SlideShare une entreprise Scribd logo

Catalogue de Formation GRABHN | 2015 - 2016

Le GRAB HN vous propose son programme de formations innovantes et adaptées aux réalités du terrain.

1  sur  17
Télécharger pour lire hors ligne
Catalogue de Formation GRABHN | 2015 - 2016
C A T A L O G U E D E F O R M A T I O N S
POUR NOUS CONTACTER
2015/2016
SE FORMERaux techniques innovantes
utilisées en agriculture biologique
ELEVAGE | MARAICHAGE
|GRANDESCULTURES|
CONVERSION | REGLEMENTATION
Groupement Régional des Agriculteurs BIO de Haute-Normandie
9, rue de la Petite Cité | CS 80 882
27008 Evreux Cedex
T 02 32 78 80 46 F 09 53 32 33 16
M contact@grabhn.fr
W www.bio-normandie.org
Conception/réalisation:GRABHN|LesagriculteursBIOdeHaute-Normandie•Créditsphotos:CarolineDEGRAVE,RodolpheMURIE•septembre2015
A noter :
Le GRAB HN déménage !
A partir du 1er décembre,
sa nouvelle adresse sera :
Pôle de l’Agriculture biologique
Voie des Vendaises
Parc d’activités du Vauvray
27100 Val de Reuil
Δ Acquérir de nouvelles
compétences
C’est l’objectif premier de la formation. La
formation permet d’être autonome et plus à
l’aise dans sa prise de décisions.
Δ Echanger sur ses pratiques
La formation permet des échanges
professionnels, de créer des liens avec d’autres
agriculteurs, de nouveaux collègues... L’activité
agricole est souvent synonyme de travail
solitaire... Se former, c’est aussi s’ouvrir aux
autres, sortir de chez soi et de ses habitudes.
Δ Réactualiser en permanence ses
connaissances
Les techniques évoluent sans cesse. Se
former permet de s’adapter aux techniques et
règlementations nouvelles.
Δ Comprendre ce que l’on fait
On sait parfois comment «il faut faire» mais on
ne sait pas toujours pourquoi. Comprendre ce
que l’on fait donne du sens, de la cohérence
à ses actes. La formation aide à mieux
comprendre le pourquoi de ses pratiques, à
mieux argumenter, à mieux s’affirmer.
Δ Créer un déclic
Certaines compétences ne s’acquièrent pas en
2 jours. La formation permet une ouverture,
un déclic, une initiation. Accompagné par le
formateur dans un domaine qui paraissait
incompréhensible, le stagiaire reçoit les bases
pour démarrer et pratiquer.
Δ Lever le nez du guidon
Sortir de la routine, partager d’autres
expériences, prendre du recul par à rapport à
son exploitation... c’est aussi se dégager du
temps pour avancer plus sereinement.
POURQUOI SE FORMER ?
Sommaire
3	 POURQUOI SE FORMER ?
4-5	 PRODUIRE EN BIO : 	
	 POURQUOI PAS VOUS ?
6-11	 ELEVAGE
12-15	 GRANDES CULTURES
16-23	 MARAÎCHAGE
24-25	 ARBORICULTURE
26	 REGLEMENTATION / 	
	TRANSMISSION
27-28	 LES FORMATIONS
	 DE NOS PARTENAIRES
29	 BULLETIN D’INSCRIPTION
30	 AIDES ET PRISES EN 	
	 CHARGE FINANCIÈRES
Bénéficiez du crédit d’impôt !
Le crédit d’impôt permet aux chefs d’exploitation imposés au bénéfice réel (1)
de disposer d’une
aide à la formation de 9,61 euros par heure (SMIC horaire 1er janvier 2015), dans la limite de 40
heures par an et par exploitation(2)
. Si vous n’êtes pas imposable, vous bénéficierez également de
cette aide, sous forme de remboursement par le Trésor public(3)
.
Important : cette aide n’est valable que pour les formations payantes !
(1) Le dispositif ne s’applique pas pour les exploitations au forfait.
(2) Sauf dans le cas des GAEC où vous pourrez déclarer le total d’heures de formation passées en 2012 par l’ensemble des associés, dans la limite de 40 heures par
associé.
(3) Si le crédit d’impôt formation est supérieur à votre impôt, la différence vous est également restituée.
Le Groupement Régional des Agriculteurs BIO
de Haute-Normandie est une association créée
par et pour les agriculteurs qui oeuvre depuis
20 ans au développement de la bio, agriculture
durable, respectueuse des Hommes et de leur
environnement.
Que vous soyez déjà engagé en agriculture
biologique ou simplement interessé par des
techniques alternatives de production, le GRAB HN
vous propose un programme de formations
innovantes et adaptées aux réalités du terrain.
L’offre de formation que vous allez découvrir a été élaborée dans un seul
objectif : répondre à vos besoins, quel que soit votre profil, en prenant en
compte les problématiques actuelles de notre métier.
Ceux qui souhaitent s’installer en bio pourront acquérir de solides bases avant
de développer leurs activités, tandis que les producteurs plus expérimentés
pourront perfectionner leurs pratiques et diversifier leurs débouchés.
Cette année, de nouvelles formations verront le jour, en particulier sur le
maraîchage, l’élevage et le sol.
Cette offre est loin d’être figée et ne demande qu’à s’enrichir, en fonction de
vos attentes. Quelques thèmes vous sont proposés pour chaque production :
il ne tient qu’à vous de nous demander de les programmer !
6 bonnes raisons pour se former
Edito
par Laurent MOINET
Président du GRAB HN
Eleveur laitier biologique
« Celui qui aime apprendre
est bien près du savoir »
Confucius
2
4
Cette formation est faite pour moi si :
•	 Je souhaite découvrir ce que signifie concrètement produire en bio (réglementation,
mode de production, débouchés) en dehors de toute idée reçue.
Intervenant(s) :	 Romain FREDON et Joseph DUHAMEL, conseillers techniques du GRAB HN
		 Agriculteurs biologiques
Public visé :
Agriculteurs conventionnels,
porteurs de projet, ...
i Romain FREDON
02 32 78 22 07 | 06 95 75 69 47
E r.fredon@grabhn.fr O Présentation de l’AB : cahier des charges
et certification, les filières de production, les
marchés, le réseau d’acteurs-opérateurs
O Les dispositifs d’aides à la conversion bio
O Visite d’une ferme en conversion vers l’AB
O Elevage (alimentation et pâturage, soins,
bâtiments) : incidences d’une conversion bio et
perspectives
PROGRAMME
OBJECTIFS
π S’informer sur l’agriculture biologique et les
filières
π Réfléchir à un projet de conversion, étudier la
faisabilité d’un passage en bio
π Découvrir des systèmes bio
π Avoir des repères techniques et économiques
c Date(s) et lieu(x) :
Vendredi 15 janvier 2016 et
Vendredi 22 janvier 2016
Session de 2 jours
de 9h30 à 17h30
Δ Lycée agricole de Chambray 	
(27)
Lycée agricole d’Yvetot (76)
PRODUIRE EN BIO :
POURQUOI PAS MOI ?
GRANDES CULTURES / ELEVAGE
Sur deux jours, j’aborde les aspects techniques,
règlementaires et économiques de la conversion à
l’agriculture biologique.
Je découvre le mode de production bio sur une exploitation
en polyculture-élevage convertie partiellement à l’AB !
Si je passe en
bio, vais-je voir
baisser mes
rendements ?
J’entends souvent
parler de l’agriculture
biologique mais au final
je connais peu ce mode
de production et ses
aspects règlementaires....
Comment faire
techniquement pour
le désherbage et la
gestion phytosanitaire
de mes cultures ?
Produire en bio,
pourquoi pas moi?
Dates de sessions
sur demande
spécial agri !
Perfectionner le pâturage des vaches laitières en bio | 9
Nos autres formations sur demande | 11
Parasitisme à l’herbe, parasitisme des jeunes en stabulation | 8
Santé alternative dans les élevages de monogastriques | 10
ELEVAGE
« Celui qui aime apprendre
est bien près du savoir »
Confucius
8 9
ELEVAGEELEVAGE
Public visé :
Eleveurs bovins bio et
conventionnels, porteurs de
projet à l’installation, salariés
agricoles...
Intervenant(s) :	 Jean-Marie NICOL, vétérinaire praticien
O Cycle de vie des parasites
O Parasitisme au pâturage
O Parasites des jeunes en stabulation
O Prise de sang et interprétation des résultats
d’analyses
π Mieux gérer le parasitisme en pâturage
tournant
π Etre en mesure d’élaborer une stratégie de lutte
en s’appuyant sur la conduite du troupeau au
pâturage et des outils d’évaluation des menaces
π Améliorer sa prise de décision quant au choix
de l’utilisation d’un traitement défensif ou
offensif
i Joseph DUHAMEL
02 35 59 47 27 | 06 02 37 56 64
E j.duhamel@grabhn.fr
c Date(s) et lieu(x) :
Mardi 3 novembre 2015 et
Mercredi 16 décembre 2015
Session de 2 jours
de 9h30 à 17h30
Δ Bec-Thomas (27) et lieu à
déterminer
PARASITISME A L’HERBE, PARASITISME DES JEUNES
EN STABULATION
PROGRAMME
OBJECTIFS
Cette formation est faite pour moi si :
•	 Je souhaite optimiser la gestion parasitaire de mon troupeau bovin en cas de
pâturage tournant.
Public visé :
Eleveurs bovins bio et
conventionnels, salariés
agricoles...
Intervenant(s) :	 Eric FAVRE, éleveur laitier à Blain (44) et ancien conseiller en pâturage
O Rappel (dimensionnement, conduite de
pâturage et d’élevage…)
O Préparation du pâturage d’automne et d’hiver
O Elever ses génisses en élevage autonome
O Aménager le pâturage des génisses
π Optimiser son système herbager autonome
π Etablir un diagnostic du système herbager afin
d’y apporter des pistes d’amélioration et faire
évoluer ses pratiques.
i Joseph DUHAMEL
02 35 59 47 27 | 06 02 37 56 64
E j.duhamel@grabhn.fr
c Date(s) et lieu(x) :
Jeudi 23 septembre 2015 et
Jeudi 21 janvier 2016
Session de 2 jours
de 9h30 à 17h30
Δ Saint-Vaast-du-Val (76) et
Saint-Vaast-Dieppedalle (76)
PERFECTIONNER LE PÂTURAGE
DES VACHES LAITIÈRES EN BIO
PROGRAMME
OBJECTIFS
Notes .........................................................................................................................................................................................................................................
.........................................................................................................................................................................................................................................................
.........................................................................................................................................................................................................................................................
.........................................................................................................................................................................................................................................................
.........................................................................................................................................................................................................................................................
.........................................................................................................................................................................................................................................................
.........................................................................................................................................................................................................................................................
.........................................................................................................................................................................................................................................................

