SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  8
Télécharger pour lire hors ligne
France : enquête de trésorerie
sur les grandes entreprises et ETI
12 décembre 2014
Résultats de l’enquête - Décembre 2014
Graphique du mois...
Le niveau du prix des matières premières,
et notamment du pétrole, joue positivement sur
la trésorerie des grandes entreprises et des ETI
Solde :
La situation de trésorerie d’exploitation des grandes entreprises et des ETI est un peu moins aisée
qu’au milieu de l’année 2014.
En revanche, la trésorerie globale des entreprises s’améliorerait à nouveau en décembre.
Les délais de paiements des clients se seraient stabilisés en fin d’année. Il en va de même pour les dé-
lais vis-à-vis des fournisseurs.
Les recherches de financement sont aisées selon les trésoriers dans un contexte de réduction des
marges bancaires sur le crédit.
L’environnement de taux d’intérêt très faibles contribue à faire de la détention en cash le support pri-
vilégié de placement des liquidités.
Solde d'opinion brut en %
J FMAM J J A SOND J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND
2012 2013 2014
0
-30
-20
-10
0
10
Solde d'opinion brut
Source : AFTE/ Coe-Rexecode
Question : Jugez-vous que le niveau actuel du prix
des matières premières (y compris pétrole) influence
ou influencera la trésorerie de votre entreprise
avec un impact positif ou négatif ?
Résumé de l’enquête
6,6
La trésorerie d’exploitation
Solde d'opinion cvs en %
20062005 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
0
-30
-20
-10
0
10
20
Solde d'opinion cvs
Tendance
Source : AFTE/ Coe-Rexecode
Question : Comment jugez-vous actuellement la situation
de la trésorerie d'exploitation (flux) de votre entreprise :
aisée, normale ou difficile ?
Trésorerie des entreprises
I - ÉvoLuTIon DE La TRÉSoRERIE
Situation de la trésorerie d’exploitation
(cvs)
L’enquête de décembre confirme que l’améliora-
tion de la situation de trésorerie d’exploitation
est interrompue. Pour la première fois depuis
juin, les trésoriers qui jugent difficile la situation
de trésorerie de leur entreprise sont plus nom-
breux que ceux qui jugent qu’elle est aisée.
Cvs : ajusté de la saisonnalité
2 • Trésorerie des Entreprises • Décembre 2014
Solde d’opinion, en %, cvs juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14
nov. 14
(révisé)
déc. 14
(provisoire)
Situation
de la trésorerie d’exploitation*
-1.4 7.2 6.5 3.1 0.6 -1.6
* Ecart entre le pourcentage de réponses « aisées » et le pourcentage de réponses « difficiles ».
Evolution de la trésorerie globale
Solde d'opinion cvs en %
20062005 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
0
-30
-20
-10
0
10
20
Solde d'opinion cvs
Tendance
Source : AFTE/ Coe-Rexecode
Question : Votre situation de trésorerie globale est-elle,
par rapport au mois précédent :
améliorée, au même niveau ou dégradée ?
Évolution de la trésorerie globale (cvs)
En revanche, les trésoriers estiment dans leur
grande majorité que la trésorerie globale de leur
entreprise s’est améliorée par rapport au mois
précédent.
Solde d’opinion, en %, cvs juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14
nov. 14
(révisé)
déc. 14
(provisoire)
Évolution de la trésorerie globale* -3.9 7.3 0.6 1.9 17.9 4.6
* Écart entre le pourcentage de réponses « améliorées » et le pourcentage de réponses « dégradées ».
Trésorerie des entreprises
Trésorerie des Entreprises • Décembre 2014 • 3
Évolution non anticipée de la trésorerie
globale
A nouveau en décembre, comme quasiment tout
au long de l’année 2014, la situation constatée de
la trésorerie globale est un peu meilleure que
celle qui était anticipée un mois plus tôt.
Evolution non anticipée de la trésorerie globale
Solde d'opinion brut en %
J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND J
2012 2013 2014
0
-30
-20
-10
0
10
20
Solde d'opinion brut
Source : AFTE/ Coe-Rexecode
Question : Par rapport à vos anticipations d'il y a un mois,
votre situation de trésorerie globale s'est-elle :
Améliorée, restée conforme aux anticipations ou dégradée ?
Solde d’opinion, en %, cvs juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14
nov. 14
(révisé)
déc. 14
(provisoire)
Evolution non anticipée
trésorerie globale*
2.4 0.0 5.3 -4.0 4.2 4.2
* Ecart entre le pourcentage de réponses « améliorées » et le pourcentage de réponses « dégradées ».
Trésorerie des entreprises
4 • Trésorerie des Entreprises • Décembre 2014
II - InFLuEnCE DES PRIX DES MaTIERES
PREMIERES ET Du TauX DE CHanGE
Taux de trésoriers concernés
Solde d'opinion brut en %
J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND
2012 2013 2014
15
20
25
30
35
40
45
Matières Premières
Taux de Change
Source : AFTE/ Coe-Rexecode
Question : Compte-tenu du domaine d'activité de votre
entreprise, considérez-vous que le prix des matières
premières/le taux de change EUR/USD a une
influence significative sur votre trésorerie?
Influence du taux de change
Solde d'opinion brut en %
J FMAM J J A SOND J FMAM J J A SOND J FMAM J J A SOND
2012 2013 2014
0
-15
-10
-5
0
5
10
Solde d'opinion brut
Source : AFTE/ Coe-Rexecode
Question : Jugez-vous que le niveau actuel de l'EUR/USD
influence ou influencera la trésorerie de votre entreprise
avec un impact positif ou négatif?
Influence du taux de change euro-dollar
Le taux de change euro / dollar aurait influencé la
situation de trésorerie des entreprises selon deux
trésoriers sur cinq. Cette influence serait globale-
ment neutre depuis quatre mois, période marquée
par une tendance à la dépréciation de l’euro
contre le dollar.
Influence des matières premieres
Solde d'opinion brut en %
J FMAM J J A SOND J FMAM J J A SOND J FMAM J J A SOND
2012 2013 2014
0
-30
-20
-10
0
10
Solde d'opinion brut
Source : AFTE/ Coe-Rexecode
Question : Jugez-vous que le niveau actuel du prix
des matières premières (y compris pétrole) influence
ou influencera la trésorerie de votre entreprise
avec un impact positif ou négatif ?
Influence du prix des matières premières
y compris pétrole
Un quart des trésoriers estiment que les prix des
matières premières ont exercé une influence sur la
situation de trésorerie de leur entreprise. L’en-
quête de décembre confirme le caractère inédit de
l’influence positive exercée par les prix des ma-
