SlideShare une entreprise Scribd logo

Tablomag n°2 06/2010

Gimélec
Gimélec
GimélecGimélec

L'actualité du tableau de distribution basse tension, Tablomag, 06/2010

Tablomag n°2 06/2010

1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
TABL MAG’L’actualité du tableau de distribution basse tension - No
02 - 06/2010
M a g a z i n e é d i t é p a r l e s c o n s t r u c t e u r s d e t a b l e a u x d e d i s t r i b u t i o n b a s s e t e n s i o n
Le cheminement
du tableau TGBT
Également dans ce numéro :
Tenue aux courts-circuits
Valider les caractéristiques
PROFEL
Outil d’évaluation d’un tableau
Votre tableau :
le cœur et le cerveau
de l’installation électrique
n˚02
Valider les caractéristiques
de tenue aux courts-circuits
Grâce à la CEI 61439, il est possible de vérifier qu’un tableau
possède bien les caractéristiques attendues sans forcément
avoir recours à des essais destructifs.
Présentée dans le n° 1 de tablomag, la
nouvelle norme CEI 61439 permet de
mieux définir les « ensembles d’appareilla-
ges à basse tension », en veillant à ce que
les performances spécifiées soient effec-
tivement atteintes et vérifiées.
Cette norme prévoit lors de la conception
et la réalisation initiale d’un tableau élec-
trique une série de douze vérifications.
Ces vérifications portent sur la construc-
tion et la performance de ce tableau type
ou « ensemble de référence »
Cette nouvelle norme constitue ainsi un
véritable référentiel pour la certification
d’un ensemble, que celui-ci soit conçu,
fabriqué et vérifié à l’unité ou qu’il soit
complètement normalisé et fabriqué en
quantité.
Parmi les vérifications de conception, la
tenue aux courants de court-circuit pré-
sente quelques particularités qu’il est
important de bien analyser pour éviter la
destruction de l’équipement et pour limi-
ter les risques pour l’opérateur.
Cette approche pour la tenue au courant
de court-circuit va permettre au fabricant
d’ensemble ou d’origine de dimensionner
au juste besoin la vérification de la per-
formance selon trois types, la vérification
par essai sur plateforme, la vérification
par calcul/mesure, ou la vérification par
la satisfaction de règles de conception.
Cette vérification de tenue aux courts-
circuits va porter sur :
• les contraintes électrodynamiques gé-
nérées par la valeur crête du courant de
court-circuit Ipk = Icc x n (voir tableau 1 pour
le calcul de Ipk). La valeur Ipk du court-cir-
cuit caractérise l’effort mécanique qui
peut être supporté par le jeu de barres,
des raccordements amont des Unités
Fonctionnelles (UF), les supports et la
structure de l’ensemble de façon globale.
Par exemple, avec un Ipk de 110 kA crête
(50 kA eff), l’effort dans un jeu de barre de
100 x 5 mm avec un entraxe de 120 mm
peut être de 15000 N/m.
Construction
1 	 Résistance des matériaux
et des parties
2 	 Degré de protection procuré
par les enveloppes
3 	 Distances d’isolement et lignes de fuite
4 	 Protection contre les chocs électriques
et intégrité des circuits de protection
5 	 Intégration des appareils de connexion
et des composants
6 	 Circuits électriques internes
et connexions
7 	 Bornes pour conducteurs externes
Performance
8 	 Propriétés diélectriques
9 	 Echauffements
10 	 Tenue aux courts-circuits
11 	 Compatibilité électromagnétique
12 	 Fonctionnement mécanique
Douze vérifications de conception
ICC (A eff) n
≤ 5 kA 1,5
5 kA  ICC ≤ 10 kA 1,7
10 kA  ICC ≤ 20 kA 2
20 kA  ICC ≤ 50 kA 2,1
 50 kA 2,2
Tableau 1 : Tenue aux courants de court-circuit
* Source : abaque de Gut et Grundberg : calcul des
échauffements en fonction du produit J2
*t.
I2
t temps ICC eff
4 x 108
0,2 s 44,7 kA
0,5 s 28,3 kA
1 s 20,0 kA
2 s 14,1 kA
3 s 11,5 kA
Tableau 2 : Calcul de K = I2
t
• les contraintes thermiques générées
par le courant efficace Icw pendant un
temps donné. Valant généralement
1 s, ce temps peut aller de 0,2 s à 3 s
pour prendre en compte les caracté-
ristiques ou réglages des appareils de
protection amont. Comme cette valeur
de contrainte thermique est considérée
comme constante pour des temps infé-
rieurs à 3 s, il est facile d’en calculer les
valeurs selon le principe « K = I2
t » (voir
tableau 2). Pour une valeur de 20 kA
pendant 1 s, nous obtenons 4 x 108
A2
s.
Chaque jeu de barres a sa contrainte ther-
mique admissible. Quelques exemples* :
• un Icc de 50 kA provoque en une secon-
de pour un élément de cuivre nu d’une
section de 100 x 5 mm2
une élévation de
température de plus de 50°C (on passe
de 40 °C à plus de 90 °C).
• Un Icc de 20 kA provoque en une secon-
de pour un élément de cuivre nu d’une
section de 75mm2
une élévation de tem-
pérature de plus de 700°C (on passe de
40°C à plus de 740 °C).
La norme dispense la vérification de
tenue au court-circuit de l’ensemble si le
court-circuit présumé de l’installation
reste inférieur à 10 kA eff ou si un dis-
positif de protection en amont limite le
courant Ipk à 17 kA crête. Ces ‘balises’
permettent ainsi de définir un domaine
dans lequel la vérification de tenue aux
courts-circuits n’est pas prescrite, dis-
pense qui concerne un grand nombre
d’ensembles à destination des applications
terminales et du segment tertiaire ou as-
similé. Dans tous les cas où les valeurs
ci-dessus sont dépassées, il est impéra-
tif de vérifier la tenue aux courts-circuits
par l’application des vérifications, soit
par des règles de conception, soit par
des calculs ou encore par des essais.
Les modalités d’application des vérifica-
tions complémentaires seront présentées
dans le prochain numéro de tablomag.
Raymond Alazard
n˚02
La première d’entre elles est d’exiger
une visite préliminaire afin de remettre
l’analyse de risques nécessaire à l’éta-
blissement du plan de prévention et de
relever les spécificités de manutention
et de mise en place du tableau BT.
Après la réception du tableau par le
client chez le constructeur, vient la pha-
se logistique (emballage et transport).
Le poids étant le plus souvent en partie
haute, l’emballeur et le transporteur doi-
vent tenir compte de cette donnée (san-
gles, signalisation, position verticale/ho-
rizontale du tableau recommandée…).
Vient le déchargement, phase qui a son
importance puisqu’elle réclame des
outillages appropriés au poids et di-
mensions des colonnes ou tronçons. La
manutention peut comporter certains
risques, en particulier dans le cas de
mise en place dans un local avec faux
plancher. Le poids très important d’une
colonne (de 250 à 400 kg) impose au
prestataire d’en tenir compte. Pour ces
deux phases de vie il est important de
prévoir, dès la conception, les systèmes
appropriés: anneaux de levage, socle de
manutention pour transport par trans-