Contenu connexe

Tendances

Atelier le séchage en grange, une assurance récolte. Mais à quel prix ?
Atelier le séchage en grange, une assurance récolte. Mais à quel prix ?Atelier le séchage en grange, une assurance récolte. Mais à quel prix ?
Atelier le séchage en grange, une assurance récolte. Mais à quel prix ?Institut de l'Elevage - Idele
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 4 comment créer une dynamique...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 4 comment créer une dynamique...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 4 comment créer une dynamique...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 4 comment créer une dynamique...Institut de l'Elevage - Idele
 
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Institut de l'Elevage - Idele
 
Produire autrement pour un élevage ovin durable et rentable
Produire autrement pour un élevage ovin durable et rentableProduire autrement pour un élevage ovin durable et rentable
Produire autrement pour un élevage ovin durable et rentableInstitut de l'Elevage - Idele
 
Diagnostic des pratiques fourragères dans une exploitation agricole
Diagnostic des pratiques fourragères dans une exploitation agricoleDiagnostic des pratiques fourragères dans une exploitation agricole
Diagnostic des pratiques fourragères dans une exploitation agricoleInstitut de l'Elevage - Idele
 
JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...
JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...
JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...Institut de l'Elevage - Idele
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...Institut de l'Elevage - Idele
 
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR FlècheQuelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR FlècheInstitut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (20)

Fermoscopie bio n°6
Fermoscopie bio n°6Fermoscopie bio n°6
Fermoscopie bio n°6
 
Fermoscopie bio n°1
Fermoscopie bio n°1 Fermoscopie bio n°1
Fermoscopie bio n°1
 
Fermoscopie bio n°13
Fermoscopie bio n°13Fermoscopie bio n°13
Fermoscopie bio n°13
 
Fermoscopie bio n°5
Fermoscopie bio n°5Fermoscopie bio n°5
Fermoscopie bio n°5
 
Fermoscopie bio n°7
Fermoscopie bio n°7Fermoscopie bio n°7
Fermoscopie bio n°7
 
Fermoscopie bio n° 2
Fermoscopie bio n° 2Fermoscopie bio n° 2
Fermoscopie bio n° 2
 
Fermoscopie bio n°12
Fermoscopie bio n°12Fermoscopie bio n°12
Fermoscopie bio n°12
 
Fermoscopie bio n°14
Fermoscopie bio n°14Fermoscopie bio n°14
Fermoscopie bio n°14
 
Fermoscopie bio n°11
Fermoscopie bio n°11Fermoscopie bio n°11
Fermoscopie bio n°11
 
Fermoscopie bio n°16
Fermoscopie bio n°16Fermoscopie bio n°16
Fermoscopie bio n°16
 
L'élevage ovin en symbiose avec l'environnement
L'élevage ovin en symbiose avec l'environnementL'élevage ovin en symbiose avec l'environnement
L'élevage ovin en symbiose avec l'environnement
 
Atelier le séchage en grange, une assurance récolte. Mais à quel prix ?
Atelier le séchage en grange, une assurance récolte. Mais à quel prix ?Atelier le séchage en grange, une assurance récolte. Mais à quel prix ?
Atelier le séchage en grange, une assurance récolte. Mais à quel prix ?
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 4 comment créer une dynamique...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 4 comment créer une dynamique...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 4 comment créer une dynamique...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 4 comment créer une dynamique...
 
