SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  81
ENCGT
Master de recherche en Sciences de gestion - S1
2013/2014
LE
FONCTIONNALISME
Réalisé par :
Hajar EL GUERI
Hanae GUENOUNI
Encadré par Mohammed TAHROUCH
Bibliographie
 Bronislav Malinowski « Une théorie scientifique de la culture, et autres essais. »
(1944) Paris : François Maspero, Éditeur, 1968, la collection: "Les classiques des
sciences sociales" ;
 J.F.Chanlat et F.Seguin ; « Analyse des organisations : une anthologie
sociologique » ; tome I :: les théories des organisations ; 1987
 Guy Rocher, « Talcott Parsons et la sociologie américaine ». Paris : Les Presses
universitaires de France, 1972, 238 pp. Collection SUP le sociologue, no 29
 Jean Laberge, Le problème de la relation du corps et de l’esprit, IVe partie:
Le fonctionnalisme (http:/ / www.cvm. qc. ca/ encephi/ CONTENU/
ARTICLES/ CORPS4. htm), Cégep du Vieux Montréal.
2 Théories des Organisations
3
PLAN
Introduction
I- Définitions des concepts
II- Fonctionnalisme dans différentes disciplines
III- Les approches du fonctionnalisme
IV- Paradigme fonctionnaliste et analyse des organisations
V- Le paradigme fonctionnaliste et sa conception de
l’organisation
Conclusion
Théories des Organisations
4
introduction
Théories des Organisations
5
I- Définitions des concepts
1-Fonction: Rôle joué au sein d’un ensemble structuré :
Emploi, profession, Métiers, Carrière…
Dictionnaire: LAROUSSE, édition 2000. Théories des Organisations
6
I- Définitions des concepts
Fonction
Biologique: étudier le rôle
que joue un organe sur
l’activité générale du corps.
Mathématique: désigne la
relation de deux constantes
entre elles.
Théories des Organisations
7
I- Définitions des concepts
2- Fonctionnalisme, un paradigme de la
cohérence logique:
 Définition générale:
 Est une méthode consistant à privilégier la
fonction ou le rôle des choses ou des phénomènes
au détriment de leur forme ou de leur structure.Théories des Organisations
8
I- Définitions des concepts
 Chercher les fonctions d’un phénomène, c’est
chercher l’ensemble des phénomènes qui ont
suivi ce premier et qui se trouvent liés à lui d’une
façon ou d’une autre. On regarde du côté des
résultats.
Théories des Organisations
9
I- Définitions des concepts
 En analyse politique:
Le fonctionnalisme part de l’idée simple qu’un
moyen efficace pour expliquer les phénomènes et
surtout les institutions, les mœurs et les usages
sociaux est de rendre compte des fonctions qu’ils
remplissent ou du rôle qu’ils jouent.
Théories des Organisations
10
I- Définitions des concepts
3- Autres principaux concepts:
 On appelle TENSION tout ce qui constitue un obstacle au
Maintien de la stabilité.
 Or on appelle Rétroaction le réglage des causes par les effets : Si
un comportement (cause) permet d’atteindre un objectif (effet)
malgré les tensions, le comportement s’en trouve renforcé.
Théories des Organisations
11
II- Fonctionnalisme dans différentes disciplines
1. Le fonctionnalisme en anthropologie ;
2. Le fonctionnalisme en sociologie ;
3. Le fonctionnalisme en Politique ;
4. Le fonctionnalisme en philosophie d’esprit.
Théories des Organisations
12
1 - Fonctionnalisme en anthropologie
 Il a été initié par Bronislaw Malinowski et Radcliffe-
Brown.
 Ce courant veut apposer à chaque fait social une ou des
fonctions qui le déterminent. Autrement dit, chaque
élément de la culture possède une certaine tâche à
accomplir -une fonction-, qui présente une part
irremplaçable de la totalité organique. Théories des Organisations
13
1 - Fonctionnalisme en anthropologie
 Le fonctionnalisme s'intéresse au présent. La culture
doit être vue dans une perspective synchronique.
 Ce courant a connu ses limites, notamment sur le fait
de réduire les réalités culturelles, néanmoins il subsiste
encore aujourd'hui sa méthode de l'observation
participante.
Théories des Organisations
14
1 - Fonctionnalisme en anthropologie
 Les prémisses du fonctionnalisme apparaissent avec
Émile Durkheim et Herbert Spencer .
 La fonction devient un principe explicatif : tout organe
a une fonction (comme dans le corps humain). Les
organes de la société ont pour fonction d'assurer la
cohésion sociale (lien social entre les individus).
Théories des Organisations
Bronislaw Kaspar Malinowski
 (1884-1942), est un Anthropologue, ethnologue et
sociologue polonais.
 Il a entreprit des études à l'Université de Cracovie. Il a
prit des cours de philosophie entre 1902 et 1906 puis
obtient un doctorat en économie en 1908. Entre 1910
et 1913 il a étudié à la London School of Economics
and Political Science au Royaume-Uni.
15 Théories des Organisations
Bronislaw Kaspar Malinowski
 Malinowski est connu pour avoir inventé l'anthropologie
de terrain, et sa méthode privilégiée : l'observation
participante.
 Il reste également célèbre pour sa formulation d'une
nouvelle interprétation anthropologique, le
fonctionnalisme, réaction à l'évolutionnisme et au
diffusionnisme.
16 Théories des Organisations
Radcliffe-Brown (1881-1955)
 C’est un anthropologue britannique.
 En 1910, il a étudié la parenté et l'organisation sociale des
tribus d'Australie occidentale.
 En 1916, il est directeur de l'éducation dans le royaume
de Tonga (Polynésie), puis il a occupé de 1921 à 1925 la
chaire d'anthropologie de Cape Town (Union Sud-
Africaine).17 Théories des Organisations
Radcliffe-Brown (1881-1955)
 Il a enseigné à Chicago de 1931 à 1937 avant d'occuper la
chaire d'anthropologie sociale à l'université d'Oxford.
 Il a justifié les enquêtes de terrain et considère qu'elles
doivent constituer le souci majeur de l'anthropologue.
 Plus qu'un théoricien, Radcliffe-Brown est un homme de
terrain.
18 Théories des Organisations
Radcliffe-Brown (1881-1955)
 Radcliffe-Brown définira la structure sociale comme
étant un arrangement de personnes ayant entre elles des
relations institutionnellement contrôlées ou définies.
 Il abordera aussi la notion de « fonction » à partir des
travaux de Durkheim : il s'agit de la relation qui existe
entre la structure sociale et le processus de vie sociale.
19 Théories des Organisations
David Émile Durkheim
 David Émile Durkheim (1858, 1917) est un sociologue français et l'un des
fondateurs de la sociologie moderne.
 Durkheim apparaît pour beaucoup comme le père fondateur de la
sociologie française.
 En effet, s'il ne fut pas le premier sociologue en France, il est le premier à
s'engager pour faire de la sociologie une discipline autonome se
distinguant des autres sciences sociales concurrentes comme la
psychologie et la philosophie.
20 Théories des Organisations
David Émile Durkheim
 Tout d'abord, il œuvre à asseoir la sociologie comme indépendante
institutionnellement parlant. Ainsi il écrivit en ouverture de son cours de
science sociale en 1888 que "le seul moyen de démontrer que la
sociologie est possible, c'est de faire voir qu'elle existe et qu'elle vit".
 Il va alors profiter de son statut de professeur pour commencer la diffusion
d'un esprit sociologique dans des cours à l'université comme sur la famille,
la solidarité sociale, le suicide, la sociologie criminelle, le socialisme, la
religion, la pédagogie ou l'histoire de la sociologie.
21 Théories des Organisations
David Émile Durkheim
 Ainsi, Durkheim par ses cours et sa revue posera les bases d'une
sociologie française comme science autonome comprenant des cours,
un objet, une revue et une démarche spécifique. De plus, il sera
l'écrivain de célèbres ouvrages de sociologie tels que :
 De la Division du travail social (1893);
 Les Règles de la méthode sociologique (1895);
 Le Suicide (1897);
 Les Formes élémentaires de la vie religieuse (1912).
22 Théories des Organisations
23
2 - Le fonctionnalisme en sociologie
 Le succès du fonctionnalisme peut sembler paradoxal
dans la mesure où les deux grands auteurs qui l'ont fait
connaître ont eu des positions relativement différentes.
 Les deux sociologues produiront cependant leurs
ouvrages essentiels à la même période et partagent tout
de même quelques conceptions communes.
Théories des Organisations
24
2 - Le fonctionnalisme en sociologie
 D'un côté, Talcott Parsons produisit une « théorie générale de
l'action » qui visait à dépasser les clivages disciplinaires et à saisir
les relations entre personnalité, culture, système social et
économie.
 De l'autre côté, Robert K. Merton propose un fonctionnalisme «
modéré » et appelle de ses vœux la naissance de « théories de
moyenne portée ».
Théories des Organisations
Talcott Edger Parsons
 Sociologue américain (1902 -1979).
 Il a élaboré une théorie qu'il appelle fonctionnalisme systémique
de l'action, qui emprunte des éléments à différents auteurs
(Sigmund Freud, Emile Durkheim, Max Weber, Vilfredo Pareto
...) et qui a permis de développer différentes approches plus
opératoires de la socialisation
25 Théories des Organisations
Talcott Edger Parsons
 Il sortit de l'université de Amherst avec une dominante en
biologie, loisir et tourisme, et en philosophie.
 Après Amherst, il entra à l'école économique de Londres
où il fut exposé aux travaux de Harold Laski, R.H Tawney,
Bronislaw Malinowski et Leonard Trelawny Hobhouse.
 Il va ensuite à l'université de Heidelberg où il reçoit son
diplôme en sociologie et économie.
26 Théories des Organisations
Robert King Merton
 Sociologue américain (1910-2003);
 Après des études à la Temple University puis à Havard où il
soutient sa thèse de doctorat en 1936, il débute sa carrière
universitaire à Havard et la poursuit à Tulane, où il devient
directeur du département de sociologie.
27 Théories des Organisations
Robert King Merton
 Considéré comme l’un des premiers sociologues élus à
l’académie nationale des sciences et le seul à avoir reçu la
médaille nationale des sciences en 1994.
 De son œuvre vaste et reflétant des intérêts multiples, deux
ouvrages ont notamment atteint une large renommée: théorie
sociale et structure sociale (1949) et la sociologie de la science
(1973).
28 Théories des Organisations
29
2 - Le fonctionnalisme en sociologie
 En 1937, Talcott Parsons fait paraître The Structure of social
action. Sa théorie n'y est pas achevée mais elle constitue une
synthèse forte des idées de Weber, Marshall, Pareto et Durkheim.
 L'action individuelle y est présentée comme volontaire, mais non
comme la simple recherche de son intérêt privé.
 C'est au début des années 50, quand Parsons publie en 1951 The
social system et Toward a general theory of action, que sa sociologie
aboutit à une analyse complète de la société, qui doit, selon Parsons,
permettre de saisir aussi bien le fonctionnement du système social,
de la culture, de l'économie ou la formation de la personnalité
individuelle.
Théories des Organisations
30
2 - Le fonctionnalisme en sociologie
 Son œuvre fait figure d'exception dans le cadre d'une sociologie
américaine qui est plus attachée à l'observation ou au recueil
statistique qu'à la théorisation. L'œuvre de Parsons vise en effet à
