COURS JAVA 
Rappel 
Réalisé par Mme LAKHROUIT Jihane
20.06.2014 
Objectifs 
 Comprendre la structure d’une classe Java : attributs et méthodes 
 Les variables et les types p...
20.06.2014 
Java : Sun 
« Java : a simple, object-oriented, distributed, robust, secure, architecture neutral, portable, h...
20.06.2014 
Pour Commencer Vous avez besoins de : 
Compilateur Java 
Une machine virtuelle Java 
API Java 
documentation A...
20.06.2014 
Un premier Programme Java 
5 public class Bienvenue 
6 { 
7 // méthode main point d’entrée pour l’exécution d’...
20.06.2014 
Bienvenue.java modifié 
5 public class Bienvenue 
6 { 
7 // méthode main point d’entrée pour l’exécution d’une...
20.06.2014 
Séquences d’échappement 
SE 
Description 
n 
Retour à la ligne. Positionne le curseur au début de la ligne sui...
20.06.2014 
Printf 
Printf permet d’afficher les résultats dans un format bien précis, par exemple : afficher un nombre ré...
20.06.2014 
Bienvenue.java modifié 
5 public class Bienvenue 
6 { 
7 // méthode main point d’entrée pour l’exécution d’une...
20.06.2014 
1.// Listing 4: Addition.java 
2.// Programme d’addition qui affiche la somme de 2 entier 
3.import java.util....
20.06.2014 
15.number2 = input.nextInt(); // lire le second nombre 
15.sum = number1 + number2; // sommer les deux entiers...
CONCEPTS DE BASE DU LANGAGE JAVA
20.06.2014 
Objectifs 
 Comprendre la structure d’une classe Java : attributs et méthodes 
 Les variables et les types p...
20.06.2014 
Variables 
Définition : une variable est un élément de données nommé par un identificateur 
Vous devez explici...
La déclaration de variables 
Pour pouvoir utiliser une variable, il faut la définir, c'est-à-dire lui donner un nom, mais...
Affectation d'une donnée à une variable 
La déclaration d'une variable réserve un emplacement mémoire où stocker la varia...
20.06.2014 
Variables / type 
Le type d’une variable détermine les valeurs qu’une variable peut contenir et les opération ...
20.06.2014 
les types primitifs 
Type primitif 
Taille 
Minimum 
Maximum 
Type wrapper 
boolean 
- 
- 
- 
Boolean 
char 
1...
20.06.2014 
Nom d’une Variable 
Un programme se réfère à une valeur d’une variable par le nom de la variable. Un nom d’une...
20.06.2014 
Liste des mots réservés JAVA 
abstract 
double 
int 
strictfp 
boolean 
else 
interface 
super 
break 
extends...
Portée (visibilité) des variables 
Selon l'endroit où on déclare une variable, celle-ci pourra être accessible (visible) ...
20.06.2014 
Portée 
En Java en définit quatre niveaux de portée des variables : 
Variable membre 
Variable locale 
para...
20.06.2014 
Portée 
Une variable membre est une variable membre d’une classe ou objet. Elle est déclarée au sein d’une cl...
20.06.2014 
Objectifs 
Les variables et les types primitifs 
 Les Constantes 
 Les instructions et les Expressions 
 L...
Constante 
Une constante est une donnée dont la valeur est inchangeable lors de l'exécution d'un programme. Le mot clé fi...
20.06.2014 
Variable final 
Vous pouvez déclarer une variable dans n’importe quelle portée en tant que final pur qu’elle d...
20.06.2014 
Objectifs 
Les variables et les types primitifs 
 Les Constantes 
Les Opérateurs 
Les tests 
Les boucles
20.06.2014 
Opérateurs 
Il y’a plusieurs type d’opérateur en Java : 
Opérateurs arithmétiques 
Opérateurs conditionnels ...
20.06.2014 
Opérateurs arithmétiques 
Opérateur 
Utilisation 
Description 
+ 
op1 + op2 
Ajoute de op1 à op2 
- 
op1 - op2...
20.06.2014 
public class ArithmeticDemo 
{ public static void main(String[] args) 
{ //a few numbers int i = 37; int j = 4...
20.06.2014 
System.out.println(" i * j = " + (i * j)); 
//dividing numbers 
System.out.println("Dividing..."); 
System.out...
