Un citoyen du monde épris de paix

2 622 vues

Publié le

Sun Myung Moon, un citoyen du monde épris de paix.

Publié dans : Spirituel, Business
1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Merci pour cette présentation de la vie du Rév. Moon. Que Dieu te bénisse pour ce travail.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 622
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
405
Actions
Partages
0
Téléchargements
32
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • REVISION
  • REVISED
  • REVISED
  • REVISED
  • revised
  • REVISED
  • REVISED
  • REVISED
  • REVISED
  • REVISION
  • REVISED
  • REVISION
  • REVISED
  • REVISION
  • REVISION
  • REVISED
  • REVISED
  • Un citoyen du monde épris de paix

    1. 1. Un citoyen du mondeépris de paix<br />La vie du révérend Sun Myung Moon<br />
    2. 2. CORÉE, printemps 1935<br />Sun Myung Moon est un écolier de 15 ans <br />vivant dans une bourgade <br />du royaume ermite de Corée.<br />
    3. 3. Le dimanche de Pâques, lors d’une rencontre mystique en prière,il entend le Christ lui demander trois choses :<br />
    4. 4. … unir le christianisme et toutes les religions ;<br />
    5. 5. … construire des familles d’amour vrai et des nations d’amour vrai ; <br />
    6. 6. … et consoler le cœur affligé de Dieu.<br />
    7. 7. « J’ai vécu ma vie avec une seule idée : je voulais amener un monde de paix, un monde où il n’y a plus de guerres et où toute l’humanité vit dans l’amour. »<br />
    8. 8. Une fois diplômé, il fréquente d’autres Églises,et devient animateur du catéchisme. Mais quand il veut partager sa mission spéciale, reçue de Dieu, nul ne le croit. <br />
    9. 9. Ayant commencé un ministère en Corée du Nord (1945-48), il est emprisonné dans le campde concentration de Heungnam (1948-1950).75 % des détenus y trouveront la mort.<br />
    10. 10. Guerre de Corée (1950-53)<br />Son pays est en ruines, déchiré <br />par la guerre froide que se livrent, en Corée, <br />des puissances étrangères.<br />
    11. 11. Quinze ans après le commencementde sa mission, le plan ne se déroule pascomme prévu.<br />
    12. 12. Tout un peupleest quasiment une nation de réfugiés.<br />
    13. 13. Il a été séparé de sa famille pendant cinq ans.La moitié de ce temps, il était prisonnier, à des centaines de kilomètres de ses proches.<br />
    14. 14. Après sa libération, mal nourri, mal vêtu,sans logis, il construit une cabaneavec des cartons de l’arméesur une colline désolée près de Busan.<br />
    15. 15. Quand il prêche un avenir où le monde entier viendra apprendre la paix en Corée... même ses amis le prennent pour un fou !<br />
    16. 16. « L’endroit était fait de torchis <br />et de pierre ; l’eau suintait <br />par le toit. Alors un jeune homme s’est avancé en affirmant : <br />“Le christianisme et toutes les religions du mondepeuvent s’unir.” <br />Mais, moi, je n’en croyais rien ! »<br />HyunShil Kang, une missionnaire qui espérait ramener Sun Myung Moon à son Église mais qui devint sa disciple.<br />
    17. 17. Beaucoup auraient renoncé.<br />
    18. 18. Beaucoup auraient renoncé.Mais pas lui !<br />
    19. 19. Lentement, et contre toute attente, son mouvement s’étend. Des bruits courent sur l’homme aux enseignements étranges dans la hutte sur la colline.<br />
    20. 20. Fin de la guerre de Corée : le groupe s’installe à Séoul (1953). Les étudiants des meilleures universités adhérent par dizaines et les autorités s’en émeuvent.<br />
    21. 21. Moon est arrêté et injustement détenucomme déserteur, mais relâché, quand il s’avère qu’il était incarcéré en Corée du Nordà l’époque des faits.<br />
    22. 22. L’expansion du groupe reprend alors de plus belle.<br />
    23. 23. « Un dicton coréen veut qu’une personne insultée par les autres vit longtemps.Par rapport aux insultesque j’ai reçues, je devrais pouvoir vivre encore 100 ans ! Mon estomac a digéréplus d’insultesque d’aliments. »<br />
