Ce diaporama a bien été signalé.

Les données numériques : porte-paroles des citoyens dans un processus de concertation numérique ?

1

Partager

1 sur 17
1 sur 17

Les données numériques : porte-paroles des citoyens dans un processus de concertation numérique ?

1

Partager

Description

Conférence donnée avec Stéphanie Hasler, CEAT, EPFL.

Conférence "Les données numériques : porte-paroles des citoyens dans un processus de concertation numérique ?" donnée dans le cadre du colloque "Les données urbaines, quelles pratiques, quels savoirs ?", le 13 décembre 2016.

Transcription

  1. 1. Données urbaines| 13.12.2016 1 Colloque Les données urbaines, quelles pra2ques, quels savoirs ? Lyon, le 13 décembre 2016 Les données numériques : porte-paroles des citoyens dans un processus de concerta6on numérique ? Jean-François Lucas (EPFL / IDH) Stéphanie Hasler (EPFL / CEAT)
  2. 2. Données urbaines| 13.12.2016 2 Introduction PROJET DATA CONCERTATION RAPPORT Novembre 2016 Stéphanie Hasler Dr. Jérôme Chenal Dr. Jean-François Lucas Prof. Dominique Boullier http://cities-assets.human.co/city_heatmaps/original/amsterdam-mode2.png Communication réalisée à partir d’une étude menée pour le DALE du canton de Genève (novembre 2016).
  3. 3. Données urbaines| 13.12.2016 3 Les données numériques « rendent compte de »… Les individus / citoyens partagent des avis, des plaintes, des besoins, des pratiques, des sentiments, etc. •  Ces traces, laissées volontairement ou non, « traduisent » des expressions et des actions (pratiques). •  Elles « représentent », « incarnent » et « parlent au nom » des individus : un like signifie qu’un individu aime quelque chose, une trace GPS indique où il est allé…
  4. 4. Données urbaines| 13.12.2016 4 Problématique et cadre conceptuel Peut-on considérer les données comme des « porte-paroles » des individus ? Les 4 étapes de la constitution d’un collectif (Latour, 1999) : 1.  la perplexité, 2.  la consultation, 3.  la hiérarchisation, 4.  la prise de décision. Prise en compte (combien sommes-nous ?) Ordonnancement (pouvons-nous vivre ensemble ?)
  5. 5. Données urbaines| 13.12.2016 5 L’étape de la perplexité L’étape de la perplexité dans la constitution d’un collectif doit répondre à “l’exigence de la réalité extérieure”. Pour cela, il faut enquêter “sur la meilleure façon de détecter, de rendre visibles et faire parler les propositions candidates à l’existence” (Latour, 1999, 242).
  6. 6. Données urbaines| 13.12.2016 6 Le numérique amplifie la perplexité •  Le numérique « amplifie » les possibles (Eisenstein, 1999). •  Les traces et les données numériques peuvent être considérées comme des instruments pour détecter les “invisibles” (Latour, 1999, 218), les inouïs (Boullier, 1999a).
  7. 7. Données urbaines| 13.12.2016 7 Numérique & amplification de l’arène politique Constat Les données Maptionnaire / Helsinski 2050 map survey (4700 participants)
  8. 8. Données urbaines| 13.12.2016 8 Numérique & amplification des types de données Problématique Porte paroles
  9. 9. Données urbaines| 13.12.2016 9 Numérique & amplification des issues Problématique Porte paroles Carticipe, Commonplace, etc. = multiplication • Avis • Points de vues • Problèmes & issues = hausse complexité = hausse perplexité