décrire un mode de fonctionnement idéal, celui d'un système ou d'une
structure fonctionnelle.
 L'ouvrage principal de Robert K. Merton, Social Theory and Social
Structure paraît en 1949, peu de temps donc avant que Parsons ne
présente sa « grande théorie ». Merton y développe une vision de la
sociologie plus en phase avec l'empirisme de la sociologie américaine.
Théories des Organisations
31
2 - Le fonctionnalisme en sociologie
 Les idées de Merton, plus simples, seront également
plus largement reprises. Demandant aux sociologues
de produire des théories de « moyennes portées » il
s'investira particulièrement dans la sociologie des
sciences.
Théories des Organisations
32
3 - Le fonctionnalisme en politique
 Le fonctionnalisme part de l’idée « qu’un moyen
efficace pour expliquer les phénomènes et surtout les
institutions, les mœurs et les usages sociaux est de
rendre compte des fonctions qu’ils remplissent ou du
rôle qu’ils jouent ».
Théories des Organisations
33
4 - Le fonctionnalisme en philosophie d’esprit
 Selon le fonctionnalisme, l’esprit est comparable à une machine,
à l’ordinateur en particulier. Le fonctionnalisme en philosophie
s’inscrit dans la foulée de la recherche en intelligence artificielle.
 L’esprit, tout comme la machine, c’est l’ensemble des relations
de cause et d’effet des états mentaux internes.
 Le fonctionnalisme est une théorie qui définit l’esprit de cette
façon, c'est-à-dire en termes de relations causales des états
mentaux. Théories des Organisations
34
4 - Le fonctionnalisme en philosophie d’esprit
 La théorie fonctionnaliste comporte trois types de spécification :
 les spécifications d’entrées, les spécifications qui stipulent le genre de
choses qui causent les états mentaux chez les personnes;
 les spécifications des états internes qui décrivent les interactions causales
des états mentaux;
 les spécifications de sorties qui disent quels genres d’actions ou de
comportements sont causés par les états mentaux.
Théories des Organisations
35
III- Les approches du fonctionnalisme
1. Fonctionnalisme absoluMalinowski;
2. Fonctionnalisme relativiséMerton;
3. Structuro-fonctionnalisme.
Théories des Organisations
36
1 - Fonctionnalisme absolu : Malinowsk
 Malinowski développe l’idée suivante : Dans une culture
chaque élément a une fonction, comparable à celle
d’un organe dans un corps vivant, et répond à un
besoin.
 Dans la plupart de ses études, il a employé une approche
holistique et a traité la culture avec une vision de système
d’habitudes collectives.
Théories des Organisations
37
1 - Fonctionnalisme absolu : Malinowsk
 Les travaux sur la culture comparée ont posé les jalons d’une théorie
scientifique de la conduite humaine que Malinowski était le
fondateur.
 Il a utilisé sa théorie fonctionnelle pour définir la culture. Ce courant
résulte de la croyance de Malinowski que toutes les composantes de
la société s’enclenchent pour former un système bien équilibré.
 L’originalité de l’étude de la culture de Malinowski est qu’il a montré
que la psychologie individuelle dépend du contexte culturel.
Théories des Organisations
38
1 - Fonctionnalisme absolu : Malinowsk
 La culture représente tout ce qui est acquis à l’individu par la
société et tout ce qui est transmis lors du processus de
socialisation.
 C’est un tout complexe, une totalité qui inclut les connaissances,
les croyances, l’art, la morale, les lois, les coutumes, les ustensiles,
les biens de consommation, les chartes organiques régulant les
groupements sociaux et toute autre habitude acquise par l’homme
en tant que membre de la société dans laquelle il vit. Théories des Organisations
39
1 - Fonctionnalisme absolu : Malinowsk
 Cette définition de la culture se situe dans l’analyse
fonctionnelle, analyse qui définit la fonction comme étant la
satisfaction d’un besoin au moyen d’une activité.
 La culture est vue comme un tout indivisible où entrent des
institutions qui sont autonomes et qui communiquent, ces
institutions qui sont des accords naturels sur un ensemble de
valeurs traditionnelles qui rassemblent les êtres humains.
Théories des Organisations
40
1 - Fonctionnalisme absolu : Malinowsk
Mode de démonstration
 Dans son ouvrage, Malinowski met en place sa
démarche qui consiste à chercher les lois, les procès
ainsi que des produits culturels qui permettent de lier
l’objet à la technique, la technique à l’activité
économique et l’activité économique à un besoin vital.
Théories des Organisations
41
1 - Fonctionnalisme absolu : Malinowsk
 Peu à peu, avec le développement des courants
théoriques, Malinowski est allé pour une visée qui
argumente en quelques sortes l’approche
positiviste lorsqu’il sentait un désir scientifique de
comprendre la culture comme totalité à travers
l’étude comparée des espèces.
Théories des Organisations
42
1 - Fonctionnalisme absolu : Malinowsk
 Positivisme
Le positivisme scientifique affirme que l'esprit scientifique va, par une loi
inexorable du progrès de l'esprit humain.
En devenant « positif », l'esprit renoncerait à la question « pourquoi ? », c'est-
à-dire à chercher les causes premières des choses.
Il se limiterait au « comment », c'est-à-dire à la formulation des lois de la
nature, exprimées en langage mathématique, en dégageant, par le moyen
d'observations et d'expériences répétées, les relations constantes qui unissent
les phénomènes, et permettent d'expliquer la réalité des faits.
Théories des Organisations
43
2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton
 Muni de l'idée directrice suivant laquelle les actions des
individus engendrent une vaste panoplie de conséquences non
intentionnelles que les sciences sociales doivent impérativement
étudier de près, Merton procéda seize ans plus tard, dans son
plus important ouvrage de théorie et de méthodologie (Social
Theory and Social Structure, 1957), à une réforme du
fonctionnalisme, en proposant les catégories de fonction latente
(classe des conséquences non voulues des actions humaines qui
sont stabilisatrices pour un système donné) et de dysfonction
latente (classe des conséquences non voulues qui perturbent
l'équilibre d'un système). Théories des Organisations
44
2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton
 L'ambition des fonctionnalistes mertoniens de la communication,
dans un tel cadre, est de faire voir que la communication est un
rouage central de la reproduction de l'ordre social.
 Le spécialiste des phénomènes de communication au sein de l'``école
mertonienne'' de sociologie, Charles Wright, a formulé en ces termes
la question qui selon lui doit être au centre de l'analyse fonctionnelle
des communications de masse: quelles sont les fonctions et
dysfonctions, latentes et manifestes, des communications de masse
sur les individus, les groupes sociaux, les systèmes culturels et la
société dans son ensemble.
Théories des Organisations
45
2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton
 La nature humaine doit être comprise dans le sens de
déterminisme biologique, c'est-à-dire que l’homme doit
sacrifier aux fonctions biologiques. Les besoins
élémentaires sont les conditions biologiques dont la
satisfaction est indispensable à la survivance de
l’individu et du groupe, d’où la culture se perpétue.
Théories des Organisations
46
2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton
 La conduite organisée se base sur le concept de besoins. Tous ces
besoins et ces fonctions physiologiques ont nécessairement un aspect
culturel.
 Donc toute culture est formée par des séquences vitales
permanentes, chacune est articulée autour de trois phases successives
à savoir :
 La tendance qui prend naissance dans un état physiologique de
l’organisme.
 Les actes physiologiques qui correspondent à chaque tendance.
 Les résultats des activités physiologiques.
Théories des Organisations
47
2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton
 Merton introduira les notions de "fonction manifeste"
et "fonction latente" employées par Sigmund Freud -
bien entendu dans un autre contexte, celui de l'analyse
psychologique-, pour caractériser, d'une part, "les
conséquences objectives qui, pour une unité
déterminée (individus, groupes, société globale),
contribuent en pleine conscience à son ajustement ou
à son adaptation", d'autre part "des conséquences du
même ordre, mais involontaires et inconscientes".
Théories des Organisations
48
2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton
 Grâce au concept de "fonction latente" le sociologue
pourrait alors, selon Merton, découvrir qu'un
comportement social remplit des fonctions pour le
groupe qui sont très éloignées du but avoué du
comportement.
Théories des Organisations
49
2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton
 Mais, et c'est la deuxième remarque importante de
Merton, de même qu'une seule fonction peut être
remplie par des éléments (rites, coutumes, institutions,
etc.) interchangeables (notion d’ "équivalents" ou de
"substituts fonctionnels"), de même un seul élément
peut avoir plusieurs fonctions latentes dépendant des
sous-groupes sur lesquels se répercutent les
conséquences observables.
Théories des Organisations
50
2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton
 Enfin, et c'est la troisième remarque importante de
Merton, un élément peut avoir à la fois des
conséquences fonctionnelles, c'est-à-dire contribuer à
l'adaptation ou à l'ajustement du système en question,
et dysfonctionnelles, c'est-à-dire gêner cette adaptation
ou ajustement - tout comme il peut avoir des
conséquences non fonctionnelles.
Théories des Organisations
51
2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton
 Chez Parsons, le problème central est celui d'expliquer la
stabilité, l'équilibre ou, tout simplement l'existence, la survie
d'un système social. À cette fin, il est postulé que le système
social est un système autorégulé : il comporte des sous-systèmes
dont le fonctionnement constitue le processus de satisfaction
des besoins ou des prérequis qui assure l'existence ou la survie
du système total. La notion de "fonction" est donc chez Parsons
pratiquement équivalente à celle de "satisfaction de besoins
systémiques".
Théories des Organisations
52
3 - Structuro-fonctionnalisme
 Le structuro-fonctionnalisme est l’école de pensée en
sociologie des organisations qui partit des concepts des
fonctionnalistes pour analyser les organisations.
 Parmi ses auteurs, on cite entre autres :
 Merton
 Selznick
 Parsons
 Katz & kahn Théories des Organisations
53
3 - Structuro-fonctionnalisme : Merton
 Robert Merton s’est intéressé aux théories de « Portée intermédiaire »
en montrant comment le phénomène américain de la politique
dominée par le « boss », considéré de longue date par les libéraux
comme « dysfonctionnel » pour la société peut remplir d’importantes
fonctions « latentes », en particulier en donnant un moyen de s’élever