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
 
Produire autrement pour un élevage ovin durable et rentable
Produire autrement pour un élevage ovin durable et rentableProduire autrement pour un élevage ovin durable et rentable
Produire autrement pour un élevage ovin durable et rentable
 
Diagnostic des pratiques fourragères dans une exploitation agricole
Diagnostic des pratiques fourragères dans une exploitation agricoleDiagnostic des pratiques fourragères dans une exploitation agricole
Diagnostic des pratiques fourragères dans une exploitation agricole
 
S'installer en élevage ovin (2ème partie)
S'installer en élevage ovin (2ème partie)S'installer en élevage ovin (2ème partie)
S'installer en élevage ovin (2ème partie)
 
JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...
JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...
JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
 
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR FlècheQuelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
 

En vedette

What is Mobile Marketing?
What is Mobile Marketing?What is Mobile Marketing?
What is Mobile Marketing?Jerome Sudan
 
Web 2.0 Business Models
Web 2.0 Business ModelsWeb 2.0 Business Models
Web 2.0 Business ModelsTeemu Arina
 
Creative Web 2.0 Learning
Creative Web 2.0 LearningCreative Web 2.0 Learning
Creative Web 2.0 LearningJudy O'Connell
 
My edu & Exp documents
My edu & Exp documentsMy edu & Exp documents
My edu & Exp documentsIndudhar Appu
 
Totemly awesome
Totemly awesomeTotemly awesome
Totemly awesomeclunch
 
medicinales, aromaticas y condimenticias
medicinales, aromaticas y condimenticiasmedicinales, aromaticas y condimenticias
medicinales, aromaticas y condimenticiasEzequiel Gonzalez
 
Algebralineal
AlgebralinealAlgebralineal
Algebralinealmadel7
 
Curso de certificación del uso de las tic
Curso de certificación del uso de las ticCurso de certificación del uso de las tic
Curso de certificación del uso de las ticmilagrospol
 
Groupe imprimerie nationale brochure corporate-2013
Groupe imprimerie nationale brochure corporate-2013Groupe imprimerie nationale brochure corporate-2013
Groupe imprimerie nationale brochure corporate-2013Market Engel SAS
 
Présentaion site web
Présentaion site webPrésentaion site web
Présentaion site webRobert Gimenez
 
Energiasalternativas
EnergiasalternativasEnergiasalternativas
Energiasalternativasrotariojose
 
Rapport annuel 2014
Rapport annuel 2014Rapport annuel 2014
Rapport annuel 2014Mauve-marie
 
Diaporama 1 an Accueil de Jour Miribel
Diaporama 1 an Accueil de Jour MiribelDiaporama 1 an Accueil de Jour Miribel
Diaporama 1 an Accueil de Jour MiribelVSDS
 
L'ONU propose de taxer la malbouffe
L'ONU propose de taxer la malbouffeL'ONU propose de taxer la malbouffe
L'ONU propose de taxer la malbouffeGil Durand
 
Género y exclusión social. Guía para la incorporación del enfoque de género e...
Género y exclusión social. Guía para la incorporación del enfoque de género e...Género y exclusión social. Guía para la incorporación del enfoque de género e...
Género y exclusión social. Guía para la incorporación del enfoque de género e...Federacion Enlace
 
Monétisation de blog : mythe ou réalité
Monétisation de blog : mythe ou réalitéMonétisation de blog : mythe ou réalité
Monétisation de blog : mythe ou réalitéZak Le Messager
 
Stephen king presentation en français
Stephen king presentation en françaisStephen king presentation en français
Stephen king presentation en françaismaari_26
 

En vedette (20)

What is Mobile Marketing?
What is Mobile Marketing?What is Mobile Marketing?
What is Mobile Marketing?
 
Web 2.0 Business Models
Web 2.0 Business ModelsWeb 2.0 Business Models
Web 2.0 Business Models
 
Creative Web 2.0 Learning
Creative Web 2.0 LearningCreative Web 2.0 Learning
Creative Web 2.0 Learning
 
My edu & Exp documents
My edu & Exp documentsMy edu & Exp documents
My edu & Exp documents
 
Totemly awesome
Totemly awesomeTotemly awesome
Totemly awesome
 
medicinales, aromaticas y condimenticias
medicinales, aromaticas y condimenticiasmedicinales, aromaticas y condimenticias
medicinales, aromaticas y condimenticias
 
Algebralineal
AlgebralinealAlgebralineal
Algebralineal
 
Curso de certificación del uso de las tic
Curso de certificación del uso de las ticCurso de certificación del uso de las tic
Curso de certificación del uso de las tic
 
Groupe imprimerie nationale brochure corporate-2013
Groupe imprimerie nationale brochure corporate-2013Groupe imprimerie nationale brochure corporate-2013
Groupe imprimerie nationale brochure corporate-2013
 
Présentaion site web
Présentaion site webPrésentaion site web
Présentaion site web
 
Thèse Wendt Guillaume
Thèse Wendt GuillaumeThèse Wendt Guillaume
Thèse Wendt Guillaume
 
Fspp
FsppFspp
Fspp
 
Energiasalternativas
EnergiasalternativasEnergiasalternativas
Energiasalternativas
 
Rapport annuel 2014
Rapport annuel 2014Rapport annuel 2014
Rapport annuel 2014
 
Diaporama 1 an Accueil de Jour Miribel
Diaporama 1 an Accueil de Jour MiribelDiaporama 1 an Accueil de Jour Miribel
Diaporama 1 an Accueil de Jour Miribel
 
L'ONU propose de taxer la malbouffe
L'ONU propose de taxer la malbouffeL'ONU propose de taxer la malbouffe
L'ONU propose de taxer la malbouffe
 
Género y exclusión social. Guía para la incorporación del enfoque de género e...
Género y exclusión social. Guía para la incorporación del enfoque de género e...Género y exclusión social. Guía para la incorporación del enfoque de género e...
Género y exclusión social. Guía para la incorporación del enfoque de género e...
 
CVAlejandroGayan
CVAlejandroGayanCVAlejandroGayan
CVAlejandroGayan
 
Monétisation de blog : mythe ou réalité
Monétisation de blog : mythe ou réalitéMonétisation de blog : mythe ou réalité
Monétisation de blog : mythe ou réalité
 
Stephen king presentation en français
Stephen king presentation en françaisStephen king presentation en français
Stephen king presentation en français
 

Similaire à Catalogue de Formation GRABHN | 2015 - 2016

Catalogue formation des professionnels agricoles de Dordogne
Catalogue formation des professionnels agricoles de DordogneCatalogue formation des professionnels agricoles de Dordogne
Catalogue formation des professionnels agricoles de DordogneColline Deschamps
 
Webinaire oekobeef demarche societale de la filiere viande c guinot
Webinaire oekobeef demarche societale de la filiere viande c guinotWebinaire oekobeef demarche societale de la filiere viande c guinot
Webinaire oekobeef demarche societale de la filiere viande c guinotInstitut de l'Elevage - Idele
 
Atelier 4 Développer la valeur ajoutée par une diversification rémunératrice ...
Atelier 4 Développer la valeur ajoutée par une diversification rémunératrice ...Atelier 4 Développer la valeur ajoutée par une diversification rémunératrice ...
Atelier 4 Développer la valeur ajoutée par une diversification rémunératrice ...Institut de l'Elevage - Idele
 
Etude Dévoppement Durable - "Demain, mon restaurant passe au durable"
Etude Dévoppement Durable - "Demain, mon restaurant passe au durable"Etude Dévoppement Durable - "Demain, mon restaurant passe au durable"
Etude Dévoppement Durable - "Demain, mon restaurant passe au durable"Harris Interactive France
 
Presentation RSE groupe Pierre Fabre 2016 fr
Presentation RSE groupe Pierre Fabre 2016 frPresentation RSE groupe Pierre Fabre 2016 fr
Presentation RSE groupe Pierre Fabre 2016 frPierre Fabre Group
 
Catalogue_2023_Formation_continue_personnels_EA.pdf
Catalogue_2023_Formation_continue_personnels_EA.pdfCatalogue_2023_Formation_continue_personnels_EA.pdf
Catalogue_2023_Formation_continue_personnels_EA.pdfMarie862601
 
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?Institut de l'Elevage - Idele
 
