SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  13
Valorisation des services
rendus par les milieux
aquatiques
Quelle utilisation pour les
gestionnaires de l’eau ?
Petit déjeuner de l’ARPE
20/11/2012
1- le rôle de la valorisation des services rendus
par les milieux aquatiques pour les
gestionnaires de l’eau




2- les méthodes d’évaluation utilisées




3- exemple avec les zones humides de l’Agout
1- le rôle de la valorisation des services
  rendus par les milieux aquatiques

 Un appui pour la mise en œuvre de la Directive Cadre
   sur l’Eau :
Atteinte du bon état écologique / prise en compte des
   fonctionnalités des milieux aquatiques dans le SDAGE
meilleur fonctionnement des milieux aquatiques = mise en
   œuvre d’actions nouvelles
 Valorisation services rendus : construction d’argumentaires pour
 justifier actions imposées par la DCE

 Le développement d’une gestion plus durable des
  milieux aquatiques
Contexte financier difficile  recherche de plus d’efficacité 
Prise en compte des services rendus = des dépenses en moins
pour les générations futures

LOGIQUE de gestion préventive, de réduction des risques
2- les méthodes d’évaluation utilisées


Des études conduites à différentes échelles :
    • Approche macro : type MEA / TEEB = compilation
      de valeurs de différents services écologiques
    • Approche micro sur des sites précis.

 Méthodes basées sur des coûts observables : coûts évités,
  coûts de remplacement, coûts des dommages, coûts de
  protection, coûts d’opportunité…

 Méthode des préférences déclarées ( consentement à
  payer) / des préférences révélées ( ex : méthode des coûts
  de transport )

 Méthode des transferts de valeur
3- exemple avec les zones humides de
l’Agout
3- exemple avec les zones humides de
l’Agout
3- exemple avec les zones humides de
                      l’Agout
7/



     Comment une         – Quelles sont les retombées positives de
     activité              la préservation de l’ensemble
     agricole
     extensive, qui        prairies+zones humides tourbeuses
     valorise les          pour les usages du bassin versant
     zones
     humides,            – En opposant deux hypothèses ou
     maintient ou
     favorise une          scénarios :
     série de                Élevage extensif viande valorisant les zones
     services
     rendus de
                             humides
     toutes natures          Autres occupations du sol avec intrants et
     sur un bassin           sans valorisation des zones humides
     versant
La fonction tampon
•Tourbières : statut peu valorisé
•Exploitations agricoles bovin viande
naisseur. Pas d’intrant, valorisation de
l’herbe, y compris tourbières
Stockage de
                                       crues :
                                       270 k€/ an

Économies en
traitement : 75
k€/an
                  Étiages soutenus :
                  100 à 780 k€/an
Évaluation non marchande de la biodiversité : 1 à 2
                                                       M€ / an



Valeur du
stock de
carbone
sur le
marché :
70 à 90
M€ !
Économies en fourrage : 400 – 700 €/ha,
                                  1,15 à 1,8 M€ sur le bassin




Production d’eau en bouteilles :
CA de 16,5 M€/ an
Récapitulatif des retombées
                                        des tourbières

                                       € Par ha de € Sur les surfaces de
Montants par an                        tourbe      tourbe du bassin



Soutien des étiages                     40 à 300             430 000       €/an

Réduction des inondations               100                  270 000       €/an
économies
en traitement de l'eau potable           50                    75 000      €/an



Biodiversité non marchand               575                  1 000 000     €/an

économies en fourrage                   430                 1 160 000      €/an

Re ve nu d e l’é le v a g e                  8 00 à 900     2 3 40 0 0 0   €/a n

                                                     5
Production d'eaux en bouteilles        981                  16 000 000     €/an
Quelques pistes de progrès
Important de progresser sur :
- Quels bénéfices mettre en face des objectifs
environnementaux coûteux ?
- Quel serait le coût de l’inaction ?



-meilleure connaissance des processus
biophysiques
- compromis entre robustesse des évaluations
et acceptabilité
- introduire du qualitatif, des images

Contenu connexe

Tendances

Ji 2015 atelier bocage 3 expose
Ji 2015 atelier bocage 3 exposeJi 2015 atelier bocage 3 expose
Ji 2015 atelier bocage 3 exposeSMBS contact
 
Copil bilan 2016_doc
Copil bilan 2016_docCopil bilan 2016_doc
Copil bilan 2016_docSMBS contact
 
Ji 2015 atelier ex pot atelier 1 expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 1 exposeJi 2015 atelier ex pot atelier 1 expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 1 exposeSMBS contact
 
Les actions Lyonnais de Eaux en faveur de la biodiversité
Les actions Lyonnais de Eaux en faveur de la biodiversitéLes actions Lyonnais de Eaux en faveur de la biodiversité
Les actions Lyonnais de Eaux en faveur de la biodiversitéSeine en Partage
 
Ji 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie exposeJi 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie exposeSMBS contact
 
Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012SMBS contact
 
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1Ji 2015 atelier bocage 2 pj1
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1SMBS contact
 
