Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Economie circulaire dans la ville

258 vues

Publié le

Travailler la question de l’économie circulaire à l’échelle de l’aménagement et de la construction consiste encore trop souvent à simplement éviter le pire (ne pas enfouir, ne pas incinérer). Le défi est d’agir pour le « mieux » en déployant l'économie circulaire dans la ville avec méthode.

Publié dans : Environnement
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Economie circulaire dans la ville

  1. 1. L’impact colossal de nos bâtiments et de nos infrastructures Consommation de ressources Emissions de GES Production de déchets CONSTRUCTION USAGE FIN DE VIE • L’un des secteurs le plus consommateurs de ressources • 2ème producteur de gaz à effet de serre (GES) • 1er producteur de déchets Agir pour «le mieux» et non «le moins pire» en déployant un scénario négaMat’ 25 % des émissions de gaz à effet de serre en France (source : Réseau Action Climat) 4 leviers à activer pour passer d’initiatives isolées à des modèles déployés à grande échelle Le sable est la 3ème ressource la plus consommée au monde, après l’air et l’eau (source : Novethic) Mettre en œuvre de nouveaux modèles d’affaires En passant de schémas de propriété à des logiques d’usages, de services et de location d’équipements et de matériaux Concevoir les bâtiments dans une perspective d’économie circulaire En prévoyant leurs différentes vies, leur réparabilité, leur facilité à être réutilisés et recyclés Entamons une démarche collective pour imaginer et mettre en place un scénario négaMat’ associant collectivités, associations, scientifiques, industriels et opérateurs urbains ! 1 2 43 www.greenflex.com www.goodfuture.greenflex.com Economie circulaire dans la ville 40 millions de tonnes de déchets par an en France (source : SOeS) Sobriété matière Reinterroger nos besoins en s’adaptant aux nouveaux usages Efficacité matière Allonger les durées de vie des matériaux/produits et améliorer leur taux d’utilisation (démon- table, réutilisable, etc.) Meilleur mix matière Bien choisir et mieux utiliser les matériaux (réemploi, recyclé, bio-sourcé, etc.) Ajuster les mécanismes de marché En limitant les effets anti- incitatifs de politiques publiques et de la fiscalité en vigueur qui pourraient aller contre ce « modèle circulaire » Structurons un scénario négaMat’ ! Réinventer des circuits courts de la matière En développant et optimisant les flux de matières à différentes échelles sur nos territoires

×