L’ANI aux lectures de portfolios des Voies Off 
Rencontres Photographiques Arles 2014 
 Lecteurs ANI du 08/07/14 : Stépha...
L’ANI aux lectures de portfolios des Voies Off 
Rencontres Photographiques Arles 2014 
- Nina Ferrer-Gleize, l'écriture ph...
L’ANI aux lectures de portfolios des Voies Off 
Rencontres Photographiques Arles 2014 
- Eugeni Gay Marin, “l'île du solei...
L’ANI aux lectures de portfolios des Voies Off 
Rencontres Photographiques Arles 2014 
- Zhen Shi (France-Chine) https://w...
L’ANI aux lectures de portfolios des Voies Off 
Rencontres Photographiques Arles 2014 
 Lectrices ANI du 11/07/14 : Franc...
L’ANI aux lectures de portfolios des Voies Off 
Rencontres Photographiques Arles 2014 
- Martyna Pawlak «Following» (Franc...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cr lectures portfolios_ani_voies_off_arles_2014_fabrice_heron

120 vues

Publié le

Présentation des photographes entrevus par les membres de l'ANI lors des lectures de portfolios des Voies Off aux Rencontres Photographiques d'Arles 2014

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
120
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cr lectures portfolios_ani_voies_off_arles_2014_fabrice_heron

