SharePoint : De la méfiance jusqu'à 
l’acception 
Ou comment réconcilier les DBAs et SharePoint  
SQLSaturday 323 – Paris...
Rejoignez la communauté SQL Server 
Webcasts, Conférences, Afterworks 
Session donnée lors du 
http://GUSS.pro 
@GUSS_FRAN...
Sponsors Gold 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
Sponsors Silver et Bronze 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
Qui sommes-nous ? 
Gokan Ozcifci 
MVP SharePoint 
Community Warrior. 
TechNet Addict 
http://gokanx.wordpress.com 
Benoît ...
Mes excuses.. 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
Nos contributions pour la communauté 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
(B) Selfie time ! 
 Qui utilise SharePoint ? 
 Qui est l’administrateur 
de la ferme SharePoint ? 
SQLSaturday 323 – Par...
Nous ne sommes pas des DBAs, vous oui … 
Notre rôle : 
 Installation et Configuration de 
SharePoint 
 Gestion des ferme...
(G) SharePoint : De la méfiance 
jusqu'à l’acception 
SharePoint – Un peu d’histoire 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
Histoire de SharePoint 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
Histoire de SharePoint 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
L’iceberg SharePoint 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
(B)SharePoint : De la méfiance jusqu'à 
l’acception 
Les idées reçues sur SharePoint 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
SharePoint – C’est toujours aussi lent ? 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
SharePoint - Les mythes 
SQLSaturday 323 – Paris 2014 
• Taxonomie 
• Performance 
• Site Internet 
• …
SharePoint, pas de développement ? 
Tout ça, c’est bien du développement 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
SharePoint rend les DBAs fous 
 Beaucoup de bases 
 Des GUIDS partout 
 PowerShell, SPAutoInstaller 
 Renommer des BDD...
La hiérarchie des objets SharePoint 
 Ferme 
 Service Applications 
 Service Application DB 
 Serveurs 
 Applications...
SharePoint : De la méfiance jusqu'à 
l’acception 
SQL et SharePoint – Considérations générales 
SQLSaturday 323 – Paris 20...
(G)Configuration matérielle requise 
(SQL) 
 Processeur 
 64 bits, 4 coeurs pour les déploiements à petite échelle 
(moi...
SharePoint et SQL - Généralités 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
Utilisation des BDD SQL Server 
 Les bases de données de SharePoint 2013 sont créées 
automatiquement avec l’Assistant de...
Utilisation des BDD SQL Server 
 Les bases de données de SharePoint 2013 sont créées 
automatiquement avec l’Assistant de...
Utilisation des BDD SQL Server 
 Les bases de données de SharePoint 2013 sont créées 
automatiquement avec l’Assistant de...
SQL Server 2012 
 SharePoint Foundation 2013 ne prend pas en charge les 
fonctionnalités BI SQL Server 
 Le mode SharePo...
Duo Exceptionnel, enfin … 
cpu ram disque 
ICC 
 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
Récapitulatif 
Un système distribué, multi serveurs où tout (ou presque) est stocké 
dans SQL Server. 
SQLSaturday 323 – P...
(B)SharePoint : De la méfiance jusqu'à 
l’acception 
SQL et SharePoint – Pré-installation 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
Avant l’installation 
 Choix entre les différentes éditions : Foundation / Server 
 Choix entre les différentes éditions...
Pré-requis pour SharePoint 2013 
SQL Server 2008 
• Windows Server 2008 
R2 Service Pack 1 ou 
Windows Server 2012 
et sup...
Planification de l’installation de SharePoint 
Comptes à planifier pour l’installation d’une ferme SharePoint 
• Compte d’...
Planifier, planifier et planifier encore 
Déterminez vos limites; Voici la formule 
 Taille des BDD = ((D × V) × S) + (10...
SQL Server : Pensez aux disques ! 
 Amélioration des performances (de 30 à 50% !) 
 Formatage avec allocation NTFS de 64...
SQL Server : Configuration des disques 
 Placer les bases sur des disques distincts 
 Tempdb 
 Bases de contenu 
 Usag...
