Les Français à faibles revenus et la
consommation durable
En partenariat avec
SYNTHESE DE L’ETUDE
25 octobre 2012 Moyenne ...
La protection de l’environnment
L’équité sociale et la lutte contre les
inégalités
Une nouvelle forme de croissance
économ...
19.8 22.0 24.0
28.9
26.0
33.2
Les hypermarchés ont un
rôle d’information sur les
produits en magasin
Les entreprises devra...
Les éco-restreints
Les consophages
Les perméables
Les minimiseurs
Les bonne conduites
Les éclaireurs
Les bio-beaux
Les ver...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Consommation Durable et Typologie de consommateurs 2012

11 299 vues

Publié le

Bonne nouvelle ! Les Français sont encore plus nombreux à se sentir concernés, à être impliqués dans le changement et à choisir un mode de consommation plus qualitatif. A la recherche de plus de bien-être et d’équilibre, en demande d’autrement, regroupant les différents types de consommateurs les plus engagés passe de 40 à 47% de la population. La famille des consommateurs dans le « déni », moins sensible et sans volonté de changement, ne représente « plus que » 29% de la population (vs 35% en 2011).
La pertinence de la typologie 2011 est toujours d’actualité en 2012. Le choix de conserver le même fond de carte permet de mesurer les évolutions concrètes des comportements de chacun des types et d’actualiser leurs leviers de changement.

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
11 299
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9 151
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Consommation Durable et Typologie de consommateurs 2012

