ROTARACT FRANCE MAGAZINE 
Journal d’information des Rotaractiens francophones - numéro 1 - Juillet-Août - Année 2001/2002 ...
ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 
Coordination Nationale News 
Actualités de la Coordination Nationale Rotarac...
ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 
A la date du 31 août 2000, le solde de ce compte était créditeur d’un montan...
ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 
4 
LES ANNUAIRES 
O ù peut-on trouver facilement les 
coordonnées de tous le...
ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 
International News 
Votre rubrique sur l’actualité internationale par Cyril ...
ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 
ERADICATION DE LA POLIOMYELITE : 
LE COMPTE À REBOURS A COMMENCÉ ! 
D epuis ...
ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 
L’HUMANITÉ, C’EST NOTRE AFFAIRE 
THÈME DU ROTARY INTERNATIONAL POUR 2001/200...
ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 
LA FIESTA DU ROTARY - SAN ANTONIO 2001 
CONVENTION INTERNATIONALE DU ROTARY,...
ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 
LA FIESTA DU ROTARY - SAN ANTONIO 2001 
CONVENTION INTERNATIONALE DU ROTARY,...
ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 
Rotaract France Infos 
Les Dernières Nouvelles du Rotaract en France 
REMISE...
ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 
UN NOUVEL ESSOR POUR LE RTC NÎMES 
Le Rotaract Club de Nîmes a connu une ann...
ROTARACT FRANCE MAGAZINE 
RETROUVEZ L’ACTUALITÉ DU ROTARACT 
SUR LE SITE INTERNET : 
http://www. r o taract .org/france 
O...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

RFM n°1 - Année 2001-2002

255 vues

Publié le

Rotaract France Magazine

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
255
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

RFM n°1 - Année 2001-2002

  1. 1. ROTARACT FRANCE MAGAZINE Journal d’information des Rotaractiens francophones - numéro 1 - Juillet-Août - Année 2001/2002 EDITORIAL Par Marie-Clémentine DERVAUX, Coordinatrice Nationale 2000-2002 C hers amis, Notre roue rotaractienne a bien tourné cette année grâce à tous ceux qui m’ont aidée à assumer les r e s p o n s a b i l i t é s q u i incombent au coordinateur national, un grand merci à tous, et bravo à toute l’équipe des « sortants », RRD et Présidents. Ensemble nous a v o n s fait p r e n d re conscience des problèmes du Rotaract et nous avons agi pour les pallier. Nous nous devons de continuer pour rendre le Rotaract France toujours plus fort. Parlons de nos actions, faisons nous connaître ! La roue tourne, et symbolise le monde du devenir, du renouvellement que l’on veut toujours plus dynamique. Tous mes souhaits de courage, de ténacité, d’enthousiasme à ceux qui commencent ce nouveau cycle de service. Continuez à nous envoyer des articles, RFM c’est votre magazine, et il permet à tout le Rotaract France de connaître les actions rotaractiennes nationales, internationales et rotariennes. La roue est aussi symbole du soleil : celui de l’amitié. C’est dans la chaleur des liens tissés dans nos clubs que nous rayonnons le mieux pour servir. N’oubliez pas : L’humanité, c’est notre affaire ! En attendant, profitez du soleil de l’été ! Bonnes vacances à tous. Et rendez-vous à l’automne les 19 -20-21 Octobre 2001 à la Convention de Reims. Dans ce numéro • News • Coordination Nationale News • Nouveaux services de la CN : Annuaires, boutique, Internet • La Conférence Européenne du Rotary • Polio Plus • Convention Internationale du RI à San Antonio • Informations du Rotaract en France • Calendrier NEWS… NEWS… NEWS… NEWS… NEWS… NEWS… NEWS... WEEK-END DE RENTREE DE LA COORDINATION NATIONALE L e week-end du 14-15-16 septembre, la Coordination Nationale se réunira de nouveau afin de bien redémarrer cette année. Le RTC de la Défense se chargera de tout en région parisienne, à Auvers sur Oise sur les traces des impressionnistes. Tout ce week-end se déroulera au Gîte des Ecuries d’Auvers. Pour tous renseignements, vous pouvez contacter : Laure (Laure_Ochsenbein@hotmail.com / 06 15 93 41 81), Philippe-Emmanuel (Chassain@noos.fr / 06 80 71 62 98) ou Marie-Anne (smarieanne@yahoo.fr / 06 83 39 15 05). La participation pour tout le week-end est de 450 F et de 150 F pour la soirée. ROTARY INTERNATIONAL L e Président du Rotary International est le chef exécutif de l'organisation. Il préside le Conseil Central, dirige les travaux et les activités du R.I. Pour l'année 2001/2002, le président du R.I. est l'Américain Richard D. KING. Rotarien depuis 1968, Richard KING est membre du Rotary club de Niles-Fremont (Californie).Il a assumé la fonction d'administrateur de la Fondation, de membre du Conseil Central du Rotary International ainsi que de président de sa commission exécutive. Il a également servi en tant que président de club, gouverneur, instructeur à l'assemblée internationale et représentant du président du Rotary International. Richard KING a présidé et fut membre de nombreuses commissions et Task Forces du Rotary. Il a reçu la Citation pour services méritoires et la Distinction pour services éminents de la Fondation Rotary en raison de son soutien aux programmes éducatifs et humanitaires. Il est également récipiendaire du prix Pionnier PolioPlus. Le thème annuel de la présidence de Richard KING est : L'HUMANITE, C'EST NOTRE AFFAIRE R F M RFM est une publication de la Coordination Nationale Rotaract France - Groupe Multidistrict d’Information des districts de la zone 11 du R.I. 1
  2. 2. ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 Coordination Nationale News Actualités de la Coordination Nationale Rotaract France LA COORDINATION NATIONALE 4ÈME WEEK-END CN DE MONTPELLIER I l y a le ciel, le soleil et la mer… Le rendez-vous était donné quelques temps après l’ouverture du TGV Médi-terrané à Montpellier pour le 4ème week-end de Coordination Nationale. Marie-Clémentine et son équipe se sont réunis pour cette dernière ré-union de l’année, symbole également de passation de pouvoir. Le passage de relais avait en effet lieu ce week-end là, entre le samedi 30 juin et le dimanche 1er juillet. Un Club motivé par la perceptive d’or-ganiser la Convention Nationale en octobre 2002, nous attendait de pied ferme. Vendredi soir, au son des criquets qui avaient accordé leurs voix pour nous accueillir, nous nous retrouvions au fur à mesure et des arrivées pour commencer doucement mais sûre-ment ce week-end. Musique et tradi-tionnel Madison ont rythmé cette soi-rée méditerranéenne. Au menu, sala-des fraîches à cause du temps, fou-gasse pour le côté régional et tout ce qu’il faut pour se régaler et prendre des forces. Car dès le lendemain : boulot pour certains ! ! ! Samedi matin donc, pendant que les accompagnateurs visitaient Montpel-lier, bullaient sur la plage ou dans leur lit…, tous les membres de la Coordi-nation Nationale se sont trouvés ré-unis autour de Marie-Clémentine. Au programme, un bilan d’une année, de nouvelles perceptives, un résultat d’Audit ! ! ! Pas de quoi s’ennuyer ! Faisant suite à la demande unanime du Conseil d’Administration du Rota-ract France, à Cambrai, le Samedi 18 Novembre 2000, Nicolas CHAMPS, ex-Rotaractien du club « Les Hauts de l’Ouest », Trésorier National 1994/96 et maintenant Rotarien du club « La Celle Saint-Cloud Bougival », fut char-gé de réaliser un audit financier des comptes de la Coordination Nationale pour les années 1998 à 2000. Lors de la dernière réunion du Conseil d’Admi-nistration tenue à Montpellier, le Sa-medi 30 Juin 2001, il a présenté le bilan de son audit. AD 2 WE CN