(G)SharePoint : De la méfiance jusqu'à 
l’acception 
Démo – Préparation de l’instance 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
SharePoint : De la méfiance jusqu'à 
l’acception 
SQL Server - Installation 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
Le Processus d’installation 
 Installer que les services nécessaires 
 Respecter les bonnes pratiques selon 
Microsoft 
...
Paramètres d’installation (1/2) 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
Paramètres d’installation (2/2) 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
SharePoint’s way – Encore plus de 
frustrations et c’est comme ça! 
 Auto Create Statistics = off 
 Auto Update Statisti...
(B)SharePoint : De la méfiance jusqu'à 
l’acception 
SQL Server– Après l’installation 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
Configuration de l’instance 
 MAXDOP doit être positionné à 1 
 Utilisez une instance dédiée pour SharePoint 
 Limitez ...
Configuration de la tempdb 
 A positionner sur un disque rapide ! 
 RAID 10 
 Pas sur le même disque que les BDD de con...
Configuration de la modeldb 
 Taille initiale 
 Autogrowth en MB 
 ⚠ SharePoint ne tient pas compte de l'autogrowth 
 ...
Configuration des bases de search 
 25 millions d’éléments maximum par DB (crawl et property) 
 RAID 10 
 La compressio...
Configuration des bases de contenu 
 Collation à utiliser : Latin1_General_CI_AS_KS_WS 
 Modifiez l'autogrowth (en MB, p...
Monitorer SQL Server (et le stockage) 
 Eléments à monitorer 
 Compteurs SQL Server 
 Compteurs de serveur physique 
 ...
Monitorer SharePoint 2013 
 Monitoring : Health Analyzer, SCOM, PowerShell, Logs 
Certaines bases de données de contenu d...
SharePoint 2013 – BDD de journalisation 
 La BDD « SharePoint_Logging » 
 Stocke des informations sur l’ensemble de la f...
Sauvegarde de SharePoint - Principes 
 Sauvegardez toutes les bases de données 
fréquemment 
 Les bases de données de co...
Sauvegarde de SharePoint : Best Practices (1/2) 
 Sauvegarde SQL en local à privilégier 
 Sur un disque différent du dis...
Sauvegarde de SharePoint : Best Practices (2/2) 
 Assurez-vous d’avoir assez d’espace disque 
 Testez régulièrement les ...
(G)SharePoint : De la méfiance jusqu'à 
l’acception 
SharePoint – Bonnes pratiques et limites selon 
Microsoft 
SQLSaturda...
Utiliser un serveur dédié pour SQL Server 
Pour garantir des performances optimales 
lors de l’exploitation des batteries ...
Paramètres SQL Server spécifiques 
 N’activez pas la création automatique de statistiques sur un 
serveur qui héberge SQL...
Comment organiser vos collections de site 
 Une Ferme SharePoint classique: 
 Plus de 20 bases de données 
 Les collect...
Takeaways 
 SharePoint est ce qu‘il est, n’essayez pas de 
le changer 
 Travaillez de concert avec vos 
administrateurs ...
SharePoint : De la méfiance jusqu'à 
l’acception 
Merci ! 
