SlideShare une entreprise Scribd logo
DOSSIER1•2 Expérimentations & projets•3•4
S
COOP@F est un projet de dé-
ploiement pilote de systèmes
de transport intelligents coo-
pératifs (C-ITS), basés sur
l’échange d’informations
entre véhicules (V2V) et entre
le véhicule et l’infrastructure routière (V2I).
Les conducteurs recevront grâce à des équi-
pements embarqués des alertes issues des
routes et/ou des autres véhicules équipés. Ces
informations porteront notamment sur les
obstacles rencontrés, leur position, leur vi-
tesse... Les gestionnaires routiers communi-
queront aux véhicules équipés, via des Unités
de Bord de Route (UBR) et leur Système infor-
matique d’Aide à la Gestion du Trafic (SAGT),
des informations sur les conditions de circu-
lation : chantiers, accidents, obstacles...
LA MATURITÉ DES
TECHNOLOGIES C-ITS
Le déploiement des véhicules et infrastruc-
tures dans le projet est un signe des avan-
cées réalisées par les acteurs des ITS au cours
des dernières années. SCOOP@F est le fruit
de plusieurs années de programmes de re-
cherche et d’innovations tel SCORE@F. Les
technologies ITS atteignent pour nombre
d’entre elles un degré de maturité suffisant
pour être commercialisées. La Plateforme
C-ITS a distingué les services à déployer prio-
ritairement en Europe en prenant en considé-
ration leur degré de maturité (Day 1 Services).
En permettant le déploiement de ces techno-
logies à une vaste échelle, le projet SCOO@F
concourt à renforcer la dynamique du déve-
loppement de ce secteur économique. L’en-
jeu est l’industrialisation de ces innovations,
facteur de développement économique de
l’emploi dans ce secteur de R&D.
Dans cette dynamique, le rôle des gestion-
naires routiers est primordial : les infrastruc-
tures constituent un maillon essentiel de la
chaîne des mobilités (I) permettant de garan-
tir un haut niveau de confiance auprès des
usagers (II) et le déploiement de services de
mobilité innovants spécifiques (III).
LES RÉSEAUX SONT AU CŒUR
Les annonces autour de l’arrivée prochaine
des véhicules autonomes ont tendance à
éclipser un fait majeur : la voiture de demain,
a fortiori le véhicule autonome, sera connec-
tée de manière étroite avec son environne-
ment, à travers ce qui a trait à l’Internet des
Objets (logements, matériels urbains...).
Les réseaux (numériques, énergétiques,
routiers...) constituent les supports indis-
pensables à cette interconnexion. La notion
de « Smart City » illustre bien ces liens de
dépendance entre les réseaux et les objets
connectés.
Le projet SCOOP@F met en évidence les
atouts de cette coopération des véhicules
connectés avec l’infrastructure routière :
•	L’implication des gestionnaires routiers
concourt à accélérer la dynamique de dé-
ploiement des véhicules connectés : la com-
mande publique initiée dans SCOOP@F pour
équiper routes et véhicules des gestionnaires
favorise la structuration du secteur écono-
mique de la R&D vers l’industrialisation ;
•	Dans le système sécurisé de véhicules et
d’infrastructures routières communicants,
l’infrastructure (UBR, SAGT…) joue un rôle
majeur dans le traitement et la sécurisation
des données ;
•	Le déploiement de services aux usagers, co-
construits par les gestionnaires routiers et les
constructeurs automobile (Renault, PSA) est
garant d’une information délivrée aux usa-
gers de qualité ;
•	Les évaluations menées dans le projet
SCOOP@F avec les constructeurs automobile
et les gestionnaires routiers préciseront les
conditions du déploiement à grande échelle
des véhicules connectés. Ce déploiement à
grande échelle des ITS coopératifs, réunissant
tous les acteurs de la mobilité, est un préa-
lable nécessaire à l’arrivée du véhicule auto-
nome dans cet écosystème connecté.
LES GESTIONNAIRES ROUTIERS :
ACTEURS MAJEURS
Support privilégié de ces nouvelles mobilités,
l’infrastructure routière connectée se doit de
toujours davantage répondre aux exigences
de sécurité.
La sécurité est au cœur du projet SCOOP@F :
d’une part, les bouquets de services priori-
tairement développés visent à améliorer la
sécurité routière des usagers et des agents
travaillant sur la route : informations rou-
tières sur les travaux en cours, les accidents
et leurs impacts sur le trafic. L’implication des
gestionnaires routiers à l’élaboration de ces
services prioritaires est essentielle pour leur
fiabilité, par exemple avec les informations
d’alerte produites par les véhicules d’inter-
vention. De plus, les informations validées
par les gestionnaires seront diffusées avec