Montpellier du 29 juin au 1er juillet 2001. A l’occasion de la réunion de son Conseil d’Administration en date du 18 novembre 2000, la Coordination Nationale Rotaract France a décidé de demander la réalisation d’un AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER afférent aux comptes des exercices 1998/1999 et 1999/2000 de cette association, en portant une attention particulière aux points suivants : - Reconstitution de comptabilité. - Justification de mouvements bancaires. - Mise en évidence, si nécessaire, de fautes de gestion et d’abus de biens. Cet audit a été confié à Nicolas CHAMPS, Rotarien au club de La Celle Saint Cloud Bougival et ancien Rotaractien. Lors de notre réunion du 30 juin 2001, il nous a présenté ses conclusions et nous a remis son rapport. Dans un objectif de transparence, nous vous en livrons les principaux . Reconstitution de comptabilité : Au titre de l’exercice clos le 30 juin 1999, les comptes présentent : Un total de charges de : 57.120,98 FF. Un total de produits de : 59.121,04 FF Soit un bénéfice de : 2.000,06 FF. L’ensemble des charges est correctement documenté et correspond réellement à des frais engagés dans le cadre de la réalisation de l’objet de l’association. Le contrôle des charges révèle toutefois que des allocations forfaitaires ont été affectées au cours de cet exercice, sans au-torisation préalable, pour des montants toutefois non significatifs et pour des charges en adéquation avec la réalisation de l’objet associatif. L’audit des produits révèle une incertitude en ce qui concerne les recettes dont l’exhaustivité n’est pas contrôlable. Au titre de l’exercice clos le 30 juin 2000, les comptes présentent : Un total de charges de : 36.544,25 FF. Un total de produits de : 43.131,00 FF Soit une bénéfice de : 6.586,75 FF. L’audit des charges révèle un manque important de justificatifs dont le montant est évalué à 14.973,96 FF. Compte tenu de cette remarque, le reste des charges semble correspondre à des frais réellement engagés dans le cadre de la réalisation de l’objet de l’association. L’audit des produits révèle, là encore, une incertitude en ce qui concerne les recettes dont l’exhaustivité n’est pas contrôlable. Justification de mouvements bancaires. Au titre de l’exercice 1998/99, quatre comptes bancaires sont à ce jour actifs. Il s’agit des comptes suivants : Compte CCF n°1 : -19,97 FF. Compte CREDIT MUTUE Ln°1 : 17.838,46 FF. Compte CREDIT MUTUEL n°2 : 868,86 FF. Compte CCF n°2 : 7.613,42 FF. Les montants indiqués correspondent aux soldes bancaires à la date du 30 juin 2001. Il convient de noter que le compte CCF n°2 a initialement été ouvert pour la gestion de la trésorerie de l’entité Boutique et ce fond de roule-ment devrait donc lui revenir. Concernant ce même compte, deux mouvements sont à ce jour non justifiés : Chèque N° 6896106 de 2.808,19 FF tiré le 15 juin 1999. Virement créditeur de 2.208,06 FF en date du 21 juin 1999. A l’exception des transactions ci-dessus mentionnées, l’ensemble des autres mouvements est intégralement justifié. Au titre de l’exercice 1999/2000, un seul compte bancaire est encore actif. Il s’agit du compte CIC Banque.
  3. 3. ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 A la date du 31 août 2000, le solde de ce compte était créditeur d’un montant de 3.261,03 FF. Deux opérations bancaires d’un montant total de 26.000 FF s’apparentent à un détournement de fonds. Ces sommes ont toutefois été intégrale-ment 3 A près cette journée chargée, toute la Coordination Nationale a retrouvé les accompagnants pour un dîner « torride ». Chaleur (dans tous les sens du terme !!!) ; convivialité et bataille d’eau n’ont fait que rende cette soirée agréable. Elle s’est termi-né chez Hervé. Marie-Clémentine y a tenu à remercier toute son équipe, tous ceux qui l’ont entouré dans sa lourde tâche de Coordinatrice et tous ceux qui vont l’aider dans son deuxième mandat. Elle a remercié également et plus spécifiquement Cyril NOIRTIN pour ses nombreuses années de service au sein du Rota-ract. Puis des passations de pouvoirs ont eu lieu, notamment de Elisabeth TORRENT à Pierre THEROND pour la présidence du club de Montpellier et de Rémi AGNESE à Hervé PI-GLOWSKI pour le rôle de RRD du District 1700. Puis entre quelques plongeons dans la piscine et de nombreux madison, les rotaractiens ont terminé la soirée aussi gaiement qu’elle avait commen-cé en se d o n n a n t rendez-vous c o m m e d’habitude à la prochaine réunion CN. AD Convention Nationale de Reims 19 au 21 octobre 2001. LA CONVENTION NATIONALE REIMS 2001 L ’événement fédérateur par excel-lence du Rotaract est la Conven-tion Nationale. Cette année, elle aura lieu les 19, 20 et 21 octobre 2001 dans une ville royale : Reims !!! Placé sous le signe de « Action et Communication », ce congrès étendu sur un week-end est le bon moment de découvrir ou de redécouvrir tout ce qui touche notre association : - la Coordination Nationale réunie au grand complet, - les services comme la Bou-tique et les Annuaires, - l’action nationale, - la soirée de Gala avec la remise des Hermès de la communication Programme de la Convention Vendredi soir Accueil à l’hôtel Première Classe à partir de 18h00 Soirée buffet dansant. thème antil-lais (déguisez-vous). Samedi Matin : séance plénière - ateliers-conférences - Après-midi : déjeuner sur le lieu de visite A/ Centre historique de Reims Au cours d’une agréable promenade à pied dans le centre, découvrez ce qui fait la richesse du patrimoine de Reims. (visite commentée). Contact : Philippe 06 11 42 95 69 B/ Cave de Champagne Ici seront dévoilés les secrets de la fabrication de ce célèbre breuvage. (visite des caves Piper-Heidsieck pos-sible le soir). Contact : Frédéricke 06 71 40 49 11 C/ Sucrerie de Bazancourt Autre production régionale : la bette-rave. Connaissez-vous le processus de fabrication de sucre ? En voici l’oc-casion ! Contact : Antoine 06 08 86 68 96 D/ Centre de contrôle aérien « Ici Papa, Tango, Charlie, à vous ». Le métier de contrôleur aérien ne se résume pas au travail en tour de contrôle sur les aéroports. Que font-ils donc ? Contact : Claire-Marie 06 63 21 86 64 E/ Après-midi libre Soir : gala dans le caveau Marie- Antoinette de la maison de champa-gne Piper-Heidsieck. Un invité-surprise de marque par-rainera ce week-end. Venez nombreux ! Dimanche Matin : séance plénière - clôture de la convention Midi : brunch - départ Visites Formules et Tarifs 1/ séances plénières seules : 100F 2/ soirée de gala seule : 450F 3/ week-end sans hébergement : 650F jusqu’au 10/09/01, 700F après 4/ week-end avec hébergement : 750F jusqu’au 10/09/01, 800F après-billet de tombola 10F Les billets de tombola ont été envoyés au président 2000-01 de votre club, adressez-vous à lui. remboursées à la demande de l’équipe dirigeante actuellement en place. Mise en évidence de faute de gestion et d’abus de biens. Au titre des deux exercices audités, l’absence de présentation de comptabilité limite considérablement les investigations à ce sujet. Le préjudice ne semble pas clairement établi au titre de l’exercice clos le 30 juin 1999, sauf à ce que la Coordination Nationale supporte un rejet de comptabilité (due à une absence de production de cette dernière) en cas de contrôle fiscal, ce qui est peu probable. Le manque de suivi de la trésorerie a certes généré des frais bancaires, mais les montants supportés à ce titre demeurent négligeables (525 FF). De plus, l’inexistence de toute comptabilité n’est pas avérée compte tenu de la disparité importante des archives et de l’absence de recense-ment précis concernant ces