SQLSaturday 323 – Paris 2014
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

SQLSaturday Paris 2014 - SharePoint – de la méfiance jusqu’à l’acceptation

3 648 vues

Publié le

Quand votre responsable annonce l’acquisition de SharePoint en tant que DBA le devoir de « configuration et installation » de SQL Server vous attend. Malgré que SharePoint soit l’outil de collaboration (ECM) le plus convoité de Microsoft la méfiance s’installe car vous avez peu ou pas de connaissance technique concernant SharePoint. Le contenu des sites de collaboration, sites publics ainsi de configuration est stocké dans SQL Server d’ou l’importance de ceci ! Dans cette session, nous allons explorer les tendances de SharePoint pour DBA. Pourquoi SharePoint aime faire les choses à sa manière? Que pouvez vous ne pas faire avec les bases de données de SharePoint? Quels sont les paramètres spécifiques de SharePoint à savoir et maitriser pour une utilisation optimale? Comment maintenir les bases de données SharePoint sans ruiner le soutien de Microsoft? Après la session vous aurez les bases fondamentales pour commencer n’importe quelle projet SharePoint en tant que DBA. Session présentée lors du SQLSaturday Paris 2014

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 648
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

SQLSaturday Paris 2014 - SharePoint – de la méfiance jusqu’à l’acceptation

  1. 1. SharePoint : De la méfiance jusqu'à l’acception Ou comment réconcilier les DBAs et SharePoint  SQLSaturday 323 – Paris 2014
  2. 2. Rejoignez la communauté SQL Server Webcasts, Conférences, Afterworks Session donnée lors du http://GUSS.pro @GUSS_FRANCE /GUSS /GUSS.FR
  3. 3. Sponsors Gold SQLSaturday 323 – Paris 2014
  4. 4. Sponsors Silver et Bronze SQLSaturday 323 – Paris 2014
  5. 5. Qui sommes-nous ? Gokan Ozcifci MVP SharePoint Community Warrior. TechNet Addict http://gokanx.wordpress.com Benoît Jester MVP SharePoint TechNet Wiki, Forums, Translator http://spasipe.wordpress.com SQLSaturday 323 – Paris 2014
  6. 6. Mes excuses.. SQLSaturday 323 – Paris 2014
  7. 7. Nos contributions pour la communauté SQLSaturday 323 – Paris 2014
  8. 8. (B) Selfie time !  Qui utilise SharePoint ?  Qui est l’administrateur de la ferme SharePoint ? SQLSaturday 323 – Paris 2014
  9. 9. Nous ne sommes pas des DBAs, vous oui … Notre rôle :  Installation et Configuration de SharePoint  Gestion des fermes  Conseils en architecture, … Votre rôle :  Gestion des Bases de Données de SharePoint  Installation / Configuration SQLSaturday 323 – Paris 2014
  10. 10. (G) SharePoint : De la méfiance jusqu'à l’acception SharePoint – Un peu d’histoire SQLSaturday 323 – Paris 2014
  11. 11. Histoire de SharePoint SQLSaturday 323 – Paris 2014
  12. 12. Histoire de SharePoint SQLSaturday 323 – Paris 2014
  13. 13. L’iceberg SharePoint SQLSaturday 323 – Paris 2014
  14. 14. (B)SharePoint : De la méfiance jusqu'à l’acception Les idées reçues sur SharePoint SQLSaturday 323 – Paris 2014
  15. 15. SharePoint – C’est toujours aussi lent ? SQLSaturday 323 – Paris 2014
  16. 16. SharePoint - Les mythes SQLSaturday 323 – Paris 2014 • Taxonomie • Performance • Site Internet • …
  17. 17. SharePoint, pas de développement ? Tout ça, c’est bien du développement SQLSaturday 323 – Paris 2014
  18. 18. SharePoint rend les DBAs fous  Beaucoup de bases  Des GUIDS partout  PowerShell, SPAutoInstaller  Renommer des BDD d’application de service  Pas de modifications (support)  SharePoint fait les choses à sa manière  Complexe  Chaque mise à jour de SharePoint modifie le schéma ! SQLSaturday 323 – Paris 2014