Le rapport d'activité 2015 de FranceAgriMer vient de paraître
Le rapport d'activité 2015 de FranceAgriMer vient de paraîtreLe rapport d'activité 2015 de FranceAgriMer vient de paraître
Le rapport d'activité 2015 de FranceAgriMer vient de paraîtreFranceAgriMer
 
Rapport développement durable 2015 du Groupement des Mousquetaires
Rapport développement durable 2015 du Groupement des Mousquetaires Rapport développement durable 2015 du Groupement des Mousquetaires
Rapport développement durable 2015 du Groupement des Mousquetaires yann le gigan
 
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdfDossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdfpbcom1998
 
Bilan Ceraq 2014
Bilan Ceraq 2014Bilan Ceraq 2014
Bilan Ceraq 2014Nadegeg
 

Similaire à Catalogue de Formation GRABHN | 2015 - 2016 (20)

Catalogue formation des professionnels agricoles de Dordogne
Catalogue formation des professionnels agricoles de DordogneCatalogue formation des professionnels agricoles de Dordogne
Catalogue formation des professionnels agricoles de Dordogne
 
Webinaire oekobeef demarche societale de la filiere viande c guinot
Webinaire oekobeef demarche societale de la filiere viande c guinotWebinaire oekobeef demarche societale de la filiere viande c guinot
Webinaire oekobeef demarche societale de la filiere viande c guinot
 
Atelier 4 Développer la valeur ajoutée par une diversification rémunératrice ...
Atelier 4 Développer la valeur ajoutée par une diversification rémunératrice ...Atelier 4 Développer la valeur ajoutée par une diversification rémunératrice ...
Atelier 4 Développer la valeur ajoutée par une diversification rémunératrice ...
 
Catalogue ANFOPEIL 2020
Catalogue ANFOPEIL 2020Catalogue ANFOPEIL 2020
Catalogue ANFOPEIL 2020
 
AGRI-INFO du 26-12-17
AGRI-INFO du 26-12-17AGRI-INFO du 26-12-17
AGRI-INFO du 26-12-17
 
[Ege hauts de france] synthèse ateliers
[Ege hauts de france] synthèse ateliers[Ege hauts de france] synthèse ateliers
[Ege hauts de france] synthèse ateliers
 
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clésAtelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
 
Etude Dévoppement Durable - "Demain, mon restaurant passe au durable"
Etude Dévoppement Durable - "Demain, mon restaurant passe au durable"Etude Dévoppement Durable - "Demain, mon restaurant passe au durable"
Etude Dévoppement Durable - "Demain, mon restaurant passe au durable"
 
Presentation RSE groupe Pierre Fabre 2016 fr
Presentation RSE groupe Pierre Fabre 2016 frPresentation RSE groupe Pierre Fabre 2016 fr
Presentation RSE groupe Pierre Fabre 2016 fr
 
Catalogue_2023_Formation_continue_personnels_EA.pdf
Catalogue_2023_Formation_continue_personnels_EA.pdfCatalogue_2023_Formation_continue_personnels_EA.pdf
Catalogue_2023_Formation_continue_personnels_EA.pdf
 
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
 
Le rapport d'activité 2015 de FranceAgriMer vient de paraître
Le rapport d'activité 2015 de FranceAgriMer vient de paraîtreLe rapport d'activité 2015 de FranceAgriMer vient de paraître
Le rapport d'activité 2015 de FranceAgriMer vient de paraître
 
GAOv2021 : L'application Déclic Travail
GAOv2021 : L'application Déclic TravailGAOv2021 : L'application Déclic Travail
GAOv2021 : L'application Déclic Travail
 
Quelques expériences de CORADE en matière de conseil agricole
Quelques expériences de CORADE en matière de conseil agricoleQuelques expériences de CORADE en matière de conseil agricole
Quelques expériences de CORADE en matière de conseil agricole
 
Rapport développement durable 2015 du Groupement des Mousquetaires
Rapport développement durable 2015 du Groupement des Mousquetaires Rapport développement durable 2015 du Groupement des Mousquetaires
Rapport développement durable 2015 du Groupement des Mousquetaires
 
DP Bilan- lauréats New DEAL Biotech
DP Bilan- lauréats New DEAL BiotechDP Bilan- lauréats New DEAL Biotech
DP Bilan- lauréats New DEAL Biotech
 
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdfDossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
 
Green Hope - Lancement
Green Hope - LancementGreen Hope - Lancement
Green Hope - Lancement
 
HECMAG_V13N1
HECMAG_V13N1HECMAG_V13N1
HECMAG_V13N1
 
Bilan Ceraq 2014
Bilan Ceraq 2014Bilan Ceraq 2014
Bilan Ceraq 2014
 

Plus de Groupement Régional des Agriculteurs BIO de Haute-Normandie

Plus de Groupement Régional des Agriculteurs BIO de Haute-Normandie (9)

Fiche repère rendements grandes cultures bio 2014
Fiche repère rendements grandes cultures bio 2014Fiche repère rendements grandes cultures bio 2014
Fiche repère rendements grandes cultures bio 2014
 
Des échanges pour cultiver l'autonomie des fermes bio
Des échanges pour cultiver l'autonomie des fermes bioDes échanges pour cultiver l'autonomie des fermes bio
Des échanges pour cultiver l'autonomie des fermes bio
 
Exposition L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui !
Exposition L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui !Exposition L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui !
Exposition L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui !
 
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°5
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°5L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°5
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°5
 
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°4
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°4L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°4
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°4
 
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°3
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°3L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°3
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°3
 
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°2
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°2L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°2
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°2
 
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°1
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°1L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°1
L'agriculture sans chimie, moi j'dis oui panneau n°1
 
Les cahiers techniques de Haute-Normandie | Polyculture-élevage n°2
Les cahiers techniques de Haute-Normandie | Polyculture-élevage n°2Les cahiers techniques de Haute-Normandie | Polyculture-élevage n°2
Les cahiers techniques de Haute-Normandie | Polyculture-élevage n°2
 

