SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  20
Télécharger pour lire hors ligne
Score nutritionnel dans la cohorte
SU.VI.MAX:    mé
              méthodes,    aspects
sociaux économiques, association
       l’é
        ’état
avec l’état nutritionnel et la
morbidité
morbidité

C. Estaquio
Lauréate du Prix de Recherche Louis
Bonduelle 2006
INSERM U557, INRA U1125, CNAM, Université
Paris 13, CRNH Ile de France
Santé
  Programme National Nutrition Santé
              (PNNS)
         2001-(2005)-
         2001-(2005)-2010


   Le PNNS vise à améliorer l’état de santé de
           l’ensemble de la population,
en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs,
                     la nutrition




           www.sante.gouv.fr (dossier Nutrition)


               Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008   2
Objectifs du PNNS


9 objectifs nutritionnels prioritaires

  Modifications de la consommation alimentaire (5)
  Modification de l’hygiène de vie en relation avec
  l’alimentation (1)
  Modifications des marqueurs de l’état nutritionnel (3)


                                                      http://www.mangerbouger.fr




          Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008                                3
Etude SU.VI.MAX*

Essai randomisé en double aveugle versus placebo sur une
cohorte de 12 741 volontaires français

Constitution d’une banque de données sur l’alimentation et
la santé des français

Annuel (en alternance): Bilan clinique ou biologique

Annuel: Données sur mortalité/morbidité


                        * Supplémentation en vitamines et minéraux anti-oxydants




              Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008                            4
Contexte



Etudes ne prennent en compte qu’un nutriment ou un
groupe d’aliment

La consommation d’un aliment n’est pas indépendante
du reste du contexte alimentaire et influe sur la
consommation d’autres aliments


                    Définition de typologies alimentaires



            Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008   5
Objectifs


  Construire un score de consommation alimentaire
  selon les objectifs nutritionnels prioritaires du PNNS

  Mise en relation avec le statut nutritionnel et les
  maladies chroniques


« The French National Nutrition and Health Program score is associated with nutritional status and
                                                                                     risk of major
                                                  chronic diseases ». J Nutr (2008) 138: 946-53




                          Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008                            6
FSIPO*-
   Score FSIPO*-Méthodologie

Réduire le nombre de petits consommateurs de fruits et
légumes d’au moins 25%
Petit consommateur < 3.5 portions de F&L/jour

            0            < 2 portions de F&L/jour
            0.5          2 – 3.5 portions de F&L/jour
            1            ≥ 3.5 portions de F&L/jour

9 objectifs traduit en 13 composantes
Pénalisation pour les « grands mangeurs »



                              *French score of indicators of the PNNS objectives

              Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008                        7
FSIPO-
        Score FSIPO-Echantillon


4 976 sujets âgés entre 45 et 60 ans
Données alimentaires et caractéristiques socio-démographiques
455 évènements majeurs entre 1996 et 2004
   261 cancers (106 ♂, 155 ♀)
   131 CVD (103 ♂, 28 ♀)
   63 décès (33 ♂, 30 ♀)




               Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008        8
FSIPO-
          Score FSIPO-Résultats (1)


Caractéristiques des sujets obtenant les scores les plus élevés


      plus âgés
      ont de meilleurs habitudes de vie (non fumeurs)
      meilleur statut nutritionnel
      meilleur statut biologique




                   Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008   9
FSIPO-
             Score FSIPO-Résultats (2)

Evénements majeurs (tous confondus)
                    <9                 9 – 12 (IC à 95%)             ≥ 12 (IC à 95%)     p

Hommes              1                  0.78 (0.57-1.05)              0.64 (0.44-0.96)   0.05

Femmes              1                  0.96 (0.70-1.31)              0.93 (0.64-1.36)   0.92



       Hommes: 36% moins de risque de développer un évènement majeur
       Femmes: aucune relation


Ajustement : âge, statut tabagique, niveau d’études, Kcal, supplémentation;
pour les femmes: nombre d’enfants, statut ménopausique



                         Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008                             10
FSIPO-
       Score FSIPO-Conclusions


Le PNNS est une opportunité pour développer ce type
d’instrument inexistant en France

Amélioration des habitudes alimentaires a une répercussion sur
l’état de santé
   statut nutritionnel
   statut biologique
   maladies chroniques


