Click to edit Master title style

Les élus et le
mal-logement
Enquête Ipsos/Steria

Présentation des résultats
Vendredi 31...
Méthodologie de l’enquête
Echantillon
L’enquête a été réalisée auprès de 200 élus de commune de 3500
habitants et plus (Ma...
Sommaire
1

Des élus confrontés à de multiples problèmes en
matière de logement

2

Le mal-logement : des élus à la peine ...
Des élus
confrontés à de
multiples
problèmes
en matière de
logement

1

4
Le logement parmi les enjeux prioritaires des élus
Prioritaire

Important mais pas prioritaire

Le logement et l'urbanisme...
Le problème du logement souligné quasi-unanimement
Important

91%

Pas important
8%
Pas important du tout
Peu important

N...
Les populations les plus à risque en matière de logement : précaires et
familles monoparentales
Difficulté à se loger pour...
Parmi les nombreux problèmes attachés au logement, le mallogement arrive en tête
Prioritaire

Important mais pas prioritai...
Le mal-logement :
des élus à la peine
et en manque de
moyens

2

9
Plus de la moitié des élus connaissent un problème important de
mal-logement dans leur commune, surtout dans les plus gran...
Un pessimisme sur le plan national, même si la vision est plus
optimiste sur l’action de sa propre commune...
En France

N...
Les situations de mal-logement les plus problématiques : la précarité
énergétique et le manque de logements sociaux
Un pro...
Les élus soulignent le manque de moyens et les obstacles juridiques
comme principaux freins à la lutte contre le mal-logem...
Seuls 1/3 des élus estiment pouvoir réellement changer les choses
en matière de mal-logement
Peuvent changer les
choses
en...
Des bailleurs sociaux
et des municipalités
dans l’action, mais 3
une responsabilité
d’organiser via l’Etat et
les EPCI

15
Les bailleurs sociaux et la municipalité jugés comme les plus actifs
dans les communes
Les bailleurs sociaux

67%

La muni...
Mais un besoin d’organisation et de responsabilité via l’Etat et les EPCI
Qui doit prendre davantage de responsabilité et ...
La politique du
Gouvernement : plutôt
oui aux orientations, mais
des attentes qui restent
fortes

4

18
Un jugement plutôt favorable sur l’action du Gouvernement
Bon sens

En matière de
logement
Gauche
Droite

En matière de
lu...
Habitat indigne et maîtrise des coûts: deux attentes prioritaires
Prioritaire

Importante mais pas prioritaire

Eradiquer ...
Les orientations les plus appréciées concernent les objectifs de
rénovation thermique, de construction et de cession du fo...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les élus et le mal-logement - Fondation Abbé Pierre / Ipsos

2 850 vues

Publié le

Sondage Ipsos/Steria pour la Fondation Abbé Pierre. 31 janvier 2014

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 850
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 150
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les élus et le mal-logement - Fondation Abbé Pierre / Ipsos