un niveau de fiabilité plus élevé, en parallèle
de données produites par les capteurs des vé-
hicules ou par les usagers, diffusées avec un
niveau de fiabilité plus faible.
La sécurité des usagers implique la sécurité
de la donnée et de la connexion entre vé-
hicules et infrastructures. À l’ère des objets
connectés, la sécurité des usagers à l’égard
des infrastructures routières implique de
garantir la sûreté du système contre toute
malveillance (cybersécurité) et de préserver
la confidentialité des données et le respect de
la vie privée.
Dans le cadre de SCOOP@F, une infrastruc-
ture à clés publiques (PKI) assure la sécuri-
sation des échanges entre les UBR en leur
délivrant des certificats électroniques. Le
système PKI garantit ainsi l’intégrité et l’au-
thenticité des messages échangés. Il est
conforme aux standards de sécurité des
communications ITS de l’organe de norma-
lisation européen ETSI.
Les certificats distribués par le système PKI
aux stations coopératives sont renouvelés
fréquemment afin d’éviter tout traçage des
usagers. Le dispositif SCOOP est en outre
soumis à l’autorisation de la CNIL, chaque
gestionnaire ayant notamment désigné un
correspondant dédié à ce sujet.
DES ACTEURS DU DÉPLOIEMENT
DE SERVICES
Le secteur des C-ITS se situe à la croisée de
plusieurs grands domaines d’activités : le
transport et le numérique en particulier. La
diversité des acteurs (géants de l’Internet,
fournisseurs de télécommunications, gestion-
naires routiers, constructeurs automobiles,
start-up…) y favorise l’émergence de services
et produits innovants. La participation des
gestionnaires routiers à SCOOP@F offre des
perspectives de déploiement de services spé-
cifiques.
D’abord, les gestionnaires routiers sont ga-
rants de la production de données rou-
tières partagées fiabilisées: ils produisent
et diffusent à bord des véhicules connectés
des données spécifiques sur les chantiers,
les événements inopinés et les conseils de
conduite,... Mais ils traitent et diffusent éga-
lement vers des vecteurs tout public des in-
formations issues des véhicules connectés.
Via les ITS Coopératifs, ils valorisent ainsi
l’innovation vers tous les usagers.
Leur mobilisation pour déployer les ITS
Coopératifs contribue à la continuité des
services numériques sur la chaîne de mo-
bilité : en interurbain, l’implication des
gestionnaires routiers pour équiper les in-
frastructures permet la couverture mini-
mum des axes de circulation et des points
singuliers, dès le début du déploiement ; en
territoire périurbain et urbain, l’équipement
des nœuds routiers et des points d’échanges
multimodaux assure la continuité des ser-
vices indépendamment des modes et de
la domanialité des routes : du piéton, aux
Transports en commun ferroviaires et rou-
tiers, à la voiture équipée.
Cette continuité offre l’opportunité de dé-
velopper des services à la demande, per-
mettant de déployer les mobilités inno-
vantes. En Bretagne et Pays de la Loire,
la construction de données de mobilité
dans SCOOP entre offreurs - gestionnaires
de Transports en commun ferroviaires et
routiers et gestionnaires routiers - va no-
tamment permettre d’expérimenter l’in-
formation multimodale dynamique, et le
déploiement de services pour les transpor-
teurs de marchandises.
Ainsi, en impulsant le déploiement des ITS
Coopératifs et en construisant de la don-
née partagée entre acteurs du territoire, les
gestionnaires routiers permettent la mise à
disposition universelle de données routières
en réponse à la directive européenne des ITS
de 2010. Au-delà, ils contribuent à faire de
SCOOP un formidable démonstrateur de
bouquets de services de mobilité d’ici 2018. n
SCOOP@F marque une
étape importante dans le
déploiement de systèmes
de transport intelligents.
L’infrastructure connectée
doit répondre aux attentes
nouvelles des usagers en
termes d’information, tout en
garantissant un haut niveau
de sécurité et de confiance.
Les gestionnaires routiers
ont un rôle primordial dans la
réussite du déploiement de
ces nouveaux services.
PROJET SCOOP@F : LES RÉSEAUX AU
SERVICE DE LA MOBILITÉ CONNECTÉE
KATELL KERDUDO
Katell KERDUDO -
Cheffe du Service Mobilité Trafic -
Direction Interdépartementale des Routes
Ouest (DIRO)
GUILLAUME FARNY
Directeur ITS Bretagne
Équipements embarqués UEV à bord des véhicules des gestionnaires de route.Installation d’une unité de bord de route (UBR)
Tracé des routes équipées
TEC - n°231 - Novembre 201628 TEC - n°231 - Novembre 2016 29