dans la société à des groupes qui, sans cela, seraient réduits à la
situation opposée.
Théories des Organisations
54
3 - Structuro-fonctionnalisme : Merton
 Dans la perspective du chercheur en organisation, l’approche de
Merton peut apporter quelques lumières. Le comportement dans les
organisations, comme ailleurs, n’est pas toujours ce qu’il paraît être.
 Les conséquences de l’action peuvent être très différentes de celle qui
étaient voulues: ce que l’on pense souvent être « mauvais » pour une
organisation peut, après une étude serrée, s’avérer remplir des fonctions
vitales.
 De même le conflit peut, selon l’analyse de Merton, remplir des
fonctions latentes dans une société ou dans les organisations qui en font
partie.
Théories des Organisations
55
3 - Structuro-fonctionnalisme : Selznick
Les moyens d’actions sont récalcitrants.
 La contribution de Selznick est particulièrement
intéressante puisqu’elle constitue la première
application systémique d’une perspective
fonctionnaliste à l’étude des organisations.
Théories des Organisations
56
3 - Structuro-fonctionnalisme : Selznick
Les moyens d’actions sont récalcitrants.
 En cherchant à satisfaire ses besoins, une organisation
est affrontée à la tendance de ses composantes à résister
aux actions qui ne servent pas leurs propres objectifs.
 Selznick appelle ce problème « récalcitrance » les gens
sont récalcitrants (indociles) parcequ’ils agissent avec
toutes leur personnalité et non simplement en fonction
de leurs rôles organisationnels formels et étroitement
définis.
Théories des Organisations
57
3 - Structuro-fonctionnalisme : Talcott Parson
Le système social
 Parson définit l’organisation comme « un système
social organisé pour la réalisation d’un type déterminé
de but ».
 Pour lui le concept de fonction implique une
conception des aspects systématiques de la société et
de ses composantes, dont les organisations.
Théories des Organisations
58
3 - Structuro-fonctionnalisme : Talcott Parson
Le système social
 Le système social de Parson cherche à montrer
comment un réseau de systèmes et de sous-système
imbriqués fonctionne et, par ce moyen satisfont les
besoins des autres système.
 Par l’intégration des systèmes sociaux. Pour rendre ses
systèmes cohérents, Parson emploie le concept de de
système de valeur essentielle ou d’orientations
communes vers l’action qui, affirme Parson est à la
base de toutes sociétés. Théories des Organisations
59
3 - Structuro-fonctionnalisme : Talcott Parson
Le système social
 L’approche de Parson consiste à voir les organisations
comme des Micro-Sociétés. Il y est aidé par le fait que
les organisations paraissent avoir nombre de
caractéristiques des systèmes sociaux qui apparaissent
de façon beaucoup plus nette que lorsqu'on s’occupe
d’une société.
Théories des Organisations
60
3 - Structuro-fonctionnalisme : Katz et Kahn
La théorie du système ouvert
 Les deux auteurs représentent une tendance de la
sociologie industrielle américaine à s’éloigner de la
perspective psychologie limitée des chercheurs de
Hawthorne et à se tourner vers le concept
fonctionnaliste de système.
Théories des Organisations
61
3 - Structuro-fonctionnalisme : Katz et Kahn
La théorie du système ouvert
 Katz et Kahn affirment que la perspective du système
ouvert a l’avantage de montrer comment une
organisation atteint la stabilité par apports qu’elle reçoit
de l’environnement sous forme de biens et de services.
Théories des Organisations
62
3 - Structuro-fonctionnalisme : Katz et Kahn
La théorie du système ouvert
 Ils ont cherché à résoudre le premier problème de
l’analyse fonctionnelle: La définition du système et de
ses frontières. Ils soutiennent que la nature du système
peut facilement être établie grâce aux termes
communément employé pour désigner les
organisations.
Théories des Organisations
63
IV- Paradigme fonctionnaliste et analyse des
organisations
 Postulat de base:
L’organisation est considérée comme un
système en équilibre à l’intérieur duquel
règnent l’ordre, l’harmonie et le
consensus.
Théories des Organisations
64
IV- Paradigme fonctionnaliste et analyse des
organisations
 Les différentes écoles se différencient les unes des autres par les
moyens privilégiés qu’elles utilisent pour atteindre leur équilibre et
assurer l’autoconservation de l’organisation.
 4 écoles sont distinguées à l’intérieur du paradigme fonctionnaliste:
 L’école classique et la théorie wébérienne de la bureaucratie;
 L’école des relations humaines et la théorie des cercles vicieux de la
bureaucratie;
 L’école de la prise de décision;
 L’école systémique.
Théories des Organisations
65
1 - L’école classique et la théorie wébérienne de
la bureaucratie
 L’école classique s’est développée au début du 20e
siècle et a pris deux directions différentes:
 L’organisation scientifique du travail (OST);
 L’organisation administrative du travail (OAT).
Théories des Organisations
66
1 - L’école classique et la théorie wébérienne
de la bureaucratie
 Le modèle wébérien de bureaucratie ou d’organisation moderne,
présente des similitudes avec l’école classique.
 Objectif de productivité accrue chez les classiques devient la
rationalisation et l’efficacité;
 Le « One best way » des classiques prend la forme des
caractéristiques bureaucratiques que toute organisation doit
posséder pour fonctionner rationnellement (structure
hiérarchique et délégation du pouvoir, division de travail et
spécialisation des tâches, règles, …).
Théories des Organisations
67
1 - L’école classique et la théorie wébérienne
de la bureaucratie
 Organisation = Mécanique.
 Ensemble d’éléments formels, agencés les uns par rapport
aux autres et à partir desquels découle une efficacité plus ou
moins grande de l’organisation.
 Rationalité illimitée: permet de trouver les meilleures façons de
produire et de gérer efficacement l’organisation.
Théories des Organisations
68
2 - L’école des relations humaines et la théorie
des cercles vicieux de la bureaucratie
2 orientations
École
interactionniste
L’étude des
petits groupes
Théories des Organisations
69
2 - L’école des relations humaines et la théorie
des cercles vicieux de la bureaucratie
 Les principales études portant sur les cercles vicieux
bureaucratiques sont celles de :
 MERTON;
 GOULDNER;
 SELZNICK;
 CROZIER.
Théories des Organisations
70
2 - L’école des relations humaines et la théorie
des cercles vicieux de la bureaucratie
 Merton et Gouldner ont montré comment les règles d’une
organisation ont des conséquences fonctionnelles et
dysfonctionnelles pour l’organisation.
 Merton:
 Elles sont source de ritualisme, engendrant un esprit de
classe chez ceux qui les appliquent;
 Elles créent de l’insatisfaction auprès de la clientèle.
Théories des Organisations
71
2 - L’école des relations humaines et la théorie
des cercles vicieux de la bureaucratie
 Gouldner
 Elles font en sorte que les individus s’ajustent à un seuil minimal de
production.
 Selznick
 Il a analysé les conséquences dysfonctionnelles de la délégation du
pouvoir qui entraîne une optimisation des sous-objectifs, au détriment
des objectifs plus généraux de l’organisation.
Théories des Organisations
72
3 - L’école de la prise de décision
 Pour Simon, c’est la prise de décision qui donne cohérence
et consistance à l’organisation.
 L’analyse organisationnelle par le biais de la prise de
décision est un moyen de réconcilier le type de rationalité
mis de l’avant par l’OST et l’OAT.
 Simon rejette le concept de rationalité illimitée pour le
remplacer par celui d’une rationalité limitée et partagée.
Théories des Organisations
73
3 - L’école de la prise de décision
 La rationalité est limitée puisque les individus ont des connaissances et
des habiletés limitées et qu’ils ont des valeurs personnelles les incitant à
choisir certaines directions plutôt que d’autres.
 La rationalité est partagée puisqu’elle n’est pas le propre seulement de
l’entrepreneur et du dirigeant d’entreprise, mais oriente les choix de tous
les membres de l’organisation, quel que soit le niveau auquel ils se
trouvent.
Théories des Organisations
74
3 - L’école de la prise de décision
 L’approche de Simon bien que remettant en cause la
rationalité illimitée de l’école classique, cherche à faire
reculer les frontières de la rationalité limitée,
principalement par ses travaux sur l’intelligence artificielle
qui visent à programmer les processus de prise de décision.
 La rationalité devient à nouveau illimitée par le biais d’une
rationalité programmée.
Théories des Organisations
75
3 - L’école de la prise de décision
 L’école de la prise de décision est fondamentalement fonctionnaliste:
 Élaborer des politiques dont l’impact est déterminant pour
l’organisation;
 Les échelons inférieurs traduisent ces décisions en un ensemble de
décisions détaillées;
 L’organisation est maintenue en équilibre par l’existence d’une balance
entre la contribution et la rétribution des différents individus et groupes;
 L’existence de rationalités différentes ne conduit nullement à élaborer
une théorie des relations de pouvoir et de conflit au sein des
organisations.
Théories des Organisations
76
4 - L’école systémique
 Dans les années 60, la théorie des systèmes est devenue une des
grilles analytiques les plus utilisées pour l’étude de l’organisation
formelle.
 Considérer l’organisation comme un système consiste à la
définir comme « un ensemble de parties reliées les unes aux
autres et en interaction les unes avec les autres ».
 L’organisation peut être définie aussi comme un système qui
importe certains éléments de son environnement, les transforme
et les exporte vers l’environnement. Théories des Organisations
77
4 - L’école systémique
 Lorsqu’une organisation formelle est définie comme
un système ouvert, ceci ne signifie pas simplement que
cette organisation est engagée dans un processus
d’échange avec les divers éléments de son
environnement, mais que ces échanges sont essentiels
pour assurer la viabilité du système, sa capacité de se
reproduire et de se transformer. Théories des Organisations
78
4 - L’école systémique
 L’approche systémique est essentiellement
fonctionnaliste:
 L’organisation doit maintenir un équilibre entre ses
intrants, son processus de transformation et ses extrants;
 Ce sont les processus de feed-back qui permettent à
l’organisation d’atteindre un équilibre à la fois interne et
externe face à son environnement.
Théories des Organisations
79
V- Le paradigme fonctionnaliste et sa
conception de l’organisation
 Quatre façons de concevoir l’organisation:
 Conception systémique et synchronique de
l’organisation;
 Conception téléologique de l’organisation;
 Conception a – historique de l’organisation;
 Conception intégratrice et non conflictuelle de
l’organisation.
Théories des Organisations
80
CONCLUSION
Théories des Organisations
Merci de votre attention
Hajar EL GUERI
Hanae GUENNOUNI
Théories des organisations
TAHROUCH Mohammed