  19. 19. La hiérarchie des objets SharePoint  Ferme  Service Applications  Service Application DB  Serveurs  Applications Web  Collections de sites  Sites  Listes  Eléments  BDD de contenu Content Database SQLSaturday 323 – Paris 2014 Site Collection https://intranet.contoso.com Subsite SharePoint Farm Web Application https://intranet.contoso.com Web Application https://extranet.contoso.com Content Database Content Database Other Databases Site Collection https://intranet.contoso.com/projects/1 Site Collection https://intranet.contoso.com/customers/1 Subsite Subsite
  20. 20. SharePoint : De la méfiance jusqu'à l’acception SQL et SharePoint – Considérations générales SQLSaturday 323 – Paris 2014
  21. 21. (G)Configuration matérielle requise (SQL)  Processeur  64 bits, 4 coeurs pour les déploiements à petite échelle (moins de 1 000 utilisateurs)  64 bits, 8 coeurs pour les déploiements à moyenne échelle (entre 1 000 et 10 000 utilisateurs)  Mémoire RAM  8 Go pour les déploiements à petite échelle (moins de 1 000 utilisateurs)  16 Go pour les déploiements à moyenne échelle (entre 1 000 et 10 000 utilisateurs)  Disque dur  80 Go pour le lecteur système SQLSaturday 323 – Paris 2014
  22. 22. SharePoint et SQL - Généralités SQLSaturday 323 – Paris 2014
  23. 23. Utilisation des BDD SQL Server  Les bases de données de SharePoint 2013 sont créées automatiquement avec l’Assistant de Configuration des Produits SharePoint SQLSaturday 323 – Paris 2014
  24. 24. Utilisation des BDD SQL Server  Les bases de données de SharePoint 2013 sont créées automatiquement avec l’Assistant de Configuration des Produits SharePoint  Microsoft ne prend pas en charge l’interrogation directe ou la modification des bases de données de SharePoint 2013 SQLSaturday 323 – Paris 2014
  25. 25. Utilisation des BDD SQL Server  Les bases de données de SharePoint 2013 sont créées automatiquement avec l’Assistant de Configuration des Produits SharePoint  Microsoft ne prend pas en charge l’interrogation directe ou la modification des bases de données de SharePoint 2013  Les bases de données SQL Server de SharePoint Server sont soumises à des limitations de taille et à des recommandations de configuration qui ne sont pas standard pour SQL Server SQLSaturday 323 – Paris 2014
  26. 26. SQL Server 2012  SharePoint Foundation 2013 ne prend pas en charge les fonctionnalités BI SQL Server  Le mode SharePoint dans SSRS 2012 est un service partagé SharePoint 2013 que vous configurez :  Via l’administration centrale de SharePoint  Via le mode SharePoint Reporting et PowerShell.  AlwaysOn SQLSaturday 323 – Paris 2014
  27. 27. Duo Exceptionnel, enfin … cpu ram disque ICC  SQLSaturday 323 – Paris 2014
  28. 28. Récapitulatif Un système distribué, multi serveurs où tout (ou presque) est stocké dans SQL Server. SQLSaturday 323 – Paris 2014 4 composants bien distincts o Les serveurs de données SQL Server o Les serveurs d’applications o Avec ceux parcourant le contenu pour alimenter le moteur de recherche o Les autres o Les postes clients o Les serveurs Web
  29. 29. (B)SharePoint : De la méfiance jusqu'à l’acception SQL et SharePoint – Pré-installation SQLSaturday 323 – Paris 2014
  30. 30. Avant l’installation  Choix entre les différentes éditions : Foundation / Server  Choix entre les différentes éditions SQL  Hardware à choisir en conséquence  Comptes de service à créer et à configurer correctement  Choix des applications de service dépendant de besoins métiers  2 fermes au minimum car 1 ferme = Pas d'environnement de Production  Pas d'idéologie Next > Next > Finish  Support SharePoint - SQL Server déterminé par la formule « SharePoint N-1 on SQL Server N+1 »  SharePoint 2010 : SQL Server 2008/2008 R2 et SQL Server 2012 sont supportées, SQL Server 2014 ne l’est pas…  Configuration matérielle et logicielle requise pour SharePoint 2013 SQLSaturday 323 – Paris 2014