  1. 1. Les Français à faibles revenus et la consommation durable En partenariat avec SYNTHESE DE L’ETUDE 25 octobre 2012 Moyenne pour la population française à faibles revenus Moyenne pour la population française Légende : Parmi les trois principales préoccupations, on retrouve le bien-être de la famille et des proches ainsi que la santé, comme pour la moyenne des Français. Cependant, le coût de la vie est leur première source d’inquiétude (l’ordre est le même quand on prend uniquement la première réponse) . Des écarts assez forts sur les comportements de recyclage en fonction de l’habitat, notamment entre les communes rurales et l’agglomération parisienne, qui se creusent entre les Français à faible revenus. Avec le soutien de Le coût de la vie Le chômage la précarité Etre heureux Le bien-être de ma famille et de mes proches La santé Donner vie à mes projets La sécurité 46.3 47.8 19.8 24.0 32.8 26.5 55.1 45.7 50.3 40.7 23.0 22.1 15.2 13.0 Le coût de la vie 1ère préoccupation des hommes 1ère préoccupation des femmes Le bien-être de ma famille et de mes proches 51.0 45.6 42.0 48.3 Hommes Femmes Un nécessité 69.8 52.8 en % 8.0 2.3 10.4 23.7 Une opportunité Ne sait pas 12-24 ans 65 ans et + Commune rurale 100.000 habitants et plus Agglomération parisienne Je trie mes déchets, je sais faire le tri de mes déchets ménagers par poubelle de collecte 76.5 81.3 79.1 77.971.6 57.6 Des Français comme les autres... Les mêmes préoccupations… avec le coût de la vie d’abord Q : Actuellement quelles sont vos trois principales préoccupations ? (% 1ère + 2ème + 3ème réponses) Des écarts de perception et de comportement selon les profils Q : Actuellement quelles sont vos trois principales préoccupations ? Q : Le développement durable, pour vous, c’est… Le coût de la vie préoccupe d’avantage les hommes, alors que chez les femmes le bien-être de leur famille reste la première préoccupation. Des jeunes (15-24) qui se sentent plus concernés, mais qui ont moins automatisé les éco-gestes que leurs aînés et que la moyenne des jeunes de leur âge. Q : Voici quelques comportements, dites-nous si cela fait partie de vos habitudes : (% systématiquement) (%) (% 1ère + 2ème + 3ème réponses)
  2. 2. La protection de l’environnment L’équité sociale et la lutte contre les inégalités Une nouvelle forme de croissance économique Les 3 à la fois Ne sait pas 19.4% vs.13% pour la moyenne des FrançaisNR 36.6 11.8 7.6 5.6 32.0 6.3 6.4 12.7 61.8 68.0 Moins nombreux, mais un chiffre significatif 28.9 18.6 Mon pouvoir d’achat ne me le permet pas 12.2 91.1 86.0 84.0 79.9 16.3 18.3 18.7 24.0 49.4 44.9 88.8 87.9 78.9 71.5 14.5 67.5 16.5 61.8 18.1 10.8 10.2 10.7 8.0 11.2 12.8 34.9 14.5 27.3 17.6 41.4 47.4 36.4 51.5 8.15.5 Je trie mes déchets, je sais faire le tri de mes déchets ménagers par poubelle de collecte Je rapporte les piles usagées dans les lieux de collecte Je jette les fruits/légumes qui n'ont plus l'air suffisamment frais Je jette les produits qui ont dépassé la date de péremption J'évite les produits qui ont trop d'emballage Je veille à maîtriser ma consommation d'énergie Les Français à faibles revenus et la consommation durable Ethicity 2012 … mais ceux qui permettent des économies plus évidentes sont plus souvent pratiqués de façon « systématique », c’est-à-dire au quotidien, que pour la moyenne des français. Accaparés par les contraintes économiques et moins sensibilisés (%) Q : Pour vous le « développement durable », c’est… Moins à l’aise avec les enjeux du développement durable Q : Dans quelle mesure êtes-vous d’accord avec la phrase suivante : « On s’inquiète trop au sujet de l’environnement » (% tout à fait d’accord) (% réponses «une nécessité») Q : Qu’est-ce que représente le développement durable pour vous ? Sans être complètement indifférents : Q : Je n’ai pas changé concrètement mon comportement en faveur du développement durable au cours des 12 derniers mois. Pour quelle raison ? Des choix de consommation tirés par les prix… (%) Q : Voici quelques comportements, dites-nous si cela fait partie de vos habitudes : Certains éco-gestes sont globalement moins bien intégrés… (% systématiquement et fréquemment)
  3. 3. 19.8 22.0 24.0 28.9 26.0 33.2 Les hypermarchés ont un rôle d’information sur les produits en magasin Les entreprises devraient impliquer davantage leurs salariés dans la sensibilisation aux thèmes du développement durable Les entreprises devraient mettre un système de récompense des consommateurs pour inciter à la consommation durable 12.1 Mon entourage m’y pousse (enfants...) 