SlideShare une entreprise Scribd logo
Circolissimo
* Italie à Rouen *
Culture
Dario Fo ci ha lasciato, scopa,
briscola, trisette, la via appia,...
Vie du circolo
Page facebook du Circolo,
la fête de la Befana,...
circolissimo_decembre2016.indd 1 12/12/2016 10:42:17
Cari soci,
Eccoci arrivati al termine di un altro anno ed in prossimità delle festività, voglio
ancora una volta salutare, ringraziare e porgere i miei più sinceri Auguri di buon
Natale ed un felice Anno Nuovo, a tutti i nostri soci e alle rispettive famiglie.
Un ringraziamento speciale a tutti quelle persone che si sono adoperate a favore
della nostra Associazione a coloro che hanno offerto il loro tempo per lo sviluppo
del CIRCOLO ITALIANO, e a tutti nostri sponsor. Grazie di cuore a tutti !
Guardando avanti al 2017, vorrei segnalarvi i nostri prossimi appuntamenti, a
cominciare dal 15 gennaio con la festa della Befana, continuando con il nostro
consueto appuntamento con la settimana di cinema italiano che si terrà come
sempre al cinema Ariel a Mont Saint-Aignan, quest'anno dal primo al otto feb-
braio, ed a tutti gli altri appuntamenti che vi saranno comunicati volta per volta
sulla nostra nuova pagina Facebook (pagina 7).
BUON NATALE E UN FELICE ANNO NUOVO !
Con amicizia,
Edito
Buon Natale
e felice anno nuovo !
Votre président
Patrick ZILLI
circolissimo_decembre2016.indd 2 12/12/2016 10:42:22
Sommaire
4
10
20
La vie du circolo
Il Circolo è sur facebook, le Circolo et
la banque alimentaire,...
Culture
Dario Fo nous a quitté, Via Appia,
Scopa, Briscola, Tresette,...
Agenda
Fête de la befana, semaine du
cinéma, pranzo degli anziani,...
9
Cucina italiana
Spaghetti all'arrabiata,
spaghetti alla carbonara.
circolissimo_decembre2016.indd 3 12/12/2016 10:42:22
Vie du circolo
-4-
Francis : Jean Marie, comment ont été
initiées ces journées de formation ?
Jean Marie : en France, près de 3 mil-
lions de personnes ont recours à l’aide
alimentaire. Devant le constat que
beaucoup de ces personnes ne cui-
sinaient plus, la Banque Alimentaire,
avec ses ateliers désire redonner à
chacun le goût des plats simples à
préparer. L’antenne de Bois Guillaume
dont je suis le responsable a été tout
de suite preneuse.
Francis : dans quelle mesure ces 3 jours
de rencontres sont importants ?
Jean Marie : Ces séances sont des
actions collectives, sources de convi-
vialité et de partage, qui permettent
de mettre en valeur les savoir-faire
des personnes accueillies tout en fa-
vorisant les échanges, les conseils
pratiques et astuces pour réussir à
cuisiner de manière équilibrée et éco-
nomique.
Francis : et cette année, c’est une ren-
contre autour de la cuisine italienne ?
Jean Marie : oui, tout le monde appré-
cie cette cuisine simple à réaliser, qui
demande des ingrédients faciles à
trouver à des prix abordables pour des
plats toujours appréciés.
Le circolo et la banque
alimentaire de Francis TYC
En octobre 2016, le Circolo s’associe au projet de la Mairie de
Bois-Guillaume pour dispenser trois cours de cuisine italienne
aux personnes bénéficiaires de la Banque Alimentaire. Jean
Marie Angot est le responsable de ce projet.
circolissimo_decembre2016.indd 4 12/12/2016 10:42:23
Francis : la mairie de Bois Guillaume sou-
tien votre action ?
Jean Marie : Comme chaque année, les ser-
vices de la mairie financent ce projet et
nous met à disposition une salle avec cui-
sine. Egalement, les Jardins Familiaux de
Bois Guillaume nous offrent les légumes
pour les recettes.
Francis : en conclusion, ces 3 jours autour
des pâtes, pizzas, raviolis, risotto, panna-
cotta ont été une réussite ?
Jean Marie : La réussite est d’avoir réuni des
personnes volontaires dans une ambiance
chaleureuse. Chacun a trouvé sa place
d’égal à égal, content d’avoir appris des
recettes simples et bonnes, facilement
faisables chez soi et d’avoir eu le plaisir de
cuisiner... italien !
Merci aux cuisinières du Circolo :
Liliane et Laura et buon appetito bien sûr !
circolissimo_decembre2016.indd 5 12/12/2016 10:42:24
Vie du circolo
-6-
Un napolitain à Rouen
BARONE Tommaso est né à Castellam-
mare di Stabia en la province de Naples
le 25 Novembre 1944. Deuxième de
trois frères, un papa mécanicien et la
maman mère au foyer. Le papa très ca-
tholique souhaitant avoir au moins un
prêtre dans la famille, inscrit les deux
fils aînés au Séminaire Diocésaine de
la ville ; Inutile de dire que l’éduca-
tion et l’enseignement y ont été très
stricts. Mais la vocation n’étant pas là,
il quitte le Séminaire vers l’âge de 15
ans après y avoir passé 5 ans. Suite à
la mort précoce de son père, Tommaso
décide de partir en France en octobre
1963 rejoindre une tante (la sœur de
sa maman) qui habitait Thionville.
*Première découverte de la neige* !
Le vœux de Tommaso, suite à ses
études du Français et de l’Anglais
c’était de devenir inter-
prèteouguidetouristique
dans sa province natale de
Naples. Faut-il le rappeler
que Pompéi, Le Vésuve,
Capri, Sorrente, la côte
Amalfitaine se trouvent à
cet endroit !
D’où l’idée de venir en
France pour perfection-
ner son Français et passer
ensuite en Angleterre
pour la même raison en ce
qui concerne l’Anglais.
En France, au début, il a
fait un peu tous les mé-
tiers sans connaître rien de particulier.
L’essentiel pour lui c’était d’avoir du
travail. D’ailleurs , son unique fierté,
c’est de n’avoir jamais pointé un seul
jour au chômage.
Lors d’un déplacement sur Sotteville
en Octobre 66 pour une entreprise
qui participait à la construction de la
société SOPALIN il a connu sa femme
Mado avec qui il s’est marié en 1968
et avec qui il a eu son seul enfant Ra-
phaël. *Donc adieu l’interprète et le
guide touristique !*
Embauché chez Sopalin en tant qu’ou-
vrier, il a gravi tous les échelons en
terminant sa carrière comme cadre
Responsable de la Sécurité sur le tra-
vail et Responsable de la Formation
professionnelle après 37 ans de mai-
son.
circolissimo_decembre2016.indd 6 12/12/2016 10:42:25
Le Circolo a sa page Facebook
Nous essayons de diversifier les in-
fos que nous publions : vous trouvez
toutes nos activités à venir, des ru-
briques culinaires, des photos de
vacances, des vidéos sur les cours
de Riccardo et de notre chorale...
En fait tout ce qui concerne notre as-
sociation.
Bien sûr, ce site doit être en constante
évolution. Pour ce faire, toutes nos
rubriquessontouvertesàtoutesettous.
Ainsi, vous pouvez publier un sujet qui
vous tient à cœur : passez au local rue
des Charrettes un jour de permanence,
le mardi et jeudi après-midi à partir de
15H afin de nous soumettre vos idées.
Rappel : Vous n’avez aucune obligation
d’abonnement pour pouvoir lire notre
page facebook.
Notrepageestun lientrèsimportant,un
moyen de communication instantané.
Il suffit chaque jour de la consulter
pour suivre toute l’actualité du Circolo.
Le compte Facebook du Circolo continue sa vie avec de plus en plus de
vues. Pour y accéder : www.facebook.com/circoloitalianorouen
Depuis 2004 il est à la retraite et oc-
cupe son temps en faisant partie de
diverses associations dont le CIRCO-
LO. Il a connu le Circolo, comme son
ami Alfonso Partipilo, lorsque le Pré-
sident était Sante DONA et qui avait
ses locaux à St Etienne du Rouvray à
l’occasion d’un renouvellement de
passeport. Il a été pendant des années,
membre actif du Circolo et membre
du CA et a tenu également pendant
quelques années des permanences
hebdomadaires dans les locaux.
Aujourd’hui, il est toujours disponible
pour aider lors des diverses festivités
du Circolo (Befana, Repas des Anciens,
etc.).
En regardant le parcours d’Alfonso, je
me suis dit qu’on aurait pu venir en-
semble dans sa fiat 500 !
ET POUR CONFORTER NOS CONNAIS-
SANCES : C’est dans les chantiers
navals de Castellammare di Stabia que
furent construits les bateaux école
de la Marine Nationale : Christophe
COLOMB mis à l’eau le 4 Avril 1928 et
l’Amérigo VESPUCCI mis à l’eau le 22
février 1931.
Castellammare di Stabiapossède éga-
lement une station thermale avec 27
sources d’eaux minérales différentes
qui soignent les maladies des reins, du
foie, des intestins etc…
C’est aussi à Castellammare di Sta-
bia que vit le jour Luigi DENZA le 24
février 1846 le compositeur de la cé-
lèbre chanson Funiculi-Funiculà lors
de la Piedigrotta à Naples en 1880.
circolissimo_decembre2016.indd 7 12/12/2016 10:42:25
Ici nous n’avons pas d’été indien, mais
nous avons l’été normand, propice à la
découverte de ce site, entre le NOU-
VEAU MONDE et LES ESSARTS.
Nous nous sommes retrouvés munis
de Pataugas et de bâtons, et surtout
de bonne humeur, pour entreprendre
notre première rando automnale. Sur
les conseils et recommandations de
Michelle,notregroupederandonneurs
s’est mis en marche, pour découvrir les
sous bois colorés et flamboyants, ac-
compagné du soleil….
Avant de parvenir aux falaises, d’où
l’on aperçoit les méandres de la Seine,
nous découvrons au fur et à mesure les
vestiges de l’oppidum « du latin oppi-