dernières. Au titre de l’exercice clos le 30 juin 2000, il semble évident qu’aucune comptabilité n’ait été tenue, et les risques sont identiques à ceux mention-nés précédemment. Les vols constatés sous la forme de détournements de fonds successifs d’un montant total de 26.000 FF, bien que juridi-quement établis, sont cependant atténués puisque ces sommes ont intégralement été remboursées. Enfin, au titre de ces deux exercices, la négligence dont a fait preuve le Conseil d’Administration de la Coordination Nationale est également à retenir. Ce dernier ne semble en effet pas avoir effectué les contrôles suffisants ni exprimer les demandes nécessaires pour d’une part s’assurer de l’état de la trésorerie et, d’autre part vérifier de l’usage des fonds collectés. Recommandations. A la suite de ce rapport, Nicolas CHAMPS a préconisé les recommandations suivantes afin d’éviter de réitérer une semblable situation. - Mettre en place un système d’arrêté et d’approbation des comptes par les organes compétents. - Contrôler l’ouverture de compte bancaire. - Réorganiser les services délocalisés de la Coordination Nationale afin d’adopter une position conforme à la législation. Les deux premières ont été adoptées par le conseil d’administration, la troisième est actuellement à l’étude. Ces mesures feront l’objet d’une présentation ultérieure. Nicolas Champs
  4. 4. ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 4 LES ANNUAIRES O ù peut-on trouver facilement les coordonnées de tous les mem-bres du Rotaract France ? Où peut-on tout savoir et tout connaître sur notre mouvement ? Enfin, qu’est ce qui nous permet de contacter rapidement la personne de son choix ? Cela se résume en un mot : ANNUAIRE ! ! ! Et pourquoi ? Parce que mis à jour par nos soins avec les informations que VOUS nous avez faites parvenir, nous avons le plus simple mais le plus efficace outil de communication. En effet, l’annuaire est en quelque sorte le lien entre tous les clubs Rota-ract, les rotaractiens de France et les Clubs Rotary. Il est également une preuve de crédibilité auprès des ins-tances Internationales du Rotary, des Rotariens de France et de nos Clubs parrains. Aussi, il est très important que chacun de vous, par l’intermédiaire de votre Président de Club, met à jour les coor-données qui vous concernent. Vos présidents de Club ont d’ores et déjà reçu cette liste à mettre à jour. Il est impératif que ces informations nous soient retournées avant le 17 août au-près de Vincent LORIOT (8bis, avenue Alphonse de Neuville - 92380 GAR-CHES - Fax : 01 43 44 66 52 - e-mail : vincent.loriot@rotaract.org) Chacun doit se sentir concerné ! ! ! Nous restons à votre disposition pour toute information. Vincent (responsable annuaire 2001/2003) et tout le Club Les Hauts de l’Ouest. Servir est le but du Rotaract et chaque Club, chaque district, se doivent d’entreprendre ou d’encourager des actions humanitaires. Vincent.loriot @rotaract.org LES SERVICES DE LA COORDINATION NATIONALE LA BOUTIQUE 2001-2003 : CKI, CKOA ? Ç a y est !!! Depuis le 1er juillet 2001, le Rotaract de St Dié des Vosges a confié les rênes de la Boutique à ses successeurs : vos humbles serviteurs du RTC de Toulouse. Cyril Cancel, en sera responsable…de la Boutique (le Boss, c’est lui quoi !) et Jérôme Noël sera trésorier de la Boutique. La Boutique : service de la C.N au profit des Rotaractiens L’un des souhaits des responsables est de donner son indépendance à la Bou-tique par rapport au Club. Pour cela, vous, Rotaractiens pourraient entrer en contact avec la seule boutique grâce au web (c’est magique ce truc-là lors-que c’est bien utilisé !). Le site Internet est appelé à se développer (merci à Hervé P.). Vous pourrez consulter le catalogue en ligne à partir de septem-bre, passer vos commandes via le mail suivant : boutiquefrance@rotaract.org , nous donner votre avis, nous transmet-tre vos souhaits dans le cadre des ac-tions du club ou si vous voulez réaliser un produit particulier qui ne figure pas…encore (!) sur le Listing produit. Tout est possible ! La Boutique est un service de la Coordination Nationale que les Rotaractiens doivent prendre (reprendre ?) l’habitude de consulter. Mais la Boutique doit elle aussi se ren-dre indispensable et pour cela commu-niquer avec les rotaractiens. Ce qui vous attend ! En septembre, les clubs, par l’intermé-diaire de leur président(e), recevront une lettre informative avec les coordon-nées, la liste des produits et leurs prix ainsi que l’agenda des déplacements, les "promos" ou les produits futurs. Pour commencer !! Les produits…Un logo Les futurs produits justement : Mugs, polos brodés à M.L, T-Shirts pour les filles (eh oui ! + de la moitié des Rota-ractiens sont des Rotaractiennes), insi-gnes, Casquettes et d’autres que nous vous révélerons à la rentrée. Quant au logo, eh bien vous le décou-vrirez en septembre avec le courrier de rentrée (comme nous d’ailleurs !). …et un Agenda Nous vous donnons rendez-vous à Paris les 14, 15, 16 septembre pour le 1er WE C.N de l’année. Penser à en parler à vos R.R.D ! Le WE à ne pas louper (c’est valable pour nous aussi) : La Convention Na-tionale à Reims les 18, 19, 20 octobre. L’équipe Boutique France 2001-2003 Boutique Rotaract France – Cyril Cancel-Culy – 4, Rte d’Auch – 31770 Colomiers Boutiquefrance @rotaract.org ACTION NATIONALE 2001/2002 L ’action nationale Rotaract est une action destinée à mobiliser tous les clubs Rotaract de France au-tour d’un projet nécessitant la partici-pation de chacun pour parvenir à un objectif fixé. Les critères d’une « bonne » action nationale sont les suivants : - Chaque club Rotaract doit pouvoir se mobiliser pour cette action quel que soit son effectif et l’initier à tout moment de l’année. - Chaque club décidera des moyens à mettre en place pour contribuer à la réalisation du projet - Cette action doit permettre une meil-leure communication externe - Le (ou les) bénéficiaire(s) doit être clairement identifié ; - elle doit être réalisable sur une durée maximale d’un an (oct à octobre) - La gestion administrative de l’action nationale doit être auto-financée ; Ainsi uni par ce même but, le Rotaract sera plus efficace dans son désir de servir. Le rôle de l’équipe est de : - Monter totalement l’opération et être l’interlocuteur privilégié de l’association à qui le Rotaract France propose ses services - Suivre et soutenir les actions menées par les clubs - Au niveau de la Coordination Natio-nale, une personne est chargée d’as-surer le suivi de l’action, et devra faire un compte rendu lors des quatre ré-unions de la CN. - Centraliser et rediffuser toutes les informations aux clubs Rotaract : En publiant une lettre de l’action nationale (non obligatoire mais fortement conseillé), en utilisant les moyens de communication de la Coordination Na-tionale (Site Internet, Rotaract France Magazine) - Présenter un bilan de l’action natio-nale à la Convention Nationale de l’an-née suivante. Structure d’un dossier de candida-ture Limiter à DIX pages en privilégiant le fond sur la forme - Nom du projet - Page de synthèse - Qui ? (personnes, Club ou District à l’initiative - Pour qui ? (association, entreprise à qui est destiné le projet) - Quoi ? (Descriptif) - Comment ? (Moyens à mettre en oeuvre et moyens qui seront mis à la disposition des clubs Rotaract) - Combien ? (Budget prévisionnel ré-aliste) Les clubs Rotaract, intéressés par l’organisation d’une action d’enver-gure nationale et suffisamment mo-tivés pour la gérer pendant un an sont invités à contacter leur RRD ou le Secrétaire National avant le WE CN de Paris.
