SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  24
SFORL
Le point de vue du patient
exposé par Beate Bartès
Présidente de l'association
“Vivre sans Thyroïde”
Congrès SFORL, Paris, 15 octobre 2012
SFORL
Vivre sans Thyroïde
Forum de discussion, créé en 2000, libre et gratuit
• Plus de 11.000 utilisateurs enregistrés
• Environ 5.000 visites par jour
• Plus de 100 messages par jour
• Différentes rubriques : Généralités, Hashimoto, Basedow,
Opération, Cancer, Traitement substitutif, Enfants/Adolescents,
Grossesse, Droits du malade …
• Foire aux Questions, vidéos éducatives, projet de « portail »
• Page Facebook (200 abonnés), groupe Facebook (650
membres), compte Twitter (150 followers), portail Youtube
Informations, échange d’expérience, soutien moral
SFORL
Vivre sans Thyroïde
Association loi 1901
créée en 2007, reconnue d’intérêt général
• Environ 400 adhérents
• Rencontres, conférences grand-public, antennes régionales
• Echanges et coopération avec médecins et institutions
(SFE, GRT, réseau Tuthyref, INCa/HAS, Ligue …)
• Coopération nationale et internationale avec d’autres
associations : Alliance Maladies Rares, CISS, AQIS, Thyroid
Federation International, Thyroid Cancer Alliance
• Promotion du rôle des e-patients/patients experts dans la
santé 2.0
Meilleure connaissance de la maladie, amélioration des
relations entre malades et monde médical, défense des
intérêts et des droits des malades
SFORL
Les patients …
Quelques « portraits-types »
SFORL
• Le patient "à l'ancienne", qui ne veut rien savoir, connaitre aucun détail -
sa seule demande : "Docteur, guérissez-moi" (relation paternaliste)
• Le patient hyper-anxieux, paniqué à l'idée de "se faire ouvrir la gorge",
d'avoir éventuellement un cancer, de perdre la voix ...
SFORL
• Le patient "parano", méfiant
• Le patient "consommateur", hyper-exigeant, râleur
• Le patient "qui sait tout" (et qui sait tout "mieux"), « Mr Google » …
SFORL
SFORL
… et « last, but not least » :
le « patient éclairé » :
• il est bien informé
• il veut comprendre sa maladie et son traitement
• il veut participer aux décisions qui le concernent
 véritable "médecine participative" et bonne compliance
SFORL
Questions de patients
SFORL
A. Avant l'opération
• Qui va garder le chien ?
• Faut-il vraiment m'opérer ?
• Ne pourrait-on pas garder un bout de thyroïde,
elle fonctionne BIEN, non ?
• À quoi va ressembler ma cicatrice ?
• Qui va m'opérer ? Vous-même, ou qqn de votre équipe ?
• Serai-je mieux opéré en allant dans le privé ?
• Pourquoi faut-il se doucher à la Bétadine ?
• Vais-je perdre la voix ?
• On m’a dit que j’allais grossir ?
• Pourrais-je avoir des enfants ?
• Un médicament "à vie" ?? Et s'il y avait une guerre / un naufrage /
une rupture de stock?
• Et si c'est un cancer ?
• Est-ce que je risque de mourir ?
SFORL
Points techniques à aborder:
• Lobectomie ou thyroïdectomie totale : avantages? Inconvénients ?
• Cicatrice : méthode utilisé ?
• Y aura-t-il une analyse extemporanée ? Fiabilité ?
• Si suspicion/confirmation de cancer papillaire : y aura-t-il un curage
ganglionnaire prophylactique ?
• Risques opératoires (hypoparathyroïdie, paralysie recurrentielle …):
expliquer, dessin à l'appui, les risques, les symptômes, la réversibilité,
les traitements.
SFORL
Important :
• Ecouter ++++
• S’adapter au niveau des connaissances du patient
• Expliquer les avantages et inconvénients de chaque solution
(« survie » vs « qualité de vie »)
• Le faire participer à la décision (en précisant que certains
gestes pourront se décider PENDANT l’intervention)
SFORL
Les supports :
Remettre une fiche ou un livret d’information, expliquant dans des