dum au pluriel oppida » qui serpentent
à travers la forêt.
Après quelques commentaires sur les
restes de l’oppidum, nous reprenons
la randonnée en direction des troglo-
dytes (habitat naturel rudimentaire)
dont une association envisage de
réhabiliter la fonction « logement »
s’inspirantdestroglodytesdeMATERA,
Basilicate (SASSI di MATERA).
Après le passage le long des troglo-
dytes et sous les cavernes, puis l’arrêt
photos, le groupe rejoint l’interve-
nant; guide conférencier de la DRAC,
mais avant son intervention « pause
biscotti amaretti café».
Le public est très attentif aux expli-
cations fournies sur l’implantation et
l’architecture de l’oppidum (les maté-
riau, le façonnage…).
Puis nous nous dirigeons vers d’autres
vestiges ou reste de fortifications, en
faisant plusieurs haltes pour déchif-
frer les clichés pris grâce aux satellites
qui balaient ces sites historiques. En-
suite, nous nous déplaçons vers le
« Fanum » emplacement dédié à une
ou plusieurs divinités.
Après ce voyage à travers le temps
et notre civilisation occidentale on
comprend mieux le développement
de certaines villes ou métropoles ac-
tuelles.
Merci, à tous les participants (tes), et
dans l’attente de nouvelles aventures,
à bientôt.
RANDO : LES ROCHES d’ORIVAL
Vie du circolo
-6-
De Patrick CIAGLIA
circolissimo_decembre2016.indd 8 12/12/2016 10:42:26
Préparation :
Faites cuire les spaghettis dans un grand volume d’eau
bouillante salée.
Pendant ce temps, faites chauffer l’huile d’olive dans
une poêle. Ajoutez l’ail et le piment ; l’ail ne doit pas
colorer. Une fois les spaghettis cuits, ajoutez-les dans
la poêle et tournez-les dans l’huile aromatisée.
Parsemez de basilic et de pecorino râpé.
Pour 2 personnes : 300 g de spaghettis.
Vie culinaire
-9-
Spaghetti
all'arrabiata de Lilie Zilli
Ingredienti
> 1 à 2 gousses d’ail
> 10 à 15 cl d’huile
d’olive
> 1 ou 2 piments secs
> 2 feuilles de basilic
> pecorino ou parmesan.
AL
Ingredienti
> 100g de lard de poitrine
ou de joue de porc
> 1 gousse d’ail / 2 œufs
> 70 g de parmesan ou
pecorino
> huile d'olive
Préparation :
Faites cuire les spaghettis dans un grand volume d’eau
bouillant salée.
Pendant ce temps, découper le lard en fines lamelles
et faites-le revenir dans une poêle avec l’huile d’olive
et l’ail écrasé.
Dans un grand bol, battez les œufs avec la moitié du
fromage râpé.
Une fois les spaghettis cuits, ajoutez-les dans la poêle
avec le lard, puis les œufs battus.
Ajoutez le fromage restant et servez.
				Buon appetito !
Spaghetti à la
carbonara de Lilie Zilli
circolissimo_decembre2016.indd 9 12/12/2016 10:42:26
Fêtede
labefana
15janvier2017
LaBefanaviendi
notteconlescarpe
tutterottecol
cappelloalla
romanavivavivala
Befana.Vieni,tiaspettiamo!
Nousseronsheureuxdevousaccueillir
toutesgénérationsconfondues,
pourpartagercesretrouvailles,
dansuneambiancemusicale
avecpanettone,proseccoet
aveclaparticipationde
lachoraleduCircoloetses40chanteurs.
circolissimo_decembre2016.indd 10 12/12/2016 10:42:26
Domenica15gennaio2017alleore14
SALLEFESTIVEYOURIGAGARINE,
avenuedesCoquelicots
(SAINTETIENNEDUROUVRAY)
Touslesadhérentsde60ANSetplus,PRÉSENTSALAFÊTEetàjourdeleur
cotisation2016,recevrontlepanettonetraditionneletpourrontrenouveler
leuradhésionpour2017:individuelle=18€-couple=28€
DistributiondefriandisesàtouslesENFANTSPRÉSENTS
NONADHÉRENTS:uneparticipationde5€parpersonnevousserademan-
déeàl’entrée.
Lepointd’orguedel’après-midisera
laGRANDETOMBOLA
dotéedenombreuxlots(etbiend’autres)
JOUEZETGAGNEZ!
>4billets:5€
>10billets:10€
>25billets:20€
aveclaparticipationde
lachoraleduCircoloetses40chanteurs.
123
4567891011121
31415161718192021
2223232425262728293
0313233343536373839
4041424344454647484
9505152535455565
758596061626
*-Tombola-
circolissimo_decembre2016.indd 11 12/12/2016 10:42:26
Dario FO né le 24 mars 1926 à SAN-
GIANO près de VARESE, est décédé à
MILAN ce 13 octobre 2016 ; écrivain,
metteur en scène, le monde a perdu
un homme de théâtre complet, un
être engagé. Il fut l’un des drama-
turges italiens les plus représentés
dans le monde avec GOLDONI et reçut
le prix Nobel de littérature en 1997.
Il aimait la France, il lui avait été de-
mandé de mettre en scène des pièces
de Molière. En 2010, sa pièce « Mystère
bouffe » fait son entrée au répertoire
de la Comédie française.
Les Italiens se souviendront de sa voix
familière à la radio italienne dès les
années 50, et vedette de la RAI avec
des sketchs hilarants.
MILAN était sa ville de toujours,
une chapelle ardente a d’ailleurs été
dressée dans un théâtre de la ville,
dont le maire a déclaré une journée
de deuil à l’occasion des funérailles
sous la forme d’une cérémonie laïque
sur la place du Duomo.
Il était fils de militants antifascistes,
diplômé en 1950 de l’Académie des
Hommage à un homme de
théâtre : Dario Fo nous a quitté
Culture
-12-
DE Laurence HENNEQUIN
circolissimo_decembre2016.indd 12 12/12/2016 10:42:26
Beaux-Arts de BRERA à MILAN. Très
tôt il se dirige vers le théâtre, avec
pour maîtres MOLIERE et RUZZANTE
(Angelo BEOLCO dramaturge véni-
tien du 16° siècle) pour lesquels il
ne cache pas son admiration. Il est
difficile de séparer chez Dario FO le
théâtre et l’engagement politique, il
a en effet compris que le théâtre est
l’art idéal pour rester en contact avec
la réalité sociale, dans la mesure où il
ne reste pas un « bouffon bourgeois »
par ses idées mais aussi en épousant
une autre forme et en montrant ses
œuvres dans d’autres lieux.
L’acteur se fait comprendre autant
par les mots que par les mimiques, le
corps, des gestes et attitudes. L’écri-
ture elle-même est moins faite pour
être lue que pour passer par le corps,
la voix, les émotions d’un acteur, ce
qu’a parfaitement résumé l’écrivain
Stefano BENNI qui a dit « il était juste
parce que la littérature ce n’est pas
seulement écrire des livres mais aussi
communiquer par la parole ».
Le théâtre de Dario FO est très par-
ticulier parce qu’il est inspiré par la
traditionnelle commedia dell’arte :
Il s’y retrouve la farce médiévale, et
se mêlent l’improvisation, les onoma-
topées, les parlers populaires, mais
plus encore, une langue inventive,
voire absurde avec dialectes locaux,
accents régionaux, citations litté-
raires. En 1969, sa pièce « MYSTERE
BOUFFE » revisite les textes anciens
en « grammelot » langue dérivée de
la Commedia dell’arte, langage véhé-
ment mais peu compréhensible qui
entraine le rire du public, là encore
il s’agit d’une pièce seul en scène,
inspirée des mystères et jongleries
populaires du Moyen-âge.
La forme brillante de son théâtre
n’empêche pas le fond car elle est
le vecteur de ses idées.
Dario FO est un avant-tout un homme
engagé, parti en guerre toute sa vie
contre la morale imposée par le Va-
tican en Italie dans « LE PAPE ET LA
SORCIERE », contre BERLUSCONI alors
chef de gouvernement dans sa farce
« L’ANORMAL BICEPHALE » (l’Anomalo
bicefalo 2004) qui connut un immense
succès en Italie mais fut censurée à
la télévision, contre la mafia, la cor-
ruption. Dans « MORT ACCIDENTELLE
D’UN ANARCHISTE », basé sur un fait
réel survenu à Milan en décembre
1969 (PINELLI cheminot anarchiste
tombé de la fenêtre d’un commissa-
riat « accidentellement  »), il démonte
au fil de la pièce les arguments contra-
dictoires des policiers et en donne sa
version avec brio.
Sensibles aux cercles de gauche, cer-
tains lui ont reproché de côtoyer d’un
peu trop près les mouvances les plus
radicales, Dario FO restait un homme
libre, ainsi il avait dissous sa compa-
gnie en 1968 pour un groupe basé à
BOLOGNE, « la NUOVA SCENA » liée au
parti communiste italien, mais l’inso-
lence libertaire de FO avait déplu aux
instances du parti qui lui avait retiré
son appui.
té
circolissimo_decembre2016.indd 13 12/12/2016 10:42:26
Parce qu’il faut souligner l’impor-
tance des troupes de théâtres qu’il a
fondées, ambulantes d’abord, il a lan-
cé plusieurs compagnies, « la NUOVA
SCENA » qui eut plus d’abonnés dès
la première année que le PICCOLO
TEATRO à MILAN, et aussi « LA COM-
MUNE » (LE COLLECTIF THEATRAL DE
LA COMMUNE) dans les années 70 qui
a porté le théâtre dans les entreprises
et les quartiers populaires ; les pièces
y sont jouées généralement en 2 actes
et les membres consacrent le troi-
sième à une discussion avec le public.
Comment résumer une telle œuvre,
peut-être par la phrase du jury de
Stockholm qui l’avait distingué pour
« avoir dans la tradition des bateleurs
médiévaux, fustigé le pouvoir et res-
tauré la dignité des humiliés».
Une vie de combats, de convictions,
de culture, et qui de nos jours ins-
pirent d’autres auteurs de théâtre
dans le monde, en Italie comme le
courant du « théâtre de narration »
représenté en Italie par Ascanio Ce-
lestini notamment, que le Circolo
Italiano avait rencontré au Théâtre de
la FOUDRE à Petit-Quevilly.
On se souviendra de Dario FO avec
son physique généreux, son verbe
chaleureux, ses fous rires, qui avait