Intérêt de poursuivre ce programme

Evaluer l’impact du PNNS au sein de la population


               Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008    11
Contexte


Etudes entre consommation de F&L et maladies chroniques
démontrent un rôle protecteur d’une consommation adéquate de
F&L

Objectif prioritaire de santé publique

Campagnes d’information auprès du grand public




                Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008   12
Objectif



Description du profil socio-économique des
personnes consommant « au moins 5 fruits et
légumes par jour »



“Socioeconomic differences in fruit and vegetable consumption among middle-
aged French adults: adherence to the 5-a-day recommendation” Soumis au
Journal of the American Dietetic Association




                Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008                     13
Echantillon

4282 sujets âgé entre 45-60 ans

Données alimentaires réparties sur l’année (saisonnalité)

Prise en compte des recettes

Indicateurs socio-économiques

 – Niveau d’études

 – Catégorie socio-professionnelle

Données statut tabagique, activité physique, alcool

Coût



               Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008    14
Résultats (1)

Femmes consomment plus de F&L
Groupes d’aliments les plus consommés
– Pommes, poires                           - Légumes-fruits
– Jus de fruit                             - Légumes-racines
– Agrumes                                  - Salades
Apport des plats composés
– 50 g/j pour les légumes (25%)
– 20 g/j pour les fruits (10%)
mais 40 g/j proviennent des jus de fruits (20%)


                 Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008     15
Résultats (2)

Profil socio-démographique « 5 par jour »
 – plus âgés
 – plus diplômés
 – non fumeurs
 – Alcool: abstinents ou buveurs occasionnels
 – Activité physique régulière (pour les femmes)


 – pas de relation avec la catégorie socio-professionnelle




               Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008     16
Résultats (3)-Coûts
                        (3)-Coû
     Repas journalier                     F&L                    Part des F&L

♂    6.92 €                               1.09 €                 16%
♀    5.36 €                               1.05 €                 20%


Selon indicateurs socio-économiques
 – Hommes
     • Cadres supérieurs accorde un budget plus important à leur repas
     • plus le niveaux d’études est élevé plus la part des F&L dans un repas est
       importante
 – Femmes
     • Cadres supérieurs accorde un budget plus important à leur repas ainsi que
       les plus diplômées
     • Cadres supérieurs accorde une part plus faible au F&L dans la composition
       de leur repas



                   Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008                       17
(4)-       d’
Résultats (4)-Groupe d’aliments

Femmes les plus diplômées

 -   de pommes, poires
 +   de jus de fruits
 +   de fruits rouges
 +   de légumes-fruits (ex: tomate)
 +   de salades
 -   de légumes-racine (ex: betterave)
 -   de haricots verts, pois
 -   de légumes-tiges (ex: poireau)




                  Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008   18
Conclusions

Consommateur F&L
 – meilleur hygiène de vie, plus âgés

Consommation plus importante chez les cadres sup est essentiellement
dûe au jus de fruit

Niveau d’étude est le plus discriminant
 – reflet d’autres dimensions

Revenu les plus modeste qui consacre le plus petit budget aux F&L
 – stratégies à mettre en œuvre ?

Nécessité d’une meilleure compréhension des différents facteurs
intervenant dans le choix de l’alimentation
 – contraintes budgétaires, contexte social, accès et disponibilité des produits



                   Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008                       19
Perspectives



   en cours de rédaction:
Création d’un score concernant les recommandations



   début des analyses statistiques:
Etudier le coût nécessaire pour respecter les recommandations




                Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008       20

Contenu connexe

En vedette

En vedette (20)

Le sens du goût - Danielle Pautrel, Fondation L. bonduelle
Le sens du goût - Danielle Pautrel, Fondation L. bonduelleLe sens du goût - Danielle Pautrel, Fondation L. bonduelle
Le sens du goût - Danielle Pautrel, Fondation L. bonduelle
 
Monique Romon, Professeur de Nutrition
Monique Romon, Professeur de NutritionMonique Romon, Professeur de Nutrition
Monique Romon, Professeur de Nutrition
 
Le Jardin Potager du College Alain Savary à Istres - Soutien local de la FLB
Le Jardin Potager du College Alain Savary à Istres - Soutien local de la FLBLe Jardin Potager du College Alain Savary à Istres - Soutien local de la FLB
Le Jardin Potager du College Alain Savary à Istres - Soutien local de la FLB
 
