Defis bouygues citiz'hei'n

389 vues

Publié le

Participation à la dernière étape du défis Bouygues (24 équipes sur 179)

Création du quartier connecté de 2020. L'acteur du quartier au centre des innovations et des techniques.

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
389
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Defis bouygues citiz'hei'n

  1. 1. CityWeb Équipe Citiz’HEI’n Bourvéau Grégory de Laborde Élodie Lachkar Dorian Le quartier connecté de demain
  2. 2. Mixité d’usage • Apporter des structures pour que le quartier vive le jour et la nuit, l’été comme l’hiver. • Mixer les générations pour créer un cycle d’occupation de la ville sans périodes creuses. Matin (7h -9h) Etudiants – Ecoliers Professionnels Matin (9h -12h) Retraités - Non actifs Midi (12h -14h) Etudiants – Ecoliers Professionnels Après-Midi (14h -16h) Retraités - Non actifs - Familles Fin d’A.M (17h-19h) Etudiants – Ecoliers Professionnels Diner(19h-22h) Familles - Retraités Nuit (22h-1h) Etudiants - Professionnels Cycle de vie du quartier
  3. 3. Mixité d’usage Matin (7h -9h) Etudiants - Ecoliers Professionnels Midi (12h -14h) Etudiants - Ecoliers Professionnels Après-Midi (14h -16h) Retraités - Familles Fin d’A.M (17h-19h) Etudiants – Ecoliers Professionnels Diner(19h-22h) Familles - Retraités Nuit (22h-1h) Etudiants - Professionnels Matin (9h -12h) Retraités - Non actifs Diminution distance Habitation - Travail Mixité entre les résidences, les bureaux et les écoles Commerces, espaces verts activités Participations aux activités locales Espaces de restauration multiples Mise en valeur de produits locaux cultivés dans le quartier Aires de jeux et de rencontres Entraide Création d’un réseau social à l’échelle du quartier Diminution des distances Espace de rencontres - cafés Trame verte, zone piétonne, espaces sportifs Espace de restauration Cinéma, théâtres Utilisation de l’éclairage pour mettre en valeur la ville Gestion des nuisance sonoresEspaces de sorties
  4. 4. E-District • Mise en place de bornes numériques et d’un réseau social interne au quartier pour développer la proposition de services entre les différents habitants et les différentes générations. • Chaque membre du CityWeb aurait son compte relié directement à son logement, créant ainsi un réseau et une dynamique au sein du quartier. • Chaque logement aurait son interface permettant aux usagers d’y accéder. Des bornes seraient également disposées dans les rues, de sorte qu’il soit possible de se connecter même lorsque on n’est pas chez soi. • Un système de newsletters permettant de transmettre directement les informations, des acteurs vers l’utilisateur. Cela permettra de centraliser sur une même application l’ensemble des services (transport, restauration, évènements…) Mme Robert: Quelqu’un peut il m’aider à installer mon étagère ? Kevin: Je suis disponible ! Je demande à mon cousin de venir nous aider ! Mme Robert : Merci à vous. François : J’aime !Transports: Le bus 59 arrive dans 2 minutes News: Ce soir « Miam c’est bon » sera complet. Merci de votre fidélité
  5. 5. Immeuble densifié et polyvalent Les bâtiments ne seraient plus séparés selon leurs fonctions (bureaux, logements, accueil de public) mais créeraient des ensembles regroupant ces divers usages. • Nous donnerons accès à la maison individuelle en limitant l’expansion urbaine horizontale au profit d’une expansion verticale. Ces habitations bénéficieront d’une exposition sud, recherchée pour un logement. • La façade nord sera attribuée aux bureaux qui profiteront de la fraicheur due à son exposition. • L’espace intérieur donnera accès à du stationnement ou à d’autres structures pouvant accueillir du public (cinéma, salle de sport...)
  6. 6. Prototype de logements bureaux NS
  7. 7. Mixité sociale • Permettons à différents types de personnes de s’installer dans un même bâtiment en construisant au sein d’un même ensemble des logements de typologies diverses. Ainsi, étudiants, familles, retraités pourraient s’entraider et rester connectés. • Créons des logements adaptables et à typologies variables (Ex: Dans une même maison, le RDC est attribué à une personne âgée, tandis que l’étage est loué à un jeune couple). Nous évitons ainsi l’isolement et permettons l’assistance pour les retraités ainsi que des loyers à prix abordables pour les petits budgets.
  8. 8. Le logement modulable Logements modulables permettant plusieurs espaces selon les besoins en limitant le CES (Coefficient d’Emprise au Sol) 21 2 3 • Images tirées de www.cities.media.edu