tières premières sur la trésorerie. Il est très proba-
ble que la vive baisse des cours du pétrole au
cours des derniers mois contribue fortement à
cette indication positive.
Trésorerie des entreprises
III - DÉLaIS DE PaIEMEnT
Évolution des délais de paiement des clients
Le solde des opinions des trésoriers sur les délais
de paiement des clients se stabilise un peu au-
dessus de ses niveaux antérieurs à la crise finan-
cière démarrée en 2007-2008. La vive baisse que
nous avions relevée dans l’enquête de novembre
a été révisée dans le sens d’une moindre détente
des délais de paiement.
Délais de paiement fournisseurs
L’enquête de décembre confirme que les délais de
paiement des fournisseurs ne s’allongent plus,
contrairement à ce qui avait été observé durant
l’été.
Délais de paiement clients
Solde d'opinion brut en %
20062005 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
00
10
20
30
40
Solde d'opinion brut
Tendance
Source : AFTE/ Coe-Rexecode
Question : Les délais de paiement de vos clients
ont-ils tendance à se réduire, être stables ou s'allonger ?
Trésorerie des Entreprises • Décembre 2014 • 5
Solde d’opinion, en %, cvs juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14
nov. 14
(révisé)
déc. 14
(provisoire)
Évolution des délais
de paiement clients*
21.6 17.3 14.1 17.9 11.7 18.4
* Écart entre le pourcentage de réponses « tendance à s'allonger » et le pourcentage de réponses « tendance à se réduire ».
Solde d’opinion, en %, cvs juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14
nov. 14
(révisé)
déc. 14
(provisoire)
Évolution des délais
de paiement fournisseurs*
2.5 8.9 7.5 0.2 0.3 0.7
* Écart entre le pourcentage de réponses « tendance à s'allonger » et le pourcentage de réponses « tendance à se réduire ».
Délais de paiement fournisseurs
Solde d'opinion brut en %
J FMAM J J A SOND J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND
2012 2013 2014
0
-10
-5
0
5
10
Solde d'opinion brut
Source : AFTE/ Coe-Rexecode
Question : Les délais de paiement vis-à-vis
de vos fournisseurs ont-ils tendance à se réduire,
être stables ou s'allonger ?
Trésorerie des entreprises
6 • Trésorerie des entreprises • Décembre 2014
Iv - MaRGES banCaIRES
Marges des crédits bancaires
Les marges bancaires appliquées au crédit refluent
à nouveau en décembre pour le dixième mois
consécutif. Les conditions du crédit poursuivent
ainsi leur assouplissement pour ce qui concerne les
grandes entreprises et les ETI.
Recherche de financements
Corollaire de l’observation précédente, les tréso-
riers confirment que les recherches de financement
sont plutôt faciles pour une grande majorité d’en-
tre eux. Le solde des opinions inscrit son plus haut
niveau depuis 2007.
Recherche de financements
Solde d'opinion brut en %
20062005 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
0
-60
-40
-20
0
20
40
Source : AFTE/ Coe-Rexecode
Question : Vos recherches de financements sont-elles faciles,
normales ou difficiles ?
Evolution des marges de crédit
Solde d'opinion brut en %
20062005 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
0
-20
0
20
40
60
Source : AFTE/ Coe-Rexecode
Question : La marge payée sur vos crédits bancaires
a-t-elle tendance à augmenter, rester stable ou diminuer ?
Solde d’opinion, en %, cvs juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14
nov. 14
(révisé)
déc. 14
(provisoire)
Evolution
des marges de crédit*
-8.2 -2.2 -7.5 -11.6 -8.7 -7.6
* Ecart entre le pourcentage de réponses « tendance à augmenter » et le pourcentage de réponses « tendance à baisser ».
Solde d’opinion, en %, cvs juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14
nov. 14
(révisé)
déc. 14
(provisoire)
Recherche de financement* 4.2 7.9 8.9 11.3 8.2 12.2
* Ecart entre le pourcentage de réponses « faciles » et le pourcentage de réponses « difficiles ».
Trésorerie des entreprises
Trésorerie des Entreprises - Décembre 2014 • 7
v – LIGnES DE CRÉDIT DE PRECauTIon
Moins d’un quart des trésoriers des grandes entre-
prises et des ETI envisagent de mettre en place de
nouvelles lignes de crédits de précaution.
Nouvelles lignes de crédits de précautions
Solde d'opinion brut en %
J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND
2012 2013 2014
20
23
26
29
32
35
Solde d'opinion brut
Source : AFTE/ Coe-Rexecode
Question : Avez-vous l'intention de mettre en place
de nouvelles lignes de crédit de précaution
(bancaire,syndiqué,emprunt obligataire...) ?
Proportion de oui, en %, brut juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14
nov. 14
(révisé)
déc. 14
(provisoire)
Lignes de crédits de précaution* 26.4 23.7 23.2 25.0 25.9 23.0
* Proportion de trésoriers déclarants souhaiter mettre en place de nouvelles lignes de crédits de précaution.
Trésorerie des entreprises
vI – SuPPoRTS DE PLaCEMEnT
DE La TRESoRERIE
Dans un contexte de très faibles taux d’intérêt à
court terme, la détention directe de liquidités en
cash s’avère être le support de « placement » pri-
vilégié par les trésoriers.
*La note moyenne peut varier entre 1 et 4
Décembre 2014 : ce document présente l’analyse détaillée des résultats de la dernière enquête de trésorerie auprès des
grandes entreprises. Celle-ci s’est déroulée entre le 3 et le 9 décembre 2014. L’enquête portait sur l’appréciation des tréso-
reries à la fin du mois de novembre.
Retrouvez l’enquête Trésorerie en ligne :
? sur le site de l’aFTE (archives de l’enquête depuis 2006)
http://www.afte.com/enquetes_cl7.html
? sur le site de Coe-Rexecode (séries mensuelles au format Excel et méthodologie)
http://www.coe-rexecode.fr/public/Indicateurs-et-Graphiques/Enquete-sur-la-tresorerie-des-entreprises
Contacts :
AFTE
Véronique NASSOUR - Délégué Général
Tél. 01 42 81 44 55 - e.mail :
veronique.nassour@afte.com
Coe-Rexecode
Denis FERRAND - Directeur Général
Tél. 01 53 89 20 86 - e.mail : dferrand@coe-rexecode.fr
8 • Trésorerie des entreprises • Décembre 2014
Note des différents supports de placements
Note moyenne entre 1 et 4
J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND
2012 2013 2014
1.0
1.5
2.0
2.5
3.0
3.5
CASH
OPCVM
TCN
DAT
Source : AFTE/ Coe-Rexecode
Question : Classez dans l'ordre d'importance
les supports de placements utilisés pour votre entreprise