JI 2015 atelier ma 2
JI 2015 atelier ma 2JI 2015 atelier ma 2
JI 2015 atelier ma 2SMBS contact
 
Copil bilan 2016_pwp
Copil bilan 2016_pwpCopil bilan 2016_pwp
Copil bilan 2016_pwpSMBS contact
 
JI 2015 atelier asst 3
JI 2015 atelier asst 3JI 2015 atelier asst 3
JI 2015 atelier asst 3SMBS contact
 
Ji 2015 atelier bocage 2 expose
Ji 2015 atelier bocage 2 exposeJi 2015 atelier bocage 2 expose
Ji 2015 atelier bocage 2 exposeSMBS contact
 
Copil 2018 bilan technique 2
Copil 2018 bilan technique 2Copil 2018 bilan technique 2
Copil 2018 bilan technique 2SMBS contact
 
Bsimon contexte ressource_eau_morbihan
Bsimon contexte ressource_eau_morbihanBsimon contexte ressource_eau_morbihan
Bsimon contexte ressource_eau_morbihanidealconnaissances
 
Ji 2015 atelier ex pot atelier 2 expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 2 exposeJi 2015 atelier ex pot atelier 2 expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 2 exposeSMBS contact
 
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1Ji 2015 atelier bocage 2 pj1
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1SMBS contact
 
JI 2015 atelier ma 5
JI 2015 atelier ma 5JI 2015 atelier ma 5
JI 2015 atelier ma 5SMBS contact
 
Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1SMBS contact
 

Tendances (20)

Ji 2015 atelier bocage 3 expose
Ji 2015 atelier bocage 3 exposeJi 2015 atelier bocage 3 expose
Ji 2015 atelier bocage 3 expose
 
Copil bilan 2016_doc
Copil bilan 2016_docCopil bilan 2016_doc
Copil bilan 2016_doc
 
Ji 2015 atelier ex pot atelier 1 expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 1 exposeJi 2015 atelier ex pot atelier 1 expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 1 expose
 
Les actions Lyonnais de Eaux en faveur de la biodiversité
Les actions Lyonnais de Eaux en faveur de la biodiversitéLes actions Lyonnais de Eaux en faveur de la biodiversité
Les actions Lyonnais de Eaux en faveur de la biodiversité
 
Ji 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie exposeJi 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie expose
 
Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012
 
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1Ji 2015 atelier bocage 2 pj1
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1
 
JI 2015 atelier ma 2
JI 2015 atelier ma 2JI 2015 atelier ma 2
JI 2015 atelier ma 2
 
Copil bilan 2016_pwp
Copil bilan 2016_pwpCopil bilan 2016_pwp
Copil bilan 2016_pwp
 
JI 2015 atelier asst 3
JI 2015 atelier asst 3JI 2015 atelier asst 3
JI 2015 atelier asst 3
 
Communique presse-concours
Communique presse-concoursCommunique presse-concours
Communique presse-concours
 
Ji 2015 atelier bocage 2 expose
Ji 2015 atelier bocage 2 exposeJi 2015 atelier bocage 2 expose
Ji 2015 atelier bocage 2 expose
 
Copil 2018 bilan technique 2
Copil 2018 bilan technique 2Copil 2018 bilan technique 2
Copil 2018 bilan technique 2
 
Bsimon contexte ressource_eau_morbihan
Bsimon contexte ressource_eau_morbihanBsimon contexte ressource_eau_morbihan
Bsimon contexte ressource_eau_morbihan
 
Ji 2015 atelier ex pot atelier 2 expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 2 exposeJi 2015 atelier ex pot atelier 2 expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 2 expose
 
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1Ji 2015 atelier bocage 2 pj1
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1
 
JI 2015 atelier ma 5
JI 2015 atelier ma 5JI 2015 atelier ma 5
JI 2015 atelier ma 5
 
Ppt bse mddep
Ppt bse mddepPpt bse mddep
Ppt bse mddep
 
Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1
 
Sbriant appel a_projet
Sbriant appel a_projetSbriant appel a_projet
Sbriant appel a_projet
 

Similaire à Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Garonne

Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...Smart Villages
 
L’agroforesterie et la couverture permanente des sols, outils de gestion de ...
L’agroforesterie et la couverture permanente des sols,  outils de gestion de ...L’agroforesterie et la couverture permanente des sols,  outils de gestion de ...
L’agroforesterie et la couverture permanente des sols, outils de gestion de ...severinlavoyer
 
Le barrage de Diama (Sénégal): Evaluation des avantages sociaux et environnem...
Le barrage de Diama (Sénégal): Evaluation des avantages sociaux et environnem...Le barrage de Diama (Sénégal): Evaluation des avantages sociaux et environnem...
Le barrage de Diama (Sénégal): Evaluation des avantages sociaux et environnem...Global Water Initiative - West Africa
 
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...Seine en Partage
 
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....LIEGE CREATIVE
 
Pasto’Loire : La gestion des milieux ligériens par pâturage
Pasto’Loire : La gestion des milieux ligériens par pâturagePasto’Loire : La gestion des milieux ligériens par pâturage
Pasto’Loire : La gestion des milieux ligériens par pâturageMission Val de Loire
 
Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...
Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...
Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...Institut de l'Elevage - Idele
 
Diagnostic Agenda 21
Diagnostic Agenda 21Diagnostic Agenda 21
Diagnostic Agenda 21webmaster87
 
Aménagements pastoraux au mali - Jean Mbayahaga (PRODEZEM, CTB Mali)
Aménagements pastoraux au mali - Jean Mbayahaga (PRODEZEM, CTB Mali)Aménagements pastoraux au mali - Jean Mbayahaga (PRODEZEM, CTB Mali)
Aménagements pastoraux au mali - Jean Mbayahaga (PRODEZEM, CTB Mali)BTC CTB
 
Presentation com pil mar
Presentation com pil marPresentation com pil mar
Presentation com pil marwebmaster87
 
GAV2021 - Pour un affichage environnemental à 360° de la viande bovine frança...
GAV2021 - Pour un affichage environnemental à 360° de la viande bovine frança...GAV2021 - Pour un affichage environnemental à 360° de la viande bovine frança...
GAV2021 - Pour un affichage environnemental à 360° de la viande bovine frança...Institut de l'Elevage - Idele
 
Présentation smun
Présentation smunPrésentation smun
Présentation smunconferencedd
 
Déssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdf
Déssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdfDéssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdf
Déssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdfJawad Maaroufi
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Perséphone
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : PerséphoneLUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Perséphone
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : PerséphoneLUXEMBOURG CREATIVE
 

Similaire à Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Garonne (20)

Webinaire oekobeef point sur cap2 er_m velghe
Webinaire oekobeef point sur cap2 er_m velgheWebinaire oekobeef point sur cap2 er_m velghe
Webinaire oekobeef point sur cap2 er_m velghe
 
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
 
L’agroforesterie et la couverture permanente des sols, outils de gestion de ...
L’agroforesterie et la couverture permanente des sols,  outils de gestion de ...L’agroforesterie et la couverture permanente des sols,  outils de gestion de ...
L’agroforesterie et la couverture permanente des sols, outils de gestion de ...
 
Le barrage de Diama (Sénégal): Evaluation des avantages sociaux et environnem...
Le barrage de Diama (Sénégal): Evaluation des avantages sociaux et environnem...Le barrage de Diama (Sénégal): Evaluation des avantages sociaux et environnem...
Le barrage de Diama (Sénégal): Evaluation des avantages sociaux et environnem...
 
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
 
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
 
Pasto’Loire : La gestion des milieux ligériens par pâturage
Pasto’Loire : La gestion des milieux ligériens par pâturagePasto’Loire : La gestion des milieux ligériens par pâturage
Pasto’Loire : La gestion des milieux ligériens par pâturage
 
Atelier 1
Atelier 1Atelier 1
Atelier 1
 
Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...
Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...
Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...
 
Diagnostic Agenda 21
Diagnostic Agenda 21Diagnostic Agenda 21
Diagnostic Agenda 21
 
Aménagements pastoraux au mali - Jean Mbayahaga (PRODEZEM, CTB Mali)
Aménagements pastoraux au mali - Jean Mbayahaga (PRODEZEM, CTB Mali)Aménagements pastoraux au mali - Jean Mbayahaga (PRODEZEM, CTB Mali)
Aménagements pastoraux au mali - Jean Mbayahaga (PRODEZEM, CTB Mali)
 
Biennales CAP2ER - rôle des filières
Biennales CAP2ER - rôle des filièresBiennales CAP2ER - rôle des filières
Biennales CAP2ER - rôle des filières
 
Presentation com pil mar
Presentation com pil marPresentation com pil mar
Presentation com pil mar
 
GAV2021 - Pour un affichage environnemental à 360° de la viande bovine frança...
GAV2021 - Pour un affichage environnemental à 360° de la viande bovine frança...GAV2021 - Pour un affichage environnemental à 360° de la viande bovine frança...
GAV2021 - Pour un affichage environnemental à 360° de la viande bovine frança...
 
Sommet 2019 conseiller carbone
Sommet 2019 conseiller carboneSommet 2019 conseiller carbone
Sommet 2019 conseiller carbone
 
Présentation smun
Présentation smunPrésentation smun
Présentation smun
 
Déssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdf
Déssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdfDéssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdf
Déssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdf
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Perséphone
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : PerséphoneLUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Perséphone
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Perséphone
 
La Colle-sur-Loup - La vraie histoire de l'eau potable
La Colle-sur-Loup - La vraie histoire de l'eau potableLa Colle-sur-Loup - La vraie histoire de l'eau potable
La Colle-sur-Loup - La vraie histoire de l'eau potable
 
Cap2 er niveau_1_caprin_septembre2020_v2
Cap2 er niveau_1_caprin_septembre2020_v2Cap2 er niveau_1_caprin_septembre2020_v2
Cap2 er niveau_1_caprin_septembre2020_v2
 

Plus de AREC Occitanie

Annuaire des observatoires de Midi-Pyrénées
Annuaire des observatoires de Midi-PyrénéesAnnuaire des observatoires de Midi-Pyrénées
Annuaire des observatoires de Midi-PyrénéesAREC Occitanie
 