  5. 5. ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 International News Votre rubrique sur l’actualité internationale par Cyril NOIRTIN CONFERENCE PRESIDENTIELLE DU ROTARY INTERNATIONAL Vienne 2001 Quand le RTC Français rend visite au RTC Allemand. Compte-rendu de la convention nationale à Bochum. C apitale cosmopolite de l'Autri-che, Vienne a accueilli du 11 au 13 mai 2001 la conférence présiden-tielle du Rotary International pour l'Europe. Plus de 370 Rotariens, Ro-taractiens et invités, représentant 45 pays, ont participé à cette 5ème et der-nière conférence présidentielle de l’année 2001/2002. Chaque président du Rotary Interna-tional a la faculté d'organiser une ou plusieurs conférences sur un thème particulier. Elles ont pour objet de développer les relations personnelles et l'entente parmi les participants, tout en créant un forum où il est possible de discuter et d'échanger des idées sur l'action humanitaire qui favorise l'entente et la bonne volonté dans le monde. Ces conférences sur la paix sont par-rainées par le Rotary International et la Fondation Rotary. Elles sont orga-nisées par un comité nommé par le Président du Rotary International. La Conférence qui s’est déroulée à Vienne s’est fait l’écho du thème choi-si par Frank Devlyn : « Faire prendre conscience et agir ». « L’Europe est actuellement en pleine mutation. Ces changements viennent se refléter naturellement dans le Ro-tary » a déclaré le président du RI Frank Devlyn dans son discours d’ou-verture. « Vienne fait partie d’un nou-veau district qui comprend cinq pays : l’Autriche (en partie), la Bosnie, la Croatie, la Hongrie, et la Slovénie. Cette conférence présidentielle nous donne l’occasion de nous pencher sur ce nouveau modèle d’administration des districts qui encourage la coopé-ration et favorise l’expansion du Rota-ry tout en respectant l’autonomie culturelle de chaque pays. » La conférence, qui s’est déroulée à l'hôtel Inter-Continental de Vienne, a mis l’accent sur des thèmes impor-tants tels que les droits de l'homme dans le contexte de l'identité culturelle et de l'intégration sociale, les possibi-lités d'emploi, l'alphabétisation, la diversité ethnique au sein du Rotary ainsi que les problèmes locaux pou-vant être réglés par les ressources disponibles auprès du Rotary et de sa Fondation. Les participants ont réflé-chi également aux moyens de monter des projets dynamiques, d'utiliser au mieux les subventions de la Fonda-tion et d'atteindre notre objectif d'éra-dication de la polio. Une foire aux projets a permis à certains clubs de trouver de nouveaux partenaires in-ternationaux et de s’informer sur les Rotary Clubs « Nouvelles Généra-tions ». Rita Levi Montalcini, Prix Nobel de Médecine en 1986 est intervenue sur les droits et devoirs de l'homme. Elle a fait l’éloge du Rotary et de ses pro-grammes humanitaires et notamment de ses actions en faveur de l’éradica-tion de la Polio et de la lutte contre l’illettrisme. « Je loue le Rotary pour son action en faveur de l’humanité. Le succès du programme PolioPlus est un modèle de travail en commun en-tre différents organismes qui souhai-tent atteindre un même but ». Parmi les autres intervenants de cette conférence, il y avait : le président-élu du RI, Richard D. King, le Président du conseil d’administration de la Fon-dation Rotary, Herbert G. Brown et Rudolf Horndler, président de la com-mission européenne pour PolioPlus. Pour la première fois une téléconfé-rence a permis à d'autres Rotariens d'Europe de pouvoir se joindre aux débats lors d'une séance de discus-sion qui a duré trois heures. C’est ainsi que des Rotariens situés au Caire, à Istanbul, à Madrid et à Rome ont pu poser en direct des questions aux dirigeants du Rotary International dont la plupart était présent à cette conférence présidentielle. Les Rotaractiens Européens avaient été invités à participer aux débats et à un atelier sur les Relations publiques. Des représentants de la Coordination Nationale Rotaract France et de la Coordination Nationale Allemande (DAS) ont donc pu intervenir à plu-sieurs reprises, en séance plénière et en commission. Ils ont ainsi pu faire la promotion du Rotaract et faire connaî-tre ses actions. C.N. 5 ERIC : European Rotaract Information Center. L ors de la réunion du comité d’E-RIC tenue à Antalya en Avril, les représentants des pays Européens ont élu l’Allemand Matthias Börner, l’actuel trésorier d’ERIC, au poste de président d’ERIC pour l’année rotaractienne 2001 – 2002. Matthias prend la relève de £ukasz Grochowski. À gauche : Matthias BORNER À droite : £ukasz GROCHOWSKI ERIC Antalya 2001
  6. 6. ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 ERADICATION DE LA POLIOMYELITE : LE COMPTE À REBOURS A COMMENCÉ ! D epuis le lancement du pro-gramme PolioPlus en 1985, l’éradication de la poliomyélite, mala-die invalidante, a atteint aujourd’hui 99%. La campagne d’éradication menée partout dans le monde par le Rotary International et ses partenaires l’Or-ganisation Mondiale de la Santé (OMS), les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et le Fonds des Nations Unies pour l’en-fance (UNICEF) a permis d’obtenir des résultats remarquables. Au cours de l’année 2000, la fré-quence des Journées Nationales de Vaccination (JNV) a été augmentée dans tous les pays où la poliomyélite est endémique. Le nombre d’enfants de moins de 5 ans vaccinés au cours de ces JNV a atteint le chiffre record de 550 millions, soit près de 85% des enfants de cet âge dans le monde. En Inde, par exemple, 152 millions d’en-fants ont été vaccinés en trois jours et la coordination des efforts en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale a permis d’immuniser 76 millions d’en-fants dans 17 pays différents. En 2000, le nombre de cas enregis-trés dans le monde n’a pas dépassé le chiffre de 3500, alors qu’il était supé-rieur à 350 000 en 1988. Le Poliovirus ne circule désormais plus que dans moins de 20 pays, contre 30 en 1999 et 125 en 1988. Ce sont principalement d’Asie méridionale et d’Afrique subsaharienne. L’objectif pour la fin 2001 est de met-tre un terme à la transmission du po-liovirus sauvage dans tous les pays, à l’exception d’un maximum de 10, afin d’interrompre la transmission d’ici la fin 2002 et de certifier l’éradication mondiale de la polio en 2005. Avec son réseau de clubs services communautaires, le Rotary Internatio-nal est le bras bénévole de ce parte-nariat mondial. Plus d’un million de membres (Rotariens et Rotaractiens) ont donné de leur temps et de leur personne pour contribuer au succès des actions visant à éradiquer la polio. Les Rotariens et Rotaractiens contri-buent nettement à la fourniture des vaccins, à la mobilisation sociale et à l’aide logistique. Cependant, même si la poliomyélite a été éradiquée à 99%, le plus difficile reste à faire, car c’est le dernier 1% qui pose le plus grand défi. Entre maintenant et 2005, il faut four-nir plus de 6 milliards de doses de vaccins à 600 millions d’enfants, no-tamment dans des zones difficilement accessibles à cause des conflits, de l’isolement ou du manque d’infrastruc-tures. Dans les pays comme l’Afgha-nistan, l’Angola, la République