  31. 31. Pré-requis pour SharePoint 2013 SQL Server 2008 • Windows Server 2008 R2 Service Pack 1 ou Windows Server 2012 et supérieur • Microsoft SQL Server 2008 R2 Service Pack 1 • 64 bit SQL Server 2012 • Windows Server 2008 R2 Service Pack 1 ou Windows Server 2012 et supérieur • Microsoft SQL Server 2012 • 64 bit Editions SQL supportées : Express, Standard, Enterprise, Datacenter Quelques subtilités : • SQL Server 2014 nécessite le CU de mai 2014 de SharePoint 2013 • Windows 2012 R2 n’est supporté que pour SharePoint 2013 SP1 • Hardware and software requirements for SharePoint 2013 SQLSaturday 323 – Paris 2014 SQL Server 2014 • Windows Server 2008 R2 Service Pack 1 ou Windows Server 2012 et supérieur • Microsoft SQL Server 2014 • 64 bit
  32. 32. Planification de l’installation de SharePoint Comptes à planifier pour l’installation d’une ferme SharePoint • Compte d’installation • Compte de la batterie (de la ferme) • Compte SQL Server Planifier une administration avec des privilèges minimum dans SharePoint 2013 Planification des comptes d’administration et de service dans SharePoint 2013 SP_Install Compte du domaine SQLSaturday 323 – Paris 2014 securityadmin Admin Local dbcreator
  33. 33. Planifier, planifier et planifier encore Déterminez vos limites; Voici la formule  Taille des BDD = ((D × V) × S) + (10 KB × (L + (V × D)))  D = Nombre de documents  V = Nombre de versions non actuelles  S = Taille des documents en moyenne  L = Éléments de liste  (D) 200,000  (S) 250KB  (L) 600,000  (V) 2 (En supposant que le nombre de versions maximal autorisé est de 10) Taille des BDD = (((200,000 x 2)) × 250) + ((10 KB × (600,000 + (200,000 x 2))) = 110,000,000 KB or 105 GB SQLSaturday 323 – Paris 2014
  34. 34. SQL Server : Pensez aux disques !  Amélioration des performances (de 30 à 50% !)  Formatage avec allocation NTFS de 64K  Alignement de partitions de 1024K à vérifier (PowerShell)  Testez les disques (Disk Seconds Per Read/Write < 20 ms)  SQLIO  CrystalDiskMark  Plusieurs bases sont intensives (tempdb, logs, search, …)  RAID 10  Défragmenter les disques hébergeant les BDD de contenu SQLSaturday 323 – Paris 2014
  35. 35. SQL Server : Configuration des disques  Placer les bases sur des disques distincts  Tempdb  Bases de contenu  Usage  Search  Logs SQL Server  Prioriser les données sur les disques (du + rapide au - rapide)  Tempdb  Bases (logs)  Bases de search  Bases (data)  Si utilisation de SharePoint majoritairement en lecture, prioriser les data sur les logs  Séparer les data et les logs sur des disques différents SQLSaturday 323 – Paris 2014
  36. 36. (G)SharePoint : De la méfiance jusqu'à l’acception Démo – Préparation de l’instance SQLSaturday 323 – Paris 2014
  37. 37. SharePoint : De la méfiance jusqu'à l’acception SQL Server - Installation SQLSaturday 323 – Paris 2014
  38. 38. Le Processus d’installation  Installer que les services nécessaires  Respecter les bonnes pratiques selon Microsoft  Utiliser des comptes dédiés  Configurer les chemins du data & logfile  Eviter d’utiliser le mixed mode  Configurer de l’alerting pour des events spécifiques a SQL  Windows Firewall (Les ports 1433/ 1434) SQLSaturday 323 – Paris 2014
  39. 39. Paramètres d’installation (1/2) SQLSaturday 323 – Paris 2014
  40. 40. Paramètres d’installation (2/2) SQLSaturday 323 – Paris 2014
  41. 41. SharePoint’s way – Encore plus de frustrations et c’est comme ça!  Auto Create Statistics = off  Auto Update Statistics = off  Conventions de nommage  Implication de la création des bases de données:  Backups  HA & DR techniques  database options SQLSaturday 323 – Paris 2014
  42. 42. (B)SharePoint : De la méfiance jusqu'à l’acception SQL Server– Après l’installation SQLSaturday 323 – Paris 2014
