Sierre de la mediation sociale

1 008 vues

Publié le

Mission d'enseignement á Sierre, 2011 (CH)

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 008
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sierre de la mediation sociale

  1. 1. SEMAINE INTERNATIONALE 2001 « APPRENDRE DE L’AUTRE » DE LA MÉDIATION SOCIALE : CHERCHER LES CHEMINS POUR LA CONSTRUCTION DES LIENS SOCIAUX Helena Neves Almeida (helena.almeida@fpce.uc.pt)SOMMAIREI – Pourquoi la médiation, pourquoi la médiation sociale ?De La pertinence social et scientifique du thèmeII – Qu’est-ce qu’est la médiation ?1 – Les caractéristiques structurelles2 – Le conceptIII – Médiation – un modèlle d’intervention socialeL’hypothèse et les objectifs de la rechercheIV – Um peu d’histoire sur le Travail Social au PortugalV – Configuration de la médiation en travail social : Quelques résultas de la recherche1 – La médiation sociale est contextualisée2 – Le rôle médiateur de l’assistant social3 - La médiation sociale est un processus ouvert et créatif, unSemaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 1
  2. 2. processus continuum d’élaboration4 – La médiation sociale a des significations diverses construites auquotidien, elle est instrumentale et expressive5 – Les compétences liées à la médiation sociale6 - La médiation est une construction sociale.MéthodologieEncadrement théorique (des réferences actuelles)Analise des cas : Médiation professionnelle aux champs de la santé(toxicodépendences) et de la réabilitationAnnexe :Les aspects méthodologiques de la Recherche1 – L’orientation épistémologique2 – La construction des profils idéaux3 – Les profils idéaux-types de médiation sociale4 – L’approche au terrain et les méthodologies utilisées5 – L’analyse des donnéesSemaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 2
  3. 3. DE LA MÉDIATION SOCIALE : CHERCHER LES CHEMINS POUR LA CONSTRUCTION DES LIENS SOCIAUX I – POURQUOI LA MÉDIATION et POURQUOI LA MÉDIATIONSOCIALE ? La médiation s’inscrit dans la vie quotidienne. Le terme devientpublic par la communication sociale et devient dès lors un objet de réflexion dela part de analystes sociaux, politiques, juristes et travailleurs sociaux. Dansune logique de débat d’idées et de recherche de solutions alternatives pour larésolution des conflits, ce thème est analysé dans les ouvrages scientifiques etles documents officiels de l’Union Européenne. Après les années 70 aux États-Unis et en Europe, la pratique demédiation s’est étendue à divers champs d’intervention et a commencé àprésenter concrètement plusieurs profils. Le secteur social n’a pas échappé àce mouvement: 1 - Aujourd’hui, on assiste à la prolifération des médiateurs et àl’expansion des pratiques de médiation sociale. a) les médiateurs sont toujours des acteurs quotidiennement en contactavec les usagers des services sociaux, avec les populations socialementexclues ou avec des personnes qui se débattent avec des problèmes dont lasolution passe par l’intervention d’une tierce personne extérieur à leur réseaurelationnel. Cependant leur profils professionnels sont variés. b) En conséquence, les pratiques de la médiation sociale sont aussidiverses, établissant une réponse créative aux conflits survenus dans lesrelations interpersonnelles ou issus de changements sociaux, notamment,l’institutionnalisation des relations sociales, la transformation de la compositionet des fonctions de la famille, la mondialisation de l’économie, l’expansion de lasociété d’information et la crise de l’Etat-Providence. 2 - La dispersion et la diffusion des pratiques fondées sur cettediversité et parfois sur l’urgence d’une réponse, constituent des indicateursde réflexion insuffisante, et donnent sens à cette enquête. Il y a des enjeux de Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 3
  4. 4. légitimité et de spécificité professionnelle qu’il faut découvrir et approfondir. Lamédiation comme catégorie ontologique traduit un construit qui se maximise auquotidien par le savoir-faire et le savoir-être professionnel, un processus guidépar des procédures opératoires cognitivement organisées et orientées par desrelations professionnelles. 