L’automation marketing pour les réseaux sociaux L’automation marketing pour les réseaux sociaux 
20d______________________...
L’automation marketing pour les réseaux sociaux L’automation marketing pour les réseaux sociaux 
expérimenté, maintenant C...
L’automation marketing pour les réseaux sociaux 
/ PROPOSÉE PAR FLORENT HERNANDEZ ÉTUDE DE CAS 
2 - Maintenant que les act...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Wd222 dps1[4]

354 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
354
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Wd222 dps1[4]

  1. 1. L’automation marketing pour les réseaux sociaux L’automation marketing pour les réseaux sociaux 20d____________________________________________________________ design diary À l’heure où le ROI (retour sur investissement) passe forcément par une diffusion la plus large possible des éléments de communication et de promotion, mais aussi la plus ciblée, l’automation marketing se positionne comme une méthode fiable, économique et précise. Au coeur de ce secteur en pleine croissance, tant humaine que technique, Sociallymap engloutit sa part du gâteau en propulsant une solution clés en main aux fonctionnalités inédites et surtout très accessibles. Dans un secteur où la concurrence, rapide et féroce, ne laisse généralement la place qu’à l’innovation la plus fraîche ou au concept le plus pertinent, où le buzz peut tout aussi radicalement encenser que démolir, l’automation marketing a sans surprise fait quantité d’émules et lancé quantité de projets avec plus ou moins de succès, et 2014 allonge une liste d’applications bourgeonnantes qui n’aurait rien à envier à celle des plats d’un restaurant chinois du 13e arrondissement parisien. Dans ce fourre-tout technique et polyvalent se détachent des solutions qui ciblent plus spécifiquement les réseaux sociaux en proposant d’envoyer simultanément le même message informatif à l’ensemble des entités sociales qui sont aujourd’hui devenues une partie non négligeable de notre quotidien, et dont Facebook et Twitter ne sont que les emblèmes les plus visibles. En 2009, l’agence Alhena, spécialisée dans les stratégies et conseils en médias numériques et sociaux, exploitait alors, pour ses offres de campagnes sur les réseaux sociaux, des logiciels d’automation marketing. « Une bonne dizaine, que nous mettions bout à bout, chacun ayant sa spécificité et son rôle », explique la tête pensante du projet, Florent Hernandez. Insuffisant et coûteux, ce processus présentait des limites, et l’équipe a décidé de créer son propre logiciel, Sociallymap. Cet élan leur a donné l’occasion de mettre à plat leurs attentes, leurs besoins, et surtout leurs idées pour alléger les tâches à faible valeur ajoutée en accordant plus de temps à la conception du contenu qu’à sa diffusion. « J’ai commencé seul le projet, dans les phases de réflexion, d’étude de marché et de rédaction de cahier des charges, explique Florent, aujourd’hui CEO de Sociallymap. J’ai ensuite très vite recruté un développeur informatique L’AUTOMATION MARKETING POUR LES RÉSEAUX SOCIAUX Projet Sociallymap Web www.sociallymap.com Agence Alhena - Sociallymap Web www.mediamonks.com Durée 2 ans et demi > Légendes … 20i______________________________________________________________idée design idée design__21
  2. 2. L’automation marketing pour les réseaux sociaux L’automation marketing pour les réseaux sociaux expérimenté, maintenant CTO, afin de lancer le développement du logiciel. » La version bêta est née deux ans et demi après la rédaction du cahier des charges, se concluant par une ouverture du projet au grand public, et un accueil qui a placé l’application dans une niche où elle se démarque de la concurrence directe et rencontre un succès mérité. Cela lui a permis de compléter l’équipe par une chef de projet, un assistant marketing et deux développeurs, et d’envisager un doublement des effectifs avant un an, ainsi qu’un développement à l’international. Une success-story en devenir ? Peut-être bien ! Car Sociallymap puise sa force dans une approche qui a bien évolué depuis le cahier des charges original, comme le précise Florent : « Nous n’avons cessé de modifier, d’adapter ou de réorienter nos développements pour coller au plus près des besoins de nos clients. Nous avons eu la chance dans ce projet d’avoir une connaissance poussée du marché, étant donné que l’offre d’automation marketing était déjà proposée par l’agence depuis des années. Nous avons pu nous appuyer sur cette expérience pour éviter certaines erreurs. Je pense que cela a été un vrai plus. » Cette approche tient pour l’essentiel à la volonté de pousser l’ergonomie au maximum, d’en