Contenu connexe

Tendances

Analyse Financière de Benaqua Co.
Analyse Financière de Benaqua Co.Analyse Financière de Benaqua Co.
Analyse Financière de Benaqua Co.Imane SBAI
 
Insee climat des affaires dans le commerce de détail
Insee climat des affaires dans le commerce de détailInsee climat des affaires dans le commerce de détail
Insee climat des affaires dans le commerce de détailMame Mariéme Traoré
 
Insee climat des affaires dans les services
Insee climat des affaires dans les servicesInsee climat des affaires dans les services
Insee climat des affaires dans les servicesSociété Tripalio
 

Tendances (6)

Analyse Financière de Benaqua Co.
Analyse Financière de Benaqua Co.Analyse Financière de Benaqua Co.
Analyse Financière de Benaqua Co.
 
Présentation webinaire budget fédéral 2012
Présentation webinaire budget fédéral 2012Présentation webinaire budget fédéral 2012
Présentation webinaire budget fédéral 2012
 
Insee climat des affaires dans le commerce de détail
Insee climat des affaires dans le commerce de détailInsee climat des affaires dans le commerce de détail
Insee climat des affaires dans le commerce de détail
 
Insee climat des affaires dans les services
Insee climat des affaires dans les servicesInsee climat des affaires dans les services
Insee climat des affaires dans les services
 
Flash addoha septembre 2013 cfg
Flash addoha septembre 2013 cfgFlash addoha septembre 2013 cfg
Flash addoha septembre 2013 cfg
 
Resultats addoha 2013 cfg
Resultats addoha 2013 cfgResultats addoha 2013 cfg
Resultats addoha 2013 cfg
 

En vedette

En vedette (20)

Porque hacer redes de mercadeo
Porque hacer redes de mercadeoPorque hacer redes de mercadeo
Porque hacer redes de mercadeo
 
Etapas de la vida
Etapas de la vidaEtapas de la vida
Etapas de la vida
 
Ilusiones Opticas
Ilusiones OpticasIlusiones Opticas
Ilusiones Opticas
 
C:\Documents And Settings\Estudiante\Escritorio\Maravillas Del Mundo Diaposit...
C:\Documents And Settings\Estudiante\Escritorio\Maravillas Del Mundo Diaposit...C:\Documents And Settings\Estudiante\Escritorio\Maravillas Del Mundo Diaposit...
C:\Documents And Settings\Estudiante\Escritorio\Maravillas Del Mundo Diaposit...
 