20.06.2014 
Opérateurs unaires 
Opérateur 
Utilisation 
Description 
+ 
+op 
Change le type de op à int si c’était un byte...
20.06.2014 
Opérateurs relationnels 
Un opérateur relationnel compare deux opérandes et détermine la relation entre eux 
O...
20.06.2014 
Opérateurs conditionnels 
Opérateur 
Utilisation 
Retourne true si 
&& 
op1 && op2 
op1 et op2 sont vrai tous ...
20.06.2014 
Opérateurs d’affectation 
Opérateur 
Utilisation 
Equivalece 
+= 
op1 += op2 
op1 = op1 + op2 
-= 
op1 -= op2 ...
20.06.2014 
Objectifs 
Les variables et les types primitifs 
 Les Constantes 
 Les instructions et les Expressions 
 L...
Instructions de contrôle : L'instruction conditionnelle if - else 
La syntaxe générale : 
if (expression booléenne) { 
blo...
Instructions de contrôle : L'instruction conditionnelle if - else 
// EX1 les entiers a, b, c sont définis et affectés 
Sy...
L'instruction de choix multiples switch( ) 
En cas de tests multiples, il est préférable d’utiliser l’instruction switch p...
L'instruction de choix multiples switch( ) 
La syntaxe générale : 
switch (expr entière ou caractère) { 
case i: 
case j: ...
20.06.2014 
Nejeoui Abderrazzak
Instructions itératives : Boucle while 
L'itération while 
while (expression) { 
bloc 
} 
Elle permet de répéter un bloc d...
Boucle do-while 
Cette structure est très proche de la structure while. Sa syntaxe est : 
do{ instructions;} while (condit...
L'itération contrôlée for ( ..;..;..) 
for ( expression1; expression2 ; expression3){ 
bloc 
} 
C'est la boucle contrôlée,...
Boucle for 
Remarques : * exp1 et exp3 peuvent contenir plusieurs instructions qui sont alors séparées par des virgules. 
...
Instructions de rupture de boucle 
Il existe des moyens de sortir ou d'effectuer des "sauts" en rompant le cours normal d'...
20.06.2014 
Nejeoui Abderrazzak
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Introduction java

453 vues

Publié le

Introduction Java

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
453
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Introduction java

  1. 1. COURS JAVA Rappel Réalisé par Mme LAKHROUIT Jihane
  2. 2. 20.06.2014 Objectifs  Comprendre la structure d’une classe Java : attributs et méthodes  Les variables et les types primitifs  Les Constantes  Les instructions et les Expressions  Les Opérateurs Les tests Les boucles
  3. 3. 20.06.2014 Java : Sun « Java : a simple, object-oriented, distributed, robust, secure, architecture neutral, portable, high-performance, multithreaded, and dynamic language » Parmi les caractéristiques qui ont contribué au succès de Java : 1 Java est Portable (grâce à JVM) 2 Java est simple (pas de pointeurs, héritage multiple) 3 Fortement typé 4 Gestion automatique de la mémoire (GC) 5 Java est Sûr 6 Multitâche
  4. 4. 20.06.2014 Pour Commencer Vous avez besoins de : Compilateur Java Une machine virtuelle Java API Java documentation API Java un editor pour composer vos programmes Java 1+2+3 = JDK SE disponible sur le site de Sun http://java.sun.com/javase/downloads/index.jsp Pour Commencer
  5. 5. 20.06.2014 Un premier Programme Java 5 public class Bienvenue 6 { 7 // méthode main point d’entrée pour l’exécution d’une application Java 8 public static void main( String args[] ) 9 { 10 System.out.println(" Bienvenue à la programmation Java!" ); 11 12 } // Fin méthode main 13 14 } // Fin class Bienvenue Bienvenue à la programmation Java!
  6. 6. 20.06.2014 Bienvenue.java modifié 5 public class Bienvenue 6 { 7 // méthode main point d’entrée pour l’exécution d’une application Java 8 public static void main( String args[] ) 9 { 10 System.out.print(" Bienvenuen à lat programmationn Java!n" ); 11 12 } // Fin méthode main 13 14 } // Fin class Bienvenue Bienvenue à la programmation Java!