palette ou déplacement sur rouleaux.
La mise en place du tableau consiste à
s’assurer de la planéité du sol (± 2 mm/m
en général, au-delà un calage sera né-
cessaire). Par ailleurs, il convient de
vérifier les distances de sécurité mur /
tableau, plafond / tableau suivant les
recommandations du constructeur et la
norme NF C15-100. Les accessoires du
tableau (châssis, rehausses) sont véri-
fiés et montés pour permettre l’assem-
blage mécanique du tableau.
L’éclissage du jeu de barres principal
permet la liaison électrique entre colon-
nes au moyen de barres de cuivre. Après
la mise en place des barres, l’éclissage
constructeurconsisteenl’assemblage,au
serrage normalisé (clé dynamométrique,
écrous auto-sécables au couple…). Cette
phase, certainement la plus importante
de toutes, peut engendrer, si elle n’est
pas conduite dans les règles de l’art, des
risques d’échauffement voire d’incendie.
Le cheminement
du tableau TGBT
Assemblage mécanique d’un tableau
Elle se complète par une mesure d’isole-
ment. Cette intervention, si elle est réa-
lisée par le fabriquant, assure le respect
des normes de montage et donne une «
garantie constructeur » totale au tableau.
Le raccordement des câbles demande
un respect des recommandations du fa-
briquant. Toutes les caractéristiques re-
quises sont précisées soit dans un livret
d’installation soit annotées dans chaque
colonne au niveau des portes de raccor-
dement. Il se fera en fonction des plages
de raccordement (verticales ou horizon-
tales), du type de câbles (aluminium ou
cuivre) et de leur nombre par phase, du
type de serrage (à cage ou à cosse) et de
position (avant ou arrière de la colonne).
Cette opération se termine par un serrage
au couple à la valeur spécifique. L’alimen-
tation amont du TGBT peut nécessiter la
fourniture d’une gaine à barres ou d’un
pont de barres pour la connexion de TGBT
entre eux. Son montage et sa validation
Cette phase intermédiaire, qui va de la réception en usine à la mise
en service sur site, nécessite un certain nombre de précautions
souvent négligées.
Suite en page 4
Puissance du tableau
≤ 60 kVA  60 kVA
et
≤ 250 kVA
S  250 kVA
en raccordement…
… avant … arrière
Passage avant 700 mm 1000 mm 1500 mm
Passage arrière 700 mm
Hauteur sous
plafond de
l’emplacement
2000 mm 2500 mm 2500 mm
Distances minimales à vérifier autour des tableaux de distribution (source NF C15-100)
PROFEL
Outil d’évaluation d’un tableau
Votre tableau est-il utilisé et maintenu de façon appropriée ?
Avec PROFEL, outil logiciel sous environnement Windows®
,
vous êtes rapidement fixé.
 n˚02
est une publication du Gimélec réalisée avec le concours des membres des divisions A4 « Equipements
de distribution et de commande à basse tension » et A10 « Ensemble de commande et de distribution pour l’industrie
et le tertiaire » du Gimélec. Ces constructeurs de tableaux sont réunis au sein de RÉSOTABLDistribution  contrôle-commande performants
. Directeurs de la
publication : Thierry Decalf, Président de la division A4, et Gilles Fradin, Président de la division A10.
Plaquette d’information disponible sur le site www.gimelec.fr
Pour évaluer l’adéquation des tableaux
basse tension aux conditions de leur uti-
lisation et de leur maintenance, PROFEL
prend en compte la spécificité de l’éta-
blissement et de l’environnement dans
lequel ces derniers sont installés.
PROFEL vise à réduire les effets induits
par le vieillissement de l’installation ou
par une évolution du tableau qui ne cor-
respond plus au besoin présent. Il s’agit
en effet de rationaliser les opérations de
maintenance et de se prémunir des pro-
blèmes liés à l’obsolescence. Ces dispo-
sitions permettent de pérenniser la sé-
curité les personnes, la préservation de
l’environnement ou simplement influer
sur le plan économique.
Les propositions de réhabilitation des ins-
tallations peuvent aller du simple réglage
des protections pour les installations les
plus récentes à un changement complet
des tableaux basse tension en passant par
la modernisation ou le renouvellement de
tout ou partie de l’appareillage.
Cet outil multi-usages peut accompa-
gner les tableaux BT dès leur livraison
sont effectués de la même manière que
le jeu de barres principal.
L’assistance à la mise en service passe
par une information du technicien au
chargé d’exploitation du site. Ensemble,
ils procèdent à une dernière vérification
du montage et des distances de sécurité
avec une mesure d’isolement sur l’en-
semble du tableau et de ses raccorde-
ments.
Le contrôle visuel des appareils de me-
sure et de protection ainsi que la vérifi-
cation de l’ordre des phases (dans le cas
de plusieurs arrivées) sont les étapes
préalables à la fermeture du couplage.
Ceci assure au chargé d’exploitation du
site une manœuvre de mise en service
dans les meilleures conditions.
Le suivi de la possible évolution thermi-
que sera facilité si un relevé thermique
de référence est effectué lors de cette
mise en service.
Ces étapes sont toutes nécessaires. Les
identifier, les connaître et gérer les pres-
tations correspondant à chacune d’entre
elles est un gage d’amélioration de la
durée de vie du TGBT en correspondance
avec les attentes de l’exploitant.
Fort de son expertise, le fabricant ga-
rantit par le respect de ces procédures
un service de qualité et une réactivité
essentielle au respect des exigences du
client, ainsi qu’un fonctionnement opti-
mum du tableau installé.
Olivier Licois
et durant tout leur cycle de vie (Exploita-
tion, Maintenance, Evolution)*.
PROFEL permet :
•	 d’évaluer une installation électrique
existante,
•	 d’établir un rapport sur la base de cette
évaluation,
•	 de rassembler l’ensemble des docu-
ments relatifs à l’installation considérée,
•	 de tenir le carnet de bord de la vie
de l’installation, de centraliser les
contacts de planifier les interventions.
PROFEL n’est pas un outil contractuel
mais un support d’aide à l’établissement
d’un plan de réhabilitation. Les docu-
ments produits par le logiciel n’ont pas de
caractère normatif. En outre, bien que fa-
cile à mettre en œuvre, PROFEL ne saurait
remplacer les diagnostics réalisés par les
constructeurs d’équipements basse ten-
sion. À ce titre, il est recommandé de se
faire accompagner par un constructeur
lors de la mise en place de l’outil.
Alain Le Calvé Le logiciel PROFEL était auparavant distri-
bué sur CD ROM. Il est à présent disponible
sur le site du Gimelec : www.gimelec.fr/
©GimélecPromotion-Tousdroitsréservés-Edition06/2010-Réalisationwww.pianoforte.fr-Photos:M.Bernhart-Corbis
Suite de la page 3
* On retrouve la segmentation de l’IS cf. TABLOMAG n°1