Contenu connexe

Tendances

Cours epistémologie outils méthodologiques
Cours epistémologie outils méthodologiquesCours epistémologie outils méthodologiques
Cours epistémologie outils méthodologiquesbouchra elabbadi
 
Découvrir l'entrepreneuriat social
Découvrir l'entrepreneuriat socialDécouvrir l'entrepreneuriat social
Découvrir l'entrepreneuriat socialEnactusFrance
 
Résumé des théories des organisations
Résumé des théories des organisationsRésumé des théories des organisations
Résumé des théories des organisationsMohammed Reddam
 
Entrepreneuriat social
Entrepreneuriat socialEntrepreneuriat social
Entrepreneuriat socialTayssirLimem
 
Mémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et Communication
Mémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et CommunicationMémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et Communication
Mémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et CommunicationPauline DUVAL
 
La théorie diffusionniste
La théorie diffusionnisteLa théorie diffusionniste
La théorie diffusionnisteSouad Azizi
 
Le développment-durable
Le développment-durableLe développment-durable
Le développment-durableCDILEF
 
La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...
La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...
La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...yasmine345
 
Ecoles des relations humaines (1)
Ecoles des relations humaines (1)Ecoles des relations humaines (1)
Ecoles des relations humaines (1)elhassan2007
 
Mémoire M2 Culture d'entreprise et communication en péridoe de fusion
Mémoire M2 Culture d'entreprise et communication en péridoe de fusionMémoire M2 Culture d'entreprise et communication en péridoe de fusion
Mémoire M2 Culture d'entreprise et communication en péridoe de fusionJulie Chopin
 
Cours Techniques d'Expression & de Communication I - Initiation- ENSASafi Mor...
Cours Techniques d'Expression & de Communication I - Initiation- ENSASafi Mor...Cours Techniques d'Expression & de Communication I - Initiation- ENSASafi Mor...
Cours Techniques d'Expression & de Communication I - Initiation- ENSASafi Mor...Rednef68 Rednef68
 
Introduction à la communication interpersonnelle
Introduction à la communication interpersonnelleIntroduction à la communication interpersonnelle
Introduction à la communication interpersonnellemaggica
 
Mémoire Master I Pauline Duval - La QVT et la conduite du changement
Mémoire Master I  Pauline Duval - La QVT et la conduite du changementMémoire Master I  Pauline Duval - La QVT et la conduite du changement
Mémoire Master I Pauline Duval - La QVT et la conduite du changementPauline DUVAL
 
E management et teletravail en 2020.ppt
E management et  teletravail en 2020.pptE management et  teletravail en 2020.ppt
E management et teletravail en 2020.pptMARCEL NIZON, Marcel
 
Culture d'entreprise et intelligence économique
Culture d'entreprise et intelligence économiqueCulture d'entreprise et intelligence économique
Culture d'entreprise et intelligence économiqueProf. Jacques Folon (Ph.D)
 
LES OUTILS DE LA COMMUNICATION ORGANISATIONNELLE
LES OUTILS DE LA COMMUNICATION ORGANISATIONNELLELES OUTILS DE LA COMMUNICATION ORGANISATIONNELLE
LES OUTILS DE LA COMMUNICATION ORGANISATIONNELLEhervé Kouakou
 
Qu'est l'ingénierie pédagogique?
Qu'est l'ingénierie pédagogique?Qu'est l'ingénierie pédagogique?
Qu'est l'ingénierie pédagogique?fberaud
 

Tendances (20)

Présentation pfe
Présentation pfePrésentation pfe
Présentation pfe
 
Cours epistémologie outils méthodologiques
Cours epistémologie outils méthodologiquesCours epistémologie outils méthodologiques
Cours epistémologie outils méthodologiques
 
Découvrir l'entrepreneuriat social
Découvrir l'entrepreneuriat socialDécouvrir l'entrepreneuriat social
Découvrir l'entrepreneuriat social
 
Management historique
Management historiqueManagement historique
Management historique
 
Résumé des théories des organisations
Résumé des théories des organisationsRésumé des théories des organisations
Résumé des théories des organisations
 
Entrepreneuriat social
Entrepreneuriat socialEntrepreneuriat social
Entrepreneuriat social
 
Mémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et Communication
Mémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et CommunicationMémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et Communication
Mémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et Communication
 
La théorie diffusionniste
La théorie diffusionnisteLa théorie diffusionniste
La théorie diffusionniste
 
Le développment-durable
Le développment-durableLe développment-durable
Le développment-durable
 
La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...
La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...
La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...
 
Ecoles des relations humaines (1)
Ecoles des relations humaines (1)Ecoles des relations humaines (1)
Ecoles des relations humaines (1)
 
Mémoire M2 Culture d'entreprise et communication en péridoe de fusion
Mémoire M2 Culture d'entreprise et communication en péridoe de fusionMémoire M2 Culture d'entreprise et communication en péridoe de fusion
Mémoire M2 Culture d'entreprise et communication en péridoe de fusion
 
cours de communication
cours de communicationcours de communication
cours de communication
 
Cours Techniques d'Expression & de Communication I - Initiation- ENSASafi Mor...
Cours Techniques d'Expression & de Communication I - Initiation- ENSASafi Mor...Cours Techniques d'Expression & de Communication I - Initiation- ENSASafi Mor...
Cours Techniques d'Expression & de Communication I - Initiation- ENSASafi Mor...
 
Introduction à la communication interpersonnelle
Introduction à la communication interpersonnelleIntroduction à la communication interpersonnelle
Introduction à la communication interpersonnelle
 
Mémoire Master I Pauline Duval - La QVT et la conduite du changement
Mémoire Master I  Pauline Duval - La QVT et la conduite du changementMémoire Master I  Pauline Duval - La QVT et la conduite du changement
Mémoire Master I Pauline Duval - La QVT et la conduite du changement
 
E management et teletravail en 2020.ppt
E management et  teletravail en 2020.pptE management et  teletravail en 2020.ppt
E management et teletravail en 2020.ppt
 
Culture d'entreprise et intelligence économique
Culture d'entreprise et intelligence économiqueCulture d'entreprise et intelligence économique
Culture d'entreprise et intelligence économique
 
LES OUTILS DE LA COMMUNICATION ORGANISATIONNELLE
LES OUTILS DE LA COMMUNICATION ORGANISATIONNELLELES OUTILS DE LA COMMUNICATION ORGANISATIONNELLE
LES OUTILS DE LA COMMUNICATION ORGANISATIONNELLE
 
Qu'est l'ingénierie pédagogique?
Qu'est l'ingénierie pédagogique?Qu'est l'ingénierie pédagogique?
Qu'est l'ingénierie pédagogique?
 

En vedette

La théorie de la contingence
La théorie de la contingenceLa théorie de la contingence
La théorie de la contingenceChiraz Chebbi
 
Approche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteApproche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteAsma LAOUEDJ
 
أهداف أبرز النظريات المؤثرة في مجال تكنولوجيا التعليم
أهداف أبرز  النظريات المؤثرة في مجال تكنولوجيا التعليمأهداف أبرز  النظريات المؤثرة في مجال تكنولوجيا التعليم
أهداف أبرز النظريات المؤثرة في مجال تكنولوجيا التعليمamalasa
 
بيداغوجيا الإدماج
بيداغوجيا الإدماجبيداغوجيا الإدماج
بيداغوجيا الإدماجamine2005
 
النظرية البنائية الاجتماعية وعلاقتها بالويب2
النظرية البنائية الاجتماعية وعلاقتها بالويب2النظرية البنائية الاجتماعية وعلاقتها بالويب2
النظرية البنائية الاجتماعية وعلاقتها بالويب2Ola Hasab
 
البنائية الاجتماعية
البنائية الاجتماعيةالبنائية الاجتماعية
البنائية الاجتماعيةاحمد رضا
 
كتاب نظريات التعلم Pdf
كتاب نظريات التعلم Pdfكتاب نظريات التعلم Pdf
كتاب نظريات التعلم Pdfnoufa2003
 

En vedette (8)

La théorie de la contingence
La théorie de la contingenceLa théorie de la contingence
La théorie de la contingence
 
Approche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteApproche fonctionnaliste
Approche fonctionnaliste
 
أهداف أبرز النظريات المؤثرة في مجال تكنولوجيا التعليم
أهداف أبرز  النظريات المؤثرة في مجال تكنولوجيا التعليمأهداف أبرز  النظريات المؤثرة في مجال تكنولوجيا التعليم
أهداف أبرز النظريات المؤثرة في مجال تكنولوجيا التعليم
 
بيداغوجيا الإدماج
بيداغوجيا الإدماجبيداغوجيا الإدماج
بيداغوجيا الإدماج
 
النظرية البنائية الاجتماعية وعلاقتها بالويب2
النظرية البنائية الاجتماعية وعلاقتها بالويب2النظرية البنائية الاجتماعية وعلاقتها بالويب2
النظرية البنائية الاجتماعية وعلاقتها بالويب2
 
البنائية الاجتماعية
البنائية الاجتماعيةالبنائية الاجتماعية
البنائية الاجتماعية
 
Théories de la contingence
Théories de la contingenceThéories de la contingence
Théories de la contingence
 
كتاب نظريات التعلم Pdf
كتاب نظريات التعلم Pdfكتاب نظريات التعلم Pdf
كتاب نظريات التعلم Pdf
 

