Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 1
La lettre d'information de l'onisep
Languedoc-Roussillon
La lettr...
Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 2
La lettre d'information de l'onisep
Languedoc-Roussillon
La lettr...
Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 3
Les jeunes face aux métiers verts
Les jeunes, en formation ou en ...
onisep.fr/montpellierOnisep Languedoc-Roussillon : 31 rue de l’Université - CS 39004 - 34064 Montpellier cedex 2
Directeur...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Actualité.net 10 05nov10

272 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
272
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Actualité.net 10 05nov10

  1. 1. Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 1 La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon 10 05 novembre 2010 Préparation aux concours de catégories B : un DU L’IPAG* de Montpellier propose ce diplôme d’université Préparation aux concours de caté- gorie B à partir de mi-novembre, ouvert à la formation initiale et continue. Il est possible de préparer les concours de catégorie B même sans avoir obtenu la licence L3. Il vous suffit d’avoir le bac. Ce sont des concours avec de nombreux emplois à pour- voir. Les cours ont lieu en petits groupes pour mieux travailler. Date limite d’envoi : mercredi 10 novembre 2010 (cachet de la Poste faisant foi). Les salariés et demandeurs d’emploi désireux de s’inscrire sont priés de s’adresser à Im- Seon Lee, DIDERIS au 04 67 82 12 77. Pour en savoir plus : http://www.univ-montp1.fr/formation/actu_formation/actualites/d_u_de_preparation_aux_concours_de_ categories_b_a_partir_de_mi_novembre_ouvert_a_la_formation_initiale_et_continue * IPAG : institut de préparation à l’administration générale http://www.univ-montp1.fr/l_universite/ufr_et_instituts/ipag Source : site AN10/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/05nov10 La Poste : journée d’accueil des apprentis La journée d’accueil des apprentis managers de Formaposte se déroule ce vendredi 5 novembre 2010 La Poste et l’institut d’administration des entreprises (IAE) de Montpellier accueillent la 7e promotion des apprentis managers de La Poste à l’université de Montpellier 2. Pour la septième année consécutive, La Poste et l’IAE proposent une formation en alter- nance de 24 mois à 22 jeunes de moins de 26 ans, titulaires d’une licence. 17 apprentis managers commerciaux et 5 apprentis managers opérationnels vont ainsi entamer une formation diplômante, spécialisée en management, de niveau bac +5. Au cours de cette journée d’accueil, les 22 apprentis, sélectionnés sur tests écrits et entre- tiens, rencontreront leur équipe tutorale et prêteront serment de respecter les valeurs et les engagements de La Poste. Faisant alterner l’apprentissage du métier de manager dans un établissement postal de la région et la préparation d’un master management des technologies et de l’information de l’IAE de Montpellier, cette formation leur permettra, sous réserve de l’obtention de leur diplôme et d’une évaluation positive de leurs compétences, d’être embauchés par La Poste en contrat à durée indéterminée. Ce partenariat durable entre La Poste et l’IAE de Montpellier témoigne de leur volonté commune de proposer des cursus adaptés aux évolutions des métiers de La Poste, por- teurs d’avenir pour les étudiants. Source : communiqué AN10/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/05nov10 Table des matières page 2 Sécurité sociale : métiers et• offres d’emplois en ligne Emploi et chômage des 15-29• ans en 2009 Emploi des sourds : dîner-débat• page 3 Les jeunes face aux métiers• verts L’Ère numérique et la montée• de la culture d’écran page 4 Le football génère 25 000• emplois Pour les salons sur les métiers• et les formations : un guide de visite VAP, VAE : quelle différence ?• FORMAPOSTE, l’apprentissage à La Poste Depuis 1994, La Poste a choisi de développer son recrutement via l’ap- prentissage avec son centre de forma- tion « Formaposte ». Afin de veiller à la qualité de son dispositif de formation en Provence-Alpes-Côte d’Azur et Lan- guedoc-Roussillon, le groupe a créé en 1996 Formaposte Méditerranée, association gestionnaire du centre de formation des apprentis (CFA) de La Poste.