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presseLhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
 
Enfants, Télévisions & Poids - Béatrice de Reynal, Nutritionniste FLB
Enfants, Télévisions & Poids - Béatrice de Reynal, Nutritionniste FLBEnfants, Télévisions & Poids - Béatrice de Reynal, Nutritionniste FLB
Enfants, Télévisions & Poids - Béatrice de Reynal, Nutritionniste FLB
 
Comprendre l’évolution de nos comportements alimentaires pour améliorer ceux ...
Comprendre l’évolution de nos comportements alimentaires pour améliorer ceux ...Comprendre l’évolution de nos comportements alimentaires pour améliorer ceux ...
Comprendre l’évolution de nos comportements alimentaires pour améliorer ceux ...
 
Comment augmenter la consommation de légumes en Europe ?
Comment augmenter la consommation de légumes en Europe ?Comment augmenter la consommation de légumes en Europe ?
Comment augmenter la consommation de légumes en Europe ?
 
Le Laboratoire des légumes et des fruits - Fondation L. Bonduelle Benelux
Le Laboratoire des légumes et des fruits - Fondation L. Bonduelle BeneluxLe Laboratoire des légumes et des fruits - Fondation L. Bonduelle Benelux
Le Laboratoire des légumes et des fruits - Fondation L. Bonduelle Benelux
 
Modulation de l'apétit pendant la période perinatale - Bérengère coupé et Pat...
Modulation de l'apétit pendant la période perinatale - Bérengère coupé et Pat...Modulation de l'apétit pendant la période perinatale - Bérengère coupé et Pat...
Modulation de l'apétit pendant la période perinatale - Bérengère coupé et Pat...
 
Christophe Chateau, Administrateur de la Fondation Louis Bonduelle
Christophe Chateau, Administrateur de la Fondation Louis BonduelleChristophe Chateau, Administrateur de la Fondation Louis Bonduelle
Christophe Chateau, Administrateur de la Fondation Louis Bonduelle
 
Mecenat canada-fondation-louis-bonduelle-implantation
Mecenat canada-fondation-louis-bonduelle-implantationMecenat canada-fondation-louis-bonduelle-implantation
Mecenat canada-fondation-louis-bonduelle-implantation
 
Comment se nourrir pour bien vieillir ?
Comment se nourrir pour bien vieillir ?Comment se nourrir pour bien vieillir ?
Comment se nourrir pour bien vieillir ?
 
La place de la santé dans le processus de décision alimentaire - Tristan Four...
La place de la santé dans le processus de décision alimentaire - Tristan Four...La place de la santé dans le processus de décision alimentaire - Tristan Four...
La place de la santé dans le processus de décision alimentaire - Tristan Four...
 
Formation du goût dans l'enfance pour les légumes - Sophie Niklaus, FLB
Formation du goût dans l'enfance pour les légumes -  Sophie Niklaus, FLBFormation du goût dans l'enfance pour les légumes -  Sophie Niklaus, FLB
Formation du goût dans l'enfance pour les légumes - Sophie Niklaus, FLB
 
Christophe Bonduelle, Président de la Fondation Louis Bonduelle
Christophe Bonduelle, Président de la Fondation Louis BonduelleChristophe Bonduelle, Président de la Fondation Louis Bonduelle
Christophe Bonduelle, Président de la Fondation Louis Bonduelle
 
Laurence Depezay, Nutrionniste de la fondation L. Bonduelle
Laurence Depezay, Nutrionniste de la fondation L. BonduelleLaurence Depezay, Nutrionniste de la fondation L. Bonduelle
Laurence Depezay, Nutrionniste de la fondation L. Bonduelle
 
La Consommation de fruits et légumes en Europe - Laura Fernandez, Fondation L...
La Consommation de fruits et légumes en Europe - Laura Fernandez, Fondation L...La Consommation de fruits et légumes en Europe - Laura Fernandez, Fondation L...
La Consommation de fruits et légumes en Europe - Laura Fernandez, Fondation L...
 
