SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  57
Télécharger pour lire hors ligne
ST6
Accompagner les nouvelles
 modalités d’exercice (suite)
                       Modérateurs
                       Jean-François THÉBAUT – Membre du
                       Collège, Haute Autorité de Santé
                       Anne MONNIER – Directrice du pôle
                       Territoires ASIP


    Ensemble, améliorons la qualité en santé               2
Les intervenants


Anne MONNIER – Directrice du pôle Territoires ASIP
Pascal DUREAU – Coordonnateur du Collège Médecins généralistes,
URPS-Médecins - Rhône-Alpes
Alain RAHMOUNI – Responsable du groupe de travail SFR-
téléradiologie du G4
Guy VALLANCIEN – Chirurgien urologue, Institut Mutualiste
Montsouris




                  ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   3
Anne MONNIER

                   Directrice du pôle Territoires ASIP




Ensemble, améliorons la qualité en santé                 4
Pascal DUREAU

                   Coordonnateur du Collège
                   des Généralistes
                   URPS-Médecins Rhône-Alpes




Ensemble, améliorons la qualité en santé       5
Partager des informations médicales ?

    Expérimentations depuis 2005
          en Rhône-Alpes



          ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   6
Union Régionale des Professionnels de Santé
Médecins Rhône Alpes
 12 000 médecins libéraux

 6 000 généralistes

 Fait suite à l’URML-RA partenaire de SIS-RA dans
  l’expérimentation GIP DMP aux côtés de l’ADSIML
  opérateur du GCS SIS-RA depuis 2005




               ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   7
Première expérimentation GIP DMP 2006

 Des résultats :
 • 6 700 dossiers créés
 • 100 médecins libéraux concernés
 • 10 hôpitaux connectés

 Des constats :
 • Tâche supplémentaire
 • Représente 1 000 années/homme
 • Fonctionne si personnel formé dédié

 Des solutions :
 • Plate forme de données libérales
 • SOCLE
 • ATIM


                  ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   8
Deuxième expérimentation DMP 2007-2008

 Travail sur le contenu de la synthèse médicale
  généraliste : SOCLE
www.urps-med-ra.fr/srt/urpsmedra/edito?location.id:=1592

 Travail sur l’utilisation de l’historique de
  remboursement de l’assurance maladie Viewer
 Travail avec les éditeurs sur l’alimentation « one
  click »
 Travail sur l’accompagnement humain des
  professionnels : les ATIM
www.urps-med-ra.fr/srt/urpsmedra/edito?location.id:=1368



                      ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   9
Deuxième expérimentation GIP DMP 2007-
2008 : les solutions

SOCLE (Synthèse de l’Observation CLiniquE)‫‏‬
 Antécédents médicaux chirurgicaux obstétricaux
 Facteurs de risque, antécédents familiaux, profession
 Etat immunitaire
 • Vaccinations
 • Déficits
 • Allergies
 Problèmes en cours
 Traitement en cours

                  ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   10
Deuxième expérimentation GIP DMP 2007-
2008 : les solutions

         VIEWER (Visualisateur de trajectoire dans
               l’historique des remboursements)
   Développé sur une base importée : accès en ligne non
    encore réalisé
   Paramétrable avec différents niveaux de filtrage
   Information qualitative dans le temps
   Travail de recherche en cours sur un analyseur
    automatique des indications thérapeutiques
   Analyse comparative des résultats versus humain et
    selon l’utilisation ou non du viewer


                 ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   11
ATIM : Objectifs

 Le DMP est une tâche supplémentaire
 • Nécessite du temps
 • Nécessite des compétences
 • Nécessite des moyens
 Cette tâche peut-elle être déléguée ?
 Quelles sont les conditions de cette délégation ?
 Quels sont les moyens nécessaires pour cette
  délégation ?




                ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   12
ATIM : Les chiffres

 8 ATIM formées sur un cursus de 170 heures

 • 50 médecins associés à l’expérimentation
 • Plus de 1 500 patients informés sur le DMP/DPPR
 • 1 300 DMP/DPPR créés
 • 500 Médecins correspondants habilités et informés
 • 300 Synthèses préparées en appliquant la démarche SOCLE
 (Synthèse de l’Observation CLiniquE)‫‏‬




                ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   13
Évaluation du dispositif ATIM : Les Constats

 Extrêmes difficultés à trouver des espaces de travail
  aménagés et équipés de façon adaptée à l’accueil d’un
  collaborateur supplémentaire
 Extrême hétérogénéité des Systèmes d’Information en
  cabinets de Ville
 •   Dans l‘organisation du chemin de l’information
 •   Dans le mode de stockage (scanner, papier, les deux)
 •   Dans les divers logiciels
 •   Dans le mode d’utilisation des logiciels
 •   Dans l’utilisation des données structurées
 •   Dans la capacité d’organiser une synthèse semi-automatisée
 •   Dans ces usages différents à l’intérieur d’un même cabinet
        Le coût évalué du dispositif est de 63 € par synthèse :
                  C’est le coût de la tâche déléguée


                    ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   14
Réflexions sur le positionnement
des médecins libéraux
 Médecin traitant                       Médecin
                                          correspondant
 Production faible
  d’information                          Production forte
 • Courriers confrères                    de courrier
 • Synthèse annuelle
                                         Besoin principal
 Besoin principal                         • Alléger son poste de
 • Automatiser sa réception                  secrétariat
   des documents sous forme
   électronique

                    Besoins communs
                         • Rechercher des données médicales
                           pour les nouveaux patients
                         • Raccourcir les délais d’échange

                  ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   15
Travail actuel de l’URPS/ADSIML

 Travail sur les filières d’information en utilisant
  les secrétariats
  •   Gastro-entérologues
  •   Radiologues
  •   EHPAD
  •   MMG
 Optimisation de l’utilisation de la plate forme
  régionale : ergonomie, MAC, ZEPRA




                    ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   16
Attentes actuelles des libéraux

 Le DMP est une nouvelle tâche : quelle rémunération ?
 La messagerie sécurisée est une obligation mais il n’y
  a pas de cahier des charges qui permette de la
  déployer
 Les nouveaux outils
 • TRAJECTOIRE
 • SPIRAL
 • ROR




                 ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   17
Alain RAHMOUNI

                     Responsable du groupe de travail
                     SFR-téléradiologie du G4




      •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

 ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   18
Conseil Professionnel
de la Radiologie Française

1 - Société Française de Radiologie (SFR),
    www.sfrnet.org

2 - Collège des Enseignants de Radiologie de France
    (CERF)

3 - Fédération Nationale des Médecins Radiologues
    (FNMR)
4 - Syndicat des Radiologues Hospitaliers (SRH)



                    •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

               ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   19
Documents téléradiologie
www.sfrnet.org

 Guide du bon usage de la téléradiologie, G4 et CNOM
  et SFMU, 2007
 Auditions 2009-2010
 Charte de téléradiologie, G4 2009
 Cahier des charges de la convention médicale de
  téléradiologie, G4 2009
 Télé-expertise, G4 2010
 White-paper ESR (European Society of Radiology)
 Téléradiologie, recommandationss G4/SNITEM 2011

                   •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

              ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   20
Documents téléradiologie

 S’inscrit dans l’exercice médical de notre discipline :
 • Circulaire scanner/IRM, 2002
 • Guide du bon usage des examens d’imagerie, SFR 2005
   (révision en cours)
 • Permanence des soins, G4 2011
 • Plate-formes territoriales d’imagerie, art 33 de la Loi dite Fourcade
   du 10 Aout 2011
 • PRS