Catalogue de Formation GRABHN | 2015 - 2016

  • 2. C A T A L O G U E D E F O R M A T I O N S POUR NOUS CONTACTER 2015/2016 SE FORMERaux techniques innovantes utilisées en agriculture biologique ELEVAGE | MARAICHAGE |GRANDESCULTURES| CONVERSION | REGLEMENTATION Groupement Régional des Agriculteurs BIO de Haute-Normandie 9, rue de la Petite Cité | CS 80 882 27008 Evreux Cedex T 02 32 78 80 46 F 09 53 32 33 16 M contact@grabhn.fr W www.bio-normandie.org Conception/réalisation:GRABHN|LesagriculteursBIOdeHaute-Normandie•Créditsphotos:CarolineDEGRAVE,RodolpheMURIE•septembre2015 A noter : Le GRAB HN déménage ! A partir du 1er décembre, sa nouvelle adresse sera : Pôle de l’Agriculture biologique Voie des Vendaises Parc d’activités du Vauvray 27100 Val de Reuil
  • 3. Δ Acquérir de nouvelles compétences C’est l’objectif premier de la formation. La formation permet d’être autonome et plus à l’aise dans sa prise de décisions. Δ Echanger sur ses pratiques La formation permet des échanges professionnels, de créer des liens avec d’autres agriculteurs, de nouveaux collègues... L’activité agricole est souvent synonyme de travail solitaire... Se former, c’est aussi s’ouvrir aux autres, sortir de chez soi et de ses habitudes. Δ Réactualiser en permanence ses connaissances Les techniques évoluent sans cesse. Se former permet de s’adapter aux techniques et règlementations nouvelles. Δ Comprendre ce que l’on fait On sait parfois comment «il faut faire» mais on ne sait pas toujours pourquoi. Comprendre ce que l’on fait donne du sens, de la cohérence à ses actes. La formation aide à mieux comprendre le pourquoi de ses pratiques, à mieux argumenter, à mieux s’affirmer. Δ Créer un déclic Certaines compétences ne s’acquièrent pas en 2 jours. La formation permet une ouverture, un déclic, une initiation. Accompagné par le formateur dans un domaine qui paraissait incompréhensible, le stagiaire reçoit les bases pour démarrer et pratiquer. Δ Lever le nez du guidon Sortir de la routine, partager d’autres expériences, prendre du recul par à rapport à son exploitation... c’est aussi se dégager du temps pour avancer plus sereinement. POURQUOI SE FORMER ? Sommaire 3 POURQUOI SE FORMER ? 4-5 PRODUIRE EN BIO : POURQUOI PAS VOUS ? 6-11 ELEVAGE 12-15 GRANDES CULTURES 16-23 MARAÎCHAGE 24-25 ARBORICULTURE 26 REGLEMENTATION / TRANSMISSION 27-28 LES FORMATIONS DE NOS PARTENAIRES 29 BULLETIN D’INSCRIPTION 30 AIDES ET PRISES EN CHARGE FINANCIÈRES Bénéficiez du crédit d’impôt ! Le crédit d’impôt permet aux chefs d’exploitation imposés au bénéfice réel (1) de disposer d’une aide à la formation de 9,61 euros par heure (SMIC horaire 1er janvier 2015), dans la limite de 40 heures par an et par exploitation(2) . Si vous n’êtes pas imposable, vous bénéficierez également de cette aide, sous forme de remboursement par le Trésor public(3) . Important : cette aide n’est valable que pour les formations payantes ! (1) Le dispositif ne s’applique pas pour les exploitations au forfait. (2) Sauf dans le cas des GAEC où vous pourrez déclarer le total d’heures de formation passées en 2012 par l’ensemble des associés, dans la limite de 40 heures par associé. (3) Si le crédit d’impôt formation est supérieur à votre impôt, la différence vous est également restituée. Le Groupement Régional des Agriculteurs BIO de Haute-Normandie est une association créée par et pour les agriculteurs qui oeuvre depuis 20 ans au développement de la bio, agriculture durable, respectueuse des Hommes et de leur environnement. Que vous soyez déjà engagé en agriculture biologique ou simplement interessé par des techniques alternatives de production, le GRAB HN vous propose un programme de formations innovantes et adaptées aux réalités du terrain. L’offre de formation que vous allez découvrir a été élaborée dans un seul objectif : répondre à vos besoins, quel que soit votre profil, en prenant en compte les problématiques actuelles de notre métier. Ceux qui souhaitent s’installer en bio pourront acquérir de solides bases avant de développer leurs activités, tandis que les producteurs plus expérimentés pourront perfectionner leurs pratiques et diversifier leurs débouchés. Cette année, de nouvelles formations verront le jour, en particulier sur le maraîchage, l’élevage et le sol. Cette offre est loin d’être figée et ne demande qu’à s’enrichir, en fonction de vos attentes. Quelques thèmes vous sont proposés pour chaque production : il ne tient qu’à vous de nous demander de les programmer ! 6 bonnes raisons pour se former Edito par Laurent MOINET Président du GRAB HN Eleveur laitier biologique « Celui qui aime apprendre est bien près du savoir » Confucius 2
  • 4. 4 Cette formation est faite pour moi si : • Je souhaite découvrir ce que signifie concrètement produire en bio (réglementation, mode de production, débouchés) en dehors de toute idée reçue. Intervenant(s) : Romain FREDON et Joseph DUHAMEL, conseillers techniques du GRAB HN Agriculteurs biologiques Public visé : Agriculteurs conventionnels, porteurs de projet, ... i Romain FREDON 02 32 78 22 07 | 06 95 75 69 47 E r.fredon@grabhn.fr O Présentation de l’AB : cahier des charges et certification, les filières de production, les marchés, le réseau d’acteurs-opérateurs O Les dispositifs d’aides à la conversion bio O Visite d’une ferme en conversion vers l’AB O Elevage (alimentation et pâturage, soins, bâtiments) : incidences d’une conversion bio et perspectives PROGRAMME OBJECTIFS π S’informer sur l’agriculture biologique et les filières π Réfléchir à un projet de conversion, étudier la faisabilité d’un passage en bio π Découvrir des systèmes bio π Avoir des repères techniques et économiques c Date(s) et lieu(x) : Vendredi 15 janvier 2016 et Vendredi 22 janvier 2016 Session de 2 jours de 9h30 à 17h30 Δ Lycée agricole de Chambray (27) Lycée agricole d’Yvetot (76) PRODUIRE EN BIO : POURQUOI PAS MOI ? GRANDES CULTURES / ELEVAGE Sur deux jours, j’aborde les aspects techniques, règlementaires et économiques de la conversion à l’agriculture biologique. Je découvre le mode de production bio sur une exploitation en polyculture-élevage convertie partiellement à l’AB ! Si je passe en bio, vais-je voir baisser mes rendements ? J’entends souvent parler de l’agriculture biologique mais au final je connais peu ce mode de production et ses aspects règlementaires.... Comment faire techniquement pour le désherbage et la gestion phytosanitaire de mes cultures ? Produire en bio, pourquoi pas moi? Dates de sessions sur demande spécial agri !
  • 5. Perfectionner le pâturage des vaches laitières en bio | 9 Nos autres formations sur demande | 11 Parasitisme à l’herbe, parasitisme des jeunes en stabulation | 8 Santé alternative dans les élevages de monogastriques | 10 ELEVAGE « Celui qui aime apprendre est bien près du savoir » Confucius