Laura Bettazzoli, Responsable de la Fondation Louis Bonduelle Italie
Laura Bettazzoli, Responsable de la Fondation Louis Bonduelle ItalieLaura Bettazzoli, Responsable de la Fondation Louis Bonduelle Italie
Laura Bettazzoli, Responsable de la Fondation Louis Bonduelle Italie
 
Du potager à l’assiette - David Morizet, Fondation L. Bonduelle
Du potager à l’assiette - David Morizet, Fondation L. BonduelleDu potager à l’assiette - David Morizet, Fondation L. Bonduelle
Du potager à l’assiette - David Morizet, Fondation L. Bonduelle
 
La consommation de fruits et légumes : déterminants et obstacles - Pierre Com...
La consommation de fruits et légumes : déterminants et obstacles - Pierre Com...La consommation de fruits et légumes : déterminants et obstacles - Pierre Com...
La consommation de fruits et légumes : déterminants et obstacles - Pierre Com...
 

Similaire à Carla Estaquio, Prix de Recherche Louis Bonduelle 2006

Le poids et l'alimentation des jeunes
Le poids et l'alimentation des jeunesLe poids et l'alimentation des jeunes
Le poids et l'alimentation des jeunes
Québec en Forme
 
Nutrition activitesphysiques 2
Nutrition activitesphysiques 2Nutrition activitesphysiques 2
Nutrition activitesphysiques 2
Ireps
 
presentation de Bernard Guy-Grand (2)
presentation de Bernard Guy-Grand (2)presentation de Bernard Guy-Grand (2)
presentation de Bernard Guy-Grand (2)
tsoret1
 
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010 Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
CharalOfficiel
 
Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013
Vincent Ducrey
 
Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013
Vincent Ducrey
 

Similaire à Carla Estaquio, Prix de Recherche Louis Bonduelle 2006 (20)

Béatrice de Reynal, Nutritionniste et Administrateur de la Fondation Louis Bo...
Béatrice de Reynal, Nutritionniste et Administrateur de la Fondation Louis Bo...Béatrice de Reynal, Nutritionniste et Administrateur de la Fondation Louis Bo...
Béatrice de Reynal, Nutritionniste et Administrateur de la Fondation Louis Bo...
 
La place de l’a li mentation en sante publique vf
La place de l’a li mentation en sante publique vfLa place de l’a li mentation en sante publique vf
La place de l’a li mentation en sante publique vf
 
Le poids et l'alimentation des jeunes
Le poids et l'alimentation des jeunesLe poids et l'alimentation des jeunes
Le poids et l'alimentation des jeunes
 
Alimentation et risque de diabète de type 2
Alimentation et risque de diabète de type 2Alimentation et risque de diabète de type 2
Alimentation et risque de diabète de type 2
 
Manger Bouger PNNS
Manger Bouger PNNSManger Bouger PNNS
Manger Bouger PNNS
 
"Collaboration avec les medias en vue de favoriser des comportements alimenta...
"Collaboration avec les medias en vue de favoriser des comportements alimenta..."Collaboration avec les medias en vue de favoriser des comportements alimenta...
"Collaboration avec les medias en vue de favoriser des comportements alimenta...
 
Evaluation nutritionelle:Indicateurs, sources de données, et lacunes
Evaluation nutritionelle:Indicateurs, sources de données, et lacunesEvaluation nutritionelle:Indicateurs, sources de données, et lacunes
Evaluation nutritionelle:Indicateurs, sources de données, et lacunes
 
Alimentation et Nutrition - Prévention des maladies chroniques
Alimentation et Nutrition - Prévention des maladies chroniquesAlimentation et Nutrition - Prévention des maladies chroniques
Alimentation et Nutrition - Prévention des maladies chroniques
 
Nutrition activitesphysiques 2
Nutrition activitesphysiques 2Nutrition activitesphysiques 2
Nutrition activitesphysiques 2
 
PNNS 1, 2 puis 3 Programmes National Nutrition Santé
PNNS 1, 2 puis 3 Programmes National Nutrition SantéPNNS 1, 2 puis 3 Programmes National Nutrition Santé
PNNS 1, 2 puis 3 Programmes National Nutrition Santé
 