  1. 1. L’ANI aux lectures de portfolios des Voies Off Rencontres Photographiques Arles 2014  Lecteurs ANI du 08/07/14 : Stéphanie Tritz et Fabrice Héron - Miho Kajioka entre photographie et poésie (Japon) http://mihokajioka.com/ Miho saisit les détails pour mieux sublimer le beau là où le chaos s'installe. La série « As it is » (« C’est ainsi ») relève de la photographie réaliste rendant à la nature ce qui lui appartient. La photographe retourne sur les lieux de la catastrophe de Fukushima un an après, où il n’y a plus ni ravissement ni catastrophe, mais bien la nature et sa beauté qui se dévoile sous ses yeux. Elle travaille principalement en noir et blanc, en photographie argentique. Elle est venue avec ces tirages originaux imprimés sur un papier rare. La plupart de ces photos sont de petits formats et on avait l’impression de feuilleter un journal intime. Elle a été exposée cette année aux Boutographies.
  2. 2. L’ANI aux lectures de portfolios des Voies Off Rencontres Photographiques Arles 2014 - Nina Ferrer-Gleize, l'écriture photographique (France) http://descendre.tumblr.com/ A travers l'écriture, la photographie, le dessin, Nina, étudiante en art, cherche à mettre en scène, en page, en espace, des histoires, et notamment son histoire familiale. Puisant dans la nourriture infinie que sont les textes anciens comme la Mythologie ou la Bible, elle s'interroge sur les frontières entre réalité et fiction, sur les résonances que provoquent les histoires sur le monde auquel elles font référence. Les photographies comme autant de scènes où peuvent se jouer des fictions, lieux emboîtés dans d'autres lieux : boîte (sténopé) ou chambre (photographique). Laisser la technique et le hasard parler, composer avec tout ça. - Francesca Condoluci (Italie) http://www.argentique.it Photographe de rue, graphiste, formée à l’académie des Beaux-Arts. Francesca observe et se laisse enchanter par le dynamisme et les actions spontanées des gens qu’elle rencontre. Elle est à la fois spectatrice et participante de ces gestes qui captent son attention, et de chaque instant de vie humaine. Elle fait partie d’un collectif de jeunes photographes italiens qui ne travaille qu’à l’argentique qui s’appelle “Equipe argentique”. Son travail est proche de la photographie die humaniste.
  3. 3. L’ANI aux lectures de portfolios des Voies Off Rencontres Photographiques Arles 2014 - Eugeni Gay Marin, “l'île du soleil” (Espagne) http://www.eugenigay.com/ Photographe de voyages spirituels plus que photoreporter, Eugeni présente sa série sur la Isla del Sol (Île du Soleil) au milieu du lac Titicaca (Bolivie) à 3800m d'altitude et longtemps restée isolée. Ancien lieu sacré de Incas, l'île est aujourd'hui habitée par trois communautés Aymara, vivant en harmonie avec la terre, et gardant leurs rites ancestraux, les sacrifices de lamas ou des cérémonies de nuit à sommets des montagnes. Rendant compte de l’étonnante spiritualité qui y règne, le photographe traduit ici une façon de comprendre le monde qui nous entoure très loin de la vision occidentale. Lauréat du prix Révélation SAIF 2014 - Alexandre Dupeyron, “Bali, destinées enchainées” (Allemagne-France) http://www.alexandre-dupeyron.com Alexandre est un photographe franco-allemand indépendant. Il vit et travaille entre Paris, Berlin et Casablanca; après trois années passées au Maroc pour couvrir toute l'Afrique, deux ans à Singapour pour couvrir l'Asie et un an en Inde, il souhaite se ré-installer en France. Photojournaliste depuis plus de 8 ans, spécialisé dans le reportage, en mettant l'accent surtout sur les questions sociales et des récits de voyage, il travaille beaucoup pour de grand quotidiens allemands et français ainsi que des ONG. Il nous présente une série poignante sur la vie quotidienne d’une institution pour malades mentaux à Bali.
  4. 4. L’ANI aux lectures de portfolios des Voies Off Rencontres Photographiques Arles 2014 - Zhen Shi (France-Chine) https://www.shi-zhen.com/ Série Where I am sur la condition féminine et Seasons of my soul. Ses photographies épurées, sont un questionnement sur l'identité et les rencontres d'une vie. Les auto-portraits réalisés par Zhen SHI nous présentent une vision en blanc marqué par un voile de couleur, véritable coup de pinceau photographique. - Daniele Rizzuti, “La coda dell'occhio” (Italie) [Malheureusement, pas de site internet] Architecte de métier et photographe amateur, il est passionné par la photo de rue. Sa série est un travail personnel sur la perte d’identité. Il élimine les décors de l’arrière-plan pour n’y laisser que du blanc tandis que les personnes au premier-plan sont réduites à de simples silhouettes aux contours non-définis. Loin de l’exercice de précision que lui demande son métier, il joue avec les formes, les couleurs des personnes photographiées comme-ci celles- ci étaient simplement perçues du coin de l’oeil. - Joris Van Der Ploeg, “Nature of the girl” (Pays-Bas) http://www.jorisvanderploeg.com/#!nature-of-the-girl/c1qkh Joris sort tout juste de la Photoacademy d’Amsterdam. Il est fasciné par les filles en pleine construction de leur féminité. Il les photographie à l’adolescence, c’est à dire au moment où elle sont dans cette transition fragile, en passe de devenir des adultes. Pour lui, c’est le moment où ces jeunes filles sont encore innocentes, naïves, fragiles, complexées et insaisissables. Il perçoit cet instant comme quelque chose de beau, passionnant, exceptionnel, mais aussi comme une période pendant laquelle elles sont vulnérables. Ses portraits sont empreintes de mysticisme, car il met l'accent sur la beauté naturelle des modèles et leur côté insaisissable, les rendant ainsi inaccessible.
  5. 5. L’ANI aux lectures de portfolios des Voies Off Rencontres Photographiques Arles 2014  Lectrices ANI du 11/07/14 : France-Noëlle et Claudia Zels - Laura Stevens (France - Angleterre) www.laurastevens.co.uk entre Londres et Paris travaille pour la presse. Elle est venue avec un travail personnel sur le deuil amoureux ses images sont très travaillées en référence à la peinture - Marie Andreazs « Les vanités » m.andreasz@hotmail.com - Didier Gilles (Belgique) www.didiergilles.be Gomme Bichromatee sur papier de gravure dans un style année 30 - Marine Foissey (France) www.marinefoissey.com Coup de coeur jeune photographe pour son travail très pertinent sur les questions alimentaires et portant un regard un peu décalé et subtil... Dotée d'une très bonne maîtrise de la technique, elle sait établir un bon contact avec son interlocuteur! Parmi la quinzaine de photographes reçus en provenance de nombreux pays, les lecteurs ANI ont choisi de mettre en avant leurs coups de coeur et vous présenter les travaux de :
  6. 6. L’ANI aux lectures de portfolios des Voies Off Rencontres Photographiques Arles 2014 - Martyna Pawlak «Following» (France) sur l'identité numérique http://followingme.fr/ @Lapin_blanc, @humourdedroite, etc. qui se cachent derrière ces noms d'avatars sur Twitter ? Martyna va à la rencontre des propriétaires de comptes du réseau social pour les croquer dans leur fort intérieur mettant en lumière contrastes et concordances entre leur identité virtuelle et réelle. Elle est exposée à la galerie Actes Sud à Arles. - Marlous Van Der Sloot, «le corps vécu» (Pays-Bas) http://www.marlousvandersloot.com/ La série mets l'accent sur la perception des sens laissant découvrir un monde spirituel sur le ton humoristique. Usant de ses photographies comme autant de métaphores de notre société moderne, Marlous recherche dans ces postures curieuses le rétablissement physique de nos esprits trop rationnels, nous ramenant en contact avec notre corps et le monde des sens autour de nous. Vu au Festival circulations L’ANI remercie Christophe Laloi, Hoelle Le Bahers et les équipes de Voies Off pour leur accueil et les étonnantes rencontres photographiques faites sous le soleil d'Arles. *Ce CR est une synthèse rédigée à partir des éléments fournis par les membres de l'ANI ayant participé aux lectures des Voies Off. @ bientôt Fabrice Héron Commission festival ANI

×