SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  47
Télécharger pour lire hors ligne
REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ENVIRONNEMENT
     Office National de l’Assainissement

       REUTILISATION DES
 EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE



                  SAMIR NASR


               Athens , Greece

               15 Septembre 2011
SOMMAIRE

• PRESENTATION GENERALE DE LA TUNISIE
• INTRODUCTION
•RESSOURCES EN EAUX EN TUNISIE
• PRESENTATION DE L’O.N.AS
•LE TRAITEMENT DES EAUX USEES
 (Situation actuelle & Programmes futurs)
• LA REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES
  (Situation actuelle & Programmes futurs)
Présentation Générale de la Tunisie




Située sur la rive sud du méditerranéen
Superficie : 164 500 km2
Population : 10 Millions d’habitants.
INTRODUCTION
• La politique environnementale en Tunisie a placé le secteur
  de l’assainissement comme une composante essentielle
  dans le développement économique du pays.

• Le volet réutilisation des eaux usées traitées a été
  considérée dès le départ comme élément fondamental de la
  gestion rationnelle des ressources en eaux.

• Objectifs :

   – Amélioration des conditions de vie des citoyens
   – Lutte contre la pollution hydrique et protection des
     ressources naturelles (ressources en eaux, littoral, …)
   – Mobilisation des ressources en eaux additionnelles
Bilan des ressources en eau en Tunisie
  Les ressources en eau en Tunisie sont limitées en raison du
climat semi-aride à aride dans la majeure partie du territoire.

 La Tunisie reçoit en moyenne 230 mm/an de pluie; soit 36
milliards de m3 par an.

 La pluviométrie annuelle varie de plus de 600 mm au Nord à
moins de 150mm dans le Sud.

Les ressources en eau mobilisables sont estimées à 4700
millions de m3 réparties comme suit :

  Eaux de surface : 2500 millions de m3
  Nappes phréatiques : 750 millions de m3
  Nappes profondes : 1450 millions de m3
Exploitation des ressources en eau en Tunisie
  La stratégie de mobilisation des ressources en eaux a permis
actuellement la mobilisation de 90 % des eaux mobilisables, soit 4,3
milliards de m3. Un taux de mobilisation de 95% est prévu d’ici 2012.
 Les ressources en eaux actuellement disponibles sont estimées à 430
m3/habitant.
  L’exploitation actuelle des ressources en eau est répartie comme suit :
Agriculture : 82 % ; Eau potable : 12 %; Industrie : 5 %; Tourisme : 1 % .
  Le rapport besoin en eaux / ressources disponibles évoluera de 87 % l’an
2010 à 103 % en l’an 2030.
  Le recours à des ressources non conventionnelles est devenu une
nécessité afin de combler le déficit hydrique entre la ressource et la
demande.
    Les eaux usées traitées constituent une opportunité importante pour la
satisfaction d’une partie des besoins en eau surtout pour l’agriculture
irriguée d’où le rôle de l’Office National de l’Assainissement (ONAS).
L’Office National de l’Assainissement
               (ONAS)
Présentation de L’ONAS


Forme juridique :
Etablissement Public à caractère
Industriel et Commercial (EPIC)
doté d’une autonomie
administrative et financière.

Création : Août 1974

Mission globale:
•Chargé de la gestion du secteur de
l’assainissement en Tunisie .
•Intervenant principal dans la
protection de l’environnement
hydrique contre toutes les sources
de pollution.
MISSION DE L’ONAS


• La lutte contre toute pollution hydrique des eaux de surface,
  eaux souterraines, barrages, lacs et sebkhas (lac salé);

• La gestion, l’exploitation et l’entretien des ouvrages
  d’assainissement;

• La réalisation des études et des travaux d’infrastructure
  d’assainissement pour le compte de l’Etat et des Collectivités
  locales;

• L’élaboration et la mise en œuvre de projets de traitement et
  d’évacuation des eaux pluviales;

• La promotion des sous-produits de l’épuration
Le traitement des eaux usées
(situation actuelle & programmes futurs)
Parc des stations d’épuration en Tunisie
                     Bizerte


     Jendouba
                                     Nabeul                  Répartition géographique des STEP
                               Zaghouan
           Kef
                      Béjà                                                 Répartion des STEP
                                     Sousse
                               Kairouan
                                     Mahdia                      STEP
                        Sidi
         Kasserine
                        Bouzid
                                           Sfax               INTERIEURE
                                                                  43%                            STEP COTIERE
                                                                                                     57%
           Gafsa
Tozeur




                                Gabès
                                                  Medenine


                   Kébéli




                               Tataouine
Le traitement des eaux usées
                     Situation actuelle

Technologies de traitement adoptées

                      autres
         lagunage     (8 %)
           (12 %)




                                           boues
                                          activées
                                           (80 %)
Le traitement des eaux usées
                         Situation actuelle

              Evolution du nombre de stations d'épuration

        120




         80
Unité




         40




         0
           74

           80
           87

           92

           96

           97
           98

           99

           00

           01
           02

           03

           04
           05

           06

           07

           08
           09

           10
         19

         19
         19

         19

         19

         19
         19

         19

         20

         20
         20

         20

         20
         20

         20

         20

         20
         20

         20
                                    année
Le traitement des eaux usées
                              Situation actuelle

                           Evolution du volume des EUT

                320

                280

                240
Million de m3




                200

                160

                120

                 80

                 40

                 0
                   97

                   98
                   99

                   00

                   01

                   02
                   03

                   04

                   05

                   06
                   07

                   08

                   09
                   10




                                                           14


                                                                  16
                 19

                 19
                 19

                 20

                 20

                 20
                 20

                 20

                 20

                 20
                 20

                 20

                 20
                 20




                                                         20


                                                                20
                                         année
Le traitement des eaux usées
                  Programmes futurs
 Programme de développement technologique
• Adoption des techniques d’aération par insufflation fines
bulles

