Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Halloween (1)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Prochain SlideShare
Halloween usa
Halloween usa
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 5 Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Les utilisateurs ont également aimé (20)

Similaire à Halloween (1) (20)

Publicité

Plus récents (20)

Halloween (1)

  1. 1. UNIVERSITÉ CENTRALE DU ÉQUATEUR FACULTÉ DES LETTRES ET PHILOSOPHIE DES SCIENCES DE L'ÉDUCATION ÉCOLE DE LANGUES CADENA GRACE 5 º SEMESTRE FRANÇAIS
  2. 2. HALOWEEN
  3. 3. L'Halloween ou Halloween (sans déterminant) est une fête célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint, dont elle tire son nom puisque Halloween est une contraction de l'anglais All Hallows Even, autrement dit the eve of All Saints' Day en anglais moderne1, ce qui signifie la « veillée de la Toussaint ».
  4. 4. En Angleterre, l'Halloween était autrefois appelée « la nuit du casse- noisettes » ou « la nuit de la pomme croquante ». Les familles réunies autour du feu racontaient des histoires tout en mangeant des noisettes et des pommes. Ce jour-là, les pauvres recevaient des gâteaux appelés « les gâteaux de l’esprit ». En Irlande, Halloween est une fête très populaire et est connue sous le nom Gaélique Oíche Shamhna (littéralement la nuit de la fin de l'été), et est célébrée depuis des siècles. Dans la nuit d'Halloween, les enfants et les adultes se déguisent en créatures maléfiques (fantômes, zombis, sorcières, goblins), des grands feux sont allumés et des feux d'artifices sont tirés partout dans le pays.
  5. 5. En France, La Rommelbootzennaat (nuit des betteraves grimaçantes en Francique Lorrain) est une tradition célébrée la veille de la Toussaint essentiellement dans le Pays de Nieden Lorraine, issue d'une ancienne fête d'origine celtique. Cette tradition s'est maintenue en Lorraine germanophone lorsque la langue et les traditions celtiques ont été éclipsées par la culture germanique. La veille de la Toussaint, les enfants sculptent des têtes grimaçantes dans des betteraves, légumes dont la récolte marque la fin des travaux des champs. Éclairées par la lumière d'une bougie, les têtes sont déposées sur les rebords de fenêtres, des puits, les murs des cimetières ou aux croisements des chemins pour effrayer les passants.

×