La fotografia 2007
La fotografia 2007La fotografia 2007
La fotografia 2007
 
La magie des étoiles dévoilée3
La magie des étoiles dévoilée3La magie des étoiles dévoilée3
La magie des étoiles dévoilée3
 
Trabajo De Software
Trabajo De SoftwareTrabajo De Software
Trabajo De Software
 
La nueva escuela en los procesos revolucionarios contemporáneos
La nueva escuela en los procesos revolucionarios contemporáneosLa nueva escuela en los procesos revolucionarios contemporáneos
La nueva escuela en los procesos revolucionarios contemporáneos
 
Presentacion V Copa
Presentacion V CopaPresentacion V Copa
Presentacion V Copa
 
Carta de las familias
Carta de las familiasCarta de las familias
Carta de las familias
 
Maravillas Del Mundo
Maravillas Del MundoMaravillas Del Mundo
Maravillas Del Mundo
 
Viceras en Foami
Viceras en FoamiViceras en Foami
Viceras en Foami
 
Inequidad..[1]
Inequidad..[1]Inequidad..[1]
Inequidad..[1]
 
Redes
RedesRedes
Redes
 
Aprecio por ti
Aprecio por tiAprecio por ti
Aprecio por ti
 
International Business Law; 1.part
International Business Law; 1.partInternational Business Law; 1.part
International Business Law; 1.part
 
Article tous chercheurs
Article tous chercheursArticle tous chercheurs
Article tous chercheurs
 
Présentation - Osez profiter de la manne touristique et événementielle - Rdv ...
Présentation - Osez profiter de la manne touristique et événementielle - Rdv ...Présentation - Osez profiter de la manne touristique et événementielle - Rdv ...
Présentation - Osez profiter de la manne touristique et événementielle - Rdv ...
 
Les finances
Les financesLes finances
Les finances
 
Eje tematico 4
Eje tematico 4Eje tematico 4
Eje tematico 4
 

Similaire à Enquete de trésorerie sur les Grandes Entreprises et ETI

Insee climat des affaires-services
Insee climat des affaires-servicesInsee climat des affaires-services
Insee climat des affaires-servicesSociété Tripalio
 
9ème édition du Baromètre du marché des CGPI 2015
9ème édition du Baromètre du marché des CGPI 20159ème édition du Baromètre du marché des CGPI 2015
9ème édition du Baromètre du marché des CGPI 2015BNP Paribas Cardif
 
2010-11-22 LME POINTS_DE_VENTE
2010-11-22 LME POINTS_DE_VENTE2010-11-22 LME POINTS_DE_VENTE
2010-11-22 LME POINTS_DE_VENTECedric Pierru
 
Le climat des affaires dans les services reste stable en juin 2017
Le climat des affaires dans les services reste stable en juin 2017Le climat des affaires dans les services reste stable en juin 2017
Le climat des affaires dans les services reste stable en juin 2017Société Tripalio
 
Diag exemple
Diag exempleDiag exemple
Diag exempledreus
 
INSEE- Climat des affaires dans les services
INSEE- Climat des affaires dans les servicesINSEE- Climat des affaires dans les services
INSEE- Climat des affaires dans les servicesSociété Tripalio
 
Banque PALATINE-OpinionWay pour iTELE-Challenges : Observatoire de la perform...
Banque PALATINE-OpinionWay pour iTELE-Challenges : Observatoire de la perform...Banque PALATINE-OpinionWay pour iTELE-Challenges : Observatoire de la perform...
Banque PALATINE-OpinionWay pour iTELE-Challenges : Observatoire de la perform...OpinionWay
 
Insee climat des affaires février 2017
Insee climat des affaires février 2017Insee climat des affaires février 2017
Insee climat des affaires février 2017Société Tripalio
 
60e enquête de conjoncture PME 2015
60e enquête de conjoncture PME 201560e enquête de conjoncture PME 2015
60e enquête de conjoncture PME 2015Bpifrance
 
INSEE- Analyse du climat des affaires dans le commerce de détail et le commer...
INSEE- Analyse du climat des affaires dans le commerce de détail et le commer...INSEE- Analyse du climat des affaires dans le commerce de détail et le commer...
INSEE- Analyse du climat des affaires dans le commerce de détail et le commer...Société Tripalio
 
Délais de paiement - enquête auprès des PME / ETI
Délais de paiement - enquête auprès des PME / ETI Délais de paiement - enquête auprès des PME / ETI
Délais de paiement - enquête auprès des PME / ETI Ipsos France
 
Bilan 2014 et perspectives économiques pour 2015
Bilan 2014 et perspectives économiques pour 2015Bilan 2014 et perspectives économiques pour 2015
Bilan 2014 et perspectives économiques pour 2015CLDEM
 
Perspectives économiques et financières 2012 four_seasons_geneve
Perspectives économiques et financières 2012 four_seasons_genevePerspectives économiques et financières 2012 four_seasons_geneve
Perspectives économiques et financières 2012 four_seasons_geneveBordier & Cie
 
Légère baisse du climat des affaires dans les services en avril 2017
Légère baisse du climat des affaires dans les services en avril 2017Légère baisse du climat des affaires dans les services en avril 2017
Légère baisse du climat des affaires dans les services en avril 2017Société Tripalio
 
