SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
Télécharger pour lire hors ligne
C’est donc Gwenegan Bui qui a don-
né le top départ de la campagne
des législatives, hier matin, au len-
demain de l’officialisation de son
investiture à la députation. Une
candidature qui a fait « consensus
et unanimité », apprécie le socia-
liste de 42 ans, « honoré de mar-
cher dans les pas d’illustres prédé-
cesseurs comme Tanguy Prigent,
Marie Jacq et Marylise Lebran-
chu ».
Mais parviendra-t-il, comme eux, à
faire main basse sur cette qua-
trième circonscription traditionnel-
lement favorable à la gauche ? Le
résultat de la présidentielle de mai
prochain pèsera forcément dans la
balance. Avec la possibilité d’une
vague bleue en cas de succès de
François Fillon, alors que les diffé-
rentes composantes de la gauche
semblent parties, elles, pour faire
cavalier seul lors de la législative
(lire ci-dessous).
Un programme
en quatre axes
« S’il n’y a pas de candidature
unique au premier tour, j’espère
que le ralliement se fera au
second sur celui ou celle qui sera
le mieux placé », évoque Gwene-
gan Bui, amené à voler de ses
propres ailes, lui qui était le sup-
pléant de Marylise Lebranchu en
2012. Ce qui lui avait valu d’occu-
per le siège de député jusqu’en
mars 2016, profitant des minis-
tères octroyés à la socialiste morlai-
sienne.
« Pendant quatre ans, j’ai fait par-
tie de la commission des affaires
étrangères », rappelle le candidat,
par ailleurs conseiller régional, qui
compte s’appuyer sur son expé-
rience, mais aussi sur les quatre
axes qu’il va développer durant les
six prochains mois, « avec l’emploi
comme priorité des priorités » :
1. « Un plan hôpital qui permette
de réajuster à la hausse les effec-
tifs infirmiers et soignants. Ce sera
l’enjeu du prochain quinquennat,
après avoir renforcé l’Éducation
nationale depuis cinq ans »,
estime l’élu socialiste, pour qui
« le maillage médical sur le terri-
toire doit aussi être une priorité et
un enjeu collectif ».
2. « Moderniser l’appareil produc-
tif en soutenant la recherche »,
expose le candidat, pour qui il faut
redonner des perspectives au
monde agricole. « Les guerres de
religion et de chapelle, ça suffit ! Il
y a de la place pour tout le monde,
les productivistes comme les bio.
Mais il faut reconfigurer les outils
de régulation et de marché qui
sont grippés ».
3. « Gagner la bataille contre le ter-
rorisme. Et pour faire reculer la
haine, il faut s’appuyer sur les
artistes, les enseignants et le
monde associatif ».
4. « Prendre en compte le change-
ment climatique, en mettant en
œuvre une écologie pragma-
tique ».
Primaire de la gauche :
« J’attends de voir »
« La France est frappée par la peur
et le repli sur soi. Elle a besoin
d’être apaisée », poursuit Gwene-
gan Bui, qui tape d’ores et déjà sur
la droite : « Quel que soit celui ou
celle qui sera désigné, il portera un
programme brutal qui défend la
France d’hier », bombarde le socia-
liste, qui admet que « les temps
sont durs » et que « beaucoup d’ef-
forts ont été demandés » durant le
quinquennat. « Mais l’emploi
repart », soutient-il, sans se
mouiller, pour l’instant, sur le can-
didat qu’il soutiendra lors de la pri-
maire de la gauche, fin janvier.
« J’attends de voir qui seront les
protagonistes et, surtout, ce qu’ils
proposent ».
Front national. « Un candidat ?
Sans nul doute », indique le Clédé-
rois Jean-Paul Henriot, secrétaire du
Front National dans la circonscrip-
tion. Reste à savoir qui. Ce ne sera
pas Francine Remacle, candidate
en 2007 et 2012. « Je n’ai pas repris
ma carte au FN car il y a des dérives
qui ne me plaisent pas. Je suis plutôt
Jean-Marie que Marine Le Pen »,
confie la Morlaisienne de 73 ans.
« Place aux jeunes ! », lâche, de son
côté, Jean-Paul Henriot (68 ans), pas
forcément enclin à y aller non plus.
Pas plus (du moins pour l’instant)
que son prédécesseur au poste de
secrétaire, le Locquénolésien
Manuel Rodrigues, en retrait à la
suite de divergences avec des respon-
sables de la fédération.
Parti communiste. Désigné candidat
par les sections communistes du
pays de Morlaix, Ismaël Dupont est
prêt à se lancer dans la course.
« Mais ce n’est pas figé », nuance le
Morlaisien, qui insiste sur sa volonté
de « rassembler toutes les compo-