PDF Student Cook France - Projet de Fin d'études 2013 - Lehartel/Poquet
PDF Student Cook France - Projet de Fin d'études 2013 - Lehartel/PoquetPDF Student Cook France - Projet de Fin d'études 2013 - Lehartel/Poquet
PDF Student Cook France - Projet de Fin d'études 2013 - Lehartel/Poquet
 
Ferima coulibaly zerbo-the use of nha and the experience in ivory coast
Ferima coulibaly zerbo-the use of nha and the experience in ivory coastFerima coulibaly zerbo-the use of nha and the experience in ivory coast
Ferima coulibaly zerbo-the use of nha and the experience in ivory coast
 
presentation de Bernard Guy-Grand (2)
presentation de Bernard Guy-Grand (2)presentation de Bernard Guy-Grand (2)
presentation de Bernard Guy-Grand (2)
 
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010 Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
 
Module 2. Évaluation de la croissance des enfants Partie II : Explications dé...
Module 2. Évaluation de la croissance des enfants Partie II : Explications dé...Module 2. Évaluation de la croissance des enfants Partie II : Explications dé...
Module 2. Évaluation de la croissance des enfants Partie II : Explications dé...
 
Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013
 
Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013
 
Comportements alimentaires : les tendances de consommation des Français
Comportements alimentaires : les tendances de consommation des FrançaisComportements alimentaires : les tendances de consommation des Français
Comportements alimentaires : les tendances de consommation des Français
 
P'tit Dej by Sopexa - Nutrition Santé
P'tit Dej by Sopexa - Nutrition SantéP'tit Dej by Sopexa - Nutrition Santé
P'tit Dej by Sopexa - Nutrition Santé
 
Rapport 2014 sur la nutrition mondiale
Rapport 2014 sur la nutrition mondiale Rapport 2014 sur la nutrition mondiale
Rapport 2014 sur la nutrition mondiale
 

Plus de Fondation Louis Bonduelle

Plus de Fondation Louis Bonduelle (13)

Comment faire aimer les légumes aux enfants ?
Comment faire aimer les légumes aux enfants ?Comment faire aimer les légumes aux enfants ?
Comment faire aimer les légumes aux enfants ?
 
Tableau legume nutriments
Tableau legume nutrimentsTableau legume nutriments
Tableau legume nutriments
 
Communique remise-du-prix-ecog-louis-bonduelle-septembre-2011-hongrie
Communique remise-du-prix-ecog-louis-bonduelle-septembre-2011-hongrieCommunique remise-du-prix-ecog-louis-bonduelle-septembre-2011-hongrie
Communique remise-du-prix-ecog-louis-bonduelle-septembre-2011-hongrie
 
Communique prix-de-recherche-louis-bonduelle-aout-2011-flb
Communique prix-de-recherche-louis-bonduelle-aout-2011-flbCommunique prix-de-recherche-louis-bonduelle-aout-2011-flb
Communique prix-de-recherche-louis-bonduelle-aout-2011-flb
 
Avenir alimentation-légume-rencontres-fondation-louis-bonduelle-mai-2011-doss...
Avenir alimentation-légume-rencontres-fondation-louis-bonduelle-mai-2011-doss...Avenir alimentation-légume-rencontres-fondation-louis-bonduelle-mai-2011-doss...
Avenir alimentation-légume-rencontres-fondation-louis-bonduelle-mai-2011-doss...
 
Monographie regulation-appetit-satiete
Monographie regulation-appetit-satieteMonographie regulation-appetit-satiete
Monographie regulation-appetit-satiete
 
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogmFondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
 
Art et-saveurs-nature-dossier-de-presse-fondation-louis-bonduelle-2012
Art et-saveurs-nature-dossier-de-presse-fondation-louis-bonduelle-2012Art et-saveurs-nature-dossier-de-presse-fondation-louis-bonduelle-2012
Art et-saveurs-nature-dossier-de-presse-fondation-louis-bonduelle-2012
 
Art et-saveurs-nature-communique-de-presse-fondation-louis-bonduelle-2012
Art et-saveurs-nature-communique-de-presse-fondation-louis-bonduelle-2012Art et-saveurs-nature-communique-de-presse-fondation-louis-bonduelle-2012
Art et-saveurs-nature-communique-de-presse-fondation-louis-bonduelle-2012
 