tirer parti au bénéfice du client pour lui faciliter la tâche et lui faire gagner du temps sur une tâche autrement fastidieuse. À l’heure où beaucoup d’outils peinent par leur polyvalence et leur trop grande sobriété, l’interface de Sociallymap est indiscutablement son atout majeur : sobre, accessible, au design académique et facile à assimiler, elle permet une prise en main rapide, même par les plus technophobes. L’expérience utilisateur est ici privilégiée et réservée au format “desktop”. C’est un parti pris, un engagement de l’équipe dans son savoir-faire, qui place l’utilisateur à son bureau pour réfléchir à ses stratégies de social media et élaborer ses mappings, et non “dans la rue ou devant la télé”. Si aucune version de Sociallymap n’est prévue pour les smartphones, des fonctionnalités complémentaires sur mobiles sont en revanche prévues pour répondre à certains besoins tels que la visualisation des statistiques, le monitoring, la gestion des mappings, la curation de contenu, etc. Un autre des points forts du logiciel tient à sa prise en main : le drag and drop est une action rapide, facile, répandue, ludique qui permet de concevoir promptement des cartographies élaborées, puis de les faire évoluer, les modifier, les peaufiner. Le mapping permet d’assimiler rapidement, même pour un utilisateur non averti, la L’automation marketing désigne l’ensemble des techniques d’automatisation mises en place dans le cadre d’une stratégie marketing. Les campagnes de mailings ont fait partie des premières automatisations, mais les supports et médias évoluant, les hommes, les techniques et les outils se sont adaptés, notamment aux réseaux sociaux, aujourd’hui vecteurs incontournables d’une stratégie marketing complète. Les logiciels tels que Sociallymap s’intègrent dans ce processus en remplaçant les tâches redondantes de publication et de diffusion par des actions automatisées et polyvalentes permettant de partager simultanément sur divers réseaux sociaux, et secondées par des fonctionnalités telles que la planification, les corrections, les filtres... Des solutions adéquates pour parfaire son community management. L’AUTOMATION MARKETING > Légendes … structure en place, ses implications, et au final la stratégie. La visualisation et l’interaction sont par ailleurs efficacement complétées par une batterie de fonctionnalités : filtrage, régulation, ajout de textes... Un business plan ajusté et évolutif Pour le moment, l’équipe se concentre sur Sociallymap, motivée autour d’une feuille de route bien précise. Dans les mois à venir, le projet pourrait bien évoluer en fonctionnalités, enrichies des feed-back des utilisateurs ou des idées de l’équipe, et même subir quelques “reconversions” basées sur le principe de drag and drop qui fait la valeur de l’application actuelle. Ce procédé, associé à la pertinence du mapping et à la qualité de l’interface graphique, pourrait en effet être décliné selon d’autres approches et répondre aux attentes des utilisateurs dans bien des domaines. Le développement à l’international n’est pas laissé de côté, une version anglaise étant prévue. Pour l’heure, les formules sont étoffées et adaptées à différents types d’utilisation, pour répondre à un maximum de besoins. Une version gratuite permet de tester l’outil, et même plus car elle autorise la création de petites stratégies d’automation marketing et convient à une utilisation minimale mais efficace de l’application, pour des structures de taille modeste, comme des TPE ou des indépendants. Les formules payantes s’étalent entre 9 et 29 euros par mois environ et proposent des fonctionnalités plus abouties et une plus grande robustesse. Sociallymap propose en parallèle des licences sur mesure pour les clients plus exigeants en termes de fonctionnalités et de workflow, comme des PME ou des grands comptes. Le SAAS étant un secteur en très forte croissance, on peine à douter de la motivation et des projections d’une équipe animée par un projet à l’approche inédite et innovante. “ Le secteur des réseaux sociaux évolue très vite. Que ce soit Twitter, Facebook ou les autres, il ne se passe pas un mois sans que l’un d’entre eux modifie une partie de sa plateforme. Nous avons un besoin de veille et d’adaptation continu. ” J’ai fait mes études à l’École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne, puis à l’EM Lyon Business School. C’est pour clôturer ce dernier cycle que j’ai réalisé une thèse sur “L’impact organisationnel des médias sociaux sur les entreprises”. Suite à cette thèse et à un stage dans une start-up web, les dés étaient jetés : il fallait devenir entrepreneur. C’est donc d’abord avec une agence digitale