3 - Le travail social s’est institué comme une pratiqueprofessionnelle de contrôle et de régulation sociale, mais elle s’affirmeaussi dans des contextes de lutte pour la liberté des Hommes et pour lavalorisation de la citoyenneté, assumant différentes perspectives selon lescaractéristiques du ”locus” d’intervention et le profil socioprofessionnel del’assistant social. Sa position intermédiaire dans les mécanismes de protectionsociale est structurante au niveau du savoir, du savoir-faire et du savoir-êtreprofessionnel. C’est pourquoi on ne peut parler de service social sans luiassocier une fonction médiatrice dont il faut expliquer le sens et qui constitueactuellement un défi de conceptualisation. II – MAIS, QU’EST-CE QU’EST LA MÉDIATION ? Il s’agit d’un CONCEPT COMPLEXE avec des caractéristiques propres etdes orientations diverses: CARACTÉRISTIQUES A – L’intervention d’une tierce personne, indépendante desprotagonistes ou antagonistes. La place intermédiaire que la tierce personne occupe dans la relation luipermet de rompre la dualité bloquée dans laquelle se trouvent les parties etd’assumer une position de référence commune à celles-ci. B – L’établissement ou le (re)établissement de la comunicationentre les parties tout en facilitant le dialogue. La médiation doit produire, non un simulacre de communication, mais unréel échange. Même quand elle n’aboutit pas, elle doit provoquer en chaquepersonne le sentiment qu’il ne détient pas toute la vérité, que l’autre en possèdeaussi une part. On dira que l’un des bénéfices de la médiation est de Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 4
  5. 5. communiquer à chacun que l’isolement est néfaste à la construction d’une issueet qu’une ouverture sur l’autre ne peut que valoriser sa position. C – Un non-pouvoir L’interposition d’un médiateur ne signifie pas qu’il aura un pouvoir dedécision. Le médiateur ne prend pas la place des parties engagées : il doitsusciter leur liberté, créer les conditions pour mieux les faire entrer en relationeffective. C’est librement que les deux parties consentent à une médiation et s’yengagent. On reconnaît au médiateur une autorité morale, mais il n’a pas ledroit d’influer sur le cours des événements, il n’a pas de pouvoir judiciaire oulégislatif. Cependant, il a un pouvoir symbolique. D – Une catalyse Par la présence d’une troisième personne (un médiateur), considéréecomme un acteur désarmé et sans pouvoir, la médiation est une action parcatalyse. ORIENTATIONS Les conceptions mieux connues sont : A – Médiation - un moyen alternatif de résolution des conflits. B – Médiation - un mécanisme de régulation, au niveau sociétal et inter-individuel. C – Médiation - une réponse aux dysfonctionnements ordinaires del’administration Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 5
  6. 6. A – La médiation est un moyen alternatif de résolution des conflits. Pendant longtemps, les conflits et les différends étaient apaisés par uneautorégulation, mise en œuvre par des acteurs qui provenaient d’espaces demédiation naturelle tels que les grandes familles, les paroisses, les villes. Lerecours à la médiation extérieure, à ce niveau, ne se faisait que dans unesituation grave et complexe, devenant, ainsi, le dernier recours. Face à laconcentration croissante de la population dans les villes, ces structures derégulation se démobilisent, les relations sociales prennent un caractèreinstitutionnel et dans le même temps les dénonciations et les plaintesportant sur les cas de petits et moyens litiges apparaissent. C’est dans cecadre qu’on trouve des pratiques diverses comme la négociation, laconciliation, l’arbitrage ou la résolution des conflits, fréquemmentconfondues avec la médiation. Aujourd’hui la médiation est partout, une pratique portant surplusieurs domaines selon son objet : médiation politique, familiale,sociale, pénale, culturelle. Les profissionnels sont des médiateurs ayant une position stratégique,relativement au système de décision, car ils sont insérés dans le cadreintellectuel où se développent les négociations, les conflits ou les accords quiconduisent à une décision, comme le dit Pierre Muller 1. Sa vision du monde vainfluer sur la perception de ceux qui interviennent dans le système de décision. B - La médiation est un mécanisme de régulation, au niveausociétal et inter-individuel. Dans la perspective des sciences sociales, la médiation est plus qu’unemise en relation de deux termes ou de deux êtres, elle débouche aussi sur unemise en relation d’un terme, la société, et d’un être, l’individu. La médiation estdonc sociétale et interindividuelle:1. MULLER P., Les politiques publiques, Paris, PUF, collection Que sais – je?, nº2534, 1991. Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 6
