SlideShare une entreprise Scribd logo

Finance: Attentes et pratiques en matière d'ISR et de RSE

> Paris Europlace a communiqué le 20 janvier les résultats de l'enquête menée par Nicole Notat, Présidente de Vigeo, sur les pratiques et les attentes des émetteurs et des investisseurs de la Place de Paris en matière d'Investissement Socialement Responsable (ISR) et de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE). "Alors que l'ISR et la RSE constituent des axes stratégiques du développement de la Place financière de Paris, les résultats de l'enquête vont permettre d'établir les priorités et recommandations concrètes à mettre en oeuvre, notamment dans le cadre des travaux du « Comité Place financière de Paris 2020 », présidé par Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics.

1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
Contact presse :
Arnaud de BRESSON
Paris EUROPLACE
Tel : +33 1 49 27 11 44
e-mail: bresson@paris-europlace.com
Site Internet : www.paris-europlace.net
COMMUNIQUE DE PRESSE
Attentes et pratiques des acteurs de la Place de Paris
en matière d’ISR et de RSE
Résultats de l’enquête
de la Commission Finance durable de Paris EUROPLACE
Paris, le 20 janvier 2015 – Paris EUROPLACE communique ce jour les résultats de
l’enquête menée par sa Commission Finance durable, présidée par Nicole NOTAT, Présidente
de Vigeo, sur les pratiques et les attentes des émetteurs et des investisseurs de la Place de
Paris en matière d'Investissement Socialement Responsable (ISR) et de Responsabilité
Sociale des Entreprises (RSE).
Alors que l’ISR et la RSE constituent des axes stratégiques du développement de la Place
financière de Paris, les résultats de l’enquête vont permettre d'établir les priorités et
recommandations concrètes à mettre en œuvre, notamment dans le cadre des travaux du
« Comité Place financière de Paris 2020 », présidé par Michel SAPIN, Ministre des finances
et des comptes publics.
Cette enquête menée auprès d’un échantillon de 69 émetteurs et investisseurs (32 émetteurs
dont 18 entreprises du CAC 40, 22 sociétés de gestion et investisseurs institutionnels et 15
banques et sociétés d’assurance) démontre une mobilisation de plus en plus forte des
acteurs français sur ces sujets.
Concernant l’ISR, les principales conclusions sont les suivantes :
Entre 2003 et 2013, les encours ISR sont passés, en France, de 3,9 à 169,7 milliards d’euros.
Selon les données d’Eurosif, qui a une définition plus large de l’ISR intégrant notamment les
fonds mainstream pratiquant partiellement l’ISR et l’impact investing, la France se situe en 2e
position en Europe, juste derrière le Royaume-Uni.
Les sociétés de gestion et les investisseurs institutionnels (sociétés d’assurance et caisses de
retraite) soulignent que la démarche ISR s’inscrit dans leur stratégie de réduction des
risques de long terme – investissements dans des entreprises qui réduisent leurs risques ESG
(Environnement, Social, Gouvernance), y compris le risque de réputation.
Pour les particuliers, la motivation repose sur la possibilité de savoir où est investi leur
argent et de sélectionner des investissements en phase avec leurs valeurs et qui
permettent d’avoir un impact sur la société.
L’ISR reste limité aux investisseurs institutionnels et souffre d’un déficit auprès des
particuliers. Ainsi, si la quasi-totalité (93%) des banques et des assureurs interrogés
déclarent proposer des produits ISR dans leurs réseaux, la clientèle privée méconnait l’offre
existante, peu relayée par les conseillers qui manquent d’une formation spécifique.
Parmi les autres freins identifiés, les clients particuliers, distributeurs et institutionnels,
expriment une inquiétude par rapport à la performance. Il s’agit d’un problème de
perception et pas de réalité.
Dans leur grande majorité les sociétés de gestion sont désormais prêtes à faire certifier leur
processus ISR (75% contre 33% en 20111), même s’il n’existe pas à ce jour de consensus sur
la méthode et l’acteur le mieux placé. De même, la création d’un Label ISR serait
considéré comme un gage de sécurité pour les épargnants et faciliterait la vente des
produits ISR dans les réseaux bancaires. C’est une attente forte des acteurs (85% des
banques/assureurs sont favorables à la labellisation des produits).
Enfin, la nécessité d’incitations fiscales figure parmi les mesures qui seraient de nature à
développer le marché de l’ISR.
Concernant la RSE, les principales conclusions sont les suivantes :
La RSE contribue à la performance globale de l’entreprise grâce à une meilleure maîtrise
des risques, aux gains générés sur les appels d’offres, à l’arrivée de nouveaux investisseurs
(ISR), et à la maîtrise des consommations (eau, énergie, déchets…).
La reconnaissance de leurs démarches RSE est jugée essentielle par les entreprises. Pour
cela, les émetteurs mettent en avant le dialogue régulier avec les investisseurs et les
différentes parties prenantes, clients, investisseurs, salariés et ONG.
Si les émetteurs jugent utiles le rôle des agences de notation extra-financières, ainsi que les
démarches ISR des investisseurs et des sociétés de gestion, ils critiquent, en partie, le
manque de transparence et de fiabilité des démarches, des méthodologies trop hétérogènes et
opaques, et le manque de suivi.
Concernant le rapport intégré, 2/3 des émetteurs interrogés déclarent que leur rapport
d’activité inclut déjà ou inclura prochainement le rapport de développement durable, 1/3
émettent cependant des critiques envers l’initiative sur le rapport intégré développée par
l’IIRC2 jugée trop lourde à mettre en place. Toute avancée sur ce sujet passe par
l’élargissement des premières expérimentations en cours par les entreprises et par le
renforcement du dialogue avec les investisseurs.
« L’enquête de Paris EUROPLACE montre que les démarches ISR et RSE gagnent du terrain
en France et que le dialogue entre émetteurs et investisseurs est indispensable pour aller plus
loin. La Place de Paris entend aider progressivement à les faire converger vers un consensus
pour permettre à l’ISR, qui a enregistré un fort développement ces dernières années, de
continuer à croître. » déclare Arnaud de BRESSON, Délégué général de Paris EUROPLACE.
Lien vers l’enquête de Paris EUROPLACE sur les attentes et pratiques des acteurs de la Place de Paris en
matière d’ISR et de RSE :
http://www.paris-europlace.com/files/Synthese_Enquete_ISR-RSE-20_janvier_2015.pdf
1 – Enquête réalisée en 2011 par le Collège Investisseurs de Paris EUROPLACE sur les attentes des
investisseurs et des sociétés de gestion de la Place de Paris en matière d’ISR.
2 – IIRC : International Integrated Reporting Council