                        •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                   ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   21
Documents téléradiologie

 S’inscrit dans l’exercice de la télémédecine
 • Multiples rapports dont le Livre Blanc de la Télémédecine, CNOM
 • Décret Télémédecine 2010
 • Normes Images : DICOM
 • ASIP




                       •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                  ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   22
Sémantique

 Téléradiologie = organisation médicale pilotée par
  radiologues en coopération avec les médecins
  cliniciens

 Télétransmission d’images                       Ne sont chacune que des
                                                  étapes de la prise en
 Téléinterprétaion à distance                    charge radiologique




                    •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

               ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   23
www.teleradiologyassociates.com




                                                                   Tampa,
                                                                   Floride,
                                                                   USA


          ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)        24
www.virtualrad.com




          ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   25
http ://universal-nighthawk.com




           ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   26
Téléradiologie, 137 000 sur Google
Téléradiology, 1 200 000 sur Google
 Téléradiologie = organisation médicale pilotée par
  radiologues en coopération avec les médecins
  cliniciens

 Télétransmission d’images                       Ne sont chacune que des
                                                  étapes de la prise en
 Téléinterprétaion à distance                    charge radiologique




                    •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

               ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   27
Charte : pourquoi?

 Texte simple et court (mais ne remplace pas le guide
  du bon usage)

 11 points pour soutenir et contribuer avec tous les
  acteurs au développement de la téléradiologie




                    •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

               ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   28
01
 La téléradiologie est organisée par les médecins
  radiologues, en coopération avec les autres
  professionnels concernés ; elle s’inscrit dans le projet
  médical d’organisation locale de la radiologie du site
  demandeur




                     •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   29
02
 L’acte de téléradiologie est un acte médical encadré
  par les règles de la déontologie médicale et comprend
  le télédiagnostic et la téléexpertise




                    •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

               ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   30
03
 La téléradiologie prend en compte les relations
  humaines entre le patient, le médecin clinicien, le
  médecin radiologue et le manipulateur et tous les
  impératifs techniques et organisationnels
  indispensables à la qualité des soins




                    •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

               ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   31
04
 La téléradiologie doit être justifiée dans l’organisation
  des soins :
  • Elle doit permettre au médecin en contact direct avec le patient
    d’accéder à une médecine radiologique de qualité impliquant un
    téléradiologue
  • Elle doit favoriser les transferts de connaissances et de savoir faire
    entre les médecins radiologues qui l’utilisent (téléexpertise et
    téléinformation)
  • Elle n’est pas un palliatif pouvant justifier l’accord d’une autorisation
    ou d’un renouvellement d’équipements d’imagerie sans disposer
    d’une équipe de radiologues locaux réunis autour d’un projet
    médical

                         •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                    ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   32
05
 Le développement de la téléradiologie est basé,
  en France :
  • Pour le télédiagnostic, sur un développement territorial et
    régional permettant la mise en réseau des cliniciens et
    radiologues.
  • Pour la téléexpertise, sur la recherche pour le patient des
    meilleures ressources humaines radiologiques.




                        •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                   ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   33
06
 La Société Française de Radiologie s’engage à faire
  évoluer ses recommandations nationales, en
  coopération avec la HAS, les Sociétés savantes
  concernées, le Conseil National de l’Ordre des
  Médecins, le Ministère de la Santé et notamment sa
  Direction de l’hospitalisation et de l’organisation des
  soins et sur le plan technique avec les industriels et
  les institutionnels concernés par les réseaux de
  télétransmission d’images



                     •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   34
07
 Le Radiologue
  • Les deux formes de la téléradiologie, télédiagnostic et téléexpertise,
    complètent l’exercice local habituel du radiologue.
  • La téléradiologie suit l’ensemble des exigences de qualité et des
    étapes de prise en charge médicale radiologique d’un patient :




                        •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                   ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   35
07
   examen clinique préalable
   validation et justification de l’examen
   radioprotection du patient et des personnels
   réalisation par le manipulateur sous la responsabilité
    du médecin radiologue
   analyse et interprétation de l’examen par le radiologue
   dialogue avec les médecins cliniciens et le patient
   organisation des équipes
   conditions légales et réglementaires d’exercice en
    France.
                      •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                 ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   36
08
 Sa mise en œuvre dépend d’une validation par le(s)
  radiologue(s) du site, le(s) téléradiologue(s),
  le Conseil départemental de l’Ordre des médecins
  et le Comité régional d’imagerie, sous couvert
  d’un document écrit sous forme d’une convention
  ou contrat médical




                    •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

               ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   37
09
 Communication : Une communication directe entre
  le téléradiologue et le demandeur est nécessaire.
  La convention médicale précise les obligations du
  téléradiologue en terme d’urgence et de nécessité
  éventuelle de déplacement




                   •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

              ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   38
10
 Documentation contractuelle




                   •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

              ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   39
11
 Éthique et sécurité
  L’information du patient et son accord pour les
  procédures de la prise en charge téléradiologique
  sont nécessaires. La sécurisation de l’identification
  du patient et de tous les intervenants de la
  téléradiologie, de la confidentialité et de l’intégrité
  des échanges d’information satisfont au code de
  déontologie médicale et aux lois françaises.




                     •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   40
Auditions 2009/2010

 Equipe 1 : télédiagnostic (du meilleur)
 • Régionale, « no ghost teleradiologist! »
 • 5 médecins ph temps partiel
 • Projet médical
 • Soulage astreinte
 • Coopération
 • Respect du guide du bon usage
 • Validation Conseil de l’ordre



                         •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                    ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   41
Auditions 2009/2010

 Equipe 2 : télédiagnostic (au moins bon)
 • Organisation nationale : le téléradiologue est hors du territoire
 • Scanner obtenu contre avis du comité régional d’imagerie
 • Appel d’offre téléradiologie piloté par directeur
 • Projet médical « réduit » : faire tourner le scanner!
 • Aucun radiologue local
 • Equipe de manipulateur isolée (sauf visite mise route technique)
 • Pas de respect du guide mais volonté de s’y référer



                        •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                   ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   42
Auditions 2009/2010

 Equipe 3 : téléexpertise
 • Projet médical : IRM cérébrale en première intention
 • Coopération territoriale et régionale
 • Mettre en réseau radiologues publics et libéraux
 • Back-up et expertise
 • Prise en charge du patient et respect guide du bon usage
 • Objectif : bonnes pratiques + enseignement + réseau et au final
   « diminuer le besoin d’expertise »



                        •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                   ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   43
Gestion

 Nécessité de plateaux d’imagerie regroupés,
  diversifiés, avec des équipes radiologiques de taille
  adaptée à :
 • Surspécialisation
 • Permanence des soins
 Risque : utiliser téléradiologie pour maintenir plateaux
  non adaptés
 Avantage : permet d’être un soutien à des équipes
  isolées ou de petite taille mais justifiées dans
  l’organisation des soins

                     •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   44
Gestion

 « La radiologie est au cœur de la prise en charge des
  patients », centenaire SFR, JFR 2009
 Dans une optique « service », le principal client est
  notre collègue clinicien : désormais, du fait des
  progrès de l’imagerie, notre principal client est le
  patient :
 • 70% des patients avec cancer
 • Groupe information patient SFR/JFR 2011/12
 • Maynard CD, Radiologists, Physician or Expert Interpreters,
   Radiology 2008


                    •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                  ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   45
Gestion

 Risque : Eloignement physique du téléradiologue par
  rapport à son patient

 Avantage : Réseau d’images permet de favoriser le
  travail en réseau des professionnels et des médecins.
  Il rend obsolète beaucoup de nos modes
  d’organisation géographiques, statutaires ou
  réglementaires




                    •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

               ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   46
Conclusion 1

 La télétransmission d’images est une révolution
  organisationnelle enthousiasmante
 Ce n’est qu’un outil qui doit être au service du malade :
  qualité (versus « low cost »)
 Mais c’est bien sur un outil puissant et institutionnels,
  industriels et équipes de radiologie doivent travailler
  de concert




                     •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   47
Recommandations Téléradiologie
        G4-SNITEM




            •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

       ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   48
Télédiagnostic
Téléexpertise
Autres avantages des réseaux
d’images pour l’exercice de la
radiologie-imagerie médicale

        •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

   ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   49
1- Possibilité d’accès aux examens antérieurs

 Mutualisation des PACS ?
 Plates-formes régionales ?