  7. 7. a) En tant que sociétale, la médiation est synonyme d’action de mettre en relation deux termes afin de constituer ou de développer le lien social et de traiter ou de prévenir d’éventuels conflits. On trouvera dans cette catégorie les médiations du langage, du droit, de l’école, autant d’opérations de construction de la réalité, des liens sociaux. b) La médiation interindividuelle correspond souvent à la conception de médiation comme un mode non contentieux de réglement des litiges sous l’égide d’une tierce personne. Dans toute médiation on peut donc considérer l’éxistence d’une micro-médiation (interindividuelle) et d’une macro-médiation (sociétale) qui formentun continuum variable selon la représentation que les acteurs ont du processus. C - La médiation constitue une réponse aux dysfonctionnements ordinaires de l’administration La médiation ne s’exprime pas seulement par les relationsinterpersonnelles, elle s’exprime aussi par les relations de chacun avec lesinstitutions et avec son administration et, en ce sens, elle peut être associée àune amélioration de la relation entre les services publics et leurs usagers.La médiation a une double fonction : d’une part, éviter les difficultés entre lesusagers et les services et, d’autre part, prendre connaissance des facteurs quiprovoquent l’insatisfaction du public. La médiation apparaît comme uneréponse aux difficultés de communication. En résumé, le conflit, l’équilibre et le changement constituent despôles de référence de l’expansion des pratiques médiatrices ; La médiation estdéveloppée en situation de conflit, dans le but de le contrôler ou de le prévenir,d’établir ou de rétablir des liens sociaux, en réglant les relations sociales ou enencourageant des changements au niveau personnel, interindividuel et social. Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 7
  8. 8. III – MÉDIATION – UN MODÈLE D’ INTERVENTION SOCIALE Ce que je viens ici présenter s’agit d’un produit de recherche fondée surl’hypothèse que : l’hétérogénéité et la diversité des pratiques desassistants sociaux permettent la construction de modèles de médiationfondés sur la prise en compte simultanée de la particularité et del’universalité. La faible production scientifique sur la médiation comme catégorieontologique constitue per se le moteur de développement de cette enquête,dont l’intérêt principal est d’établir une approche argumentative sur lamédiation sociale et sur la compétence médiatrice des assistants sociaux. Par la mise en évidence du quotidien professionnel des assistantssociaux, nous nous proposons : 1 – l’approfondissement de la connaissance de la médiation socialeprofessionnelle, à partir de la compréhension des particularités concrètesde sa pratique, et 2 – l’identification des différents axes de la médiation à partir de lacomparaison des pratiques professionnelles. IV – UM PEU D’HISTOIRE SUR LE TRAVAIL SOCIAL AU PORTUGAL .................................................................... Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 8
  9. 9. V – CONFIGURATION DE LA MÉDIATION EN TRAVAIL SOCIAL Quels sont les idées les plus marquantes de la recherche? En ce que concerne les pratiques de médiation analysées, la recherchepermet présenter les conclusions suivantes:1 - L’intervention des assistants sociaux se produit dansl’espace de la particularité et avec l’élaboration et ledéveloppement de médiations. La médiation sociale est située :la demande sociale, le contexte et les acteurs engagésconstituent des facteurs qui la modèlent.2- L’assistant social joue un rôle de médiateur social,institutionnel et professionnel qui concrétise l’effort derecherche et d’élaboration d’alternatives aux conflits ou auxproblèmes existants.Il est un médiateur aux caractéristiques spéciales. Il est un médiateur quifavorise les médiations grâce à sa position intermédiaire dans les organisationssociales, aux compétences qui lui sont légalement et formellement attribuées,au rôle qui lui est reconnu et aux caractéristiques de son action.3 - La médiation sociale est un processus ouvert, dynamique etcréatif qui implique toujours un continuum d’élaborationd’alternatives où les dimensions institutionnelle, pédagogiqueet politique forment un tout articulé et interdépendant.Chaque modèle de médiation fonctionne comme une unité d’analyse où lesmodalités d’action, les processus de travail et les orientations stratégiquess’articulent et sont pourvus de sens. Pour cela, faciliter des accessibilités, prêterassistance, créer des espaces de communication, promouvoir des compromis,peuvent constituer des exemples de médiation dont le sens s’élabore auquotidien dans des contextes et avec des agents divers. En ce sens, lamédiation s’exprime toujours dans un processus combinatoire demédiations intermédiaires accomplies par plusieurs acteurs sociaux Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 9
