L’ÉCONOMIE, C’EST PAS
COMPLIQUÉ
(MAIS ÇA PEUT FACILEMENT LE DEVENIR!)
FRANÇOIS DELORME
26 OCTOBRE 2016
L’ÉCONOMIE, AU CŒUR DE NOS VIES
• Œconomie : Vieux mot français -> « Mesnagement prudent qu'on fait de son bien, ou de cel...
TOUT EST ÉCONOMIE!!
• Les finances publiques
• Les taxes
• La croissance, la décroissance!
• Le chômage et l’inflation
• L...
POURQUOI ÉCRIRE DES LIVRES SUR L’ÉCONOMIE
• La trois grands messages du rapport Parent (1963) : « L’éducation, l’éducation...
EXEMPLE : HAUSSER LE SALAIRE MINIMUM À $15
POUR
CONTRE
MAIS L’ÉCONOMIE, ÇA PEUT DES FOIS ÊTRE
COMPLIQUÉ!!
SALAIRE MINIMUM À $15 : LA PREMIÈRE « ROUE »
Hausse
coûts PME
Diminution
heures
travaillées
Ou mises à
pied
Hausse du
chôm...
SALAIRE MINIMUM À $15 : LA DEUXIÈME « ROUE »
Hausse salaire
horaire
Hausse des
revenus
Hausse de la
consommation
Baisse du...
SALAIRE MINIMUM À $15 : UNE TROISIÈME « ROUE »
Hausse valeur
du choix de
rester à
l’école
Incitation
plus forte à
aller tr...
SALAIRE MINIMUM À $15 : EFFETS SIMULTANÉS
Hausse du
décrochage
Baisse du
chômage
Hausse du
chômage
SALAIRE MINIMUM À $15 : EFFETS INDIRECTS
• Qui travaille au salaire minimum?
• Les jeunes étudiants de 15 à 19 ans qui tra...
SALAIRE MINIMUM À $15 : EFFETS DE CASCADE
• Des études montrent que les salaires qui sont jusqu’à 25% au-dessus de salaire...
SALAIRE MINIMUM À $15 : ET LA PAUVRETÉ?
• Pour les trois mesures de pauvreté utilisée par Statistique Canada, le revenu ne...
UN AUTRE EXEMPLE : L’ACCORD DE LIBRE ÉCHANGE
CANADA-UNION EUROPÉENNE
• S’inscrit dans une tradition d’enlever les obstacle...
UN AUTRE EXEMPLE : L’ACCORD DE LIBRE ÉCHANGE
CANADA-UNION EUROPÉENNE
• Quand la Wallonie dit « on ne peut pas avaliser cet...
L’ÉCONOMIE, C’EST SUPER COMPLIQUÉ!!!
QUANTITÉ D’AUTRES SUJETS
• La classe moyenne
• Les inégalités
• Les taxes sur le carbone
• L’impact d’une baisse du dollar...
NOTRE MISSION À GÉRALD ET MOI…
• Simplifier
• Élaguer
• Factualiser
• Contextualiser
• Aller au vif du sujet
• Ne conserve...
NOTRE MISSION À GÉRALD ET MOI…
• Pour donner aux lecteurs l’info la plus juste possible.
• Pour que VOUS puissiez vous fai...
EN ÉTANT LE PLUS FACTUEL POSSIBLE
• On se bat pour l’information
• On se bat contre la (très forte) désinformation!
90% DE L’ÉCONOMIE, C’EST LA GROSSE BASE!
EXEMPLE : TAXE SUR LE CARBONE
DEMANDE
OFFRE ET DEMANDE
TAXE SUR LE CARBONE
TAXE SUR LE CARBONE
D*
Q2
TAXE SUR LE CARBONE
• Si la taxe fait augmenter le prix, les gens seront incités à en consommer moins (e.g. essence)
• Si ...
ALORS C’EST VRAI, L’ÉCONOMIE, FINALEMENT,
BIEN EXPLIQUÉE, C’EST PAS COMPLIQUÉ!!!
MERCI!
L'économie, c'est pour tout le monde!
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'économie, c'est pour tout le monde!

167 vues

Publié le

Conférence sur l'importance de la vulgarisation économique.

Publié dans : Économie & finance
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

L'économie, c'est pour tout le monde!