termes simples et compréhensibles (si possible avec illustrations) :
• la thyroïde, sa fonction et son fonctionnement
• l’essentiel de l’acte opératoire
• les risques opératoires (et leur probabilité)
• les suites opératoires
• la cicatrice et ses soins
• le traitement substitutif
Donner des adresses (sites web, associations de patients) où trouver des
informations
SFORL
Plus le patient sera informé, renseigné et rassuré avant
l’opération, moins il sera angoissé le jour de l’intervention
et mieux il vivra son hospitalisation
moins de stress pour le patient ET pour l’équipe soignante !
SFORL
Le jour J …
SFORL
B. Après l'opération
Expliquer les premiers résultats, la date des résultats définitifs
Prendre au sérieux les éventuelles complaintes, même « mineures »
(douleurs, fatigue, voix …)
Bien expliquer la suite :
• Prise du Levothyrox© : dosage, conditions de prise, rythme
d’augmentation
• Symptômes d'une éventuelle hypocalcémie, mesures à prendre,
traitement et surveillance
• Si troubles de la voix, : prévoir une consultation en ORL
• Noter les grandes lignes et dates (consultation post-op, résultats anapath,
première analyse sanguine ...)
• Verifier qui va assurer le suivi (MT, endocrinologue …)
• Expliquer où s’adresser en cas de problèmes après le retour au domicile
SFORL
L’annonce …
SFORL
L'annonce d'un cancer doit se faire dans de bonnes conditions +++
Le temps :
• Disposer de suffisamment de temps pour la consultation d’annonce
• laisser le temps au patient de s'exprimer sur cette annonce
• et avoir le temps pour répondre aux interrogations.
SFORL
L’interrelation :
• Chercher à savoir ce que le patient sait déjà
• Chercher à savoir ce que le patient est prêt à entendre
• Comprendre et être compris : utiliser l’écoute active, les questions
"ouvertes", la reformulation …
• Ne pas esquiver, ni banaliser, tenir compte de l'émotionnel
• Faire preuve d'empathie
• Rassurer sans minimiser (« bon » cancer : expliquer pourquoi …)
SFORL
Les supports :
• Donner de la documentation écrite
• Donner des adresses où se renseigner et trouver de l'écoute (sites,
associations de patients, ERI, Ligue ...)
Sans oublier à la fin :
• Planification : expliquer les traitements et le suivi, noter les grandes
lignes du schéma thérapeutique, fixer des étapes concrètes
• Penser à informer le médecin traitant
• Proposer un deuxième RDV, pour laisser le temps de "digérer" le
diagnostic
SFORL
Ce que nous, les patients, voudrons vous dire :
"Rien ne « va de soi », même si cela peut sembler « évident » : pour VOUS, c'est
la routine, mais pour NOUS les patients, tout est entièrement nouveau ! "
Survie ≠ Qualité de vie
Bonne espérance de vie  épée de Damoclès
(même en cas de maladie  contrôles répétés
persistante, de marqueur positif …)  reprise(s) chirurgicale(s)
 incertitude
 stress, angoisses
Le plus important : l’information « personnalisée », l’écoute et le dialogue, pour
expliquer au patient les avantages et inconvénients de chaque option et lui
permettre de prendre une décision « éclairée », en toute confiance.
SFORL
Brochures, newsletter, affiche …
SFORL
Vidéos éducatives sur la chaine Youtube de Vivre sans Thyroïde :
www.youtube.com/user/vivresansthyroide/
Sujets abordés (entre autres) :
• Cancer de la thyroïde
• Chirurgie de la thyroïde
• Nodules : Critères de suspicion
• Cytoponction
• Risques opératoires
• Curage ganglionnaire
• Hypothyroïdie
• Vitamine D …
SFORL
Merci pour votre attention !
Un grand merci à tous ceux qui ont aidé
à l’élaboration de cette présentation :
Eva Bartès, Elodie Jaskulski, Marion Lagneau, Muriel Londres …
… et à tous les patients du forum « Vivre sans Thyroïde »,
qui ont témoigné et donné leur avis sur les recommandations !