confié il y a peu au CORRIERE DELLA
SERA, qu’il ne craignait pas la mort « si
tu as bien vécu, c’est la juste conclu-
sion de la vie ».
Enfin, cet article est un hommage à
Dario FO qui nous a quitté il y a peu ;
mais comment parler de Dario FO
sans évoquer Franca RAME comé-
dienne, femme de lettres et femme
politique, née dans une famille de
comédiens de théâtre, avec laquelle
il formait un couple mythique. Marié
en 1954 à MILAN, rien ne leur a été
épargné, censure ouverte, menaces,
poursuites pour « délit d’opinion »,
enlèvement de Franca RAME par un
commando fasciste qui l’a torturée et
violée, ils ont tout traversé ensemble.
La mort de son épouse l’avait beau-
coup affecté. Alors si vous relisez
cet article, à chaque « Dario FO », li-
sez  « Dario FO et Franca RAME »
circolissimo_decembre2016.indd 14 12/12/2016 10:42:27
SCOPA, BRISCOLA,
TRESSETTE de Mario Calabrese
Culture
Per ascoltare questa frase bisogna girare un po’ per i
bar italiani, quelli di provincia, nei paesini, in quei bar
non troppo alla moda che ancora resistono in molte
parti d’Italia.
In primavera e estate poi, non è neanche necessario
andare nei bar. Basta girare nelle aree verdi, dove si
trovano dei tavolini attrezzati per giocare a carte
all’aria aperta.
Scopa (con la variante dello scopone), briscola, tres-
sette, sono infatti giochi di carte popolarissimi in
Italia, che si giocano con le carte “napoletane”.
Le origini sono molto antiche, sicuramente preceden-
ti alla nascita dell’Italia. Nelle mie personali ricerche,
ho trovato tracce di testi in latino, tradotti in napole-
-15-
circolissimo_decembre2016.indd 15 12/12/2016 10:42:28
tano e anche in italiano, attribuiti a un
monaco napoletano di nome Chitar-
rella, vissuto nel 1700.
Nel suo codice, Chitarrella spiega le
44 regole del gioco della scopuncola e
della magna scopa (scopone), definite
così:
Scopo sic dicitur quia magna scopa; sco-
pa enim vel scopuncula tribus chartis,
scopo nove jocatur. Et scopa nomen ac-
cipit a puncto quod fit omnes chartas de
tabula tollendo, quasi tabula verrendo.
Questo testo è stato tradotto in napo-
letano un secolo più tardi:
Lo scopone è chiamato accossì pecché è
na scopa ngrannuta. La scopa, schiama-
ta purzì scopetta, se joca co tre carte: lo
scopone se joca co nove. E la scopa se an-
nomena scopa pe lu fatto ca quanno chi
joca tene lo punto arronza tutte le carte
comme si scopasse la tavola.
E infatti, nel gioco della scopa si fa un
punto quando si prendono tutte le
carte che stanno sul tavolo. È il grido
di vittoria del giocatore fortunato,
e viene sempre detto ad alta voce:
SCOPA!
(il verbo napoletano “arronzare” può
essere tradotto in italiano come
“prendere tutto”).
Nel 1855 viene pubblicato, sempre a
Napoli, il primo manuale sullo scopo-
ne, il che fa presupporre che questo
gioco sia nato in Italia meridionale,
probabilmente a Napoli stessa, per poi
estendersi al resto d’Italia con l’unità.
Questa ipotesi è confermata dalla
somiglianza con un gioco spagnolo
chiamato Escoba (fino al 1861 Napoli
è stata amministrata da un vicere spa-
gnolo).
circolissimo_decembre2016.indd 16 12/12/2016 10:42:28
Anche il “tressette” è di origine
napoletana o spagnola, e anche
questo gioco è menzionato nel
codice di Chitarrella.
La briscola invece, probabil-
mente originaria del nord
Europa, si è diffusa nel nord
Italia e in tutte le altre nazioni
dove gli italiani erano presenti,
a cominciare da certe zone della
Slovenia e Croazia dove la cultu-
ra italiana è ancora presente.
Fatto sta che questi tre giochi,
in qualche modo, si sono incon-
trati e in un certo senso “fusi” a
formare un blocco omogeneo.
Quando ci si ritrova per giocare,
si comincia con una partita di
scopa. Finito il primo gioco,
si deve concedere la rivincita
all’avversario, giocando a brisco-
la. Se il punteggio è in parità, si
gioca la “bella”, con una partita
di tressette.
Quindi: scopa, briscola, tressette.
Ore interminabili passate al tavolo da
gioco, idealmente durante le giornate (e
nottate) pigre delle vacanze di Natale, ac-
canto a un focolare, con un “bicchierino”
(e probabilmente anche di più) accanto.
Giochi di carte resi celebri anche da vari
film, come l’indimenticabile “Scopone
scientifico” di Comencini, dove Alberto
Sordi si faceva regolarmente “spennare”
da gente più furba di lui; quindi, in defi-
nitiva, elemento imprescindibile della
cultura popolare italiana.
circolissimo_decembre2016.indd 17 12/12/2016 10:42:28
La via Appia de Muriel Toscani
Culture
Jacques, un français marié à Michela,
députée italienne et philosophe, dé-
cide de partir avec sac à dos, bâton
et chaussures de marche pour affron-
ter trois semaines de randonnée, de
Rome jusqu'aux Pouilles par la Via
Appia, la plus ancienne route de l'Oc-
cident, de près de 500 km, qui unit la
mer Tyrrhénienne aux mers Ionienne
et Adriatique. Construite en 312 avant
J-C., elle joignait à l'origine Rome à
Capoue, puis fut prolongée jusqu'à
Brindisi.
«Tu n'as donc rien de mieux à faire ?»
ironise Michela. Très vite, Jacques doit
se rendre à l'évidence : La Via Appia
n'est pas un chemin de paisible ran-
donnée, dès la sortie de Rome elle n'a
plus rien à voir avec la Via Appia qui
part du forum. Alors, comme Pasolini,
qui à la fin des années 50, avait racon-
té dans «Longue route de sable» son
tour des côtes italiennes à bord de sa
Millecento, Jacques décide de partir au
volant de sa FIAT.
Commence alors une promenade à
travers le Latium, la Campanie, la Ba-
silicate et les Pouilles. Une partie de
l'ancienne voie romaine est mainte-
nantla«stradastatale7»(SS7). Jacques
s'arrête çà et là, pour une plongée au
cœur du sud italien, suivant le tracé
oublié de l'Appia Antica, où se mêlent
histoire et actualité, personnages et
lieux dont certaines grandes cités an-
tiques qu'on ne visite plus aujourd'hui.
Si vous souhaitez mieux connaître la Via Appia, ce livre vous plaira :
« Via Appia : Voyage sur la plus ancienne route d'Italie »,
de Jacques de Saint Victor.
-18-
circolissimo_decembre2016.indd 18 12/12/2016 10:42:29
Castel Gondolfo, Cisterna, Latina, ca-
pitale expérimentale de la ville fasciste,
Terracina, où une montagne avait em-
pêché les romains de tracer une ligne
droite comme ils les aimaient, Formia,
où se trouve la tombe de Cicéron, réfu-
gié dans sa ville pour, croyait-il, éviter
des assassins envoyés par Antoine qui
lui coupèrent la tête et la main droite
avant de les exposer sur le forum, San-
ta Maria Capua Vetere, longtemps
oubliée et redécouverte au XVIIIème
siècle car les ruines immenses de son
cirque, abandonnées sur l'Appia, atti-
rèrent les voyageurs du «Grand Tour»
à la mode à l'époque, Bénévent, la cité
des sorcières, Venosa, petite cité qui a
vu naître Horace, Tarente, où l'auteur
des «Liaisons dangereuses», Choder-
los de Laclos, est mort en refusant
l'extrême onction, Oria, Brindisi, Al-
tamura, capitale de la «foccacia», seule
ville où le McDonald's venu s'installer a
du fermer ses portes, boycotté par les
habitants.
C'est aussi par cette route qu'arrivèrent
Saint Pierre et Saint Paul (débarqués
de Palestine à Pouzzoles au nord de
Naples) en même temps que les pro-
duits de l'Orient.
Ou encore, c'est tout le long de la Via
Appia de Capoue à Rome que Spar-
taccus et ses six mille compagnons
esclaves comme lui, ont été crucifiés
par le Sénat de Rome.
C'est aussi sur l'Appia que les « stupri di
masse » (viols de masse), racontés dans
le film de Vittorio De Sica « La Ciociara »
adapté du roman d'Alberto Moravia,
auraient été commis par les troupes
françaises lors de l'offensive de Monte
Cassino. En 1961, Cannes avait donné
son prix d'interprétation féminine à
Sophia Loren pour son rôle dans ce film.
Aujourd'hui, la mafia est encore ter-
riblement présente sur une partie de
cette route mythique par ses salles
de jeux, les déchets toxiques déversés
dans les campagnes, contaminant la
fameuse « mozzarella di bufala campa-
na ».
Enfin, Jacques peut rejoindre Michela
pour quelques jours de vacances à Le
Salente, cette terre de l'extrême sud
de l'Italie, la destination la plus à la
mode dans le pays, que Renzi a compa-
ré à Ibiza.
circolissimo_decembre2016.indd 19 12/12/2016 10:42:30
Fête de la
befana
15 jan.
cinéma
1 - 8
février
pranzo
degli anziani
27 avril
Pour plus d'informations :
italia@circoloitaliano.fr / 02 35 70 64 73 / Page Facebook : circoloitalianorouen
evenements
La befana est de retour...
Le Circolo vous invite à sa rencontre traditionnelle de la
Befana. Salle Youri Gagarine, ST ETIENNE DU ROUVRAY
La 8ème édition de ce temps fort du Circolo aura lieu du
1er au 8 février au cinéma Ariel à Mont Saint-Aignan.
Au programme :
- Jeeg robot
- Fais de beaux rêves
- Fuocoammare
- L'ultima spiaggia
- Léa
Pranzo degli anziani
Comme tous les ans, le Circolo organise un déjeuner en
l'honneur des "seniors" à Saint Étienne du Rouvray.
circolissimo_decembre2016.indd 20 12/12/2016 10:42:31