  10. 10. parties-prenantes : les individus, les professionnels, les institutions et lacommunauté. (voir transparent 4)4 - Au point de vue processuel, la médiation sociale sedéveloppe dans une relation apparemment paradoxale entre laproximité et l’éloignement des situations, la contextualisationet la décontextualisation des processus, la personnalisation etla dépersonnalisation des réponses.Ce sont des paradoxes apparents dans la mesure où, bien que contradictoires,ils synthétisent le mouvement de recherche du sens de la médiation sociale. Premier paradoxe: Maintenir et approfondir le niveau de proximité avectous les agents médiateurs en s’écartant de la situation-problème sur le plan del’analyse. Deuxième paradoxe: Tenir compte du contexte d’émergence et dedéveloppement du conflit et, après avoir identifié les contours de la situation,reconnaître les particularités, les similitudes et les différences entre situations. Troisième paradoxe: Mettre en relief la dimension personnelle dessituations, en valorisant la personne comme sujet actif dans la construction deson quotidien et de son projet de vie et, simultanément, au moment de l’action,en retirer les composantes subjectives de la vie des individus. Ces trois éléments constituent un réseau de relations au niveauprocessuel ayant des implications sur le plan du savoir-être et du savoir-faireprofessionnel des assistants sociaux. Quotidiennement confrontés à dessituations d’urgence au sein desquelles la capacité de décision duprofessionnel est essentielle pour l’établissement des équilibres nécessaires aufonctionnement des systèmes, ces professionnels ont rarement conscience dufait que leur rôle médiateur dépasse la fonction d’intermédiaire et initie unprocessus catalysateur de changements au niveau individuel et social.5 – En tant que produit, la médiation sociale combine desprocessus ayant des significations contradictoires entre eux,mais qui dans les pratiques sont complementaires et revèlentleur caractère instrumental et expressif. Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 10
  11. 11. Dans le cadre de cette recherche, nous avons identifié quatre orientations sous-jacentes aux pratiques de la médiation sociale et qui sont : la normalisation desrelations sociales, la valorisation des institutions, la valorisation de lacitoyenneté et la stimulation de l’offre sociale. Le cadre suivant permet devisualiser les catégories élaborées à partir de l’analyse des entretiens et descas présentés par les assistants sociaux en ce qui concerne leur quotidienprofessionnel. (voir transparent 5) CARACTÈRE INSTRUMENTAL ET EXPRESSIF DE LA MÉDIATION SOCIALE Sens et signification Forme et contenu attribuée Instrumental ExpressifNormalisation des relations Satisfaction des besoins de Gestion des attentessociales base Recomposition des liens Promotion de l’accessibilité sociaux Régulation des comportementsValorisation des institutions Promotion de compromis Personnalisation des réponsesValorisation de la citoyenneté Information sur les droits et les Encouragement à l’acquisition devoirs sociaux de compétences Promotion de la participationStimulation de l’offre sociale Elaboration de propositions et de projets sociaux Mobilisation de partenairesBien que les différentes catégories aient été inscrites dans les dimensions“instrumentale” et “expressive” par nécessité d’analyse, elles ne sont pasexclusives et fonctionnent comme des vases communicants et n’excluent pasune influence mutuelle entre elles.La médiation sociale se révèle être simultanément un processus denormalisation et de valorisation de la citoyenneté qui permet de donneraux institutions toute leur dignité et de stimuler l’offre sociale. La Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 11
