Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Accompagner les jeunes dans/sur les mondes numériques. Le défi de l'éducation.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 42 Publicité

Accompagner les jeunes dans/sur les mondes numériques. Le défi de l'éducation.

Télécharger pour lire hors ligne

Conférence de Dorie Bruyas de Fréquence écoles sur le rôle et la place des éducateurs dans l'accompagnement des pratiques numériques des jeunes. Une conférence organisée à Saint-étienne, Roanne et Montbrison dans le cadre de l'évènement EVENT42 organisé les 30 et 31 janvier 2015

Conférence de Dorie Bruyas de Fréquence écoles sur le rôle et la place des éducateurs dans l'accompagnement des pratiques numériques des jeunes. Une conférence organisée à Saint-étienne, Roanne et Montbrison dans le cadre de l'évènement EVENT42 organisé les 30 et 31 janvier 2015

Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Les utilisateurs ont également aimé (20)

Publicité

Similaire à Accompagner les jeunes dans/sur les mondes numériques. Le défi de l'éducation. (20)

Plus par Association Fréquence écoles (20)

Publicité

Plus récents (20)

Accompagner les jeunes dans/sur les mondes numériques. Le défi de l'éducation.

  1. 1. ACCOMPAGNER LES JEUNES DANS/SUR LES MONDES NUMÉRIQUES > Le défi de l'éducation Intervention de Dorie Bruyas FRÉQUENCE ÉCOLES – Médiathèque de la Loire - Décembre 2014 -
  2. 2. Dorie Bruyas Co-Directrice de Fréquence écoles, Association d’éducation aux médias → en charge de la production des ressources éducatives, des publications de l’association et de la programmation www.EVENT42.fr
  3. 3. Les adultes, Les jeunes et les écrans Un problème de valeur...
  4. 4. 4 représentations qui freinent le passage à l'action des éducateurs - au sens large -
  5. 5. 1. Un traitement anxiogène du sujet – une certaine panique morale
  6. 6. 2. Une certaine idée de la culture... Enfin de la bonne !
  7. 7. 3. Une fausse idée de ce que font les jeunes sur Internet
  8. 8. Quelles compétences numériques pour les jeunes ? → BAROMETRE TIC Région Rhône-alpes
  9. 9. Des incohérences déclaratives Par exemple : Ils savent télécharger de la musique et des vidéos sur Internet mais ni en torrent ni en direct download. En parallèle, il semble évident qu'il est difficile pour un jeune ne pas savoir en matière de numérique. INSERT IMAGE PHOTOSH OP
  10. 10. Les jeunes semblent avoir l'habitude d'installer de nouveaux logiciels 66% des jeunes disent avoir appris en autonomie MAIS Seulement 3% des jeunes essayent de se débrouiller seuls face à une difficulté.
  11. 11. Un problème de sexe ? Les garçons et les filles ne sont pas à égalité
  12. 12. Par exemple - 13% des garçons ont une vision claire de la notion de système d'exploitation contre 4% des filles -
  13. 13. Des jeunes – trop/très - exposés au marketing ?
  14. 14. En parallèle, un langage marketing particulièrement intégré. Les jeunes nomment les systèmes d'exploitation mais ne savent pas expliquer leur fonctionnement ni leur fonction, par exemple. Dans les focus group, ils formulent énormément de marques de téléphone, évoquant le marketing. Plus de 50% des jeunes ne comprennent pas le modèle économique de Google.
  15. 15. 4. L'ère du contrôle social... et parental.
  16. 16. Et les écrans sont bien souvent décriés au sujet de : - La consommation excessive - La violence entre jeunes - Qualité des relations sociales - La pornographie - Sommeil, perte de repères...
  17. 17. Et d’ailleurs, vous, de quoi souhaitiez vous parler aujourd’hui ?
  18. 18. Et nos interventions dans les collèges qui visent à encourager le développement de projets d'éducation aux médias. → 77 collèges → 570 heures d'intervention 1.L’addiction aux jeux vidéo, au smartphone, à Internet n'existe pas Voir les travaux de l’Académie des Sciences http://www.medscape.fr/ voirarticle/3504757
  19. 19. « Si l’addiction au smartphone n’existe pas, pourquoi voit-on des articles sur le sujet ? Pour le comprendre, il faut se remettre en mémoire que la psychiatrie et la psychologie ne sont pas des disciplines neutres. Elles sont des disciplines au service du pouvoir. Elles individualisent, sélectionnent, et trient des comportements. Elles tracent sur le grand tableau de nos comportements la limite entre le normal et le pathologique. En ce sens, elles nous aident a donner un sens plus précis à des conduites qui n’en ont pas encore parce qu’elles sont trop nouvelles. Les smartphones sont apparus il y a une génération. Ils font partie de tous nouveaux objets que la culture doit assimiler au cours de sa conversion au numérique. » @Doueihi, 2008