  10. 10. Données urbaines| 13.12.2016 10 Repenser les issues à partir de nouveaux « assemblages » Problématique Porte paroles
  11. 11. Données urbaines| 13.12.2016 11 L’étape de la consultation Mise en garde Collectif non constitué L’étape de consultation doit répondre à “l’exigence de la pertinence”. Pour cela, il faut enquêter “sur les meilleurs moyens de constituer le jury capable de juger des effets de chaque proposition sur les habitudes des autres” (Latour, 1999, 242). -  comment s’assurer d’entendre toutes les voix qui cherchent à s’exprimer ? -  comment favoriser la discussion entre les parties prenantes et la consultation de leurs points de vues, de leurs propres issues ?
  12. 12. Données urbaines| 13.12.2016 12 La réduction de l’individu à ses attributs Mise en garde Représentativité -  L’individu est une « personnalité à tiroir » qui est se déplace et est transportée continuellement « d’un engagement à l’autre » (Thévenot, 2006). -  Le « deuil de la représentativité » (Boullier, Lohard, 2012, 189).
  13. 13. Données urbaines| 13.12.2016 13 Designer l’exploration des points de vue
  14. 14. Données urbaines| 13.12.2016 14 Designer l’exploration des points de vue §  système de votation, boîtes à idées, feedbacks = peu de discussion. §  « issue centric design » (user & data : entités / attributs) pour favoriser l’exploration des points de vue et la discussion. §  Exploration : informations / directions / interactions (Auray, 2011)
  15. 15. Données urbaines| 13.12.2016 15 Conclusion Les données numériques sont des porte-paroles des individus, qui : §  Sont générées en temps réel (+ volume + variété + vélocité). §  Amplifient les possibles de la concertation (nombre de personnes, croisement des points de vue, reformulation des issues). §  Reflètent des « états successifs » (Boullier, 1999b) d’individus pluriels (et pour lesquels, parfois, nous ne connaissons rien). §  Permettent l’exploration des points de vue et facilent les discussions si des choix de design sont réalisés (ex. potentiel de rétroaction, boucles d’interaction).
  16. 16. Données urbaines| 13.12.2016 16 Ouverture : vers l’étape de hiérarchisation Le numérique amplifie la perplexité, mais il réduit l’incertitude des phénomènes étudiés par la multiplication et le croisement de multiples approximations. Mais attention au « positivisme algorithmique » (Boullier, 2015), à l’ « effet de séduction » des Big Data (Jouet, 2015), à la « fascination de la logique quantitativiste » (Bruns, Bourdeloie, 2013), etc. § Quelles valeurs attribuer à l’une ou à l’autre de ces données ? §  Comment prendre en compte et hiérarchiser les données numériques par rapport aux données recueillies en présentiel ? §  Que valent 1000 likes sur une idée de projets par rapport à l’avis contradictoire d’un spécialiste urbain ? « Ces données, jugées plus fiables qu'un sondage - Swisscom possédant 60% des parts de marché pour la téléphonie mobile, permeFent de voir le flux en conJnu. » Projet Pully, RTS, 11.08.2016
  17. 17. Données urbaines| 13.12.2016 17 Merci de votre attention