  2. 2. Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 2 La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon 10 Sécurité sociale : métiers et offres d’emplois en ligne Vous avez des questions sur les métiers proposés par la Sécurité sociale ? Vous êtes inté- ressés par les offres d’emplois disponibles au sein des organismes de la Sécurité sociale ? Retrouvez toutes vos réponses en ligne sur www.lesmetiersdelasecuritesociale.fr Des métiers de la relation et du service, de l’action sociale, de la prévention, de la sécurité financière, de la santé, de l’organisation, des études et de l’informati- que, de la gestion interne du management ou encore par les métiers juridiques, consultez la liste (fiches métiers, activités, carrières). À noter que vous avez également la possibilité de postuler aux offres d’emplois mises en ligne sur le site grâce à l’espace candidat de la rubrique «Nous rejoindre». Dans ce cas, la sélection s’effectue par une étude des dossiers (lettre de motivation, CV...). Cette sélection est en- suite complétée par différents processus de recrutement (entretiens, épreuves écrites, mises en situation...) propres à chaque organisme. Au niveau du régime général, la Sécurité sociale em- ploie 160 000 salariés dans plus de 450 organismes. Elle est organisée en 4 branches disposant chacune de structures nationales et locales : - la branche famille, - la branche maladie, - la branche retraite, - la branche recouvrement. Source : service-public.fr AN10/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/05nov10 Emploi et chômage des 15-29 ans en 2009 La direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques publie cette étude en octobre 2010. En 2009, 56 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont actifs, après 55 % en 2008  : 47 % occupent un emploi et plus de 9 % sont au chômage. Parmi les actifs de cette classe d’âge, le taux de chômage atteint 17 %. Avec la forte dégradation de la situation économique, le taux d’emploi des 15-29 ans a reculé de 1,3 point et le taux de chômage a augmenté de 4,3 points de la mi-2008 à la fin 2009. Le chômage des jeunes a fortement augmenté dans l’ensemble des principaux pays européens, à l’exception notable de l’Allemagne, la France se situant dans la moyenne des évolutions. Les formations en alternance et les emplois aidés dans le secteur non marchand ont représen- té une part croissante de l’emploi des jeunes en 2009. La fréquence du sous-emploi, du temps partiel subi et du chômage technique ou partiel, s’est aussi accrue en 2009. Avec un taux de chômage des 15-29 ans de 30 % en 2009, la situation sur le marché du travail des jeunes habitant dans une « zone urbaine sensible » (ZUS) est très défavorable, même à niveau de diplôme et origine géographique comparables, mais un peu moins que pour leurs aînés. Sources : revue de presse onisep AN10/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/05nov10 Emploi des sourds : dîner-débat Jeudi 18 novembre, à 19h à l’hôtel de la Coopération (55 rue Saint-Cléophas), dîner-débat de Face Hérault avec les Scop-LR sur L’emploi des sourds. Des témoignages et bonnes pratiques pour mieux recruter, accueillir et intégrer durablement les personnes sourdes dans l’entreprise. S’inscrire par mail: face.herault@fondationface.org ou par fax: 04 67 52 16 30, avant le 9 no- vembre. Attention, nombre de places limité. Source : Midi Libre, 02/11/2010 AN10/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/05nov10 Offres d’emploi, métiers... en ligne sur www.lesmetiersdelasecuritesociale.fr La Sécurité sociale offre de nombreux métiers, plus de 80 pour le seul régime général : - Des métiers spécifiques à l’activité de ses organismes comme le gestionnaire-con- seil, le gestionnaire du recouvrement, le chargé de conseil et de développement en action sociale... - Mais aussi des nouveaux métiers comme le délégué assurance maladie. Et comme dans toute entreprise, des char- gés de communication, des managers, des experts en ressources humaines. Différentes branches : - Les métiers de la relation et du service - Les métiers de l’action sociale - Les métiers de la prévention - Les métiers de la sécurité financière - Les métiers juridiques - Les métiers de la santé - Les métiers de l’organisation, des études et de l’informatique - Les métiers de la gestion interne - Le management. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2009 [ressource en ligne]. Octobre 2010. Ministère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité, DARES (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statisti- ques), 2010. http://www.travail-solidarite.gouv.fr/ IMG/pdf/2010-072.pdf A lire : Les métiers de la sécurité sociale, collection Zoom sur les métiers