  12. 12. rénovation du processus se construit dans l’interaction de ces quatre éléments,autour de quatre idées-maîtresses. I - La médiation sociale est fortement liée à l’objectif denormalisation des relations sociales. II – La médiation sociale valorise la citoyenneté en promouvant desattitudes actives dans le processus de changement. III – La médiation sociale humanise les structures et promeut lescompromis au niveau institutionnel. en ce sens, elle rend aux institutionsleur dignité. IV – La médiation sociale s’inscrit dans le processus de stimulationde l’offre et contribue a la reformulation de la politique sociale6- La médiation sociale ne se réduit pas à l’application desressources existantes, à l’articulation interinstitutionnelle ou al’organisation d’actions dans le quotidien institutionnel; elleimplique aussi une capacité de dialogue, de recherche,d’analyse, d’argumentation et de négociation qui permet de relancerla question de la participation active des médiateurs professionnels dans ledomaine des politiques sociales et celui du développement social.7 - La médiation est une construction sociale La médiation s’impose dans le quotidien de la relation entre les hommeset entre les hommes, les institution et la société; elle s’impose dans le quotidienprofessionnel en tant que processus établi dans une relation entreoffre-demande, facilitée par les services et les professionnels. En tant queconstruction sociale, la médiation est un produit de la capacité humainepour analyser des situations et prendre des décisions qui permettent dese développer et d’agir en conformité avec les intérêts et dans le respectdes droits et des devoirs de chaque individu. En ce sens, la médiation, en Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 12
  13. 13. tant que concept et pratique, deviendra de plus en plus importante au cours del’action. Comme modèle d’intervention sociale, exprime des orientationsthéoriques différentes et présuppose toujours l’engagement du médiateurdans le processus de recherche d’alternatives qui impliquent les sujets,au niveau individuel ou collectif.En annexe : Questions Méthodologiques de la recherche Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 13
  14. 14. MATRICE ANALYTIQUE DES PROFILS DE LA MÉDIATION SOCIALE AXE EXTRINSÈQUEAXEINTRINSÈQUE La demande sociale Les acteurs sociauxModalitésd’action information, exécution, planning, recueil de données, administration, gestion de conflits, acheminement.Processusde travail entretien, informations, rapports, remplissage d’imprimés, tableaux, réunions, travail d’équipe, consultations, relations interinstitutionnelles, contacts institutionnels, visites, élaboration des projets, élaboration de dossiers.Fonctions aide psychosociale, humanisation, organisation, étude, programmation, coordination, dynamisation, gestion, liaison à la communauté, animation.Stratégiesd’action concertation, action directe, représentation, intermédiation, collaboration, dialogue, confrontation, soutien relationnel.Relationprofessionnelle questionnement, information, support, compréhension, interprétation.Compétences relation, analyse, réflexion, administration, recherche, décision, planification, évaluation, négociation, exécution, argumentation. Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 14
  15. 15. ASSISTANCE NIVEAU SOCIO-INSTITUTIONNEL ACCESSIBILITÉ SOCIABILITÉ CONSCIENTISATIONPROFILS IDÉAUX DE LA MÉDIATION NIVEAU SOCIO-PÉDAGOGIQUE DYNAMISATION SOCIALE FORMATION SOUTIEN NIVEAU SOCIO-POLITIQUE REPRÉSENTATION COMPROMIS Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 15
  16. 16. ÉCHANTILLON Champs et aires thématiques d’intervention professionnelle (nombre d’interviewés)Éducation (5) Réinsertion sociale (6)Services sociaux universitaires (3) Institut de réinsertion sociale (3)Ecoles d’enseignement primaire (1) Centres de protection des mineurs (1)Ecoles d’enseignement secondaire (1) Réinsertion sociale des prisonniers (1) Associations (1)Ac t io n c o m mu n au t ai r e ( 1 3)Centres sous-régionaux de sécurité sociale (4) Ho s p it al i er ( 8)Centres d’action sociale (1) Hôpitaux généraux (3)Municipalités (3) Hôpitaux de district (2)Projets d’intervention intégrée (3) Hôpitaux de spécialité – Oncologie (2)Associations de développement et formation - Pédiatrie (1)professionnelle (1)Centres d’accueil pour situations de risque (1) S an t é men t a le ( 8) Alcoologie (1)Réh ab il it at io n ( 5) Toxicomanie (4)Centres de réhabilitation des handicapés (4) Maladie mentale (3)Instituts d’éducation spécialisée (1)P er so n n e s â g é e s ( 3) T rav a il / e mp l o i ( 1)Foyers (1) Institut d’emploi et formation professionnelleCentres de séjour (1)Appuis au domicile (1) So in s p r im ai r es ( 5) Maternités (2) Centres de santé publique (3)RÉSUMÉ :• Champs ou domaines d’intervention : 9• Aires thématiques : 27• (Assistants sociaux) : 54• Contexte géographique: Communes de Coimbra, Condeixa, Figueira da Foz, Anadia• Institutions sociales : 40ACTIVITÉS ANALYSÉES : 873 Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 16