Insee : enquête de conjoncture dans le Batiment 201701
Insee : enquête de conjoncture dans le Batiment 201701Insee : enquête de conjoncture dans le Batiment 201701
Insee : enquête de conjoncture dans le Batiment 201701Société Tripalio
 
Octroi de crédits aux entreprises mise à jour marspptx
Octroi de crédits aux entreprises mise à jour marspptxOctroi de crédits aux entreprises mise à jour marspptx
Octroi de crédits aux entreprises mise à jour marspptxFebelfin
 
CCI France - Grande consultation des entrepreneurs - Vague 1 - Par OpinionWay...
CCI France - Grande consultation des entrepreneurs - Vague 1 - Par OpinionWay...CCI France - Grande consultation des entrepreneurs - Vague 1 - Par OpinionWay...
CCI France - Grande consultation des entrepreneurs - Vague 1 - Par OpinionWay...OpinionWay
 

Similaire à Enquete de trésorerie sur les Grandes Entreprises et ETI (20)

Insee climat des affaires-services
Insee climat des affaires-servicesInsee climat des affaires-services
Insee climat des affaires-services
 
9ème édition du Baromètre du marché des CGPI 2015
9ème édition du Baromètre du marché des CGPI 20159ème édition du Baromètre du marché des CGPI 2015
9ème édition du Baromètre du marché des CGPI 2015
 
Presentation CEEI - Jan 2015
Presentation CEEI - Jan 2015Presentation CEEI - Jan 2015
Presentation CEEI - Jan 2015
 
2010-11-22 LME POINTS_DE_VENTE
2010-11-22 LME POINTS_DE_VENTE2010-11-22 LME POINTS_DE_VENTE
2010-11-22 LME POINTS_DE_VENTE
 
Le climat des affaires dans les services reste stable en juin 2017
Le climat des affaires dans les services reste stable en juin 2017Le climat des affaires dans les services reste stable en juin 2017
Le climat des affaires dans les services reste stable en juin 2017
 
Diag exemple
Diag exempleDiag exemple
Diag exemple
 
INSEE- Climat des affaires dans les services
INSEE- Climat des affaires dans les servicesINSEE- Climat des affaires dans les services
INSEE- Climat des affaires dans les services
 
Banque PALATINE-OpinionWay pour iTELE-Challenges : Observatoire de la perform...
Banque PALATINE-OpinionWay pour iTELE-Challenges : Observatoire de la perform...Banque PALATINE-OpinionWay pour iTELE-Challenges : Observatoire de la perform...
Banque PALATINE-OpinionWay pour iTELE-Challenges : Observatoire de la perform...
 
Actu Eco 28/11/14
Actu Eco 28/11/14Actu Eco 28/11/14
Actu Eco 28/11/14
 
Insee climat des affaires février 2017
Insee climat des affaires février 2017Insee climat des affaires février 2017
Insee climat des affaires février 2017
 
60e enquête de conjoncture PME 2015
60e enquête de conjoncture PME 201560e enquête de conjoncture PME 2015
60e enquête de conjoncture PME 2015
 
INSEE- Analyse du climat des affaires dans le commerce de détail et le commer...
INSEE- Analyse du climat des affaires dans le commerce de détail et le commer...INSEE- Analyse du climat des affaires dans le commerce de détail et le commer...
INSEE- Analyse du climat des affaires dans le commerce de détail et le commer...
 
Bdf accès au crédit pour les entreprises
Bdf accès au crédit pour les entreprisesBdf accès au crédit pour les entreprises
Bdf accès au crédit pour les entreprises
 
Délais de paiement - enquête auprès des PME / ETI
Délais de paiement - enquête auprès des PME / ETI Délais de paiement - enquête auprès des PME / ETI
Délais de paiement - enquête auprès des PME / ETI
 
Bilan 2014 et perspectives économiques pour 2015
Bilan 2014 et perspectives économiques pour 2015Bilan 2014 et perspectives économiques pour 2015
Bilan 2014 et perspectives économiques pour 2015
 
Perspectives économiques et financières 2012 four_seasons_geneve
Perspectives économiques et financières 2012 four_seasons_genevePerspectives économiques et financières 2012 four_seasons_geneve
Perspectives économiques et financières 2012 four_seasons_geneve
 
Légère baisse du climat des affaires dans les services en avril 2017
Légère baisse du climat des affaires dans les services en avril 2017Légère baisse du climat des affaires dans les services en avril 2017
Légère baisse du climat des affaires dans les services en avril 2017
 
Insee : enquête de conjoncture dans le Batiment 201701
Insee : enquête de conjoncture dans le Batiment 201701Insee : enquête de conjoncture dans le Batiment 201701
Insee : enquête de conjoncture dans le Batiment 201701
 
Octroi de crédits aux entreprises mise à jour marspptx
Octroi de crédits aux entreprises mise à jour marspptxOctroi de crédits aux entreprises mise à jour marspptx
Octroi de crédits aux entreprises mise à jour marspptx
 
CCI France - Grande consultation des entrepreneurs - Vague 1 - Par OpinionWay...
CCI France - Grande consultation des entrepreneurs - Vague 1 - Par OpinionWay...CCI France - Grande consultation des entrepreneurs - Vague 1 - Par OpinionWay...
CCI France - Grande consultation des entrepreneurs - Vague 1 - Par OpinionWay...
 