Recommandé

Régulateur MR4 johnson controls documentation technique
Régulateur MR4 johnson controls documentation techniqueRégulateur MR4 johnson controls documentation technique
Régulateur MR4 johnson controls documentation techniquee-genieclimatique
 
Disjoncteur hager
Disjoncteur hagerDisjoncteur hager
Disjoncteur hagerAmina MALIH
 
Rkn base d_ingenierie_et_d_installation_v2
Rkn base d_ingenierie_et_d_installation_v2Rkn base d_ingenierie_et_d_installation_v2
Rkn base d_ingenierie_et_d_installation_v2e-genieclimatique
 
Rkn régulateur documentation_sommaire
Rkn régulateur documentation_sommaireRkn régulateur documentation_sommaire
Rkn régulateur documentation_sommairee-genieclimatique
 
Rkn instruction de_mise_en_service_des_regulateur_v2
Rkn instruction de_mise_en_service_des_regulateur_v2Rkn instruction de_mise_en_service_des_regulateur_v2
Rkn instruction de_mise_en_service_des_regulateur_v2e-genieclimatique
 
Tablomag n°01 01/2011
Tablomag n°01 01/2011Tablomag n°01 01/2011
Tablomag n°01 01/2011Gimélec
 

Contenu connexe

Tendances

Tablomag n°01 12/2009
Tablomag n°01 12/2009Tablomag n°01 12/2009
Tablomag n°01 12/2009Gimélec
 
Geb161.1 e manuel_technique_fr
Geb161.1 e manuel_technique_frGeb161.1 e manuel_technique_fr
Geb161.1 e manuel_technique_fre-genieclimatique
 
Risk Assessment & CE Conformity Directive 2006-42-EC et EN ISO 13849-1
Risk Assessment & CE Conformity Directive 2006-42-EC et EN ISO 13849-1Risk Assessment & CE Conformity Directive 2006-42-EC et EN ISO 13849-1
Risk Assessment & CE Conformity Directive 2006-42-EC et EN ISO 13849-1dnunez1984
 
Installer un tableau électrique
Installer un tableau électriqueInstaller un tableau électrique
Installer un tableau électriquemorin moli
 
6053422t906 2 Indb Dossier Mtce Corrective Arbre Lent
6053422t906 2 Indb Dossier Mtce Corrective Arbre Lent6053422t906 2 Indb Dossier Mtce Corrective Arbre Lent
6053422t906 2 Indb Dossier Mtce Corrective Arbre Lentyouri59490
 
EPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-Être
EPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-ÊtreEPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-Être
EPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-ÊtreBernard Legros
 
Brochure capteurs de température TAD (2006)
Brochure capteurs de température TAD (2006)Brochure capteurs de température TAD (2006)
Brochure capteurs de température TAD (2006)ifm electronic gmbh
 
993 169-p50-bassdef infrarouge
993 169-p50-bassdef infrarouge993 169-p50-bassdef infrarouge
993 169-p50-bassdef infrarougeBen Fethi
 
Doc Vseries
Doc VseriesDoc Vseries
Doc Vseries750780
 
Castoldi&Moretti presentation
Castoldi&Moretti presentationCastoldi&Moretti presentation
Castoldi&Moretti presentationStefano Moretti
 

Tendances (19)

Tablomag n°01 12/2009
Tablomag n°01 12/2009Tablomag n°01 12/2009
Tablomag n°01 12/2009
 
Qac3161 fiche produit_fr
Qac3161 fiche produit_frQac3161 fiche produit_fr
Qac3161 fiche produit_fr
 
Geb161.1 e manuel_technique_fr
Geb161.1 e manuel_technique_frGeb161.1 e manuel_technique_fr
Geb161.1 e manuel_technique_fr
 
Qam2161 71 fiche produit
Qam2161 71 fiche produitQam2161 71 fiche produit
Qam2161 71 fiche produit
 
Seh62.1 fiche produit_fr
Seh62.1 fiche produit_frSeh62.1 fiche produit_fr
Seh62.1 fiche produit_fr
 
Risk Assessment & CE Conformity Directive 2006-42-EC et EN ISO 13849-1
Risk Assessment & CE Conformity Directive 2006-42-EC et EN ISO 13849-1Risk Assessment & CE Conformity Directive 2006-42-EC et EN ISO 13849-1
Risk Assessment & CE Conformity Directive 2006-42-EC et EN ISO 13849-1
 
Qaf81.3 fiche produit_fr
Qaf81.3 fiche produit_frQaf81.3 fiche produit_fr
Qaf81.3 fiche produit_fr
 
Qaa24 fiche produit_fr
Qaa24 fiche produit_frQaa24 fiche produit_fr
Qaa24 fiche produit_fr
 
Danfoss pressostat kp
Danfoss pressostat kpDanfoss pressostat kp
Danfoss pressostat kp
 
Sqs65 fiche produit_fr
Sqs65 fiche produit_frSqs65 fiche produit_fr
Sqs65 fiche produit_fr
 
Installer un tableau électrique
Installer un tableau électriqueInstaller un tableau électrique
Installer un tableau électrique
 
6053422t906 2 Indb Dossier Mtce Corrective Arbre Lent
6053422t906 2 Indb Dossier Mtce Corrective Arbre Lent6053422t906 2 Indb Dossier Mtce Corrective Arbre Lent
6053422t906 2 Indb Dossier Mtce Corrective Arbre Lent
 
Sqk33.00 fiche produit_fr
Sqk33.00 fiche produit_frSqk33.00 fiche produit_fr
Sqk33.00 fiche produit_fr
 
Masterpact NW800 - 6300A
Masterpact NW800 - 6300AMasterpact NW800 - 6300A
Masterpact NW800 - 6300A
 
EPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-Être
EPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-ÊtreEPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-Être
EPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-Être
 
Brochure capteurs de température TAD (2006)
Brochure capteurs de température TAD (2006)Brochure capteurs de température TAD (2006)
Brochure capteurs de température TAD (2006)
 
993 169-p50-bassdef infrarouge
993 169-p50-bassdef infrarouge993 169-p50-bassdef infrarouge
993 169-p50-bassdef infrarouge
 
Doc Vseries
Doc VseriesDoc Vseries
Doc Vseries
 
Castoldi&Moretti presentation
Castoldi&Moretti presentationCastoldi&Moretti presentation
Castoldi&Moretti presentation
 

En vedette

Présentation des fonctionnalités de conception et chiffrage des armoires kit ...
Présentation des fonctionnalités de conception et chiffrage des armoires kit ...Présentation des fonctionnalités de conception et chiffrage des armoires kit ...
Présentation des fonctionnalités de conception et chiffrage des armoires kit ...ALPI
 
Cablage de demarrage www.ofppt-elec.blogspot.com/
Cablage de demarrage www.ofppt-elec.blogspot.com/Cablage de demarrage www.ofppt-elec.blogspot.com/
Cablage de demarrage www.ofppt-elec.blogspot.com/jamal yasser
 