Contenu connexe

Similaire à Circolissimo Décembre 2016

Lettre aux auditeurs Rcf26 juin 2013
Lettre aux auditeurs Rcf26 juin 2013Lettre aux auditeurs Rcf26 juin 2013
Lettre aux auditeurs Rcf26 juin 2013Rcf26
 
Le Pupille des Douanes n°200
Le Pupille des Douanes n°200Le Pupille des Douanes n°200
Le Pupille des Douanes n°200
Carole Galland
 
Pipelette n°7 - Newsletter Senioriales de l'hiver 2018
Pipelette n°7 - Newsletter Senioriales de l'hiver 2018Pipelette n°7 - Newsletter Senioriales de l'hiver 2018
Pipelette n°7 - Newsletter Senioriales de l'hiver 2018
Senioriales
 
Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014
Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014
Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014
Chercheurs d'Autres
 
Radio
RadioRadio
Bulletin 2014 2015 - Tulipes
Bulletin 2014 2015 - TulipesBulletin 2014 2015 - Tulipes
Bulletin 2014 2015 - Tulipesrctsud2014
 
Aygulfois mai 2014 web
Aygulfois mai 2014 webAygulfois mai 2014 web
Aygulfois mai 2014 web
saint aygulf
 
Pipelette n°4 - Newsletter Senioriales du printemps 2018
Pipelette n°4 - Newsletter Senioriales du printemps 2018Pipelette n°4 - Newsletter Senioriales du printemps 2018
Pipelette n°4 - Newsletter Senioriales du printemps 2018
Senioriales
 
Volume 23.4
Volume 23.4Volume 23.4
Volume 23.4
aderm
 
Pipelette n°8 - Newsletter Senioriales du printemps 2019
Pipelette n°8 - Newsletter Senioriales du printemps 2019Pipelette n°8 - Newsletter Senioriales du printemps 2019
Pipelette n°8 - Newsletter Senioriales du printemps 2019
Senioriales
 
Le Vent d'Autan n°2 - Année 2000-2001
Le Vent d'Autan n°2 - Année 2000-2001Le Vent d'Autan n°2 - Année 2000-2001
Le Vent d'Autan n°2 - Année 2000-2001Hervé Piglowski
 