Contenu connexe

Tendances

Haythem Tebourbi: Smart Parking - IoT Tunisia 2016
Haythem Tebourbi: Smart Parking - IoT Tunisia 2016Haythem Tebourbi: Smart Parking - IoT Tunisia 2016
Haythem Tebourbi: Smart Parking - IoT Tunisia 2016
IoT Tunisia
 
CESE - note de synthèse - révolution numérique et évolutions des mobilités in...
CESE - note de synthèse - révolution numérique et évolutions des mobilités in...CESE - note de synthèse - révolution numérique et évolutions des mobilités in...
CESE - note de synthèse - révolution numérique et évolutions des mobilités in...
polenumerique33
 
Carrefour Data Innovation
Carrefour Data InnovationCarrefour Data Innovation
Carrefour Data Innovation
Olivier Devillers
 
Parking map
Parking mapParking map
Parking map
FabMob
 
Slideshow
SlideshowSlideshow
Slideshowaltran
 
Voiture connectée, les chiffres clés
Voiture connectée, les chiffres clésVoiture connectée, les chiffres clés
Voiture connectée, les chiffres clés
Groupe PSA
 
Petitbus
PetitbusPetitbus
Petitbus
FabMob
 
Ecov
EcovEcov
Ecov
FabMob
 
Cours its-ecn-2021
Cours its-ecn-2021Cours its-ecn-2021
Cours its-ecn-2021
Guillaume Costeseque
 
Adf fiche info-les-routes-départementales
Adf fiche info-les-routes-départementalesAdf fiche info-les-routes-départementales
Adf fiche info-les-routes-départementales
Dominique Gayraud
 
Europe 2014-2020: financements des infrastructures télécoms
Europe 2014-2020: financements des infrastructures télécomsEurope 2014-2020: financements des infrastructures télécoms
Europe 2014-2020: financements des infrastructures télécoms
UNITEC
 
New Deal - Synthèse - Le futur des routes du Grand Paris
New Deal - Synthèse - Le futur des routes du Grand Paris New Deal - Synthèse - Le futur des routes du Grand Paris
New Deal - Synthèse - Le futur des routes du Grand Paris
Leonard
 
Pourquoi l'assurance telematique compte t elle
Pourquoi l'assurance telematique compte t ellePourquoi l'assurance telematique compte t elle
Pourquoi l'assurance telematique compte t elle
Cambridge Mobile Telematics
 
Les leviers commerciaux pour produire moins cher
Les leviers commerciaux pour produire moins cherLes leviers commerciaux pour produire moins cher
Les leviers commerciaux pour produire moins cher
Keolis
 
Emmanuel GRANDSERRE, Senior Partner – 4icom
Emmanuel GRANDSERRE, Senior Partner – 4icomEmmanuel GRANDSERRE, Senior Partner – 4icom
Emmanuel GRANDSERRE, Senior Partner – 4icom
ATECITSFRANCE
 