Etudes Raccordement Emtp 24092008
Etudes Raccordement Emtp   24092008Etudes Raccordement Emtp   24092008
Etudes Raccordement Emtp 24092008corinne rocherieux
 
Traitement des eaux industrielles
Traitement des eaux industriellesTraitement des eaux industrielles
Traitement des eaux industriellesAqua Traitements
 
Conception & dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonome
Conception & dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonomeConception & dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonome
Conception & dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonomesalem ben moussa
 
SOUTENANCE : Dimensionnement Tripode KB-NORTH
SOUTENANCE : Dimensionnement Tripode KB-NORTHSOUTENANCE : Dimensionnement Tripode KB-NORTH
SOUTENANCE : Dimensionnement Tripode KB-NORTHNjeugna
 
Gestion d'entreprise s2
Gestion d'entreprise s2Gestion d'entreprise s2
Gestion d'entreprise s2Amine Chahed
 
Conférence smart grid du 5-12-12-Présentation HOMES
Conférence smart grid du 5-12-12-Présentation HOMESConférence smart grid du 5-12-12-Présentation HOMES
Conférence smart grid du 5-12-12-Présentation HOMESIFPEB
 
Gestion d'entreprise s5+ s6
Gestion d'entreprise s5+ s6Gestion d'entreprise s5+ s6
Gestion d'entreprise s5+ s6Amine Chahed
 
Transmission des informations du tableau électrique
Transmission des informations du tableau électriqueTransmission des informations du tableau électrique
Transmission des informations du tableau électriqueALPI
 
Le dimensionnement d'une batterie en installation solaire
Le dimensionnement d'une batterie en installation solaireLe dimensionnement d'une batterie en installation solaire
Le dimensionnement d'une batterie en installation solairesalem ben moussa
 
Ener1 - CM4 - Distribution électrique
Ener1 - CM4 - Distribution électriqueEner1 - CM4 - Distribution électrique
Ener1 - CM4 - Distribution électriquePierre Maréchal
 

En vedette (20)

Présentation des fonctionnalités de conception et chiffrage des armoires kit ...
Présentation des fonctionnalités de conception et chiffrage des armoires kit ...Présentation des fonctionnalités de conception et chiffrage des armoires kit ...
Présentation des fonctionnalités de conception et chiffrage des armoires kit ...
 
Cablage de demarrage www.ofppt-elec.blogspot.com/
Cablage de demarrage www.ofppt-elec.blogspot.com/Cablage de demarrage www.ofppt-elec.blogspot.com/
Cablage de demarrage www.ofppt-elec.blogspot.com/
 
Livret
LivretLivret
Livret
 
Gba
GbaGba
Gba
 
Etudes Raccordement Emtp 24092008
Etudes Raccordement Emtp   24092008Etudes Raccordement Emtp   24092008
Etudes Raccordement Emtp 24092008
 
Présentation d’état d’avencement : Trémies semi-mobile
Présentation d’état d’avencement : Trémies semi-mobilePrésentation d’état d’avencement : Trémies semi-mobile
Présentation d’état d’avencement : Trémies semi-mobile
 
Disjoncteurs basse tension
Disjoncteurs basse tensionDisjoncteurs basse tension
Disjoncteurs basse tension
 
Gbb
GbbGbb
Gbb
 
Traitement des eaux industrielles
Traitement des eaux industriellesTraitement des eaux industrielles
Traitement des eaux industrielles
 
Conception & dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonome
Conception & dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonomeConception & dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonome
Conception & dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonome
 
SOUTENANCE : Dimensionnement Tripode KB-NORTH
SOUTENANCE : Dimensionnement Tripode KB-NORTHSOUTENANCE : Dimensionnement Tripode KB-NORTH
SOUTENANCE : Dimensionnement Tripode KB-NORTH
 
Gestion d'entreprise s2
Gestion d'entreprise s2Gestion d'entreprise s2
Gestion d'entreprise s2
 
Electricite
ElectriciteElectricite
Electricite
 
Gestion d'entreprise
Gestion d'entrepriseGestion d'entreprise
Gestion d'entreprise
 
Mini projet
Mini projetMini projet
Mini projet
 
Conférence smart grid du 5-12-12-Présentation HOMES
Conférence smart grid du 5-12-12-Présentation HOMESConférence smart grid du 5-12-12-Présentation HOMES
Conférence smart grid du 5-12-12-Présentation HOMES
 
Gestion d'entreprise s5+ s6
Gestion d'entreprise s5+ s6Gestion d'entreprise s5+ s6
Gestion d'entreprise s5+ s6
 
Transmission des informations du tableau électrique
Transmission des informations du tableau électriqueTransmission des informations du tableau électrique
Transmission des informations du tableau électrique
 
Le dimensionnement d'une batterie en installation solaire
Le dimensionnement d'une batterie en installation solaireLe dimensionnement d'une batterie en installation solaire
Le dimensionnement d'une batterie en installation solaire
 
Ener1 - CM4 - Distribution électrique
Ener1 - CM4 - Distribution électriqueEner1 - CM4 - Distribution électrique
Ener1 - CM4 - Distribution électrique
 

Similaire à Tablomag n°2 06/2010

Guide coordination protection_bt
Guide coordination protection_btGuide coordination protection_bt
Guide coordination protection_btKhalil Elwaer
 
Brochure iact-export INES MAX
Brochure iact-export INES MAX Brochure iact-export INES MAX
Brochure iact-export INES MAX Amzil Yassine
 
Symboles normalisés pour schémas d'installations électriques
Symboles normalisés pour schémas d'installations électriquesSymboles normalisés pour schémas d'installations électriques
Symboles normalisés pour schémas d'installations électriquesmorin moli
 
Tablomag n°5 10/2011
Tablomag n°5 10/2011Tablomag n°5 10/2011
Tablomag n°5 10/2011Gimélec
 
Appareillage de Protection
Appareillage de ProtectionAppareillage de Protection
Appareillage de ProtectionYuuki Yukino
 
Cours-Electricité Industrielle.pdf
Cours-Electricité Industrielle.pdfCours-Electricité Industrielle.pdf
Cours-Electricité Industrielle.pdfSAID MASHATE
 
fusible batterie condo.pdf
fusible batterie condo.pdffusible batterie condo.pdf
fusible batterie condo.pdfNABILARFA
 
AUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsx
AUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsxAUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsx
AUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsxSouhaibKHELIFI
 
Tablomag n°7 12/2012
Tablomag n°7 12/2012Tablomag n°7 12/2012
Tablomag n°7 12/2012Gimélec
 
dimensionnement pv - Energies Renouvelables
dimensionnement pv - Energies Renouvelablesdimensionnement pv - Energies Renouvelables
dimensionnement pv - Energies RenouvelablesMounsif Merrouni
 