• Introduction des technologies de traitement par macrocytes
pour les petites stations d’épuration

• Introduction des techniques de filtration et de désinfection
Évolution des principaux indicateurs

                                                2001    2008    2010    2016

 Population totale prise en charge (millions)   5,33     6,1    6,3     7,1

    Population totale branchée (millions)       4,37     5,3    5,6     6,7
   Nombre de communes prises en charge          144      158    160     200
  Nombre de clients abonnés (en milliers)       994     1430    1559    1800
Taux de branchement zones prises en charge      82%     87.5% 89.3%     94%
      Nombre de stations de pompage             455      658    700     850
          Linéaire du réseau (Km)               10220   14280   14800   18500

      Nombre de stations d’épuration             95      99     111     150
  Volume d’eaux traitées ( millions de m3)      170      228    240     300
Taux de réutilisation des eaux usées traitées   25%     29%     28%     50%
La réutilisation des eaux usées traitées
  (situation actuelle & programmes futurs)
La réutilisation des eaux usées traitées




     Programmes actuels
La réutilisation des eaux usées traitées
                            Situation actuelle

1- Les objectifs

  Les principaux objectifs de la réutilisation des EUT en Tunisie sont les
  suivants :

  ● l’économie des ressources en eau conventionnelle et son utilisation
  dans d’autres secteurs plus exigeants en terme de qualité,
  ● la protection des milieux récepteurs en particulier le littoral, le milieu
  naturel et les ouvrages hydrauliques (barrages) contre une eau riche en
  nutriments,
  ● la préservation de certaines zones humides en manque d’eau,
  ● la stabilité de la ressource par rapport à celle liée à la pluviométrie ,
  ● la réduction des quantités d’engrais utilisés en agriculture si les
  agriculteurs prennent en compte cet aspect.
La réutilisation des eaux usées traitées
                            Situation actuelle

2- La stratégie pour la promotion de la réutilisation des EUT
 Une stratégie pour la promotion de la réutilisation des eaux usées traitées a
 été mise en place. Elle est basée sur les critères suivants :

 ● Préservation de la santé publique et de l’environnement,
 ● Promotion de la réutilisation des eaux usées traitées sur la base d’une
 demande réelle en eau ,
 ● Des normes de qualité appropriées pour les divers usages prévus,
 ● Une réglementation qui incite tous les usagers des eaux usées traitées à se
 conformer aux diverses exigences liées à cette pratique et à effectuer un
 suivi sanitaire régulier,
 ● Un contrôle efficace sur tous les usages,
 ● Une bonne coordination entre les différents intervenants.
La réutilisation des eaux usées traitées
                            Situation actuelle

3- Le cadre règlementaire
 La réutilisation des eaux usées traitées est réglementée par des textes
 juridiques :
 -   Une loi en 1975 portant promulgation du code des eaux. Selon cette loi,
     l’utilisation d’eaux usées traitées pour l’irrigation ou de l’arrosage des
     crudités est interdite.
 -   Un décret en 1989 fixe les conditions d’utilisation des eaux usées traitées
     à des fins agricoles.
 -   une norme tunisienne en 1989 fixe la qualité des eaux usées traitées
     utilisables à des fins agricoles.
 -   Un arrêté en 1994 fixe la liste de cultures irrigables par les eaux usées
     traitées.
 -   Un arrêté en 1995 approuve un cahier des charges qui fixe les modalités
     d’utilisation des eaux usées traitées à des fins agricoles.
La réutilisation des eaux usées traitées
                           Situation actuelle

4- Les superficies irrigués et les volumes réutilisés
 Actuellement, le volume d’EUT réutilisé est estimé à 68 millions de m3/an
 soit 28 % du volume total produit. Ce volume est utilisé dans les domaines
 suivants :
              Domaine                 Nombre     Superficie Volume réutilisé
                                      d’unités     (ha)     (Million de m3)

Irrigation des périmètres agricoles     28         8065           28
Irrigation des terrain de golf          10         1040           12
Irrigation des espaces verts             -          450           7,3
Irrigation indirecte à travers oued      -           -            21
Medjerda et Alimentation des zones
humides et des nappes
                 Total                  38         9555           68,3
Superficies irriguées par les EUT




                   espaces verts
                      (450 ha)

terrains de golf
   (1040 ha)




                                   périmètres
                                    agricoles
                                    (8065 ha)
Cultures fourragères
                                           8065 Ha



                       Arboriculture




         1040 Ha

                                       450 Ha
Irrigation




                          25
Les acquis
26
Les acquis
27
Les acquis
Terrains de Golf
             Terrains de Golf




                                28
Les acquis
La réutilisation des eaux usées traitées
                          Situation actuelle

5- Les cultures pratiquées
 Les cultures pratiquées dans périmètres agricoles comportent
 essentiellement :

                      Cultures                                 %
                                                        de la superficie
  Arboricultures     olivier, agrumes, pêcher,                 45
                     amandier, grenadier
  Fourrages          luzerne, l’avoine, le sorgho, le           36
                     raye gras, le bersim
  Céréales           blé dur, blé tendre, orge                  15
  Cultures           tabac, tournesol, Henna                    4
  industrielles
La réutilisation des eaux usées traitées
                            Situation actuelle

6- Travaux de recherche menés sur la REUT
 Rendements des cultures irriguées par les EUT; Selon les travaux réalisés
 par L’Institut National de Recherches en Génie Rural Eaux et Forêts
 (INRGREF), les périmètres irrigués par les EUT donnent un meilleur
 rendement que ceux irrigués par l’eau conventionnelle :