New Deal - Texte intégral - Le futur des routes du Grand Paris
New Deal - Texte intégral - Le futur des routes du Grand Paris New Deal - Texte intégral - Le futur des routes du Grand Paris
New Deal - Texte intégral - Le futur des routes du Grand Paris
Leonard
 
Sds cours mobilite qcm(1)
Sds cours mobilite qcm(1)Sds cours mobilite qcm(1)
Sds cours mobilite qcm(1)
FabMob
 
Dématerialisation des Marchés Publics
Dématerialisation des Marchés PublicsDématerialisation des Marchés Publics
Dématerialisation des Marchés Publics
Pole Normand Des Echanges Electroniques
 
Assurance telematique 2013 presentation FR
Assurance telematique 2013 presentation FRAssurance telematique 2013 presentation FR
Assurance telematique 2013 presentation FR
Cambridge Mobile Telematics
 
Journée Technique Billettique ATEC ITS FRANCE - Positions des grands acteurs ...
Journée Technique Billettique ATEC ITS FRANCE - Positions des grands acteurs ...Journée Technique Billettique ATEC ITS FRANCE - Positions des grands acteurs ...
Journée Technique Billettique ATEC ITS FRANCE - Positions des grands acteurs ...
ATECITSFRANCE
 

Tendances (20)

Haythem Tebourbi: Smart Parking - IoT Tunisia 2016
Haythem Tebourbi: Smart Parking - IoT Tunisia 2016Haythem Tebourbi: Smart Parking - IoT Tunisia 2016
Haythem Tebourbi: Smart Parking - IoT Tunisia 2016
 
CESE - note de synthèse - révolution numérique et évolutions des mobilités in...
CESE - note de synthèse - révolution numérique et évolutions des mobilités in...CESE - note de synthèse - révolution numérique et évolutions des mobilités in...
CESE - note de synthèse - révolution numérique et évolutions des mobilités in...
 
Carrefour Data Innovation
Carrefour Data InnovationCarrefour Data Innovation
Carrefour Data Innovation
 
Parking map
Parking mapParking map
Parking map
 
Slideshow
SlideshowSlideshow
Slideshow
 
Voiture connectée, les chiffres clés
Voiture connectée, les chiffres clésVoiture connectée, les chiffres clés
Voiture connectée, les chiffres clés
 
Petitbus
PetitbusPetitbus
Petitbus
 
Ecov
EcovEcov
Ecov
 
Cours its-ecn-2021
Cours its-ecn-2021Cours its-ecn-2021
Cours its-ecn-2021
 
Adf fiche info-les-routes-départementales
Adf fiche info-les-routes-départementalesAdf fiche info-les-routes-départementales
Adf fiche info-les-routes-départementales
 
Europe 2014-2020: financements des infrastructures télécoms
Europe 2014-2020: financements des infrastructures télécomsEurope 2014-2020: financements des infrastructures télécoms
Europe 2014-2020: financements des infrastructures télécoms
 
New Deal - Synthèse - Le futur des routes du Grand Paris
New Deal - Synthèse - Le futur des routes du Grand Paris New Deal - Synthèse - Le futur des routes du Grand Paris
New Deal - Synthèse - Le futur des routes du Grand Paris
 
Pourquoi l'assurance telematique compte t elle
Pourquoi l'assurance telematique compte t ellePourquoi l'assurance telematique compte t elle
Pourquoi l'assurance telematique compte t elle
 
Les leviers commerciaux pour produire moins cher
Les leviers commerciaux pour produire moins cherLes leviers commerciaux pour produire moins cher
Les leviers commerciaux pour produire moins cher
 
Emmanuel GRANDSERRE, Senior Partner – 4icom
Emmanuel GRANDSERRE, Senior Partner – 4icomEmmanuel GRANDSERRE, Senior Partner – 4icom
Emmanuel GRANDSERRE, Senior Partner – 4icom
 
New Deal - Texte intégral - Le futur des routes du Grand Paris
New Deal - Texte intégral - Le futur des routes du Grand Paris New Deal - Texte intégral - Le futur des routes du Grand Paris
New Deal - Texte intégral - Le futur des routes du Grand Paris
 