santes de la gauche anti-libéral et
anti-austérité ». Il y a peu de chance
que son appel soit entendu.
Europe Écologie - Les Verts. Du côté
d’EELV, l’idée de s’unir au PC a été
repoussée. D’ailleurs, le conseil fédé-
ral doit désigner, ce week-end, les
candidats dans les circonscriptions.
La Lanmeurienne Christine Prigent,
déjà candidate en 2007, sera-t-elle
sur la ligne de départ ? Possible.
Michel Le Saint, lui, n’y sera pas. Et
l’Ignacien Dominique Guizien non
plus. Candidat en 2012, il a quitté
EELV depuis.
Mouvement démocrate. « Normale-
ment, on aura quelqu’un », indique
le Plougourvestois Alain Somme, pré-
sident du Modem 29, qui précise
avoir prévu un candidat dans chaque
circonscription du Finistère. Mais ce
ne devrait pas être Carole Guillerm,
qui s’était présentée en 2012.
« Après, les investitures se font au
niveau national, en fonction des trac-
tations avec les différents parte-
naires », note Alain Somme.
Rassemblement pour l’initiative
citoyenne. Déjà là en 2012, le Morlai-
sien Jean-Paul Yves Le Goff (75 ans)
repart au nom du Ric, « même si je
sais que je n’ai aucune chance de
gagner », lâche-t-il.
Lutte ouvrière. « Notre volonté est
d’être présent partout. On fera le
maximum pour y parvenir », indique
Patricia Blosse, candidate en 2012
pour LO.
France insoumise. Enfin, France
insoumise, le mouvement de Jean-
Luc Mélenchon, pourrait bien égale-
ment présenter une candidature.
« On y travaille et on espère bien
pourvoir y arriver », fait savoir la
Morlaisienne Michèle Abramovicz.
« La droite
défend la France
d’hier ».
Gwenegan Bui
Législatives. Le PS dégaine le premier
5, rue d’Aiguillon - MORLAIX
UNE OFFRE QUI A DU STYLELES 10 ET 11 DÉCEMBRE
* Hors bas et collants, Monoprix ski, cachemire, marques nationales et créateurs.
Voir conditions en magasin.
OUVERT
DIMANCHE
11 DÉC.
de 14 h 30 à 18 h 30
-30%*
SUR LA MODE FEMME
ACCESSOIRES ET LINGERIE
AVEC LA CARTE
MX160072
Qui sera sur la ligne de départ ?
Ismaël Dupont (à gauche) a été désigné candidat du Parti communiste. Quant à
Jean-Paul Yves Le Goff, il représentera le Ric.
En 2012, les élections législatives
avaient donné le résultat suivant.
Premier tour. Marylise Lebranchu
(PS) : 48,21 % ; Agnès Le Brun
(UMP) : 32,59 % ; Ismaël Dupont
(Front de gauche) : 5,72 % ; Fran-
cine Remacle (FN) : 5,06 % ; Domi-
nique Guizien (EELV) : 4,46 % ;
Carole Guillerm (Modem) : 2,58 % ;
Yann Vallerie (Identitaires bretons) :
0,58 % ; Patricia Blosse (Lutte
ouvrière) : 0,52 % ; René Delande
(sans étiquette) : 0,26 % ; Jean-Paul
- Yves Le Goff (Ric) : 0,02 %
Deuxième tour. M. Lebranchu
(61,11 %) ; A. Le Brun (38,89 %).
À droite, l’attente se poursuit
Le suspense continue… À droite, alors
que les désignations ont été validées
avant l’été dans la plupart des circons-
criptions du département, on ne
connaît toujours pas l’identité de celui
ou celle qui défendra les couleurs des
Républicains sur Morlaix. Ce sera
Agnès Le Brun, déjà candidate en
2012, ou Maël de Calan. Indécise en
juin dernier, la commission nationale
d’investiture (CNI) du parti n’avait pas
tranché entre le maire de la Cité du via-
duc, pro-Sarkozy à l’époque, qui s’est
rangée depuis derrière Fillon, et l’élu
roscovite, soutien de Juppé. Depuis la
primaire de la droite, le Fillonniste
Jean-François Lamour a remplacé le
Sarkozyste Christian Estrosi à la prési-
dence de la CNI. De quoi influer sur le
choix de la commission ? Pour
connaître sa décision, il faudra encore
patienter. Elle rendra son verdict d’ici
le 20 décembre, ou alors début 2017,
pour le 14 janvier au plus tard.
Les résultats de 2012
Ronan Tanguy
À six mois des élections
législatives, prévues
les 11 et 18 juin,
les socialistes ont dégainé
les premiers en désignant,
jeudi soir, leurs candidats
dans le Finistère.
Sur Morlaix, sans surprise
aucune, c’est Gwenegan
Bui qui briguera la place
de député. Le dauphin
de Marylise Lebranchu
réussira-t-il à maintenir
la circonscription
à gauche ? En attendant
le vote, l’élu PS a déjà
dans son viseur celui
ou celle qui « défendra
le programme brutal
de la droite ».
« Pour faire reculer la haine, il faut
s’appuyer sur les artistes, les
enseignants et le monde associatif »,
estime Gwenegan Bui.
MORLAIX14 Samedi 10 décembre 2016 Le Télégramme