Description

Conférence donnée avec Stéphanie Hasler, CEAT, EPFL.

Conférence "Les données numériques : porte-paroles des citoyens dans un processus de concertation numérique ?" donnée dans le cadre du colloque "Les données urbaines, quelles pratiques, quels savoirs ?", le 13 décembre 2016.

Transcription

  1. 1. Données urbaines| 13.12.2016 1 Colloque Les données urbaines, quelles pra2ques, quels savoirs ? Lyon, le 13 décembre 2016 Les données numériques : porte-paroles des citoyens dans un processus de concerta6on numérique ? Jean-François Lucas (EPFL / IDH) Stéphanie Hasler (EPFL / CEAT)
  2. 2. Données urbaines| 13.12.2016 2 Introduction PROJET DATA CONCERTATION RAPPORT Novembre 2016 Stéphanie Hasler Dr. Jérôme Chenal Dr. Jean-François Lucas Prof. Dominique Boullier http://cities-assets.human.co/city_heatmaps/original/amsterdam-mode2.png Communication réalisée à partir d’une étude menée pour le DALE du canton de Genève (novembre 2016).
  3. 3. Données urbaines| 13.12.2016 3 Les données numériques « rendent compte de »… Les individus / citoyens partagent des avis, des plaintes, des besoins, des pratiques, des sentiments, etc. •  Ces traces, laissées volontairement ou non, « traduisent » des expressions et des actions (pratiques). •  Elles « représentent », « incarnent » et « parlent au nom » des individus : un like signifie qu’un individu aime quelque chose, une trace GPS indique où il est allé…
  4. 4. Données urbaines| 13.12.2016 4 Problématique et cadre conceptuel Peut-on considérer les données comme des « porte-paroles » des individus ? Les 4 étapes de la constitution d’un collectif (Latour, 1999) : 1.  la perplexité, 2.  la consultation, 3.  la hiérarchisation, 4.  la prise de décision. Prise en compte (combien sommes-nous ?) Ordonnancement (pouvons-nous vivre ensemble ?)
  5. 5. Données urbaines| 13.12.2016 5 L’étape de la perplexité L’étape de la perplexité dans la constitution d’un collectif doit répondre à “l’exigence de la réalité extérieure”. Pour cela, il faut enquêter “sur la meilleure façon de détecter, de rendre visibles et faire parler les propositions candidates à l’existence” (Latour, 1999, 242).
  6. 6. Données urbaines| 13.12.2016 6 Le numérique amplifie la perplexité •  Le numérique « amplifie » les possibles (Eisenstein, 1999). •  Les traces et les données numériques peuvent être considérées comme des instruments pour détecter les “invisibles” (Latour, 1999, 218), les inouïs (Boullier, 1999a).
  7. 7. Données urbaines| 13.12.2016 7 Numérique & amplification de l’arène politique Constat Les données Maptionnaire / Helsinski 2050 map survey (4700 participants)
  8. 8. Données urbaines| 13.12.2016 8 Numérique & amplification des types de données Problématique Porte paroles
  9. 9. Données urbaines| 13.12.2016 9 Numérique & amplification des issues Problématique Porte paroles Carticipe, Commonplace, etc. = multiplication • Avis • Points de vues • Problèmes & issues = hausse complexité = hausse perplexité
  10. 10. Données urbaines| 13.12.2016 10 Repenser les issues à partir de nouveaux « assemblages » Problématique Porte paroles
  11. 11. Données urbaines| 13.12.2016 11 L’étape de la consultation Mise en garde Collectif non constitué L’étape de consultation doit répondre à “l’exigence de la pertinence”. Pour cela, il faut enquêter “sur les meilleurs moyens de constituer le jury capable de juger des effets de chaque proposition sur les habitudes des autres” (Latour, 1999, 242). -  comment s’assurer d’entendre toutes les voix qui cherchent à s’exprimer ? -  comment favoriser la discussion entre les parties prenantes et la consultation de leurs points de vues, de leurs propres issues ?
  12. 12. Données urbaines| 13.12.2016 12 La réduction de l’individu à ses attributs Mise en garde Représentativité -  L’individu est une « personnalité à tiroir » qui est se déplace et est transportée continuellement « d’un engagement à l’autre » (Thévenot, 2006). -  Le « deuil de la représentativité » (Boullier, Lohard, 2012, 189).
  13. 13. Données urbaines| 13.12.2016 13 Designer l’exploration des points de vue
  14. 14. Données urbaines| 13.12.2016 14 Designer l’exploration des points de vue §  système de votation, boîtes à idées, feedbacks = peu de discussion. §  « issue centric design » (user & data : entités / attributs) pour favoriser l’exploration des points de vue et la discussion. §  Exploration : informations / directions / interactions (Auray, 2011)
  15. 15. Données urbaines| 13.12.2016 15 Conclusion Les données numériques sont des porte-paroles des individus, qui : §  Sont générées en temps réel (+ volume + variété + vélocité). §  Amplifient les possibles de la concertation (nombre de personnes, croisement des points de vue, reformulation des issues). §  Reflètent des « états successifs » (Boullier, 1999b) d’individus pluriels (et pour lesquels, parfois, nous ne connaissons rien). §  Permettent l’exploration des points de vue et facilent les discussions si des choix de design sont réalisés (ex. potentiel de rétroaction, boucles d’interaction).
  16. 16. Données urbaines| 13.12.2016 16 Ouverture : vers l’étape de hiérarchisation Le numérique amplifie la perplexité, mais il réduit l’incertitude des phénomènes étudiés par la multiplication et le croisement de multiples approximations. Mais attention au « positivisme algorithmique » (Boullier, 2015), à l’ « effet de séduction » des Big Data (Jouet, 2015), à la « fascination de la logique quantitativiste » (Bruns, Bourdeloie, 2013), etc. § Quelles valeurs attribuer à l’une ou à l’autre de ces données ? §  Comment prendre en compte et hiérarchiser les données numériques par rapport aux données recueillies en présentiel ? §  Que valent 1000 likes sur une idée de projets par rapport à l’avis contradictoire d’un spécialiste urbain ? « Ces données, jugées plus fiables qu'un sondage - Swisscom possédant 60% des parts de marché pour la téléphonie mobile, permeFent de voir le flux en conJnu. » Projet Pully, RTS, 11.08.2016
  17. 17. Données urbaines| 13.12.2016 17 Merci de votre attention

Plus De Contenu Connexe

×