Sds cours mobilite qcm(1)
Sds cours mobilite qcm(1)Sds cours mobilite qcm(1)
Sds cours mobilite qcm(1)
 
Dématerialisation des Marchés Publics
Dématerialisation des Marchés PublicsDématerialisation des Marchés Publics
Dématerialisation des Marchés Publics
 
Assurance telematique 2013 presentation FR
Assurance telematique 2013 presentation FRAssurance telematique 2013 presentation FR
Assurance telematique 2013 presentation FR
 
Journée Technique Billettique ATEC ITS FRANCE - Positions des grands acteurs ...
Journée Technique Billettique ATEC ITS FRANCE - Positions des grands acteurs ...Journée Technique Billettique ATEC ITS FRANCE - Positions des grands acteurs ...
Journée Technique Billettique ATEC ITS FRANCE - Positions des grands acteurs ...
 

Similaire à TEC SCOOP

Le transport de demain
Le transport de demainLe transport de demain
Véhicules connectes, transports intelligents - Entretiens de Télécom ParisTec...
Véhicules connectes, transports intelligents - Entretiens de Télécom ParisTec...Véhicules connectes, transports intelligents - Entretiens de Télécom ParisTec...
Véhicules connectes, transports intelligents - Entretiens de Télécom ParisTec...
Télécom Paris
 
Les enjeux de la Smart Mobility
Les enjeux de la Smart MobilityLes enjeux de la Smart Mobility
Les enjeux de la Smart Mobility
Bernard Matyjasik
 
Fiche optimodlyon
Fiche optimodlyonFiche optimodlyon
Fiche optimodlyonArthur Luce
 
Mmn ville de montréal - le plan de transport de montréal
Mmn   ville de montréal - le plan de transport de montréalMmn   ville de montréal - le plan de transport de montréal
Mmn ville de montréal - le plan de transport de montréal
TechnoMontréal
 
Fiche présentation SYSMO2015 - Investissements d'Avenir
Fiche présentation SYSMO2015 - Investissements d'AvenirFiche présentation SYSMO2015 - Investissements d'Avenir
Fiche présentation SYSMO2015 - Investissements d'Avenir
Ghislain Delabie
 
Cours its-ecn-2020
Cours its-ecn-2020Cours its-ecn-2020
Cours its-ecn-2020
Guillaume Costeseque
 
Présentation du projet So Mobility
Présentation du projet So MobilityPrésentation du projet So Mobility
Présentation du projet So Mobility
So Mobility
 
Un oeil sur la Loi d'orientation des mobilités (LOM)
Un oeil sur la Loi d'orientation des mobilités (LOM)Un oeil sur la Loi d'orientation des mobilités (LOM)
Un oeil sur la Loi d'orientation des mobilités (LOM)
Thinkmarket
 
Idcc 1424 accord certifications pro a
Idcc 1424 accord certifications pro aIdcc 1424 accord certifications pro a
Idcc 1424 accord certifications pro a
Société Tripalio
 
Modu2
Modu2Modu2
Inria - Livre blanc « Véhicules autonomes et connectés »
Inria - Livre blanc « Véhicules autonomes et connectés »Inria - Livre blanc « Véhicules autonomes et connectés »
Inria - Livre blanc « Véhicules autonomes et connectés »
Inria
 
Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13
Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13 Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13
Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13 Data Tuesday
 
Keo (novembre 2013)
Keo (novembre 2013)Keo (novembre 2013)
Keo (novembre 2013)
Keolis
 
Trajectoire le magazine n°7
Trajectoire le magazine n°7Trajectoire le magazine n°7
Connected and Autonomous Vehicles | Emerging Trend #1 _ v2
Connected and Autonomous Vehicles | Emerging Trend #1 _ v2Connected and Autonomous Vehicles | Emerging Trend #1 _ v2
Connected and Autonomous Vehicles | Emerging Trend #1 _ v2
Leonard
 
KorriGo services
KorriGo servicesKorriGo services
KorriGo services
Les Interconnectés
 
Keo (février 2014)
Keo (février 2014)Keo (février 2014)
Keo (février 2014)
Keolis
 