  3. 3. Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 3 Les jeunes face aux métiers verts Les jeunes, en formation ou en recherche d’emploi, face aux métiers Verts. Cette étude, thèse professionnelle de MBA d’Elise Thetard-Henry, a pour objet de confron- ter deux thèmes de poids sur le marché du travail : les emplois verts et les jeunes. « Pour les premiers, il n’y a plus aucun doute sur le fait qu’ils jouent un rôle fondamental dans la transition écologique que doit vivre notre société, guidée par un gouvernement volontariste, et que leur croissance annuelle, plus dynamique que les autres secteurs, suscite l’intérêt des pouvoirs publics. C’est d’ailleurs, pour ces deux raisons et pour anti- ciper les mutations du marché du travail, que le gouvernement a mis en place un plan de mobilisation des filières et des territoires pour le développement des métiers de la « croissance verte ». Pour les jeunes, deux idées sont communément véhiculées à leur sujet : il est souvent dit que les jeunes démontrent un engouement particulier pour les emplois verts, et on parle fréquemment de la situation difficile de ceux-ci sur le marché du travail. Cette étude, qui s’inscrit en continuité du plan de mobilisation pour les emplois verts mené par Valérie Létard, secrétaire d’Etat auprès de Jean-Louis Borloo, ministre de l’Écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, a pour objectif de véri- fier s’il existe une adéquation entre les attentes et les envies des jeunes populations, et les réalités du marché de l’emploi vert. Pour y répondre, elle a reposé sur l’analyse croisée de diverses données : analyse documentaire, entretiens avec des professionnels de l’orientation, de la promotion des emplois verts et du marché du travail, enquêtes réalisées auprès de 54 jeunes de moins de 30 ans. » Source : reseau-tee.net AN10/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/05nov10 L’Ère numérique et la montée de la culture d’écran Depuis une dizaine d’années, les appareils numériques remplacent les objets dédiés à une fonction précise (comme la chaîne hifi ou le magnétoscope). De fixes, ils deviennent de plus en plus nomades. Les écrans sont les supports privilégiés d’accès à l’information et à la culture. Tout est désormais potentiellement visualisable sur internet et les «digital natives» entre- ront d’ici peu sur le marché du travail. Une récente étude du ministère de la culture et de la communication fait le point sur cet important phénomène et porte sur l’utilisation de ces techniques pendant les temps de loisir. Elle démontre que les Français utilisent les écrans 31 heures par semaine : 10 heures sur internet, 21 heures sur la télévision. Si le taux d’écoute de la TV ne progresse plus depuis dix ans, celui de la radio est en baisse constante. Mais l’étude révèle aussi que plus on consomme d’internet, plus on fréquente le cinéma, le théatre ou le musée. Le taux d’écoute musical est également en très nette augmenta- tion. Hors TV, les consommateurs d’écrans ont un niveau d’études plutôt élevé. Enfin, la fréquentation des espaces culturels reste stable ainsi que les habitudes de lecture d’un journal ou d’un livre, même si ces pratiques n’intéressent toujours que la moitié de la population. Source : Jean-Marie Quiesse, délégué régional onisep AN10/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/05nov10 La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon 10 Étude réalisée par Olivier DON- NAT, sociologue http://www.pratiquesculturelles. culture.gouv.fr/doc/08synthese.pdf. © Didier Gauducheau/onisep Les jeunes, en formation ou en recherche d’emploi, face aux métiers Verts - Septembre 2010 - Thèse professionnelle de MBA - Elise Thetard-Henry. Télécharger l’étude ici : http://www.reseau-tee.net/actu-emploi/556.html