Contenu connexe

Tendances

Progrès 15.09.14
Progrès 15.09.14Progrès 15.09.14
Progrès 15.09.14Paulsalen
 
Texte le foll ps 92
Texte le foll ps 92Texte le foll ps 92
Texte le foll ps 92Brunschvicg
 
Le progres 2 avril 2014
Le progres 2 avril 2014Le progres 2 avril 2014
Le progres 2 avril 2014Paulsalen
 
Discours BLM - Fête de la Violette
Discours BLM - Fête de la VioletteDiscours BLM - Fête de la Violette
Discours BLM - Fête de la VioletteBruno_LeMaire
 
Introduction wittenheim 18 novembre 2012
Introduction wittenheim 18 novembre 2012Introduction wittenheim 18 novembre 2012
Introduction wittenheim 18 novembre 2012pcfhautrhin
 
Al qobdécembre2013
Al qobdécembre2013Al qobdécembre2013
Al qobdécembre2013Al QOTB
 
Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018
Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018
Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018Dominique Gayraud
 
Le progres 11.02.2014
Le progres 11.02.2014Le progres 11.02.2014
Le progres 11.02.2014Paulsalen
 

Tendances (11)

Progrès 15.09.14
Progrès 15.09.14Progrès 15.09.14
Progrès 15.09.14
 
Texte le foll ps 92
Texte le foll ps 92Texte le foll ps 92
Texte le foll ps 92
 
Le progres 2 avril 2014
Le progres 2 avril 2014Le progres 2 avril 2014
Le progres 2 avril 2014
 
Discours BLM - Fête de la Violette
Discours BLM - Fête de la VioletteDiscours BLM - Fête de la Violette
Discours BLM - Fête de la Violette
 
Ump 2
Ump 2Ump 2
Ump 2
 
Introduction wittenheim 18 novembre 2012
Introduction wittenheim 18 novembre 2012Introduction wittenheim 18 novembre 2012
Introduction wittenheim 18 novembre 2012
 