 Nécessite confidentialité et traçabilité des accès




                     •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   50
2- La double lecture

 But d’assurance-qualité : Exemple de la
  mammographie dans le cadre du dépistage

 But Recherche : exemple Imotep avec 20 centres
  de médecine nucléaire permettant d’uniformiser
  les lectures qualitatives et quantitatives




                   •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

              ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   51
3 - Banques d’images à des fins
    de recherche/enseignement

 Résultats atypiques de maladies fréquentes

 Maladies rares




                    •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

               ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   52
4 - Distribution et partage electronique
    des images

 Diffusion du compte-rendu et des images aux
  médecins impliqués dans la prise en charge :
 • Lors de la consultation, le médecin à qui le patient a ouvert l’accès,
   s’authentifie pour accéder au compte-rendu et images par un portail
   régional


 Planification thérapeutique à partir images 3D
 • Radiothérapie, etc.
 • Prothèses




                         •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

                   ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   53
Conclusion 2

 Le développement des TIC a beaucoup d’applications
  au-delà du cadre connu du télédiagnostic




                   •Conseil Professionnel de la Radiologie Française

              ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite)   54
Guy VALLANCIEN

                    Chirurgien urologue,
                    Institut Mutualiste Montsouris




 Ensemble, améliorons la qualité en santé            55
Débat avec la salle


                  Modérateur
                  Jean-François THÉBAUT
                  Membre du Collège,
                  Haute Autorité de Santé


  ST3 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice   56
Chacun des intervenants a déclaré ses liens d’intérêt
avec les industries de santé en rapport avec le thème de
           la présentation (loi du 4 mars 2002)

     Retrouvez ces déclarations sur le site Internet
          de la HAS, espace Rencontres 2011
                  www.has-sante.fr



            Ensemble, améliorons la qualité en santé       57
La Haute Autorité de Santé vous remercie
     d’avoir participé à cette séance

             www.has-sante.fr




       Ensemble, améliorons la qualité en santé   58

Contenu connexe

En vedette

Une plateforme ouverte, Firefox OS - Mozilla
Une plateforme ouverte, Firefox OS - MozillaUne plateforme ouverte, Firefox OS - Mozilla
Une plateforme ouverte, Firefox OS - MozillaChristophe Villeneuve
 
Etude PwC Enseignements de l’exercice de Collecte du 6/09 (jan. 2014)
Etude PwC Enseignements de l’exercice de Collecte du 6/09 (jan. 2014)Etude PwC Enseignements de l’exercice de Collecte du 6/09 (jan. 2014)
Etude PwC Enseignements de l’exercice de Collecte du 6/09 (jan. 2014)PwC France
 
Le Community Manager est-il l'enfant du web 2.0 ?
Le Community Manager est-il l'enfant du web 2.0 ?  Le Community Manager est-il l'enfant du web 2.0 ?
Le Community Manager est-il l'enfant du web 2.0 ? Ronan Boussicaud
 
Annuaire des Plateformes Imagerie et Irradiation Rhône-Alpes Auvergne - CLARA
Annuaire des Plateformes Imagerie et Irradiation Rhône-Alpes Auvergne - CLARAAnnuaire des Plateformes Imagerie et Irradiation Rhône-Alpes Auvergne - CLARA
Annuaire des Plateformes Imagerie et Irradiation Rhône-Alpes Auvergne - CLARACancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes
 
Présentation Drupal - Global Training Days
Présentation Drupal - Global Training DaysPrésentation Drupal - Global Training Days
Présentation Drupal - Global Training DaysALTER WAY
 
Les réseaux sociaux (Atelier numérique de Versailles)
Les réseaux sociaux (Atelier numérique de Versailles)Les réseaux sociaux (Atelier numérique de Versailles)
Les réseaux sociaux (Atelier numérique de Versailles)ateliernumerique
 
Ultraactividad. Pérdida de vigencia del convenio colectivo provincial e inexi...
Ultraactividad. Pérdida de vigencia del convenio colectivo provincial e inexi...Ultraactividad. Pérdida de vigencia del convenio colectivo provincial e inexi...
Ultraactividad. Pérdida de vigencia del convenio colectivo provincial e inexi...Universidad Autónoma de Barcelona
 
El modelo de relaciones laborales que emerge tras la crisis económica y socia...
El modelo de relaciones laborales que emerge tras la crisis económica y socia...El modelo de relaciones laborales que emerge tras la crisis económica y socia...
El modelo de relaciones laborales que emerge tras la crisis económica y socia...Universidad Autónoma de Barcelona
 
HACER FAMILIAS
HACER FAMILIASHACER FAMILIAS
HACER FAMILIASluisel
 
Citizen act fr_investissement_socialement_responsable
Citizen act fr_investissement_socialement_responsableCitizen act fr_investissement_socialement_responsable
Citizen act fr_investissement_socialement_responsableCITIZEN ACT
 
Etude de cas "E-mission"
Etude de cas "E-mission"Etude de cas "E-mission"
Etude de cas "E-mission"titineo
 
Equipo 1 planificador aamtic retroalimentacion nov10 final
Equipo 1  planificador aamtic  retroalimentacion nov10 finalEquipo 1  planificador aamtic  retroalimentacion nov10 final
Equipo 1 planificador aamtic retroalimentacion nov10 finalGerman Gutierrez
 
Lettre aux auditeurs Rcf26 Septembre 2013
Lettre aux auditeurs Rcf26 Septembre 2013Lettre aux auditeurs Rcf26 Septembre 2013
Lettre aux auditeurs Rcf26 Septembre 2013Rcf26
 
Portefolio cv-
Portefolio cv-Portefolio cv-
Portefolio cv-slygau
 
Competitividad
CompetitividadCompetitividad
Competitividadjcarlos17
 

En vedette (20)

Une plateforme ouverte, Firefox OS - Mozilla
Une plateforme ouverte, Firefox OS - MozillaUne plateforme ouverte, Firefox OS - Mozilla
Une plateforme ouverte, Firefox OS - Mozilla
 
Etude PwC Enseignements de l’exercice de Collecte du 6/09 (jan. 2014)
Etude PwC Enseignements de l’exercice de Collecte du 6/09 (jan. 2014)Etude PwC Enseignements de l’exercice de Collecte du 6/09 (jan. 2014)
Etude PwC Enseignements de l’exercice de Collecte du 6/09 (jan. 2014)
 
Le Community Manager est-il l'enfant du web 2.0 ?
Le Community Manager est-il l'enfant du web 2.0 ?  Le Community Manager est-il l'enfant du web 2.0 ?
Le Community Manager est-il l'enfant du web 2.0 ?
 