  1. 1. Click to edit Master title style Les élus et le mal-logement Enquête Ipsos/Steria Présentation des résultats Vendredi 31 janvier 2014 Brice Teinturier Directeur Général Délégué IPSOS © 2012 Ipsos. All rights reserved. Contains Ipsos' Confidential and Proprietary information © 2012 Ipsos. All rights reserved. Contains Ipsos' the prior written consent of Ipsos. and may not be disclosed or reproduced without Confidential and Proprietary information and may not be disclosed or reproduced without the prior written consent of Ipsos. 1 1
  2. 2. Méthodologie de l’enquête Echantillon L’enquête a été réalisée auprès de 200 élus de commune de 3500 habitants et plus (Maires, Premiers Adjoints et Adjoints à l’urbanisme /au logement). -L’échantillon a été raisonné lors de la réalisation du terrain, afin de disposer d’effectifs suffisants pour analyser les données selon la taille de la commune. -L’échantillon a été ensuite redressé lors de la phase de traitement afin de redonner le poids réel à chaque catégorie dans l’ensemble de l’échantillon. Méthode d’interrogation Le questionnaire a été administré par téléphone. Dates de terrain Les interviews ont été réalisées du 13 au 22 janvier 2014. Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques. Ce rapport a été élaboré dans le respect de la norme internationale ISO 20252 « Etudes de marché, études sociales et d’opinion » 2
  3. 3. Sommaire 1 Des élus confrontés à de multiples problèmes en matière de logement 2 Le mal-logement : des élus à la peine et en manque de moyens 3 Des bailleurs sociaux et des municipalités dans l’action mais une responsabilité d’organisation via l’Etat et les EPCI 4 La politique du Gouvernement : plutôt oui aux orientations, mais des attentes qui restent fortes 3
  4. 4. Des élus confrontés à de multiples problèmes en matière de logement 1 4
  5. 5. Le logement parmi les enjeux prioritaires des élus Prioritaire Important mais pas prioritaire Le logement et l'urbanisme 72 Le soutien à l'activité économique et à l'emploi 27 65 Elus Gauche: 77% Elus Droite : 69% 30 La sécurité des habitants 60 37 Les actions de cohésion sociale 56 39 Le montant des impôts locaux 53 44 L'environnement 49 48 L'animation la vie culturelle et sportive 39 58 Les transports et la circulation 37 54 Pour chacun des domaines suivants, pouvez-vous me dire s’il est, dans votre commune, un enjeu … 5
  6. 6. Le problème du logement souligné quasi-unanimement Important 91% Pas important 8% Pas important du tout Peu important NSP 6 21 Très important 54 37 Assez important - 20 000 hab. : 53% + 20 000 hab. : 61% Concernant la situation du logement dans votre commune, vous diriez que c’est un problème : 6
  7. 7. Les populations les plus à risque en matière de logement : précaires et familles monoparentales Difficulté à se loger pour: NSP Plutôt facile Très difficile Les personnes en situation précaire 16 Les jeunes actifs 14 Les étudiants 8 Les seniors 10 Facile 81 66% 33% 30 72 61% 37% 37 61 56% 43% 47% 23% 63 45% 52% 60 47% 53% 25 45 42 25 22 Les familles Difficile 35 31 Les familles monoparentales Très facile Plutôt difficile 37 37 19 4 46 47 30 Les difficultés perçues pour ces populations sont encore plus importantes dans les communes de moins de 10 000 habitants. Dans votre commune, est-il très facile, plutôt facile, plutôt difficile ou très difficile pour chacune des catégories de la population suivantes de trouver un logement adapté ? 7
  8. 8. Parmi les nombreux problèmes attachés au logement, le mallogement arrive en tête Prioritaire Important mais pas prioritaire Secondaire Lutter contre le mal-logement 57 Diversifier les types de logement (social et privé) 55 37 8 Favoriser la mixité sociale des quartiers 54 40 NSP 6 Développer le logement social 37 51 51 37 12 Lutter contre la précarité énergétique 46 44 8 2 Améliorer la qualité des logements 46 44 9 1 Favoriser la mixité fonctionnelle des quartiers (logement, emploi, équipements publics…) 44 46 8 2 Construire davantage de logements 44 43 13 Limiter la hausse des prix à l’achat 38 42 14 6 Limiter la hausse des loyers 37 44 13 6 Quels sont parmi les enjeux suivants ceux qui sont prioritaires en matière de logement dans votre commune ? 8