Plus de Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable

Convention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES
Convention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXESConvention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES
Convention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXESGroupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...
Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...
Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
RAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONS
RAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONSRAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONS
RAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONSGroupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...
Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...
Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...
Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...
Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Note technique du 1er avril 2016 relative à la collecte de renseignements st...
Note technique du 1er avril 2016  relative à la collecte de renseignements st...Note technique du 1er avril 2016  relative à la collecte de renseignements st...
Note technique du 1er avril 2016 relative à la collecte de renseignements st...Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 

Plus de Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable (20)

Loi ESS : un livret actualisé pour tout comprendre !
Loi ESS : un livret actualisé pour tout comprendre !Loi ESS : un livret actualisé pour tout comprendre !
Loi ESS : un livret actualisé pour tout comprendre !
 
Les banques ponctionnent les entreprises
Les banques ponctionnent les entreprisesLes banques ponctionnent les entreprises
Les banques ponctionnent les entreprises
 
Convention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES
Convention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXESConvention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES
Convention collective nationale IDCC : 2596. – COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES
 
L'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2015
L'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2015L'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2015
L'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2015
 
Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...
Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...
Bpifrance sélectionne 23 ETI pour rejoindre le premier Accélérateur d'ETI : u...
 
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...
 
RAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONS
RAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONSRAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONS
RAPPORT SUR LA NOTION D’INTERET GENERAL FONDANT l’INTERVENTION DES ASSOCIATIONS
 
Liste des marchés étrangers reconnus en france
Liste des marchés étrangers reconnus en franceListe des marchés étrangers reconnus en france
Liste des marchés étrangers reconnus en france
 
Les évolutions dans les services de l'automobile 2016
Les évolutions dans les services de l'automobile 2016Les évolutions dans les services de l'automobile 2016
Les évolutions dans les services de l'automobile 2016
 
Salaires personnels ouvriers roulants 2016
Salaires personnels ouvriers roulants 2016Salaires personnels ouvriers roulants 2016
Salaires personnels ouvriers roulants 2016
 
Coiffeurs, esthéticiens
Coiffeurs, esthéticiensCoiffeurs, esthéticiens
Coiffeurs, esthéticiens
 
Cotisations employeurs 2016
Cotisations employeurs 2016Cotisations employeurs 2016
Cotisations employeurs 2016
 
Carrossiers automobiles
Carrossiers automobilesCarrossiers automobiles
Carrossiers automobiles
 
Les supérettes à la conquête des grandes villes
Les supérettes à la conquête des grandes villesLes supérettes à la conquête des grandes villes
Les supérettes à la conquête des grandes villes
 
Creative Industry
Creative IndustryCreative Industry
Creative Industry
 
Dentexia : quelles mesures pour les patients piégés ?
Dentexia : quelles mesures pour les patients piégés ?Dentexia : quelles mesures pour les patients piégés ?
Dentexia : quelles mesures pour les patients piégés ?
 
Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...
Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...
Entreprise et Finance: Assemblées générales : la rémunération reste au centre...
 
Afic etudes 2016 creation de valeur synthese presse v finale
Afic etudes 2016 creation de valeur synthese presse v finaleAfic etudes 2016 creation de valeur synthese presse v finale
Afic etudes 2016 creation de valeur synthese presse v finale
 
Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...
Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...
Le conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes num...
 
Note technique du 1er avril 2016 relative à la collecte de renseignements st...
Note technique du 1er avril 2016  relative à la collecte de renseignements st...Note technique du 1er avril 2016  relative à la collecte de renseignements st...
Note technique du 1er avril 2016 relative à la collecte de renseignements st...
 