  17. 17. CONNEXION ENTRE PROFILS ET NIVEAUX DE MÉDIATION assistance accessibilité sociabilité conscientisation représentation Compromis soutienformation dynamisationLégende :Niveaux de médiation Niveau socio-pédagogiqueNiveau socio-institutionnel Niveau socio-politique *Connexions centrales **Connexions secondairesConnexions réciproquesConnexions permanentes* Articulation entre profils de chaque niveau de médiation.** Articulation entre profils de différents niveaux de médiation. Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 17
  18. 18. CARACTÈRE INSTRUMENTAL ET EXPRESSIF DE LA MÉDIATION SOCIALE Sens et signification Forme et contenu attribuée Instrumental ExpressifNormalisation des relations Satisfaction des besoins de Gestion des attentessociales base Recomposition des liens Promotion de l’accessibilité sociaux Régulation des comportementsValorisation des institutions Promotion de compromis Personnalisation des réponsesValorisation de la citoyenneté Information sur les droits et les Encouragement à l’acquisition devoirs sociaux de compétences Promotion de la participationStimulation de l’offre sociale Elaboration de propositions et de projets sociaux Mobilisation de partenaires Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 18
  19. 19. AXES RÉGULATEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE V A L OR I SA T I O N D E S IN ST I T UT I O NS*Recomposition des liens sociaux *Personnalisation des réponses*Gestion des attentes *Encouragement à l’acquisition de compétences *Promotion de la participation *Promotion des compromisN OR MA L IS A T I O N D ES V A L OR I SA T I O N D ER E LA T I O NS S OC IA L ES MÉD IA T I O N LA C I TO Y E NN ET É SO C IA LE*Satisfaction des nécessités de base *Information sur les droits et les devoirs *Promotion de l’accessibilité *Mobilisation des partenaires *Régulation des comportements *Elaboration de propositions et de projets sociaux ST I M U LA T I O N D E L ’O F FR E S OC IA LE Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 19
  20. 20. LES ASPECTS MÉTHODOLOGIQUES DE LA RECHERCHE Cette recherche s’inscrit dans le paradigme compréhensif, intégrant donc la signification attribuée par les assistants sociaux à leurs pratiques quotidiennes et l’influence du contexte dans leur différenciation. Pour développer cette étude nous avons recouru à la construction de modèles idéaux-type selon la théorie de Weber. La faible production scientifique sur la médiation sociale, en particulier en service social, nous a amené à considérer cette méthodologie comme une stratégie de recherche. La construction de ces profils de médiation a eu pour base deux perspectives d’analyse au plan conceptuel: la médiation comme processus et la médiation comme produit. a) En tant que processus la médiation met en évidence les modalités de l’action, les méthodes de travail utilisées, la relation qui s’établit avec le client, les stratégies utilisées et les compétences socioprofessionnelles les plus marquantes. b) Comme produit, la médiation permet l’évaluation des caractéristiques de l’action développée, du sens attribué à l’intervention et du positionnement du médiateur face à ses pratiques. Pour les besoins de la recherche, nous avons élaboré une matrice analytique . Issue de l’articulation des connaissances théoriques et de la connaissance des pratiques professionnelles des assistants sociaux permise par l’observation, la matrice met en évidence le croisement de deux axes, un intrinsèque, relatif à la pratique professionnelle, et un autre extrinsèque, se référant aux facteurs externes intervenants . (voir transparent 1) Sur l’axe intrinsèque nous avons considéré les modalités d’action, lesprocessus de travail, les fonctions, les stratégies d’action, la relationprofessionnelle et les compétences professionnelles. Sur l’axe extrinsèquenous avons considéré les caractéristiques de la demande (personnelle, Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 20