Appel du coq avril
Appel du coq avrilAppel du coq avril
Appel du coq avril
 
Al qobdécembre2013
Al qobdécembre2013Al qobdécembre2013
Al qobdécembre2013
 
Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018
Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018
Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018
 
Le progres 11.02.2014
Le progres 11.02.2014Le progres 11.02.2014
Le progres 11.02.2014
 
Rdp 64-basdef
Rdp 64-basdefRdp 64-basdef
Rdp 64-basdef
 

Similaire à Télégramme GB

Opinionway pour Le Figaro / LCI - Le Politoscope - La campagne jugée par les ...
Opinionway pour Le Figaro / LCI - Le Politoscope - La campagne jugée par les ...Opinionway pour Le Figaro / LCI - Le Politoscope - La campagne jugée par les ...
Opinionway pour Le Figaro / LCI - Le Politoscope - La campagne jugée par les ...contactOpinionWay
 
Revue de presse
Revue de presseRevue de presse
Revue de presseGwenegan
 
Les Français et Jean-Luc Mélenchon / ELABE pour BFMTV L'Opinion en direct
Les Français et Jean-Luc Mélenchon / ELABE pour BFMTV L'Opinion en directLes Français et Jean-Luc Mélenchon / ELABE pour BFMTV L'Opinion en direct
Les Français et Jean-Luc Mélenchon / ELABE pour BFMTV L'Opinion en directcontact Elabe
 
Barometre politique odoxa l'express-presse regionale-france inter -sept...
Barometre politique odoxa l'express-presse regionale-france inter -sept...Barometre politique odoxa l'express-presse regionale-france inter -sept...
Barometre politique odoxa l'express-presse regionale-france inter -sept...Jean-michel Neugate
 
Benoit hamon 2017 Expression premier tour DOMINIQUE GAYRAUD
Benoit hamon 2017 Expression premier tour DOMINIQUE GAYRAUDBenoit hamon 2017 Expression premier tour DOMINIQUE GAYRAUD
Benoit hamon 2017 Expression premier tour DOMINIQUE GAYRAUDDominique Gayraud
 
Le Poing et la Rose n°167 - élections européennes 2014
Le Poing et la Rose n°167 - élections européennes 2014Le Poing et la Rose n°167 - élections européennes 2014
Le Poing et la Rose n°167 - élections européennes 2014Saint-Cloud
 
Municipales 2014 ces villes qui pourraient basculer
Municipales 2014   ces villes qui pourraient basculerMunicipales 2014   ces villes qui pourraient basculer
Municipales 2014 ces villes qui pourraient basculerNicolasIsnard
 
Les Français et l'organisation d'une primaire à gauche / Sondage ELABE pour B...
Les Français et l'organisation d'une primaire à gauche / Sondage ELABE pour B...Les Français et l'organisation d'une primaire à gauche / Sondage ELABE pour B...
Les Français et l'organisation d'une primaire à gauche / Sondage ELABE pour B...contact Elabe
 
Présidentielle 2017 : intentions de vote (novembre 2016)
Présidentielle 2017 : intentions de vote (novembre 2016)Présidentielle 2017 : intentions de vote (novembre 2016)
Présidentielle 2017 : intentions de vote (novembre 2016)Harris Interactive France
 
Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018
Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018
Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018Dominique Gayraud
 
Lettre des candidats 2ème tour
Lettre des candidats 2ème tourLettre des candidats 2ème tour
Lettre des candidats 2ème tourpcfhautrhin
 
Les Français un an avant les élections européennes de 2019 - LCP
Les Français un an avant les élections européennes de 2019 - LCPLes Français un an avant les élections européennes de 2019 - LCP
Les Français un an avant les élections européennes de 2019 - LCPHarris Interactive France
 
Les Français un an avant l'élection européenne de 2019 - LCP
Les Français un an avant l'élection européenne de 2019 - LCPLes Français un an avant l'élection européenne de 2019 - LCP
Les Français un an avant l'élection européenne de 2019 - LCPHarris Interactive France
 

Similaire à Télégramme GB (20)