Enquete de trésorerie sur les Grandes Entreprises et ETI

  • 1. France : enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI 12 décembre 2014 Résultats de l’enquête - Décembre 2014 Graphique du mois... Le niveau du prix des matières premières, et notamment du pétrole, joue positivement sur la trésorerie des grandes entreprises et des ETI Solde : La situation de trésorerie d’exploitation des grandes entreprises et des ETI est un peu moins aisée qu’au milieu de l’année 2014. En revanche, la trésorerie globale des entreprises s’améliorerait à nouveau en décembre. Les délais de paiements des clients se seraient stabilisés en fin d’année. Il en va de même pour les dé- lais vis-à-vis des fournisseurs. Les recherches de financement sont aisées selon les trésoriers dans un contexte de réduction des marges bancaires sur le crédit. L’environnement de taux d’intérêt très faibles contribue à faire de la détention en cash le support pri- vilégié de placement des liquidités. Solde d'opinion brut en % J FMAM J J A SOND J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND 2012 2013 2014 0 -30 -20 -10 0 10 Solde d'opinion brut Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Jugez-vous que le niveau actuel du prix des matières premières (y compris pétrole) influence ou influencera la trésorerie de votre entreprise avec un impact positif ou négatif ? Résumé de l’enquête 6,6
  • 2. La trésorerie d’exploitation Solde d'opinion cvs en % 20062005 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 0 -30 -20 -10 0 10 20 Solde d'opinion cvs Tendance Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Comment jugez-vous actuellement la situation de la trésorerie d'exploitation (flux) de votre entreprise : aisée, normale ou difficile ? Trésorerie des entreprises I - ÉvoLuTIon DE La TRÉSoRERIE Situation de la trésorerie d’exploitation (cvs) L’enquête de décembre confirme que l’améliora- tion de la situation de trésorerie d’exploitation est interrompue. Pour la première fois depuis juin, les trésoriers qui jugent difficile la situation de trésorerie de leur entreprise sont plus nom- breux que ceux qui jugent qu’elle est aisée. Cvs : ajusté de la saisonnalité 2 • Trésorerie des Entreprises • Décembre 2014 Solde d’opinion, en %, cvs juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14 nov. 14 (révisé) déc. 14 (provisoire) Situation de la trésorerie d’exploitation* -1.4 7.2 6.5 3.1 0.6 -1.6 * Ecart entre le pourcentage de réponses « aisées » et le pourcentage de réponses « difficiles ». Evolution de la trésorerie globale Solde d'opinion cvs en % 20062005 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 0 -30 -20 -10 0 10 20 Solde d'opinion cvs Tendance Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Votre situation de trésorerie globale est-elle, par rapport au mois précédent : améliorée, au même niveau ou dégradée ? Évolution de la trésorerie globale (cvs) En revanche, les trésoriers estiment dans leur grande majorité que la trésorerie globale de leur entreprise s’est améliorée par rapport au mois précédent. Solde d’opinion, en %, cvs juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14 nov. 14 (révisé) déc. 14 (provisoire) Évolution de la trésorerie globale* -3.9 7.3 0.6 1.9 17.9 4.6 * Écart entre le pourcentage de réponses « améliorées » et le pourcentage de réponses « dégradées ».
  • 3. Trésorerie des entreprises Trésorerie des Entreprises • Décembre 2014 • 3 Évolution non anticipée de la trésorerie globale A nouveau en décembre, comme quasiment tout au long de l’année 2014, la situation constatée de la trésorerie globale est un peu meilleure que celle qui était anticipée un mois plus tôt. Evolution non anticipée de la trésorerie globale Solde d'opinion brut en % J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND J 2012 2013 2014 0 -30 -20 -10 0 10 20 Solde d'opinion brut Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Par rapport à vos anticipations d'il y a un mois, votre situation de trésorerie globale s'est-elle : Améliorée, restée conforme aux anticipations ou dégradée ? Solde d’opinion, en %, cvs juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14 nov. 14 (révisé) déc. 14 (provisoire) Evolution non anticipée trésorerie globale* 2.4 0.0 5.3 -4.0 4.2 4.2 * Ecart entre le pourcentage de réponses « améliorées » et le pourcentage de réponses « dégradées ».
  • 4. Trésorerie des entreprises 4 • Trésorerie des Entreprises • Décembre 2014 II - InFLuEnCE DES PRIX DES MaTIERES PREMIERES ET Du TauX DE CHanGE Taux de trésoriers concernés Solde d'opinion brut en % J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND 2012 2013 2014 15 20 25 30 35 40 45 Matières Premières Taux de Change Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Compte-tenu du domaine d'activité de votre entreprise, considérez-vous que le prix des matières premières/le taux de change EUR/USD a une influence significative sur votre trésorerie? Influence du taux de change Solde d'opinion brut en % J FMAM J J A SOND J FMAM J J A SOND J FMAM J J A SOND 2012 2013 2014 0 -15 -10 -5 0 5 10 Solde d'opinion brut Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Jugez-vous que le niveau actuel de l'EUR/USD influence ou influencera la trésorerie de votre entreprise avec un impact positif ou négatif? Influence du taux de change euro-dollar Le taux de change euro / dollar aurait influencé la situation de trésorerie des entreprises selon deux trésoriers sur cinq. Cette influence serait globale- ment neutre depuis quatre mois, période marquée par une tendance à la dépréciation de l’euro contre le dollar. Influence des matières premieres Solde d'opinion brut en % J FMAM J J A SOND J FMAM J J A SOND J FMAM J J A SOND 2012 2013 2014 0 -30 -20 -10 0 10 Solde d'opinion brut Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Jugez-vous que le niveau actuel du prix des matières premières (y compris pétrole) influence ou influencera la trésorerie de votre entreprise avec un impact positif ou négatif ? Influence du prix des matières premières y compris pétrole Un quart des trésoriers estiment que les prix des matières premières ont exercé une influence sur la situation de trésorerie de leur entreprise. L’en- quête de décembre confirme le caractère inédit de l’influence positive exercée par les prix des ma- tières premières sur la trésorerie. Il est très proba- ble que la vive baisse des cours du pétrole au cours des derniers mois contribue fortement à cette indication positive.