        Un ratio de deux fois plus grand est observé pour la production de
      certaines cultures fourragères (Bersim, Luzerne,Sorgho).
        un ratio de 2,67 plus élevé a été observé pour la production des
      oliviers.
 Autres travaux de recherche menés sur la REUT; Les travaux de
 recherche réalisés n’ont pas montré l’existence des risques sanitaires liés à
 la réutilisation des eaux usées traitées notamment les risques
 bactériologiques et parasitologiques
La réutilisation des eaux usées traitées




  Objectifs et programmes
            futurs
LES OBJECTIFS
                               LES OBJECTIFS
                           en matière de rréutilisation
                           en matière de éutilisation


             Année 2010 : taux de réutilisation de 29%

             Objectif à moyen terme :
             50% en 2014
             Sans transfert (< 30Km)

             Objectif à long terme : 70% en 2021
             Avec le transfert des eaux usées traitées vers les
             régions de l’intérieur

                                                                  32
Les acquis
Objectif à moyen terme:
                     Objectif à moyen terme:
                          50% en 2014
                           50% en 2014
Pour atteindre cet objectif, trois programmes sont mis en
     œuvre :


     Création de nouveaux périmètres irrigués (8 500 ha).
     Création de nouveaux terrains de golfe (500 ha).
     Réutilisation de 3.5 million m3/an EUT pour des
     usages industriels.



                                                            33
Les acquis
Objectif à long terme:
                            Objectif à long terme:
                                70% en 2021
                                70% en 2021
        Les études conduites sur la promotion de la réutilisation
          ont permis de conclure que :

               L’atteinte d’un taux de réutilisation élevé (70%)
                                   nécessite
             un transfert des eaux usées traitées des grandes villes
                         vers les régions de l’intérieur


       En particulier, la région du Grand Tunis où il y’a
       production de plus de 40% du volume global des eaux
       usées traitées, la réutilisation ne dépasse guère les 15%.
       C’est une région qui connaît une saturation
                                                                       34
Les acquis
La réutilisation des eaux usées traitées
                         Programmes futurs
Programme de transfert des EUT du Grand Tunis vers les zones
de réutilisation à l’intérieur du pays
 Objectif :
 Transfert de 122 millions de m3 d’EUT du Grand Tunis vers les zones de
 réutilisation à l’intérieur du pays à l’horizon 2021

 1ère tranche (2017) :
      - Superficie à créer : 13.000 ha de périmètres irrigués
      - Volume à transférer : 62 millions de m3 sur une distance de 80 km.

 2ème tranche (2021) :
     - Superficie à créer : 11.000 ha de périmètres irrigués
     - Volume à transférer : 60 millions de m3 sur une distance de 140 km.
 État d’avancement :
 Les études sont en cours.
Actions menées pour promouvoir la REUT

Quatre grandes régions potentielles sont identifiées. La mise en valeur de
ces régions porte sur la création de périmètres irrigués et la recharge des
nappes surexploitées :



                                     Périmètre irrigué    Recharge de nappe

   Région           localité                    Volume
                                   Superficie                  Volume
                                                  (Mm3/
                                     (ha)                     (Mm3/an)
                                                    an)
              El Attar               2000          8              -
Grand Tunis
              Mornag                   -           -            10,8
              Boucha / Ain Asker     6500         26              -
Zaghouan      Saouef                 6500         26              -
              El Fahs                  -           -            0,78
Nabeul        Grombalia                -           -             16
Kairouan      El Alem                10600        42             2,8
    Total                -           25600        102           30,38
Traitement complémentaire


la TUNISIE via l’office national de l’ assainissement envisage
de développer certains techniques poussées de traitement tel
que le traitement tertiaire qui n’est qu’un traitement
complémentaire ou d’affinage servant à débarrasser l’eau
des différents germes et permettant ainsi d’améliorer la
réutilisation et diversifier les cultures ou de la rejeter dans les
milieux naturelles les plus sensibles en toute sécurité.
Recharge artificielle des nappes par les EUT
   Point de la situation et perspectives
Introduction

La recharge artificielle des nappes par les EUT, est pratiquée jusqu’à
maintenant, à titre expérimental (O. Souhil - RAB080) ou pilote
(Korba - PISEAU).
Elle est pratiquée pour les raisons suivantes :
    La baisse des niveaux du plan d’eau des nappes phréatiques et
l’augmentation de la salinité due à l’intrusion saline au niveau des
zones côtières.
  Disponibilité des eaux usées traitées en hiver.
La nappe de l’Oued Souhil

•Alimentée par la STEP (SE4 Nabeul: 14600 m3/j )
• Localisation: au nord-est de la Tunisie (Côte orientale du
Cap-Bon). Il s’étend sur une plaine côtière;
 Superficie: 60 km²;
 Salinité : 4 à 6 g/l.
                  g/l




Bassin de décantation au niveau de la   Bassin de collecte des E.U.T au CRDA Nabeul
        STEP (SE4)- Nabeul
Qualité chimique

   Les analyses chimiques faites avant le démarrage de la recharge,
montrent que les eaux souterraines sont contaminées par les nitrates
(234-335 mg/l).