  • 6. 8 9 ELEVAGEELEVAGE Public visé : Eleveurs bovins bio et conventionnels, porteurs de projet à l’installation, salariés agricoles... Intervenant(s) : Jean-Marie NICOL, vétérinaire praticien O Cycle de vie des parasites O Parasitisme au pâturage O Parasites des jeunes en stabulation O Prise de sang et interprétation des résultats d’analyses π Mieux gérer le parasitisme en pâturage tournant π Etre en mesure d’élaborer une stratégie de lutte en s’appuyant sur la conduite du troupeau au pâturage et des outils d’évaluation des menaces π Améliorer sa prise de décision quant au choix de l’utilisation d’un traitement défensif ou offensif i Joseph DUHAMEL 02 35 59 47 27 | 06 02 37 56 64 E j.duhamel@grabhn.fr c Date(s) et lieu(x) : Mardi 3 novembre 2015 et Mercredi 16 décembre 2015 Session de 2 jours de 9h30 à 17h30 Δ Bec-Thomas (27) et lieu à déterminer PARASITISME A L’HERBE, PARASITISME DES JEUNES EN STABULATION PROGRAMME OBJECTIFS Cette formation est faite pour moi si : • Je souhaite optimiser la gestion parasitaire de mon troupeau bovin en cas de pâturage tournant. Public visé : Eleveurs bovins bio et conventionnels, salariés agricoles... Intervenant(s) : Eric FAVRE, éleveur laitier à Blain (44) et ancien conseiller en pâturage O Rappel (dimensionnement, conduite de pâturage et d’élevage…) O Préparation du pâturage d’automne et d’hiver O Elever ses génisses en élevage autonome O Aménager le pâturage des génisses π Optimiser son système herbager autonome π Etablir un diagnostic du système herbager afin d’y apporter des pistes d’amélioration et faire évoluer ses pratiques. i Joseph DUHAMEL 02 35 59 47 27 | 06 02 37 56 64 E j.duhamel@grabhn.fr c Date(s) et lieu(x) : Jeudi 23 septembre 2015 et Jeudi 21 janvier 2016 Session de 2 jours de 9h30 à 17h30 Δ Saint-Vaast-du-Val (76) et Saint-Vaast-Dieppedalle (76) PERFECTIONNER LE PÂTURAGE DES VACHES LAITIÈRES EN BIO PROGRAMME OBJECTIFS Notes ......................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... .........................................................................................................................................................................................................................................................
  • 7. 10 11 OBJECTIFS c Date(s) et lieu(x) : Sur demande session de 2 jours de 9h30 à 17h30 Δ Lieu à déterminer Pré-requis : Aucun ELEVAGE ELEVAGE SOIGNER SES CHEVRES AVEC L’AROMATHERAPIE i Joseph DUHAMEL 02 35 59 47 27 | 06 02 37 56 64 E j.duhamel@grabhn.fr NOS AUTRES FORMATIONS SUR DEMANDE Public visé : Eleveurs de porcs et/ou de volailles en bio et en conventionnel, porteurs de projet à la conversion ou à l’installation, salariés agricoles ... Intervenant(s) : Christine FILLIAT - Vétérinaire VETOPOLE 26 O Les limites de médecines classiques (antibiorésistance) O La physiologie des monogastriques O Lien entre pathologies rencontrées et bien- être animal (conditions de logement, parcours) O Les pratiques alternatives aux recours aux antibiotiques (homéopathie, aromathérapie, phytothérapie) O Mettre en œuvre ces pratiques dans son élevage π Adapter les conditions d’élevage à la physiologie des monogastriques pour limiter les problèmes sanitaires et comportementaux. π Appliquer directement dans les élevages des traitements alternatifs aux antibiotiques pour gérer les principaux problèmes sanitaires rencontrés. i Marjolaine HUGUET 02 35 59 47 27 | 07 83 30 33 72 E m.huguet@grabhn.fr c Date(s) et lieu(x) : Mardi 16 février 2016 et Mercredi 17 février 2016 Session de 2 jours de 9h30 à 17h30 Δ Lieu à déterniner SANTÉ ALTERNATIVE DANS LES ÉLEVAGES DE MONOGASTRIQUES OBJECTIFS Cette formation est faite pour moi si : • Je souhaite maîtriser la pression sanitaire de mon troupeau porcin ou avicole. • Je souhaite développer un nouvel atelier et mieux connaitre la santé chez les monogastriques. PROGRAMME Intervenant(s)* : Hubert HIRON, vétérinaire GIE Zone Verte Notes ......................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... * sous réserve de disponibilté
  • 8. ELEVAGE 12 13 i Madeg JOIN-LAMBERT 02 35 59 47 27 | 06 02 37 56 64 E m.join-lambert@grabhn.fr OBJECTIFS PROGRAMME La méthode OBSALIM, Késako? La méthode OBSALIM est une méthode d’observation, de diagnostic et de réglage à destination des éleveurs, techniciens et vétérinaires en élevage pour mieux comprendre la digestion du ruminant et savoir réagir immédiatement aux erreurs de nutrition. Mise au point sur les bovins, la méthode Obsalim s’adapte aux ovins et caprins. Intervenant(s) : Hubert HIRON, vétérinaire GIE Zone verte c Date(s) et lieu(x) : Sur demande session de 2 jours de 9h30 à 17h30 Δ Lieu à déterminer O Découverte des symptômes alimentaires de la méthode OBSALIM et de l’art de leur inter- prétation regroupée à travers une constitution d’exemples O Description de la physiologie digestive du ruminant O Présentation de l’itinéraire diagnostic O Impact de l’alimentation π Observer et connaître les symptômes alimen- taires de mon troupeau π Se réapproprier la maîtrise de l’alimentation de mes bovins, caprins et ovins Pré-requis : Aucun ADAPTER L’ALIMENTATION DE MES RUMINANTS EN LES OBSERVANT : LA MÉTHODE OBSALIM M Evaluer et gérer la fertilité de son sol | 14 Nos autres formations sur demande | 15 GRANDES CULTURES « Celui qui aime apprendre est bien près du savoir » Confucius
  • 9. 14 15 OBJECTIFS c Date(s) et lieu(x) : Sur demande session de 2 jours de 9h30 à 17h30 Δ Lieu à déterminer GRANDES CULTURES GRANDES CULTURES NOS AUTRES FORMATIONS SUR DEMANDE MAITRISER LES ADVENTICES SANS HERBICIDES EN GRANDES CULTURES i Romain FREDON 02 32 78 22 07 | 06 95 75 69 47 E r.fredon@grabhn.fr CONDUIRE DES COUVERTS VEGETAUX EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE i Maddalena MORETTI 02 32 78 22 07 | 06 02 38 90 95 E m.moretti@grabhn.fr TECHNIQUES CULTURALES SIMPLIFIÉES (TCS) EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE i Maddalena MORETTI 02 32 78 22 07 | 06 02 38 90 95 E m.moretti@grabhn.fr PROGRAMME L’année 2015 a été déclarée année internationale du sol par l’Organisation des Nations Unies. Cette déclaration s’inscrit dans un contexte où le sol suscite un intérêt croissant dans le milieu agricole. La gestion de la fertilité des sols est un des fondements de l’agriculture biologique, notamment l’importance des matières organiques. Cette formation est là pour rappeler les fondamentaux et pour approfondir les techniques de l’agriculture biologique pour conserver des sols fertiles et productifs. O Le fonctionnement du sol O Savoir évaluer la fertilité de son sol à travers l’étude d’un profil O Les pratiques optimisant le fonctionnement du sol O Elaboration d’un plan de gestion de fertilité d’un sol O Application agronomique des analyses biologiques des sols Public visé : Agriculteurs conventionnels ou biologiques, salariés agricoles... c Date(s) et lieu(x) : Jeudi 19 novembre 2015, Mercredi 27 janvier 2016 et Jeudi 11 février 2016 Session de 3 jours de 9h30 à 17h30 Δ Beaumontel (27) et Bois- Guillaume (76) OBJECTIFS i Romain FREDON 02 32 78 22 07 | 06 95 75 69 47 E r.fredon@grabhn.fr Intervenant(s) : Dominique MASSENOT, conseiller formateur indépendant Xavier SALDUCCI, docteur en écologie microbienne du sol et directeur du laboratoire Celesta-Lab π Acquérir les connaissances nécessaires à la compréhension de votre sol et à l’utilisation de bonnes pratiques de travail du sol et de fertilisation π Réaliser un plan de gestion de la fertilité de vos parcelles EVALUER ET GÉRER LA FERTILITÉ DE SON SOL M Intervenant(s) *: Francois RATIER, conseiller CA76 Edgar DUMORTIER, agriculteur bio Maddalena MORETTI du GRAB HN Intervenant(s) * : Michel ROESCH, Réseau BASE (Biodiversité, Agriculture, Sol et Environnement) Intervenant(s) : Maddelena MORETTI et Romain FREDON du GRAB HN Notes ......................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... * sous réserve de disponibilté