Recommandé

Capitalisation du processus de creation d’un reseau des mutuelles d’epargne e...
Capitalisation du processus de creation d’un reseau des mutuelles d’epargne e...Capitalisation du processus de creation d’un reseau des mutuelles d’epargne e...
Capitalisation du processus de creation d’un reseau des mutuelles d’epargne e...Fatimata Kone
 
Revue de presse mai 2018
Revue de presse mai 2018Revue de presse mai 2018
Revue de presse mai 2018TelecomValley
 
Tourisme. Chiffres clés 2019 de la destination Lorient Quimperlé. Communicati...
Tourisme. Chiffres clés 2019 de la destination Lorient Quimperlé. Communicati...Tourisme. Chiffres clés 2019 de la destination Lorient Quimperlé. Communicati...
Tourisme. Chiffres clés 2019 de la destination Lorient Quimperlé. Communicati...AudéLor
 
Finance responsable et solidaire -
Finance responsable et solidaire - Finance responsable et solidaire -
Finance responsable et solidaire - JEGARD
 
Investissement socialement responsable : quelle stratégie pour la Méditerranée ?
Investissement socialement responsable : quelle stratégie pour la Méditerranée ?Investissement socialement responsable : quelle stratégie pour la Méditerranée ?
Investissement socialement responsable : quelle stratégie pour la Méditerranée ?Samir Abdelkrim
 