    Après la recharge, la zone non saturée a permis d’améliorer la
situation qualitative de la nappe, elle a permis la purification des
EUT qui ont dilué au environ du site, les eaux souterraines, les
concentrations en nitrate baisses à 50 mg/l .
Localisation du site de Korba (Nappe de la côte
            orientale du Cap-Bon)
Réalisation du projet et construction du site pilote




Photo N°4 : Mise en eau de recharge de Korba
              (12 avril 2008)




                                                         Photo N°5 : Station de pompage
PERSPECTIVES
DE LA RECHARGES ARTIFICIELLE DES NAPPES
Projets étudiés


Gouvernorat                  Nappe                STEP             Capacité
                                                                    (m3/j)

Médenine      Jerba                       Aghir                     15750
Ben Arous     Mornag                      Sud Méliane               37500
Nabeul        El Haouaria)                El Haouaria                1500
              Hammamet Sud                Hammamet Sud              11386

              Menzel Bouzelfa             Menzel Bouzelfa, Belli   1395 + ….
Projets proposés à l’étude

N°   Gouvernorat                 Nappe                      STEP           Capacité
                                                                            (m3/j)

1    Zaghouan      Fahs                            Fahs                      3350
2    Sousse        Msaken                          Msaken + Sousse Nord   7884 + 17400
3    Mahdia        Boumerdès                       Boumerdès                  700
4                  Ksour Essef                     Ksour Essef               1500
5    Médenine      Zarzis                          Zarzis ville              1335
6                  O. Smar (Médenine)              Médenine                  8870

7    Gabès         El Hamma-Chenchou (Essounbat)   El Hamma                  4060
8                  Gabès Nord (El Aouinet)         Metouia-Ouedhref          2800

9                  Gabès Sud (Ouafissen)           Mareth                    2700
10   Tozeur        Oasis de Tameghza               Tozeur                    6654
Merci pour l’attention

Contenu connexe

Tendances

Traitement et Valorisation des eaux usées.pptx
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptxTraitement et Valorisation des eaux usées.pptx
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptxKahina BOUZID
 
Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...
Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...
Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...Made in Tunisia
 
Captage adduction et traitement des eaux potables
Captage adduction et traitement des eaux potablesCaptage adduction et traitement des eaux potables
Captage adduction et traitement des eaux potablesAbdoulaye SECK
 
Conception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationConception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationchanel86
 
LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...
LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...
LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...OECD Governance
 
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie CivilProjet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie CivilSeckou Fossar SOUANE
 
Etude karstique
Etude karstiqueEtude karstique
Etude karstiquetimi55
 
La réutilisation des eaux usées épurées
La réutilisation des eaux usées épuréesLa réutilisation des eaux usées épurées
La réutilisation des eaux usées épuréesKawtar SALIK
 
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisie
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisieRapport d'immersion de géologie au nord de la tunisie
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisiemohamedkarimslama
 
Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...
Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...
Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...OECD Governance
 
Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1yacine iskounen
 
Plateforme de gestion des projets de fin d'études
Plateforme de gestion des projets de fin d'étudesPlateforme de gestion des projets de fin d'études
Plateforme de gestion des projets de fin d'étudesMajdi SAIBI
 
Les déchets en France : enjeux et problématique
Les déchets en France : enjeux et problématiqueLes déchets en France : enjeux et problématique
Les déchets en France : enjeux et problématiqueZero Waste France, Cniid
 
Dimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des CanauxDimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des Canauxguest4a5dea
 

Tendances (20)

Traitement et Valorisation des eaux usées.pptx
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptxTraitement et Valorisation des eaux usées.pptx
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptx
 
Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...
Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...
Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...
 
Captage adduction et traitement des eaux potables
Captage adduction et traitement des eaux potablesCaptage adduction et traitement des eaux potables
Captage adduction et traitement des eaux potables
 
Conception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationConception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epuration
 
Hydrologie générale
Hydrologie générale Hydrologie générale
Hydrologie générale
 
LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...
LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...
LYDEC - Assurer la continuité de service apres une catastrophe ou événement e...
 
Semiologie
SemiologieSemiologie
Semiologie
 
Assainissement
AssainissementAssainissement
Assainissement
 
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie CivilProjet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
 
Etude karstique
Etude karstiqueEtude karstique
Etude karstique
 
La réutilisation des eaux usées épurées
La réutilisation des eaux usées épuréesLa réutilisation des eaux usées épurées
La réutilisation des eaux usées épurées
 
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisie
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisieRapport d'immersion de géologie au nord de la tunisie
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisie
 
Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...
Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...
Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...
 
Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1
 
Ppt eau
Ppt eauPpt eau
Ppt eau
 
Plateforme de gestion des projets de fin d'études
Plateforme de gestion des projets de fin d'étudesPlateforme de gestion des projets de fin d'études
Plateforme de gestion des projets de fin d'études
 
Rapport de sortie d'hydrologie
Rapport de sortie d'hydrologieRapport de sortie d'hydrologie
Rapport de sortie d'hydrologie
 
Les déchets en France : enjeux et problématique
Les déchets en France : enjeux et problématiqueLes déchets en France : enjeux et problématique
Les déchets en France : enjeux et problématique
 
Dimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des CanauxDimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des Canaux
 
Hydrologie Des Bassins
Hydrologie Des BassinsHydrologie Des Bassins
Hydrologie Des Bassins
 

Similaire à 006a NCWRM 2011 Nasr_ONAS_Tunisia

Etude de sauvegarde des khettaras
Etude de sauvegarde des khettarasEtude de sauvegarde des khettaras
Etude de sauvegarde des khettarasOURAHOU Mohamed
 
Copil bilan 2016_pwp
Copil bilan 2016_pwpCopil bilan 2016_pwp
Copil bilan 2016_pwpSMBS contact
 
Dp enquete canalisations_-_finale
Dp enquete canalisations_-_finaleDp enquete canalisations_-_finale
Dp enquete canalisations_-_finaleicicnancyfr
 
OPÉRATION TRANSPARENCE EAU : LE GRAND GASPILLAGE, LE PALMARÈS DES FUITES DANS...
OPÉRATION TRANSPARENCE EAU : LE GRAND GASPILLAGE, LE PALMARÈS DES FUITES DANS...OPÉRATION TRANSPARENCE EAU : LE GRAND GASPILLAGE, LE PALMARÈS DES FUITES DANS...
OPÉRATION TRANSPARENCE EAU : LE GRAND GASPILLAGE, LE PALMARÈS DES FUITES DANS...Denis Allard
 
L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...
L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...
L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...Nancy BOVY
 
Déssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdf
Déssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdfDéssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdf
Déssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdfJawad Maaroufi
 
Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1SMBS contact
 
eau et emploif(1).ppt
eau et emploif(1).ppteau et emploif(1).ppt
eau et emploif(1).pptadamsedki1
 
For a better management of water in the "Hammams". Pour une meilleure gestion...
For a better management of water in the "Hammams". Pour une meilleure gestion...For a better management of water in the "Hammams". Pour une meilleure gestion...
For a better management of water in the "Hammams". Pour une meilleure gestion...EcoHammam
 
CENTRALE A BETON AESN
CENTRALE A BETON AESNCENTRALE A BETON AESN
CENTRALE A BETON AESNSMBS contact
 

Similaire à 006a NCWRM 2011 Nasr_ONAS_Tunisia (11)

Etude de sauvegarde des khettaras
Etude de sauvegarde des khettarasEtude de sauvegarde des khettaras
Etude de sauvegarde des khettaras
 
Copil bilan 2016_pwp
Copil bilan 2016_pwpCopil bilan 2016_pwp
Copil bilan 2016_pwp
 
Dp enquete canalisations_-_finale
Dp enquete canalisations_-_finaleDp enquete canalisations_-_finale
Dp enquete canalisations_-_finale
 
OPÉRATION TRANSPARENCE EAU : LE GRAND GASPILLAGE, LE PALMARÈS DES FUITES DANS...
OPÉRATION TRANSPARENCE EAU : LE GRAND GASPILLAGE, LE PALMARÈS DES FUITES DANS...OPÉRATION TRANSPARENCE EAU : LE GRAND GASPILLAGE, LE PALMARÈS DES FUITES DANS...
OPÉRATION TRANSPARENCE EAU : LE GRAND GASPILLAGE, LE PALMARÈS DES FUITES DANS...
 
L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...
L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...
L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...
 
Déssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdf
Déssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdfDéssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdf
Déssalement au Maroc_Mounia Sassi_2023.pdf
 
ABH_Sebou.pptx
ABH_Sebou.pptxABH_Sebou.pptx
ABH_Sebou.pptx
 
Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1
 
eau et emploif(1).ppt
eau et emploif(1).ppteau et emploif(1).ppt
eau et emploif(1).ppt
 
For a better management of water in the "Hammams". Pour une meilleure gestion...
For a better management of water in the "Hammams". Pour une meilleure gestion...For a better management of water in the "Hammams". Pour une meilleure gestion...
For a better management of water in the "Hammams". Pour une meilleure gestion...
 
CENTRALE A BETON AESN
CENTRALE A BETON AESNCENTRALE A BETON AESN
CENTRALE A BETON AESN
 

Plus de GWP-Mediterranean (GWP-Med)

Knowledge brokering in the Sava river basin management planning, 30 Nov-2 Dec...
Knowledge brokering in the Sava river basin management planning, 30 Nov-2 Dec...Knowledge brokering in the Sava river basin management planning, 30 Nov-2 Dec...
Knowledge brokering in the Sava river basin management planning, 30 Nov-2 Dec...GWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011GWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011GWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011GWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Dimit...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Dimit...Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Dimit...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Dimit...GWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Kalma...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Kalma...Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Kalma...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Kalma...GWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Jacob...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Jacob...Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Jacob...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Jacob...GWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Erjon ...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Erjon ...Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Erjon ...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Erjon ...GWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Vladim...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Vladim...Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Vladim...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Vladim...GWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Justo...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Justo...Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Justo...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Justo...GWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Marti...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Marti...Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Marti...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Marti...GWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Dimitris F...
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Dimitris F...Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Dimitris F...
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Dimitris F...GWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Marco Keiner_ Intervention_Institutions and Legal Frameworks
Marco Keiner_ Intervention_Institutions and Legal FrameworksMarco Keiner_ Intervention_Institutions and Legal Frameworks
Marco Keiner_ Intervention_Institutions and Legal FrameworksGWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Zeljko Dragan
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Zeljko DraganInt. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Zeljko Dragan
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Zeljko DraganGWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Ivica Trumbic
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Ivica TrumbicInt. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Ivica Trumbic
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Ivica TrumbicGWP-Mediterranean (GWP-Med)
 
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Holger Tre...
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Holger Tre...Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Holger Tre...
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Holger Tre...GWP-Mediterranean (GWP-Med)
 

Plus de GWP-Mediterranean (GWP-Med) (20)

Presentation by Mr. Kaabi (Tunisia)
Presentation by Mr. Kaabi (Tunisia)Presentation by Mr. Kaabi (Tunisia)
Presentation by Mr. Kaabi (Tunisia)
 
Presentation by Ms. Anthi Brouma (GWP-Med)
Presentation by Ms. Anthi Brouma (GWP-Med)Presentation by Ms. Anthi Brouma (GWP-Med)
Presentation by Ms. Anthi Brouma (GWP-Med)
 
Al Hmaidi (Palestine)
Al Hmaidi (Palestine)Al Hmaidi (Palestine)
Al Hmaidi (Palestine)
 
Knowledge brokering in the Sava river basin management planning, 30 Nov-2 Dec...
Knowledge brokering in the Sava river basin management planning, 30 Nov-2 Dec...Knowledge brokering in the Sava river basin management planning, 30 Nov-2 Dec...
Knowledge brokering in the Sava river basin management planning, 30 Nov-2 Dec...
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Dimit...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Dimit...Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Dimit...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Dimit...
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Kalma...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Kalma...Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Kalma...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Kalma...
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Jacob...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Jacob...Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Jacob...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Jacob...
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Erjon ...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Erjon ...Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Erjon ...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Erjon ...
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Vladim...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Vladim...Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Vladim...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011,Vladim...
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Justo...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Justo...Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Justo...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Justo...
 
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Marti...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Marti...Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Marti...
Workshop on Flood management in a transboundary context, 13-14.12.2011, Marti...
 