    24. 24. En 1960, il épouse Hak Ja Han, fille d’une de ses premières disciples.<br />
    25. 25. Enseignant que l’idéal de Dieu se réalise dans la famille, il commence à bénir ses disciples en mariage, s’attirant les ragots, l’incompréhension et les préjugés.<br />
    26. 26. Le nombre de nouveaux couplescroît rapidement.<br />
    27. 27. Le mouvement gagne vite les grandes villes ; il passe l’année à visiter ses membres.<br />
    28. 28. L’été venu, tous regagnent la campagne pour aider leurs proches à planter le riz.<br />
    29. 29. Sachant que la paix ne viendra pas seulement en Corée, il envoie des missionnaires au Japon et aux États-Unis, puis dans 40 pays(120 pays à partir de 1975).<br />
    30. 30. En 1966, M. ReinerVincenz(à g.)commence la mission en France <br />
    31. 31. Le révérend Moon visitera la France en 1965, 1969, 1972, 1975, 1981, 1989, 1995 et 2009.<br />
    32. 32. Avec la publication du Principe divin,le mouvement et son messagevont gagner le monde.<br />
    33. 33. 1971 : il arrive aux États-Unis, répondant à l’appel divin d’en faire de nouveau « une nation unie en Dieu ».<br />
    34. 34. Sa venue galvanise le noyau de disciples qui s’était créé autourdes premiers missionnaires.<br />
    35. 35. Avec l’aide de milliers de nouveaux membres, il lance l’ambitieuse campagne du « jour de l’Espoir ».<br />
    36. 36. « Les Américains avaient reçu l’amour de Dieu et l’ont aujourd’hui perdu. À moins de renouer avec cet esprit, il n’y a pas d’avenir pour les États-Unis. Je suis venu éveiller votre esprit et sauver les États-Unisde la destruction.Repentez-vous !Il faut se repentiret revenir à Dieu. »<br />
    37. 37. Parlant à peine l’anglais, il effectueavec un interprète une tournéede sept métropoles américaines, parlantnotamment au Lisner Auditoriumde Washington.<br />
    38. 38. Débordant le cadre de la mission religieuse, il se fait l’apôtre de l’unité dans les sciences et les arts, touchant aux médias, et à bien d’autres domaines.<br />
    39. 39. « Le drame actuel de l’humanité préoccupe le révérend Moon <br />et cela m’a vivement touché. <br />Il dit que les intellectuels ont une tâche et une responsabilité urgente pour rebâtir la société avec comme guide suprême <br />les valeurs. »<br />Sir John Eccles [1903-97] <br />Prix Nobel de médecine<br />Président de l’ICUS dans les années 1970 <br />
    40. 40. Au Washington Monument, il déclare<br /> « L’espoir de Dieu pour les États-Unis » devant 300 000 personnes. <br />
    41. 41. Et il crée le séminaire de théologie de l’Unification comme un centre de formation interconfessionnel.<br />
    42. 42. Il montre aux étudiants comment rencontrer Dieu tout en pêchant ou même en réparant des filets.<br />
    43. 43. Il lance des journaux qui dénoncent à la fois le communisme et l’humanisme matérialiste, prenant date avec la société américaine.<br />
    44. 44. « Le révérend Moon est venu <br />aux États-Unis pour lancer <br />son ministère en s’appuyant <br />sur les valeurs qui nous tiennent le plus à cœur. <br />Nos institutions religieuses, quelles qu’elles soient, doivent jouer un rôle de premier plan dans ces tâches. »<br />Général Alexander Haig,Commandant en chef de l’OTAN 1975-79 <br />et Secrétaire d’État américain, 1981-82<br />
    45. 45. Les États-Unis sont alors meurtrispar les divisions de la crise du Watergate. Il prêche alors : « pardonner, aimer et s’unir ».<br />
    46. 46. Nombre de nouveaux ennemis se dressent. <br />Donald Fraser, député démocrate, accuse à tortles membres du mouvement de travaillerpour la CIA coréenne.<br />
    47. 47. Le révérend Moon est inculpé par un grand jury. Le gouvernement lui offre alors le choix : quitter le pays ou subir un procès.<br />