Similaire à Le Fonctionnalisme

prsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdf
prsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdfprsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdf
prsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdfELHAMRI1
 
Qu'est ce que la sociologie ?
Qu'est ce que la sociologie ? Qu'est ce que la sociologie ?
Qu'est ce que la sociologie ? Ndero Ngadoy
 
Les Approches et les méthodes de recherches en sciencs sociales
Les Approches et les méthodes de recherches en sciencs socialesLes Approches et les méthodes de recherches en sciencs sociales
Les Approches et les méthodes de recherches en sciencs socialesChems Eddine BOUKHEDIMI
 
Cours sociologie politique introduction
Cours sociologie politique introductionCours sociologie politique introduction
Cours sociologie politique introductionsuccube
 
GST02_Presentation_ouvrage_libraires
GST02_Presentation_ouvrage_librairesGST02_Presentation_ouvrage_libraires
GST02_Presentation_ouvrage_librairesMarion Schmitz
 
Sociologie de capitalisme
Sociologie de capitalismeSociologie de capitalisme
Sociologie de capitalisme赵巍 Wei ZHAO
 
Aux origine de la sociologie exemple de la socilogie francaise
Aux origine de la sociologie exemple de la socilogie francaiseAux origine de la sociologie exemple de la socilogie francaise
Aux origine de la sociologie exemple de la socilogie francaiseottmane oumani
 
Le paradigme interactionniste, Introduction aux théories de la communication ...
Le paradigme interactionniste, Introduction aux théories de la communication ...Le paradigme interactionniste, Introduction aux théories de la communication ...
Le paradigme interactionniste, Introduction aux théories de la communication ...Amar LAKEL, PhD
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. ClauzardDe la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzardphilip61
 
Ricoeur - idéologie et utopie
Ricoeur - idéologie et utopieRicoeur - idéologie et utopie
Ricoeur - idéologie et utopieanattaembe
 
Aux origines de la sociologie
Aux origines de la sociologieAux origines de la sociologie
Aux origines de la sociologieottmane oumani
 

Similaire à Le Fonctionnalisme (20)

prsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdf
prsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdfprsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdf
prsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdf
 
Qu'est ce que la sociologie ?
Qu'est ce que la sociologie ? Qu'est ce que la sociologie ?
Qu'est ce que la sociologie ?
 
Socio1
Socio1Socio1
Socio1
 
Les Approches et les méthodes de recherches en sciencs sociales
Les Approches et les méthodes de recherches en sciencs socialesLes Approches et les méthodes de recherches en sciencs sociales
Les Approches et les méthodes de recherches en sciencs sociales
 
Psychologie sociale. introd.
Psychologie sociale. introd.Psychologie sociale. introd.
Psychologie sociale. introd.
 
Cours sociologie politique introduction
Cours sociologie politique introductionCours sociologie politique introduction
Cours sociologie politique introduction
 
Michel crozier
Michel crozierMichel crozier
Michel crozier
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955
 
GST02_Presentation_ouvrage_libraires
GST02_Presentation_ouvrage_librairesGST02_Presentation_ouvrage_libraires
GST02_Presentation_ouvrage_libraires
 
Pierre bourdieu le maitre à pesnser (1)
Pierre  bourdieu le maitre à pesnser (1)Pierre  bourdieu le maitre à pesnser (1)
Pierre bourdieu le maitre à pesnser (1)
 
Communication.livre
Communication.livreCommunication.livre
Communication.livre
 
Sociologie de capitalisme
Sociologie de capitalismeSociologie de capitalisme
Sociologie de capitalisme
 
Aux origine de la sociologie exemple de la socilogie francaise
Aux origine de la sociologie exemple de la socilogie francaiseAux origine de la sociologie exemple de la socilogie francaise
Aux origine de la sociologie exemple de la socilogie francaise
 
Le paradigme interactionniste, Introduction aux théories de la communication ...
Le paradigme interactionniste, Introduction aux théories de la communication ...Le paradigme interactionniste, Introduction aux théories de la communication ...
Le paradigme interactionniste, Introduction aux théories de la communication ...
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. ClauzardDe la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
 
Ricoeur - idéologie et utopie
Ricoeur - idéologie et utopieRicoeur - idéologie et utopie
Ricoeur - idéologie et utopie
 
La theorie pragmatiste_de_l_action_collective
La theorie pragmatiste_de_l_action_collectiveLa theorie pragmatiste_de_l_action_collective
La theorie pragmatiste_de_l_action_collective
 
Texte de cadrage final
Texte de cadrage finalTexte de cadrage final
Texte de cadrage final
 
Aux origines de la sociologie
Aux origines de la sociologieAux origines de la sociologie
Aux origines de la sociologie
 

Plus de Hajar EL GUERI

DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANCIÈRE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUST...
DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANCIÈRE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUST...DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANCIÈRE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUST...
DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANCIÈRE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUST...Hajar EL GUERI
 
DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANC IERE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUS...
DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANC IERE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUS...DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANC IERE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUS...
DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANC IERE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUS...Hajar EL GUERI
 
COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER
COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER
COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER Hajar EL GUERI
 
Audit entre éthique et déontologie
Audit entre éthique et déontologie Audit entre éthique et déontologie
Audit entre éthique et déontologie Hajar EL GUERI
 
Expose - l’audit légale entre la déontologie d’étiques
Expose - l’audit légale entre la déontologie d’étiquesExpose - l’audit légale entre la déontologie d’étiques
Expose - l’audit légale entre la déontologie d’étiquesHajar EL GUERI
 
Management stratégique en PME - Olivier Toress
Management stratégique en PME - Olivier ToressManagement stratégique en PME - Olivier Toress
Management stratégique en PME - Olivier ToressHajar EL GUERI
 
Rapport marketing international-stratégies d'adaptation-cas de MCDO
Rapport marketing international-stratégies d'adaptation-cas de MCDORapport marketing international-stratégies d'adaptation-cas de MCDO
Rapport marketing international-stratégies d'adaptation-cas de MCDOHajar EL GUERI
 
Rapport marketing - cas de SMAP
Rapport marketing - cas de SMAPRapport marketing - cas de SMAP
Rapport marketing - cas de SMAPHajar EL GUERI
 
Rapport l’impact des erp sur la performance des multinationales - cas de l’...
Rapport   l’impact des erp sur la performance des multinationales - cas de l’...Rapport   l’impact des erp sur la performance des multinationales - cas de l’...
Rapport l’impact des erp sur la performance des multinationales - cas de l’...Hajar EL GUERI
 
Les opérations de règlement
Les opérations de règlement  Les opérations de règlement
Les opérations de règlement Hajar EL GUERI
 
Les bonnes pratiques en informatique - Référentiel ITIL
Les bonnes pratiques en informatique - Référentiel ITIL  Les bonnes pratiques en informatique - Référentiel ITIL
Les bonnes pratiques en informatique - Référentiel ITIL Hajar EL GUERI
 

Plus de Hajar EL GUERI (20)

DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANCIÈRE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUST...
DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANCIÈRE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUST...DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANCIÈRE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUST...
DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANCIÈRE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUST...
 
DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANC IERE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUS...
DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANC IERE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUS...DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANC IERE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUS...
DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE FINANC IERE DES GRANDES ENTREPRISES DE L’INDUS...
 
Formations 2021
Formations 2021Formations 2021
Formations 2021
 
COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER
COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER
COURS AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER
 
GUIDE AUDINORD
GUIDE AUDINORDGUIDE AUDINORD
GUIDE AUDINORD
 
Audit entre éthique et déontologie
Audit entre éthique et déontologie Audit entre éthique et déontologie
Audit entre éthique et déontologie
 
Expose - l’audit légale entre la déontologie d’étiques
Expose - l’audit légale entre la déontologie d’étiquesExpose - l’audit légale entre la déontologie d’étiques
Expose - l’audit légale entre la déontologie d’étiques
 
Management stratégique en PME - Olivier Toress
Management stratégique en PME - Olivier ToressManagement stratégique en PME - Olivier Toress
Management stratégique en PME - Olivier Toress
 
Rapport ms des PME
Rapport  ms des PMERapport  ms des PME
Rapport ms des PME
 
Rapport marketing international-stratégies d'adaptation-cas de MCDO
Rapport marketing international-stratégies d'adaptation-cas de MCDORapport marketing international-stratégies d'adaptation-cas de MCDO
Rapport marketing international-stratégies d'adaptation-cas de MCDO
 
Rapport marketing - cas de SMAP
Rapport marketing - cas de SMAPRapport marketing - cas de SMAP
Rapport marketing - cas de SMAP
 
Rapport l’impact des erp sur la performance des multinationales - cas de l’...
Rapport   l’impact des erp sur la performance des multinationales - cas de l’...Rapport   l’impact des erp sur la performance des multinationales - cas de l’...
Rapport l’impact des erp sur la performance des multinationales - cas de l’...
 