Légumes & Population frannçaise - Lionel LAFAY, Fondation L. Bonduelle
Légumes & Population frannçaise - Lionel LAFAY, Fondation L. BonduelleLégumes & Population frannçaise - Lionel LAFAY, Fondation L. Bonduelle
Légumes & Population frannçaise - Lionel LAFAY, Fondation L. Bonduelle
 
Prévention de l'obésité chez l'enfant - Dr Judit Répasy, Fondation L. Bonduelle
Prévention de l'obésité chez l'enfant - Dr Judit Répasy, Fondation L. BonduellePrévention de l'obésité chez l'enfant - Dr Judit Répasy, Fondation L. Bonduelle
Prévention de l'obésité chez l'enfant - Dr Judit Répasy, Fondation L. Bonduelle
 
European Childhood Obesity Group - MarieLaure Frelut, Prix ECOG et FLB 2009
European Childhood Obesity Group - MarieLaure Frelut, Prix ECOG et FLB 2009European Childhood Obesity Group - MarieLaure Frelut, Prix ECOG et FLB 2009
European Childhood Obesity Group - MarieLaure Frelut, Prix ECOG et FLB 2009
 
Kit pédagogique : Mots croisés photos
Kit pédagogique : Mots croisés photosKit pédagogique : Mots croisés photos
Kit pédagogique : Mots croisés photos
 