que je me suis lancé en 2011 : Alhena. Aujourd’hui, Alhena propose des services dans tout ce qui touche au digital : développement de sites vitrines, marchands, apps mobiles, mais aussi du web marketing (social media, e-réputation, stratégie digitale complète…). Nous proposons non seulement les services de l’agence, mais également des logiciels home made : Sociallymap (automation marketing) et Landing App (générateur de Landing Page). Me concernant, de manière plus personnelle, j’ai 30 ans, vis dans le sud de la France, à Aix-en-Provence exactement, et je suis avant tout passionné par ce secteur du digital tant il évolue rapidement. Je suis persuadé que nous vivons une époque formidable d’un point de vue digital. Le secteur est réellement en pleine période de révolution. Les habitudes des consommateurs évoluent à vitesse grand V, les technologies également, tout cela est passionnant, il faut sans cesse se tenir au courant et se renouveler. C’est une chance de pouvoir se réveiller le matin et de pouvoir lire dix articles sur des innovations dans son secteur d’activité, que cela soit des sites web, des apps, des logiciels ou encore des objets connectés. Tous les secteurs d’activité n’ont pas cette chance ! L’industrie a eu son tour il y a quelques décennies, c’est maintenant celui du digital ! À PROPOS DE FLORENT HERNANDEZ Poste CEO Formation Ingénieur/marketing et management de l’innovation BIO 22i_______________________________________________________________idée design idée design__ 23
  3. 3. L’automation marketing pour les réseaux sociaux / PROPOSÉE PAR FLORENT HERNANDEZ ÉTUDE DE CAS 2 - Maintenant que les actualités de l’entreprise se diffusent automatiquement et de manière qualitative, nous allons mettre en place la curation de contenu, notamment sur Twitter, pour atteindre un volume de publications intéressant et de bonne qualité. L’étape essentielle dans cette phase va être dans un premier temps la sélection des sources, et ensuite leur filtrage. Sociallymap permet un système de “double filtrage”, laissant la possibilité de bloquer certains mots-clés (par exemple les concurrents, dont on n’a pas forcément envie de parler) et dans le même temps de ne laisser passer que certains autres mots-clés (thématiques). Ici, nous régulerons les fréquences de publication en fonction du réseau sur lequel nous publions. Twitter accepte par exemple beaucoup plus de publications que Facebook. 3 - À ce stade, l’entreprise rayonne sur les réseaux, mais nous pouvons aller plus loin en permettant aux employés de la société de devenir ambassadeurs. Choix leur est donné de connecter leurs comptes LinkedIn ou Twitter sur Sociallymap pour relayer de manière automatisée les contenus de l’entreprise. Évidemment, de la même manière qu’expliqué plus haut, ces publications peuvent être thématiques, personnalisées ou filtrées. Le mapping final ressemble donc à cela : Je vais prendre le cas d’une PME classique qui possède un site web sur lequel elle publie des actualités (salons, nouveautés, offres d’emploi, billets d’humeur…). Cette entreprise possède des espaces sociaux corporate (page Facebook, page entreprise sur LinkedIn, compte Twitter). La valeur ajoutée ne se trouve pas dans le fait de publier un article sur LinkedIn ou autre mais dans la création de contenu et dans la gestion des éventuelles conversations sur les réseaux. Nous allons donc automatiser cette partie. Autre point important : dans cette PME, la personne responsable de l’écriture des actualités est très chargée et ne rédige pas ses articles de façon très régulière. Aussi la fréquence est-elle un peu faible. Nous allons compenser cette lacune par de la curation de contenu. Enfin, pour que l’entreprise gagne en visibilité, nous allons proposer à l’équipe de direction, aux commerciaux ainsi qu’à tout autre volontaire de devenir des ambassadeurs de l’entreprise, en relayant de manière automatisée et qualitative les articles publiés par l’entreprise. 1 - Dans un premier temps, nous allons donc faire en sorte de relayer les actualités de l’entreprise sur les profils sociaux corporate. Pour Twitter, nous relayerons ces actualités plusieurs fois, pour en augmenter la visibilité. Pour cela, nous utiliserons des opérateurs de régulation ainsi qu’une citerne. Afin d’humaniser les publications, nous les personnaliserons en fonction du réseau social sur lequel nous les publierons, en utilisant des opérateurs de rajout. Ces opérateurs vont de manière aléatoire rajouter une des phrases d’accroche que nous aurons prédéfinies. Cette première étape de mapping ressemble donc à cela : 24i_______________________________________________________________idée design

×