Contenu connexe

En vedette

Compte Rendu Championnat Jeune de Go Européen 2014
Compte Rendu Championnat Jeune de Go Européen 2014Compte Rendu Championnat Jeune de Go Européen 2014
Compte Rendu Championnat Jeune de Go Européen 2014
CouleurGo
 
Rapport d activite_2012_converti
Rapport d activite_2012_convertiRapport d activite_2012_converti
Rapport d activite_2012_converti
Thomas Filloux
 
Carnets de voyage
Carnets de voyageCarnets de voyage
Carnets de voyage
GRANIE D
 
Magazine politic news 2013042305
Magazine politic news 2013042305Magazine politic news 2013042305
Magazine politic news 2013042305
Anne Contet
 

En vedette (20)

Compte Rendu Championnat Jeune de Go Européen 2014
Compte Rendu Championnat Jeune de Go Européen 2014Compte Rendu Championnat Jeune de Go Européen 2014
Compte Rendu Championnat Jeune de Go Européen 2014
 
Pictures
PicturesPictures
Pictures
 
Vidar frances
Vidar francesVidar frances
Vidar frances
 
Rapport d activite_2012_converti
Rapport d activite_2012_convertiRapport d activite_2012_converti
Rapport d activite_2012_converti
 
Carnets de voyage
Carnets de voyageCarnets de voyage
Carnets de voyage
 
La consommation elena noriega
La consommation  elena noriegaLa consommation  elena noriega
La consommation elena noriega
 
Español spanish-curso de ajedrez
Español spanish-curso de ajedrezEspañol spanish-curso de ajedrez
Español spanish-curso de ajedrez
 
Les benedictions du joumou’ah
Les benedictions du joumou’ahLes benedictions du joumou’ah
Les benedictions du joumou’ah
 
Les documents, quels enjeux pour la productivité de l'entreprise ?
Les documents, quels enjeux pour la productivité de l'entreprise ?Les documents, quels enjeux pour la productivité de l'entreprise ?
Les documents, quels enjeux pour la productivité de l'entreprise ?
 
La vie sociale
La vie socialeLa vie sociale
La vie sociale
 
Magazine politic news 2013042305
Magazine politic news 2013042305Magazine politic news 2013042305
Magazine politic news 2013042305
 
Nike Shox Roadster Homme FH3183
Nike Shox Roadster Homme FH3183Nike Shox Roadster Homme FH3183
Nike Shox Roadster Homme FH3183
 
Imam hussain ki karamat.french
Imam hussain ki karamat.frenchImam hussain ki karamat.french
Imam hussain ki karamat.french
 
Enquete de satisfaction People Vox
Enquete de satisfaction People VoxEnquete de satisfaction People Vox
Enquete de satisfaction People Vox
 
La Historia De MéXico Que Sé
La Historia De MéXico Que SéLa Historia De MéXico Que Sé
La Historia De MéXico Que Sé
 
2014 15 coll-agde_d_favre
2014 15 coll-agde_d_favre2014 15 coll-agde_d_favre
2014 15 coll-agde_d_favre
 
Tribu en or
Tribu en orTribu en or
Tribu en or
 
Borges
BorgesBorges
Borges
 
Informa eso
Informa esoInforma eso
Informa eso
 
Saint sauveur
Saint sauveurSaint sauveur
Saint sauveur
 

Similaire à Vst sforl 15 10-2012

Evaluer la qualité des contenus et des échanges sur les réseaux sociaux | 2èm...
Evaluer la qualité des contenus et des échanges sur les réseaux sociaux | 2èm...Evaluer la qualité des contenus et des échanges sur les réseaux sociaux | 2èm...
Evaluer la qualité des contenus et des échanges sur les réseaux sociaux | 2èm...
Innov'Asso
 
Initiatives collaboratives, e-patients et promotion de la santé - Giovanna MA...
Initiatives collaboratives, e-patients et promotion de la santé - Giovanna MA...Initiatives collaboratives, e-patients et promotion de la santé - Giovanna MA...
Initiatives collaboratives, e-patients et promotion de la santé - Giovanna MA...
PharmaSuccess
 