démo-cratique du Congo, la Somalie ou en-core le Soudan, il est essentiel que les belligérants et les médiateurs interna-tionaux donnent la priorité à des ces-sez- le-feu pour permettre aux équipes médicales de procéder en toute sécu-rité à la vaccination antipoliomyélique. Un milliard de dollars américains est nécessaire pour assurer la délivrance de ces 6 milliards de doses de vac-cins. Pour l’instant, il en manque en-core 400 millions. Pour aider à com-bler ce déficit, la Fondation Rotary et la Fondation des Nations Unies colla-borent pour trouver des ressources auprès du secteur privé (grandes en-treprises), de philanthropes et d’autres fondations. En France, comme dans la plupart des pays industrialisés, la grande ma-jorité des habitants pense que les vac-cins ont définitivement relégué la polio et son cortège de mort, de « poumons d’acier » et de jambes paralysées, au rayon des livres d’histoire. Malheureu-sement, dans une dizaine de pays, les plus pauvres de la terre, il reste des poches d’infection où la polio continue à ruiner la vie de leurs enfants. Or aucun enfant ne sera à l’abri tant que l’éradication mondiale de la polio-myélite n’aura pas été réalisée. Le poliovirus se moque des frontières et des conflits. Il peut se disséminer rapi-dement à travers des régions entières. Qu’un seul enfant reste contaminé et tous les autres seront menacés ! C.N. 6 Dans le cadre de notre action nationale 1999/2000 « PolioPlus 2000 », l’action des clubs Rota-ract et Interact de France nous a permis de récolter la somme de 81 429,00 F. L’intégralité de ce montant a été reversée au programme « PolioPlus Partner » de la Fon-dation Rotary pour fournir une assistance sur le terrain aux campagnes de vaccination. Ces fonds sont allés soutenir la mobilisation sociale (impression d’affiche, de panneaux, de bro-chures et d’annonces dans les médias) des campagnes de vac-cinations qui se sont déroulées en Angola et au Nigeria et a également contribué à fournir des équipements médicaux et informatiques afin d’améliorer le système de surveillance.
  7. 7. ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 L’HUMANITÉ, C’EST NOTRE AFFAIRE THÈME DU ROTARY INTERNATIONAL POUR 2001/2002 C hers amis, Le second Président des Etats-Unis, John Adams, a un jour déclaré : « Il n’existe dans le monde que deux sortes de gens qui comptent vraiment : ceux qui s’engagent et ceux qui tiennent leurs engagements ! » Une vie de Rotarien est un vécu qui a un sens. C’est une vie de promesses effectuées et de promesses tenues. Car l’Humanité, c’est notre affaire. Avec notre thème pour 2001-2002, je demande aux Rota-riens de s’engager doublement : premièrement, envers toute l’humanité, il s’agira de faire preuve de compassion et de porter secours concrètement à ceux dont les vies ont été affectées par la misère, la maladie, l’impossibilité d’a-voir accès à l’éducation et les catastrophes naturelles. Il nous revient de concevoir des solutions viables aux pro-blèmes qui se posent à nos semblables. La responsabilité nous incombe d’aider ceux dont l’existence est menacée par des forces qu’ils ne contrôlent pas ; mais préoccu-pons- nous aussi de ceux qui ont juste besoin d’un peu d’aide. Et c’est au Rotary d’améliorer les conditions de vie dans chacune de nos quelques 30 000 collectivités rotariennes. Le service à autrui représente notre produit et nos mem-bres notre bien le plus précieux. Sans un effectif solide, nous ne pouvons espérer répondre aux demandes crois-santes. En 2001-2002, nous allons lancer une campagne internationale de recrutement pour renforcer nos rangs et donc notre capacité à faire le bien dans le monde. Il s’agit de notre principale priorité. En ce qui concerne le deuxième engagement, je vous de-mande donc de songer aux professionnels et décideurs exceptionnels de votre région qui, comme vous, ont eu la chance de développer leurs talents et leurs compétences et qui n’hésiteraient pas à aider autrui. Nous connaissons tous des personnes qui tiennent à donner un sens à leur vie, à changer le monde, et qui pensent et agissent en Rotariens sans même le savoir. Il nous incombe de les inviter à rejoindre notre mouvement. La plupart d’entre nous s’accordent à reconnaître que le Rotary nous a permis de devenir meilleurs. Sans le Rotary dans nos vies, nous ne donnerions pas autant de nous-mêmes. Et sans les programmes et le soutien administratif du Rotary, nos tentatives visant à aider notre prochain ne seraient pas aussi efficaces et ne pourraient sans doute bénéficier à des gens vivant si loin de nous. Le Rotary a été un tournant marquant dans ma vie, une chance de faire le bien que je veux partager avec d’au-tres 7 ; je désire qui vous fassiez de même. Un effectif solide et stable augure bien de la santé in-terne de notre association. En 2001-2002, je demande-rai aux rotariens, clubs et districts de mettre l’accent sur quatre défis à relever pour la pérennité du Rotary : 1 la croissance, l’éducation, l’intégration et la fidélisa-tion de l’effectif 2 une meilleure formation rotarienne dans les clubs et SFPE, ainsi qu’une orientation des nouveaux mem-bres modernisés 3 l’image du Rotary 4 le renforcement et le développement de chaque club En informant les membres des opportunités qu’offre le Rotary, en promouvant les remarquables actions de proxi-mité et en s’assurant que tous nos clubs ont les qualités nécessaires pour recruter et fidéliser, nous montrerons la voie d’une croissance durable et d’une productivité accrue. Les Rotariens familiers de la littérature auront remarqué que notre thème en anglais est emprunté de l’oeuvre de Charles Dickens, « Un chant de Noël ». Dans ce récit, édifiant, un homme d’affaires impitoyable, Ebenezer Scrooge, se retrouve face au fantôme de son ancien par-tenaire, Jacob Marley, condamné à être rongé par le re-mords en enfer en raison de sa dureté lors de son pas-sage sur terre. Lorsque Ebenezer Scrooge tente de le ras-surer en lui disant : « Cependant vous avez toujours été un homme habile en affaire », le spectre abattu s’exclame d’un ton découragé : « Les affaires ! C’est l’humanité qui était mon affaire ; c’est le bien général qui était mon af-faire ; c’est la charité, la miséricorde, ma tolérance et la bienveillance ; c’est tout cela qui était mon affaire. » Je vous incite fortement à partager la magie du Rotary avec ceux dont les vies seront enrichies et même transfor-mées par l’appartenance à notre mouvement. Qu’aucun Rotarien n’en vienne à regretter de n’avoir pu entreprendre autant d’actions humanitaires qu’il le dési-rait ! Par le biais du Rotary, du service et grâce à nos ef-forts pour prospérer, tous les Rotariens pourront proclamer leur engagement : L’Humanité, c’est notre affaire. Richard D. KING Président du Rotary International