14aGE- TRA-TFP-TFD Dimensionnement et essais.pdf
14aGE- TRA-TFP-TFD Dimensionnement et essais.pdf14aGE- TRA-TFP-TFD Dimensionnement et essais.pdf
14aGE- TRA-TFP-TFD Dimensionnement et essais.pdfTackoKanoute
 
20110530 tablomag 4-2011-00589-01-e
20110530 tablomag 4-2011-00589-01-e20110530 tablomag 4-2011-00589-01-e
20110530 tablomag 4-2011-00589-01-eGimélec
 
Electricité industrielle - cours.pdf
Electricité industrielle - cours.pdfElectricité industrielle - cours.pdf
Electricité industrielle - cours.pdfKOFFI53
 
Chapitre5 calcul-sections-cables-mt-pdf
Chapitre5 calcul-sections-cables-mt-pdfChapitre5 calcul-sections-cables-mt-pdf
Chapitre5 calcul-sections-cables-mt-pdfssuser34823e
 
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdf
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdfs2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdf
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdfNioulLopoldJunior
 
1 protection et-surveillance_des_reseaux_de_transport_d_energie_electrique
1 protection et-surveillance_des_reseaux_de_transport_d_energie_electrique1 protection et-surveillance_des_reseaux_de_transport_d_energie_electrique
1 protection et-surveillance_des_reseaux_de_transport_d_energie_electriqueNahla Moursia
 

Similaire à Tablomag n°2 06/2010 (20)

Guide coordination protection_bt
Guide coordination protection_btGuide coordination protection_bt
Guide coordination protection_bt
 
Brochure iact-export INES MAX
Brochure iact-export INES MAX Brochure iact-export INES MAX
Brochure iact-export INES MAX
 
Symboles normalisés pour schémas d'installations électriques
Symboles normalisés pour schémas d'installations électriquesSymboles normalisés pour schémas d'installations électriques
Symboles normalisés pour schémas d'installations électriques
 
Tablomag n°5 10/2011
Tablomag n°5 10/2011Tablomag n°5 10/2011
Tablomag n°5 10/2011
 
Appareillage de Protection
Appareillage de ProtectionAppareillage de Protection
Appareillage de Protection
 
Cours-Electricité Industrielle.pdf
Cours-Electricité Industrielle.pdfCours-Electricité Industrielle.pdf
Cours-Electricité Industrielle.pdf
 
fusible batterie condo.pdf
fusible batterie condo.pdffusible batterie condo.pdf
fusible batterie condo.pdf
 
AUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsx
AUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsxAUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsx
AUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsx
 
Tablomag n°7 12/2012
Tablomag n°7 12/2012Tablomag n°7 12/2012
Tablomag n°7 12/2012
 
dimensionnement pv - Energies Renouvelables
dimensionnement pv - Energies Renouvelablesdimensionnement pv - Energies Renouvelables
dimensionnement pv - Energies Renouvelables
 
14aGE- TRA-TFP-TFD Dimensionnement et essais.pdf
14aGE- TRA-TFP-TFD Dimensionnement et essais.pdf14aGE- TRA-TFP-TFD Dimensionnement et essais.pdf
14aGE- TRA-TFP-TFD Dimensionnement et essais.pdf
 
20110530 tablomag 4-2011-00589-01-e
20110530 tablomag 4-2011-00589-01-e20110530 tablomag 4-2011-00589-01-e
20110530 tablomag 4-2011-00589-01-e
 
CatalogueA3_fr.pdf
CatalogueA3_fr.pdfCatalogueA3_fr.pdf
CatalogueA3_fr.pdf
 
Electricité industrielle - cours.pdf
Electricité industrielle - cours.pdfElectricité industrielle - cours.pdf
Electricité industrielle - cours.pdf
 
Chapitre5 calcul-sections-cables-mt-pdf
Chapitre5 calcul-sections-cables-mt-pdfChapitre5 calcul-sections-cables-mt-pdf
Chapitre5 calcul-sections-cables-mt-pdf
 
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdf
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdfs2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdf
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdf
 
1 protection et-surveillance_des_reseaux_de_transport_d_energie_electrique
1 protection et-surveillance_des_reseaux_de_transport_d_energie_electrique1 protection et-surveillance_des_reseaux_de_transport_d_energie_electrique
1 protection et-surveillance_des_reseaux_de_transport_d_energie_electrique
 
Reseaux gc s3
Reseaux  gc s3Reseaux  gc s3
Reseaux gc s3
 
504210.pdf
504210.pdf504210.pdf
504210.pdf
 
Ct 199
Ct 199Ct 199
Ct 199
 

Plus de Gimélec

Rapport d'activité Gimélec 2016-2017
Rapport d'activité Gimélec 2016-2017Rapport d'activité Gimélec 2016-2017
Rapport d'activité Gimélec 2016-2017Gimélec
 
Start-ups et PMI : au cœur de la décarbonation du système énergétique dans le...
Start-ups et PMI : au cœur de la décarbonation du système énergétique dans le...Start-ups et PMI : au cœur de la décarbonation du système énergétique dans le...
Start-ups et PMI : au cœur de la décarbonation du système énergétique dans le...Gimélec
 
Systèmes d'Information Energétique (SIE) : Engager une démarche d'efficacité ...
Systèmes d'Information Energétique (SIE) : Engager une démarche d'efficacité ...Systèmes d'Information Energétique (SIE) : Engager une démarche d'efficacité ...
Systèmes d'Information Energétique (SIE) : Engager une démarche d'efficacité ...Gimélec
 
Concevoir et exploiter des BEPOS flexibles et connectés au réseau
Concevoir et exploiter des BEPOS flexibles et connectés au réseau Concevoir et exploiter des BEPOS flexibles et connectés au réseau
Concevoir et exploiter des BEPOS flexibles et connectés au réseau Gimélec
 
Efficacité des ressources des Data Centers : 10 ans de travail collaboratif
Efficacité des ressources des Data Centers : 10 ans de travail collaboratifEfficacité des ressources des Data Centers : 10 ans de travail collaboratif
Efficacité des ressources des Data Centers : 10 ans de travail collaboratifGimélec
 
Les solutions de collecte et traitement disponibles pour les DEEE du bâtiment
Les solutions de collecte et traitement disponibles pour les DEEE du bâtimentLes solutions de collecte et traitement disponibles pour les DEEE du bâtiment
Les solutions de collecte et traitement disponibles pour les DEEE du bâtimentGimélec
 
Data Center Resource Efficiency : a 10-year collaborative effort
Data Center Resource Efficiency : a 10-year collaborative effortData Center Resource Efficiency : a 10-year collaborative effort
Data Center Resource Efficiency : a 10-year collaborative effortGimélec
 
Energy Management Systems: Recommendations for decision makers
Energy Management Systems: Recommendations for decision makersEnergy Management Systems: Recommendations for decision makers
Energy Management Systems: Recommendations for decision makersGimélec
 