  20. 20. Et nos interventions dans les collèges qui visent à encourager le développement de projets d'éducation aux médias. → 77 collèges → 570 heures d'intervention 2. L’augmentation de la violence corrélée à l'augmentation des médias > La violence numériques excessive, ? les incivilités entre jeunes, Aucune preuve de cette idée même si l’on sait que ne les progressent jeunes « pas déjà depuis violents 50 ans. ou exposés à la violence » consomment plus d’images violentes
  21. 21. Et nos interventions dans les collèges qui visent à encourager le développement de projets d'éducation aux médias. → 77 collèges → 570 heures d'intervention 3. Le zapping et > le La réseau violence ne menace excessive, pas l'intelligence. les incivilités entre jeunes, ne progressent pas depuis 50 ans. Mais nous font vivre l'apprentissage autrement.
  22. 22. 4. Les jeunes ont toujours une vie privée sur le net.
  23. 23. « Les jeunes sont obsédés par leur vie privée. Ils veulent avoir le contrôle de leur vie sociale à tous les niveaux. Leur préoccupation majeure est de pouvoir se construire librement, sans avoir leurs parents sur le dos. Alors ils apprennent à maîtriser les paramètres de confidentialité des services qu’ils utilisent, même s’ils sont compliqués. Ou alors, ils les détournent en se créant des faux profils avec des pseudos. » C’est la raison pour laquelle les jeunes cherchent de nouveaux lieux de socialisation en ligne lorsque leurs parents deviennent leurs amis sur Facebook ou les suivent sur Twitter. « Ce n’est pas cool quand la famille débarque là où on traîne avec ses amis. Alors on trouve un nouvel endroit » Danah Boyd, Sociologue américaine, spécialiste de l’adolescence et du numérique
  24. 24. Elie Pariser TED-Talks « Les bulles de filtres »
  25. 25. Et afin de bénéficier du web, peut-être faut il aussi changer nos pratiques ?
  26. 26. Si l’on veut, que les jeunes, tous les jeunes puissent se servir des opportunités du web, il faut régler les soucis de compétences.
  27. 27. 29 Et au delà des compétences, faire le point sur ce que les médias numériques changent, modifient, questionnent, interpellent. Et redéfinir nos métiers…
  28. 28. 30 Faire le lien entre modèle économique des médias, exposition à la publicité, frustration et consommation.
  29. 29. 31 Apprendre à gérer l’information, son traitement, les modalités de recherche sur le web.
  30. 30. 32 Développer l’estime de soi des jeunes, pour les aider à se construire en toute liberté
  31. 31. 33 Lutter contre la discrimination en déconstruisant les stéréotypes médiatiques…
  32. 32. 34 Entrer dans une dimension stratégique d’utilisation des médias sociaux et de construction son identité numérique en ligne.
  33. 33. 35 Savoir contribuer à une société numérique du partage de la connaissance.
  34. 34. 36 - Qu’est ce que ça change pour les professionnels que vous êtes ?
  35. 35. Que peut on attendre des professionnels de l’éducation ? > Prendre en compte les enjeux éducatifs de la société de l’information. > Connaitre les pratiques culturelles des jeunes, entrer en relation avec les jeunes. > Développer ses propres compétences numériques. > Faire l’effort de penser la pédagogie à l'heure des réseaux, de l’internet et du numérique. > Ne pas s’attarder sur les freins matériels, les logiques d’équipement.
  36. 36. Pourquoi EVENT42 est un début de réponse ? Un évènement construit avec les collectivités - la région RRA + le CG de la Loire + Saint étienne métropole + La ville de Saint étienne -, les associations et l’éducation nationale pour changer de regard, apprendre, se former, se questionner…
  37. 37. Le 31 Janvier 2015 à St étienne • Un espace autour des jeux vidéo • Un espace autour de l’image, de la fabrication numérique d’info • Un espace pour faire le point sur les images et les petits • Un espace autour de la robotique et de la programmation • Des CONF METIERS et des MINI CONF • Un espace pour valoriser les initiatives numériques et éducatives du territoire
  38. 38. Le 30 Janvier 2015 à St étienne, à 15H00, on vous donne RDV Une visite sur mesure pour les acteurs du territoire.
  39. 39. L’éducation au numérique et la loire : > Canopé, centre de ressources > Les formations de la DANE > Zoomacom - centre de ressources pour l’éducation au numérique > Les EPN et les médiateurs numériques
  40. 40. MERCI DE VOTRE ATTENTION... Plus d'infos sur nous : www.frequence-ecoles.org - dorie@frequence-ecoles.org - sur EVENT42 www.event42.fr dorie@frequence-ecoles.org Www.frequence-ecoles.org

×