Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Histoire de l'informatique

995 vues

Publié le

Plus une industrie devient mature, plus les amateurs laissent la place aux professionnels - de la même manière que les cow-boys du Far West ont été petit à petit remplacés par les chemins de fer pour transporter le bétail. Allez trouver un Henry Ford ou un Louis Renault à l'heure actuelle !

L'informatique a cependant suivi le chemin inverse. Démarrée par des géants tels qu'IBM, elle a été prise d'assaut par des "cow-boys" qui n'ont parfois même pas terminé leurs études ! Bill Gates et Steve Jobs dans les années 70 (Microsoft et Apple), Michael Dell dans les années 80 (Dell), Sergey Brin et Larry Page dans les années 90 (Google), Mark Zuckerberg dans les années 2000 (Facebook)

C'est l'un des nombreux paradoxes que l'on découvre lorsque l'on étudie l'histoire de l'informatique. Ken Olsen, fondateur de Digital, affirmait en 1977 qu'il n'y avait aucune raison pour aucun individu de posséder un ordinateur chez soi. Cette petite phrase peut prêter à la rigolade aujourd'hui, elle avait tout son sens dans le bon contexte. Digital a d'ailleurs trébuché sur le PC justement parce qu'elle était à l'écoute de ses clients et justement parce qu'elle était bien gérée.
De leur côté, une des raisons du succès de Google est que ses fondateurs étaient tout sauf des businessmen. Mais Bill Gross, qui voulait créer un géant de l'informatique et à qui Google doit son modèle économique, a été au contraire handicapé par son sens des affaires. Autant de paradoxes qui ont une explication rationnelle.

Ce livre raconte leur histoire...

Publié dans : Technologie
  • Soyez le premier à commenter

×