  43. 43. Configuration de l’instance  MAXDOP doit être positionné à 1  Utilisez une instance dédiée pour SharePoint  Limitez la mémoire  max. (Mémoire Physique * 0.80)  min.  Paramétrez le Fill Factor à 80%  Instant File Initialization activé : gains de performances importants (hors logs)  Activez la compression des sauvegardes  Pas d’auto-shrink (fragmentation) !  Ne shrinker que les BDD de contenu  Et si 50% du contenu a été supprimé et que l’espace ne sera pas réutilisé  Créez un plan de maintenance (intégrité !)  Exclure les MDF/NDF/LDF de l'analyse antivirus SQLSaturday 323 – Paris 2014
  44. 44. Configuration de la tempdb  A positionner sur un disque rapide !  RAID 10  Pas sur le même disque que les BDD de contenu  Taille initiale  25% de la plus grosse base de contenu  > 10% de l’ensemble des bases  Paramétrer l’autogrowth en MB, pas en %  1 fichier data pour 1/2/4 processeurs  Chaque fichier de taille égale  Recovery model : Simple SQLSaturday 323 – Paris 2014
  45. 45. Configuration de la modeldb  Taille initiale  Autogrowth en MB  ⚠ SharePoint ne tient pas compte de l'autogrowth  Pas de modification de la collation  Si changement nécessaire : réinstalle  Latin1_General_CI_AS_KS_WS SQLSaturday 323 – Paris 2014
  46. 46. Configuration des bases de search  25 millions d’éléments maximum par DB (crawl et property)  RAID 10  La compression des données est supportée  Possibilité de créer plusieurs fichiers de données (cf. slide suivant) Planifier l’architecture de recherche d’entreprise dans SharePoint Server 2013 SQLSaturday 323 – Paris 2014
  47. 47. Configuration des bases de contenu  Collation à utiliser : Latin1_General_CI_AS_KS_WS  Modifiez l'autogrowth (en MB, pas en %)  Si possible, modifiez la taille initiale à la taille finale envisagée  Possibilité de créer plusieurs fichiers de données  Fichiers créés uniquement dans le groupe de fichiers primaires  Fichiers distribués sur des disques distincts  Nombre de fichiers <= Nombre de processeurs  Fichiers de taillé égale  RAID 10 ou RAID 5  Limiter les bases à 200 Go (Quotas, …) Planification et configuration de la capacité de SQL Server et du stockage (SharePoint Server 2013) SQLSaturday 323 – Paris 2014
  48. 48. Monitorer SQL Server (et le stockage)  Eléments à monitorer  Compteurs SQL Server  Compteurs de serveur physique  Compteurs de disque Compteurs SQL Server à surveiller SQLSaturday 323 – Paris 2014
  49. 49. Monitorer SharePoint 2013  Monitoring : Health Analyzer, SCOM, PowerShell, Logs Certaines bases de données de contenu deviennent trop volumineuses (SharePoint 2013) Content databases contain orphaned Apps (SharePoint 2013) La base de données dispose de trop d’espace inutilisé (SharePoint 2013) Des bases de données existent sur des serveurs exécutant SharePoint Foundation (SharePoint 2013) Des bases de données fonctionnent en mode plage de compatibilité, mise à niveau recommandée (SharePoint 2013) Des bases de données nécessitent une mise à niveau ou ne sont pas prises en charge (SharePoint 2013) Les bases de données dans cette batterie de serveurs sont configurées en lecture seule. Pour être mises à niveau, elles doivent être définies en lecture-écriture. (SharePoint 2013) Des lecteurs utilisés pour les bases de données SQL manquent d’espace libre (SharePoint 2013) Des bases de données utilisées par SharePoint contiennent des statistiques d’index obsolètes (SharePoint 2013) Rechercher - Une ou plusieurs bases de données d’analyse peuvent contenir des index fragmentés (SharePoint 2013)  ULS Viewer  BDD de journalisation Configurer l’analyse dans SharePoint 2013 La base de données dispose de trop d’espace inutilisé (SharePoint 2013) SQLSaturday 323 – Paris 2014