M le Journal - Mars 2014
M le Journal - Mars 2014M le Journal - Mars 2014
M le Journal - Mars 2014
 
Municipales 2020 : Toulouse
Municipales 2020 : ToulouseMunicipales 2020 : Toulouse
Municipales 2020 : Toulouse
 
Municipales 2020 : Bordeaux
Municipales 2020 : BordeauxMunicipales 2020 : Bordeaux
Municipales 2020 : Bordeaux
 
Opinionway pour Le Figaro / LCI - Le Politoscope - La campagne jugée par les ...
Opinionway pour Le Figaro / LCI - Le Politoscope - La campagne jugée par les ...Opinionway pour Le Figaro / LCI - Le Politoscope - La campagne jugée par les ...
Opinionway pour Le Figaro / LCI - Le Politoscope - La campagne jugée par les ...
 
Revue de presse
Revue de presseRevue de presse
Revue de presse
 
Bernardeau jean baptiste grp2
Bernardeau jean baptiste grp2Bernardeau jean baptiste grp2
Bernardeau jean baptiste grp2
 
Alarme Citoyens
Alarme CitoyensAlarme Citoyens
Alarme Citoyens
 
Les Français et Jean-Luc Mélenchon / ELABE pour BFMTV L'Opinion en direct
Les Français et Jean-Luc Mélenchon / ELABE pour BFMTV L'Opinion en directLes Français et Jean-Luc Mélenchon / ELABE pour BFMTV L'Opinion en direct
Les Français et Jean-Luc Mélenchon / ELABE pour BFMTV L'Opinion en direct
 
Barometre politique odoxa l'express-presse regionale-france inter -sept...
Barometre politique odoxa l'express-presse regionale-france inter -sept...Barometre politique odoxa l'express-presse regionale-france inter -sept...
Barometre politique odoxa l'express-presse regionale-france inter -sept...
 
Benoit hamon 2017 Expression premier tour DOMINIQUE GAYRAUD
Benoit hamon 2017 Expression premier tour DOMINIQUE GAYRAUDBenoit hamon 2017 Expression premier tour DOMINIQUE GAYRAUD
Benoit hamon 2017 Expression premier tour DOMINIQUE GAYRAUD
 
Le Poing et la Rose n°167 - élections européennes 2014
Le Poing et la Rose n°167 - élections européennes 2014Le Poing et la Rose n°167 - élections européennes 2014
Le Poing et la Rose n°167 - élections européennes 2014
 
Municipales 2014 ces villes qui pourraient basculer
Municipales 2014   ces villes qui pourraient basculerMunicipales 2014   ces villes qui pourraient basculer
Municipales 2014 ces villes qui pourraient basculer
 
Municipales 2020 : Besançon
Municipales 2020 : BesançonMunicipales 2020 : Besançon
Municipales 2020 : Besançon
 
Les Français et l'organisation d'une primaire à gauche / Sondage ELABE pour B...
Les Français et l'organisation d'une primaire à gauche / Sondage ELABE pour B...Les Français et l'organisation d'une primaire à gauche / Sondage ELABE pour B...
Les Français et l'organisation d'une primaire à gauche / Sondage ELABE pour B...
 
Présidentielle 2017 : intentions de vote (novembre 2016)
Présidentielle 2017 : intentions de vote (novembre 2016)Présidentielle 2017 : intentions de vote (novembre 2016)
Présidentielle 2017 : intentions de vote (novembre 2016)
 
Élections Municipales 2020 : Nantes, notre analyse
Élections Municipales 2020 : Nantes, notre analyseÉlections Municipales 2020 : Nantes, notre analyse
Élections Municipales 2020 : Nantes, notre analyse
 
Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018
Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018
Jerome lavrilleux bygmalion janvier 2018
 
Lettre des candidats 2ème tour
Lettre des candidats 2ème tourLettre des candidats 2ème tour
Lettre des candidats 2ème tour
 
Les Français un an avant les élections européennes de 2019 - LCP
Les Français un an avant les élections européennes de 2019 - LCPLes Français un an avant les élections européennes de 2019 - LCP
Les Français un an avant les élections européennes de 2019 - LCP
 