Annuaire des Plateformes Imagerie et Irradiation Rhône-Alpes Auvergne - CLARA
Annuaire des Plateformes Imagerie et Irradiation Rhône-Alpes Auvergne - CLARAAnnuaire des Plateformes Imagerie et Irradiation Rhône-Alpes Auvergne - CLARA
Annuaire des Plateformes Imagerie et Irradiation Rhône-Alpes Auvergne - CLARA
 
Présentation Drupal - Global Training Days
Présentation Drupal - Global Training DaysPrésentation Drupal - Global Training Days
Présentation Drupal - Global Training Days
 
Les réseaux sociaux (Atelier numérique de Versailles)
Les réseaux sociaux (Atelier numérique de Versailles)Les réseaux sociaux (Atelier numérique de Versailles)
Les réseaux sociaux (Atelier numérique de Versailles)
 
Ultraactividad. Pérdida de vigencia del convenio colectivo provincial e inexi...
Ultraactividad. Pérdida de vigencia del convenio colectivo provincial e inexi...Ultraactividad. Pérdida de vigencia del convenio colectivo provincial e inexi...
Ultraactividad. Pérdida de vigencia del convenio colectivo provincial e inexi...
 
Presentation cdi
Presentation cdiPresentation cdi
Presentation cdi
 
El modelo de relaciones laborales que emerge tras la crisis económica y socia...
El modelo de relaciones laborales que emerge tras la crisis económica y socia...El modelo de relaciones laborales que emerge tras la crisis económica y socia...
El modelo de relaciones laborales que emerge tras la crisis económica y socia...
 
HACER FAMILIAS
HACER FAMILIASHACER FAMILIAS
HACER FAMILIAS
 
Citizen act fr_investissement_socialement_responsable
Citizen act fr_investissement_socialement_responsableCitizen act fr_investissement_socialement_responsable
Citizen act fr_investissement_socialement_responsable
 
Etude de cas "E-mission"
Etude de cas "E-mission"Etude de cas "E-mission"
Etude de cas "E-mission"
 
Mémoire 7e partie
Mémoire 7e partieMémoire 7e partie
Mémoire 7e partie
 
Equipo 1 planificador aamtic retroalimentacion nov10 final
Equipo 1  planificador aamtic  retroalimentacion nov10 finalEquipo 1  planificador aamtic  retroalimentacion nov10 final
Equipo 1 planificador aamtic retroalimentacion nov10 final
 
сказка 104
сказка 104сказка 104
сказка 104
 
Lettre aux auditeurs Rcf26 Septembre 2013
Lettre aux auditeurs Rcf26 Septembre 2013Lettre aux auditeurs Rcf26 Septembre 2013
Lettre aux auditeurs Rcf26 Septembre 2013
 
Déclaration BDI / MEDEF du 5 février 2014
Déclaration BDI / MEDEF du 5 février 2014Déclaration BDI / MEDEF du 5 février 2014
Déclaration BDI / MEDEF du 5 février 2014
 
Http2 les impacts dans le web
Http2 les impacts dans le webHttp2 les impacts dans le web
Http2 les impacts dans le web
 
Portefolio cv-
Portefolio cv-Portefolio cv-
Portefolio cv-
 
Competitividad
CompetitividadCompetitividad
Competitividad
 

Similaire à Rencontres HAS 2011 - Accompagner les nouvelles modalités d'exercice (suite)

Tic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 PeriniceTic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 Perinicealilou2955
 
Session 4 c Cas du district de Ngoumou, Camaroun
Session 4 c Cas du district de Ngoumou, Camaroun Session 4 c Cas du district de Ngoumou, Camaroun
Session 4 c Cas du district de Ngoumou, Camaroun COP_HHA
 
Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)
Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)
Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)Haute Autorité de Santé
 
Masterclass, exploiter les données publiques de santé @HealthDataHub
Masterclass, exploiter les données publiques de santé @HealthDataHubMasterclass, exploiter les données publiques de santé @HealthDataHub
Masterclass, exploiter les données publiques de santé @HealthDataHubFrenchTechCentral
 
RRC 2011 : Rôle des ARCs et des TECs
RRC 2011 : Rôle des ARCs et des TECsRRC 2011 : Rôle des ARCs et des TECs
RRC 2011 : Rôle des ARCs et des TECsEuroHealthNet
 
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 PeriniceTic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 Perinicealilou2955
 
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...ASIP Santé
 
Hugo Pollender PréSentation Tic Santé2010
Hugo Pollender PréSentation Tic Santé2010Hugo Pollender PréSentation Tic Santé2010
Hugo Pollender PréSentation Tic Santé2010alilou2955
 
2014-06-26 ASIP Santé RIR "MSSanté-Point d'avancement"
2014-06-26 ASIP Santé RIR "MSSanté-Point d'avancement"2014-06-26 ASIP Santé RIR "MSSanté-Point d'avancement"
2014-06-26 ASIP Santé RIR "MSSanté-Point d'avancement"ASIP Santé
 
Organigrammes des services de lutte et circulation des informations
Organigrammes des services de lutte et circulation des informationsOrganigrammes des services de lutte et circulation des informations
Organigrammes des services de lutte et circulation des informationsInstitut Pasteur de Madagascar
 
Soins de santé plus sécuritaires maintenant! Les indicateurs maintenant et à ...
Soins de santé plus sécuritaires maintenant! Les indicateurs maintenant et à ...Soins de santé plus sécuritaires maintenant! Les indicateurs maintenant et à ...
Soins de santé plus sécuritaires maintenant! Les indicateurs maintenant et à ...Canadian Patient Safety Institute
 
Réunion de la FRI du 27 juin 2014
Réunion de la FRI du 27 juin 2014Réunion de la FRI du 27 juin 2014
Réunion de la FRI du 27 juin 2014Réseau Pro Santé
 
Union Régionale des Médecins Libéraux de Rhone-Alpes : Géosanté Démographie...
Union Régionale des Médecins Libéraux  de Rhone-Alpes  : Géosanté Démographie...Union Régionale des Médecins Libéraux  de Rhone-Alpes  : Géosanté Démographie...
Union Régionale des Médecins Libéraux de Rhone-Alpes : Géosanté Démographie...idealconnaissances
 
Session 5 Réforme du système d'information sanitaire en Côte d'Ivoire, quelle...
Session 5 Réforme du système d'information sanitaire en Côte d'Ivoire, quelle...Session 5 Réforme du système d'information sanitaire en Côte d'Ivoire, quelle...
Session 5 Réforme du système d'information sanitaire en Côte d'Ivoire, quelle...COP_HHA
 
2016-05-26 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Parcours DMP Cas d’usages des services ...
2016-05-26 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Parcours DMP Cas d’usages des services ...2016-05-26 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Parcours DMP Cas d’usages des services ...
2016-05-26 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Parcours DMP Cas d’usages des services ...ASIP Santé
 
Utiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approches
Utiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approchesUtiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approches
Utiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approchesCanadian Patient Safety Institute
 
2011-03-29 ASIP Santé Conférence de Presse FIEEC/ASIP Santé étude Télémédecine
2011-03-29 ASIP Santé Conférence de Presse FIEEC/ASIP Santé étude Télémédecine2011-03-29 ASIP Santé Conférence de Presse FIEEC/ASIP Santé étude Télémédecine
2011-03-29 ASIP Santé Conférence de Presse FIEEC/ASIP Santé étude TélémédecineASIP Santé
 