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Dimitris F...
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Dimitris F...Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Dimitris F...
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Dimitris F...
 
Marco Keiner_Intervention_Mapping the Issues
Marco Keiner_Intervention_Mapping the IssuesMarco Keiner_Intervention_Mapping the Issues
Marco Keiner_Intervention_Mapping the Issues
 
Marco Keiner_ Intervention_Institutions and Legal Frameworks
Marco Keiner_ Intervention_Institutions and Legal FrameworksMarco Keiner_ Intervention_Institutions and Legal Frameworks
Marco Keiner_ Intervention_Institutions and Legal Frameworks
 
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Zeljko Dragan
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Zeljko DraganInt. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Zeljko Dragan
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Zeljko Dragan
 
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Ivica Trumbic
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Ivica TrumbicInt. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Ivica Trumbic
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Ivica Trumbic
 
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Holger Tre...
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Holger Tre...Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Holger Tre...
Int. Roundtable on Transboundary Waters Management, 15-16.12.2011, Holger Tre...
 

006a NCWRM 2011 Nasr_ONAS_Tunisia

  • 1. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ENVIRONNEMENT Office National de l’Assainissement REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE SAMIR NASR Athens , Greece 15 Septembre 2011
  • 2. SOMMAIRE • PRESENTATION GENERALE DE LA TUNISIE • INTRODUCTION •RESSOURCES EN EAUX EN TUNISIE • PRESENTATION DE L’O.N.AS •LE TRAITEMENT DES EAUX USEES (Situation actuelle & Programmes futurs) • LA REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES (Situation actuelle & Programmes futurs)
  • 3. Présentation Générale de la Tunisie Située sur la rive sud du méditerranéen Superficie : 164 500 km2 Population : 10 Millions d’habitants.
  • 4. INTRODUCTION • La politique environnementale en Tunisie a placé le secteur de l’assainissement comme une composante essentielle dans le développement économique du pays. • Le volet réutilisation des eaux usées traitées a été considérée dès le départ comme élément fondamental de la gestion rationnelle des ressources en eaux. • Objectifs : – Amélioration des conditions de vie des citoyens – Lutte contre la pollution hydrique et protection des ressources naturelles (ressources en eaux, littoral, …) – Mobilisation des ressources en eaux additionnelles
  • 5. Bilan des ressources en eau en Tunisie Les ressources en eau en Tunisie sont limitées en raison du climat semi-aride à aride dans la majeure partie du territoire. La Tunisie reçoit en moyenne 230 mm/an de pluie; soit 36 milliards de m3 par an. La pluviométrie annuelle varie de plus de 600 mm au Nord à moins de 150mm dans le Sud. Les ressources en eau mobilisables sont estimées à 4700 millions de m3 réparties comme suit : Eaux de surface : 2500 millions de m3 Nappes phréatiques : 750 millions de m3 Nappes profondes : 1450 millions de m3
  • 6. Exploitation des ressources en eau en Tunisie La stratégie de mobilisation des ressources en eaux a permis actuellement la mobilisation de 90 % des eaux mobilisables, soit 4,3 milliards de m3. Un taux de mobilisation de 95% est prévu d’ici 2012. Les ressources en eaux actuellement disponibles sont estimées à 430 m3/habitant. L’exploitation actuelle des ressources en eau est répartie comme suit : Agriculture : 82 % ; Eau potable : 12 %; Industrie : 5 %; Tourisme : 1 % . Le rapport besoin en eaux / ressources disponibles évoluera de 87 % l’an 2010 à 103 % en l’an 2030. Le recours à des ressources non conventionnelles est devenu une nécessité afin de combler le déficit hydrique entre la ressource et la demande. Les eaux usées traitées constituent une opportunité importante pour la satisfaction d’une partie des besoins en eau surtout pour l’agriculture irriguée d’où le rôle de l’Office National de l’Assainissement (ONAS).
  • 7. L’Office National de l’Assainissement (ONAS)
  • 8. Présentation de L’ONAS Forme juridique : Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) doté d’une autonomie administrative et financière. Création : Août 1974 Mission globale: •Chargé de la gestion du secteur de l’assainissement en Tunisie . •Intervenant principal dans la protection de l’environnement hydrique contre toutes les sources de pollution.
  • 9. MISSION DE L’ONAS • La lutte contre toute pollution hydrique des eaux de surface, eaux souterraines, barrages, lacs et sebkhas (lac salé); • La gestion, l’exploitation et l’entretien des ouvrages d’assainissement; • La réalisation des études et des travaux d’infrastructure d’assainissement pour le compte de l’Etat et des Collectivités locales; • L’élaboration et la mise en œuvre de projets de traitement et d’évacuation des eaux pluviales; • La promotion des sous-produits de l’épuration
  • 10. Le traitement des eaux usées (situation actuelle & programmes futurs)
  • 11. Parc des stations d’épuration en Tunisie Bizerte Jendouba Nabeul Répartition géographique des STEP Zaghouan Kef Béjà Répartion des STEP Sousse Kairouan Mahdia STEP Sidi Kasserine Bouzid Sfax INTERIEURE 43% STEP COTIERE 57% Gafsa Tozeur Gabès Medenine Kébéli Tataouine
  • 12. Le traitement des eaux usées Situation actuelle Technologies de traitement adoptées autres lagunage (8 %) (12 %) boues activées (80 %)