  1. 1. L’ÉCONOMIE, C’EST PAS COMPLIQUÉ (MAIS ÇA PEUT FACILEMENT LE DEVENIR!) FRANÇOIS DELORME 26 OCTOBRE 2016
  2. 2. L’ÉCONOMIE, AU CŒUR DE NOS VIES • Œconomie : Vieux mot français -> « Mesnagement prudent qu'on fait de son bien, ou de celuy d'autruy[..] » (Furetière (1690)) • De oikos : maison, propriété, avoir et nomos : usage, règle de conduite. • Donc, Gestion de la maison
  3. 3. TOUT EST ÉCONOMIE!! • Les finances publiques • Les taxes • La croissance, la décroissance! • Le chômage et l’inflation • Le dollar • L ’environnement • Acheter ou louer une voiture, une maison • Même payer ou non la facture du repas lors d’une première « date »!!
  4. 4. POURQUOI ÉCRIRE DES LIVRES SUR L’ÉCONOMIE • La trois grands messages du rapport Parent (1963) : « L’éducation, l’éducation et l’éducation » • Trois objectifs à Gérald et moi: « Vulgarisation, vulgarisation et vulgarisation » • Expliquer, montrer et donner des outils • Pas orienter, ni influencer. • Pas de gauche, ni de droite • Donner des outils pour mieux comprendre et juger des enjeux économique, politiques, socio- économiques.
  5. 5. EXEMPLE : HAUSSER LE SALAIRE MINIMUM À $15 POUR CONTRE
  6. 6. MAIS L’ÉCONOMIE, ÇA PEUT DES FOIS ÊTRE COMPLIQUÉ!!
  7. 7. SALAIRE MINIMUM À $15 : LA PREMIÈRE « ROUE » Hausse coûts PME Diminution heures travaillées Ou mises à pied Hausse du chômage $15
  8. 8. SALAIRE MINIMUM À $15 : LA DEUXIÈME « ROUE » Hausse salaire horaire Hausse des revenus Hausse de la consommation Baisse du chômage $15
  9. 9. SALAIRE MINIMUM À $15 : UNE TROISIÈME « ROUE » Hausse valeur du choix de rester à l’école Incitation plus forte à aller travailler Incitation plus forte laisser tomber les études Hausse du décrochage $15
  10. 10. SALAIRE MINIMUM À $15 : EFFETS SIMULTANÉS Hausse du décrochage Baisse du chômage Hausse du chômage
  11. 11. SALAIRE MINIMUM À $15 : EFFETS INDIRECTS • Qui travaille au salaire minimum? • Les jeunes étudiants de 15 à 19 ans qui travaillent à temps partiel. • Les trois quarts des bénéficiaires d’une hausse sont âgés entre 15 et 19 ans. • Les secteurs touchés sont à presque 90% la restauration et l’hébergement.
  12. 12. SALAIRE MINIMUM À $15 : EFFETS DE CASCADE • Des études montrent que les salaires qui sont jusqu’à 25% au-dessus de salaire minimum sont affectés par une majoration. • Dans les faits, une augmentation du salaire minimum touche indirectement 3 fois plus de salariés que ceux qui travaillent au salaire minimum.
  13. 13. SALAIRE MINIMUM À $15 : ET LA PAUVRETÉ? • Pour les trois mesures de pauvreté utilisée par Statistique Canada, le revenu net d’une personne seule est supérieur au seuil. • Il n’existe aucun critère objectif pouvant déterminer lequel des trois critères doit prévaloir lorsqu’on veut établir un seuil de pauvreté. • On peut toutefois s’entendre pour dire que le revenu annuel de 19 030 $ au salaire minimum est un très bas revenu et qu’il serait souhaitable de le relever. • La question est de savoir avec quel instrument : le salaire minimum, la fiscalité, les crédits de taxes ou d’impôt, etc.
  14. 14. UN AUTRE EXEMPLE : L’ACCORD DE LIBRE ÉCHANGE CANADA-UNION EUROPÉENNE • S’inscrit dans une tradition d’enlever les obstacles au commerce (e.g. tarifs) de sorte de stimuler la croissance. • Supposons 2 pays (Canada, UE) et 1 seul produit (le camembert). • Si le camembert français est frappé d’un tarif à l’importation au Canada de 40%, il coûtera plus cher arrivé ici et les consommateurs canadiens préféreront le camembert le Baie St-Paul. • Comme cela implique une contrepartie, les importations de camemberts de Baie St-Paul par les Européens sont aussi frappés d’un tarif. • Le but du libre échange est d’abolir (ou du moins abaisser) les tarifs de part et d’autre. • Cela s’applique simultanément sur des milliers de produits. • On utilise un modèle de simulation pour estimer les impacts économiques et identifier les gagnants et les perdants.
  15. 15. UN AUTRE EXEMPLE : L’ACCORD DE LIBRE ÉCHANGE CANADA-UNION EUROPÉENNE • Quand la Wallonie dit « on ne peut pas avaliser cet accord » que veut-elle dire? • 1) Les négos sont secrètes • 2) On ne comprend pas les impacts sur les PME, les agriculteurs, etc. • 3) En cas de conflits entre États et multinationales, qui va trancher? Pas assez de précisions pour ratifier.
  16. 16. L’ÉCONOMIE, C’EST SUPER COMPLIQUÉ!!!
  17. 17. QUANTITÉ D’AUTRES SUJETS • La classe moyenne • Les inégalités • Les taxes sur le carbone • L’impact d’une baisse du dollar sur les exportations
  18. 18. NOTRE MISSION À GÉRALD ET MOI… • Simplifier • Élaguer • Factualiser • Contextualiser • Aller au vif du sujet • Ne conserver que le suc • Avec un minimum de données objectives • Sans trahir les nuances
  19. 19. NOTRE MISSION À GÉRALD ET MOI… • Pour donner aux lecteurs l’info la plus juste possible. • Pour que VOUS puissiez vous faire une opinion éclairée • Rilke: Ce sont les questions qui sont importantes, pas les réponses!!
  20. 20. EN ÉTANT LE PLUS FACTUEL POSSIBLE • On se bat pour l’information • On se bat contre la (très forte) désinformation!
  21. 21. 90% DE L’ÉCONOMIE, C’EST LA GROSSE BASE!
  22. 22. EXEMPLE : TAXE SUR LE CARBONE
  23. 23. DEMANDE
  24. 24. OFFRE ET DEMANDE
  25. 25. TAXE SUR LE CARBONE
  26. 26. TAXE SUR LE CARBONE D* Q2
  27. 27. TAXE SUR LE CARBONE • Si la taxe fait augmenter le prix, les gens seront incités à en consommer moins (e.g. essence) • Si une subvention fait baisser le prix, les gens seront incités à en consommer davantage (e.g. voitures électriques). • Si on comprend ça, on comprend 90% de l’économie!!
  28. 28. ALORS C’EST VRAI, L’ÉCONOMIE, FINALEMENT, BIEN EXPLIQUÉE, C’EST PAS COMPLIQUÉ!!!
  29. 29. MERCI!

×