Communiqu'ailes Octobre
Communiqu'ailes OctobreCommuniqu'ailes Octobre
Communiqu'ailes Octobre
Entre Ailes Ste-Julie
 
Vpc 98 6pc
Vpc 98 6pcVpc 98 6pc
Vpc 98 6pc
CQH
 
mereville echos #167.pdf
mereville echos #167.pdfmereville echos #167.pdf
mereville echos #167.pdf
DAUTREMENTVALERIE
 
Journal n°16
Journal n°16 Journal n°16
Journal n°16
RebreuveRanchicourt1
 
Malakocktail 79
Malakocktail 79 Malakocktail 79
Malakocktail 79
Malakocktail
 
KP10
KP10KP10
Rêve-Elle-Action de l'hiver 2021
Rêve-Elle-Action de l'hiver 2021Rêve-Elle-Action de l'hiver 2021
Rêve-Elle-Action de l'hiver 2021
Cybersolidaires
 
Malakocktail 79
Malakocktail 79Malakocktail 79
Malakocktail 79
Malakocktail
 

Similaire à Circolissimo Décembre 2016 (20)

Lettre aux auditeurs Rcf26 juin 2013
Lettre aux auditeurs Rcf26 juin 2013Lettre aux auditeurs Rcf26 juin 2013
Lettre aux auditeurs Rcf26 juin 2013
 
Le Pupille des Douanes n°200
Le Pupille des Douanes n°200Le Pupille des Douanes n°200
Le Pupille des Douanes n°200
 
Pipelette n°7 - Newsletter Senioriales de l'hiver 2018
Pipelette n°7 - Newsletter Senioriales de l'hiver 2018Pipelette n°7 - Newsletter Senioriales de l'hiver 2018
Pipelette n°7 - Newsletter Senioriales de l'hiver 2018
 
Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014
Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014
Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014
 
20 balafon juin 2013
20 balafon   juin 201320 balafon   juin 2013
20 balafon juin 2013
 
Radio
RadioRadio
Radio
 
Bulletin 2014 2015 - Tulipes
Bulletin 2014 2015 - TulipesBulletin 2014 2015 - Tulipes
Bulletin 2014 2015 - Tulipes
 
Aygulfois mai 2014 web
Aygulfois mai 2014 webAygulfois mai 2014 web
Aygulfois mai 2014 web
 
Pipelette n°4 - Newsletter Senioriales du printemps 2018
Pipelette n°4 - Newsletter Senioriales du printemps 2018Pipelette n°4 - Newsletter Senioriales du printemps 2018
Pipelette n°4 - Newsletter Senioriales du printemps 2018
 
Volume 23.4
Volume 23.4Volume 23.4
Volume 23.4
 
Pipelette n°8 - Newsletter Senioriales du printemps 2019
Pipelette n°8 - Newsletter Senioriales du printemps 2019Pipelette n°8 - Newsletter Senioriales du printemps 2019
Pipelette n°8 - Newsletter Senioriales du printemps 2019
 
Le Vent d'Autan n°2 - Année 2000-2001
Le Vent d'Autan n°2 - Année 2000-2001Le Vent d'Autan n°2 - Année 2000-2001
Le Vent d'Autan n°2 - Année 2000-2001
 
Communiqu'ailes Octobre
Communiqu'ailes OctobreCommuniqu'ailes Octobre
Communiqu'ailes Octobre
 
Vpc 98 6pc
Vpc 98 6pcVpc 98 6pc
Vpc 98 6pc
 
mereville echos #167.pdf
mereville echos #167.pdfmereville echos #167.pdf
mereville echos #167.pdf
 
Journal n°16
Journal n°16 Journal n°16
Journal n°16
 
Malakocktail 79
Malakocktail 79 Malakocktail 79
Malakocktail 79
 
KP10
KP10KP10
KP10
 
Rêve-Elle-Action de l'hiver 2021
Rêve-Elle-Action de l'hiver 2021Rêve-Elle-Action de l'hiver 2021
Rêve-Elle-Action de l'hiver 2021
 