Aspects medicaux ethiques et philosophiques du tt du cancer nicole delepine m...
Aspects medicaux ethiques et philosophiques du tt du cancer nicole delepine m...Aspects medicaux ethiques et philosophiques du tt du cancer nicole delepine m...
Aspects medicaux ethiques et philosophiques du tt du cancer nicole delepine m...
Elsa von Licy
 
Enseignement formation - les anajmg d’octobre 2012 quelques mots avant le...
Enseignement   formation - les anajmg d’octobre 2012   quelques mots avant le...Enseignement   formation - les anajmg d’octobre 2012   quelques mots avant le...
Enseignement formation - les anajmg d’octobre 2012 quelques mots avant le...
Réseau Pro Santé
 

Similaire à Vst sforl 15 10-2012 (20)

Vst chirurgie igr 2012-2
Vst   chirurgie igr 2012-2Vst   chirurgie igr 2012-2
Vst chirurgie igr 2012-2
 
cours.pdf
cours.pdfcours.pdf
cours.pdf
 
Evaluer la qualité des contenus et des échanges sur les réseaux sociaux | 2èm...
Evaluer la qualité des contenus et des échanges sur les réseaux sociaux | 2èm...Evaluer la qualité des contenus et des échanges sur les réseaux sociaux | 2èm...
Evaluer la qualité des contenus et des échanges sur les réseaux sociaux | 2èm...
 
Vst tte2014-asso
Vst tte2014-assoVst tte2014-asso
Vst tte2014-asso
 
Arcane solutions assistance2019_4020
Arcane solutions assistance2019_4020Arcane solutions assistance2019_4020
Arcane solutions assistance2019_4020
 
Chirurgie ambulatoire - ANAP et SFAR
Chirurgie ambulatoire - ANAP et SFARChirurgie ambulatoire - ANAP et SFAR
Chirurgie ambulatoire - ANAP et SFAR
 
Education thérapeutique du coronarien
Education thérapeutique du coronarienEducation thérapeutique du coronarien
Education thérapeutique du coronarien
 
Poly semiologie
Poly semiologiePoly semiologie
Poly semiologie
 
Les soignants avec_com
Les soignants avec_comLes soignants avec_com
Les soignants avec_com
 
Arcane e sante2018_pres_bdc
Arcane e sante2018_pres_bdcArcane e sante2018_pres_bdc
Arcane e sante2018_pres_bdc
 
Initiatives collaboratives, e-patients et promotion de la santé - Giovanna MA...
Initiatives collaboratives, e-patients et promotion de la santé - Giovanna MA...Initiatives collaboratives, e-patients et promotion de la santé - Giovanna MA...
Initiatives collaboratives, e-patients et promotion de la santé - Giovanna MA...
 
9° part: Ortho'Class, le Concept de Communication en Orthodontie.
9° part: Ortho'Class, le Concept de Communication en Orthodontie.9° part: Ortho'Class, le Concept de Communication en Orthodontie.
9° part: Ortho'Class, le Concept de Communication en Orthodontie.
 
Contrastes entre la vision parentale et la vision médicale en pédiatrie
Contrastes entre la vision parentale et la vision médicale en pédiatrieContrastes entre la vision parentale et la vision médicale en pédiatrie
Contrastes entre la vision parentale et la vision médicale en pédiatrie
 
Essais cliniques
Essais cliniquesEssais cliniques
Essais cliniques
 
Frif2012
Frif2012Frif2012
Frif2012
 
Présentation Christine Thoër 16 février ISSS
Présentation Christine Thoër 16 février ISSSPrésentation Christine Thoër 16 février ISSS
Présentation Christine Thoër 16 février ISSS
 
Aspects medicaux ethiques et philosophiques du tt du cancer nicole delepine m...
Aspects medicaux ethiques et philosophiques du tt du cancer nicole delepine m...Aspects medicaux ethiques et philosophiques du tt du cancer nicole delepine m...
Aspects medicaux ethiques et philosophiques du tt du cancer nicole delepine m...
 
Enseignement formation - les anajmg d’octobre 2012 quelques mots avant le...
Enseignement   formation - les anajmg d’octobre 2012   quelques mots avant le...Enseignement   formation - les anajmg d’octobre 2012   quelques mots avant le...
Enseignement formation - les anajmg d’octobre 2012 quelques mots avant le...
 