  9. 9. Le mal-logement : des élus à la peine et en manque de moyens 2 9
  10. 10. Plus de la moitié des élus connaissent un problème important de mal-logement dans leur commune, surtout dans les plus grandes villes En France Dans votre commune Important 94% Pas important 4% Pas important 45% Important 55% -20 000 hab: 52% +20 000 hab: 73% Peu important Pas important du tout NSP 42 Très important 61 33 Assez important 5 ST gauche: 74% ST droite: 52% Très important 20 40 35 Assez important Peu important Concernant la situation du mal-logement en France/DANS VOTRE COMMUNE, vous diriez que c’est un problème : 10
  11. 11. Un pessimisme sur le plan national, même si la vision est plus optimiste sur l’action de sa propre commune... En France Ne s’est ni aggravée ni améliorée NSP 5 14 Dans votre commune S’est améliorée 38 43 ST gauche: 43% ST droite: 42% +20 000: 51% S’est aggravée Ne s’est ni aggravée ni améliorée S’est améliorée 44 48 ST -10 000: 41% ST +10 000: 52% 8 S’est aggravée Vous diriez que la situation du mal-logement depuis 5 ans : 11
  12. 12. Les situations de mal-logement les plus problématiques : la précarité énergétique et le manque de logements sociaux Un problème… Très important Assez important Peu important La précarité énergétique Précarité énergétique 21 Mauvaise qualité du parc privé Les impayés de loyers ou les propriétaires en les retards de Les expulsions locatives 12 La mauvaise qualité du parc de logements sociaux Mauvaise qualité des logements sociaux 8 Les personnes n’ayant pas de logement (SDF, hébergement contraint chez un tiers…) Sans logement (SDF, hébergé chez un tiers…) 18 1 58% 41% 40 12 2 46% 52% 42 7 8 43% 49% 18 4 38% 58% 51 17 2 30% 68% 49 21 1 29% 70% 23 30 12 Expulsions locatives 29% 30 Loyers impayés et retards de remboursement 13 remboursement Les personnes en hébergement d’urgence, d’insertion ou en Centre d'Accueil pour Demandeurs d’Asile Hébergement d’urgence (CADA, insertion) 68% 24 26 16 26 40 18 21 NSP Pas important 53 47 32 Le faible nombre dede logementsdisponibles Manque logements sociaux sociaux La mauvaise qualité du parc de logements privés Pas important du tout Important 19 44 29 1 26% 73% Les logements surpeuplés Logements surpeuplés 9 13 50 26 2 22% 76% 7 Dans votre commune, concernant chacune des situations de mal-logement suivantes, vous diriez que c’est un problème : 12
  13. 13. Les élus soulignent le manque de moyens et les obstacles juridiques comme principaux freins à la lutte contre le mal-logement Les freins à la lutte contre le mal-logement : Oui, tout à fait Difficultés de financement Oui, plutôt 48 34 43 Règlementations trop complexes 36 37 Lois inadaptées et peu efficaces 39 31 Manque de moyens des communes 27 ST Oui Non 82% 16% 79% 20% 76% 20% 58% 41% Réticences des habitants 24 33 57% 40% Manque de coordination des acteurs 22 34 56% 43% Manque de volonté politique 20 48% 50% 32% 67% Manque d’un coordinateur au niveau local 10 28 22 Pour chacune des raisons suivantes, diriez-vous qu’elle représente un frein important pour lutter contre le mal-logement ? 13
  14. 14. Seuls 1/3 des élus estiment pouvoir réellement changer les choses en matière de mal-logement Peuvent changer les choses en profondeur NSP Ne peuvent pas faire 1 grand chose 18 ST - 10 000: 29% 34 ST + 10 000 : 45% ST gauche: 38% ST droite: 38% 47 Peuvent changer les mais seulement à la marge Et sur la question du mal-logement dans votre commune, pensez-vous que les élus locaux : 14
  15. 15. Des bailleurs sociaux et des municipalités dans l’action, mais 3 une responsabilité d’organiser via l’Etat et les EPCI 15
  16. 16. Les bailleurs sociaux et la municipalité jugés comme les plus actifs dans les communes Les bailleurs sociaux 67% La municipalité 63% Les EPCI, l’intercommunalité, l’agglomération 43% L’Etat via les Directions Départementales des Territoires et de la Cohésion Sociale (DDT et DDCS) 28% Le conseil Général 17% Les associations 13% Les promoteurs immobiliers 9% Le ministère du Logement via le 3% Système Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO) Quels sont les acteurs les plus actifs dans votre commune dans la lutte contre le mal-logement ? 16
