PRÉFACE : PROFESSION MANAGER COMMERCIAL
Vous n’aurez pas trop de difficultés à trouver un bon ouvrage sur la vente et ses
...
Il lui faut tout d’abord donner du sens à son action, motiver les équipes, tout en
expliquant la vision, la démarche et le...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Preface : Profession Manager Commercial

55 vues

Publié le

Pour être motivé et impliqué le commercial doit être valorisé pour ses talents mais aussi trouver un sens à son action autour de projets d’équipe. La dimension humaine est au centre du métier de manager commercial, la qualité relationnelle du manager de proximité avec son équipe détermine largement l’efficacité commerciale de l’entreprise. Si les nouveaux outils qui ont envahi l’environnement des commerciaux leur permettent d’être plus autonomes : internet, mails, téléphone, CRM, plan d’actions...il n’en demeure pas moins que le besoin de reconnaissance n’a jamais été aussi fort qu'aujourd’hui. L'équipe commerciale a besoin d’un manager qui lui apporte l’état d’esprit, la motivation et l’organisation nécessaire pour atteindre ses objectifs, c'est tout le sens de cet ouvrage.

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
55
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Preface : Profession Manager Commercial

  1. 1. PRÉFACE : PROFESSION MANAGER COMMERCIAL Vous n’aurez pas trop de difficultés à trouver un bon ouvrage sur la vente et ses métiers en entrant dans une librairie spécialisée dans le management et la gestion des entreprises. Leur prolifération est telle que vous aurez l’embarras du choix des publications qui se disputent la vedette chaque mois. Il en sera toutefois tout autrement si vous en cherchez un sur la fonction même de manager commercial. Odile Letrillart et Alain Fossier viennent combler ce vide avec ce livre en nous offrant un panorama tout à fait exhaustif de ce métier qui reste l’une des pierres angulaires de l’entreprise moderne. Alchimie parfaite entre théories et expériences pratiques ─ combinaison des savoir-faire respectifs des auteurs ─ ces pages vont intéresser tout aussi bien les managers en poste, les commerciaux en devenir, voire faire découvrir ce métier très méconnu auprès des étudiants. Cette profession a profondément évolué au fil du temps pour embrasser toutes les dimensions de l’action commerciale, quelque soit le secteur d’activité envisagé, le type de vente réalisé (volume, valeur ou les deux), l’offre proposée (produits, services ou les deux) ou les segments de clientèle, couverts au travers de forces commerciales directes, de réseaux de partenaires, de l’internet ou du téléphone. Cette diversité d’approche et de contenu a certes enrichi la profession mais l’a aussi complexifiée, les niveaux de compétences requis s’étant du même coup élevés brutalement. On ne vend plus aujourd’hui comme hier. On ne manage plus une équipe de commerciaux comme autrefois. Plus que jamais, la réussite est une combinaison de facteurs et le manager commercial doit ─ à défaut de les posséder toutes ─ être au moins très performant sur deux d’entre eux. D’un côté, il lui faut maîtriser les théories du leadership et de la relation client ─ la vente est un art ─, de l’autre il doit être parfaitement formé à la gestion des processus, aux rouages et indicateurs commerciaux ─ la vente est une science (ou quasi-science, une partie significative des données nécessaires à la prise de décision reposant sur des évaluations humaines forcément subjectives). Une façon de dire que le manager commercial doit posséder de nos jours diverses formes d’intelligence ─ allant de l’analytique à l’émotionnelle ─ s’il veut réussir dans son métier et apporter une réelle valeur ajoutée à son équipe, à l’entreprise et aux clients.
  2. 2. Il lui faut tout d’abord donner du sens à son action, motiver les équipes, tout en expliquant la vision, la démarche et les objectifs opérationnels qu’il entend poursuivre. Il est par essence le principal relais de la stratégie de l’entreprise. Savoir gérer le changement ─ quasi-permanent dans cette profession ─, résister à un niveau de stress environnant inévitable, sans tomber dans le travers des erreurs classiquement rencontrées, sont des qualités qu’il faut posséder et peaufiner tout au long de sa carrière. Il doit ensuite se concentrer sur le développement des membres de son équipe, s’assurer qu’ils soient tous affectés à la bonne mission, en leur donnant les moyens de progresser. Reste alors une dernière dimension, celle de la création de valeur. Le manager commercial doit de nos jours chercher à en ajouter tout au long du processus d’identification, de qualification et de gestion d’une opportunité commerciale. Cela passe par l’édification de plans commerciaux élaborés ─ l’acte de vente nécessite de la méthode ─, par la mise au point de propositions de valeur très sophistiquées, ou par la maîtrise de processus et d’indicateurs qui permettent de mesurer progrès et satisfaction clients. Bref, la vente est au confluent de l’art et de la science. Entre la séduction et la méthode. Le manager commercial en est le chef d’orchestre. Il se situe entre d’une part la conviction, l’engagement, l’énergie et d’autre part, la maitrise, la rationalité et l’exécution. Les auteurs en parcourent l’ensemble des dimensions et vont au-delà encore dans cet ouvrage complet, simple et efficace, dont on ne peut très vite plus se séparer.

×