Malakocktail 79
Malakocktail 79Malakocktail 79
Malakocktail 79
 

Circolissimo Décembre 2016

  • 1. Circolissimo * Italie à Rouen * Culture Dario Fo ci ha lasciato, scopa, briscola, trisette, la via appia,... Vie du circolo Page facebook du Circolo, la fête de la Befana,... circolissimo_decembre2016.indd 1 12/12/2016 10:42:17
  • 2. Cari soci, Eccoci arrivati al termine di un altro anno ed in prossimità delle festività, voglio ancora una volta salutare, ringraziare e porgere i miei più sinceri Auguri di buon Natale ed un felice Anno Nuovo, a tutti i nostri soci e alle rispettive famiglie. Un ringraziamento speciale a tutti quelle persone che si sono adoperate a favore della nostra Associazione a coloro che hanno offerto il loro tempo per lo sviluppo del CIRCOLO ITALIANO, e a tutti nostri sponsor. Grazie di cuore a tutti ! Guardando avanti al 2017, vorrei segnalarvi i nostri prossimi appuntamenti, a cominciare dal 15 gennaio con la festa della Befana, continuando con il nostro consueto appuntamento con la settimana di cinema italiano che si terrà come sempre al cinema Ariel a Mont Saint-Aignan, quest'anno dal primo al otto feb- braio, ed a tutti gli altri appuntamenti che vi saranno comunicati volta per volta sulla nostra nuova pagina Facebook (pagina 7). BUON NATALE E UN FELICE ANNO NUOVO ! Con amicizia, Edito Buon Natale e felice anno nuovo ! Votre président Patrick ZILLI circolissimo_decembre2016.indd 2 12/12/2016 10:42:22
  • 3. Sommaire 4 10 20 La vie du circolo Il Circolo è sur facebook, le Circolo et la banque alimentaire,... Culture Dario Fo nous a quitté, Via Appia, Scopa, Briscola, Tresette,... Agenda Fête de la befana, semaine du cinéma, pranzo degli anziani,... 9 Cucina italiana Spaghetti all'arrabiata, spaghetti alla carbonara. circolissimo_decembre2016.indd 3 12/12/2016 10:42:22
  • 4. Vie du circolo -4- Francis : Jean Marie, comment ont été initiées ces journées de formation ? Jean Marie : en France, près de 3 mil- lions de personnes ont recours à l’aide alimentaire. Devant le constat que beaucoup de ces personnes ne cui- sinaient plus, la Banque Alimentaire, avec ses ateliers désire redonner à chacun le goût des plats simples à préparer. L’antenne de Bois Guillaume dont je suis le responsable a été tout de suite preneuse. Francis : dans quelle mesure ces 3 jours de rencontres sont importants ? Jean Marie : Ces séances sont des actions collectives, sources de convi- vialité et de partage, qui permettent de mettre en valeur les savoir-faire des personnes accueillies tout en fa- vorisant les échanges, les conseils pratiques et astuces pour réussir à cuisiner de manière équilibrée et éco- nomique. Francis : et cette année, c’est une ren- contre autour de la cuisine italienne ? Jean Marie : oui, tout le monde appré- cie cette cuisine simple à réaliser, qui demande des ingrédients faciles à trouver à des prix abordables pour des plats toujours appréciés. Le circolo et la banque alimentaire de Francis TYC En octobre 2016, le Circolo s’associe au projet de la Mairie de Bois-Guillaume pour dispenser trois cours de cuisine italienne aux personnes bénéficiaires de la Banque Alimentaire. Jean Marie Angot est le responsable de ce projet. circolissimo_decembre2016.indd 4 12/12/2016 10:42:23
  • 5. Francis : la mairie de Bois Guillaume sou- tien votre action ? Jean Marie : Comme chaque année, les ser- vices de la mairie financent ce projet et nous met à disposition une salle avec cui- sine. Egalement, les Jardins Familiaux de Bois Guillaume nous offrent les légumes pour les recettes. Francis : en conclusion, ces 3 jours autour des pâtes, pizzas, raviolis, risotto, panna- cotta ont été une réussite ? Jean Marie : La réussite est d’avoir réuni des personnes volontaires dans une ambiance chaleureuse. Chacun a trouvé sa place d’égal à égal, content d’avoir appris des recettes simples et bonnes, facilement faisables chez soi et d’avoir eu le plaisir de cuisiner... italien ! Merci aux cuisinières du Circolo : Liliane et Laura et buon appetito bien sûr ! circolissimo_decembre2016.indd 5 12/12/2016 10:42:24
  • 6. Vie du circolo -6- Un napolitain à Rouen BARONE Tommaso est né à Castellam- mare di Stabia en la province de Naples le 25 Novembre 1944. Deuxième de trois frères, un papa mécanicien et la maman mère au foyer. Le papa très ca- tholique souhaitant avoir au moins un prêtre dans la famille, inscrit les deux fils aînés au Séminaire Diocésaine de la ville ; Inutile de dire que l’éduca- tion et l’enseignement y ont été très stricts. Mais la vocation n’étant pas là, il quitte le Séminaire vers l’âge de 15 ans après y avoir passé 5 ans. Suite à la mort précoce de son père, Tommaso décide de partir en France en octobre 1963 rejoindre une tante (la sœur de sa maman) qui habitait Thionville. *Première découverte de la neige* ! Le vœux de Tommaso, suite à ses études du Français et de l’Anglais c’était de devenir inter- prèteouguidetouristique dans sa province natale de Naples. Faut-il le rappeler que Pompéi, Le Vésuve, Capri, Sorrente, la côte Amalfitaine se trouvent à cet endroit ! D’où l’idée de venir en France pour perfection- ner son Français et passer ensuite en Angleterre pour la même raison en ce qui concerne l’Anglais. En France, au début, il a fait un peu tous les mé- tiers sans connaître rien de particulier. L’essentiel pour lui c’était d’avoir du travail. D’ailleurs , son unique fierté, c’est de n’avoir jamais pointé un seul jour au chômage. Lors d’un déplacement sur Sotteville en Octobre 66 pour une entreprise qui participait à la construction de la société SOPALIN il a connu sa femme Mado avec qui il s’est marié en 1968 et avec qui il a eu son seul enfant Ra- phaël. *Donc adieu l’interprète et le guide touristique !* Embauché chez Sopalin en tant qu’ou- vrier, il a gravi tous les échelons en terminant sa carrière comme cadre Responsable de la Sécurité sur le tra- vail et Responsable de la Formation professionnelle après 37 ans de mai- son. circolissimo_decembre2016.indd 6 12/12/2016 10:42:25
  • 7. Le Circolo a sa page Facebook Nous essayons de diversifier les in- fos que nous publions : vous trouvez toutes nos activités à venir, des ru- briques culinaires, des photos de vacances, des vidéos sur les cours de Riccardo et de notre chorale... En fait tout ce qui concerne notre as- sociation. Bien sûr, ce site doit être en constante évolution. Pour ce faire, toutes nos rubriquessontouvertesàtoutesettous. Ainsi, vous pouvez publier un sujet qui vous tient à cœur : passez au local rue des Charrettes un jour de permanence, le mardi et jeudi après-midi à partir de 15H afin de nous soumettre vos idées. Rappel : Vous n’avez aucune obligation d’abonnement pour pouvoir lire notre page facebook. Notrepageestun lientrèsimportant,un moyen de communication instantané. Il suffit chaque jour de la consulter pour suivre toute l’actualité du Circolo. Le compte Facebook du Circolo continue sa vie avec de plus en plus de vues. Pour y accéder : www.facebook.com/circoloitalianorouen Depuis 2004 il est à la retraite et oc- cupe son temps en faisant partie de diverses associations dont le CIRCO- LO. Il a connu le Circolo, comme son ami Alfonso Partipilo, lorsque le Pré- sident était Sante DONA et qui avait ses locaux à St Etienne du Rouvray à l’occasion d’un renouvellement de passeport. Il a été pendant des années, membre actif du Circolo et membre du CA et a tenu également pendant quelques années des permanences hebdomadaires dans les locaux. Aujourd’hui, il est toujours disponible pour aider lors des diverses festivités du Circolo (Befana, Repas des Anciens, etc.). En regardant le parcours d’Alfonso, je me suis dit qu’on aurait pu venir en- semble dans sa fiat 500 ! ET POUR CONFORTER NOS CONNAIS- SANCES : C’est dans les chantiers navals de Castellammare di Stabia que furent construits les bateaux école de la Marine Nationale : Christophe COLOMB mis à l’eau le 4 Avril 1928 et l’Amérigo VESPUCCI mis à l’eau le 22 février 1931. Castellammare di Stabiapossède éga- lement une station thermale avec 27 sources d’eaux minérales différentes qui soignent les maladies des reins, du foie, des intestins etc… C’est aussi à Castellammare di Sta- bia que vit le jour Luigi DENZA le 24 février 1846 le compositeur de la cé- lèbre chanson Funiculi-Funiculà lors de la Piedigrotta à Naples en 1880. circolissimo_decembre2016.indd 7 12/12/2016 10:42:25