  4. 4. onisep.fr/montpellierOnisep Languedoc-Roussillon : 31 rue de l’Université - CS 39004 - 34064 Montpellier cedex 2 Directeur de la publication : Pascal Charvet et par délégation Olivier Brunel - Responsable de la publication : Jean-Marie Quiesse Rédactrice : Sophie Salvadori - ssalvadori@onisep.fr - 04 99 63 67 78 - Relecture : Chantal Sciabbarrasi Maquette : Emilie Rousseau - Date du Dépôt légal : en cours - Numéro de la commission paritaire - N° 1 253 AD - N° ISSN : 1148-0432 Le football génère 25 000 emplois Le football génère 25 000 emplois directs et indirects en France. Ce chiffre ressort d’une étude réalisée par le cabinet d’audit Ernst & Young entre janvier et juin 2010, et ce, à l’initiative de l’Union des clubs professionnels de football français. À titre de comparaison, c’est plus que dans le cinéma. L’argent dans le football, ça fait débat. Ce n’est pas une nouveauté. En revanche, et là c’est une première : il ressort de cette étude portant sur l’»écosystème» du football profession- nel français des chiffres qui prouvent que le secteur se porte non seulement très bien, mais qu’il permet en même temps à beaucoup de monde d’en vivre. Au total, la filière foot française représente un chiffre d’affaires de plus de 4 milliards d’euros. Sur ce total, les clubs (29% de la filière), la restauration (19%) et le transport (14%) réalisent ensemble une bonne partie de ce CA auxquels s’ajoutent des retombées au ni- veau local (15%). Mais la plus grosse part, ce sont les chaînes de télévision (37%), les paris sportifs (21%) et la presse, l’édition et le web (18%) qui en sont responsables. Chaque joueur professionnel (1 140) est à l’origine de la création de 22 emplois dans l’économie nationale Du coup, ce serait près de 25 134 emplois directs et indirects qui fonctionneraient grâce à l’économie de ce football. Plus précise encore, une étude intitulée des Clubs et des Hommes révèle qu’en moyenne, chaque joueur professionnel (1140) est à l’origine de la création de 22 emplois dans l’économie nationale. L’industrie cinématographique, elle, emploie 24 689 personnes. Voilà de quoi rassurer les dirigeants du football français qui ont commandé cette étude globale afin de redorer l’image «sport-fric» de leur sport. Une aubaine au moment de renégocier les droits de diffusion TV et d’aborder la construction des stades pour l’Euro 2016 que la France organisera. Source : onisep.fr AN10/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/05nov10 Pour les salons sur les métiers et les formations : un guide de visite C’est l’époque des salons et des forums sur les formations et les métiers. Pour l’élève, se posent trois questions : comment m’y préparer, comment bien en profiter, comment compléter mon information ? Avec l’association des parents d’élèves de l’enseignement libre de l’Hérault et l’Urapel, l’onisep Languedoc-Roussillon a réalisé un guide de visite de l’élève en trois étapes : je réfléchis, je découvre, j’intègre. Inclus au livret de présentation du 22e Forum des filières, il a été distribué en amont dans les classes pour permettre un travail avec les enseignants. Cette réalisation s’est inspirée des travaux de l’Onisep Aquitaine. Le forum a lieu le 18 novembre prochain à Palavas les Flots. Source : Jean-Marie Quiesse, délégué régional onisep AN10/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/05nov10 La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon La lettre d'information de l'onisep Languedoc-Roussillon 10 Le secteur du sport, c’est dans Les métiers du sport, collection Parcours Le sport ne cesse de faire de nouveaux adeptes ! Près de 40 millions de Français pratiquent au moins une discipline. Conséquence, le recrutement est permanent pour les moniteurs et, dans une moindre mesure, pour les personnels chargés de l’encadrement et de la gestion des structures sportives qui les accueillent. Parution : novembre 2009 VAE, VAP : quelle différence ? La validation des acquis de l’expérience (VAE - décret de 2002) permet aux personnes justifiant de 3 années d’expérience profes- sionnelle d’obtenir tout ou partie d’une certification professionnelle, à condition que l’expérience soit en rapport avec le diplôme visé. Si, à l’issue de la procédure, le candidat n’obtient qu’une partie du diplôme, il peut reprendre les études pour obtenir les unités manquantes. La validation des acquis professionnels (VAP - décret de 1985) permet d’accéder à un cursus de formation supérieur sans justifier du niveau d’études ou des diplômes requis. Dans les deux cas, l’activité appréciée doit être en rapport avec la certification visée. Pour en savoir plus : - www.onisep.fr/Decouvrir-les-metiers/Premiers- pas-vers-l-emploi/Validation-des-acquis. - Le site du ministère de l’emploi : www.travail- solidarite.gouv.fr/informations-pratiques/fiches- pratiques/, rubrique Formation professionnelle. - Le site des services de formation continue universitaire www.fcu.fr, rubrique La validation d’acquis. - Le site de la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP) : www.cncp.gouv.fr.

×