Diaporama ars Ressourcial 6 décembre 2013
Diaporama ars Ressourcial 6 décembre 2013Diaporama ars Ressourcial 6 décembre 2013
Diaporama ars Ressourcial 6 décembre 2013Ressourcial
 

Similaire à Rencontres HAS 2011 - Accompagner les nouvelles modalités d'exercice (suite) (20)

Tic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 PeriniceTic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
 
Session 4 c Cas du district de Ngoumou, Camaroun
Session 4 c Cas du district de Ngoumou, Camaroun Session 4 c Cas du district de Ngoumou, Camaroun
Session 4 c Cas du district de Ngoumou, Camaroun
 
Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)
Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)
Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)
 
Masterclass, exploiter les données publiques de santé @HealthDataHub
Masterclass, exploiter les données publiques de santé @HealthDataHubMasterclass, exploiter les données publiques de santé @HealthDataHub
Masterclass, exploiter les données publiques de santé @HealthDataHub
 
RRC 2011 : Rôle des ARCs et des TECs
RRC 2011 : Rôle des ARCs et des TECsRRC 2011 : Rôle des ARCs et des TECs
RRC 2011 : Rôle des ARCs et des TECs
 
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 PeriniceTic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
 
Les TIC au service de l'évaluation et de la qualité des soins. Le projet Rése...
Les TIC au service de l'évaluation et de la qualité des soins. Le projet Rése...Les TIC au service de l'évaluation et de la qualité des soins. Le projet Rése...
Les TIC au service de l'évaluation et de la qualité des soins. Le projet Rése...
 
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...
 
Hugo Pollender PréSentation Tic Santé2010
Hugo Pollender PréSentation Tic Santé2010Hugo Pollender PréSentation Tic Santé2010
Hugo Pollender PréSentation Tic Santé2010
 
2014-06-26 ASIP Santé RIR "MSSanté-Point d'avancement"
2014-06-26 ASIP Santé RIR "MSSanté-Point d'avancement"2014-06-26 ASIP Santé RIR "MSSanté-Point d'avancement"
2014-06-26 ASIP Santé RIR "MSSanté-Point d'avancement"
 
Organigrammes des services de lutte et circulation des informations
Organigrammes des services de lutte et circulation des informationsOrganigrammes des services de lutte et circulation des informations
Organigrammes des services de lutte et circulation des informations
 
Soins de santé plus sécuritaires maintenant! Les indicateurs maintenant et à ...
Soins de santé plus sécuritaires maintenant! Les indicateurs maintenant et à ...Soins de santé plus sécuritaires maintenant! Les indicateurs maintenant et à ...
Soins de santé plus sécuritaires maintenant! Les indicateurs maintenant et à ...
 
Réunion de la FRI du 27 juin 2014
Réunion de la FRI du 27 juin 2014Réunion de la FRI du 27 juin 2014
Réunion de la FRI du 27 juin 2014
 
Union Régionale des Médecins Libéraux de Rhone-Alpes : Géosanté Démographie...
Union Régionale des Médecins Libéraux  de Rhone-Alpes  : Géosanté Démographie...Union Régionale des Médecins Libéraux  de Rhone-Alpes  : Géosanté Démographie...
Union Régionale des Médecins Libéraux de Rhone-Alpes : Géosanté Démographie...
 
Session 5 Réforme du système d'information sanitaire en Côte d'Ivoire, quelle...
Session 5 Réforme du système d'information sanitaire en Côte d'Ivoire, quelle...Session 5 Réforme du système d'information sanitaire en Côte d'Ivoire, quelle...
Session 5 Réforme du système d'information sanitaire en Côte d'Ivoire, quelle...
 
2016-05-26 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Parcours DMP Cas d’usages des services ...
2016-05-26 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Parcours DMP Cas d’usages des services ...2016-05-26 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Parcours DMP Cas d’usages des services ...
2016-05-26 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Parcours DMP Cas d’usages des services ...
 
Utiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approches
Utiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approchesUtiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approches
Utiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approches
 
Nioré Lannik
Nioré LannikNioré Lannik
Nioré Lannik
 
2011-03-29 ASIP Santé Conférence de Presse FIEEC/ASIP Santé étude Télémédecine
2011-03-29 ASIP Santé Conférence de Presse FIEEC/ASIP Santé étude Télémédecine2011-03-29 ASIP Santé Conférence de Presse FIEEC/ASIP Santé étude Télémédecine
2011-03-29 ASIP Santé Conférence de Presse FIEEC/ASIP Santé étude Télémédecine
 
Diaporama ars Ressourcial 6 décembre 2013
Diaporama ars Ressourcial 6 décembre 2013Diaporama ars Ressourcial 6 décembre 2013
Diaporama ars Ressourcial 6 décembre 2013
 

Plus de Haute Autorité de Santé

Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...
Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...
Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...Haute Autorité de Santé
 
Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...
Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...
Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...Haute Autorité de Santé
 
Conseils à vos patients pour évaluer l’intensité d’une activité physique en e...
Conseils à vos patients pour évaluer l’intensité d’une activité physique en e...Conseils à vos patients pour évaluer l’intensité d’une activité physique en e...
Conseils à vos patients pour évaluer l’intensité d’une activité physique en e...Haute Autorité de Santé
 
Quand envisager une consultation médicale d’activité physique ?
Quand envisager une consultation médicale d’activité physique ? Quand envisager une consultation médicale d’activité physique ?
Quand envisager une consultation médicale d’activité physique ? Haute Autorité de Santé
 
1er épisode de Bronchiolite aiguë : les conseils de votre médecin
1er épisode de Bronchiolite aiguë : les conseils de votre médecin1er épisode de Bronchiolite aiguë : les conseils de votre médecin
1er épisode de Bronchiolite aiguë : les conseils de votre médecinHaute Autorité de Santé
 
Prescrire une activité physique améliore la santé de vos patients
Prescrire une activité physique améliore la santé de vos patientsPrescrire une activité physique améliore la santé de vos patients
Prescrire une activité physique améliore la santé de vos patientsHaute Autorité de Santé
 
Vers une certification fondée sur la culture du résultat pour les patients
Vers une certification fondée sur la culture du résultat pour les patientsVers une certification fondée sur la culture du résultat pour les patients
Vers une certification fondée sur la culture du résultat pour les patientsHaute Autorité de Santé
 
Présentations journée d'information des fabricants du 29 mai 2019
Présentations journée d'information des fabricants du 29 mai 2019Présentations journée d'information des fabricants du 29 mai 2019
Présentations journée d'information des fabricants du 29 mai 2019Haute Autorité de Santé
 
Ponction lombaire. Modalités de réalisation et recommandations pour en limite...
Ponction lombaire. Modalités de réalisation et recommandations pour en limite...Ponction lombaire. Modalités de réalisation et recommandations pour en limite...
Ponction lombaire. Modalités de réalisation et recommandations pour en limite...Haute Autorité de Santé
 
L'évaluation médico-économique du médicament
L'évaluation médico-économique du médicamentL'évaluation médico-économique du médicament
L'évaluation médico-économique du médicamentHaute Autorité de Santé
 
Le rôle de la HAS dans l’accès au remboursement des médicaments
Le rôle de la HAS dans l’accès au remboursement des médicamentsLe rôle de la HAS dans l’accès au remboursement des médicaments
Le rôle de la HAS dans l’accès au remboursement des médicamentsHaute Autorité de Santé
 
Prévenir, traiter et accompagner les violences entre adolescents dans les éta...
Prévenir, traiter et accompagner les violences entre adolescents dans les éta...Prévenir, traiter et accompagner les violences entre adolescents dans les éta...
Prévenir, traiter et accompagner les violences entre adolescents dans les éta...Haute Autorité de Santé
 