    48. 48. « Toute mon action visait à rétablir la moralité des États-Unis qui s’était dégradée et les ramener vers la volonté de Dieu. Mais je fus accusé de ne pas payer mes impôts. J’avais alors largement dépassé les soixante ans. »<br />
    49. 49. Il est incarcéré à l’âge de 64 ans pour avoir omisde déclarer 7 000 dollars d’impôts, lui qui avait dépensé sans compter des millions de dollarspour le renouveau spirituel et moraldes États-Unis.<br />
    50. 50. « Le révérend Moon a été bafoué dans ses droits » affirment plus de 40 groupes civiques et religieux. <br />Les anciens compagnons de Martin Luther King prennent la tête de manifestationsen sa faveur. <br />.<br />
    51. 51. « Je sais qui estle vrai révérend Moon.C’est un homme <br />d’un cœur immense,un cœur capable d’aimer <br />tous les êtres humains, <br />un cœur assez grand <br />pour aimer les pécheurs<br />qui l’offensent. » <br />Professeur Morton Kaplan, université de Chicago.<br />après avoir rendu visite au révérend Moon en prison.<br />
    52. 52. « Le spectacle, fait « de bruit et de fureur »,que nous offre le monde actuel, nous obligeà méditer sur le destin de l’humanité.Guerres civiles, conflits tribaux, régimes d’oppression, s’acharnent à diviser et à détruire. D’immenses fractions de la population mondiale vivent sous la terreur, privées de liberté et soumises à l’arbitraire. Alors que les techniques progressent à pas de géant, la vie morale et spirituelle des hommes donne des signes de stagnation et même de déclin. C’est face à cette situation angoissante que le Mouvement de l’Unification se dresse contre le communisme au nom de la liberté de conscience, contre tous les fanatismes au nom de la dignité humaine.Ses principes sont le respect mutuelet le rassemblement des hommes de bonne foi au-delà des clivages politiques et religieux,pour un idéal de paix et de fraternité. » <br />Jacques Soustelle, de l’Académie française, <br />après avoir rendu visite au révérend Moon en prison.<br />
    53. 53. Hélas, la même année, le deuxième filsdu couple Moon, Heung Jin, <br />périt dans un accident de voiture.<br />
    54. 54. Beaucoup auraient renoncé.<br />
    55. 55. Beaucoup auraient renoncé.<br />Mais pas lui !<br />
    56. 56. À sa sortie de prison,<br />l’opinion publique <br />se retourne en sa faveur. Conclusion d’un sénateur américain : <br />« Dans le procèsdu révérend Sun Myung Moon, la justice n’a pas été rendue. Parlons plutôt d’injustice. »<br />Sénateur Orrin G. Hatch, <br />président de la sous-commission <br />des affaires judiciaires du Sénat des États-Unis.<br />
    57. 57. Le soutien de nombreux dirigeants chrétiens le pousse à redoubler d’efforts pour résoudre le conflit entre le communisme et la démocratie.<br />
    58. 58. Il parraine des missions d’enquête pour que les journalistes occidentaux visitent l’URSS, et réciproquement.<br />
    59. 59. En 1990, il vint à Moscou et se lia d’amitié avec Mikhaïl et Raïssa Gorbatchev.<br />
    60. 60. « Monsieur le président, vous avez fait quelque chosede fort, lui ai-je dit.Vous avez cédé votre postede secrétaire généralde l'Union soviétique, mais vous voilà devenu le président de la paix.Grâce à votre sagesse et à votre courageil est à présent possiblede bâtir un monde de paix. »<br />
    61. 61. Un an plus tard, il était de retour à Pyongyang pour rencontrer l’homme qui avait jadis cherché à le tuer.<br />
    62. 62. La troupe de danseurs des LittleAngelsapporta ensuite son message de paix et d’espoir à Moscou et à Pyongyang.<br />
    63. 63. « Bien des étrangersne connaissaient la Corée que comme un pays pauvre ayant subiune terrible guerre. Je voulais leur montrerles belles danses de Corée pour qu’ils voient que les Coréens sont un peuple de culture. »<br />
    64. 64. Il poursuivit ses démarches auprès des guides religieux du monde entier, les exhortant à le rejoindre pour aller vers la paix.<br />
