . Animations : Un autre point clé de la bonne activité touristique cité par nos professionnels est la présence d’événements, de fêtes et d’animations.
  • 14. Outre l’attractivité des grands festivals, les clientèles touristiques et visiteurs semblent séduits par la richesse et la diversité des événementiels vauclusiens, tendance accrue en période de crise où le besoin de se détendre, de faire la fête paraît davantage prégnant.
  • 15. Ainsi, cette saison touristique estivale 2015 s’achève sur une fréquentation globalement en repli. Mais le principal enseignement réside dans le fait que le Vaucluse, à l’instar des destinations françaises, vit une véritable mutation dans la structure et le comportement des clientèles touristiques. La mauvaise conjoncture économique amène les clientèles françaises et d’Europe du Nord à réduire leur budget, à raccourcir leurs séjours, à fréquenter de nouveaux modes d’hébergements qu’ils réservent à la dernière minute, à restreindre leur consommation en restauration, sorties, loisirs… En parallèle, notre Destination bénéficie des effets de la mondialisation avec la présence renforcée des marchés long courrier à forte contribution.
  • 16. II - Analyse S.W.O.T. de ma structure A - Les forces - Espace business avec vue panoramique - Roof top modularisé - Univers aquatique avec terrasse- solarium circulaire - Concept chambre/appartement/suite standardisé avec équipement high- tech et décoration et mobilier confié à un architecte de renom - Garage privé et sécurisé avec service voiturier et 50 box individuels et un grand box pour les motocyclistes et un grand box pour les vélos - Un service de restauration haut de gamme assuré par un traiteur renommé avec des produits de qualité de 06 H 30 à 00 H 00
  • 17. B - Les faiblesses - Pas de parking bus - Pas de restaurant - Investissement important
  • 18. C- Les opportunités : - avantage concurrentiel car produit innovant - adaptabilité géographique du projet
  • 19. D – Les menaces : - freins administrativo-étatiques - blocage maslowien sur le retour d’expérience à envisager
  • 20. Le mee-to-pricing : le produit est innovant et que l'objectif est d'être leader sur le quatre étoiles avignonnais reste notre méthode de fixation de prix la plus cohérente. Les actions commerciales vont s'opérer sur la PQR, la presse magazine et la presse spécialisé. Comme énoncé précédemment, le démarchage du tissu d'entreprise immédiat, l'inscription aux principaux salons et l'utilisation des réseaux commerciaux constituent les trois points importants à mettre en valeur. III – La politique d’action commerciale
  • 21. Le choix va se porter sur les TO, les agences réceptives (SELECTOUR), les agences de voyage, les sites internet dédiés, les critiques gastronomiques, l'organisation d'une "evening business leisure" avec la présence des notables locaux, des médias de la PQN et de la PQR, des dirigeants des chaînes télévisées et des radios, des notables avignonnais et vauclusiens. IV – Les canaux de distribution
  • 22. V – La publicité OUVERTURE DU CONCEPT HOTELIER FUTURISTE E’AVIGNON’F**** VIVEZ UNE NOUVELLE EXPERIENCE AU SEIN DE VOTRE NOUVEAU CONCEPT HOTELIER FUTURISTE PROPOSANT UN ROOF TOP MODULARISE, 50 ESPACES HEBERGEMENTS DE 30 M2 ET 40 M2 AVEC EQUIPEMENT HIGH-TECH, UN ESPACE SEMINAIRE PANORAMIQUE DE TROIS SALLES DE REUNION AVEC DEUX SALLES DE SOUS-COMMISSION AINSI QU’UN UNIVERS AQUATIQUE BAINEA AVEC UNE TERRASSE-SOLARIUM CIRCULAIRE SITUES A AVIGNON CHF E’AVIGNON’F**** 84000 AVIGNON Tél. 04 90 75 12 00 Fax 04 90 75 12 01 Email : commercial@eavignonf.fr Site internet : www.eavignonf.fr ESQUISSE CHAMBRE FUTURISTE.pdf