  • 13. Le traitement des eaux usées Situation actuelle Evolution du nombre de stations d'épuration 120 80 Unité 40 0 74 80 87 92 96 97 98 99 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 19 19 19 19 19 19 19 19 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 année
  • 14. Le traitement des eaux usées Situation actuelle Evolution du volume des EUT 320 280 240 Million de m3 200 160 120 80 40 0 97 98 99 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 14 16 19 19 19 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 année
  • 15. Le traitement des eaux usées Programmes futurs Programme de développement technologique • Adoption des techniques d’aération par insufflation fines bulles • Introduction des technologies de traitement par macrocytes pour les petites stations d’épuration • Introduction des techniques de filtration et de désinfection
  • 16. Évolution des principaux indicateurs 2001 2008 2010 2016 Population totale prise en charge (millions) 5,33 6,1 6,3 7,1 Population totale branchée (millions) 4,37 5,3 5,6 6,7 Nombre de communes prises en charge 144 158 160 200 Nombre de clients abonnés (en milliers) 994 1430 1559 1800 Taux de branchement zones prises en charge 82% 87.5% 89.3% 94% Nombre de stations de pompage 455 658 700 850 Linéaire du réseau (Km) 10220 14280 14800 18500 Nombre de stations d’épuration 95 99 111 150 Volume d’eaux traitées ( millions de m3) 170 228 240 300 Taux de réutilisation des eaux usées traitées 25% 29% 28% 50%
  • 17. La réutilisation des eaux usées traitées (situation actuelle & programmes futurs)
  • 18. La réutilisation des eaux usées traitées Programmes actuels
  • 19. La réutilisation des eaux usées traitées Situation actuelle 1- Les objectifs Les principaux objectifs de la réutilisation des EUT en Tunisie sont les suivants : ● l’économie des ressources en eau conventionnelle et son utilisation dans d’autres secteurs plus exigeants en terme de qualité, ● la protection des milieux récepteurs en particulier le littoral, le milieu naturel et les ouvrages hydrauliques (barrages) contre une eau riche en nutriments, ● la préservation de certaines zones humides en manque d’eau, ● la stabilité de la ressource par rapport à celle liée à la pluviométrie , ● la réduction des quantités d’engrais utilisés en agriculture si les agriculteurs prennent en compte cet aspect.
  • 20. La réutilisation des eaux usées traitées Situation actuelle 2- La stratégie pour la promotion de la réutilisation des EUT Une stratégie pour la promotion de la réutilisation des eaux usées traitées a été mise en place. Elle est basée sur les critères suivants : ● Préservation de la santé publique et de l’environnement, ● Promotion de la réutilisation des eaux usées traitées sur la base d’une demande réelle en eau , ● Des normes de qualité appropriées pour les divers usages prévus, ● Une réglementation qui incite tous les usagers des eaux usées traitées à se conformer aux diverses exigences liées à cette pratique et à effectuer un suivi sanitaire régulier, ● Un contrôle efficace sur tous les usages, ● Une bonne coordination entre les différents intervenants.
  • 21. La réutilisation des eaux usées traitées Situation actuelle 3- Le cadre règlementaire La réutilisation des eaux usées traitées est réglementée par des textes juridiques : - Une loi en 1975 portant promulgation du code des eaux. Selon cette loi, l’utilisation d’eaux usées traitées pour l’irrigation ou de l’arrosage des crudités est interdite. - Un décret en 1989 fixe les conditions d’utilisation des eaux usées traitées à des fins agricoles. - une norme tunisienne en 1989 fixe la qualité des eaux usées traitées utilisables à des fins agricoles. - Un arrêté en 1994 fixe la liste de cultures irrigables par les eaux usées traitées. - Un arrêté en 1995 approuve un cahier des charges qui fixe les modalités d’utilisation des eaux usées traitées à des fins agricoles.
  • 22. La réutilisation des eaux usées traitées Situation actuelle 4- Les superficies irrigués et les volumes réutilisés Actuellement, le volume d’EUT réutilisé est estimé à 68 millions de m3/an soit 28 % du volume total produit. Ce volume est utilisé dans les domaines suivants : Domaine Nombre Superficie Volume réutilisé d’unités (ha) (Million de m3) Irrigation des périmètres agricoles 28 8065 28 Irrigation des terrain de golf 10 1040 12 Irrigation des espaces verts - 450 7,3 Irrigation indirecte à travers oued - - 21 Medjerda et Alimentation des zones humides et des nappes Total 38 9555 68,3
  • 23. Superficies irriguées par les EUT espaces verts (450 ha) terrains de golf (1040 ha) périmètres agricoles (8065 ha)
  • 24. Cultures fourragères 8065 Ha Arboriculture 1040 Ha 450 Ha
  • 25. Irrigation 25 Les acquis
  • 28. Terrains de Golf Terrains de Golf 28 Les acquis
  • 29. La réutilisation des eaux usées traitées Situation actuelle 5- Les cultures pratiquées Les cultures pratiquées dans périmètres agricoles comportent essentiellement : Cultures % de la superficie Arboricultures olivier, agrumes, pêcher, 45 amandier, grenadier Fourrages luzerne, l’avoine, le sorgho, le 36 raye gras, le bersim Céréales blé dur, blé tendre, orge 15 Cultures tabac, tournesol, Henna 4 industrielles