"Rencontres sécurité" Expérimentation HAS – février 2017 - mars 2018
"Rencontres sécurité" Expérimentation HAS – février 2017 - mars 2018"Rencontres sécurité" Expérimentation HAS – février 2017 - mars 2018
"Rencontres sécurité" Expérimentation HAS – février 2017 - mars 2018Haute Autorité de Santé
 
Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...
Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...
Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...Haute Autorité de Santé
 
Bilan 2017 des EIGS déclarés par le professionnels de santé
Bilan 2017 des EIGS déclarés par le professionnels de santéBilan 2017 des EIGS déclarés par le professionnels de santé
Bilan 2017 des EIGS déclarés par le professionnels de santéHaute Autorité de Santé
 
EIGS : de la déclaration par les professionnels au retour d'expérience
EIGS : de la déclaration par les professionnels au retour d'expérienceEIGS : de la déclaration par les professionnels au retour d'expérience
EIGS : de la déclaration par les professionnels au retour d'expérienceHaute Autorité de Santé
 
De l'autorisation au remboursement : le parcours d'un nouveau médicament
De l'autorisation au remboursement : le parcours d'un nouveau médicamentDe l'autorisation au remboursement : le parcours d'un nouveau médicament
De l'autorisation au remboursement : le parcours d'un nouveau médicamentHaute Autorité de Santé
 

Plus de Haute Autorité de Santé (20)

Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...
Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...
Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...
 
Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...
Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...
Formation des usagers sur l'évaluation des produits de santé et des actes - B...
 
Conseils à vos patients pour évaluer l’intensité d’une activité physique en e...
Conseils à vos patients pour évaluer l’intensité d’une activité physique en e...Conseils à vos patients pour évaluer l’intensité d’une activité physique en e...
Conseils à vos patients pour évaluer l’intensité d’une activité physique en e...
 
Quand envisager une consultation médicale d’activité physique ?
Quand envisager une consultation médicale d’activité physique ? Quand envisager une consultation médicale d’activité physique ?
Quand envisager une consultation médicale d’activité physique ?
 
1er épisode de Bronchiolite aiguë : les conseils de votre médecin
1er épisode de Bronchiolite aiguë : les conseils de votre médecin1er épisode de Bronchiolite aiguë : les conseils de votre médecin
1er épisode de Bronchiolite aiguë : les conseils de votre médecin
 
Prescrire une activité physique améliore la santé de vos patients
Prescrire une activité physique améliore la santé de vos patientsPrescrire une activité physique améliore la santé de vos patients
Prescrire une activité physique améliore la santé de vos patients
 
Vers une certification fondée sur la culture du résultat pour les patients
Vers une certification fondée sur la culture du résultat pour les patientsVers une certification fondée sur la culture du résultat pour les patients
Vers une certification fondée sur la culture du résultat pour les patients
 
Présentations journée d'information des fabricants du 29 mai 2019
Présentations journée d'information des fabricants du 29 mai 2019Présentations journée d'information des fabricants du 29 mai 2019
Présentations journée d'information des fabricants du 29 mai 2019
 
Ponction lombaire. Modalités de réalisation et recommandations pour en limite...
Ponction lombaire. Modalités de réalisation et recommandations pour en limite...Ponction lombaire. Modalités de réalisation et recommandations pour en limite...
Ponction lombaire. Modalités de réalisation et recommandations pour en limite...
 
Hypothyroïdie les 10 messages
Hypothyroïdie les 10 messagesHypothyroïdie les 10 messages
Hypothyroïdie les 10 messages
 
L'évaluation médico-économique du médicament
L'évaluation médico-économique du médicamentL'évaluation médico-économique du médicament
L'évaluation médico-économique du médicament
 
Le rôle de la HAS dans l’accès au remboursement des médicaments
Le rôle de la HAS dans l’accès au remboursement des médicamentsLe rôle de la HAS dans l’accès au remboursement des médicaments
Le rôle de la HAS dans l’accès au remboursement des médicaments
 
Prévenir, traiter et accompagner les violences entre adolescents dans les éta...
Prévenir, traiter et accompagner les violences entre adolescents dans les éta...Prévenir, traiter et accompagner les violences entre adolescents dans les éta...
Prévenir, traiter et accompagner les violences entre adolescents dans les éta...
 
Bientraitance en protection de l'enfance
Bientraitance en protection de l'enfanceBientraitance en protection de l'enfance
Bientraitance en protection de l'enfance
 
Le dépistage de la Trisomie 21
Le dépistage de la Trisomie 21Le dépistage de la Trisomie 21
Le dépistage de la Trisomie 21
 
"Rencontres sécurité" Expérimentation HAS – février 2017 - mars 2018
"Rencontres sécurité" Expérimentation HAS – février 2017 - mars 2018"Rencontres sécurité" Expérimentation HAS – février 2017 - mars 2018
"Rencontres sécurité" Expérimentation HAS – février 2017 - mars 2018
 
Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...
Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...
Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...
 
Bilan 2017 des EIGS déclarés par le professionnels de santé
Bilan 2017 des EIGS déclarés par le professionnels de santéBilan 2017 des EIGS déclarés par le professionnels de santé
Bilan 2017 des EIGS déclarés par le professionnels de santé
 
EIGS : de la déclaration par les professionnels au retour d'expérience
EIGS : de la déclaration par les professionnels au retour d'expérienceEIGS : de la déclaration par les professionnels au retour d'expérience
EIGS : de la déclaration par les professionnels au retour d'expérience
 
De l'autorisation au remboursement : le parcours d'un nouveau médicament
De l'autorisation au remboursement : le parcours d'un nouveau médicamentDe l'autorisation au remboursement : le parcours d'un nouveau médicament
De l'autorisation au remboursement : le parcours d'un nouveau médicament
 

Dernier

La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapienimaelhajji
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfBallaMoussaDidhiou
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxsilinianfel
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfOuattaraBamory3
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfKarimaLounnas
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...Sargata SIN
 
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfGuide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfmohammed197241
 

Dernier (7)

La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
 
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfGuide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
 

Rencontres HAS 2011 - Accompagner les nouvelles modalités d'exercice (suite)