Fonds de commerce
Fonds de commerce Fonds de commerce
Fonds de commerce
 
Les opérations de règlement
Les opérations de règlement  Les opérations de règlement
Les opérations de règlement
 
Externalisation scm
Externalisation scm Externalisation scm
Externalisation scm
 
Morocco mall
Morocco mall Morocco mall
Morocco mall
 
Analyse stratégique
Analyse stratégique Analyse stratégique
Analyse stratégique
 
A.m.d.e.c
A.m.d.e.c A.m.d.e.c
A.m.d.e.c
 
La négociation
La négociation La négociation
La négociation
 
Les bonnes pratiques en informatique - Référentiel ITIL
Les bonnes pratiques en informatique - Référentiel ITIL  Les bonnes pratiques en informatique - Référentiel ITIL
Les bonnes pratiques en informatique - Référentiel ITIL
 

Le Fonctionnalisme

  • 1. ENCGT Master de recherche en Sciences de gestion - S1 2013/2014 LE FONCTIONNALISME Réalisé par : Hajar EL GUERI Hanae GUENOUNI Encadré par Mohammed TAHROUCH
  • 2. Bibliographie  Bronislav Malinowski « Une théorie scientifique de la culture, et autres essais. » (1944) Paris : François Maspero, Éditeur, 1968, la collection: "Les classiques des sciences sociales" ;  J.F.Chanlat et F.Seguin ; « Analyse des organisations : une anthologie sociologique » ; tome I :: les théories des organisations ; 1987  Guy Rocher, « Talcott Parsons et la sociologie américaine ». Paris : Les Presses universitaires de France, 1972, 238 pp. Collection SUP le sociologue, no 29  Jean Laberge, Le problème de la relation du corps et de l’esprit, IVe partie: Le fonctionnalisme (http:/ / www.cvm. qc. ca/ encephi/ CONTENU/ ARTICLES/ CORPS4. htm), Cégep du Vieux Montréal. 2 Théories des Organisations
  • 3. 3 PLAN Introduction I- Définitions des concepts II- Fonctionnalisme dans différentes disciplines III- Les approches du fonctionnalisme IV- Paradigme fonctionnaliste et analyse des organisations V- Le paradigme fonctionnaliste et sa conception de l’organisation Conclusion Théories des Organisations
  • 5. 5 I- Définitions des concepts 1-Fonction: Rôle joué au sein d’un ensemble structuré : Emploi, profession, Métiers, Carrière… Dictionnaire: LAROUSSE, édition 2000. Théories des Organisations
  • 6. 6 I- Définitions des concepts Fonction Biologique: étudier le rôle que joue un organe sur l’activité générale du corps. Mathématique: désigne la relation de deux constantes entre elles. Théories des Organisations
  • 7. 7 I- Définitions des concepts 2- Fonctionnalisme, un paradigme de la cohérence logique:  Définition générale:  Est une méthode consistant à privilégier la fonction ou le rôle des choses ou des phénomènes au détriment de leur forme ou de leur structure.Théories des Organisations
  • 8. 8 I- Définitions des concepts  Chercher les fonctions d’un phénomène, c’est chercher l’ensemble des phénomènes qui ont suivi ce premier et qui se trouvent liés à lui d’une façon ou d’une autre. On regarde du côté des résultats. Théories des Organisations
  • 9. 9 I- Définitions des concepts  En analyse politique: Le fonctionnalisme part de l’idée simple qu’un moyen efficace pour expliquer les phénomènes et surtout les institutions, les mœurs et les usages sociaux est de rendre compte des fonctions qu’ils remplissent ou du rôle qu’ils jouent. Théories des Organisations
  • 10. 10 I- Définitions des concepts 3- Autres principaux concepts:  On appelle TENSION tout ce qui constitue un obstacle au Maintien de la stabilité.  Or on appelle Rétroaction le réglage des causes par les effets : Si un comportement (cause) permet d’atteindre un objectif (effet) malgré les tensions, le comportement s’en trouve renforcé. Théories des Organisations
  • 11. 11 II- Fonctionnalisme dans différentes disciplines 1. Le fonctionnalisme en anthropologie ; 2. Le fonctionnalisme en sociologie ; 3. Le fonctionnalisme en Politique ; 4. Le fonctionnalisme en philosophie d’esprit. Théories des Organisations
  • 12. 12 1 - Fonctionnalisme en anthropologie  Il a été initié par Bronislaw Malinowski et Radcliffe- Brown.  Ce courant veut apposer à chaque fait social une ou des fonctions qui le déterminent. Autrement dit, chaque élément de la culture possède une certaine tâche à accomplir -une fonction-, qui présente une part irremplaçable de la totalité organique. Théories des Organisations
  • 13. 13 1 - Fonctionnalisme en anthropologie  Le fonctionnalisme s'intéresse au présent. La culture doit être vue dans une perspective synchronique.  Ce courant a connu ses limites, notamment sur le fait de réduire les réalités culturelles, néanmoins il subsiste encore aujourd'hui sa méthode de l'observation participante. Théories des Organisations
  • 14. 14 1 - Fonctionnalisme en anthropologie  Les prémisses du fonctionnalisme apparaissent avec Émile Durkheim et Herbert Spencer .  La fonction devient un principe explicatif : tout organe a une fonction (comme dans le corps humain). Les organes de la société ont pour fonction d'assurer la cohésion sociale (lien social entre les individus). Théories des Organisations
  • 15. Bronislaw Kaspar Malinowski  (1884-1942), est un Anthropologue, ethnologue et sociologue polonais.  Il a entreprit des études à l'Université de Cracovie. Il a prit des cours de philosophie entre 1902 et 1906 puis obtient un doctorat en économie en 1908. Entre 1910 et 1913 il a étudié à la London School of Economics and Political Science au Royaume-Uni. 15 Théories des Organisations
  • 16. Bronislaw Kaspar Malinowski  Malinowski est connu pour avoir inventé l'anthropologie de terrain, et sa méthode privilégiée : l'observation participante.  Il reste également célèbre pour sa formulation d'une nouvelle interprétation anthropologique, le fonctionnalisme, réaction à l'évolutionnisme et au diffusionnisme. 16 Théories des Organisations
  • 17. Radcliffe-Brown (1881-1955)  C’est un anthropologue britannique.  En 1910, il a étudié la parenté et l'organisation sociale des tribus d'Australie occidentale.  En 1916, il est directeur de l'éducation dans le royaume de Tonga (Polynésie), puis il a occupé de 1921 à 1925 la chaire d'anthropologie de Cape Town (Union Sud- Africaine).17 Théories des Organisations
  • 18. Radcliffe-Brown (1881-1955)  Il a enseigné à Chicago de 1931 à 1937 avant d'occuper la chaire d'anthropologie sociale à l'université d'Oxford.  Il a justifié les enquêtes de terrain et considère qu'elles doivent constituer le souci majeur de l'anthropologue.  Plus qu'un théoricien, Radcliffe-Brown est un homme de terrain. 18 Théories des Organisations
  • 19. Radcliffe-Brown (1881-1955)  Radcliffe-Brown définira la structure sociale comme étant un arrangement de personnes ayant entre elles des relations institutionnellement contrôlées ou définies.  Il abordera aussi la notion de « fonction » à partir des travaux de Durkheim : il s'agit de la relation qui existe entre la structure sociale et le processus de vie sociale. 19 Théories des Organisations
  • 20. David Émile Durkheim  David Émile Durkheim (1858, 1917) est un sociologue français et l'un des fondateurs de la sociologie moderne.  Durkheim apparaît pour beaucoup comme le père fondateur de la sociologie française.  En effet, s'il ne fut pas le premier sociologue en France, il est le premier à s'engager pour faire de la sociologie une discipline autonome se distinguant des autres sciences sociales concurrentes comme la psychologie et la philosophie. 20 Théories des Organisations
  • 21. David Émile Durkheim  Tout d'abord, il œuvre à asseoir la sociologie comme indépendante institutionnellement parlant. Ainsi il écrivit en ouverture de son cours de science sociale en 1888 que "le seul moyen de démontrer que la sociologie est possible, c'est de faire voir qu'elle existe et qu'elle vit".  Il va alors profiter de son statut de professeur pour commencer la diffusion d'un esprit sociologique dans des cours à l'université comme sur la famille, la solidarité sociale, le suicide, la sociologie criminelle, le socialisme, la religion, la pédagogie ou l'histoire de la sociologie. 21 Théories des Organisations
  • 22. David Émile Durkheim  Ainsi, Durkheim par ses cours et sa revue posera les bases d'une sociologie française comme science autonome comprenant des cours, un objet, une revue et une démarche spécifique. De plus, il sera l'écrivain de célèbres ouvrages de sociologie tels que :  De la Division du travail social (1893);  Les Règles de la méthode sociologique (1895);  Le Suicide (1897);  Les Formes élémentaires de la vie religieuse (1912). 22 Théories des Organisations
  • 23. 23 2 - Le fonctionnalisme en sociologie  Le succès du fonctionnalisme peut sembler paradoxal dans la mesure où les deux grands auteurs qui l'ont fait connaître ont eu des positions relativement différentes.  Les deux sociologues produiront cependant leurs ouvrages essentiels à la même période et partagent tout de même quelques conceptions communes. Théories des Organisations
  • 24. 24 2 - Le fonctionnalisme en sociologie  D'un côté, Talcott Parsons produisit une « théorie générale de l'action » qui visait à dépasser les clivages disciplinaires et à saisir les relations entre personnalité, culture, système social et économie.  De l'autre côté, Robert K. Merton propose un fonctionnalisme « modéré » et appelle de ses vœux la naissance de « théories de moyenne portée ». Théories des Organisations
  • 25. Talcott Edger Parsons  Sociologue américain (1902 -1979).  Il a élaboré une théorie qu'il appelle fonctionnalisme systémique de l'action, qui emprunte des éléments à différents auteurs (Sigmund Freud, Emile Durkheim, Max Weber, Vilfredo Pareto ...) et qui a permis de développer différentes approches plus opératoires de la socialisation 25 Théories des Organisations
  • 26. Talcott Edger Parsons  Il sortit de l'université de Amherst avec une dominante en biologie, loisir et tourisme, et en philosophie.  Après Amherst, il entra à l'école économique de Londres où il fut exposé aux travaux de Harold Laski, R.H Tawney, Bronislaw Malinowski et Leonard Trelawny Hobhouse.  Il va ensuite à l'université de Heidelberg où il reçoit son diplôme en sociologie et économie. 26 Théories des Organisations
  • 27. Robert King Merton  Sociologue américain (1910-2003);  Après des études à la Temple University puis à Havard où il soutient sa thèse de doctorat en 1936, il débute sa carrière universitaire à Havard et la poursuit à Tulane, où il devient directeur du département de sociologie. 27 Théories des Organisations
  • 28. Robert King Merton  Considéré comme l’un des premiers sociologues élus à l’académie nationale des sciences et le seul à avoir reçu la médaille nationale des sciences en 1994.  De son œuvre vaste et reflétant des intérêts multiples, deux ouvrages ont notamment atteint une large renommée: théorie sociale et structure sociale (1949) et la sociologie de la science (1973). 28 Théories des Organisations
  • 29. 29 2 - Le fonctionnalisme en sociologie  En 1937, Talcott Parsons fait paraître The Structure of social action. Sa théorie n'y est pas achevée mais elle constitue une synthèse forte des idées de Weber, Marshall, Pareto et Durkheim.  L'action individuelle y est présentée comme volontaire, mais non comme la simple recherche de son intérêt privé.  C'est au début des années 50, quand Parsons publie en 1951 The social system et Toward a general theory of action, que sa sociologie aboutit à une analyse complète de la société, qui doit, selon Parsons, permettre de saisir aussi bien le fonctionnement du système social, de la culture, de l'économie ou la formation de la personnalité individuelle. Théories des Organisations