  8. 8. ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 LA FIESTA DU ROTARY - SAN ANTONIO 2001 CONVENTION INTERNATIONALE DU ROTARY, TEXAS, USA C omme chaque année, les Rota-ractiens 8 et Rotariens du monde entier se sont retrouvés en un même lieu pendant 6 jours pour participer à la Convention du Rotary International. Ce rassemblement avait lieu cette année à San Antonio. Ville historique du Texas, elle fut le site de la bataille, dite de « Fort Alamo », au cours de laquelle les Mexicains vainquirent les Texans le 6 mars 1836 et où Davy CROCKETT fut tué. Placé sous le thème du Président du Rotary International Frank DEVLYN, « Faire Prendre Conscience et Agir », le programme de la convention a permis d’allier camaraderie, divertis-sements et célébration de l'impact du Rotary à travers le monde. La partie spectacle de cette 92ème Convention Internationale du Rotary fut assurée par des artistes de renom-mée mondiale : Glen CAMPBELL, Vikki CARR et Arturo SANDOVAL. Glen CAMPBELL, vedette de la musi-que country qui a déjà remporté un Grammy Award (l’équivalent des Os-cars pour la musique), fut sur scène lors de la cérémonie d’ouverture. De plus la séance d’ouverture fut mar-quée cette année par une parade de chevaux lors de la cérémonie des dra-peaux. Arturo SANDOVAL, trompettiste de jazz de renommé et Vikki CARR, autre lauréate des Grammy Awards, investi-rent quant à eux la scène lors de la cérémonie de clôture avec le Fiesta Symphony Orchestra sous la direction du maestro turc Gürer AYKAL. La camaraderie fut célébrée au cours des nombreux banquets et manifesta-tions organisées par le comité hôte et notamment lors du barbecue géant qui s’est déroulé dans un ranch texan avec, au programme, Rodéo et cour-ses à cheval. Les séances de travail et les conféren-ces ont permis aux participants : - de découvrir le travail des Task For-ces du Rotary lors d’un atelier d’é-changes d’idées, - de visiter les stands du Rotary Inter-national, l’exposition de projets et les différentes boutiques d’objets Rotariens et Rotaractiens, - d’écouter Madame Gro Harlem BRUNDTLAND, directrice générale de l’OMS et Carole BELLAMY, di-rectrice générale de l’UNICEF sur les progrès en matière d’éradication de la polio, - de faire la connaissance avec le nouveau président du Rotary Inter-national Richard KING dont le thème est « L’humanité, c’est notre af-faire ». L’un des grands moments de cette convention internationale fut la remise du Prix du Rotary pour la paix 2001 au Docteur Pramod Karan SETHI, inven-teur de la « jambe de Jaipur ». Ce prix est la plus haute distinction du Rotary International et elle est décernée à une association ou à un non-Rotarien pour action humanitaire exception-nelle. À la recherche d’une prothèse simple, peu chère, robuste et esthétique, le Docteur SETHI a conçu en 1970 une prothèse se calquant sur la forme de la jambe humaine, permettant de s’as-seoir en tailleur, de marcher pieds nus sur des terrains accidentés et de mon-ter à bicyclette. Pour des raisons hu-manitaires, Pramod SETHI n’a pas déposé son invention qui peut être rapidement réalisée à partir de maté-riaux locaux par des artisans. Toutes ses adaptations ont connu un grand succès, plus particulièrement dans les pays en guerre où l’on trouve des mi-nes anti-personnelles. De nombreux clubs Rotary du monde entier parrai-nent des subventions humanitaires de la Fondation en vue de fournir ce type de prothèses aux handicapés. La subvention de la Fondation d’un montant de 100 000 USD qui accom-pagne le prix, sera utiliser par le Doc-teur SETHI pour aider au déploiement de centre de formation et de dévelop-pement de la jambe de Jaipur. La réunion internationale du Rotaract Précédant, l’ouverture officielle de la convention du Rotary International, la réunion Internationale pré-Congrès du Rotaract a rassemblé cette année environ 200 Rotaractiens venus d’une quarantaine de pays. Cette réunion internationale qui durent deux jours, rassemble des Rotarac-tiens du monde entier pour partager idées et impressions tout en créant des amitiés qui peuvent mener à de nouvelles actions favorisant l’entente internationale. Alternant séance plénière et groupe de travail, cette manifestation a permis aux Rotaractiens et Rotariens pré-sents d’analyser la situation actuelle du Rotaract et ses possibles dévelop-pements. Le Rotaract aura connu en 2000/2001 une progression net de 196 clubs, soit un total de 7 008 clubs Rotaract répar-tis dans 151 pays et une estimation d’un effectif de 161 200 membres. Le Rotaract fut également introduit dans 4 nouveaux pays : La Bélarussie, la Mongolie, La Nouvelle Guinée et la Moldavie. Les participants y ont glané des infor-mations sur les nouvelles lignes direc-trices du Rotaract et sur les activités menées à bien par d’autres clubs. Gary CK HUANG, directeur du Board chargé du Rotaract (et nouveau vice-président du RI) a rappelé les grandes décisions prises par le Board en fa-veur du Rotaract, à savoir que désor-mais les Rotaractiens peuvent com-penser leur absences en participant à des réunions Rotary. Le Board a éga-lement rappelé que tous les gouver-neurs doivent veiller à ce que les res-
  9. 9. ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 LA FIESTA DU ROTARY - SAN ANTONIO 2001 CONVENTION INTERNATIONALE DU ROTARY, TEXAS, USA ponsables Rotaract de leur district reçoivent une formation et doivent en assurer le financement. Ils sont égale-ment 9 invités à couvrir complètement ou partiellement les frais causés par la participation des futurs responsables du Rotaract à la Convention du Rotary International. Enfin les chartes des clubs Rotaract (ainsi que celle des clubs Interact) seront désormais si-gnées par le président du RI et le pré-sident du club parrain. Elles porteront également le sigle du Rotary Interna-tional. Pour finir, Gary HUANG a fait un rapide résumé des décisions du conseil de Législation qui a refusé à une large majorité l’augmentation de l’âge limite du Rotaract. La réunion internationale PréCongrès du Rotaract permet de renforcer les liens entre le Rotaract et le Rotary en offrant aux Rotaractiens la possibilité de discuter avec les dirigeants du Ro-tary International et son personnel administratif. En effet, les séances plénières furent marquées cette année par les inter-ventions de Frank DEVLYN, Richard KING et Bhichai RATTAKUL, respec-tivement Président du Rotary Interna-tional pour 2000/2001, 2001/2002 et 2002/2003. Durant ces séances plé-nières, s’est tenu également un Open-forum où divers sujets sur le pro-gramme Rotaract et ses orientations ont été évoqués. Bichai Rattakul entouré d’un groupe de Rotaractiens. Entre les séances plénières, les parti-cipants se sont séparés en commis-sions de travail qui cette année furent limités à trois et se déroulèrent en deux sessions pour permettre d’appro-fondir les sujets traités. La commission « formation des RRD » avait pour but d’apporter aux futurs Représentants Rotaract de dis-trict les connaissances nécessaires pour exercer leur fonction et leur expli-quer l’organisation du Rotaract et du Rotary ainsi que l’importance de leur mission au sein de cette organisation. « Comment améliorer les relations entre le Rotary et le Rotaract ? » fut le sujet traité par La commission « Le Rotaract et le Rotary ». De nom-breux clubs Rotaract ont du mal à rester en contact avec leur club Rotary parrain. Les responsables changent chaque année et les liens ont ten-dance à s’estomper. Conscients de ce problème, certains clubs ont mis en place des activités visant à