  • 10. Faire ses semences en maraîchage biologique | 19 Techniques de maraîchage sur sol vivant | 21 Agréer, calibrer, livrer pour atteindre de nouveaux circuits... | 18 Travailler sans se faire mal | 20 Nos autres formations sur demande | 22 MARAICHAGE « Celui qui aime apprendre est bien près du savoir » Confucius
  • 11. 19 OBJECTIFS PROGRAMME c Date(s) et lieu(x) : Sur demande session de 2 jours de 9h30 à 17h30 Δ Lieu à déterminer MARAICHAGE 18 OBJECTIFS PROGRAMME Public visé : Adhérents à une organisation économique de producteurs, maraîchers bio, porteurs de projet en maraîchage… Intervenant(s) : Marie-Hélène HOCHEDEZ, CTIFL (Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes) O Réglementations et normes O Règles d’étiquetage et d’expédition O Les différents types de marchés et d’intermédiaires, leurs spécificités et fonctionnement O Conditions d’agréage et de conditionnement O Présentation du fonctionnement d’un gossiste spécialisé Bio (Presto’Bio au MIN de Rouen) π Savoir se positionner face à un nouveau marché. π Mettre en œuvre les modifications et organisations nécessaires pour répondre durablement à un nouveau marché. π Être capable de répondre à un nouveau marché dans les cadres légaux. i CHANGACHANGA Bamusundi 02 32 78 80 61 | 06 02 37 56 63 E changa@grabhn.fr c Date(s) et lieu(x) : Lundi 7 décembre et Mardi 15 décembre 2015 Session de 2 jours de 9h30 à 17h30 Δ Bois-Guillaume (76) AGRÉER, CALIBRER, LIVRER POUR ATTEINDRE DE NOUVEAUX CIRCUITS DE COMMERCIALISATION POUR SES LÉGUMES BIO MARAICHAGE Cette formation est faite pour moi si : • Je souhaite optimiser la préparation de mes légumes pour la vente en semi-gros et gros. OBJECTIFS PROGRAMME Public visé : Maraîchers biologiques, salariés agricoles... Intervenant(s) : François DELMONT, Germinance Frédéric LAMBLIN, responsable du potager de Beaumesnil O Les modes de reproduction des espèces potagères O La production, la sélection et la conservation des semences O La réglementation sur la production des semences π Être capable de produire ses propres semences i Amélie VIAN 02 35 59 47 27 | 06 52 04 43 58 E a.vian@grabhn.fr c Date(s) et lieu(x) : Mercredi 18 novembre, Lundi 23 novembre 2015 et été 2016 Session de 2,5 jours de 9h30 à 17h30 Δ Bois-Guillaume (76) et Beaumesnil (27) FAIRE SES SEMENCES EN MARAÎCHAGE BIOLOGIQUE Notes ......................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... .........................................................................................................................................................................................................................................................
  • 12. 21 Intervenant(s) : Hubert HIRON, vétérinaire GIE Zone verte c Date(s) et lieu(x) : Sur demande session de 2 jours de 9h30 à 17h30 Δ Lieu à déterminer Pré-requis : Aucun MARAICHAGE π Définir et caractériser un système dit «maraîchage sur sol vivant» (MSV) π Etudier les itinéraires techniques (ITK) valides à ce jour en maraîchage sur sol vivant et les adapter à la réalité de sa ferme ou de son projet π Déterminer les points de vigilance spécifiques à tout projet de mise en place du système dit «maraîchage sur sol vivant» TECHNIQUES DE MARAÎCHAGE SUR SOL VIVANT PROGRAMME c Date(s) et lieu(x) : Lundi 14 décembre 2015 et Lundi 21 décembre 2015 Session de 2 jours de 9h30 à 17h30 Δ Lisieux (14) et Breteuil-sur- Iton (27) Public visé : Maraîchers ou porteurs de projet à l’installation, salariés agricoles... Intervenant(s) : François MULET, maraîcher biologique dans l’Eure MARAICHAGE O Présentation des points clés d’un ITK en MSV : maintenir un sol vivant, prévenir l’enherbement, gérer l’irrigation, les maladies et ravageurs, la mécanisation… O Itinéraires techniques validés en MSV : cultures semées et plantées O Mécanisation en MSV : outils existants et pistes en autoconstruction O Contraintes et limites actuelles des techniques de MSV O Introduire des techniques MSV dans son système : préalables et points de vigilance O Visite d’une ferme en MSV à Breteuil-sur-Iton (27) OBJECTIFS Public visé : Maraîchers biologiques, porteurs de projet... Intervenant(s) : Xavier BRUN, MSA Christophe JOUAN, maraîcher ayant fait un bilan ergonomique sur sa ferme O Les risques au travail et les bonnes postures à adopter : théorie et pratique O Echanges chez un producteur pour réfléchir ensemble à la mise en pratique de cette formation chez soi π Connaître les risques des troubles musculo- squelettiques et les moyens de les éviter π Appréhender de façon globale l’organisation du travail sur la ferme pour limiter les risques π Modifier et adapter son travail sur sa ferme pour ne pas se faire mal i Amélie VIAN 02 35 59 47 27 | 06 52 04 43 58 E a.vian@grabhn.fr c Date(s) et lieu(x) : Mardi 9 février 2016 et Lundi 22 février 2016 Session de 2 jours de 9h30 à 17h30 Δ Val-de-Reuil (27) TRAVAILLER SANS SE FAIRE MAL Cette formation est faite pour moi si : • Je souhaite continuer mon travail de maraîcher en évitant les douleurs et problèmes de santé lié à ma profession • J’ai déjà rencontré des douleurs dans mon activité de maraîchage et souhaite les limiter. OBJECTIFS PROGRAMME 20 i CHANGACHANGA Bamusundi 02 32 78 80 61 | 06 02 37 56 63 E changa@grabhn.fr
  • 13. 22 PRODUIRE DES LÉGUMES DE PLEIN CHAMP EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Pour toutes ces formations, contactez : i CHANGACHANGA Bamusundi 02 32 78 80 61 | 06 02 37 56 63 E changa@grabhn.fr GÉRER L'IRRIGATION DE MES CULTURES ou i Amélie VIAN 02 35 59 47 27 | 06 52 04 43 58 E a.vian@grabhn.fr L’AUTOCONSTRUCTION DU MATERIEL EN MARAÎCHAGE BIOLOGIQUE OPTIMISER LA VENTE DE SES LÉGUMES SUR LES MARCHÉS INITIATION À LA BIODYNAMIE NOS AUTRES FORMATIONS SUR DEMANDE 23 Intervenant(s) *: L’Atelier Paysan Intervenant(s) *: Jean Pierre PERAL, ancien producteur de légumes biologiques de plein champ Intervenant(s) *: à préciser Intervenant(s) *: Charles SOUILLOT, conseiller en maraichage bio Intervenant(s) *: à préciser Notes ......................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... MARAICHAGE * sous réserve de disponibilté