Sensibilisation à la participation des cateurs dans le cadre de projets paysa...
Sensibilisation à la participation des cateurs dans le cadre de projets paysa...Sensibilisation à la participation des cateurs dans le cadre de projets paysa...
Sensibilisation à la participation des cateurs dans le cadre de projets paysa...AREC Occitanie
 
Le projet paysager, un projet territorial durable
Le projet paysager, un projet territorial durable Le projet paysager, un projet territorial durable
Le projet paysager, un projet territorial durable AREC Occitanie
 
Axe d du plan garonne et développement durable
Axe d du plan garonne et développement durableAxe d du plan garonne et développement durable
Axe d du plan garonne et développement durableAREC Occitanie
 
Graines de citoyens_30
Graines de citoyens_30Graines de citoyens_30
Graines de citoyens_30AREC Occitanie
 
Plaquette de présentation de l'ARPE Midi-Pyrénées, l'agence régionale du déve...
Plaquette de présentation de l'ARPE Midi-Pyrénées, l'agence régionale du déve...Plaquette de présentation de l'ARPE Midi-Pyrénées, l'agence régionale du déve...
Plaquette de présentation de l'ARPE Midi-Pyrénées, l'agence régionale du déve...AREC Occitanie
 
Alain Daguzan, céréalier dans le Gers
Alain Daguzan, céréalier dans le GersAlain Daguzan, céréalier dans le Gers
Alain Daguzan, céréalier dans le GersAREC Occitanie
 
Philippe Thiebaut, Chargé d’étude, service connaissance et planification de l...
Philippe Thiebaut, Chargé d’étude, service connaissance et planification de l...Philippe Thiebaut, Chargé d’étude, service connaissance et planification de l...
Philippe Thiebaut, Chargé d’étude, service connaissance et planification de l...AREC Occitanie
 
Observatoire du DD - 1eres productions
Observatoire du DD - 1eres productionsObservatoire du DD - 1eres productions
Observatoire du DD - 1eres productionsAREC Occitanie
 
Présentation de l'Observatoire régional du Développement durable de Midi-Pyré...
Présentation de l'Observatoire régional du Développement durable de Midi-Pyré...Présentation de l'Observatoire régional du Développement durable de Midi-Pyré...
Présentation de l'Observatoire régional du Développement durable de Midi-Pyré...AREC Occitanie
 
Document "Repères" remis aux participants
Document "Repères" remis aux participantsDocument "Repères" remis aux participants
Document "Repères" remis aux participantsAREC Occitanie
 
Document "Repères" remis aux participants
Document "Repères" remis aux participantsDocument "Repères" remis aux participants
Document "Repères" remis aux participantsAREC Occitanie
 
Document "Repères" remis aux participants
Document "Repères" remis aux participantsDocument "Repères" remis aux participants
Document "Repères" remis aux participantsAREC Occitanie
 
Stéphane CAPRICE, chercheur INRA
Stéphane CAPRICE,  chercheur INRA Stéphane CAPRICE,  chercheur INRA
Stéphane CAPRICE, chercheur INRA AREC Occitanie
 
Audrey DURAUD-MIROUZE, Chargée de mission Patrimoine Bâti, Urbanisme, archite...
Audrey DURAUD-MIROUZE, Chargée de mission Patrimoine Bâti, Urbanisme, archite...Audrey DURAUD-MIROUZE, Chargée de mission Patrimoine Bâti, Urbanisme, archite...
Audrey DURAUD-MIROUZE, Chargée de mission Patrimoine Bâti, Urbanisme, archite...AREC Occitanie
 
Jocelyne SALVAN, Conseillère régionale et en charge du dossier Regal D’Oc acc...
Jocelyne SALVAN, Conseillère régionale et en charge du dossier Regal D’Oc acc...Jocelyne SALVAN, Conseillère régionale et en charge du dossier Regal D’Oc acc...
Jocelyne SALVAN, Conseillère régionale et en charge du dossier Regal D’Oc acc...AREC Occitanie
 
Catherine MARLAS, conseillère régionale et Présidente du Parc Naturel Régiona...
Catherine MARLAS, conseillère régionale et Présidente du Parc Naturel Régiona...Catherine MARLAS, conseillère régionale et Présidente du Parc Naturel Régiona...
Catherine MARLAS, conseillère régionale et Présidente du Parc Naturel Régiona...AREC Occitanie
 
Pierre AILLERES, directeur général des services de la mairie de Foix - Plan d...
Pierre AILLERES, directeur général des services de la mairie de Foix - Plan d...Pierre AILLERES, directeur général des services de la mairie de Foix - Plan d...
Pierre AILLERES, directeur général des services de la mairie de Foix - Plan d...AREC Occitanie
 
Document ressource remis aux participants à l'occasion du petit-déjeuner de l...
Document ressource remis aux participants à l'occasion du petit-déjeuner de l...Document ressource remis aux participants à l'occasion du petit-déjeuner de l...
Document ressource remis aux participants à l'occasion du petit-déjeuner de l...AREC Occitanie
 