  • 1. ST6 Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) Modérateurs Jean-François THÉBAUT – Membre du Collège, Haute Autorité de Santé Anne MONNIER – Directrice du pôle Territoires ASIP Ensemble, améliorons la qualité en santé 2
  • 2. Les intervenants Anne MONNIER – Directrice du pôle Territoires ASIP Pascal DUREAU – Coordonnateur du Collège Médecins généralistes, URPS-Médecins - Rhône-Alpes Alain RAHMOUNI – Responsable du groupe de travail SFR- téléradiologie du G4 Guy VALLANCIEN – Chirurgien urologue, Institut Mutualiste Montsouris ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 3
  • 3. Anne MONNIER Directrice du pôle Territoires ASIP Ensemble, améliorons la qualité en santé 4
  • 4. Pascal DUREAU Coordonnateur du Collège des Généralistes URPS-Médecins Rhône-Alpes Ensemble, améliorons la qualité en santé 5
  • 5. Partager des informations médicales ? Expérimentations depuis 2005 en Rhône-Alpes ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 6
  • 6. Union Régionale des Professionnels de Santé Médecins Rhône Alpes  12 000 médecins libéraux  6 000 généralistes  Fait suite à l’URML-RA partenaire de SIS-RA dans l’expérimentation GIP DMP aux côtés de l’ADSIML opérateur du GCS SIS-RA depuis 2005 ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 7
  • 7. Première expérimentation GIP DMP 2006  Des résultats : • 6 700 dossiers créés • 100 médecins libéraux concernés • 10 hôpitaux connectés  Des constats : • Tâche supplémentaire • Représente 1 000 années/homme • Fonctionne si personnel formé dédié  Des solutions : • Plate forme de données libérales • SOCLE • ATIM ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 8
  • 8. Deuxième expérimentation DMP 2007-2008  Travail sur le contenu de la synthèse médicale généraliste : SOCLE www.urps-med-ra.fr/srt/urpsmedra/edito?location.id:=1592  Travail sur l’utilisation de l’historique de remboursement de l’assurance maladie Viewer  Travail avec les éditeurs sur l’alimentation « one click »  Travail sur l’accompagnement humain des professionnels : les ATIM www.urps-med-ra.fr/srt/urpsmedra/edito?location.id:=1368 ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 9
  • 9. Deuxième expérimentation GIP DMP 2007- 2008 : les solutions SOCLE (Synthèse de l’Observation CLiniquE)‫‏‬  Antécédents médicaux chirurgicaux obstétricaux  Facteurs de risque, antécédents familiaux, profession  Etat immunitaire • Vaccinations • Déficits • Allergies  Problèmes en cours  Traitement en cours ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 10
  • 10. Deuxième expérimentation GIP DMP 2007- 2008 : les solutions VIEWER (Visualisateur de trajectoire dans l’historique des remboursements)  Développé sur une base importée : accès en ligne non encore réalisé  Paramétrable avec différents niveaux de filtrage  Information qualitative dans le temps  Travail de recherche en cours sur un analyseur automatique des indications thérapeutiques  Analyse comparative des résultats versus humain et selon l’utilisation ou non du viewer ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 11
  • 11. ATIM : Objectifs  Le DMP est une tâche supplémentaire • Nécessite du temps • Nécessite des compétences • Nécessite des moyens  Cette tâche peut-elle être déléguée ?  Quelles sont les conditions de cette délégation ?  Quels sont les moyens nécessaires pour cette délégation ? ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 12
  • 12. ATIM : Les chiffres  8 ATIM formées sur un cursus de 170 heures • 50 médecins associés à l’expérimentation • Plus de 1 500 patients informés sur le DMP/DPPR • 1 300 DMP/DPPR créés • 500 Médecins correspondants habilités et informés • 300 Synthèses préparées en appliquant la démarche SOCLE (Synthèse de l’Observation CLiniquE)‫‏‬ ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 13
  • 13. Évaluation du dispositif ATIM : Les Constats  Extrêmes difficultés à trouver des espaces de travail aménagés et équipés de façon adaptée à l’accueil d’un collaborateur supplémentaire  Extrême hétérogénéité des Systèmes d’Information en cabinets de Ville • Dans l‘organisation du chemin de l’information • Dans le mode de stockage (scanner, papier, les deux) • Dans les divers logiciels • Dans le mode d’utilisation des logiciels • Dans l’utilisation des données structurées • Dans la capacité d’organiser une synthèse semi-automatisée • Dans ces usages différents à l’intérieur d’un même cabinet Le coût évalué du dispositif est de 63 € par synthèse : C’est le coût de la tâche déléguée ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 14
  • 14. Réflexions sur le positionnement des médecins libéraux  Médecin traitant  Médecin correspondant  Production faible d’information  Production forte • Courriers confrères de courrier • Synthèse annuelle  Besoin principal  Besoin principal • Alléger son poste de • Automatiser sa réception secrétariat des documents sous forme électronique  Besoins communs • Rechercher des données médicales pour les nouveaux patients • Raccourcir les délais d’échange ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 15
  • 15. Travail actuel de l’URPS/ADSIML  Travail sur les filières d’information en utilisant les secrétariats • Gastro-entérologues • Radiologues • EHPAD • MMG  Optimisation de l’utilisation de la plate forme régionale : ergonomie, MAC, ZEPRA ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 16
  • 16. Attentes actuelles des libéraux  Le DMP est une nouvelle tâche : quelle rémunération ?  La messagerie sécurisée est une obligation mais il n’y a pas de cahier des charges qui permette de la déployer  Les nouveaux outils • TRAJECTOIRE • SPIRAL • ROR ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 17
  • 17. Alain RAHMOUNI Responsable du groupe de travail SFR-téléradiologie du G4 •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 18
  • 18. Conseil Professionnel de la Radiologie Française 1 - Société Française de Radiologie (SFR), www.sfrnet.org 2 - Collège des Enseignants de Radiologie de France (CERF) 3 - Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR) 4 - Syndicat des Radiologues Hospitaliers (SRH) •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 19
  • 19. Documents téléradiologie www.sfrnet.org  Guide du bon usage de la téléradiologie, G4 et CNOM et SFMU, 2007  Auditions 2009-2010  Charte de téléradiologie, G4 2009  Cahier des charges de la convention médicale de téléradiologie, G4 2009  Télé-expertise, G4 2010  White-paper ESR (European Society of Radiology)  Téléradiologie, recommandationss G4/SNITEM 2011 •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 20
  • 20. Documents téléradiologie  S’inscrit dans l’exercice médical de notre discipline : • Circulaire scanner/IRM, 2002 • Guide du bon usage des examens d’imagerie, SFR 2005 (révision en cours) • Permanence des soins, G4 2011 • Plate-formes territoriales d’imagerie, art 33 de la Loi dite Fourcade du 10 Aout 2011 • PRS •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 21
  • 21. Documents téléradiologie  S’inscrit dans l’exercice de la télémédecine • Multiples rapports dont le Livre Blanc de la Télémédecine, CNOM • Décret Télémédecine 2010 • Normes Images : DICOM • ASIP •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 22
  • 22. Sémantique  Téléradiologie = organisation médicale pilotée par radiologues en coopération avec les médecins cliniciens  Télétransmission d’images Ne sont chacune que des étapes de la prise en  Téléinterprétaion à distance charge radiologique •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 23
  • 23. www.teleradiologyassociates.com Tampa, Floride, USA ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 24
  • 24. www.virtualrad.com ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 25
  • 25. http ://universal-nighthawk.com ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 26
  • 26. Téléradiologie, 137 000 sur Google Téléradiology, 1 200 000 sur Google  Téléradiologie = organisation médicale pilotée par radiologues en coopération avec les médecins cliniciens  Télétransmission d’images Ne sont chacune que des étapes de la prise en  Téléinterprétaion à distance charge radiologique •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 27
  • 27. Charte : pourquoi?  Texte simple et court (mais ne remplace pas le guide du bon usage)  11 points pour soutenir et contribuer avec tous les acteurs au développement de la téléradiologie •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 28
  • 28. 01  La téléradiologie est organisée par les médecins radiologues, en coopération avec les autres professionnels concernés ; elle s’inscrit dans le projet médical d’organisation locale de la radiologie du site demandeur •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 29
  • 29. 02  L’acte de téléradiologie est un acte médical encadré par les règles de la déontologie médicale et comprend le télédiagnostic et la téléexpertise •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 30