Les Français un an avant l'élection européenne de 2019 - LCP
Les Français un an avant l'élection européenne de 2019 - LCPLes Français un an avant l'élection européenne de 2019 - LCP
Les Français un an avant l'élection européenne de 2019 - LCP
 

Plus de Gwenegan

Les membres du comité de soutien de gwenegan bui
Les membres du comité de soutien de gwenegan buiLes membres du comité de soutien de gwenegan bui
Les membres du comité de soutien de gwenegan buiGwenegan
 
Les membres du comité de soutien de Gwenegan bui
Les membres du comité de soutien de Gwenegan buiLes membres du comité de soutien de Gwenegan bui
Les membres du comité de soutien de Gwenegan buiGwenegan
 
Les membres du comité de soutien de gwenegan bui
Les membres du comité de soutien de gwenegan buiLes membres du comité de soutien de gwenegan bui
Les membres du comité de soutien de gwenegan buiGwenegan
 
Lettre 4 pages
Lettre 4 pagesLettre 4 pages
Lettre 4 pagesGwenegan
 
Organigramme
OrganigrammeOrganigramme
OrganigrammeGwenegan
 
Ouest France
Ouest FranceOuest France
Ouest FranceGwenegan
 
Bui lettre de candidature 2017
Bui   lettre de candidature 2017 Bui   lettre de candidature 2017
Bui lettre de candidature 2017 Gwenegan
 

Plus de Gwenegan (9)

Défense
DéfenseDéfense
Défense
 
Les membres du comité de soutien de gwenegan bui
Les membres du comité de soutien de gwenegan buiLes membres du comité de soutien de gwenegan bui
Les membres du comité de soutien de gwenegan bui
 
Les membres du comité de soutien de Gwenegan bui
Les membres du comité de soutien de Gwenegan buiLes membres du comité de soutien de Gwenegan bui
Les membres du comité de soutien de Gwenegan bui
 
Les membres du comité de soutien de gwenegan bui
Les membres du comité de soutien de gwenegan buiLes membres du comité de soutien de gwenegan bui
Les membres du comité de soutien de gwenegan bui
 
Lettre 4 pages
Lettre 4 pagesLettre 4 pages
Lettre 4 pages
 
Ecole
EcoleEcole
Ecole
 
Organigramme
OrganigrammeOrganigramme
Organigramme
 
Ouest France
Ouest FranceOuest France
Ouest France
 
Bui lettre de candidature 2017
Bui   lettre de candidature 2017 Bui   lettre de candidature 2017
Bui lettre de candidature 2017
 