Véronique TATRY, Chargée de mission Air-Mobilité-Aménagement des territoires ...
Véronique TATRY, Chargée de mission Air-Mobilité-Aménagement des territoires ...Véronique TATRY, Chargée de mission Air-Mobilité-Aménagement des territoires ...
Véronique TATRY, Chargée de mission Air-Mobilité-Aménagement des territoires ...AREC Occitanie
 

Plus de AREC Occitanie (20)

Annuaire des observatoires de Midi-Pyrénées
Annuaire des observatoires de Midi-PyrénéesAnnuaire des observatoires de Midi-Pyrénées
Annuaire des observatoires de Midi-Pyrénées
 
Sensibilisation à la participation des cateurs dans le cadre de projets paysa...
Sensibilisation à la participation des cateurs dans le cadre de projets paysa...Sensibilisation à la participation des cateurs dans le cadre de projets paysa...
Sensibilisation à la participation des cateurs dans le cadre de projets paysa...
 
Le projet paysager, un projet territorial durable
Le projet paysager, un projet territorial durable Le projet paysager, un projet territorial durable
Le projet paysager, un projet territorial durable
 
Axe d du plan garonne et développement durable
Axe d du plan garonne et développement durableAxe d du plan garonne et développement durable
Axe d du plan garonne et développement durable
 
Graines de citoyens_30
Graines de citoyens_30Graines de citoyens_30
Graines de citoyens_30
 
Plaquette de présentation de l'ARPE Midi-Pyrénées, l'agence régionale du déve...
Plaquette de présentation de l'ARPE Midi-Pyrénées, l'agence régionale du déve...Plaquette de présentation de l'ARPE Midi-Pyrénées, l'agence régionale du déve...
Plaquette de présentation de l'ARPE Midi-Pyrénées, l'agence régionale du déve...
 
Alain Daguzan, céréalier dans le Gers
Alain Daguzan, céréalier dans le GersAlain Daguzan, céréalier dans le Gers
Alain Daguzan, céréalier dans le Gers
 
Philippe Thiebaut, Chargé d’étude, service connaissance et planification de l...
Philippe Thiebaut, Chargé d’étude, service connaissance et planification de l...Philippe Thiebaut, Chargé d’étude, service connaissance et planification de l...
Philippe Thiebaut, Chargé d’étude, service connaissance et planification de l...
 
Observatoire du DD - 1eres productions
Observatoire du DD - 1eres productionsObservatoire du DD - 1eres productions
Observatoire du DD - 1eres productions
 
Présentation de l'Observatoire régional du Développement durable de Midi-Pyré...
Présentation de l'Observatoire régional du Développement durable de Midi-Pyré...Présentation de l'Observatoire régional du Développement durable de Midi-Pyré...
Présentation de l'Observatoire régional du Développement durable de Midi-Pyré...
 
Document "Repères" remis aux participants
Document "Repères" remis aux participantsDocument "Repères" remis aux participants
Document "Repères" remis aux participants
 
Document "Repères" remis aux participants
Document "Repères" remis aux participantsDocument "Repères" remis aux participants
Document "Repères" remis aux participants
 
Document "Repères" remis aux participants
Document "Repères" remis aux participantsDocument "Repères" remis aux participants
Document "Repères" remis aux participants
 
Stéphane CAPRICE, chercheur INRA
Stéphane CAPRICE,  chercheur INRA Stéphane CAPRICE,  chercheur INRA
Stéphane CAPRICE, chercheur INRA
 
Audrey DURAUD-MIROUZE, Chargée de mission Patrimoine Bâti, Urbanisme, archite...
Audrey DURAUD-MIROUZE, Chargée de mission Patrimoine Bâti, Urbanisme, archite...Audrey DURAUD-MIROUZE, Chargée de mission Patrimoine Bâti, Urbanisme, archite...
Audrey DURAUD-MIROUZE, Chargée de mission Patrimoine Bâti, Urbanisme, archite...
 
Jocelyne SALVAN, Conseillère régionale et en charge du dossier Regal D’Oc acc...
Jocelyne SALVAN, Conseillère régionale et en charge du dossier Regal D’Oc acc...Jocelyne SALVAN, Conseillère régionale et en charge du dossier Regal D’Oc acc...
Jocelyne SALVAN, Conseillère régionale et en charge du dossier Regal D’Oc acc...
 
Catherine MARLAS, conseillère régionale et Présidente du Parc Naturel Régiona...
Catherine MARLAS, conseillère régionale et Présidente du Parc Naturel Régiona...Catherine MARLAS, conseillère régionale et Présidente du Parc Naturel Régiona...
Catherine MARLAS, conseillère régionale et Présidente du Parc Naturel Régiona...
 
Pierre AILLERES, directeur général des services de la mairie de Foix - Plan d...
Pierre AILLERES, directeur général des services de la mairie de Foix - Plan d...Pierre AILLERES, directeur général des services de la mairie de Foix - Plan d...
Pierre AILLERES, directeur général des services de la mairie de Foix - Plan d...
 