  • 30. 03  La téléradiologie prend en compte les relations humaines entre le patient, le médecin clinicien, le médecin radiologue et le manipulateur et tous les impératifs techniques et organisationnels indispensables à la qualité des soins •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 31
  • 31. 04  La téléradiologie doit être justifiée dans l’organisation des soins : • Elle doit permettre au médecin en contact direct avec le patient d’accéder à une médecine radiologique de qualité impliquant un téléradiologue • Elle doit favoriser les transferts de connaissances et de savoir faire entre les médecins radiologues qui l’utilisent (téléexpertise et téléinformation) • Elle n’est pas un palliatif pouvant justifier l’accord d’une autorisation ou d’un renouvellement d’équipements d’imagerie sans disposer d’une équipe de radiologues locaux réunis autour d’un projet médical •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 32
  • 32. 05  Le développement de la téléradiologie est basé, en France : • Pour le télédiagnostic, sur un développement territorial et régional permettant la mise en réseau des cliniciens et radiologues. • Pour la téléexpertise, sur la recherche pour le patient des meilleures ressources humaines radiologiques. •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 33
  • 33. 06  La Société Française de Radiologie s’engage à faire évoluer ses recommandations nationales, en coopération avec la HAS, les Sociétés savantes concernées, le Conseil National de l’Ordre des Médecins, le Ministère de la Santé et notamment sa Direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins et sur le plan technique avec les industriels et les institutionnels concernés par les réseaux de télétransmission d’images •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 34
  • 34. 07  Le Radiologue • Les deux formes de la téléradiologie, télédiagnostic et téléexpertise, complètent l’exercice local habituel du radiologue. • La téléradiologie suit l’ensemble des exigences de qualité et des étapes de prise en charge médicale radiologique d’un patient : •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 35
  • 35. 07  examen clinique préalable  validation et justification de l’examen  radioprotection du patient et des personnels  réalisation par le manipulateur sous la responsabilité du médecin radiologue  analyse et interprétation de l’examen par le radiologue  dialogue avec les médecins cliniciens et le patient  organisation des équipes  conditions légales et réglementaires d’exercice en France. •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 36
  • 36. 08  Sa mise en œuvre dépend d’une validation par le(s) radiologue(s) du site, le(s) téléradiologue(s), le Conseil départemental de l’Ordre des médecins et le Comité régional d’imagerie, sous couvert d’un document écrit sous forme d’une convention ou contrat médical •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 37
  • 37. 09  Communication : Une communication directe entre le téléradiologue et le demandeur est nécessaire. La convention médicale précise les obligations du téléradiologue en terme d’urgence et de nécessité éventuelle de déplacement •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 38
  • 38. 10  Documentation contractuelle •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 39
  • 39. 11  Éthique et sécurité L’information du patient et son accord pour les procédures de la prise en charge téléradiologique sont nécessaires. La sécurisation de l’identification du patient et de tous les intervenants de la téléradiologie, de la confidentialité et de l’intégrité des échanges d’information satisfont au code de déontologie médicale et aux lois françaises. •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 40
  • 40. Auditions 2009/2010  Equipe 1 : télédiagnostic (du meilleur) • Régionale, « no ghost teleradiologist! » • 5 médecins ph temps partiel • Projet médical • Soulage astreinte • Coopération • Respect du guide du bon usage • Validation Conseil de l’ordre •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 41
  • 41. Auditions 2009/2010  Equipe 2 : télédiagnostic (au moins bon) • Organisation nationale : le téléradiologue est hors du territoire • Scanner obtenu contre avis du comité régional d’imagerie • Appel d’offre téléradiologie piloté par directeur • Projet médical « réduit » : faire tourner le scanner! • Aucun radiologue local • Equipe de manipulateur isolée (sauf visite mise route technique) • Pas de respect du guide mais volonté de s’y référer •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 42
  • 42. Auditions 2009/2010  Equipe 3 : téléexpertise • Projet médical : IRM cérébrale en première intention • Coopération territoriale et régionale • Mettre en réseau radiologues publics et libéraux • Back-up et expertise • Prise en charge du patient et respect guide du bon usage • Objectif : bonnes pratiques + enseignement + réseau et au final « diminuer le besoin d’expertise » •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 43
  • 43. Gestion  Nécessité de plateaux d’imagerie regroupés, diversifiés, avec des équipes radiologiques de taille adaptée à : • Surspécialisation • Permanence des soins  Risque : utiliser téléradiologie pour maintenir plateaux non adaptés  Avantage : permet d’être un soutien à des équipes isolées ou de petite taille mais justifiées dans l’organisation des soins •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 44
  • 44. Gestion  « La radiologie est au cœur de la prise en charge des patients », centenaire SFR, JFR 2009  Dans une optique « service », le principal client est notre collègue clinicien : désormais, du fait des progrès de l’imagerie, notre principal client est le patient : • 70% des patients avec cancer • Groupe information patient SFR/JFR 2011/12 • Maynard CD, Radiologists, Physician or Expert Interpreters, Radiology 2008 •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 45
  • 45. Gestion  Risque : Eloignement physique du téléradiologue par rapport à son patient  Avantage : Réseau d’images permet de favoriser le travail en réseau des professionnels et des médecins. Il rend obsolète beaucoup de nos modes d’organisation géographiques, statutaires ou réglementaires •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 46
  • 46. Conclusion 1  La télétransmission d’images est une révolution organisationnelle enthousiasmante  Ce n’est qu’un outil qui doit être au service du malade : qualité (versus « low cost »)  Mais c’est bien sur un outil puissant et institutionnels, industriels et équipes de radiologie doivent travailler de concert •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 47
  • 47. Recommandations Téléradiologie G4-SNITEM •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 48
  • 48. Télédiagnostic Téléexpertise Autres avantages des réseaux d’images pour l’exercice de la radiologie-imagerie médicale •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 49
  • 49. 1- Possibilité d’accès aux examens antérieurs  Mutualisation des PACS ?  Plates-formes régionales ?  Nécessite confidentialité et traçabilité des accès •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 50
  • 50. 2- La double lecture  But d’assurance-qualité : Exemple de la mammographie dans le cadre du dépistage  But Recherche : exemple Imotep avec 20 centres de médecine nucléaire permettant d’uniformiser les lectures qualitatives et quantitatives •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 51
  • 51. 3 - Banques d’images à des fins de recherche/enseignement  Résultats atypiques de maladies fréquentes  Maladies rares •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 52
  • 52. 4 - Distribution et partage electronique des images  Diffusion du compte-rendu et des images aux médecins impliqués dans la prise en charge : • Lors de la consultation, le médecin à qui le patient a ouvert l’accès, s’authentifie pour accéder au compte-rendu et images par un portail régional  Planification thérapeutique à partir images 3D • Radiothérapie, etc. • Prothèses •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 53
  • 53. Conclusion 2  Le développement des TIC a beaucoup d’applications au-delà du cadre connu du télédiagnostic •Conseil Professionnel de la Radiologie Française ST6 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice (suite) 54
  • 54. Guy VALLANCIEN Chirurgien urologue, Institut Mutualiste Montsouris Ensemble, améliorons la qualité en santé 55
  • 55. Débat avec la salle Modérateur Jean-François THÉBAUT Membre du Collège, Haute Autorité de Santé ST3 - Accompagner les nouvelles modalités d’exercice 56
  • 56. Chacun des intervenants a déclaré ses liens d’intérêt avec les industries de santé en rapport avec le thème de la présentation (loi du 4 mars 2002) Retrouvez ces déclarations sur le site Internet de la HAS, espace Rencontres 2011 www.has-sante.fr Ensemble, améliorons la qualité en santé 57
  • 57. La Haute Autorité de Santé vous remercie d’avoir participé à cette séance www.has-sante.fr Ensemble, améliorons la qualité en santé 58