Télégramme GB

  • 1. C’est donc Gwenegan Bui qui a don- né le top départ de la campagne des législatives, hier matin, au len- demain de l’officialisation de son investiture à la députation. Une candidature qui a fait « consensus et unanimité », apprécie le socia- liste de 42 ans, « honoré de mar- cher dans les pas d’illustres prédé- cesseurs comme Tanguy Prigent, Marie Jacq et Marylise Lebran- chu ». Mais parviendra-t-il, comme eux, à faire main basse sur cette qua- trième circonscription traditionnel- lement favorable à la gauche ? Le résultat de la présidentielle de mai prochain pèsera forcément dans la balance. Avec la possibilité d’une vague bleue en cas de succès de François Fillon, alors que les diffé- rentes composantes de la gauche semblent parties, elles, pour faire cavalier seul lors de la législative (lire ci-dessous). Un programme en quatre axes « S’il n’y a pas de candidature unique au premier tour, j’espère que le ralliement se fera au second sur celui ou celle qui sera le mieux placé », évoque Gwene- gan Bui, amené à voler de ses propres ailes, lui qui était le sup- pléant de Marylise Lebranchu en 2012. Ce qui lui avait valu d’occu- per le siège de député jusqu’en mars 2016, profitant des minis- tères octroyés à la socialiste morlai- sienne. « Pendant quatre ans, j’ai fait par- tie de la commission des affaires étrangères », rappelle le candidat, par ailleurs conseiller régional, qui compte s’appuyer sur son expé- rience, mais aussi sur les quatre axes qu’il va développer durant les six prochains mois, « avec l’emploi comme priorité des priorités » : 1. « Un plan hôpital qui permette de réajuster à la hausse les effec- tifs infirmiers et soignants. Ce sera l’enjeu du prochain quinquennat, après avoir renforcé l’Éducation nationale depuis cinq ans », estime l’élu socialiste, pour qui « le maillage médical sur le terri- toire doit aussi être une priorité et un enjeu collectif ». 2. « Moderniser l’appareil produc- tif en soutenant la recherche », expose le candidat, pour qui il faut redonner des perspectives au monde agricole. « Les guerres de religion et de chapelle, ça suffit ! Il y a de la place pour tout le monde, les productivistes comme les bio. Mais il faut reconfigurer les outils de régulation et de marché qui sont grippés ». 3. « Gagner la bataille contre le ter- rorisme. Et pour faire reculer la haine, il faut s’appuyer sur les artistes, les enseignants et le monde associatif ». 4. « Prendre en compte le change- ment climatique, en mettant en œuvre une écologie pragma- tique ». Primaire de la gauche : « J’attends de voir » « La France est frappée par la peur et le repli sur soi. Elle a besoin d’être apaisée », poursuit Gwene- gan Bui, qui tape d’ores et déjà sur la droite : « Quel que soit celui ou celle qui sera désigné, il portera un programme brutal qui défend la France d’hier », bombarde le socia- liste, qui admet que « les temps sont durs » et que « beaucoup d’ef- forts ont été demandés » durant le quinquennat. « Mais l’emploi repart », soutient-il, sans se mouiller, pour l’instant, sur le can- didat qu’il soutiendra lors de la pri- maire de la gauche, fin janvier. « J’attends de voir qui seront les protagonistes et, surtout, ce qu’ils proposent ». Front national. « Un candidat ? Sans nul doute », indique le Clédé- rois Jean-Paul Henriot, secrétaire du Front National dans la circonscrip- tion. Reste à savoir qui. Ce ne sera pas Francine Remacle, candidate en 2007 et 2012. « Je n’ai pas repris ma carte au FN car il y a des dérives qui ne me plaisent pas. Je suis plutôt Jean-Marie que Marine Le Pen », confie la Morlaisienne de 73 ans. « Place aux jeunes ! », lâche, de son côté, Jean-Paul Henriot (68 ans), pas forcément enclin à y aller non plus. Pas plus (du moins pour l’instant) que son prédécesseur au poste de secrétaire, le Locquénolésien Manuel Rodrigues, en retrait à la suite de divergences avec des respon- sables de la fédération. Parti communiste. Désigné candidat par les sections communistes du pays de Morlaix, Ismaël Dupont est prêt à se lancer dans la course. « Mais ce n’est pas figé », nuance le Morlaisien, qui insiste sur sa volonté de « rassembler toutes les compo- santes de la gauche