    65. 65. « Alors que le monde allait être aspiré dans le tourbillonde la guerre, j’en suis venu à la conclusionque les dirigeants chrétienset musulmans devaientse rencontrer et arrêterce conflit.J’ai aussitôt pris contactavec les gensdes deux bords. »<br />
    66. 66. Les cérémonies de Bénédiction en mariage ne cessent de croître pour embrasser tous les peuples, par delà les races, les religions ou les nationalités.<br />
    67. 67. En 1992, son épouse, le DrHakJa Han Moon,<br />lance la Fédération des femmespour la paix mondiale (FFPM).<br />
    68. 68. Les projets de bénévolat de la FFPM améliorent les conditions de vie des enfantsdans le monde entier.<br />
    69. 69. Particulièrement auprès des jeunes à qui sont proposés des programmes de volontariat interreligieux depuis 25 ans.<br />
    70. 70. Il a sauvé l’université de Bridgeport de la failliteet en a fait une institution florissantequi attire des étudiants du monde entier.<br />
    71. 71. Le défi de la vie publique fait peser une grande tension sur toute la famille. Un tragique accident emporte encore un autre fils.<br />
    72. 72. À l’âge de quatre-vingts ans,beaucoup auraient renoncé.<br />
    73. 73. À l’âge de quatre-vingts ans,beaucoup auraient renoncé.<br />Mais pas lui !<br />
    74. 74. Devant les Nations unies, il défend l’unité interconfessionnelle et le mariage interculturelcomme la seule vraie base de la paix.<br />
    75. 75. Il célèbre la cérémonie de Bénédiction avec des dirigeants spirituels de différentes religions.<br />
    76. 76. Il lance des initiatives de paix au Proche-Orient,exhortant les enfants d’Abraham à s’unir enfin.<br />
    77. 77. Les premiers résultats sont prometteurs.<br />
    78. 78. Il fait naître le campus de Cheongpyeongen Corée, un village de paix modèle avec un hôpital, des écoles et un temple.<br />
    79. 79. Il lance aussi les Jeux interreligieux des sports pour la paix, afin d’unir les jeunes dans des compétitions de paix.<br />
    80. 80. Se souciant du renouveau des Nations unies,il fonde la Fédération pour la paix universelleen septembre 2005 à New York.<br />
    81. 81. Il entreprend une tournée éreintante de 100 villes en 100 jours, pour asseoir les bases de la FPU.<br />
    82. 82. Ses messages paix ont été étudiés dans plus de 40 langues.<br />
    83. 83. Il a mis tout le monde au défi, depuis les simples bénévoles jusqu’aux présidents des nations, de bâtir la paix d’ici 2013.<br />
    84. 84. « Cet appel du révérend Moon<br />à la paix par la religion<br />a beaucoup de profondeur<br />et de subtilité.<br />Nous sommes vraiment bénis<br />d’avoir la chance d’entendre<br />et d’observer son combat<br />de toute une vie<br />pour la paix mondiale. »<br />S. Exc. Abdurrahman Wahid,<br />président de l’Indonésie, 1999-2001<br />
    85. 85. Trois générations de sa famille ont répondu à l’appel, visitant 700 autres villes pendant les IIe et IIIe tournées mondiales pour la paix.<br />
    86. 86. Les Ambassadeurs de paix ont ensuite amené la tournée de paix en 12 000 lieux du globe.<br />
    87. 87. En juin 2006, le palais de la paix,CheonJeongGung,est inauguré en Corée.<br />
    88. 88. En février 2010, un centre interreligieux,CheonBokGung,est inauguré au centre de Séoul.<br />
    89. 89. « On ne sait pas quand se fait le passage du matin au midi. On ne sait pas non plus quand on passedu soir à la nuit. Nous ne le savons peut-être pas,mais la fortune célesteest bien là, et Celui qui a créé ce monde S’en sertpour mener Sa providence. » <br />
    90. 90. Le révérend Moon et son épouse, ainsi que toute leur famille, croient que les bases d’un monde de paix – le Royaume de Dieu – peuvent être établies d’ici 2013...<br />
    91. 91. … mais seulement avec votre aide !<br />
    92. 92. © 2010 Fédération pour la paix universelle<br />

    ×