Document ressource remis aux participants à l'occasion du petit-déjeuner de l...
Document ressource remis aux participants à l'occasion du petit-déjeuner de l...Document ressource remis aux participants à l'occasion du petit-déjeuner de l...
Document ressource remis aux participants à l'occasion du petit-déjeuner de l...
 
Véronique TATRY, Chargée de mission Air-Mobilité-Aménagement des territoires ...
Véronique TATRY, Chargée de mission Air-Mobilité-Aménagement des territoires ...Véronique TATRY, Chargée de mission Air-Mobilité-Aménagement des territoires ...
Véronique TATRY, Chargée de mission Air-Mobilité-Aménagement des territoires ...
 

Dernier

rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfOssamaLachheb
 
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLSCours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLSdocteurgyneco1
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfDafWafia
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins : Guide
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins  : GuideBonnes pratiques biomédicales en établissement de soins  : Guide
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins : Guidebemorad
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseTxaruka
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"ArchivesdeLyon
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Pedago Lu
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024frizzole
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbainesSocratis Vasiopoulos
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsTechnologia Formation
 

Dernier (12)

rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLSCours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins : Guide
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins  : GuideBonnes pratiques biomédicales en établissement de soins  : Guide
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins : Guide
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 

Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Garonne

  • 1. Valorisation des services rendus par les milieux aquatiques Quelle utilisation pour les gestionnaires de l’eau ? Petit déjeuner de l’ARPE 20/11/2012
  • 2. 1- le rôle de la valorisation des services rendus par les milieux aquatiques pour les gestionnaires de l’eau 2- les méthodes d’évaluation utilisées 3- exemple avec les zones humides de l’Agout
  • 3. 1- le rôle de la valorisation des services rendus par les milieux aquatiques  Un appui pour la mise en œuvre de la Directive Cadre sur l’Eau : Atteinte du bon état écologique / prise en compte des fonctionnalités des milieux aquatiques dans le SDAGE meilleur fonctionnement des milieux aquatiques = mise en œuvre d’actions nouvelles Valorisation services rendus : construction d’argumentaires pour justifier actions imposées par la DCE  Le développement d’une gestion plus durable des milieux aquatiques Contexte financier difficile  recherche de plus d’efficacité  Prise en compte des services rendus = des dépenses en moins pour les générations futures LOGIQUE de gestion préventive, de réduction des risques
  • 4. 2- les méthodes d’évaluation utilisées Des études conduites à différentes échelles : • Approche macro : type MEA / TEEB = compilation de valeurs de différents services écologiques • Approche micro sur des sites précis.  Méthodes basées sur des coûts observables : coûts évités, coûts de remplacement, coûts des dommages, coûts de protection, coûts d’opportunité…  Méthode des préférences déclarées ( consentement à payer) / des préférences révélées ( ex : méthode des coûts de transport )  Méthode des transferts de valeur
  • 5. 3- exemple avec les zones humides de l’Agout
  • 6. 3- exemple avec les zones humides de l’Agout
  • 7. 3- exemple avec les zones humides de l’Agout 7/ Comment une – Quelles sont les retombées positives de activité la préservation de l’ensemble agricole extensive, qui prairies+zones humides tourbeuses valorise les pour les usages du bassin versant zones humides, – En opposant deux hypothèses ou maintient ou favorise une scénarios : série de Élevage extensif viande valorisant les zones services rendus de humides toutes natures Autres occupations du sol avec intrants et sur un bassin sans valorisation des zones humides versant
  • 8. La fonction tampon •Tourbières : statut peu valorisé •Exploitations agricoles bovin viande naisseur. Pas d’intrant, valorisation de l’herbe, y compris tourbières
  • 9. Stockage de crues : 270 k€/ an Économies en traitement : 75 k€/an Étiages soutenus : 100 à 780 k€/an
  • 10. Évaluation non marchande de la biodiversité : 1 à 2 M€ / an Valeur du stock de carbone sur le marché : 70 à 90 M€ !
  • 11. Économies en fourrage : 400 – 700 €/ha, 1,15 à 1,8 M€ sur le bassin Production d’eau en bouteilles : CA de 16,5 M€/ an
  • 12. Récapitulatif des retombées des tourbières € Par ha de € Sur les surfaces de Montants par an tourbe tourbe du bassin Soutien des étiages 40 à 300 430 000 €/an Réduction des inondations 100 270 000 €/an économies en traitement de l'eau potable 50 75 000 €/an Biodiversité non marchand 575 1 000 000 €/an économies en fourrage 430 1 160 000 €/an Re ve nu d e l’é le v a g e 8 00 à 900 2 3 40 0 0 0 €/a n 5 Production d'eaux en bouteilles 981 16 000 000 €/an
  • 13. Quelques pistes de progrès Important de progresser sur : - Quels bénéfices mettre en face des objectifs environnementaux coûteux ? - Quel serait le coût de l’inaction ? -meilleure connaissance des processus biophysiques - compromis entre robustesse des évaluations et acceptabilité - introduire du qualitatif, des images