Présentation du Guide Gimélec de reporting RSE au Colloque "La RSE en Actes" ...
Présentation du Guide Gimélec de reporting RSE au Colloque "La RSE en Actes" ...Présentation du Guide Gimélec de reporting RSE au Colloque "La RSE en Actes" ...
Présentation du Guide Gimélec de reporting RSE au Colloque "La RSE en Actes" ...Gimélec
 
Systèmes d'information énergétique : Recommandations pour les décideurs
Systèmes d'information énergétique : Recommandations pour les décideursSystèmes d'information énergétique : Recommandations pour les décideurs
Systèmes d'information énergétique : Recommandations pour les décideursGimélec
 
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformationIndustrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformationGimélec
 
Rapport d'activité Gimélec 2013-2014
Rapport d'activité Gimélec 2013-2014Rapport d'activité Gimélec 2013-2014
Rapport d'activité Gimélec 2013-2014Gimélec
 
Gimélec : des industriels au service de l’intelligence énergétique
Gimélec : des industriels au service de l’intelligence énergétiqueGimélec : des industriels au service de l’intelligence énergétique
Gimélec : des industriels au service de l’intelligence énergétiqueGimélec
 
France for Datacenters
France for Datacenters France for Datacenters
France for Datacenters Gimélec
 
Industrie 4.0 : La voie pour maintenir et renforcer la compétitivité industrie
Industrie 4.0 : La voie pour maintenir et renforcer la compétitivité industrieIndustrie 4.0 : La voie pour maintenir et renforcer la compétitivité industrie
Industrie 4.0 : La voie pour maintenir et renforcer la compétitivité industrieGimélec
 
Rendre le consommateur électrique consom’acteur : Retours d’expérience europé...
Rendre le consommateur électrique consom’acteur : Retours d’expérience europé...Rendre le consommateur électrique consom’acteur : Retours d’expérience europé...
Rendre le consommateur électrique consom’acteur : Retours d’expérience europé...Gimélec
 
Acquisitions et partage de données énergétiques
Acquisitions et partage de données énergétiques Acquisitions et partage de données énergétiques
Acquisitions et partage de données énergétiques Gimélec
 
Le système d'information énergétique - Une aide à la décision pour la perform...
Le système d'information énergétique - Une aide à la décision pour la perform...Le système d'information énergétique - Une aide à la décision pour la perform...
Le système d'information énergétique - Une aide à la décision pour la perform...Gimélec
 
Smart building : de nouveaux enjeux pour de nouveaux services
Smart building : de nouveaux enjeux pour de nouveaux servicesSmart building : de nouveaux enjeux pour de nouveaux services
Smart building : de nouveaux enjeux pour de nouveaux servicesGimélec
 
Photovoltaïque : normes et règlements, premiers retours experience
Photovoltaïque : normes et règlements, premiers retours experiencePhotovoltaïque : normes et règlements, premiers retours experience
Photovoltaïque : normes et règlements, premiers retours experienceGimélec
 

Plus de Gimélec (20)

Rapport d'activité Gimélec 2016-2017
Rapport d'activité Gimélec 2016-2017Rapport d'activité Gimélec 2016-2017
Rapport d'activité Gimélec 2016-2017
 
Start-ups et PMI : au cœur de la décarbonation du système énergétique dans le...
Start-ups et PMI : au cœur de la décarbonation du système énergétique dans le...Start-ups et PMI : au cœur de la décarbonation du système énergétique dans le...
Start-ups et PMI : au cœur de la décarbonation du système énergétique dans le...
 
Systèmes d'Information Energétique (SIE) : Engager une démarche d'efficacité ...
Systèmes d'Information Energétique (SIE) : Engager une démarche d'efficacité ...Systèmes d'Information Energétique (SIE) : Engager une démarche d'efficacité ...
Systèmes d'Information Energétique (SIE) : Engager une démarche d'efficacité ...
 
Concevoir et exploiter des BEPOS flexibles et connectés au réseau
Concevoir et exploiter des BEPOS flexibles et connectés au réseau Concevoir et exploiter des BEPOS flexibles et connectés au réseau
Concevoir et exploiter des BEPOS flexibles et connectés au réseau
 
Efficacité des ressources des Data Centers : 10 ans de travail collaboratif
Efficacité des ressources des Data Centers : 10 ans de travail collaboratifEfficacité des ressources des Data Centers : 10 ans de travail collaboratif
Efficacité des ressources des Data Centers : 10 ans de travail collaboratif
 
Les solutions de collecte et traitement disponibles pour les DEEE du bâtiment
Les solutions de collecte et traitement disponibles pour les DEEE du bâtimentLes solutions de collecte et traitement disponibles pour les DEEE du bâtiment
Les solutions de collecte et traitement disponibles pour les DEEE du bâtiment
 
Data Center Resource Efficiency : a 10-year collaborative effort
Data Center Resource Efficiency : a 10-year collaborative effortData Center Resource Efficiency : a 10-year collaborative effort
Data Center Resource Efficiency : a 10-year collaborative effort
 
Energy Management Systems: Recommendations for decision makers
Energy Management Systems: Recommendations for decision makersEnergy Management Systems: Recommendations for decision makers
Energy Management Systems: Recommendations for decision makers
 
Présentation du Guide Gimélec de reporting RSE au Colloque "La RSE en Actes" ...
Présentation du Guide Gimélec de reporting RSE au Colloque "La RSE en Actes" ...Présentation du Guide Gimélec de reporting RSE au Colloque "La RSE en Actes" ...
Présentation du Guide Gimélec de reporting RSE au Colloque "La RSE en Actes" ...
 
Systèmes d'information énergétique : Recommandations pour les décideurs
Systèmes d'information énergétique : Recommandations pour les décideursSystèmes d'information énergétique : Recommandations pour les décideurs
Systèmes d'information énergétique : Recommandations pour les décideurs
 
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformationIndustrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
 
Rapport d'activité Gimélec 2013-2014
Rapport d'activité Gimélec 2013-2014Rapport d'activité Gimélec 2013-2014
Rapport d'activité Gimélec 2013-2014
 
Gimélec : des industriels au service de l’intelligence énergétique
Gimélec : des industriels au service de l’intelligence énergétiqueGimélec : des industriels au service de l’intelligence énergétique
Gimélec : des industriels au service de l’intelligence énergétique
 
France for Datacenters
France for Datacenters France for Datacenters
France for Datacenters
 
Industrie 4.0 : La voie pour maintenir et renforcer la compétitivité industrie
Industrie 4.0 : La voie pour maintenir et renforcer la compétitivité industrieIndustrie 4.0 : La voie pour maintenir et renforcer la compétitivité industrie
Industrie 4.0 : La voie pour maintenir et renforcer la compétitivité industrie
 
Rendre le consommateur électrique consom’acteur : Retours d’expérience europé...
Rendre le consommateur électrique consom’acteur : Retours d’expérience europé...Rendre le consommateur électrique consom’acteur : Retours d’expérience europé...
Rendre le consommateur électrique consom’acteur : Retours d’expérience europé...
 