Rapport Véhicule autonome et transports publics - CGI 2017
Rapport Véhicule autonome et transports publics - CGI 2017Rapport Véhicule autonome et transports publics - CGI 2017
Rapport Véhicule autonome et transports publics - CGI 2017
Ghislain Delabie
 

Similaire à TEC SCOOP (20)

Le transport de demain
Le transport de demainLe transport de demain
Le transport de demain
 
Véhicules connectes, transports intelligents - Entretiens de Télécom ParisTec...
Véhicules connectes, transports intelligents - Entretiens de Télécom ParisTec...Véhicules connectes, transports intelligents - Entretiens de Télécom ParisTec...
Véhicules connectes, transports intelligents - Entretiens de Télécom ParisTec...
 
Les enjeux de la Smart Mobility
Les enjeux de la Smart MobilityLes enjeux de la Smart Mobility
Les enjeux de la Smart Mobility
 
Fiche optimodlyon
Fiche optimodlyonFiche optimodlyon
Fiche optimodlyon
 
Mmn ville de montréal - le plan de transport de montréal
Mmn   ville de montréal - le plan de transport de montréalMmn   ville de montréal - le plan de transport de montréal
Mmn ville de montréal - le plan de transport de montréal
 
Fiche présentation SYSMO2015 - Investissements d'Avenir
Fiche présentation SYSMO2015 - Investissements d'AvenirFiche présentation SYSMO2015 - Investissements d'Avenir
Fiche présentation SYSMO2015 - Investissements d'Avenir
 
Cours its-ecn-2020
Cours its-ecn-2020Cours its-ecn-2020
Cours its-ecn-2020
 
Aac2014
Aac2014Aac2014
Aac2014
 
Présentation du projet So Mobility
Présentation du projet So MobilityPrésentation du projet So Mobility
Présentation du projet So Mobility
 
Un oeil sur la Loi d'orientation des mobilités (LOM)
Un oeil sur la Loi d'orientation des mobilités (LOM)Un oeil sur la Loi d'orientation des mobilités (LOM)
Un oeil sur la Loi d'orientation des mobilités (LOM)
 
Idcc 1424 accord certifications pro a
Idcc 1424 accord certifications pro aIdcc 1424 accord certifications pro a
Idcc 1424 accord certifications pro a
 
Modu2
Modu2Modu2
Modu2
 
Inria - Livre blanc « Véhicules autonomes et connectés »
Inria - Livre blanc « Véhicules autonomes et connectés »Inria - Livre blanc « Véhicules autonomes et connectés »
Inria - Livre blanc « Véhicules autonomes et connectés »
 
Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13
Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13 Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13
Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13
 
Keo (novembre 2013)
Keo (novembre 2013)Keo (novembre 2013)
Keo (novembre 2013)
 
Trajectoire le magazine n°7
Trajectoire le magazine n°7Trajectoire le magazine n°7
Trajectoire le magazine n°7
 
Connected and Autonomous Vehicles | Emerging Trend #1 _ v2
Connected and Autonomous Vehicles | Emerging Trend #1 _ v2Connected and Autonomous Vehicles | Emerging Trend #1 _ v2
Connected and Autonomous Vehicles | Emerging Trend #1 _ v2
 
KorriGo services
KorriGo servicesKorriGo services
KorriGo services
 
Keo (février 2014)
Keo (février 2014)Keo (février 2014)
Keo (février 2014)
 
Rapport Véhicule autonome et transports publics - CGI 2017
Rapport Véhicule autonome et transports publics - CGI 2017Rapport Véhicule autonome et transports publics - CGI 2017
Rapport Véhicule autonome et transports publics - CGI 2017
 