Notes de l'éditeur

  1. Pour le grand public, ce qu’inspire un tel paysage, outre l’aspect champêtre, c’est l’idée d’une zone marécageuse, sans grand intérêt. Or si on s’attarde un peu sur ce milieu, on va se rendre compte qu‘il assure plusieurs fonctions. Le principe de la valorisation des services rendus par les milieux naturels est de décomposer ces différentes fonctions, de voir les services qu‘elles rendent aux populations à proximité.
  2. Pour le grand public, ce qu’inspire un tel paysage, outre l’aspect champêtre, c’est l’idée d’une zone marécageuse, sans grand intérêt. Or si on s’attarde un peu sur ce milieu, on va se rendre compte qu‘il assure plusieurs fonctions. Le principe de la valorisation des services rendus par les milieux naturels est de décomposer ces différentes fonctions, de voir les services qu‘elles rendent aux populations à proximité.
  3. Sur les têtes de bassin du Tarn, on trouve des zones humides tourbeuses (environ 0,6 % de la surface totale d’un BV comme celui de l’Agout). Les tourbières d’altitude sont souvent considérées comme des réservoirs de biodiversité floristique. Mais elles sont rarement identifiées comme stratégiques pour la gestion des ressources en eau : on les pense peu « connectées » aux grands aquifères et aux grands cours d’eau, donc par nature peu propices à de nombreux et importants usages de l’eau : inondations, eau potable, étiage, etc. Pourtant, on va montrer ici les liens nombreux, et économiquement importants, qu’il peut y avoir entre un type d’exploitation agricole, qui valorise les zones humides tourbeuses, et les usages présents sur le bassin versant Prenons une exploitation agricole type des adhérents du réseau Sagne, de 50 à 90 ha Exploitation de type élevage viande naissage (élevage des veaux jusqu’à … mois puis vente pour terminer croissance et prise de poids à un « engraisseur »). Majoritairement filière vente à l’Italie pour engraissage, ou (minoritaire mais en croissance) filière courte (vente directe au consommateur)
  4. La 1ere caractéristique des zh de type tourbière, c’est la fonction « tampon », autrement dit d’étalage, dans le temps, des débits. Comparaison de principe: après pluie, sans fonction tampon, plus d’eau tout de suite, donc plus haut et inondations, et moins d’eau ensuite, donc moins d’eau à l’étiage D’où d’autres effets : infiltration plus lente et nappes, etc. Évaluation soutien étiage En année sèche (1 sur 5 en moyenne observée), les tourbes retiennent et libèrent progressivement l’eau qui est tombée. Cette fonctionnalité n’est pas rendue par une terre drainée, qui a une nappe plus basse, et qui ressuie plus vite (ne stocke pas) En revanche, le soutien d’étiage par la tourbe se manifeste d’autant mieux lorsque la sécheresse est sous forme de précipitations trop peu abondantes, mais pas trop espacées (15 j à 3 semaines). Dans ce cas, chaque pluie est stockée et relarguée. Alors que s’il ne pleut pas du tout pendant un mois ou plus, le stockage n’est plus sensible. Jacques Thomas a mesuré le battement de la nappe dans ces configurations : 50 cm. La tourbe « stocke » l’eau sur 50 cm de profondeur, et la relargue progressivement. Du coup, lorsqu’on observe plusieurs épisodes de remplissage/vidange de cette capacité de stockage, on arrive potentiellement à plusieurs m3 par m2. On retient 500 l à 1 000 l/m2 Soit 5 000 à 10 000 m3/ha, pour les années où le soutien d’étiage se manifeste. Soit environ 1 an sur 5 en moyenne Or, à ces moments, les volumes d’eau « déficitaires » du bassin sont recherchés via des solutions palliatives.
  5. Selon hypothèse de valorisation du m3 stocké et de volume stocké, : 80 à 250 €/ha/an (4 c à 20 c/m3, basé sur coût stockage ou coût vente par EDF) A l’échelle des tourbes de l’exploitation : (14 ha) : 3 500 € / 1 120 € par an et par exploitation en moyenne A l’échelle de l’ensemble des tourbes du bv de l’Agout : 100 à 780 k€/an en moyenne valeur moyenne = 400 000 euros par an 2. Inondations La vallée concernée par le BV de l’Agout connaît des épisodes de crues torrentielles, qui ont fait par exemple 2 morts en 1999. A Castres, plus en aval, des maisons sont régulièrement inondées. Plus globalement, on a des crues débordantes une année sur 5. Or, durant les saisons d’inondation (automne, hiver, printemps), la tourbe stocke et relargue les pluies (là aussi, cela fonctionne avec des pluies espacées, et moins pour un épisode unique de très grosse pluie). Le volume stocké et conservé chaque année est de 500 l/m2. La somme des volumes stockés puis relargués progressivement représente 800 litres par m2 sur la saison, soit 1 300 l/m2, 13 000 m3/ha et par an. On fait l’hypothèse que si ce service rendu venait à disparaitre, on le remplacerait par des ouvrages de stockage pour une capacité équivalente. Soit, pour chaque exploitation moyenne, avec ses 14 ha, l ’année de la crue, un service qui se monte à plus de 7 000 € par exploitation (un an sur 5) Résultat : 100 à 260 €/ha de tourbe et par an en moyenne. 1 500 à 3 500 / exploitation et par an. Pour le bassin de l’Agout, 270 k€/an en moyenne. 3. Protection de l’eau potable Le mode d’exploitation et d’usage du sol évite une pollution des nappes, en nitrates comme en pesticides. La pop du bassin consomme environ 10 Mm3. Au coût moyen constaté dans les petites unités de traitement, on peut supposer que les coûts évités en traitement représentent 3 M€/an, soit pour chaque ha d’infiltration du bassin, 48 ha/an, soit pour la surface d’infiltration sans engrais, pesticides, … 75 k€ /an