9.1 45.2 Il y a des informations sur les avantages (prix à l’usage...) de ces produits 43.5 Il y a trop de choix de produits durables/responsables/verts (hors alimentation) Il y a trop de messages publicitaires sur la consommation responsable 37.9 43.4 48.5 47.3 Suivi par les journeaux et quotidiens (14,7%) et la presse magazine (0,9%) 48,5 La télévision Internet La radio 46.5 51.5 39.9 32.6 28.8 28.5 Les Français à faibles revenus et la consommation durable Ethicity 2012 Q : D’une manière générale, qu’est-ce qui vous convaincrait d’acheter plus de produits respectueux du développement durable ? Prêts au changement et qui en ont envie Q : Dans quelle mesure êtes-vous d’accord avec les phrases suivantes ? Une envie d’être accompagnés (% tout à fait d’accord*) Q : J’ai changé concrètement mon comportement en faveur du développement durable au cours des 12 derniers mois. Pour quelle raison ? (%) Des leviers communs : proximité, preuve sur les bénéfices et pédagogie (% cela m’intéresse beaucoup) Q : D’une manière générale, en dehors des produits alimentaires, diriez-vous : (% tout à fait d’accord + plutôt d’accord) (%)Q : Pour vous, le média indispensable, c’est (multi-choix) Quel rôle des médias ? La télévision, un moyen de traiter plus en profondeur et avec pédagogie ces sujets et donner des actualités sur la consommation durable. Internet, un moyen pour donner des bons plans et animer des communautés.
  4. 4. Les éco-restreints Les consophages Les perméables Les minimiseurs Les bonne conduites Les éclaireurs Les bio-beaux Les verts bâtisseurs 12.3% 14.1% 13.3% 16.4% 20.6%12.5% 12.2%15.4% 9.5% 6.3% 14.9% 11.1% 12.2% 12.4% 9.9% 7% Environnement Scepticisme Respect du vivant Bien être, équilibre, changement Des leviers spécifiques en fonction des profils ... Méthodologie de l’étude L’étude présentée se base sur l’étude « Les Français et la consommation durable » 2012 : Enquête Ethicity menée en partenariat avec Aegis Media Expert par Kantar Media et TNS SOFRES auprès d’un panel représentatif de la société française de 4055 individus âgés de 15 ans et plus (soit un effectif pondéré de 50 860 024 personnes) Enquête terrain auto-administrée par voie postale entre le 20 février et le 16 mars 2012. Passation d’un questionnaire spécifique sur le développement durable, la RSE et la consommation responsable Utilisation de l’échantillon SIMM 2011 en Access Panel. De cette enquête annuelle, ont été extraits des catégories de Français spécifiques, à savoir les personnes vivant seules jusqu’à celles - en couple ou seules - avec 6 enfants, avec un revenu sous ou très proche du seuil de pauvreté, défini à 60% du revenu médian, soit 964 euros de revenu « disponible » en 2010 pour une personne seule (après impôts et prestations sociales). Soit 691 personnes interrogées.    Ethicity : www.ethicity.net - www.blog-ethicity.net Ethicity, société du groupe Greenflex, est un cabinet de conseil en développement durable & marketing responsable indépendant, créé en 2001 pour co-innover l’offre et inventer des modes de vie pour un monde désirable. Pour cela nous accompagnons les organisations de la stratégie à l’action dans leur mutation progressive en apportant la vision et les outils leur permettant de faire évoluer leur offre de produits / services. Nos 4 métiers : Vision et stratégie, Innovation, Offre et marketing durables, optimisation de la valeur Contact Ethicity : Ariane Lusetti -ariane.lusetti@ethicity.fr - 01 40 22 14 80 Youphil : http://www.youphil.com Youphil.com, le média de toutes les solidarités, pose un regard original sur les enjeux sociétaux de la planète. Fort d'une communauté de plus de 70 000 visiteurs mensuels, d'un cercle d'une centaine de chroniqueurs et blogueurs et d'une présence active sur les réseaux sociaux, Youphil.com est le média francophone de référence sur l’innovation sociale et sociétale.Youphil publie également la lettre professionnelle «Tendances de l’innovation sociétale» http://www.youphil.com/fr/lettre-professionnelle et accompagne les organisations via ses services d’agence de contenus spécialisés. Contact Youphil : Sylvie Fernandes - sfernandes@youphil.com - 01 44 50 32 87 Trois profils majoritaires : Les « perméables » Un groupe qui n’a pas de conviction forte sur le développement durable et qui a tendance à « saturer » sur le sujet - donc à être méfiant - car il trouve difficile de comprendre les informations, mais réceptif aux campagnes de sensibilisation et en demande de preuves sur les bénéfices de la consommation durable. Leviers du changement : Apporter une information simple et démonstrative, prouver les bénéfices de la consommation durable. Les «consophages » Un groupe qui du mal à composer entre son besoin de consommer (achète moins cher pour consommer tout autant), d’exister, de se construire et les enjeux du développement durable, encore perçus comme une mode. Il perçoit les produits durables comme peu innovants. Leviers du changement : Parler d’innovation, de modernité. Utiliser les leviers digitaux (web et mobile). Donner une impulsion par des leviers d’appartenance à un groupe dans le mouvement.. Les «éco-restreint » Ils sont un peu plus conscients des enjeux écologiques mais se concentrent sur ce qui leur permet de dépenser moins et font plus de choses par eux-mêmes. Ils sont dans une démarche de dé-consommation car ils doivent arbitrer constamment. Ils ont tendance à plus remettre en cause le modèle. Leviers du changement : Expliquer les économies réalisables mais surtout valoriser en véritable savoir-faire le système D, parler d’astuces, les aider à participer en partageant leurs bons plans…

×