Présentation de l'association France Psoriasis
Présentation de l'association France PsoriasisPrésentation de l'association France Psoriasis
Présentation de l'association France Psoriasis
 
Le programme du Festival de la Communication Sante 2017
Le programme du Festival de la Communication Sante 2017Le programme du Festival de la Communication Sante 2017
Le programme du Festival de la Communication Sante 2017
 

Vst sforl 15 10-2012

  • 1. SFORL Le point de vue du patient exposé par Beate Bartès Présidente de l'association “Vivre sans Thyroïde” Congrès SFORL, Paris, 15 octobre 2012
  • 2. SFORL Vivre sans Thyroïde Forum de discussion, créé en 2000, libre et gratuit • Plus de 11.000 utilisateurs enregistrés • Environ 5.000 visites par jour • Plus de 100 messages par jour • Différentes rubriques : Généralités, Hashimoto, Basedow, Opération, Cancer, Traitement substitutif, Enfants/Adolescents, Grossesse, Droits du malade … • Foire aux Questions, vidéos éducatives, projet de « portail » • Page Facebook (200 abonnés), groupe Facebook (650 membres), compte Twitter (150 followers), portail Youtube Informations, échange d’expérience, soutien moral
  • 3. SFORL Vivre sans Thyroïde Association loi 1901 créée en 2007, reconnue d’intérêt général • Environ 400 adhérents • Rencontres, conférences grand-public, antennes régionales • Echanges et coopération avec médecins et institutions (SFE, GRT, réseau Tuthyref, INCa/HAS, Ligue …) • Coopération nationale et internationale avec d’autres associations : Alliance Maladies Rares, CISS, AQIS, Thyroid Federation International, Thyroid Cancer Alliance • Promotion du rôle des e-patients/patients experts dans la santé 2.0 Meilleure connaissance de la maladie, amélioration des relations entre malades et monde médical, défense des intérêts et des droits des malades
  • 4. SFORL Les patients … Quelques « portraits-types »
  • 5. SFORL • Le patient "à l'ancienne", qui ne veut rien savoir, connaitre aucun détail - sa seule demande : "Docteur, guérissez-moi" (relation paternaliste) • Le patient hyper-anxieux, paniqué à l'idée de "se faire ouvrir la gorge", d'avoir éventuellement un cancer, de perdre la voix ...
  • 6. SFORL • Le patient "parano", méfiant • Le patient "consommateur", hyper-exigeant, râleur • Le patient "qui sait tout" (et qui sait tout "mieux"), « Mr Google » …
  • 8. SFORL … et « last, but not least » : le « patient éclairé » : • il est bien informé • il veut comprendre sa maladie et son traitement • il veut participer aux décisions qui le concernent  véritable "médecine participative" et bonne compliance
  • 10. SFORL A. Avant l'opération • Qui va garder le chien ? • Faut-il vraiment m'opérer ? • Ne pourrait-on pas garder un bout de thyroïde, elle fonctionne BIEN, non ? • À quoi va ressembler ma cicatrice ? • Qui va m'opérer ? Vous-même, ou qqn de votre équipe ? • Serai-je mieux opéré en allant dans le privé ? • Pourquoi faut-il se doucher à la Bétadine ? • Vais-je perdre la voix ? • On m’a dit que j’allais grossir ? • Pourrais-je avoir des enfants ? • Un médicament "à vie" ?? Et s'il y avait une guerre / un naufrage / une rupture de stock? • Et si c'est un cancer ? • Est-ce que je risque de mourir ?
  • 11. SFORL Points techniques à aborder: • Lobectomie ou thyroïdectomie totale : avantages? Inconvénients ? • Cicatrice : méthode utilisé ? • Y aura-t-il une analyse extemporanée ? Fiabilité ? • Si suspicion/confirmation de cancer papillaire : y aura-t-il un curage ganglionnaire prophylactique ? • Risques opératoires (hypoparathyroïdie, paralysie recurrentielle …): expliquer, dessin à l'appui, les risques, les symptômes, la réversibilité, les traitements.
  • 12. SFORL Important : • Ecouter ++++ • S’adapter au niveau des connaissances du patient • Expliquer les avantages et inconvénients de chaque solution (« survie » vs « qualité de vie ») • Le faire participer à la décision (en précisant que certains gestes pourront se décider PENDANT l’intervention)