  6. La préservation d’un patrimoine naturel précieux possède une valeur en soi pour la plupart des gens. On peut approcher cette valeur par la méthode du « consentement à payer » : sorte de sondage pour définir la valeur attribuée par les habitants. Une telle évaluation a été faite pour les populations proches des rives de la Garonne, sur le bassin amont. On peut, faute de mieux, attribuer par hypothèse une valeur proche de celle-ci aux habitants du bassin versant de l’Agout. Par précaution, compte tenu du caractère peu apparent des zones tourbeuses pour la population, on prendra les valeurs basses. On suppose alors qu’en moyenne, un habitant attribue au moins 4,5 € / an à la préservation de la biodiversité et des milieux aquatiques à moins de 15 km de chez lui. Dans cette hypothèse, la valeur sur le bassin versant de l’Agout représente de 1 à 2 M.EUR par an. Soit, par hectare de Sagne, environ 380 €/an. Ou, par exploitation, un peu plus de 5 000 €/an. 2 Stock de carbone La Tourbe est fortement carbonée, plus que d’autres sols. Sur 50 cm de profondeur, qui est celle qui serait détruite sinon par drainage, elle contient 375 tonnes de carbone. On peut approcher la valeur de ce carbone par ce que cela coûterait de le remplacer en achetant des quotas sur le marché du CO2. Une tonne de CO2 contient 0.27 t de C Donc une tonne de Carbone = 3,7 tonnes de CO2 Or une tonne de CO2 se négocie actuellement entre 20 et 25 € sur les marchés (référence Caisse des Dépôts et Consignations) Donc le stock de carbone contenu dans un ha de tourbe a une valeur sur le marché international de 27 à 34 000 €. Soit 400 000 à 480 000 €/exploitation moyenne, et 70 à 90 M€ sur le BV de l’Agout Par nature, la tourbe stocke très lentement le carbone. Sa valeur en carbone est forte en tant que stock, donc la destruction de valeur est forte quand elle est détruite (le carbone est relargué par le drainage) En revanche, sa fonction de stockage est donc faible, puisqu’elle met 5 000 ans à constituer ce stock. Cela dit, c’est déjà l’équivalent d’une accumulation de 80 à 90 €/an pour chaque exploitation, et environ 15 000 € pour le BV … = Valeur de type patrimoine et stock, et non revenu et flux.
  7. Le revenu moyen total par hectare d’une exploitation viande extensive typique d’un adhérent du réseau est d’environ 800 à 900 €/ha (calculé sur la base d’un exemple). Ce revenu n’est pas associé spécifiquement à la zone humide, car les exploitations ont besoin de parcelles humides et sèches. En revanche, les sones humides ont la capacité de fournir du fourrage durant les périodes sèches, à un moment où le fourrage est le plus utile et cher. Sur la base de la valorisation par vente ou achat du fourrage, l’apport des Sagnes, hors des années humides (donc 3 ans sur 5) est de 1,2 tonne par jour économisée, soit environ 10 800 € d’économies par an en moyenne (y compris années sèches) par exploitation. Soit 600 à 700 €/ha de Sagne d’économies, donc de bénéfice brut. 2. Production d’eaux en bouteilles Une captation, mise en bouteilles, distribution… d’eau de source est alimentée par une partie du bassin versant de l’Agout. Cette activité économique exploite la ressource renouvelable qu’est l’eau, sous condition qu’elle soit potable sans traitement. Cela signifie qu’elle dépend d’une activité sans intrants sur son BV. Le BV des sources est estimé (JT) à 2 700 ha, dont 137 ha de zones humides (5,25 % du BV, et par ailleurs 5 % des ZH du bassin de l’Agout). Le chiffre d’affaires de l’activité (données du greffe) est de 16,5 M€/an, et environ 30 salariés. Rapporté à l’hectare de BV, cela représente un peu moins de 6 000 € /an (et 1 emploi pour 100 ha). Les tourbes sont particulièrement favorables à cet usage et cette activité, car particulièrement propices à l’infiltration (mieux encore que les forêts, qui sont les autres occupations du sol du BV). On ne compte pas un supplément de service rendu pour les tourbes, mais on peut facilement leur attribuer la valeur moyenne : comme d’autres usages, les Sagnes contribuent, pour une moyenne de 6 000 €/ha, à une activité économique supplémentaire, qui s’additionne au reste des usages.