Acquisitions et partage de données énergétiques
Acquisitions et partage de données énergétiques Acquisitions et partage de données énergétiques
Acquisitions et partage de données énergétiques
 
Le système d'information énergétique - Une aide à la décision pour la perform...
Le système d'information énergétique - Une aide à la décision pour la perform...Le système d'information énergétique - Une aide à la décision pour la perform...
Le système d'information énergétique - Une aide à la décision pour la perform...
 
Smart building : de nouveaux enjeux pour de nouveaux services
Smart building : de nouveaux enjeux pour de nouveaux servicesSmart building : de nouveaux enjeux pour de nouveaux services
Smart building : de nouveaux enjeux pour de nouveaux services
 
Photovoltaïque : normes et règlements, premiers retours experience
Photovoltaïque : normes et règlements, premiers retours experiencePhotovoltaïque : normes et règlements, premiers retours experience
Photovoltaïque : normes et règlements, premiers retours experience
 

Tablomag n°2 06/2010

  • 1. TABL MAG’L’actualité du tableau de distribution basse tension - No 02 - 06/2010 M a g a z i n e é d i t é p a r l e s c o n s t r u c t e u r s d e t a b l e a u x d e d i s t r i b u t i o n b a s s e t e n s i o n Le cheminement du tableau TGBT Également dans ce numéro : Tenue aux courts-circuits Valider les caractéristiques PROFEL Outil d’évaluation d’un tableau Votre tableau : le cœur et le cerveau de l’installation électrique
  • 2. n˚02 Valider les caractéristiques de tenue aux courts-circuits Grâce à la CEI 61439, il est possible de vérifier qu’un tableau possède bien les caractéristiques attendues sans forcément avoir recours à des essais destructifs. Présentée dans le n° 1 de tablomag, la nouvelle norme CEI 61439 permet de mieux définir les « ensembles d’appareilla- ges à basse tension », en veillant à ce que les performances spécifiées soient effec- tivement atteintes et vérifiées. Cette norme prévoit lors de la conception et la réalisation initiale d’un tableau élec- trique une série de douze vérifications. Ces vérifications portent sur la construc- tion et la performance de ce tableau type ou « ensemble de référence » Cette nouvelle norme constitue ainsi un véritable référentiel pour la certification d’un ensemble, que celui-ci soit conçu, fabriqué et vérifié à l’unité ou qu’il soit complètement normalisé et fabriqué en quantité. Parmi les vérifications de conception, la tenue aux courants de court-circuit pré- sente quelques particularités qu’il est important de bien analyser pour éviter la destruction de l’équipement et pour limi- ter les risques pour l’opérateur. Cette approche pour la tenue au courant de court-circuit va permettre au fabricant d’ensemble ou d’origine de dimensionner au juste besoin la vérification de la per- formance selon trois types, la vérification par essai sur plateforme, la vérification par calcul/mesure, ou la vérification par la satisfaction de règles de conception. Cette vérification de tenue aux courts- circuits va porter sur : • les contraintes électrodynamiques gé- nérées par la valeur crête du courant de court-circuit Ipk = Icc x n (voir tableau 1 pour le calcul de Ipk). La valeur Ipk du court-cir- cuit caractérise l’effort mécanique qui peut être supporté par le jeu de barres, des raccordements amont des Unités Fonctionnelles (UF), les supports et la structure de l’ensemble de façon globale. Par exemple, avec un Ipk de 110 kA crête (50 kA eff), l’effort dans un jeu de barre de 100 x 5 mm avec un entraxe de 120 mm peut être de 15000 N/m. Construction 1 Résistance des matériaux et des parties 2 Degré de protection procuré par les enveloppes 3 Distances d’isolement et lignes de fuite 4 Protection contre les chocs électriques et intégrité des circuits de protection 5 Intégration des appareils de connexion et des composants 6 Circuits électriques internes et connexions 7 Bornes pour conducteurs externes Performance 8 Propriétés diélectriques 9 Echauffements 10 Tenue aux courts-circuits 11 Compatibilité électromagnétique 12 Fonctionnement mécanique Douze vérifications de conception ICC (A eff) n ≤ 5 kA 1,5 5 kA ICC ≤ 10 kA 1,7 10 kA ICC ≤ 20 kA 2 20 kA ICC ≤ 50 kA 2,1 50 kA 2,2 Tableau 1 : Tenue aux courants de court-circuit * Source : abaque de Gut et Grundberg : calcul des échauffements en fonction du produit J2 *t. I2 t temps ICC eff 4 x 108 0,2 s 44,7 kA 0,5 s 28,3 kA 1 s 20,0 kA 2 s 14,1 kA 3 s 11,5 kA Tableau 2 : Calcul de K = I2 t • les contraintes thermiques générées par le courant efficace Icw pendant un temps donné. Valant généralement 1 s, ce temps peut aller de 0,2 s à 3 s pour prendre en compte les caracté- ristiques ou réglages des appareils de protection amont. Comme cette valeur de contrainte thermique est considérée comme constante pour des temps infé- rieurs à 3 s, il est facile d’en calculer les valeurs selon le principe « K = I2 t » (voir tableau 2). Pour une valeur de 20 kA pendant 1 s, nous obtenons 4 x 108 A2 s. Chaque jeu de barres a sa contrainte ther- mique admissible. Quelques exemples* : • un Icc de 50 kA provoque en une secon- de pour un élément de cuivre nu d’une section de 100 x 5 mm2 une élévation de température de plus de 50°C (on passe de 40 °C à plus de 90 °C). • Un Icc de 20 kA provoque en une secon- de pour un élément de cuivre nu d’une section de 75mm2 une élévation de tem- pérature de plus de 700°C (on passe de 40°C à plus de 740 °C). La norme dispense la vérification de tenue au court-circuit de l’ensemble si le court-circuit présumé de l’installation reste inférieur à 10 kA eff ou si un dis- positif de protection en amont limite le courant Ipk à 17 kA crête. Ces ‘balises’ permettent ainsi de définir un domaine dans lequel la vérification de tenue aux courts-circuits n’est pas prescrite, dis- pense qui concerne un grand nombre d’ensembles à destination des applications terminales et du segment tertiaire ou as- similé. Dans tous les cas où les valeurs ci-dessus sont dépassées, il est impéra- tif de vérifier la tenue aux courts-circuits par l’application des vérifications, soit par des règles de conception, soit par des calculs ou encore par des essais. Les modalités d’application des vérifica- tions complémentaires seront présentées dans le prochain numéro de tablomag. Raymond Alazard