anti-libéral et anti-austérité ». Il y a peu de chance que son appel soit entendu. Europe Écologie - Les Verts. Du côté d’EELV, l’idée de s’unir au PC a été repoussée. D’ailleurs, le conseil fédé- ral doit désigner, ce week-end, les candidats dans les circonscriptions. La Lanmeurienne Christine Prigent, déjà candidate en 2007, sera-t-elle sur la ligne de départ ? Possible. Michel Le Saint, lui, n’y sera pas. Et l’Ignacien Dominique Guizien non plus. Candidat en 2012, il a quitté EELV depuis. Mouvement démocrate. « Normale- ment, on aura quelqu’un », indique le Plougourvestois Alain Somme, pré- sident du Modem 29, qui précise avoir prévu un candidat dans chaque circonscription du Finistère. Mais ce ne devrait pas être Carole Guillerm, qui s’était présentée en 2012. « Après, les investitures se font au niveau national, en fonction des trac- tations avec les différents parte- naires », note Alain Somme. Rassemblement pour l’initiative citoyenne. Déjà là en 2012, le Morlai- sien Jean-Paul Yves Le Goff (75 ans) repart au nom du Ric, « même si je sais que je n’ai aucune chance de gagner », lâche-t-il. Lutte ouvrière. « Notre volonté est d’être présent partout. On fera le maximum pour y parvenir », indique Patricia Blosse, candidate en 2012 pour LO. France insoumise. Enfin, France insoumise, le mouvement de Jean- Luc Mélenchon, pourrait bien égale- ment présenter une candidature. « On y travaille et on espère bien pourvoir y arriver », fait savoir la Morlaisienne Michèle Abramovicz. « La droite défend la France d’hier ». Gwenegan Bui Législatives. Le PS dégaine le premier 5, rue d’Aiguillon - MORLAIX UNE OFFRE QUI A DU STYLELES 10 ET 11 DÉCEMBRE * Hors bas et collants, Monoprix ski, cachemire, marques nationales et créateurs. Voir conditions en magasin. OUVERT DIMANCHE 11 DÉC. de 14 h 30 à 18 h 30 -30%* SUR LA MODE FEMME ACCESSOIRES ET LINGERIE AVEC LA CARTE MX160072 Qui sera sur la ligne de départ ? Ismaël Dupont (à gauche) a été désigné candidat du Parti communiste. Quant à Jean-Paul Yves Le Goff, il représentera le Ric. En 2012, les élections législatives avaient donné le résultat suivant. Premier tour. Marylise Lebranchu (PS) : 48,21 % ; Agnès Le Brun (UMP) : 32,59 % ; Ismaël Dupont (Front de gauche) : 5,72 % ; Fran- cine Remacle (FN) : 5,06 % ; Domi- nique Guizien (EELV) : 4,46 % ; Carole Guillerm (Modem) : 2,58 % ; Yann Vallerie (Identitaires bretons) : 0,58 % ; Patricia Blosse (Lutte ouvrière) : 0,52 % ; René Delande (sans étiquette) : 0,26 % ; Jean-Paul - Yves Le Goff (Ric) : 0,02 % Deuxième tour. M. Lebranchu (61,11 %) ; A. Le Brun (38,89 %). À droite, l’attente se poursuit Le suspense continue… À droite, alors que les désignations ont été validées avant l’été dans la plupart des circons- criptions du département, on ne connaît toujours pas l’identité de celui ou celle qui défendra les couleurs des Républicains sur Morlaix. Ce sera Agnès Le Brun, déjà candidate en 2012, ou Maël de Calan. Indécise en juin dernier, la commission nationale d’investiture (CNI) du parti n’avait pas tranché entre le maire de la Cité du via- duc, pro-Sarkozy à l’époque, qui s’est rangée depuis derrière Fillon, et l’élu roscovite, soutien de Juppé. Depuis la primaire de la droite, le Fillonniste Jean-François Lamour a remplacé le Sarkozyste Christian Estrosi à la prési- dence de la CNI. De quoi influer sur le choix de la commission ? Pour connaître sa décision, il faudra encore patienter. Elle rendra son verdict d’ici le 20 décembre, ou alors début 2017, pour le 14 janvier au plus tard. Les résultats de 2012 Ronan Tanguy À six mois des élections législatives, prévues les 11 et 18 juin, les socialistes ont dégainé les premiers en désignant, jeudi soir, leurs candidats dans le Finistère. Sur Morlaix, sans surprise aucune, c’est Gwenegan Bui qui briguera la place de député. Le dauphin de Marylise Lebranchu réussira-t-il à maintenir la circonscription à gauche ? En attendant le vote, l’élu PS a déjà dans son viseur celui ou celle qui « défendra le programme brutal de la droite ». « Pour faire reculer la haine, il faut s’appuyer sur les artistes, les enseignants et le monde associatif », estime Gwenegan Bui. MORLAIX14 Samedi 10 décembre 2016 Le Télégramme