TEC SCOOP

  • 1. DOSSIER1•2 Expérimentations & projets•3•4 S COOP@F est un projet de dé- ploiement pilote de systèmes de transport intelligents coo- pératifs (C-ITS), basés sur l’échange d’informations entre véhicules (V2V) et entre le véhicule et l’infrastructure routière (V2I). Les conducteurs recevront grâce à des équi- pements embarqués des alertes issues des routes et/ou des autres véhicules équipés. Ces informations porteront notamment sur les obstacles rencontrés, leur position, leur vi- tesse... Les gestionnaires routiers communi- queront aux véhicules équipés, via des Unités de Bord de Route (UBR) et leur Système infor- matique d’Aide à la Gestion du Trafic (SAGT), des informations sur les conditions de circu- lation : chantiers, accidents, obstacles... LA MATURITÉ DES TECHNOLOGIES C-ITS Le déploiement des véhicules et infrastruc- tures dans le projet est un signe des avan- cées réalisées par les acteurs des ITS au cours des dernières années. SCOOP@F est le fruit de plusieurs années de programmes de re- cherche et d’innovations tel SCORE@F. Les technologies ITS atteignent pour nombre d’entre elles un degré de maturité suffisant pour être commercialisées. La Plateforme C-ITS a distingué les services à déployer prio- ritairement en Europe en prenant en considé- ration leur degré de maturité (Day 1 Services). En permettant le déploiement de ces techno- logies à une vaste échelle, le projet SCOO@F concourt à renforcer la dynamique du déve- loppement de ce secteur économique. L’en- jeu est l’industrialisation de ces innovations, facteur de développement économique de l’emploi dans ce secteur de R&D. Dans cette dynamique, le rôle des gestion- naires routiers est primordial : les infrastruc- tures constituent un maillon essentiel de la chaîne des mobilités (I) permettant de garan- tir un haut niveau de confiance auprès des usagers (II) et le déploiement de services de mobilité innovants spécifiques (III). LES RÉSEAUX SONT AU CŒUR Les annonces autour de l’arrivée prochaine des véhicules autonomes ont tendance à éclipser un fait majeur : la voiture de demain, a fortiori le véhicule autonome, sera connec- tée de manière étroite avec son environne- ment, à travers ce qui a trait à l’Internet des Objets (logements, matériels urbains...). Les réseaux (numériques, énergétiques, routiers...) constituent les supports indis- pensables à cette interconnexion. La notion de « Smart City » illustre bien ces liens de dépendance entre les réseaux et les objets connectés. Le projet SCOOP@F met en évidence les atouts de cette coopération des véhicules connectés avec l’infrastructure routière : • L’implication des gestionnaires routiers concourt à accélérer la dynamique de dé- ploiement des véhicules connectés : la com- mande publique initiée dans SCOOP@F pour équiper routes et véhicules des gestionnaires favorise la structuration du secteur écono- mique de la R&D vers l’industrialisation ; • Dans le système sécurisé de véhicules et d’infrastructures routières communicants, l’infrastructure (UBR, SAGT…) joue un rôle majeur dans le traitement et la sécurisation des données ; • Le déploiement de services aux usagers, co- construits par les gestionnaires routiers et les constructeurs automobile (Renault, PSA) est garant d’une information délivrée aux usa- gers de qualité ; • Les évaluations menées dans le projet SCOOP@F avec les constructeurs automobile et les gestionnaires routiers préciseront les conditions du déploiement à grande échelle des véhicules connectés. Ce déploiement à grande échelle des ITS coopératifs, réunissant tous les acteurs de la mobilité, est un préa- lable nécessaire à l’arrivée du véhicule auto- nome dans cet écosystème connecté. LES GESTIONNAIRES ROUTIERS : ACTEURS MAJEURS Support privilégié de ces nouvelles mobilités, l’infrastructure routière connectée se doit de toujours davantage répondre aux exigences de sécurité. La sécurité est au cœur du projet SCOOP@F : d’une part, les bouquets de services priori- tairement développés visent à améliorer la sécurité routière des usagers et des agents travaillant sur la route : informations rou- tières sur les travaux en cours, les accidents et leurs impacts sur le trafic. L’implication des gestionnaires routiers à l’élaboration de ces services prioritaires est essentielle pour leur fiabilité, par exemple avec les informations d’alerte produites par les véhicules d’inter- vention. De plus, les informations validées par les gestionnaires seront