  50. 50. SharePoint 2013 – BDD de journalisation  La BDD « SharePoint_Logging »  Stocke des informations sur l’ensemble de la ferme (serveurs et services)  Stocke des informations sur le Health monitoring et Usage data  Taille importante et usage intensif en écriture  Emplacement centralisé pour les infos de monitoring  Cette BDD est LA SEULE dont vous pouvez modifier le schéma  Rapports prédéfinis (Vues)  Possibilité de créer des rapports personnalisés View data in the logging database in SharePoint 2013 SQLSaturday 323 – Paris 2014
  51. 51. Sauvegarde de SharePoint - Principes  Sauvegardez toutes les bases de données fréquemment  Les bases de données de contenu sont les plus importantes  Oui mais … Ce ne sont pas les seules  Sauvegardes du système de fichiers sont encore nécessaires Types et descriptions des bases de données (SharePoint 2013) SQLSaturday 323 – Paris 2014
  52. 52. Sauvegarde de SharePoint : Best Practices (1/2)  Sauvegarde SQL en local à privilégier  Sur un disque différent du disque de SQL Server  Si lecteur réseau, latence de 1 ms  Evitez de sauvegarder toutes les bases en même temps  Evitez d’avoir des BDD de trop grande taille  Evitez d’avoir des logs énormes en les backupant  Pour les collections de site, la stratégie diffère selon leur taille (PowerShell, SQL Server ou DPM)  Meilleures pratiques de sauvegarde et de restauration dans SharePoint 2013 SQLSaturday 323 – Paris 2014
  53. 53. Sauvegarde de SharePoint : Best Practices (2/2)  Assurez-vous d’avoir assez d’espace disque  Testez régulièrement les sauvegardes ET les restaurations  Sauvegardez les logs ULS  Conservez 3 backups, dont 1 hors-site  Sauvegardez les données d’installation de SharePoint  Disposez d’un environnement iso-prod (Disaster Recovery)  Utilisez des scripts PowerShell schedulés  Restaurer une batterie de serveurs dans SharePoint 2013  Documenter les paramètres de configuration d’une batterie dans SharePoint 2013 SQLSaturday 323 – Paris 2014
  54. 54. (G)SharePoint : De la méfiance jusqu'à l’acception SharePoint – Bonnes pratiques et limites selon Microsoft SQLSaturday 323 – Paris 2014
  55. 55. Utiliser un serveur dédié pour SQL Server Pour garantir des performances optimales lors de l’exploitation des batteries de serveurs, nous vous recommandons d’installer SQL Server 2008 R2 avec SP1 ou SQL Server 2012 sur un serveur dédié qui n’exécute pas d’autres rôles de batterie de serveurs et n’héberge pas de bases de données pour d’autres applications SQLSaturday 323 – Paris 2014 55
  56. 56. Paramètres SQL Server spécifiques  N’activez pas la création automatique de statistiques sur un serveur qui héberge SQL Server et SharePoint Server. Ceci n’est pas pris en charge par SharePoint Server. L’activation manuelle de la création automatique de statistiques sur une base de données SharePoint peut radicalement modifier le plan d’exécution d’une requête  Définissez le degré maximal de parallélisme (MAXDOP) sur 1 pour les instances de SQL Server qui hébergent des bases de données SharePoint afin qu’un seul processus SQL Server soit associé à chaque demande.  Pour simplifier la maintenance, comme pour faciliter le déplacement des bases de données vers un autre serveur, créez des alias DNS pointant vers l’adresse IP de toutes les instances de SQL Server. SQLSaturday 323 – Paris 2014
  57. 57. Comment organiser vos collections de site  Une Ferme SharePoint classique:  Plus de 20 bases de données  Les collections de sites sont également hébergées dans les BDD  2000 max  Si une collection de site dépasse 100GB  BDD  200GB Best Practice  4TB Hard Practice SQLSaturday 323 – Paris 2014
  58. 58. Takeaways  SharePoint est ce qu‘il est, n’essayez pas de le changer  Travaillez de concert avec vos administrateurs SharePoint  Soyez conscient des limites  Sachez ce qui est pris en charge ou pas  Impliquez-vous quand ils envisagent d’utiliser SharePoint ! SQLSaturday 323 – Paris 2014
  59. 59. SharePoint : De la méfiance jusqu'à l’acception Merci ! SQLSaturday 323 – Paris 2014

×