  7. 7. 20.06.2014 Séquences d’échappement SE Description n Retour à la ligne. Positionne le curseur au début de la ligne suivante. t Tabulation horizontale. Déplace le curseur par une tabulation. r Retour Chariot. Positionne le curseur au début de la ligne courante. Chaque caractère affiché après le retour chariot va écraser les caractères affichés préalablement dans cette ligne. Antislash. Utilisé pour afficher le caractère antislash. " Pour afficher les deux guillemets par exemple System.out.println( "" entre guillemets "" ); affiche " entre guillemets "
  8. 8. 20.06.2014 Printf Printf permet d’afficher les résultats dans un format bien précis, par exemple : afficher un nombre réel avec 4 chiffres après la virgule Printf prend en Paramètres une chaîne de caractères format et une liste d’arguments
  9. 9. 20.06.2014 Bienvenue.java modifié 5 public class Bienvenue 6 { 7 // méthode main point d’entrée pour l’exécution d’une application Java 8 public static void main( String args[] ) 9 { 10 System.out.printf("%sn%sn", " Bienvenue", "à la programmation Java! "); 11 12 } // Fin méthode main 13 14 } // Fin class Bienvenue Bienvenue à la programmation Java!
  10. 10. 20.06.2014 1.// Listing 4: Addition.java 2.// Programme d’addition qui affiche la somme de 2 entier 3.import java.util.Scanner; //importer la classe Scanner 4.public class Addition { 5.// méthode main point d’entrée pour l’exécution d’une application Java 6.public static void main(String args[ ]) { 7.// créer un Scanner pour lire sur l’entrée standard 8.Scanner input = new Scanner(System.in); 9.int number1; // premier nombre 10.int number2; // second nombre 11.int sum; // somme des deux nombres 12.System.out.print("Entrer le premier entier : "); /* inciter l’utilisateur à saisir un entier*/ 13.number1 = input.nextInt(); // lire le premier nombre 14.System.out.print("Entrer le second entier: "); /* inciter l’utilisateur à saisir un entier*/ Addition.java
  11. 11. 20.06.2014 15.number2 = input.nextInt(); // lire le second nombre 15.sum = number1 + number2; // sommer les deux entiers. 16.System.out.printf(" La somme est %dn", sum); // afficher la somme 17.} // fin méthode main 18.} // fin classe Addition Addition.java
  12. 12. CONCEPTS DE BASE DU LANGAGE JAVA
  13. 13. 20.06.2014 Objectifs  Comprendre la structure d’une classe Java : attributs et méthodes  Les variables et les types primitifs  Les Constantes  Les instructions et les Expressions  Les Opérateurs Les tests Les boucles
  14. 14. 20.06.2014 Variables Définition : une variable est un élément de données nommé par un identificateur Vous devez explicitement donner un nom et un type à chaque variable utilisée dans votre programme. En plus du nom et type une variable à une portée = la section du code où on peut appeler la variable par son nom simple.
  15. 15. La déclaration de variables Pour pouvoir utiliser une variable, il faut la définir, c'est-à-dire lui donner un nom, mais surtout un type de donnée à stocker afin qu'un espace mémoire conforme au type de donnée qu'elle contient lui soit réservé. Une variable se déclare de la façon suivante : type nomDeVariable; Ou bien s'il y a plusieurs variables du même type : type nomDeVariable1, nom_de_variable2; Java impose que les variables soient impérativement déclarées avant d'être utilisée. Java permet de définir une variable à n'importe quel endroit du code.
  16. 16. Affectation d'une donnée à une variable La déclaration d'une variable réserve un emplacement mémoire où stocker la variable, et une valeur par défaut (généralement 0, null ou false), pour modifier cette valeur par défaut, il faut faire une affectation, c'est-à-dire préciser la donnée qui va être stockée à l'emplacement mémoire qui a été réservé. Pour cela on utilise l'opérateur d'affectation "=" : nomDeVariable = valeur;  Il est aussi possible d'initialiser les valeurs lors de leurs déclarations.  type nomDeVariable = valeur;  Exemple : Pour stocker le caractère B dans une variable que l'on a appellera caractere, il faudrait écrire : char caractere = 'B';  Ce qui signifie "stocker la valeur de la lettre B dans la variable nommée 'caractere'".
