Valorisation des servicesrendus par les milieuxaquatiquesQuelle utilisation pour lesgestionnaires de l’eau ?Petit déjeuner...
1- le rôle de la valorisation des services renduspar les milieux aquatiques pour lesgestionnaires de l’eau2- les méthodes ...
1- le rôle de la valorisation des services  rendus par les milieux aquatiques Un appui pour la mise en œuvre de la Direct...
2- les méthodes d’évaluation utiliséesDes études conduites à différentes échelles :    • Approche macro : type MEA / TEEB ...
3- exemple avec les zones humides del’Agout
3- exemple avec les zones humides del’Agout
3- exemple avec les zones humides de                      l’Agout7/     Comment une         – Quelles sont les retombées p...
La fonction tampon•Tourbières : statut peu valorisé•Exploitations agricoles bovin viandenaisseur. Pas d’intrant, valorisat...
Stockage de                                       crues :                                       270 k€/ anÉconomies entrai...
Évaluation non marchande de la biodiversité : 1 à 2                                                       M€ / anValeur du...
Économies en fourrage : 400 – 700 €/ha,                                  1,15 à 1,8 M€ sur le bassinProduction d’eau en bo...
Récapitulatif des retombées                                        des tourbières                                       € ...
Quelques pistes de progrèsImportant de progresser sur :- Quels bénéfices mettre en face des objectifsenvironnementaux coût...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Garonne

1 578 vues

Publié le

Petit-déjeuner / débat "La valeur économique de l'eau", qui s’est déroulé le mardi 20 novembre 2012 de 9h à 11h, en direct de l'agence de l'eau Adour-Garonne à Toulouse.

Accès à la vidéo intégrale, interviews des intervenants et présentations sur www.petitsdejeuners.arpe-mip.com

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Garonne

  1. 1. Valorisation des servicesrendus par les milieuxaquatiquesQuelle utilisation pour lesgestionnaires de l’eau ?Petit déjeuner de l’ARPE20/11/2012
  2. 2. 1- le rôle de la valorisation des services renduspar les milieux aquatiques pour lesgestionnaires de l’eau2- les méthodes d’évaluation utilisées3- exemple avec les zones humides de l’Agout
  3. 3. 1- le rôle de la valorisation des services rendus par les milieux aquatiques Un appui pour la mise en œuvre de la Directive Cadre sur l’Eau :Atteinte du bon état écologique / prise en compte des fonctionnalités des milieux aquatiques dans le SDAGEmeilleur fonctionnement des milieux aquatiques = mise en œuvre d’actions nouvelles Valorisation services rendus : construction d’argumentaires pour justifier actions imposées par la DCE Le développement d’une gestion plus durable des milieux aquatiquesContexte financier difficile  recherche de plus d’efficacité Prise en compte des services rendus = des dépenses en moinspour les générations futuresLOGIQUE de gestion préventive, de réduction des risques
  4. 4. 2- les méthodes d’évaluation utiliséesDes études conduites à différentes échelles : • Approche macro : type MEA / TEEB = compilation de valeurs de différents services écologiques • Approche micro sur des sites précis. Méthodes basées sur des coûts observables : coûts évités, coûts de remplacement, coûts des dommages, coûts de protection, coûts d’opportunité… Méthode des préférences déclarées ( consentement à payer) / des préférences révélées ( ex : méthode des coûts de transport ) Méthode des transferts de valeur
  5. 5. 3- exemple avec les zones humides del’Agout
  6. 6. 3- exemple avec les zones humides del’Agout
  7. 7. 3- exemple avec les zones humides de l’Agout7/ Comment une – Quelles sont les retombées positives de activité la préservation de l’ensemble agricole extensive, qui prairies+zones humides tourbeuses valorise les pour les usages du bassin versant zones humides, – En opposant deux hypothèses ou maintient ou favorise une scénarios : série de Élevage extensif viande valorisant les zones services rendus de humides toutes natures Autres occupations du sol avec intrants et sur un bassin sans valorisation des zones humides versant
  8. 8. La fonction tampon•Tourbières : statut peu valorisé•Exploitations agricoles bovin viandenaisseur. Pas d’intrant, valorisation del’herbe, y compris tourbières
  9. 9. Stockage de crues : 270 k€/ anÉconomies entraitement : 75k€/an Étiages soutenus : 100 à 780 k€/an
  10. 10. Évaluation non marchande de la biodiversité : 1 à 2 M€ / anValeur dustock decarbonesur lemarché :70 à 90M€ !
  11. 11. Économies en fourrage : 400 – 700 €/ha, 1,15 à 1,8 M€ sur le bassinProduction d’eau en bouteilles :CA de 16,5 M€/ an
  12. 12. Récapitulatif des retombées des tourbières € Par ha de € Sur les surfaces deMontants par an tourbe tourbe du bassinSoutien des étiages 40 à 300 430 000 €/anRéduction des inondations 100 270 000 €/anéconomiesen traitement de leau potable 50 75 000 €/anBiodiversité non marchand 575 1 000 000 €/anéconomies en fourrage 430 1 160 000 €/anRe ve nu d e l’é le v a g e 8 00 à 900 2 3 40 0 0 0 €/a n 5Production deaux en bouteilles 981 16 000 000 €/an
  13. 13. Quelques pistes de progrèsImportant de progresser sur :- Quels bénéfices mettre en face des objectifsenvironnementaux coûteux ?- Quel serait le coût de l’inaction ?-meilleure connaissance des processusbiophysiques- compromis entre robustesse des évaluationset acceptabilité- introduire du qualitatif, des images

×