  • 13. SFORL Les supports : Remettre une fiche ou un livret d’information, expliquant dans des termes simples et compréhensibles (si possible avec illustrations) : • la thyroïde, sa fonction et son fonctionnement • l’essentiel de l’acte opératoire • les risques opératoires (et leur probabilité) • les suites opératoires • la cicatrice et ses soins • le traitement substitutif Donner des adresses (sites web, associations de patients) où trouver des informations
  • 14. SFORL Plus le patient sera informé, renseigné et rassuré avant l’opération, moins il sera angoissé le jour de l’intervention et mieux il vivra son hospitalisation moins de stress pour le patient ET pour l’équipe soignante !
  • 16. SFORL B. Après l'opération Expliquer les premiers résultats, la date des résultats définitifs Prendre au sérieux les éventuelles complaintes, même « mineures » (douleurs, fatigue, voix …) Bien expliquer la suite : • Prise du Levothyrox© : dosage, conditions de prise, rythme d’augmentation • Symptômes d'une éventuelle hypocalcémie, mesures à prendre, traitement et surveillance • Si troubles de la voix, : prévoir une consultation en ORL • Noter les grandes lignes et dates (consultation post-op, résultats anapath, première analyse sanguine ...) • Verifier qui va assurer le suivi (MT, endocrinologue …) • Expliquer où s’adresser en cas de problèmes après le retour au domicile
  • 18. SFORL L'annonce d'un cancer doit se faire dans de bonnes conditions +++ Le temps : • Disposer de suffisamment de temps pour la consultation d’annonce • laisser le temps au patient de s'exprimer sur cette annonce • et avoir le temps pour répondre aux interrogations.
  • 19. SFORL L’interrelation : • Chercher à savoir ce que le patient sait déjà • Chercher à savoir ce que le patient est prêt à entendre • Comprendre et être compris : utiliser l’écoute active, les questions "ouvertes", la reformulation … • Ne pas esquiver, ni banaliser, tenir compte de l'émotionnel • Faire preuve d'empathie • Rassurer sans minimiser (« bon » cancer : expliquer pourquoi …)
  • 20. SFORL Les supports : • Donner de la documentation écrite • Donner des adresses où se renseigner et trouver de l'écoute (sites, associations de patients, ERI, Ligue ...) Sans oublier à la fin : • Planification : expliquer les traitements et le suivi, noter les grandes lignes du schéma thérapeutique, fixer des étapes concrètes • Penser à informer le médecin traitant • Proposer un deuxième RDV, pour laisser le temps de "digérer" le diagnostic
  • 21. SFORL Ce que nous, les patients, voudrons vous dire : "Rien ne « va de soi », même si cela peut sembler « évident » : pour VOUS, c'est la routine, mais pour NOUS les patients, tout est entièrement nouveau ! " Survie ≠ Qualité de vie Bonne espérance de vie  épée de Damoclès (même en cas de maladie  contrôles répétés persistante, de marqueur positif …)  reprise(s) chirurgicale(s)  incertitude  stress, angoisses Le plus important : l’information « personnalisée », l’écoute et le dialogue, pour expliquer au patient les avantages et inconvénients de chaque option et lui permettre de prendre une décision « éclairée », en toute confiance.
  • 23. SFORL Vidéos éducatives sur la chaine Youtube de Vivre sans Thyroïde : www.youtube.com/user/vivresansthyroide/ Sujets abordés (entre autres) : • Cancer de la thyroïde • Chirurgie de la thyroïde • Nodules : Critères de suspicion • Cytoponction • Risques opératoires • Curage ganglionnaire • Hypothyroïdie • Vitamine D …
  • 24. SFORL Merci pour votre attention ! Un grand merci à tous ceux qui ont aidé à l’élaboration de cette présentation : Eva Bartès, Elodie Jaskulski, Marion Lagneau, Muriel Londres … … et à tous les patients du forum « Vivre sans Thyroïde », qui ont témoigné et donné leur avis sur les recommandations !