Carla Estaquio, Prix de Recherche Louis Bonduelle 2006

  • 1. Score nutritionnel dans la cohorte SU.VI.MAX: mé méthodes, aspects sociaux économiques, association l’é ’état avec l’état nutritionnel et la morbidité morbidité C. Estaquio Lauréate du Prix de Recherche Louis Bonduelle 2006 INSERM U557, INRA U1125, CNAM, Université Paris 13, CRNH Ile de France
  • 2. Santé Programme National Nutrition Santé (PNNS) 2001-(2005)- 2001-(2005)-2010 Le PNNS vise à améliorer l’état de santé de l’ensemble de la population, en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs, la nutrition www.sante.gouv.fr (dossier Nutrition) Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 2
  • 3. Objectifs du PNNS 9 objectifs nutritionnels prioritaires Modifications de la consommation alimentaire (5) Modification de l’hygiène de vie en relation avec l’alimentation (1) Modifications des marqueurs de l’état nutritionnel (3) http://www.mangerbouger.fr Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 3
  • 4. Etude SU.VI.MAX* Essai randomisé en double aveugle versus placebo sur une cohorte de 12 741 volontaires français Constitution d’une banque de données sur l’alimentation et la santé des français Annuel (en alternance): Bilan clinique ou biologique Annuel: Données sur mortalité/morbidité * Supplémentation en vitamines et minéraux anti-oxydants Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 4
  • 5. Contexte Etudes ne prennent en compte qu’un nutriment ou un groupe d’aliment La consommation d’un aliment n’est pas indépendante du reste du contexte alimentaire et influe sur la consommation d’autres aliments Définition de typologies alimentaires Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 5
  • 6. Objectifs Construire un score de consommation alimentaire selon les objectifs nutritionnels prioritaires du PNNS Mise en relation avec le statut nutritionnel et les maladies chroniques « The French National Nutrition and Health Program score is associated with nutritional status and risk of major chronic diseases ». J Nutr (2008) 138: 946-53 Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 6
  • 7. FSIPO*- Score FSIPO*-Méthodologie Réduire le nombre de petits consommateurs de fruits et légumes d’au moins 25% Petit consommateur < 3.5 portions de F&L/jour 0 < 2 portions de F&L/jour 0.5 2 – 3.5 portions de F&L/jour 1 ≥ 3.5 portions de F&L/jour 9 objectifs traduit en 13 composantes Pénalisation pour les « grands mangeurs » *French score of indicators of the PNNS objectives Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 7
  • 8. FSIPO- Score FSIPO-Echantillon 4 976 sujets âgés entre 45 et 60 ans Données alimentaires et caractéristiques socio-démographiques 455 évènements majeurs entre 1996 et 2004 261 cancers (106 ♂, 155 ♀) 131 CVD (103 ♂, 28 ♀) 63 décès (33 ♂, 30 ♀) Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 8
  • 9. FSIPO- Score FSIPO-Résultats (1) Caractéristiques des sujets obtenant les scores les plus élevés plus âgés ont de meilleurs habitudes de vie (non fumeurs) meilleur statut nutritionnel meilleur statut biologique Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 9
  • 10. FSIPO- Score FSIPO-Résultats (2) Evénements majeurs (tous confondus) <9 9 – 12 (IC à 95%) ≥ 12 (IC à 95%) p Hommes 1 0.78 (0.57-1.05) 0.64 (0.44-0.96) 0.05 Femmes 1 0.96 (0.70-1.31) 0.93 (0.64-1.36) 0.92 Hommes: 36% moins de risque de développer un évènement majeur Femmes: aucune relation Ajustement : âge, statut tabagique, niveau d’études, Kcal, supplémentation; pour les femmes: nombre d’enfants, statut ménopausique Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 10
  • 11. FSIPO- Score FSIPO-Conclusions Le PNNS est une opportunité pour développer ce type d’instrument inexistant en France Amélioration des habitudes alimentaires a une répercussion sur l’état de santé statut nutritionnel statut biologique maladies chroniques Intérêt de poursuivre ce programme Evaluer l’impact du PNNS au sein de la population Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 11
  • 12. Contexte Etudes entre consommation de F&L et maladies chroniques démontrent un rôle protecteur d’une consommation adéquate de F&L Objectif prioritaire de santé publique Campagnes d’information auprès du grand public Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 12
  • 13. Objectif Description du profil socio-économique des personnes consommant « au moins 5 fruits et légumes par jour » “Socioeconomic differences in fruit and vegetable consumption among middle- aged French adults: adherence to the 5-a-day recommendation” Soumis au Journal of the American Dietetic Association Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 13
  • 14. Echantillon 4282 sujets âgé entre 45-60 ans Données alimentaires réparties sur l’année (saisonnalité) Prise en compte des recettes Indicateurs socio-économiques – Niveau d’études – Catégorie socio-professionnelle Données statut tabagique, activité physique, alcool Coût Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 14
  • 15. Résultats (1) Femmes consomment plus de F&L Groupes d’aliments les plus consommés – Pommes, poires - Légumes-fruits – Jus de fruit - Légumes-racines – Agrumes - Salades Apport des plats composés – 50 g/j pour les légumes (25%) – 20 g/j pour les fruits (10%) mais 40 g/j proviennent des jus de fruits (20%) Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 15
  • 16. Résultats (2) Profil socio-démographique « 5 par jour » – plus âgés – plus diplômés – non fumeurs – Alcool: abstinents ou buveurs occasionnels – Activité physique régulière (pour les femmes) – pas de relation avec la catégorie socio-professionnelle Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 16
  • 17. Résultats (3)-Coûts (3)-Coû Repas journalier F&L Part des F&L ♂ 6.92 € 1.09 € 16% ♀ 5.36 € 1.05 € 20% Selon indicateurs socio-économiques – Hommes • Cadres supérieurs accorde un budget plus important à leur repas • plus le niveaux d’études est élevé plus la part des F&L dans un repas est importante – Femmes • Cadres supérieurs accorde un budget plus important à leur repas ainsi que les plus diplômées • Cadres supérieurs accorde une part plus faible au F&L dans la composition de leur repas Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 17
  • 18. (4)- d’ Résultats (4)-Groupe d’aliments Femmes les plus diplômées - de pommes, poires + de jus de fruits + de fruits rouges + de légumes-fruits (ex: tomate) + de salades - de légumes-racine (ex: betterave) - de haricots verts, pois - de légumes-tiges (ex: poireau) Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 18
  • 19. Conclusions Consommateur F&L – meilleur hygiène de vie, plus âgés Consommation plus importante chez les cadres sup est essentiellement dûe au jus de fruit Niveau d’étude est le plus discriminant – reflet d’autres dimensions Revenu les plus modeste qui consacre le plus petit budget aux F&L – stratégies à mettre en œuvre ? Nécessité d’une meilleure compréhension des différents facteurs intervenant dans le choix de l’alimentation – contraintes budgétaires, contexte social, accès et disponibilité des produits Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 19
  • 20. Perspectives en cours de rédaction: Création d’un score concernant les recommandations début des analyses statistiques: Etudier le coût nécessaire pour respecter les recommandations Rencontres Fondation Louis Bonduelle 2008 20