  • 14. ARBORICULTURE 25 Conduire son verger en agriculture biologique | 25 ELEVAGE ARBORICULTURE « Celui qui aime apprendre est bien près du savoir » Confucius ARBORICULTURE CONDUIRE SON VERGER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE PROGRAMME OBJECTIFS π Maîtriser les itinéraires techniques de la conduite d’un verger de pommiers en agriculture biologique O Contexte de la production de fruits à pépins en AB O Conduite d’un verger en AB O L’aspect variétal en pommes O Visite d’un verger bio et échanges autour des pratiques du producteur O Environnement et aménagement du verger O Entretien du rang O Résultats des essais du programme d’expérimentation depuis 2007 O Visite d’un verger et observation prédateurs/ ravageurs Cette formation est faite pour moi si : • Je souhaite implanter un verger en agriculture biologique sur mon exploitation. • J’ai planté un verger récemment sur mon exploitation Intervenant(s) : Nathalie CORROYER, chargée de mission Arboriculture biologique à la Chambre régionale d’agriculture Public cible : Producteurs biologiques et conventionnels, porteurs de projet à l’installation... i Amélie VIAN 02 35 59 47 27 | 06 52 04 43 58 E a.vian@grabhn.fr c Date(s) et lieu(x) : Jeudi 24 mars, Jeudi 7 et Vendredi 8 juillet 2016 Session de 3 jours de 9h30 à 17h30 Δ Lieu à déterminer
  • 15. 26 NOS FORMATIONS SUR DEMANDE REGLEMENTATION - TRANSMISSION LES FORMATIONS DE NOS PARTENAIRES COMPRENDRE LA RÉVISION DU RÈGLEMENT BIO EUROPÉEN i Grégory TIERCE 02 32 78 80 47 | 07 82 60 42 48 E g.tierce@grabhn.fr PRÉPARER LA TRANSMISSION DE SA FERME EN AB i Grégory TIERCE 02 32 78 80 47 | 07 82 60 42 48 E g.tierce@grabhn.fr Intervenant(s) *: Clara GASSER, FNAB Intervenant(s) *: Francois BERROUX, conseiller Gestion et Comptabilité des exploitations agricoles AFOCG 53 (Association de Formation Collective à la Gestion) * sous réserve de disponibilté 27 L’aromathérapie : soigner avec les huiles essentielles en élevage laitier 2 jours : 25 janvier et 24 mai 2016 Pays de Bray (76) Contact : i Coralie HENKE  02 32 70 43 18 E coralie.henke@defis-ruraux.fr Utiliser l’autoclave en transformation légumière 2 jours : 18 et 19 janvier 2016 Vire (14) i Caroline PARIS  02 31 30 03 90 E cparis@bio-normandie.org Diversification par les fruits, petits fruits et PPAM en système maraîcher 2 jours : 1er et 22 février 2016 0u 2 et 23 février 2016 Lieux à déterminer (50) et (14) i Antoine MARQUET  02 31 51 66 37 E amarquet@bio-normandie.org Pour connaître l’ensemble des formations du réseau bio bas- normand, contacter : i Claire BOUDEAU-BLANCHARD  02 31 47 22 31 E cboudeau-blanchard@bio-normandie.org Je crée ou rénove mon atelier de transformation 2 jours : mars 2016 Lieu non déterminé (76) i Sylvie FOURNEL  02 35 59 47 15 E sylvie.fournel@seine-maritime.chambagri.fr J’abats mes volailles à la ferme 2 jours : 28 et 30 septembre 2015 Bois-Guillaume (76) i Sylvie FOURNEL  02 35 59 47 15 E sylvie.fournel@seine-maritime.chambagri.fr Je conditionne et/ou je cuisine mes produits sous vide 2 jours : 3 et 4 avril 2016 Bois-Guillaume (76) i Sylvie FOURNEL  02 35 59 47 15 E sylvie.fournel@seine-maritime.chambagri.fr Je forme mes salariés aux bonnes pratiques d’hygiène 1 jour : 5 février 2016 Bois-Guillaume (76) i Sylvie FOURNEL  02 35 59 47 15 E sylvie.fournel@seine-maritime.chambagri.fr
  • 16. Bulletin d’inscription FORMATION       A retourner dûment complété au moins 15 jours avant la formation à l’adresse ci-dessous accompagné de votre règlement à l’ordre du GRAB HN Je respecte les bonnes pratiques d’hygiène en transformation fermière 2 jours : 28 et 29 septembre 2015 Bois-Guillaume (76) 2 jours : 18 et 25 janvier 2016 Evreux (27) Contact : i Sylvie FOURNEL  02 35 59 47 15 E sylvie.fournel@seine-maritime.chambagri.fr Je construis mon Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) 2 jours : 2 février et 9 mars 2016 Bois-Guillaume (76) i Sylvie FOURNEL  02 35 59 47 15 E sylvie.fournel@seine-maritime.chambagri.fr J’aménage mon stand/mon point de vente pour le rendre attractif 2 jours : octobre 2015 et mars 2016 Bois-Guillaume (76) i Sylvie FOURNEL  02 35 59 47 15 E sylvie.fournel@seine-maritime.chambagri.fr Réussir ses portes-ouvertes à la ferme 1 jour : janvier 2016 Bois-Guillaume (76) i Sylvie FOURNEL  02 35 59 47 15 E sylvie.fournel@seine-maritime.chambagri.fr Créer son site Internet 2 jours : 29 février et 14 mars 2016 Le Neubourg (27) i Joëlle LEGENDRE  02 33 31 48 07 E joelle.legendre@orne.chambagri.fr Créer une visibilité professionnelle sur les réseaux sociaux avec Facebook 1 jour : 1er février 2016 Le Neubourg (27) Contact : i Joëlle LEGENDRE  02 33 31 48 07 E joelle.legendre@orne.chambagri.f LES FORMATIONS DE NOS PARTENAIRES 28 29
  • 17. Vous participez à une formation en lien direct avec le développement agricole et rural ? Vous pouvez alors bénéficier d’une prise en charge partielle du coût de votre remplacement. Tout agriculteur peut faire appel aux services de remplacement sous condition d’adhérer au service local de sa circonscription géographique. Toutes ces aides sont cumulables ! i Service de Remplacement de l’Eure Tél. : 02 32 28 67 56 i Service de Remplacement de Seine-Maritime : Tél. : 02 35 59 62 62 • Aide Cas-DAR 70 ¤/jour de formation pour les agriculteurs de moins de 40 ans, plafonnée à 12 jours/an 70 ¤/jour de formation pour les agriculteurs de plus de 40 ans, plafonnée à 10 jours/an. • Aide du CRIL 8 ¤ à 12 ¤/jour de formation, plafonnée à 20 jours de formation/an. π Eleveurs laitiers uniquement • Aide du Département 3 ¤/heure de formation, plafonnée à 80 heures de formation/an. π Agriculteurs de l’Eure uniquement Δ Aides au remplacement cumulables avec le crédit d’impôt Δ Vos formations prises en charge (pour tout ou partie !) Vous êtes chef-fe d’exploitation agricole, entrepreneur-e du paysage, de travaux agricoles ou forestiers, collaborateur-trice d’exploitation ou d’entreprise agricole, aide familial-e ou cotisant-e de solidarité ? Vous versez chaque année une contribution formation collectée par la MSA. VIVEA en assure la gestion et la mutualisation. Cette contribution vous ouvre un droit personnel à la formation. Vous pouvez en bénéficier, sous la forme d’une prise en charge totale ou partielle de vos frais de formation. Les personnes engagées dans une démarche d’installation (reprise et création d’entreprise) dans ces secteurs d’activité sont considérées par VIVEA comme des ayants droit. Pour plus de renseignements : www.vivea.fr Financement spécifique pour les salariés agricoles : Pour des exploitations de moins de 10 salariés, le FAFSEA prend en charge 75 % des coûts de formation pour des formations d’une journée. Le chef d’exploitation qui souhaite inscrire un ou plusieurs de ses salariés à une formation du catalogue contacte directement le FAFSEA quelques jours avant la date de formation afin d’obtenir un accord de principe. Le chef d’exploitation devra être en mesure de présenter la formation (Cf. fiche catalogue de formation : objectifs, public, contenu…). Le FAFSEA lui adresse ensuite par courrier un dossier de prise en charge financière que le chef d’exploitation doit compléter et adresser, au plus tard un mois après la fin de la formation, au FAFSEA. INFORMATIONS PRATIQUES Notes ......................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... ......................................................................................................................................................................................................................................................... 31