diffusées avec un niveau de fiabilité plus élevé, en parallèle de données produites par les capteurs des vé- hicules ou par les usagers, diffusées avec un niveau de fiabilité plus faible. La sécurité des usagers implique la sécurité de la donnée et de la connexion entre vé- hicules et infrastructures. À l’ère des objets connectés, la sécurité des usagers à l’égard des infrastructures routières implique de garantir la sûreté du système contre toute malveillance (cybersécurité) et de préserver la confidentialité des données et le respect de la vie privée. Dans le cadre de SCOOP@F, une infrastruc- ture à clés publiques (PKI) assure la sécuri- sation des échanges entre les UBR en leur délivrant des certificats électroniques. Le système PKI garantit ainsi l’intégrité et l’au- thenticité des messages échangés. Il est conforme aux standards de sécurité des communications ITS de l’organe de norma- lisation européen ETSI. Les certificats distribués par le système PKI aux stations coopératives sont renouvelés fréquemment afin d’éviter tout traçage des usagers. Le dispositif SCOOP est en outre soumis à l’autorisation de la CNIL, chaque gestionnaire ayant notamment désigné un correspondant dédié à ce sujet. DES ACTEURS DU DÉPLOIEMENT DE SERVICES Le secteur des C-ITS se situe à la croisée de plusieurs grands domaines d’activités : le transport et le numérique en particulier. La diversité des acteurs (géants de l’Internet, fournisseurs de télécommunications, gestion- naires routiers, constructeurs automobiles, start-up…) y favorise l’émergence de services et produits innovants. La participation des gestionnaires routiers à SCOOP@F offre des perspectives de déploiement de services spé- cifiques. D’abord, les gestionnaires routiers sont ga- rants de la production de données rou- tières partagées fiabilisées: ils produisent et diffusent à bord des véhicules connectés des données spécifiques sur les chantiers, les événements inopinés et les conseils de conduite,... Mais ils traitent et diffusent éga- lement vers des vecteurs tout public des in- formations issues des véhicules connectés. Via les ITS Coopératifs, ils valorisent ainsi l’innovation vers tous les usagers. Leur mobilisation pour déployer les ITS Coopératifs contribue à la continuité des services numériques sur la chaîne de mo- bilité : en interurbain, l’implication des gestionnaires routiers pour équiper les in- frastructures permet la couverture mini- mum des axes de circulation et des points singuliers, dès le début du déploiement ; en territoire périurbain et urbain, l’équipement des nœuds routiers et des points d’échanges multimodaux assure la continuité des ser- vices indépendamment des modes et de la domanialité des routes : du piéton, aux Transports en commun ferroviaires et rou- tiers, à la voiture équipée. Cette continuité offre l’opportunité de dé- velopper des services à la demande, per- mettant de déployer les mobilités inno- vantes. En Bretagne et Pays de la Loire, la construction de données de mobilité dans SCOOP entre offreurs - gestionnaires de Transports en commun ferroviaires et routiers et gestionnaires routiers - va no- tamment permettre d’expérimenter l’in- formation multimodale dynamique, et le déploiement de services pour les transpor- teurs de marchandises. Ainsi, en impulsant le déploiement des ITS Coopératifs et en construisant de la don- née partagée entre acteurs du territoire, les gestionnaires routiers permettent la mise à disposition universelle de données routières en réponse à la directive européenne des ITS de 2010. Au-delà, ils contribuent à faire de SCOOP un formidable démonstrateur de bouquets de services de mobilité d’ici 2018. n SCOOP@F marque une étape importante dans le déploiement de systèmes de transport intelligents. L’infrastructure connectée doit répondre aux attentes nouvelles des usagers en termes d’information, tout en garantissant un haut niveau de sécurité et de confiance. Les gestionnaires routiers ont un rôle primordial dans la réussite du déploiement de ces nouveaux services. PROJET SCOOP@F : LES RÉSEAUX AU SERVICE DE LA MOBILITÉ CONNECTÉE KATELL KERDUDO Katell KERDUDO - Cheffe du Service Mobilité Trafic - Direction Interdépartementale des Routes Ouest (DIRO) GUILLAUME FARNY Directeur ITS Bretagne Équipements embarqués UEV à bord des véhicules des gestionnaires de route.Installation d’une unité de bord de route (UBR) Tracé des routes équipées TEC - n°231 - Novembre 201628 TEC - n°231 - Novembre 2016 29