intéresser les Rotariens aux actions du Rotaract. L’importance d’impliquer les Rotarac-tiens dans les actions du Rotary et de la Fondation a été soulevée. Beau-coup de clubs Rotaract semblent inté-ressés par ce type d’action mais ne disposent pas toujours d’informations suffisantes. Cette commission fut également l’oc-casion d’aborder le passage du Rota-ract au Rotary pour les membres at-teints par l’âge limite et qui doivent donc quitter le Rotaract. Ces derniers sont encouragés à se rapprocher de leur club parrain ou à envisager, avec l’accord du Gouverneur, de créer un nouveau club Rotary. Enfin la commission « Le Rotaract et la Communication » fut organisée conjointement par le Rotary Internatio-nal, les Coordinations Nationales Ro-taract France et Allemande. Plusieurs facettes de la communica-tion au Rotaract ont été abordées lors de cette commission : L’utilisation d’Internet procure au Rotaract un outil de communication aussi bien interne qu’externe. Il existe aujourd’hui de nombreux sites et ser-vices disponibles sur la toile et acces-sibles par tous les Rotaractiens d’un simple click. Internet est un moyen de se faire mieux connaître du public. C’est également un outil pour nouer des contacts avec d’autres clubs et mettre en place de nouveaux projets. Les Groupes Multidistrict d’informa-tion tels que la Coordination Nationale Rotaract France ou la DAS (Rotaract Allemagne) ont été organisés pour distribuer l’information auprès des clubs Rotaract et faciliter la communi-cation entre les districts. Il est un fait établi que les GMI sont les principaux responsables du développement im-portant qu’a connu le Rotaract ces dix dernières années et de l’importance qu’il a prise au sein du Rotary Interna-tional. Les actions humanitaires du Rotaract doivent être partagées avec le grand public. De nombreux clubs Rotaract arrivent à intéresser la presse grâce à leurs actions. Les clubs ne doivent pas hésiter à réaliser les plaquettes de présentation et à envoyer régulière-ment des communiqués de presse pour annoncer des évènements parti-culiers du club. Démonstration d’Internet par Cyril Noirtin et Tobias Schulz-Hess Il est vital pour le Rotaract d’assurer un renouvellement continu des effec-tifs et d’accroître le nombre de mem-bres. La communication externe via les relations publiques et Internet, vient améliorer la visibilité du Rotaract et le rend plus attractif. Par contre, il est important de développer des ac-tions de communication interne qui font connaître l’esprit du Rotaract. Un nouveau membre doit se sentir inté-grer au groupe si on souhaite le voir participer activement au sein du club et y demeurer membre actif. Cette réunion Internationale du Rota-ract s’est conclue par la projection en musique d’une animation PowerPoint intitulée « Le Rotaract en Action » montrant en images des actions réali-sées par le Rotaract dans le monde entier. La participation à cette réunion Pré-congrès du Rotaract et à la convention mondiale du Rotary est une occasion unique de vivre l’internationalité qui caractérise notre organisation. Elle permet aux Rotaractiens de mieux comprendre le Rotary, sa Fon-dation, son dévouement au service dans le monde et le rôle du Rotaract au sein du Rotary. La prochaine convention du Rotary International et donc la prochaine ré-union international du Rotaract se déroulera en Europe, à Barcelone en Espagne du 21 au 26 juin 2002. C.N.
  10. 10. ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 Rotaract France Infos Les Dernières Nouvelles du Rotaract en France REMISE DE CHARTE À PERPIGNAN… DES DÉBUTS TRÈS PROMETTEURS ! C’était avec le plus grand enthousiasme que commençait, avec la dernière ROD, la journée du 5 mai. Après « l’effort », M. le Gouverneur nous offrait le déjeuner, et déjà au milieu du repas, les serviettes s’agitaient au-dessus de nos têtes, annonçant l’ambiance de la soirée ! La digestion du canard fut en-suite l’occasion de participer à un atelier-débat, animé par Alain MARULIER, sur le thème « Rotary et Rotaract pour le 3ème Millénaire ». Nous avons tous pu progresser, Rotariens et Rotaractiens, dans les relations nous unissant : une expérience très enrichissante et à renouveler. A vingt heures débutait la Soirée de Remise de Charte de notre Club. Nous attendions et préparions ce moment depuis si longtemps qu’il était normal, les portes s’ouvrant, que la pression soit au rendez-vous… Tout s’est finalement déroulé comme nous l’espérions ; proto-cole et discours ont été menés de la meilleure façon. L’émotion nous a bien sûr tous pris lorsque le moment est venu de la Remise Officielle de la Charte ; cette émotion qui fait confondre à certains « pin’s » et « insignes »… La soirée s’est poursuivie sur un rythme enflammé. Entre un Madison et un YMCA, la question a même été posée par les Rotariens de savoir de quelle manière ils pouvaient intégrer le Rotaract ? (C’est quand vous voulez Jacques !) La nuit s’est logiquement terminée (très tard pour certains) en discothèque… Nous espérons que cette soirée a été à la hauteur de ce que vous pouviez attendre. Je tiens à vous adresser à tous mes plus sincères remerciements ; merci pour votre soutien, votre enthousiasme et votre ami-tié que je sais vive. Tous les membres du RTC Perpignan se joignent à moi. Pour ce qui est du début du fonctionnement de notre club, nous tenions à vous informer de nos premières intentions. La première, qui nous est chère, est le jumelage avec un RTC Barcelonais. Empêchés pour notre remise de charte, ses membres nous ont propo-sé de les rencontrer courant Juin. Nous envisageons également de contacter par le biais de la CCI, les jeunes entrepreneurs de Perpignan et sa périphérie afin de nous faire connaître. Cette action s’inscrit d’abord dans une perspective de recrutement : elle nous permettra par la suite, si elle s’avère fructueuse, de rebondir sur une seconde action : celle d’organiser une journée destinée au développement professionnel de jeunes Perpi-gnanais. Alors au travail !!! Recevez tous, nos plus sincères amitiés Rotaractiennes. 10 Cyril BIELLMANN Président RTC Perpignan LA JOURNÉE EN MER DU ROTARACT CLUB D’ANTIBES CAP’AZUR Ce dimanche 29 juillet 2001, les membres du Rotaract Club Antibes Cap’Azur se sont retrouvés dès 09h00 du matin sur le port de Golfe Juan... pour un embarquement immédiat, direction l’île de Lérins et l’île Sainte Marguerite. Cette traversée avait un double objectif : - Sensibiliser la population à la protection de l’environnement et du milieu marin, en distribuant des sacs « poubelle » aux plaisanciers ancrés au large des îles et en récupérant ces ordures ménagères, - Faire connaître le Rotaract et ses actions en distribuant des dépliants sur le Rotaract et notre club d’Antibes. Cette journée s’est déroulée dans une ambiance très conviviale et devant les encouragements reçus, nous renouvellerons l’opération dès le dimanche 19 août 2001. Christophe RIGAULT Président 2001/2002