  9. 9. Transport • Un compteur de voitures (compteur optique, caméra) permettant d’avoir les informations en temps réel du trafic. On pourra ainsi adapter la signalétique en fonction de nos besoins. • Ce système permettra aussi d’informer et de conseiller les habitants, via l’E-District, des conditions de circulation. • Combiné à un suivi de l’utilisation des transports en communs, l’utilisateur pourra connaître automatiquement et de manière simplifiée, la meilleure option d’itinéraire et de type de transport adaptée à son besoin. Nous évitons de la même manière un engorgement des voiries. Alerte quotidienne: Info trafic Trafic important sur votre trajet, travaux sur le boulevard St martin Conseil: Prendre le bus 59 Arrêt à 67m Temps de trajet: 22 minutes Prochain bus dans 14 minutes
  10. 10. Smarthouse • Le réseau E-District incorporera un BMS (Building Management System). Le système enregistrera au fur et à mesure des années les habitudes des usagers pour adapter son chauffage et sa climatisation. • Par exemple : La chambre commencerait à être chauffée vers 22h tandis que le salon serait chauffé depuis 18h, juste avant le retour des habitants. • Les logements communiqueraient entre eux pour partager les ressources énergétiques. Deux appartements adjacents échangeraient leur chaleur pour limiter le besoin en chauffage. • Par exemple : La chaleur des bureaux chauffés la journée serait utilisée comme appoint pour le chauffage des logements le soir. Ceci étant possible grâce à la proximité entre les deux types de locaux. Lot 1 Lot 1 Lot 2 Lot 2 Chambre Non chauffée Chambre Non chauffée Chambre chaufféeChambre chauffée Salon Non chauffé Salon Non chauffé Salon chauffé Salon chauffé 18h 22h Chauffage de l’espace habituellement occupé à 18 h Chauffage des chambres qui seront bientôt occupées, réutilisations et partages de la chaleur précédemment générée
  11. 11. Gestion des eaux de pluies Aujourd’hui: - Les eaux pluviales sont acheminées le plus rapidement possible vers le tout-à-l'égout. Elles seront ensuite traitées de la même manière que des eaux usées. - La ville est une grande surface étanche qui s’oppose au cycle naturel de l’eau Demain: - Les eaux pluviales sont acheminées lentement et à l’air libre à travers des filtres végétaux. Cela permettra un premier traitement de l’eau. - Lors de cette évacuation lente, l’eau en contact direct avec la terre ira d’elle-même réapprovisionner nos sources naturelles.
  12. 12. Data-center Offrons des serveurs à prix réduits aux entreprises situées dans nos bureaux ainsi que d’autres structures extérieures. Ces prix couvriraient seulement l’installation et l’entretien du dispositif. En contrepartie, le système de refroidissement permettrait de chauffer les réseaux d’eau du quartier, diminuant ainsi les charges des occupants. Données: Température idéale pour un data center: 27°C Température sans système de refroidissement: 38-41°C Data-center Entreprises louant les serveurs Ballons d’eau chaudes Ballons d’eau chaudes Ballons d’eau chaudes Piscine du quartier Réseau d’eau Laverie Eau chaude : 30 – 35°C Eau froide Redistribution de l’eau chaude
  13. 13. Stockage d’énergie Les variations de consommations de nos bâtiments peuvent entrainer une production d’énergie qui n’est pas en phase avec notre utilisation. Plutôt que de perdre cette énergie, revalorisons-la à travers un système alliant une pompe et un système hydroélectrique. Ainsi, l’énergie non utilisée permettra l’activation de la pompe qui stockera de l’eau en hauteur lui donnant de l’énergie potentielle. Lors d’une sous-alimentation, plus tard dans l’année, nous pourrons utiliser l’eau ainsi conservée pour faire fonctionner le système hydroélectrique et produire une quantité d’énergie non négligeable. Surplus d’énergie Activation de la pompe Source d’eau Eau stockée jusqu’au besoin d’énergie Redistribution de l’énergie Immeuble Bâtiments BâtimentsBâtiments Système hydroélectrique
  14. 14. Agriculture urbaine • Utilisons l’espace perdu des toitures pour développer des exploitations potagères. • Certains étages d’immeubles pourraient être entièrement dédiés à cette agriculture urbaine. • Les restaurants ou les commerces locaux pourraient cultiver leurs propres espaces, en louant des « terres » permettant de diminuer les charges des habitants des bâtiments. • Le particulier pourrait aussi avoir son espace pour sa propre culture. S’il ne souhaite pas faire de culture, il pourra utiliser E-District pour faire part de ses besoins. Potager du vendeur de fruits et légumes Potager du restaurant Miam c’est bon Potager de Mme Robert
  15. 15. Plan Bilan Une fois tous les éléments mis en communs nous obtenons le quartier dont nous rêvions, où les activités et les structures se mélangent, créant un ensemble connecté au service de l’utilisateur, qui n’est plus spectateur mais qui devient acteur

×