  • 8. Ici nous n’avons pas d’été indien, mais nous avons l’été normand, propice à la découverte de ce site, entre le NOU- VEAU MONDE et LES ESSARTS. Nous nous sommes retrouvés munis de Pataugas et de bâtons, et surtout de bonne humeur, pour entreprendre notre première rando automnale. Sur les conseils et recommandations de Michelle,notregroupederandonneurs s’est mis en marche, pour découvrir les sous bois colorés et flamboyants, ac- compagné du soleil…. Avant de parvenir aux falaises, d’où l’on aperçoit les méandres de la Seine, nous découvrons au fur et à mesure les vestiges de l’oppidum « du latin oppi- dum au pluriel oppida » qui serpentent à travers la forêt. Après quelques commentaires sur les restes de l’oppidum, nous reprenons la randonnée en direction des troglo- dytes (habitat naturel rudimentaire) dont une association envisage de réhabiliter la fonction « logement » s’inspirantdestroglodytesdeMATERA, Basilicate (SASSI di MATERA). Après le passage le long des troglo- dytes et sous les cavernes, puis l’arrêt photos, le groupe rejoint l’interve- nant; guide conférencier de la DRAC, mais avant son intervention « pause biscotti amaretti café». Le public est très attentif aux expli- cations fournies sur l’implantation et l’architecture de l’oppidum (les maté- riau, le façonnage…). Puis nous nous dirigeons vers d’autres vestiges ou reste de fortifications, en faisant plusieurs haltes pour déchif- frer les clichés pris grâce aux satellites qui balaient ces sites historiques. En- suite, nous nous déplaçons vers le « Fanum » emplacement dédié à une ou plusieurs divinités. Après ce voyage à travers le temps et notre civilisation occidentale on comprend mieux le développement de certaines villes ou métropoles ac- tuelles. Merci, à tous les participants (tes), et dans l’attente de nouvelles aventures, à bientôt. RANDO : LES ROCHES d’ORIVAL Vie du circolo -6- De Patrick CIAGLIA circolissimo_decembre2016.indd 8 12/12/2016 10:42:26
  • 9. Préparation : Faites cuire les spaghettis dans un grand volume d’eau bouillante salée. Pendant ce temps, faites chauffer l’huile d’olive dans une poêle. Ajoutez l’ail et le piment ; l’ail ne doit pas colorer. Une fois les spaghettis cuits, ajoutez-les dans la poêle et tournez-les dans l’huile aromatisée. Parsemez de basilic et de pecorino râpé. Pour 2 personnes : 300 g de spaghettis. Vie culinaire -9- Spaghetti all'arrabiata de Lilie Zilli Ingredienti > 1 à 2 gousses d’ail > 10 à 15 cl d’huile d’olive > 1 ou 2 piments secs > 2 feuilles de basilic > pecorino ou parmesan. AL Ingredienti > 100g de lard de poitrine ou de joue de porc > 1 gousse d’ail / 2 œufs > 70 g de parmesan ou pecorino > huile d'olive Préparation : Faites cuire les spaghettis dans un grand volume d’eau bouillant salée. Pendant ce temps, découper le lard en fines lamelles et faites-le revenir dans une poêle avec l’huile d’olive et l’ail écrasé. Dans un grand bol, battez les œufs avec la moitié du fromage râpé. Une fois les spaghettis cuits, ajoutez-les dans la poêle avec le lard, puis les œufs battus. Ajoutez le fromage restant et servez. Buon appetito ! Spaghetti à la carbonara de Lilie Zilli circolissimo_decembre2016.indd 9 12/12/2016 10:42:26
  • 11. Domenica15gennaio2017alleore14 SALLEFESTIVEYOURIGAGARINE, avenuedesCoquelicots (SAINTETIENNEDUROUVRAY) Touslesadhérentsde60ANSetplus,PRÉSENTSALAFÊTEetàjourdeleur cotisation2016,recevrontlepanettonetraditionneletpourrontrenouveler leuradhésionpour2017:individuelle=18€-couple=28€ DistributiondefriandisesàtouslesENFANTSPRÉSENTS NONADHÉRENTS:uneparticipationde5€parpersonnevousserademan- déeàl’entrée. Lepointd’orguedel’après-midisera laGRANDETOMBOLA dotéedenombreuxlots(etbiend’autres) JOUEZETGAGNEZ! >4billets:5€ >10billets:10€ >25billets:20€ aveclaparticipationde lachoraleduCircoloetses40chanteurs. 123 4567891011121 31415161718192021 2223232425262728293 0313233343536373839 4041424344454647484 9505152535455565 758596061626 *-Tombola- circolissimo_decembre2016.indd 11 12/12/2016 10:42:26
  • 12. Dario FO né le 24 mars 1926 à SAN- GIANO près de VARESE, est décédé à MILAN ce 13 octobre 2016 ; écrivain, metteur en scène, le monde a perdu un homme de théâtre complet, un être engagé. Il fut l’un des drama- turges italiens les plus représentés dans le monde avec GOLDONI et reçut le prix Nobel de littérature en 1997. Il aimait la France, il lui avait été de- mandé de mettre en scène des pièces de Molière. En 2010, sa pièce « Mystère bouffe » fait son entrée au répertoire de la Comédie française. Les Italiens se souviendront de sa voix familière à la radio italienne dès les années 50, et vedette de la RAI avec des sketchs hilarants. MILAN était sa ville de toujours, une chapelle ardente a d’ailleurs été dressée dans un théâtre de la ville, dont le maire a déclaré une journée de deuil à l’occasion des funérailles sous la forme d’une cérémonie laïque sur la place du Duomo. Il était fils de militants antifascistes, diplômé en 1950 de l’Académie des Hommage à un homme de théâtre : Dario Fo nous a quitté Culture -12- DE Laurence HENNEQUIN circolissimo_decembre2016.indd 12 12/12/2016 10:42:26
  • 13. Beaux-Arts de BRERA à MILAN. Très tôt il se dirige vers le théâtre, avec pour maîtres MOLIERE et RUZZANTE (Angelo BEOLCO dramaturge véni- tien du 16° siècle) pour lesquels il ne cache pas son admiration. Il est difficile de séparer chez Dario FO le théâtre et l’engagement politique, il a en effet compris que le théâtre est l’art idéal pour rester en contact avec la réalité sociale, dans la mesure où il ne reste pas un « bouffon bourgeois » par ses idées mais aussi en épousant une autre forme et en montrant ses œuvres dans d’autres lieux. L’acteur se fait comprendre autant par les mots que par les mimiques, le corps, des gestes et attitudes. L’écri- ture elle-même est moins faite pour être lue que pour passer par le corps, la voix, les émotions d’un acteur, ce qu’a parfaitement résumé l’écrivain Stefano BENNI qui a dit « il était juste parce que la littérature ce n’est pas seulement écrire des livres mais aussi communiquer par la parole ». Le théâtre de Dario FO est très par- ticulier parce qu’il est inspiré par la traditionnelle commedia dell’arte : Il s’y retrouve la farce médiévale, et se mêlent l’improvisation, les onoma- topées, les parlers populaires, mais plus encore, une langue inventive, voire absurde avec dialectes locaux, accents régionaux, citations litté- raires. En 1969, sa pièce « MYSTERE BOUFFE » revisite les textes anciens en « grammelot » langue dérivée de la Commedia dell’arte, langage véhé- ment mais peu compréhensible qui entraine le rire du public, là encore il s’agit d’une pièce seul en scène, inspirée des mystères et jongleries populaires du Moyen-âge. La forme brillante de son théâtre n’empêche pas le fond car elle est le vecteur de ses idées. Dario FO est un avant-tout un homme engagé, parti en guerre toute sa vie contre la morale imposée par le Va- tican en Italie dans « LE PAPE ET LA SORCIERE », contre BERLUSCONI alors chef de gouvernement dans sa farce « L’ANORMAL BICEPHALE » (l’Anomalo bicefalo 2004) qui connut un immense succès en Italie mais fut censurée à la télévision, contre la mafia, la cor- ruption. Dans « MORT ACCIDENTELLE D’UN ANARCHISTE », basé sur un fait réel survenu à Milan en décembre 1969 (PINELLI cheminot anarchiste tombé de la fenêtre d’un commissa- riat « accidentellement  »), il démonte au fil de la pièce les arguments contra- dictoires des policiers et en donne sa version avec brio. Sensibles aux cercles de gauche, cer- tains lui ont reproché de côtoyer d’un peu trop près les mouvances les plus radicales, Dario FO restait un homme libre, ainsi il avait dissous sa compa- gnie en 1968 pour un groupe basé à BOLOGNE, « la NUOVA SCENA » liée au parti communiste italien, mais l’inso- lence libertaire de FO avait déplu aux instances du parti qui lui avait retiré son appui. té circolissimo_decembre2016.indd 13 12/12/2016 10:42:26
  • 14. Parce qu’il faut souligner l’impor- tance des troupes de théâtres qu’il a fondées, ambulantes d’abord, il a lan- cé plusieurs compagnies, « la NUOVA SCENA » qui eut plus d’abonnés dès la première année que le PICCOLO TEATRO à MILAN, et aussi « LA COM- MUNE » (LE COLLECTIF THEATRAL DE LA COMMUNE) dans les années 70 qui a porté le théâtre dans les entreprises et les quartiers populaires ; les pièces y sont jouées généralement en 2 actes et les membres consacrent le troi- sième à une discussion avec le public. Comment résumer une telle œuvre, peut-être par la phrase du jury de Stockholm qui l’avait distingué pour « avoir dans la tradition des bateleurs médiévaux, fustigé le pouvoir et res- tauré la dignité des humiliés». Une vie de combats, de convictions, de culture, et qui de nos jours ins- pirent d’autres auteurs de théâtre dans le monde, en Italie comme le courant du « théâtre de narration » représenté en Italie par Ascanio Ce- lestini notamment, que le Circolo Italiano avait rencontré au Théâtre de la FOUDRE à Petit-Quevilly. On se souviendra de Dario FO avec son physique généreux, son verbe chaleureux, ses fous rires, qui avait confié il y a peu au CORRIERE DELLA SERA, qu’il ne craignait pas la mort « si tu as bien vécu, c’est la juste conclu- sion de la vie ». Enfin, cet article est un hommage à Dario FO qui nous a quitté il y a peu ; mais comment parler de Dario FO sans évoquer Franca RAME comé- dienne, femme de lettres et femme politique, née dans une famille de comédiens de théâtre, avec laquelle il formait un couple mythique. Marié en 1954 à MILAN, rien ne leur a été épargné, censure ouverte, menaces, poursuites pour « délit d’opinion », enlèvement de Franca RAME par un commando fasciste qui l’a torturée et violée, ils ont tout traversé ensemble. La mort de son épouse l’avait beau- coup affecté. Alors si vous relisez cet article, à chaque « Dario FO », li- sez  « Dario FO et Franca RAME » circolissimo_decembre2016.indd 14 12/12/2016 10:42:27