Activisme actionnarial Devoir de vigilance environnemental JSS n°37 14 Sept 2...
Activisme actionnarial Devoir de vigilance environnemental JSS n°37 14 Sept 2...Activisme actionnarial Devoir de vigilance environnemental JSS n°37 14 Sept 2...
Activisme actionnarial Devoir de vigilance environnemental JSS n°37 14 Sept 2...Viviane de Beaufort
 

Contenu connexe

Similaire à Finance: Attentes et pratiques en matière d'ISR et de RSE

OFI, une démarche durable et responsable
OFI, une démarche durable et responsableOFI, une démarche durable et responsable
OFI, une démarche durable et responsableOFI Asset Management
 
Eco actu 31. Revue économique du Pays de Lorient. Audélor, février 2020
Eco actu 31. Revue économique du Pays de Lorient. Audélor, février 2020Eco actu 31. Revue économique du Pays de Lorient. Audélor, février 2020
Eco actu 31. Revue économique du Pays de Lorient. Audélor, février 2020AudéLor
 
RSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PME
RSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PMERSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PME
RSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PMEAdm Medef
 
Guide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprises
Guide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprisesGuide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprises
Guide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprisesSociété Tripalio
 
Epargner en épargnant la planéte (2008)
Epargner en épargnant la planéte (2008)Epargner en épargnant la planéte (2008)
Epargner en épargnant la planéte (2008)Utopies
 
PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL
PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL
PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL PRODURABLE
 
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014Groupe Crédit Agricole
 
Quel impact des critères ESG sur le financement des entreprises ? - LIEGE CRE...
Quel impact des critères ESG sur le financement des entreprises ? - LIEGE CRE...Quel impact des critères ESG sur le financement des entreprises ? - LIEGE CRE...
Quel impact des critères ESG sur le financement des entreprises ? - LIEGE CRE...LIEGE CREATIVE
 
Citizen act fiche_pratiques_com_fr
Citizen act fiche_pratiques_com_frCitizen act fiche_pratiques_com_fr
Citizen act fiche_pratiques_com_frCITIZEN ACT
 
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...Gret
 
Guide financement ecoentreprises2014
Guide financement ecoentreprises2014Guide financement ecoentreprises2014
Guide financement ecoentreprises2014PEXE
 
Guide financement ecoentreprises2014
Guide financement ecoentreprises2014Guide financement ecoentreprises2014
Guide financement ecoentreprises2014PEXE
 
Une campagne qui induit les citoyens en erreur - communiqué.pdf
Une campagne qui induit les citoyens en erreur - communiqué.pdfUne campagne qui induit les citoyens en erreur - communiqué.pdf
Une campagne qui induit les citoyens en erreur - communiqué.pdfPaperjam_redaction
 
Sia partners baromètrepratiquesdigitales2016_cp_info
Sia partners baromètrepratiquesdigitales2016_cp_infoSia partners baromètrepratiquesdigitales2016_cp_info
Sia partners baromètrepratiquesdigitales2016_cp_infoMarket iT
 
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)Utopies
 
Publication club developpement_durable_afic_decembre_2010
Publication club developpement_durable_afic_decembre_2010Publication club developpement_durable_afic_decembre_2010
Publication club developpement_durable_afic_decembre_2010Eurazeo
 
Barometre E-Réputation 2012
Barometre E-Réputation 2012Barometre E-Réputation 2012
Barometre E-Réputation 2012Digimind
 
Stratégie française de normalisation 2016-2018
Stratégie française de normalisation 2016-2018Stratégie française de normalisation 2016-2018
Stratégie française de normalisation 2016-2018Groupe AFNOR
 
livre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdf
livre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdflivre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdf
livre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdfTheCashCompany
 

Similaire à Finance: Attentes et pratiques en matière d'ISR et de RSE (20)

OFI, une démarche durable et responsable
OFI, une démarche durable et responsableOFI, une démarche durable et responsable
OFI, une démarche durable et responsable
 
Eco actu 31. Revue économique du Pays de Lorient. Audélor, février 2020
Eco actu 31. Revue économique du Pays de Lorient. Audélor, février 2020Eco actu 31. Revue économique du Pays de Lorient. Audélor, février 2020
Eco actu 31. Revue économique du Pays de Lorient. Audélor, février 2020
 
RSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PME
RSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PMERSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PME
RSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PME
 
Guide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprises
Guide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprisesGuide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprises
Guide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprises
 
Label isr immo
Label isr immoLabel isr immo
Label isr immo
 
Epargner en épargnant la planéte (2008)
Epargner en épargnant la planéte (2008)Epargner en épargnant la planéte (2008)
Epargner en épargnant la planéte (2008)
 
PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL
PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL
PRODURABLE 2014 - GUIDE OFFICIEL
 
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
 
Quel impact des critères ESG sur le financement des entreprises ? - LIEGE CRE...
Quel impact des critères ESG sur le financement des entreprises ? - LIEGE CRE...Quel impact des critères ESG sur le financement des entreprises ? - LIEGE CRE...
Quel impact des critères ESG sur le financement des entreprises ? - LIEGE CRE...
 
Citizen act fiche_pratiques_com_fr
Citizen act fiche_pratiques_com_frCitizen act fiche_pratiques_com_fr
Citizen act fiche_pratiques_com_fr
 
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
 
Guide financement ecoentreprises2014
Guide financement ecoentreprises2014Guide financement ecoentreprises2014
Guide financement ecoentreprises2014
 
Guide financement ecoentreprises2014
Guide financement ecoentreprises2014Guide financement ecoentreprises2014
Guide financement ecoentreprises2014
 
Une campagne qui induit les citoyens en erreur - communiqué.pdf
Une campagne qui induit les citoyens en erreur - communiqué.pdfUne campagne qui induit les citoyens en erreur - communiqué.pdf
Une campagne qui induit les citoyens en erreur - communiqué.pdf
 
Sia partners baromètrepratiquesdigitales2016_cp_info
Sia partners baromètrepratiquesdigitales2016_cp_infoSia partners baromètrepratiquesdigitales2016_cp_info
Sia partners baromètrepratiquesdigitales2016_cp_info
 
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
 
Publication club developpement_durable_afic_decembre_2010
Publication club developpement_durable_afic_decembre_2010Publication club developpement_durable_afic_decembre_2010
Publication club developpement_durable_afic_decembre_2010
 
Barometre E-Réputation 2012
Barometre E-Réputation 2012Barometre E-Réputation 2012
Barometre E-Réputation 2012
 
Stratégie française de normalisation 2016-2018
Stratégie française de normalisation 2016-2018Stratégie française de normalisation 2016-2018
Stratégie française de normalisation 2016-2018
 
livre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdf
livre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdflivre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdf
livre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdf
 

Plus de Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable

Convention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES
Convention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXESConvention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES
Convention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXESGroupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...
Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...
Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
RAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONS
RAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONSRAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONS
RAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONSGroupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
ENQUÊTE DE MAI 2016 DE LA TRÉSORERIE SUR LES GRANDES ENTREPRISES ET DES ETI
ENQUÊTE DE MAI 2016 DE LA TRÉSORERIE SUR LES GRANDES ENTREPRISES ET DES ETIENQUÊTE DE MAI 2016 DE LA TRÉSORERIE SUR LES GRANDES ENTREPRISES ET DES ETI
ENQUÊTE DE MAI 2016 DE LA TRÉSORERIE SUR LES GRANDES ENTREPRISES ET DES ETIGroupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...
Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...
Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...
Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...
Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 

Plus de Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable (20)

Loi ESS : un livret actualisé pour tout comprendre !
Loi ESS : un livret actualisé pour tout comprendre !Loi ESS : un livret actualisé pour tout comprendre !
Loi ESS : un livret actualisé pour tout comprendre !
 
Les banques ponctionnent les entreprises
Les banques ponctionnent les entreprisesLes banques ponctionnent les entreprises
Les banques ponctionnent les entreprises
 
Convention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES
Convention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXESConvention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES
Convention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES
 
L'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2015
L'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2015L'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2015
L'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2015
 
Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...
Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...
Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...
 
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...
 
RAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONS
RAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONSRAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONS
RAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONS
 
Liste des marchés étrangers reconnus en france
Liste des marchés étrangers reconnus en franceListe des marchés étrangers reconnus en france
Liste des marchés étrangers reconnus en france
 
Les évolutions dans les services de l'automobile 2016
Les évolutions dans les services de l'automobile 2016Les évolutions dans les services de l'automobile 2016
Les évolutions dans les services de l'automobile 2016
 
Salaires personnels ouvriers roulants 2016
Salaires personnels ouvriers roulants 2016Salaires personnels ouvriers roulants 2016
Salaires personnels ouvriers roulants 2016
 
ENQUÊTE DE MAI 2016 DE LA TRÉSORERIE SUR LES GRANDES ENTREPRISES ET DES ETI
ENQUÊTE DE MAI 2016 DE LA TRÉSORERIE SUR LES GRANDES ENTREPRISES ET DES ETIENQUÊTE DE MAI 2016 DE LA TRÉSORERIE SUR LES GRANDES ENTREPRISES ET DES ETI
ENQUÊTE DE MAI 2016 DE LA TRÉSORERIE SUR LES GRANDES ENTREPRISES ET DES ETI
 
Coiffeurs, esthéticiens
Coiffeurs, esthéticiensCoiffeurs, esthéticiens
Coiffeurs, esthéticiens
 
Cotisations employeurs 2016
Cotisations employeurs 2016Cotisations employeurs 2016
Cotisations employeurs 2016
 
Carrossiers automobiles
Carrossiers automobilesCarrossiers automobiles
Carrossiers automobiles
 
Les supérettes à la conquête des grandes villes
Les supérettes à la conquête des grandes villesLes supérettes à la conquête des grandes villes
Les supérettes à la conquête des grandes villes
 
Creative Industry
Creative IndustryCreative Industry
Creative Industry
 
Dentexia : quelles mesures pour les patients piégés ?
Dentexia : quelles mesures pour les patients piégés ?Dentexia : quelles mesures pour les patients piégés ?
Dentexia : quelles mesures pour les patients piégés ?
 
Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...
Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...
Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...
 
Afic etudes 2016 creation de valeur synthese presse v finale
Afic etudes 2016 creation de valeur synthese presse v finaleAfic etudes 2016 creation de valeur synthese presse v finale
Afic etudes 2016 creation de valeur synthese presse v finale
 
Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...
Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...
Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...
 