  • 30. 30 2 - Le fonctionnalisme en sociologie  Son œuvre fait figure d'exception dans le cadre d'une sociologie américaine qui est plus attachée à l'observation ou au recueil statistique qu'à la théorisation. L'œuvre de Parsons vise en effet à décrire un mode de fonctionnement idéal, celui d'un système ou d'une structure fonctionnelle.  L'ouvrage principal de Robert K. Merton, Social Theory and Social Structure paraît en 1949, peu de temps donc avant que Parsons ne présente sa « grande théorie ». Merton y développe une vision de la sociologie plus en phase avec l'empirisme de la sociologie américaine. Théories des Organisations
  • 31. 31 2 - Le fonctionnalisme en sociologie  Les idées de Merton, plus simples, seront également plus largement reprises. Demandant aux sociologues de produire des théories de « moyennes portées » il s'investira particulièrement dans la sociologie des sciences. Théories des Organisations
  • 32. 32 3 - Le fonctionnalisme en politique  Le fonctionnalisme part de l’idée « qu’un moyen efficace pour expliquer les phénomènes et surtout les institutions, les mœurs et les usages sociaux est de rendre compte des fonctions qu’ils remplissent ou du rôle qu’ils jouent ». Théories des Organisations
  • 33. 33 4 - Le fonctionnalisme en philosophie d’esprit  Selon le fonctionnalisme, l’esprit est comparable à une machine, à l’ordinateur en particulier. Le fonctionnalisme en philosophie s’inscrit dans la foulée de la recherche en intelligence artificielle.  L’esprit, tout comme la machine, c’est l’ensemble des relations de cause et d’effet des états mentaux internes.  Le fonctionnalisme est une théorie qui définit l’esprit de cette façon, c'est-à-dire en termes de relations causales des états mentaux. Théories des Organisations
  • 34. 34 4 - Le fonctionnalisme en philosophie d’esprit  La théorie fonctionnaliste comporte trois types de spécification :  les spécifications d’entrées, les spécifications qui stipulent le genre de choses qui causent les états mentaux chez les personnes;  les spécifications des états internes qui décrivent les interactions causales des états mentaux;  les spécifications de sorties qui disent quels genres d’actions ou de comportements sont causés par les états mentaux. Théories des Organisations
  • 35. 35 III- Les approches du fonctionnalisme 1. Fonctionnalisme absoluMalinowski; 2. Fonctionnalisme relativiséMerton; 3. Structuro-fonctionnalisme. Théories des Organisations
  • 36. 36 1 - Fonctionnalisme absolu : Malinowsk  Malinowski développe l’idée suivante : Dans une culture chaque élément a une fonction, comparable à celle d’un organe dans un corps vivant, et répond à un besoin.  Dans la plupart de ses études, il a employé une approche holistique et a traité la culture avec une vision de système d’habitudes collectives. Théories des Organisations
  • 37. 37 1 - Fonctionnalisme absolu : Malinowsk  Les travaux sur la culture comparée ont posé les jalons d’une théorie scientifique de la conduite humaine que Malinowski était le fondateur.  Il a utilisé sa théorie fonctionnelle pour définir la culture. Ce courant résulte de la croyance de Malinowski que toutes les composantes de la société s’enclenchent pour former un système bien équilibré.  L’originalité de l’étude de la culture de Malinowski est qu’il a montré que la psychologie individuelle dépend du contexte culturel. Théories des Organisations
  • 38. 38 1 - Fonctionnalisme absolu : Malinowsk  La culture représente tout ce qui est acquis à l’individu par la société et tout ce qui est transmis lors du processus de socialisation.  C’est un tout complexe, une totalité qui inclut les connaissances, les croyances, l’art, la morale, les lois, les coutumes, les ustensiles, les biens de consommation, les chartes organiques régulant les groupements sociaux et toute autre habitude acquise par l’homme en tant que membre de la société dans laquelle il vit. Théories des Organisations
  • 39. 39 1 - Fonctionnalisme absolu : Malinowsk  Cette définition de la culture se situe dans l’analyse fonctionnelle, analyse qui définit la fonction comme étant la satisfaction d’un besoin au moyen d’une activité.  La culture est vue comme un tout indivisible où entrent des institutions qui sont autonomes et qui communiquent, ces institutions qui sont des accords naturels sur un ensemble de valeurs traditionnelles qui rassemblent les êtres humains. Théories des Organisations
  • 40. 40 1 - Fonctionnalisme absolu : Malinowsk Mode de démonstration  Dans son ouvrage, Malinowski met en place sa démarche qui consiste à chercher les lois, les procès ainsi que des produits culturels qui permettent de lier l’objet à la technique, la technique à l’activité économique et l’activité économique à un besoin vital. Théories des Organisations
  • 41. 41 1 - Fonctionnalisme absolu : Malinowsk  Peu à peu, avec le développement des courants théoriques, Malinowski est allé pour une visée qui argumente en quelques sortes l’approche positiviste lorsqu’il sentait un désir scientifique de comprendre la culture comme totalité à travers l’étude comparée des espèces. Théories des Organisations
  • 42. 42 1 - Fonctionnalisme absolu : Malinowsk  Positivisme Le positivisme scientifique affirme que l'esprit scientifique va, par une loi inexorable du progrès de l'esprit humain. En devenant « positif », l'esprit renoncerait à la question « pourquoi ? », c'est- à-dire à chercher les causes premières des choses. Il se limiterait au « comment », c'est-à-dire à la formulation des lois de la nature, exprimées en langage mathématique, en dégageant, par le moyen d'observations et d'expériences répétées, les relations constantes qui unissent les phénomènes, et permettent d'expliquer la réalité des faits. Théories des Organisations
  • 43. 43 2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton  Muni de l'idée directrice suivant laquelle les actions des individus engendrent une vaste panoplie de conséquences non intentionnelles que les sciences sociales doivent impérativement étudier de près, Merton procéda seize ans plus tard, dans son plus important ouvrage de théorie et de méthodologie (Social Theory and Social Structure, 1957), à une réforme du fonctionnalisme, en proposant les catégories de fonction latente (classe des conséquences non voulues des actions humaines qui sont stabilisatrices pour un système donné) et de dysfonction latente (classe des conséquences non voulues qui perturbent l'équilibre d'un système). Théories des Organisations
  • 44. 44 2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton  L'ambition des fonctionnalistes mertoniens de la communication, dans un tel cadre, est de faire voir que la communication est un rouage central de la reproduction de l'ordre social.  Le spécialiste des phénomènes de communication au sein de l'``école mertonienne'' de sociologie, Charles Wright, a formulé en ces termes la question qui selon lui doit être au centre de l'analyse fonctionnelle des communications de masse: quelles sont les fonctions et dysfonctions, latentes et manifestes, des communications de masse sur les individus, les groupes sociaux, les systèmes culturels et la société dans son ensemble. Théories des Organisations
  • 45. 45 2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton  La nature humaine doit être comprise dans le sens de déterminisme biologique, c'est-à-dire que l’homme doit sacrifier aux fonctions biologiques. Les besoins élémentaires sont les conditions biologiques dont la satisfaction est indispensable à la survivance de l’individu et du groupe, d’où la culture se perpétue. Théories des Organisations
  • 46. 46 2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton  La conduite organisée se base sur le concept de besoins. Tous ces besoins et ces fonctions physiologiques ont nécessairement un aspect culturel.  Donc toute culture est formée par des séquences vitales permanentes, chacune est articulée autour de trois phases successives à savoir :  La tendance qui prend naissance dans un état physiologique de l’organisme.  Les actes physiologiques qui correspondent à chaque tendance.  Les résultats des activités physiologiques. Théories des Organisations
  • 47. 47 2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton  Merton introduira les notions de "fonction manifeste" et "fonction latente" employées par Sigmund Freud - bien entendu dans un autre contexte, celui de l'analyse psychologique-, pour caractériser, d'une part, "les conséquences objectives qui, pour une unité déterminée (individus, groupes, société globale), contribuent en pleine conscience à son ajustement ou à son adaptation", d'autre part "des conséquences du même ordre, mais involontaires et inconscientes". Théories des Organisations
  • 48. 48 2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton  Grâce au concept de "fonction latente" le sociologue pourrait alors, selon Merton, découvrir qu'un comportement social remplit des fonctions pour le groupe qui sont très éloignées du but avoué du comportement. Théories des Organisations
  • 49. 49 2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton  Mais, et c'est la deuxième remarque importante de Merton, de même qu'une seule fonction peut être remplie par des éléments (rites, coutumes, institutions, etc.) interchangeables (notion d’ "équivalents" ou de "substituts fonctionnels"), de même un seul élément peut avoir plusieurs fonctions latentes dépendant des sous-groupes sur lesquels se répercutent les conséquences observables. Théories des Organisations
  • 50. 50 2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton  Enfin, et c'est la troisième remarque importante de Merton, un élément peut avoir à la fois des conséquences fonctionnelles, c'est-à-dire contribuer à l'adaptation ou à l'ajustement du système en question, et dysfonctionnelles, c'est-à-dire gêner cette adaptation ou ajustement - tout comme il peut avoir des conséquences non fonctionnelles. Théories des Organisations
  • 51. 51 2 - Fonctionnalisme relativisé : Merton  Chez Parsons, le problème central est celui d'expliquer la stabilité, l'équilibre ou, tout simplement l'existence, la survie d'un système social. À cette fin, il est postulé que le système social est un système autorégulé : il comporte des sous-systèmes dont le fonctionnement constitue le processus de satisfaction des besoins ou des prérequis qui assure l'existence ou la survie du système total. La notion de "fonction" est donc chez Parsons pratiquement équivalente à celle de "satisfaction de besoins systémiques". Théories des Organisations
  • 52. 52 3 - Structuro-fonctionnalisme  Le structuro-fonctionnalisme est l’école de pensée en sociologie des organisations qui partit des concepts des fonctionnalistes pour analyser les organisations.  Parmi ses auteurs, on cite entre autres :  Merton  Selznick  Parsons  Katz & kahn Théories des Organisations