  17. 17. Mais un besoin d’organisation et de responsabilité via l’Etat et les EPCI Qui doit prendre davantage de responsabilité et organiser l’action ? L’Etat via les Directions Départementales des Territoires et de la Cohésion Sociale (DDT et DDCS) Les EPCI, l’intercommunalité, l’agglomération La municipalité 30% Gauche: 39% Droite: 20% 30% 19% Les bailleurs sociaux 9% Le conseil Général 6% Le ministère du Logement via le Système Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO) Les promoteurs immobiliers 3% 1% Selon vous, quel acteur doit prendre la responsabilité et organiser l’action contre le mal-logement ? 17
  18. 18. La politique du Gouvernement : plutôt oui aux orientations, mais des attentes qui restent fortes 4 18
  19. 19. Un jugement plutôt favorable sur l’action du Gouvernement Bon sens En matière de logement Gauche Droite En matière de lutte contre le mal-logement Gauche Droite Ni l'un ni l'autre Mauvais sens 38 34 67% NSP 20% 14% 40 63% 24% 24 47% 38 28% 46% 4 11% 33% 19 3 6% 26% Selon vous, la politique du gouvernement en matière de logement vous semble-t-elle aller … Selon vous, la politique du gouvernement en matière de lutte contre le mal-logement vous semble-t-elle aller … 19
  20. 20. Habitat indigne et maîtrise des coûts: deux attentes prioritaires Prioritaire Importante mais pas prioritaire Eradiquer l’habitat indigne Eradiquer l’habitat indigne Peu importante 76 Maîtriser le coût logement Maîtriser le coût du du logement 23 53 Développer les réponses en hébergement pour les plus défavorisés 42 46 Mieux prévenir les expulsions locatives Mieux prévenir les expulsions locatives NSP 0 1 41 48 51 40 44 13 3 Appliquer la loi sur les airessur les aires d’accueil… Appliquer la loi d’accueil (gens du voyage) 40 44 16 0 Adapter le budget des aides le accompagner les besoins… Adapter et budget des aides et 38 51 7 4 Loi foncière révisant l’administration et maîtrisant la Une loi foncière pour reconsidérer sols… les valeur des 34 Convention avec le privé Un100 000 logements sociaux… de plan quinquennal de (plan quinquennal) 32 Augmenter lesindividuelles (APL, ALS, ALF)… Hausse des aides aides personnelles au 23 42 53 56 20 4 13 2 18 3 Les mesures suivantes vous paraissent-elles prioritaires, importantes mais pas prioritaires, ou bien peu importantes pour lutter contre les problèmes en matière de logement ? 20
  21. 21. Les orientations les plus appréciées concernent les objectifs de rénovation thermique, de construction et de cession du foncier public Bon sens Va dans le: Ni l'un ni l'autre Mauvais sens 88 La rénovation thermique de 500 000 logements an Rénovation thermique de 500 000 logements par/an 8 2 2 81 Objectif deL’objectif de production de 150 000 logements sociauxpar an production de 150 000 logements sociaux par an L’objectif de production de 500 logements par an pendant Objectif de production de 500 000 000 logementspar an pendant 5 ans 5 ans La mise à disposition de terrains de l’Etat pour la construction de Mise à disposition de terrains de l’Etat pour la construction logements sociaux de logements sociaux 11 14 81 76 16 62 67 La régulation des loyers La Garantie Universelle des Loyers Garantie Universelle des Loyers Lutte La lutte contre les inégalités territoriales contre les inégalités territoriales 18 63 62 L’évolution de la politique l’hébergement Evolution de la politique dede l’hébergement 62 77 Régulation des loyers Le passage de 20 à 25% de la loi SRU Passage de 20 à 25% de la loi SRU NSP 18 16 48 43 31 45 Le passage au PLU intercommunal la loi Duflot Passage au PLUintercommunal dans (loi Duflot) 16 27 52 La réforme politique de la ville Réforme de lade la politique dela ville 13 2 32 22 3 8 3 30 2 9 12 12 11 31 4 Pensez-vous que les orientations de la politique gouvernementale suivantes vont, dans le bon sens ou le mauvais sens, pour lutter contre le mal-logement ? 21

×