Finance: Attentes et pratiques en matière d'ISR et de RSE

  • 1. Contact presse : Arnaud de BRESSON Paris EUROPLACE Tel : +33 1 49 27 11 44 e-mail: bresson@paris-europlace.com Site Internet : www.paris-europlace.net COMMUNIQUE DE PRESSE Attentes et pratiques des acteurs de la Place de Paris en matière d’ISR et de RSE Résultats de l’enquête de la Commission Finance durable de Paris EUROPLACE Paris, le 20 janvier 2015 – Paris EUROPLACE communique ce jour les résultats de l’enquête menée par sa Commission Finance durable, présidée par Nicole NOTAT, Présidente de Vigeo, sur les pratiques et les attentes des émetteurs et des investisseurs de la Place de Paris en matière d'Investissement Socialement Responsable (ISR) et de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE). Alors que l’ISR et la RSE constituent des axes stratégiques du développement de la Place financière de Paris, les résultats de l’enquête vont permettre d'établir les priorités et recommandations concrètes à mettre en œuvre, notamment dans le cadre des travaux du « Comité Place financière de Paris 2020 », présidé par Michel SAPIN, Ministre des finances et des comptes publics. Cette enquête menée auprès d’un échantillon de 69 émetteurs et investisseurs (32 émetteurs dont 18 entreprises du CAC 40, 22 sociétés de gestion et investisseurs institutionnels et 15 banques et sociétés d’assurance) démontre une mobilisation de plus en plus forte des acteurs français sur ces sujets. Concernant l’ISR, les principales conclusions sont les suivantes : Entre 2003 et 2013, les encours ISR sont passés, en France, de 3,9 à 169,7 milliards d’euros. Selon les données d’Eurosif, qui a une définition plus large de l’ISR intégrant notamment les fonds mainstream pratiquant partiellement l’ISR et l’impact investing, la France se situe en 2e position en Europe, juste derrière le Royaume-Uni. Les sociétés de gestion et les investisseurs institutionnels (sociétés d’assurance et caisses de retraite) soulignent que la démarche ISR s’inscrit dans leur stratégie de réduction des risques de long terme – investissements dans des entreprises qui réduisent leurs risques ESG (Environnement, Social, Gouvernance), y compris le risque de réputation. Pour les particuliers, la motivation repose sur la possibilité de savoir où est investi leur argent et de sélectionner des investissements en phase avec leurs valeurs et qui permettent d’avoir un impact sur la société. L’ISR reste limité aux investisseurs institutionnels et souffre d’un déficit auprès des particuliers. Ainsi, si la quasi-totalité (93%) des banques et des assureurs interrogés
  • 2. déclarent proposer des produits ISR dans leurs réseaux, la clientèle privée méconnait l’offre existante, peu relayée par les conseillers qui manquent d’une formation spécifique. Parmi les autres freins identifiés, les clients particuliers, distributeurs et institutionnels, expriment une inquiétude par rapport à la performance. Il s’agit d’un problème de perception et pas de réalité. Dans leur grande majorité les sociétés de gestion sont désormais prêtes à faire certifier leur processus ISR (75% contre 33% en 20111), même s’il n’existe pas à ce jour de consensus sur la méthode et l’acteur le mieux placé. De même, la création d’un Label ISR serait considéré comme un gage de sécurité pour les épargnants et faciliterait la vente des produits ISR dans les réseaux bancaires. C’est une attente forte des acteurs (85% des banques/assureurs sont favorables à la labellisation des produits). Enfin, la nécessité d’incitations fiscales figure parmi les mesures qui seraient de nature à développer le marché de l’ISR. Concernant la RSE, les principales conclusions sont les suivantes : La RSE contribue à la performance globale de l’entreprise grâce à une meilleure maîtrise des risques, aux gains générés sur les appels d’offres, à l’arrivée de nouveaux investisseurs (ISR), et à la maîtrise des consommations (eau, énergie, déchets…). La reconnaissance de leurs démarches RSE est jugée essentielle par les entreprises. Pour cela, les émetteurs mettent en avant le dialogue régulier avec les investisseurs et les différentes parties prenantes, clients, investisseurs, salariés et ONG. Si les émetteurs jugent utiles le rôle des agences de notation extra-financières, ainsi que les démarches ISR des investisseurs et des sociétés de gestion, ils critiquent, en partie, le manque de transparence et de fiabilité des démarches, des méthodologies trop hétérogènes et opaques, et le manque de suivi. Concernant le rapport intégré, 2/3 des émetteurs interrogés déclarent que leur rapport d’activité inclut déjà ou inclura prochainement le rapport de développement durable, 1/3 émettent cependant des critiques envers l’initiative sur le rapport intégré développée par l’IIRC2 jugée trop lourde à mettre en place. Toute avancée sur ce sujet passe par l’élargissement des premières expérimentations en cours par les entreprises et par le renforcement du dialogue avec les investisseurs. « L’enquête de Paris EUROPLACE montre que les démarches ISR et RSE gagnent du terrain en France et que le dialogue entre émetteurs et investisseurs est indispensable pour aller plus loin. La Place de Paris entend aider progressivement à les faire converger vers un consensus pour permettre à l’ISR, qui a enregistré un fort développement ces dernières années, de continuer à croître. » déclare Arnaud de BRESSON, Délégué général de Paris EUROPLACE. Lien vers l’enquête de Paris EUROPLACE sur les attentes et pratiques des acteurs de la Place de Paris en matière d’ISR et de RSE : http://www.paris-europlace.com/files/Synthese_Enquete_ISR-RSE-20_janvier_2015.pdf 1 – Enquête réalisée en 2011 par le Collège Investisseurs de Paris EUROPLACE sur les attentes des investisseurs et des sociétés de gestion de la Place de Paris en matière d’ISR. 2 – IIRC : International Integrated Reporting Council