  21. 21. institutionnelle et politique) et les acteurs en présence (l’individu, le groupe,l’institution et la communauté). Dans l’articulation de ces deux axes s’inscrit lapratique quotidienne, constitutive d’une matrice de modèles de médiationsociale. MATRICE ANALYTIQUE DES PROFILS DE MÉDIATION SOCIALE AXE EXTRINSÈQUE AXEINTRINSÈQUE La demande sociale Les acteurs sociauxModalités information, exécution, planning, recueil de données,d’action administration, gestion de conflits, acheminement.Processus entretien, informations, rapports, remplissage d’imprimés,de travail tableaux, réunions, travail d’équipe, consultations, relations interinstitutionnelles, contacts institutionnels, visites, élaboration des projets, élaboration de dossiers.Fonctions aide psychosociale, humanisation, organisation, étude, programmation, coordination, dynamisation, gestion, liaison à la communauté, animation.Stratégies concertation, action directe, représentation, intermédiation,d’action collaboration, dialogue, confrontation, soutien relationnel.Relation questionnement, information, support, compréhension,professionnelle interprétation. Compétences relation, analyse, réflexion, administration, recherche, décision, planification, évaluation, négociation, exécution, argumentation. En partant de cette matrice, nous avons identifié neuf « profils- idéaux »2 qui permettent la prise en compte de toutes les pratiques de médiation des assistants sociaux (voir transparent 2). Ont été utilisées des méthodologies qualitatives, s’appuyant sur un travail de terrain, au plan physique (socio-institutionnel) et au plan symbolique (langage), afin de faciliter l’implication des acteurs2 Médiation – assistance ; Médiation – accessibilité ; Médiation – sociabilité ; Médiation – conscientisation ;Médiation – dynamisation ; Médiation – formation ; Médiation – compromis; Médiation – représentation ;Médiation – soutien. Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 21
  22. 22. sollicités dans cette recherche. Les données obtenues sont issues de rapports de service, d’expositions orales et écrites des interventions quotidiennes (journalier) et aussi d’études de cas. Pour la constitution de l’échantillon nous avons effectué un relevé des champs d’activité professionnelle dans le domaine public et para-public. A l’intérieur de chacun, nous avons considéré la diversité des institutions et retenu, dans chaque institution-type, un ou plusieurs assistants sociaux, en tenant compte de la variété des pratiques existantes et de leur encadrement dans les profils-idéaux définis. (voir transparent 3) Champs et aires thématiques d’intervention professionnelle (nombre d’interviewés)Éducation (5) Réinsertion sociale (6)Services sociaux universitaires (3) Institut de réinsertion sociale (3)Ecoles d’enseignement primaire (1) Centres de protection des mineurs (1)Ecoles d’enseignement secondaire (1) Réinsertion sociale des prisonniers (1) Associations (1)Ac t io n c o m mu n au t ai r e ( 1 3)Centres sous-régionaux de sécurité sociale (4) Ho s p it al i er ( 8)Centres d’action sociale (1) Hôpitaux généraux (3)Municipalités (3) Hôpitaux de district (2)Projets d’intervention intégrée (3) Hôpitaux de spécialité – Oncologie (2)Associations de développement et formation - Pédiatrie (1)professionnelle (1)Centres d’accueil pour situations de risque (1) S an t é men t a le ( 8) Alcoologie (1)Réh ab il it at io n ( 5) Toxicomanie (4)Centres de réhabilitation des handicapés (4) Maladie mentale (3)Instituts d’éducation spécialisée (1)P er so n n e s â g é e s ( 3) T rav a il / e mp l o i ( 1)Foyers (1) Institut d’emploi et formation professionnelleCentres de séjour (1)Appuis au domicile (1) So in s p r im ai r es ( 5) Maternités (2) Centres de santé publique (3)RÉSUMÉ :Champs ou domaines d’intervention : 9Aires thématiques : 27(Assistants sociaux) : 54Contexte géographique: Communes de Coimbra, Condeixa, Figueira da Foz, AnadiaInstitutions sociales : 40ACTIVITÉS ANALYSÉES : 873 Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 22
  23. 23. Dans sa globalité la recherche sur le terrain s’est étendue de novembre 1997 à octobre 1998. Le traitement des données s’est déroulé par étapes, durant 10 mois. Après la transcription des informations, de sa lecture et analyse, l’interprétation des résultats est fondée sur des processus de :a) Comparaison entre profils pratiques et profils-idéaux de médiation pourl’identification des ressemblances et des différences rencontrées.b) Signalisation des régularités et identification des idées principales(catégories d’information)c) Questionnement sur la signification de la réalité traduite dans la recherche. Semaine Internationale “ Apprendre de l’Autre” …Suisse / Sierre “3-27 Mai 2011 23

×