  • 53. 53 3 - Structuro-fonctionnalisme : Merton  Robert Merton s’est intéressé aux théories de « Portée intermédiaire » en montrant comment le phénomène américain de la politique dominée par le « boss », considéré de longue date par les libéraux comme « dysfonctionnel » pour la société peut remplir d’importantes fonctions « latentes », en particulier en donnant un moyen de s’élever dans la société à des groupes qui, sans cela, seraient réduits à la situation opposée. Théories des Organisations
  • 54. 54 3 - Structuro-fonctionnalisme : Merton  Dans la perspective du chercheur en organisation, l’approche de Merton peut apporter quelques lumières. Le comportement dans les organisations, comme ailleurs, n’est pas toujours ce qu’il paraît être.  Les conséquences de l’action peuvent être très différentes de celle qui étaient voulues: ce que l’on pense souvent être « mauvais » pour une organisation peut, après une étude serrée, s’avérer remplir des fonctions vitales.  De même le conflit peut, selon l’analyse de Merton, remplir des fonctions latentes dans une société ou dans les organisations qui en font partie. Théories des Organisations
  • 55. 55 3 - Structuro-fonctionnalisme : Selznick Les moyens d’actions sont récalcitrants.  La contribution de Selznick est particulièrement intéressante puisqu’elle constitue la première application systémique d’une perspective fonctionnaliste à l’étude des organisations. Théories des Organisations
  • 56. 56 3 - Structuro-fonctionnalisme : Selznick Les moyens d’actions sont récalcitrants.  En cherchant à satisfaire ses besoins, une organisation est affrontée à la tendance de ses composantes à résister aux actions qui ne servent pas leurs propres objectifs.  Selznick appelle ce problème « récalcitrance » les gens sont récalcitrants (indociles) parcequ’ils agissent avec toutes leur personnalité et non simplement en fonction de leurs rôles organisationnels formels et étroitement définis. Théories des Organisations
  • 57. 57 3 - Structuro-fonctionnalisme : Talcott Parson Le système social  Parson définit l’organisation comme « un système social organisé pour la réalisation d’un type déterminé de but ».  Pour lui le concept de fonction implique une conception des aspects systématiques de la société et de ses composantes, dont les organisations. Théories des Organisations
  • 58. 58 3 - Structuro-fonctionnalisme : Talcott Parson Le système social  Le système social de Parson cherche à montrer comment un réseau de systèmes et de sous-système imbriqués fonctionne et, par ce moyen satisfont les besoins des autres système.  Par l’intégration des systèmes sociaux. Pour rendre ses systèmes cohérents, Parson emploie le concept de de système de valeur essentielle ou d’orientations communes vers l’action qui, affirme Parson est à la base de toutes sociétés. Théories des Organisations
  • 59. 59 3 - Structuro-fonctionnalisme : Talcott Parson Le système social  L’approche de Parson consiste à voir les organisations comme des Micro-Sociétés. Il y est aidé par le fait que les organisations paraissent avoir nombre de caractéristiques des systèmes sociaux qui apparaissent de façon beaucoup plus nette que lorsqu'on s’occupe d’une société. Théories des Organisations
  • 60. 60 3 - Structuro-fonctionnalisme : Katz et Kahn La théorie du système ouvert  Les deux auteurs représentent une tendance de la sociologie industrielle américaine à s’éloigner de la perspective psychologie limitée des chercheurs de Hawthorne et à se tourner vers le concept fonctionnaliste de système. Théories des Organisations
  • 61. 61 3 - Structuro-fonctionnalisme : Katz et Kahn La théorie du système ouvert  Katz et Kahn affirment que la perspective du système ouvert a l’avantage de montrer comment une organisation atteint la stabilité par apports qu’elle reçoit de l’environnement sous forme de biens et de services. Théories des Organisations
  • 62. 62 3 - Structuro-fonctionnalisme : Katz et Kahn La théorie du système ouvert  Ils ont cherché à résoudre le premier problème de l’analyse fonctionnelle: La définition du système et de ses frontières. Ils soutiennent que la nature du système peut facilement être établie grâce aux termes communément employé pour désigner les organisations. Théories des Organisations
  • 63. 63 IV- Paradigme fonctionnaliste et analyse des organisations  Postulat de base: L’organisation est considérée comme un système en équilibre à l’intérieur duquel règnent l’ordre, l’harmonie et le consensus. Théories des Organisations
  • 64. 64 IV- Paradigme fonctionnaliste et analyse des organisations  Les différentes écoles se différencient les unes des autres par les moyens privilégiés qu’elles utilisent pour atteindre leur équilibre et assurer l’autoconservation de l’organisation.  4 écoles sont distinguées à l’intérieur du paradigme fonctionnaliste:  L’école classique et la théorie wébérienne de la bureaucratie;  L’école des relations humaines et la théorie des cercles vicieux de la bureaucratie;  L’école de la prise de décision;  L’école systémique. Théories des Organisations
  • 65. 65 1 - L’école classique et la théorie wébérienne de la bureaucratie  L’école classique s’est développée au début du 20e siècle et a pris deux directions différentes:  L’organisation scientifique du travail (OST);  L’organisation administrative du travail (OAT). Théories des Organisations
  • 66. 66 1 - L’école classique et la théorie wébérienne de la bureaucratie  Le modèle wébérien de bureaucratie ou d’organisation moderne, présente des similitudes avec l’école classique.  Objectif de productivité accrue chez les classiques devient la rationalisation et l’efficacité;  Le « One best way » des classiques prend la forme des caractéristiques bureaucratiques que toute organisation doit posséder pour fonctionner rationnellement (structure hiérarchique et délégation du pouvoir, division de travail et spécialisation des tâches, règles, …). Théories des Organisations
  • 67. 67 1 - L’école classique et la théorie wébérienne de la bureaucratie  Organisation = Mécanique.  Ensemble d’éléments formels, agencés les uns par rapport aux autres et à partir desquels découle une efficacité plus ou moins grande de l’organisation.  Rationalité illimitée: permet de trouver les meilleures façons de produire et de gérer efficacement l’organisation. Théories des Organisations
  • 68. 68 2 - L’école des relations humaines et la théorie des cercles vicieux de la bureaucratie 2 orientations École interactionniste L’étude des petits groupes Théories des Organisations
  • 69. 69 2 - L’école des relations humaines et la théorie des cercles vicieux de la bureaucratie  Les principales études portant sur les cercles vicieux bureaucratiques sont celles de :  MERTON;  GOULDNER;  SELZNICK;  CROZIER. Théories des Organisations
  • 70. 70 2 - L’école des relations humaines et la théorie des cercles vicieux de la bureaucratie  Merton et Gouldner ont montré comment les règles d’une organisation ont des conséquences fonctionnelles et dysfonctionnelles pour l’organisation.  Merton:  Elles sont source de ritualisme, engendrant un esprit de classe chez ceux qui les appliquent;  Elles créent de l’insatisfaction auprès de la clientèle. Théories des Organisations
  • 71. 71 2 - L’école des relations humaines et la théorie des cercles vicieux de la bureaucratie  Gouldner  Elles font en sorte que les individus s’ajustent à un seuil minimal de production.  Selznick  Il a analysé les conséquences dysfonctionnelles de la délégation du pouvoir qui entraîne une optimisation des sous-objectifs, au détriment des objectifs plus généraux de l’organisation. Théories des Organisations
  • 72. 72 3 - L’école de la prise de décision  Pour Simon, c’est la prise de décision qui donne cohérence et consistance à l’organisation.  L’analyse organisationnelle par le biais de la prise de décision est un moyen de réconcilier le type de rationalité mis de l’avant par l’OST et l’OAT.  Simon rejette le concept de rationalité illimitée pour le remplacer par celui d’une rationalité limitée et partagée. Théories des Organisations
  • 73. 73 3 - L’école de la prise de décision  La rationalité est limitée puisque les individus ont des connaissances et des habiletés limitées et qu’ils ont des valeurs personnelles les incitant à choisir certaines directions plutôt que d’autres.  La rationalité est partagée puisqu’elle n’est pas le propre seulement de l’entrepreneur et du dirigeant d’entreprise, mais oriente les choix de tous les membres de l’organisation, quel que soit le niveau auquel ils se trouvent. Théories des Organisations
  • 74. 74 3 - L’école de la prise de décision  L’approche de Simon bien que remettant en cause la rationalité illimitée de l’école classique, cherche à faire reculer les frontières de la rationalité limitée, principalement par ses travaux sur l’intelligence artificielle qui visent à programmer les processus de prise de décision.  La rationalité devient à nouveau illimitée par le biais d’une rationalité programmée. Théories des Organisations
  • 75. 75 3 - L’école de la prise de décision  L’école de la prise de décision est fondamentalement fonctionnaliste:  Élaborer des politiques dont l’impact est déterminant pour l’organisation;  Les échelons inférieurs traduisent ces décisions en un ensemble de décisions détaillées;  L’organisation est maintenue en équilibre par l’existence d’une balance entre la contribution et la rétribution des différents individus et groupes;  L’existence de rationalités différentes ne conduit nullement à élaborer une théorie des relations de pouvoir et de conflit au sein des organisations. Théories des Organisations
  • 76. 76 4 - L’école systémique  Dans les années 60, la théorie des systèmes est devenue une des grilles analytiques les plus utilisées pour l’étude de l’organisation formelle.  Considérer l’organisation comme un système consiste à la définir comme « un ensemble de parties reliées les unes aux autres et en interaction les unes avec les autres ».  L’organisation peut être définie aussi comme un système qui importe certains éléments de son environnement, les transforme et les exporte vers l’environnement. Théories des Organisations
  • 77. 77 4 - L’école systémique  Lorsqu’une organisation formelle est définie comme un système ouvert, ceci ne signifie pas simplement que cette organisation est engagée dans un processus d’échange avec les divers éléments de son environnement, mais que ces échanges sont essentiels pour assurer la viabilité du système, sa capacité de se reproduire et de se transformer. Théories des Organisations
  • 78. 78 4 - L’école systémique  L’approche systémique est essentiellement fonctionnaliste:  L’organisation doit maintenir un équilibre entre ses intrants, son processus de transformation et ses extrants;  Ce sont les processus de feed-back qui permettent à l’organisation d’atteindre un équilibre à la fois interne et externe face à son environnement. Théories des Organisations
  • 79. 79 V- Le paradigme fonctionnaliste et sa conception de l’organisation  Quatre façons de concevoir l’organisation:  Conception systémique et synchronique de l’organisation;  Conception téléologique de l’organisation;  Conception a – historique de l’organisation;  Conception intégratrice et non conflictuelle de l’organisation. Théories des Organisations
  • 81. Merci de votre attention Hajar EL GUERI Hanae GUENNOUNI Théories des organisations TAHROUCH Mohammed