  • 15. SCOPA, BRISCOLA, TRESSETTE de Mario Calabrese Culture Per ascoltare questa frase bisogna girare un po’ per i bar italiani, quelli di provincia, nei paesini, in quei bar non troppo alla moda che ancora resistono in molte parti d’Italia. In primavera e estate poi, non è neanche necessario andare nei bar. Basta girare nelle aree verdi, dove si trovano dei tavolini attrezzati per giocare a carte all’aria aperta. Scopa (con la variante dello scopone), briscola, tres- sette, sono infatti giochi di carte popolarissimi in Italia, che si giocano con le carte “napoletane”. Le origini sono molto antiche, sicuramente preceden- ti alla nascita dell’Italia. Nelle mie personali ricerche, ho trovato tracce di testi in latino, tradotti in napole- -15- circolissimo_decembre2016.indd 15 12/12/2016 10:42:28
  • 16. tano e anche in italiano, attribuiti a un monaco napoletano di nome Chitar- rella, vissuto nel 1700. Nel suo codice, Chitarrella spiega le 44 regole del gioco della scopuncola e della magna scopa (scopone), definite così: Scopo sic dicitur quia magna scopa; sco- pa enim vel scopuncula tribus chartis, scopo nove jocatur. Et scopa nomen ac- cipit a puncto quod fit omnes chartas de tabula tollendo, quasi tabula verrendo. Questo testo è stato tradotto in napo- letano un secolo più tardi: Lo scopone è chiamato accossì pecché è na scopa ngrannuta. La scopa, schiama- ta purzì scopetta, se joca co tre carte: lo scopone se joca co nove. E la scopa se an- nomena scopa pe lu fatto ca quanno chi joca tene lo punto arronza tutte le carte comme si scopasse la tavola. E infatti, nel gioco della scopa si fa un punto quando si prendono tutte le carte che stanno sul tavolo. È il grido di vittoria del giocatore fortunato, e viene sempre detto ad alta voce: SCOPA! (il verbo napoletano “arronzare” può essere tradotto in italiano come “prendere tutto”). Nel 1855 viene pubblicato, sempre a Napoli, il primo manuale sullo scopo- ne, il che fa presupporre che questo gioco sia nato in Italia meridionale, probabilmente a Napoli stessa, per poi estendersi al resto d’Italia con l’unità. Questa ipotesi è confermata dalla somiglianza con un gioco spagnolo chiamato Escoba (fino al 1861 Napoli è stata amministrata da un vicere spa- gnolo). circolissimo_decembre2016.indd 16 12/12/2016 10:42:28
  • 17. Anche il “tressette” è di origine napoletana o spagnola, e anche questo gioco è menzionato nel codice di Chitarrella. La briscola invece, probabil- mente originaria del nord Europa, si è diffusa nel nord Italia e in tutte le altre nazioni dove gli italiani erano presenti, a cominciare da certe zone della Slovenia e Croazia dove la cultu- ra italiana è ancora presente. Fatto sta che questi tre giochi, in qualche modo, si sono incon- trati e in un certo senso “fusi” a formare un blocco omogeneo. Quando ci si ritrova per giocare, si comincia con una partita di scopa. Finito il primo gioco, si deve concedere la rivincita all’avversario, giocando a brisco- la. Se il punteggio è in parità, si gioca la “bella”, con una partita di tressette. Quindi: scopa, briscola, tressette. Ore interminabili passate al tavolo da gioco, idealmente durante le giornate (e nottate) pigre delle vacanze di Natale, ac- canto a un focolare, con un “bicchierino” (e probabilmente anche di più) accanto. Giochi di carte resi celebri anche da vari film, come l’indimenticabile “Scopone scientifico” di Comencini, dove Alberto Sordi si faceva regolarmente “spennare” da gente più furba di lui; quindi, in defi- nitiva, elemento imprescindibile della cultura popolare italiana. circolissimo_decembre2016.indd 17 12/12/2016 10:42:28
  • 18. La via Appia de Muriel Toscani Culture Jacques, un français marié à Michela, députée italienne et philosophe, dé- cide de partir avec sac à dos, bâton et chaussures de marche pour affron- ter trois semaines de randonnée, de Rome jusqu'aux Pouilles par la Via Appia, la plus ancienne route de l'Oc- cident, de près de 500 km, qui unit la mer Tyrrhénienne aux mers Ionienne et Adriatique. Construite en 312 avant J-C., elle joignait à l'origine Rome à Capoue, puis fut prolongée jusqu'à Brindisi. «Tu n'as donc rien de mieux à faire ?» ironise Michela. Très vite, Jacques doit se rendre à l'évidence : La Via Appia n'est pas un chemin de paisible ran- donnée, dès la sortie de Rome elle n'a plus rien à voir avec la Via Appia qui part du forum. Alors, comme Pasolini, qui à la fin des années 50, avait racon- té dans «Longue route de sable» son tour des côtes italiennes à bord de sa Millecento, Jacques décide de partir au volant de sa FIAT. Commence alors une promenade à travers le Latium, la Campanie, la Ba- silicate et les Pouilles. Une partie de l'ancienne voie romaine est mainte- nantla«stradastatale7»(SS7). Jacques s'arrête çà et là, pour une plongée au cœur du sud italien, suivant le tracé oublié de l'Appia Antica, où se mêlent histoire et actualité, personnages et lieux dont certaines grandes cités an- tiques qu'on ne visite plus aujourd'hui. Si vous souhaitez mieux connaître la Via Appia, ce livre vous plaira : « Via Appia : Voyage sur la plus ancienne route d'Italie », de Jacques de Saint Victor. -18- circolissimo_decembre2016.indd 18 12/12/2016 10:42:29
  • 19. Castel Gondolfo, Cisterna, Latina, ca- pitale expérimentale de la ville fasciste, Terracina, où une montagne avait em- pêché les romains de tracer une ligne droite comme ils les aimaient, Formia, où se trouve la tombe de Cicéron, réfu- gié dans sa ville pour, croyait-il, éviter des assassins envoyés par Antoine qui lui coupèrent la tête et la main droite avant de les exposer sur le forum, San- ta Maria Capua Vetere, longtemps oubliée et redécouverte au XVIIIème siècle car les ruines immenses de son cirque, abandonnées sur l'Appia, atti- rèrent les voyageurs du «Grand Tour» à la mode à l'époque, Bénévent, la cité des sorcières, Venosa, petite cité qui a vu naître Horace, Tarente, où l'auteur des «Liaisons dangereuses», Choder- los de Laclos, est mort en refusant l'extrême onction, Oria, Brindisi, Al- tamura, capitale de la «foccacia», seule ville où le McDonald's venu s'installer a du fermer ses portes, boycotté par les habitants. C'est aussi par cette route qu'arrivèrent Saint Pierre et Saint Paul (débarqués de Palestine à Pouzzoles au nord de Naples) en même temps que les pro- duits de l'Orient. Ou encore, c'est tout le long de la Via Appia de Capoue à Rome que Spar- taccus et ses six mille compagnons esclaves comme lui, ont été crucifiés par le Sénat de Rome. C'est aussi sur l'Appia que les « stupri di masse » (viols de masse), racontés dans le film de Vittorio De Sica « La Ciociara » adapté du roman d'Alberto Moravia, auraient été commis par les troupes françaises lors de l'offensive de Monte Cassino. En 1961, Cannes avait donné son prix d'interprétation féminine à Sophia Loren pour son rôle dans ce film. Aujourd'hui, la mafia est encore ter- riblement présente sur une partie de cette route mythique par ses salles de jeux, les déchets toxiques déversés dans les campagnes, contaminant la fameuse « mozzarella di bufala campa- na ». Enfin, Jacques peut rejoindre Michela pour quelques jours de vacances à Le Salente, cette terre de l'extrême sud de l'Italie, la destination la plus à la mode dans le pays, que Renzi a compa- ré à Ibiza. circolissimo_decembre2016.indd 19 12/12/2016 10:42:30
  • 20. Fête de la befana 15 jan. cinéma 1 - 8 février pranzo degli anziani 27 avril Pour plus d'informations : italia@circoloitaliano.fr / 02 35 70 64 73 / Page Facebook : circoloitalianorouen evenements La befana est de retour... Le Circolo vous invite à sa rencontre traditionnelle de la Befana. Salle Youri Gagarine, ST ETIENNE DU ROUVRAY La 8ème édition de ce temps fort du Circolo aura lieu du 1er au 8 février au cinéma Ariel à Mont Saint-Aignan. Au programme : - Jeeg robot - Fais de beaux rêves - Fuocoammare - L'ultima spiaggia - Léa Pranzo degli anziani Comme tous les ans, le Circolo organise un déjeuner en l'honneur des "seniors" à Saint Étienne du Rouvray. circolissimo_decembre2016.indd 20 12/12/2016 10:42:31