  • 30. La réutilisation des eaux usées traitées Situation actuelle 6- Travaux de recherche menés sur la REUT Rendements des cultures irriguées par les EUT; Selon les travaux réalisés par L’Institut National de Recherches en Génie Rural Eaux et Forêts (INRGREF), les périmètres irrigués par les EUT donnent un meilleur rendement que ceux irrigués par l’eau conventionnelle : Un ratio de deux fois plus grand est observé pour la production de certaines cultures fourragères (Bersim, Luzerne,Sorgho). un ratio de 2,67 plus élevé a été observé pour la production des oliviers. Autres travaux de recherche menés sur la REUT; Les travaux de recherche réalisés n’ont pas montré l’existence des risques sanitaires liés à la réutilisation des eaux usées traitées notamment les risques bactériologiques et parasitologiques
  • 31. La réutilisation des eaux usées traitées Objectifs et programmes futurs
  • 32. LES OBJECTIFS LES OBJECTIFS en matière de rréutilisation en matière de éutilisation Année 2010 : taux de réutilisation de 29% Objectif à moyen terme : 50% en 2014 Sans transfert (< 30Km) Objectif à long terme : 70% en 2021 Avec le transfert des eaux usées traitées vers les régions de l’intérieur 32 Les acquis
  • 33. Objectif à moyen terme: Objectif à moyen terme: 50% en 2014 50% en 2014 Pour atteindre cet objectif, trois programmes sont mis en œuvre : Création de nouveaux périmètres irrigués (8 500 ha). Création de nouveaux terrains de golfe (500 ha). Réutilisation de 3.5 million m3/an EUT pour des usages industriels. 33 Les acquis
  • 34. Objectif à long terme: Objectif à long terme: 70% en 2021 70% en 2021 Les études conduites sur la promotion de la réutilisation ont permis de conclure que : L’atteinte d’un taux de réutilisation élevé (70%) nécessite un transfert des eaux usées traitées des grandes villes vers les régions de l’intérieur En particulier, la région du Grand Tunis où il y’a production de plus de 40% du volume global des eaux usées traitées, la réutilisation ne dépasse guère les 15%. C’est une région qui connaît une saturation 34 Les acquis
  • 35. La réutilisation des eaux usées traitées Programmes futurs Programme de transfert des EUT du Grand Tunis vers les zones de réutilisation à l’intérieur du pays Objectif : Transfert de 122 millions de m3 d’EUT du Grand Tunis vers les zones de réutilisation à l’intérieur du pays à l’horizon 2021 1ère tranche (2017) : - Superficie à créer : 13.000 ha de périmètres irrigués - Volume à transférer : 62 millions de m3 sur une distance de 80 km. 2ème tranche (2021) : - Superficie à créer : 11.000 ha de périmètres irrigués - Volume à transférer : 60 millions de m3 sur une distance de 140 km. État d’avancement : Les études sont en cours.
  • 36. Actions menées pour promouvoir la REUT Quatre grandes régions potentielles sont identifiées. La mise en valeur de ces régions porte sur la création de périmètres irrigués et la recharge des nappes surexploitées : Périmètre irrigué Recharge de nappe Région localité Volume Superficie Volume (Mm3/ (ha) (Mm3/an) an) El Attar 2000 8 - Grand Tunis Mornag - - 10,8 Boucha / Ain Asker 6500 26 - Zaghouan Saouef 6500 26 - El Fahs - - 0,78 Nabeul Grombalia - - 16 Kairouan El Alem 10600 42 2,8 Total - 25600 102 30,38
  • 37. Traitement complémentaire la TUNISIE via l’office national de l’ assainissement envisage de développer certains techniques poussées de traitement tel que le traitement tertiaire qui n’est qu’un traitement complémentaire ou d’affinage servant à débarrasser l’eau des différents germes et permettant ainsi d’améliorer la réutilisation et diversifier les cultures ou de la rejeter dans les milieux naturelles les plus sensibles en toute sécurité.
  • 38. Recharge artificielle des nappes par les EUT Point de la situation et perspectives
  • 39. Introduction La recharge artificielle des nappes par les EUT, est pratiquée jusqu’à maintenant, à titre expérimental (O. Souhil - RAB080) ou pilote (Korba - PISEAU). Elle est pratiquée pour les raisons suivantes : La baisse des niveaux du plan d’eau des nappes phréatiques et l’augmentation de la salinité due à l’intrusion saline au niveau des zones côtières. Disponibilité des eaux usées traitées en hiver.
  • 40. La nappe de l’Oued Souhil •Alimentée par la STEP (SE4 Nabeul: 14600 m3/j ) • Localisation: au nord-est de la Tunisie (Côte orientale du Cap-Bon). Il s’étend sur une plaine côtière; Superficie: 60 km²; Salinité : 4 à 6 g/l. g/l Bassin de décantation au niveau de la Bassin de collecte des E.U.T au CRDA Nabeul STEP (SE4)- Nabeul
  • 41. Qualité chimique Les analyses chimiques faites avant le démarrage de la recharge, montrent que les eaux souterraines sont contaminées par les nitrates (234-335 mg/l). Après la recharge, la zone non saturée a permis d’améliorer la situation qualitative de la nappe, elle a permis la purification des EUT qui ont dilué au environ du site, les eaux souterraines, les concentrations en nitrate baisses à 50 mg/l .
  • 42. Localisation du site de Korba (Nappe de la côte orientale du Cap-Bon)
  • 43. Réalisation du projet et construction du site pilote Photo N°4 : Mise en eau de recharge de Korba (12 avril 2008) Photo N°5 : Station de pompage
  • 44. PERSPECTIVES DE LA RECHARGES ARTIFICIELLE DES NAPPES
  • 45. Projets étudiés Gouvernorat Nappe STEP Capacité (m3/j) Médenine Jerba Aghir 15750 Ben Arous Mornag Sud Méliane 37500 Nabeul El Haouaria) El Haouaria 1500 Hammamet Sud Hammamet Sud 11386 Menzel Bouzelfa Menzel Bouzelfa, Belli 1395 + ….
  • 46. Projets proposés à l’étude N° Gouvernorat Nappe STEP Capacité (m3/j) 1 Zaghouan Fahs Fahs 3350 2 Sousse Msaken Msaken + Sousse Nord 7884 + 17400 3 Mahdia Boumerdès Boumerdès 700 4 Ksour Essef Ksour Essef 1500 5 Médenine Zarzis Zarzis ville 1335 6 O. Smar (Médenine) Médenine 8870 7 Gabès El Hamma-Chenchou (Essounbat) El Hamma 4060 8 Gabès Nord (El Aouinet) Metouia-Ouedhref 2800 9 Gabès Sud (Ouafissen) Mareth 2700 10 Tozeur Oasis de Tameghza Tozeur 6654