  17. 17. 20.06.2014 Variables / type Le type d’une variable détermine les valeurs qu’une variable peut contenir et les opération qu’elle supporte. Java manipule deux sortes de types de variables : les primitifs et les références. Une variable primitive contient une seule valeur d’une taille et format bien précises par son type. Ex: short, int, float.. Java fixe la taille de chacun des types primitifs. Ces tailles ne changent pas d'une architecture de machine à une autre, comme c'est le cas dans la plupart des langages. L'invariance de la taille de ces types est l'une des raisons pour lesquelles Java est si portable. les types primitifs :
  18. 18. 20.06.2014 les types primitifs Type primitif Taille Minimum Maximum Type wrapper boolean - - - Boolean char 16-bit Unicode 0 Unicode 216- 1 Character byte 8-bit -128 +127 Byte short 16-bit -215 +215-1 Short int 32-bit -231 +231-1 Integer long 64-bit -263 +263-1 Long float 32-bit IEEE754 IEEE754 Float double 64-bit IEEE754 IEEE754 Double
  19. 19. 20.06.2014 Nom d’une Variable Un programme se réfère à une valeur d’une variable par le nom de la variable. Un nom d’une variable doit être : Commençant par une lettre Différent des mots réservés java Doit être unique dans sa portée. Par convention : le nom de variable commence par une minuscule et le nom de classe commence par une majuscule. Si le nom est composé de plusieurs mots, il convient de concaténer les mot en commençant chaque mot par une majuscule ex : int tailleMemoireTotale ; Public class RoseBlue { … }
  20. 20. 20.06.2014 Liste des mots réservés JAVA abstract double int strictfp boolean else interface super break extends long switch byte final native synchronized case finally new this catch float package throw char for private throws class goto protected transient const if public try continue implements return void default import short volatile do instanceof static while
  21. 21. Portée (visibilité) des variables Selon l'endroit où on déclare une variable, celle-ci pourra être accessible (visible) de partout dans le code ou bien que dans une portion confinée de celui-ci (à l'intérieur d'une méthode par exemple), on parle de portée d'une variable. Lorsqu'une variable est déclarée directement dans la classe, c'est-à-dire à l'extérieur de toute méthode, elle sera accessible dans toute la classe. On parle alors de champ de la classe (fields, en anglais). Elle représente l'état de l'objet courant (ou avec le mot clé static, l'état de la classe elle même). Lorsque l'on déclare une variable à l'intérieur d'un bloc d'instructions (entre des accolades), sa portée se restreint à l'intérieur de ce bloc (dans les lignes qui suit sa déclaration), on parle alors de variable locale. Il est interdit d'avoir deux variables de même nom si elles ont un portée commune. Il serait alors impossible de les distinguer...
  22. 22. 20.06.2014 Portée En Java en définit quatre niveaux de portée des variables : Variable membre Variable locale paramètre d’une méthode Paramètre de gestion des exceptions
  23. 23. 20.06.2014 Portée Une variable membre est une variable membre d’une classe ou objet. Elle est déclarée au sein d’une classe mais en dehors de toute méthode ou constructeur, elle est visible dans la classe entière. Une variable locale est déclarée au sein d’un bloc {….}, elle est reconnue seulement dans ce bloc. Un paramètre d’une méthode ou constructeur est un argument formel utilisé pour passer les valeurs à une méthode ou constructeur, il est reconnu dans la méthode entière Un paramètre de gestion des exceptions est similaire à un paramètre de méthode, il est reconnu dans le bloc de gestion des exceptions.
  24. 24. 20.06.2014 Objectifs Les variables et les types primitifs  Les Constantes  Les instructions et les Expressions  Les Opérateurs Arithmétiques  Les Opérateurs Logique Les tests Les boucles
  25. 25. Constante Une constante est une donnée dont la valeur est inchangeable lors de l'exécution d'un programme. Le mot clé final permet de faire cela. Toutefois on ne peut véritablement parler de constantes en Java que pour les types primitifs, car pour un objet le mot clé final impose seulement que la référence de l'objet n'est pas modifiable, mais les champs de l'objets peuvent être modifiés malgré tout. Par convention, et pour les distinguer des variables, les constantes sont écrites entièrement en majuscules, et le caractère _ peut être utilisé pour séparer deux mots. final int MA_CONSTANTE = 12 aura pour effet de définir une variable de type int possèdant la valeur 12 et ne pouvant pas être modifiée dans la suite du code, auquel cas le compilateur générera une erre
  26. 26. 20.06.2014 Variable final Vous pouvez déclarer une variable dans n’importe quelle portée en tant que final pur qu’elle demeure inchangée dans tout le programme, c’est l’équivalent des constantes en C et C++. final int aFinalVar = 0; Une fois une variable final à été initialisée, elle ne peut être changée, chaque tentative de lui affecter une valeur va conduire à une erreur de compilation.