  • 5. Trésorerie des entreprises III - DÉLaIS DE PaIEMEnT Évolution des délais de paiement des clients Le solde des opinions des trésoriers sur les délais de paiement des clients se stabilise un peu au- dessus de ses niveaux antérieurs à la crise finan- cière démarrée en 2007-2008. La vive baisse que nous avions relevée dans l’enquête de novembre a été révisée dans le sens d’une moindre détente des délais de paiement. Délais de paiement fournisseurs L’enquête de décembre confirme que les délais de paiement des fournisseurs ne s’allongent plus, contrairement à ce qui avait été observé durant l’été. Délais de paiement clients Solde d'opinion brut en % 20062005 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 00 10 20 30 40 Solde d'opinion brut Tendance Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Les délais de paiement de vos clients ont-ils tendance à se réduire, être stables ou s'allonger ? Trésorerie des Entreprises • Décembre 2014 • 5 Solde d’opinion, en %, cvs juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14 nov. 14 (révisé) déc. 14 (provisoire) Évolution des délais de paiement clients* 21.6 17.3 14.1 17.9 11.7 18.4 * Écart entre le pourcentage de réponses « tendance à s'allonger » et le pourcentage de réponses « tendance à se réduire ». Solde d’opinion, en %, cvs juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14 nov. 14 (révisé) déc. 14 (provisoire) Évolution des délais de paiement fournisseurs* 2.5 8.9 7.5 0.2 0.3 0.7 * Écart entre le pourcentage de réponses « tendance à s'allonger » et le pourcentage de réponses « tendance à se réduire ». Délais de paiement fournisseurs Solde d'opinion brut en % J FMAM J J A SOND J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND 2012 2013 2014 0 -10 -5 0 5 10 Solde d'opinion brut Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Les délais de paiement vis-à-vis de vos fournisseurs ont-ils tendance à se réduire, être stables ou s'allonger ?
  • 6. Trésorerie des entreprises 6 • Trésorerie des entreprises • Décembre 2014 Iv - MaRGES banCaIRES Marges des crédits bancaires Les marges bancaires appliquées au crédit refluent à nouveau en décembre pour le dixième mois consécutif. Les conditions du crédit poursuivent ainsi leur assouplissement pour ce qui concerne les grandes entreprises et les ETI. Recherche de financements Corollaire de l’observation précédente, les tréso- riers confirment que les recherches de financement sont plutôt faciles pour une grande majorité d’en- tre eux. Le solde des opinions inscrit son plus haut niveau depuis 2007. Recherche de financements Solde d'opinion brut en % 20062005 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 0 -60 -40 -20 0 20 40 Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Vos recherches de financements sont-elles faciles, normales ou difficiles ? Evolution des marges de crédit Solde d'opinion brut en % 20062005 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 0 -20 0 20 40 60 Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : La marge payée sur vos crédits bancaires a-t-elle tendance à augmenter, rester stable ou diminuer ? Solde d’opinion, en %, cvs juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14 nov. 14 (révisé) déc. 14 (provisoire) Evolution des marges de crédit* -8.2 -2.2 -7.5 -11.6 -8.7 -7.6 * Ecart entre le pourcentage de réponses « tendance à augmenter » et le pourcentage de réponses « tendance à baisser ». Solde d’opinion, en %, cvs juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14 nov. 14 (révisé) déc. 14 (provisoire) Recherche de financement* 4.2 7.9 8.9 11.3 8.2 12.2 * Ecart entre le pourcentage de réponses « faciles » et le pourcentage de réponses « difficiles ».
  • 7. Trésorerie des entreprises Trésorerie des Entreprises - Décembre 2014 • 7 v – LIGnES DE CRÉDIT DE PRECauTIon Moins d’un quart des trésoriers des grandes entre- prises et des ETI envisagent de mettre en place de nouvelles lignes de crédits de précaution. Nouvelles lignes de crédits de précautions Solde d'opinion brut en % J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND 2012 2013 2014 20 23 26 29 32 35 Solde d'opinion brut Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Avez-vous l'intention de mettre en place de nouvelles lignes de crédit de précaution (bancaire,syndiqué,emprunt obligataire...) ? Proportion de oui, en %, brut juin 14 juil. 14 sept. 14 oct. 14 nov. 14 (révisé) déc. 14 (provisoire) Lignes de crédits de précaution* 26.4 23.7 23.2 25.0 25.9 23.0 * Proportion de trésoriers déclarants souhaiter mettre en place de nouvelles lignes de crédits de précaution.
  • 8. Trésorerie des entreprises vI – SuPPoRTS DE PLaCEMEnT DE La TRESoRERIE Dans un contexte de très faibles taux d’intérêt à court terme, la détention directe de liquidités en cash s’avère être le support de « placement » pri- vilégié par les trésoriers. *La note moyenne peut varier entre 1 et 4 Décembre 2014 : ce document présente l’analyse détaillée des résultats de la dernière enquête de trésorerie auprès des grandes entreprises. Celle-ci s’est déroulée entre le 3 et le 9 décembre 2014. L’enquête portait sur l’appréciation des tréso- reries à la fin du mois de novembre. Retrouvez l’enquête Trésorerie en ligne : ? sur le site de l’aFTE (archives de l’enquête depuis 2006) http://www.afte.com/enquetes_cl7.html ? sur le site de Coe-Rexecode (séries mensuelles au format Excel et méthodologie) http://www.coe-rexecode.fr/public/Indicateurs-et-Graphiques/Enquete-sur-la-tresorerie-des-entreprises Contacts : AFTE Véronique NASSOUR - Délégué Général Tél. 01 42 81 44 55 - e.mail : veronique.nassour@afte.com Coe-Rexecode Denis FERRAND - Directeur Général Tél. 01 53 89 20 86 - e.mail : dferrand@coe-rexecode.fr 8 • Trésorerie des entreprises • Décembre 2014 Note des différents supports de placements Note moyenne entre 1 et 4 J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND J FMAM J J A S OND 2012 2013 2014 1.0 1.5 2.0 2.5 3.0 3.5 CASH OPCVM TCN DAT Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Classez dans l'ordre d'importance les supports de placements utilisés pour votre entreprise