  • 3. n˚02 La première d’entre elles est d’exiger une visite préliminaire afin de remettre l’analyse de risques nécessaire à l’éta- blissement du plan de prévention et de relever les spécificités de manutention et de mise en place du tableau BT. Après la réception du tableau par le client chez le constructeur, vient la pha- se logistique (emballage et transport). Le poids étant le plus souvent en partie haute, l’emballeur et le transporteur doi- vent tenir compte de cette donnée (san- gles, signalisation, position verticale/ho- rizontale du tableau recommandée…). Vient le déchargement, phase qui a son importance puisqu’elle réclame des outillages appropriés au poids et di- mensions des colonnes ou tronçons. La manutention peut comporter certains risques, en particulier dans le cas de mise en place dans un local avec faux plancher. Le poids très important d’une colonne (de 250 à 400 kg) impose au prestataire d’en tenir compte. Pour ces deux phases de vie il est important de prévoir, dès la conception, les systèmes appropriés: anneaux de levage, socle de manutention pour transport par trans- palette ou déplacement sur rouleaux. La mise en place du tableau consiste à s’assurer de la planéité du sol (± 2 mm/m en général, au-delà un calage sera né- cessaire). Par ailleurs, il convient de vérifier les distances de sécurité mur / tableau, plafond / tableau suivant les recommandations du constructeur et la norme NF C15-100. Les accessoires du tableau (châssis, rehausses) sont véri- fiés et montés pour permettre l’assem- blage mécanique du tableau. L’éclissage du jeu de barres principal permet la liaison électrique entre colon- nes au moyen de barres de cuivre. Après la mise en place des barres, l’éclissage constructeurconsisteenl’assemblage,au serrage normalisé (clé dynamométrique, écrous auto-sécables au couple…). Cette phase, certainement la plus importante de toutes, peut engendrer, si elle n’est pas conduite dans les règles de l’art, des risques d’échauffement voire d’incendie. Le cheminement du tableau TGBT Assemblage mécanique d’un tableau Elle se complète par une mesure d’isole- ment. Cette intervention, si elle est réa- lisée par le fabriquant, assure le respect des normes de montage et donne une « garantie constructeur » totale au tableau. Le raccordement des câbles demande un respect des recommandations du fa- briquant. Toutes les caractéristiques re- quises sont précisées soit dans un livret d’installation soit annotées dans chaque colonne au niveau des portes de raccor- dement. Il se fera en fonction des plages de raccordement (verticales ou horizon- tales), du type de câbles (aluminium ou cuivre) et de leur nombre par phase, du type de serrage (à cage ou à cosse) et de position (avant ou arrière de la colonne). Cette opération se termine par un serrage au couple à la valeur spécifique. L’alimen- tation amont du TGBT peut nécessiter la fourniture d’une gaine à barres ou d’un pont de barres pour la connexion de TGBT entre eux. Son montage et sa validation Cette phase intermédiaire, qui va de la réception en usine à la mise en service sur site, nécessite un certain nombre de précautions souvent négligées. Suite en page 4 Puissance du tableau ≤ 60 kVA 60 kVA et ≤ 250 kVA S 250 kVA en raccordement… … avant … arrière Passage avant 700 mm 1000 mm 1500 mm Passage arrière 700 mm Hauteur sous plafond de l’emplacement 2000 mm 2500 mm 2500 mm Distances minimales à vérifier autour des tableaux de distribution (source NF C15-100)
  • 4. PROFEL Outil d’évaluation d’un tableau Votre tableau est-il utilisé et maintenu de façon appropriée ? Avec PROFEL, outil logiciel sous environnement Windows® , vous êtes rapidement fixé. n˚02 est une publication du Gimélec réalisée avec le concours des membres des divisions A4 « Equipements de distribution et de commande à basse tension » et A10 « Ensemble de commande et de distribution pour l’industrie et le tertiaire » du Gimélec. Ces constructeurs de tableaux sont réunis au sein de RÉSOTABLDistribution contrôle-commande performants . Directeurs de la publication : Thierry Decalf, Président de la division A4, et Gilles Fradin, Président de la division A10. Plaquette d’information disponible sur le site www.gimelec.fr Pour évaluer l’adéquation des tableaux basse tension aux conditions de leur uti- lisation et de leur maintenance, PROFEL prend en compte la spécificité de l’éta- blissement et de l’environnement dans lequel ces derniers sont installés. PROFEL vise à réduire les effets induits par le vieillissement de l’installation ou par une évolution du tableau qui ne cor- respond plus au besoin présent. Il s’agit en effet de rationaliser les opérations de maintenance et de se prémunir des pro- blèmes liés à l’obsolescence. Ces dispo- sitions permettent de pérenniser la sé- curité les personnes, la préservation de l’environnement ou simplement influer sur le plan économique. Les propositions de réhabilitation des ins- tallations peuvent aller du simple réglage des protections pour les installations les plus récentes à un changement complet des tableaux basse tension en passant par la modernisation ou le renouvellement de tout ou partie de l’appareillage. Cet outil multi-usages peut accompa- gner les tableaux BT dès leur livraison sont effectués de la même manière que le jeu de barres principal. L’assistance à la mise en service passe par une information du technicien au chargé d’exploitation du site. Ensemble, ils procèdent à une dernière vérification du montage et des distances de sécurité avec une mesure d’isolement sur l’en- semble du tableau et de ses raccorde- ments. Le contrôle visuel des appareils de me- sure et de protection ainsi que la vérifi- cation de l’ordre des phases (dans le cas de plusieurs arrivées) sont les étapes préalables à la fermeture du couplage. Ceci assure au chargé d’exploitation du site une manœuvre de mise en service dans les meilleures conditions. Le suivi de la possible évolution thermi- que sera facilité si un relevé thermique de référence est effectué lors de cette mise en service. Ces étapes sont toutes nécessaires. Les identifier, les connaître et gérer les pres- tations correspondant à chacune d’entre elles est un gage d’amélioration de la durée de vie du TGBT en correspondance avec les attentes de l’exploitant. Fort de son expertise, le fabricant ga- rantit par le respect de ces procédures un service de qualité et une réactivité essentielle au respect des exigences du client, ainsi qu’un fonctionnement opti- mum du tableau installé. Olivier Licois et durant tout leur cycle de vie (Exploita- tion, Maintenance, Evolution)*. PROFEL permet : • d’évaluer une installation électrique existante, • d’établir un rapport sur la base de cette évaluation, • de rassembler l’ensemble des docu- ments relatifs à l’installation considérée, • de tenir le carnet de bord de la vie de l’installation, de centraliser les contacts de planifier les interventions. PROFEL n’est pas un outil contractuel mais un support d’aide à l’établissement d’un plan de réhabilitation. Les docu- ments produits par le logiciel n’ont pas de caractère normatif. En outre, bien que fa- cile à mettre en œuvre, PROFEL ne saurait remplacer les diagnostics réalisés par les constructeurs d’équipements basse ten- sion. À ce titre, il est recommandé de se faire accompagner par un constructeur lors de la mise en place de l’outil. Alain Le Calvé Le logiciel PROFEL était auparavant distri- bué sur CD ROM. Il est à présent disponible sur le site du Gimelec : www.gimelec.fr/ ©GimélecPromotion-Tousdroitsréservés-Edition06/2010-Réalisationwww.pianoforte.fr-Photos:M.Bernhart-Corbis Suite de la page 3 * On retrouve la segmentation de l’IS cf. TABLOMAG n°1