  27. 27. 20.06.2014 Objectifs Les variables et les types primitifs  Les Constantes Les Opérateurs Les tests Les boucles
  28. 28. 20.06.2014 Opérateurs Il y’a plusieurs type d’opérateur en Java : Opérateurs arithmétiques Opérateurs conditionnels et relationnels Opérateur logiques et de décalage. Opérateurs d’affectation Autres opérateurs
  29. 29. 20.06.2014 Opérateurs arithmétiques Opérateur Utilisation Description + op1 + op2 Ajoute de op1 à op2 - op1 - op2 Soustrait op2 de op1 * op1 * op2 Multiplie op1 par op2 / op1 / op2 divise op1 par op2 % op1 % op2 Calcul le reste de la division de op1 par op2
  30. 30. 20.06.2014 public class ArithmeticDemo { public static void main(String[] args) { //a few numbers int i = 37; int j = 42; double x = 27.475; double y = 7.22; //adding numbers System.out.println(“ Adding..."); System.out.println(" i + j = " + (i + j)); //subtracting numbers System.out.println(“ Subtracting..."); System.out.println(" i - j = " + (i - j)); //multiplying numbers System.out.println(“ Multiplying...");
  31. 31. 20.06.2014 System.out.println(" i * j = " + (i * j)); //dividing numbers System.out.println("Dividing..."); System.out.println(" i / j = " + (i / j)); //computing the remainder resulting from dividing numbers System.out.println("Computing the remainder..."); System.out.println(" i % j = " + (i % j)); //mixing types System.out.println("Mixing types..."); System.out.println(" j + y = " + (j + y)); System.out.println(" i * x = " + (i * x)); } }
  32. 32. 20.06.2014 Opérateurs unaires Opérateur Utilisation Description + +op Change le type de op à int si c’était un byte, short, ou char - -op Négation arithmétique de op Opérateur Utilisation Description ++ op++ Incrément op par 1; il est évalué par la valeur de op avant incrémentation . ++ ++op Incrément op par 1; il est évalué par la valeur de op après incrémentation . -- op-- Décrément op par 1; il est évalué par la valeur de op avant décrémentation . -- --op décrément op par 1; il est évalué par la valeur de op après décrémentation .
  33. 33. 20.06.2014 Opérateurs relationnels Un opérateur relationnel compare deux opérandes et détermine la relation entre eux Opérateur Utilisation Retourne true si > op1 > op2 op1 est plus grand que op2 >= op1 >= op2 op1 est plus grand ou égal à op2 < op1 < op2 op1 est inférieur à op2 <= op1 <= op2 op1 est inférieur ou égal à op2 == op1 == op2 op1 et op2 sont égaux != op1 != op2 op1 et op2 sont différents
  34. 34. 20.06.2014 Opérateurs conditionnels Opérateur Utilisation Retourne true si && op1 && op2 op1 et op2 sont vrai tous les deux, l’évaluation de op2 est conditionnelle || op1 || op2 L’un des opérandes op1 ou op2 est vrai, l’évaluation de op2 est conditionnelle ! ! op op est faux & op1 & op2 op1 et op2 sont vrai tous les deux, l’évaluation de op2 et op1 est nécessaire | op1 | op2 L’un des opérandes op1 ou op2 est vrai, l’évaluation de op2 et op1 est nécessaire ^ op1 ^ op2 Si op1 et op2 sont différents
  35. 35. 20.06.2014 Opérateurs d’affectation Opérateur Utilisation Equivalece += op1 += op2 op1 = op1 + op2 -= op1 -= op2 op1 = op1 - op2 *= op1 *= op2 op1 = op1 * op2 /= op1 /= op2 op1 = op1 / op2 %= op1 %= op2 op1 = op1 % op2 &= op1 &= op2 op1 = op1 & op2 |= op1 |= op2 op1 = op1 | op2 ^= op1 ^= op2 op1 = op1 ^ op2
  36. 36. 20.06.2014 Objectifs Les variables et les types primitifs  Les Constantes  Les instructions et les Expressions  Les Opérateurs Transtypage Les tests Les boucles
  37. 37. Instructions de contrôle : L'instruction conditionnelle if - else La syntaxe générale : if (expression booléenne) { bloc1 } else { bloc2 } La condition doit être évaluable en true ou false et elle est obligatoirement entourée de parenthèses. La partie commençant par else est facultative. Si un bloc ne comporte qu'une seule instruction, les accolades qui l'entourent peuvent être omises.