  • 23. ESQUISSE ESPACE HEBERGEMENT 30M2 ET 40 M2 RANGEMENT AMOVIBLE ESPACEDETENTE(TABLE+FUTON+SOFA+MINIBARCHAUDETFROID) PLAN DE TRAVAIL DIGITALISEMUR MULTIVISUEL DOUCHEATIROIRBAIN180CMX90CMCAPSULEHYDROMASSANTE PASSARELLE GTB LITAVERRINSSOULEVABLE100CMX90CM LITAVERRINSSOULEVABLE100CMX90CM
  • 24. SALON RELAXATION CONNECTEDRINKE SALON RELAXATION CONNECTEDRINKE CH1 CH2 CH3 CH4 DETENTE AQUALUDIQUE ESPACE FOETUSIQUE UNIVERS JHA ESQUISSE UNIVERS AQUATIQUE FUTURISTE TERRASSE SOLARIUM PANORAMIQUE TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE RESERVES UA BUREAU RESPONSABLE UA ESPACEBIENVENUE VESTIAIRESSTAFF LOCAUX TECHNIQUES WAITING SPACE SALON RELAXATION CONNECTEDRINKE SALON RELAXATION CONNECTEDRINKE TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE TERRASSE SOLARIUM PANORAMIQUE TERRASSESOLARIUMPANORAMIQUE ESPACEBIENVENUE VESTIAIRESSTAFF
  • 25. DIRECTEUR DAF Responsable Commerciale Commerciale Interne Stagiaire Chef Réception Réceptionniste Réceptionniste Tournant Night Réceptionniste Voiturier- Bagagiste 1 Voiturier- Bagagiste 2 Responsable Maintenance Gouvernante Femme de Chambre 1 Extras Femme de Chambre 1 Femme de Chambre 2 Extras Femme de Chambre 2 Barman 1 Barman 2 Responsable Petit-Déjeuner Commis Petit- Déjeuner Spa Manager Assistante Spa Thérapeute 1 Thérapeute 2 VI – Organigramme
  • 26. VII– Planning personnel P P P P P O O P P P P P O O J J J J J O O SP SP SP SP SP O O O O SP SP SP SP SP TH TH TH TH TH O O O O TH TH TH TH TH J J J J J O O RM RM RM O O RM RM O O RS RM RM RS RS RS RS O RS RS N N N N N N N O O RM RM RM RM RM O O J J J J J O O M/S M/S M/S M/S M/S O O O O M/S M/S M/S M/S M/S M/S M/S M/S M/S M/S O O O O M/S M/S M/S M/S M/S PDJ PDJ PDJ PDJ PDJ O O O O PDJ PDJ PDJ PDJ PDJ B B B B B O O O O B B B B B VB VB VB VB VB O O O O VB VB VB VB VB O = OFF P = 09 H 00 à 18 H 00 J = 08 H 00 à 17 H 00 N = 23 H 00 à 08 H 00 C = 07 H 00 à 12 H 00 et 17 H 00 à 23 H 00 M= 08 H 00 à 13 H 00 PDJ = 06 H 30 à 12 H 30 EFC= 08 H 00 à 13 H 00 et 17 H 00 à 21 H 00 B= 16 H 30 à 01 H 00 RM= 07 H 00 à 16 H 00 RS=15 H 00 à 00 H 00 VB=08 H 00 à 18 H 00 S=17 H 00 à 21 H 00 EXTRAS FEMME DE CHAMBRE2 RESPONSABLE PDJ COMMIS PDJ BARMAN1 BARMAN2 VOITURIER-BAGAGISTE1 VOITURIER-BAGAGISTE2 EXTRAS FEMME DE CHAMBRE1 THERAPEUTE2 CHEF DE RECEPTION RECEPTIONNISTE1 RECEPTIONNISTE2 TOURNANT RECEPTION NIGHT-AUDITOR MAINTENANCE GOUVERNANTE FEMME DE CHAMBRE 1 FEMME DE CHAMBRE 2 DAF RESPONSABLE COMMERCIALE COMMERCIALE INTERNE RESPONSABLE SPA ASSISTANTE SPA THERAPEUTE1 VENDREDI SAMEDI DIMANCHE PLANNING CHF E'AVIGNON'F**** STAFF : 24 SOUS RESERVE DE MODIFICATION 01/06/2016 LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI
  • 27. PANNEAUX SOLAIRES + EOLIENNE CONCEPT HOTEL FUTURISTE E'AVIGNON'F VEGETALISATIONFACADE VEGETALISATIONFACADE Sous-C om m ission Sous-Com m ission SALON BENEZETEA RESERVE SEMINAIRE SALON PAPEA SALON VAUCLUSEA O FFIC E RESERVESETAGES BAR ALPILLEA ESPACE HEBERGEMENT (40 m2) VEGETALISATIONFACADE VEGETALISATIONFACADE HELISURFACE Sous-C om m ission Sous-Com m ission SALON BENEZETEA RESERVE SEMINAIRE O FFIC E RESERVESETAGES LOCALTECHNIQUESPA UNIVERS AQUATIQUE BARTHELLASEA ESPACE HEBERGEMENT (40 m2) VEGETALISATIONFACADE VEGETALISATIONFACADE SPAMANAGER TERRASSESOLARIUM TERRASSESOLARIUM LOCALTECHNIQUESPA UNIVERS AQUATIQUE BARTHELLASEA VEGETALISATIONFACADE VEGETALISATIONFACADE SPAMANAGER TERRASSESOLARIUM TERRASSESOLARIUM OFFICE G O UV ERN AN TE ESPACE HEBERGEMENT (30 m2) VEGETALISATIONFACADE VEGETALISATIONFACADE LOBBY ROOM PDJ GARAGE + BOX PRIVATIFS + LOCAL A VELOS BAGAGERIE BACK OFFICE COMM INT DIR GEN MAINTENANCE INFORMATIQUE ELECTRIQUE CHAUFFAGE ASCENSEUR EAU FROIDE/CHAUDE OFFICE PDJ DIR ADM FIN OFFICE G O UV ERN AN TE ESPACE HEBERGEMENT (30 m2) FRONT OFFICE RESP COMM VEGETALISATIONFACADE VEGETALISATIONFACADE GARAGE + BOX PRIVATIFS + LOCAL A VELOS MAINTENANCE OFFICE PDJ