  11. 11. ROTARACT FRANCE MAGAZINE Juillet - Août 2001 UN NOUVEL ESSOR POUR LE RTC NÎMES Le Rotaract Club de Nîmes a connu une année 2001 riche de projets et d’événements. Fort d’une nou-velle dynamique, le club s’est mué en véritable pôle d’activité, n’hésitant pas à mettre tout en oeuvre pour développer son potentiel de bonne volonté. Riche d’une quinzaine de membres, pour la plupart actifs à part entière, le club a su faire preuve de renouveau après une période de réflexion destinée à recentrer ses objectifs. La désignation du bureau permanent a constitué un élément fort de l’année rotaractienne. Le club s’est doté d’une structure stable lui permettant d’aborder un certain nombre de projets dont la réalisation néces-site la cohésion et la solidarité de ses membres. Ainsi, le club a pu se lancer dans un travail à long terme, auquel tous les membres ont à coeur d’apporter leur contribution. Mais soulignons que ce renouveau n’aurait certainement pas connu un tel succès sans le soutien des différents clubs Rotary nîmois, qui nous ont beaucoup apporté dans notre démarche. En cela, nous ne manquerons pas de saluer Patricia Fourquet ainsi qu’Eric Ceccarini, respectivement présidents sortant des clubs Nîmes-Arènes et Nîmes-Tour Magne, Michel Bongard (Rotary Nîmes-Tour Magne) et Cédric Dantras (Rotary Club d’Arles), à qui nous devons beaucoup. Deux orientations principales ont été données à l’activité du club : • L’aspect humanitaire tout d’abord, élément intrinsèque de tout club désireux de ser-vir les plus démunis. Ainsi, nous avons eu la chance d’accueillir monsieur Kuntz, une des figures locales dont le projet n’a laissé personne indifférent. En effet, il s’agit de la création, au Mali, d’une bibliothèque destinée à favoriser l’éducation et l’émancipation. Même si ce projet peut a priori sembler étrange dans un pays où l’urgence côtoie la misère, il n’en reste pas moins que l’accès au savoir participe de l’évolution d’un pays. Sans transmission d’un savoir, nul homme ne peut envisager son avenir avec sérénité, car notre propre vie est déterminée par ce que nous avons reçu des autres. En cela, le RTC de Nîmes envisage une perspective de parrainage afin que ce projet essentiel dans le développement de l’Afrique connaisse le succès qu’il mérite. Le RTC de Nîmes a également pu apporter son soutien à la mise en place du deuxième Festival de la magie, qui s’est déroulé le 22 avril 2001 et qui a connu un franc-succès, réunissant plusieurs milliers de personnes autour de très grands noms de la magie. Notre participation a ainsi permis d’apporter notre contribution à deux associations dont l’objet est la défense des en-fants 11 battus. • L’aspect international ensuite, constitue l’une de nos orientations principales, un rapprochement inter-club européen constituant le point d’orgue de notre fin d’année. En effet, nous recevrons la visite, au mois de septembre, de membres du Rotaract club de Dublin, et un échange est également prévu d’ici la fin de l’année avec le club de Milan. A terme, notre projet est de créer un événement européen en réunissant, dans notre District, différents clubs s’intéressant, comme nous, à la vie internationale. Par conséquent, au vu de ces différents éléments, nous pouvons dire que s’il est un club en pleine effervescence aujourd’hui, c’est bien celui de Nîmes. Au regard de cette année écoulée, le RTC de Nîmes a su faire preuve d’énergie, de solidarité et d’une implication sans pareil. L’année Rotaractienne à venir nous permettra de confirmer le renouveau d’un club appelé à grandir… Guillaume BRUNEL Président 2001/2002 Jumelage avec la Grande-Bretagne Des Clubs Rotaract Britanniques et Irlandais souhaiteraient se jumeler avec des Clubs Français. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à contacter Jason STOYEL, Représentant International pour le RGBI (Rotaract in Great Britain and Ireland) 2001/2002. Email : jasonstoyel@iname.com
  12. 12. ROTARACT FRANCE MAGAZINE RETROUVEZ L’ACTUALITÉ DU ROTARACT SUR LE SITE INTERNET : http://www. r o taract .org/france Octobre 2001 19-21 Convention Nationale du Rotaract et de l’Interact à Reims Contact : Frédéricke LE BARC’H ( 03 26 06 69 47 ) Avril 2002 12-14 DEUKO Convention Nationale Allemande Contact : Marie-Clémentine DERVAUX Juin 2002 21-26 Convention Internationale du Rotary et du Rotaract à Barcelone, Espagne Contact : Marie-Clémentine DERVAUX Octobre 2002 19-21 Convention Nationale du Rotaract et de l’Interact à Montpellier Contact : Pierre THEROND, ( 06.81.83.99.70,) pierre.therond@rotaract.org CALENDRIER Directeur de la publication : Marie-Clémentine DERVAUX 28, rue Blondel 92400 COURBEVOIE E-mail : marie-clementine.dervaux@rotaract.org Rédactrice en chef : Aude DEMEOCQ 75, avenue Kléber 75116 PARIS E-mail : aude.demeocq@rotaract.org L’actualité internationale : Cyril NOIRTIN 60, Boulevard de Bercy 75012 PARIS E-mail : cyril.noirtin@rotaract.org La Coordination Nationale : Coordinatrice Nationale Représentant International : Marie-Clémentine DERVAUX Rotaract Club La Défense Esplanade, D-1660 Secrétaire National : Anne-Laure MICHEL Rotaract Club La Défense Esplanade, D-1660 Responsable Communication et Information : Hervé PIGLOWSKI Rotaract Club Montpellier D-1700 Trésorier National : Xavier THIERRY Rotaract Club de Cambrai D-1670 Responsable Communication interne : Thibault GUINIER Rotaract Club La Défense Esplanade, D-1660 Responsable Relations Publiques: Laurent PERMINGEAT Rotaract Club Montpellier D-1700 Ont collaboré à ce numéro : Nicolas CHAMPS (Rotary La Celle Saint Cloud Bougival) Hervé PIGLOWSKI (Secrétaire National Rotaract France) Jérôme NOEL (RTC de Toulouse - Trésorier de la Boutique) Cyril BIELLMANN (Président RTC Perpignan) Christophe RIGAULT (Président RTC Antibes) Guillaume BRUNEL (Président RTC Nîmes) RFM est la revue officielle du Rotaract en France. Il est distribué à tous les Rotaractiens cotisant à la Coordination Nationale Rotaract France. Prochaine Edition : Octobre 2001 CONVENTION NATIONALE REIMS 2001 Assiduité des RRD aux réunions nationales en 2000/01 District RRD Présent à la 12 réunion de Septembre Présent à la réunion de Novembre Présent à la réunion de Mars Présent à la réunion de juin 1510 Eric LEMERLE NON OUI OUI NON 1520 Caroline BUTEL OUI NON OUI NON 1640 Damien PAYRE NON NON NON NON 1650 Renaud BAZIN NON NON NON NON 1660 Christophe SCHLOSSER OUI OUI REPRESENTE REPRÉSENTÉ 1670 Juliette SOINNE NON OUI OUI NON 1680 Laure NACHER NON NON NON REPRÉSENTÉ 1690 Jérôme JOLLET OUI OUI NON REPRÉSENTÉ 1700 Remi AGNESE OUI OUI OUI OUI 1710 Jean-Philippe LAVENIR OUI OUI OUI OUI 1720 Aucun RRD NA NA NA NA 1730 Jean-Noël BRUN NON NON REPRESENTE REPRÉSENTÉ 1740 Hélène BARDIER OUI NON NON OUI 1750 Alexandre ASSELINEAU NON NON REPRESENTE NON 1760 Christelle DOUZON NON NON NON OUI 1770 Olivier CARON OUI OUI OUI NON 1780 Christian FURLEO NON NON REPRESENTE REPRÉSENTÉ 1790 Jean-Michel LORA NON NON NON NON MESSAGE DE LA RÉDACTION Cyril NOIRTIN est, comme vous pouvez le constater, mentionné dans la rubrique in-ternationale. Cependant, après des années de service au sein du Rotaract, il « tire sa révérence » et passe le relais à notre Coordinatrice Nationale pour gérer l’’Internatio-nal. Bonne chance à elle et bonne chance à Cyril dans la suite de son parcours. En se tournant vers le Rotary, il ne quitte pas complètement contact. Bonne route et à bientôt.

×