  38. 38. Instructions de contrôle : L'instruction conditionnelle if - else // EX1 les entiers a, b, c sont définis et affectés System.out.print("Le plus petit entre "+a+" et "+b +" est : "); if (b <a ) { // écrire l'échange des variables a et b c= a - b; } else c= a + b ; } Exemple d'opérateur ternaire : on reprend le même exemple précédent. System.out.println( (b < a) ? b : a ); c = (b < a) ? a-b : b-a ;
  39. 39. L'instruction de choix multiples switch( ) En cas de tests multiples, il est préférable d’utiliser l’instruction switch plutôt qu’une série de if imbriqués. Cette instruction se comporte comme un aiguillage qui exécute des instruction différentes (case) selon le résultat d’une expression logique. A l'entrée dans la structure, cette expression est évaluée et son résultat est comparé à chaque valeur des instructions case. En cas d’égalité, les instructions de cette clause sont exécutées jusqu’à la rencontre d’une instruction break qui entraîne la sortie de la structure switch. La clause (optionnelle) default est exécutée lorsque la valeur de l'expression d'aiguillage n'est égale à aucun des cas. D’un point de vue logique, les clauses case sont considérées comme des étiquettes (label) : elles sont donc suivies du caractère « : ».
  40. 40. L'instruction de choix multiples switch( ) La syntaxe générale : switch (expr entière ou caractère) { case i: case j: [bloc d'intructions] break; case k : ........ default: ....... } Rq: Le type de la variable d'une instruction case doit être char, byte, short ou int.
  41. 41. 20.06.2014 Nejeoui Abderrazzak
  42. 42. Instructions itératives : Boucle while L'itération while while (expression) { bloc } Elle permet de répéter un bloc d'instructions TANT QUE la condition est vraie. La sortie de boucle est effectuée aussitôt que la condition est évalué fausse. Le test de cette condition est vérifié au début de chaque boucle, si bien que le bloc peut ne pas être exécuté.
  43. 43. Boucle do-while Cette structure est très proche de la structure while. Sa syntaxe est : do{ instructions;} while (condition); Dans cette boucle faire_tant_que, la condition est évaluée après l’exécution du corps de la boucle. Elle est au minimum exécutée une fois même si la condition à tester est fausse au départ int i = 100, j = 0, somme = 0 ; do{ somme += j; j++;} while (j <= i); //Si oublié génère une erreur de compilation A la sortie de la boucle, la variable somme contient la somme des 100 premiers entiers.
  44. 44. L'itération contrôlée for ( ..;..;..) for ( expression1; expression2 ; expression3){ bloc } C'est la boucle contrôlée, utilisée pour répéter N fois un même bloc d'instructions expression1 précise la valeur initiale de la variable de contrôle (ou compteur) expression2, la condition à satisfaire pour rester dans la boucle expression3, une action à réaliser à la fin de chaque boucle (en général, l'actualisation du compteur). int somme = 0, max = 100; for (int i =0 ; i <= max ; i++ ) { somme += i; }
  45. 45. Boucle for Remarques : * exp1 et exp3 peuvent contenir plusieurs instructions qui sont alors séparées par des virgules. Exemple : for (int i=0,j=10; i<=100; i++,j--) instructions; * La boucle : for ( ; ; ;) {instructions;} correspond à la boucle : while (true){instructions;}
  46. 46. Instructions de rupture de boucle Il existe des moyens de sortir ou d'effectuer des "sauts" en rompant le cours normal d'une itération. Avec les instructions break :on quitte définitivement le bloc courant (et on passe à la suite). continue : on saute les instructions du bloc situé à la suite (et on passe à l'itération suivante). Si on indique break , ou continue , où label est une étiquette qui marque un endroit dans le code, le saut s'effectue relativement au bloc marqué par l'étiquette.
  47. 47. 20.06.2014 Nejeoui Abderrazzak

×