élections
REGIONALES
6 & 13 DECEMBRE
ALSACE
CHAMPAGNE
ARDENNE
LORRAINE
SOUTENUE PAR :
1 méthode,
7 priorités,
40 propositi...
2
pouruneécologiecréatrice
debien-êtreetd’emplois
Sandrine bélier,
candidate à la présidence de la région grand est
‘
‘
Le...
3
notre projet pour le grand est	
u  Une démarche d’inclusion et d’apaisement qui s’adresse à toutes et
tous, dans tous le...
4
1. Consacrer  les aides de la Région exclusivement aux acteurs écono-
miques qui agissent en faveur de l’emploi local et...
5
E EN RESSOURCES ET RICHE EN EMPLOIS
5. Soutenir la mise en place de consignes en vue du réemploi des conte-
nants en ver...
6
9. « Habiter Mieux » dans des logements de qualité : pour améliorer le
confort des logements et diminuer la facture d’én...
7
14. Implanter des guichets uniques orientation-formation-emploi dans les
territoires, pour insérer dans des emplois dura...
8
19. Réaliser un plan restauration locale et bio des lycées : les restaurants
des lycées seront sans OGM, ils se fourniro...
9
23. Mener d’abord la prévention ! La qualité de l’air, l’alimentation et
la lutte contre les perturbateurs endocriniens ...
10
27. Organiser des « Assises de la mobilité » pour imaginer collectivement
les nouveaux réseaux de la grande région.
28....
11
31. Mettre en place une « Conférence des territoires » qui porte la parole des
Pays et des intercommunalités à côté de ...
« ÉCOLOGISTES, SOLIDAIRES ET CITOYENS »
LES TÊTES DE LISTE
DANS VOS DÉPARTEMENTS
12
Mikaël AGOPIANTZ
MEURTHE ET MOSELLE
Pa...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Programme écologistes, solidaires et citoyens

604 vues

Publié le

Découvrez les 40 propositions de la liste, écologistes, solidaires et citoyens.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
604
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
161
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Programme écologistes, solidaires et citoyens

  1. 1. élections REGIONALES 6 & 13 DECEMBRE ALSACE CHAMPAGNE ARDENNE LORRAINE SOUTENUE PAR : 1 méthode, 7 priorités, 40 propositions pour le Grand Est ‘ ‘ « ÉCOLOGISTES, SOLIDAIRES ET CITOYENS » sandrine bélier, l’énergie nouvelle
  2. 2. 2 pouruneécologiecréatrice debien-êtreetd’emplois Sandrine bélier, candidate à la présidence de la région grand est ‘ ‘ Les 6 et 13 décembre prochains, vous allez choisir une équipe et un projet pour la nouvelle grande région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Dans ce territoire, riche de son patrimoine culturel et naturel, situé au cœur de l’Eu- rope, avec ses langues régionales et ses identités affirmées, notre projet est celui d’une grande région tournée vers l’avenir, soucieuse de la qualité de vie de tout-e-s ses habitant-e-s. Alors que Paris accueille en décembre prochain la conférence mondiale sur le climat (COP21), il y a urgence à agir : les pouvoirs publics doivent accom- pagner activement la lutte contre le dérèglement climatique, en soutenant une écologie créatrice de bien-être et d’emplois pour tous et toutes. Écologistes, solidaires et citoyens, nous sommes rassemblés pour mettre en œuvre avec vous des réponses durables basées sur la proximité, la réconcilia- tion, la solidarité, l’investissement, l’anticipation, et l’exigence de vérité. Notre engagement : une nouvelle énergie pour donner à notre région un avenir solide, construit sur des actes créateurs d’emplois, respectueux de l’humain, de la nature et de l’environnement. Écologistes, solidaires et citoyens, nous portons une exigence de respect, de cohérence et d’audace : - Le respect de nos identités, de nos parlers, des héritages de l’Histoire, de la beauté de notre région, de la nature qu’elle accueille. Respect des deniers publics, en refusant les gaspillages et les investissements douteux. - La cohérence pour que les actes soient en accord avec les défis que nous avons à relever : l’emploi, le climat, la santé, le bien-être de tous. - L’audace d’inventer de nouvelles voies pour réussir là où les politiques d’hier ont échoué, notamment dans le domaine économique et dans la réponse aux désordres environnementaux. Voter écologistes, solidaires et citoyens, c’est voter pour des actes concrets en faveur du climat, de la transition énergétique, d’une agriculture paysanne, de la réouverture de lignes ferroviaires, de la maîtrise de l’urbanisation… C’est voter pour une énergie nouvelle pour notre région !
  3. 3. 3 notre projet pour le grand est u  Une démarche d’inclusion et d’apaisement qui s’adresse à toutes et tous, dans tous les territoires u  Une démarche «  Grenelle » qui crée le dialogue entre les acteurs pour créer la dynamique nécessaire à des changements rapides, concrets et durables u  Des priorités claires pour concentrer les investissements sur l’emploi, la formation et la transition écologique u  Un pilotage rigoureux de l’action publique : coût et gain financier, maintien et création d’emplois, impact écologique, réduction des inégalités, efficacité à long terme. Face au manque de moyens et à l’urgence de la situation, la Région doit être réaliste, efficace et visionnaire. LA MÉTHODE ÉCOLOGISTE : RASSEMBLER ET GOUVERNER EFFICACEMENT Notre projet répond aux enjeux forts de notre région, aux attentes de ses habitant-e-s, par des actions publiques concrètes pour l’économie, pour l’écologie, pour que personne ne soit relégué dans cette vaste région. Notre méthode, nos 7 priorités et nos 40 propositions seront autant de solutions pour progresser pour l’emploi, pour le climat, pour l’égalité au cœur des territoires. Avec Sandrine Bélier, nos candidat-es portent la conviction que ces trois défis sont indissociables.
  4. 4. 4 1. Consacrer  les aides de la Région exclusivement aux acteurs écono- miques qui agissent en faveur de l’emploi local et du climat. Mettre fin au gaspillage des aides attribuées aux grands groupes. Rediriger les aides vers les petites et moyennes entreprises des territoires et les ac- teurs de l’économie sociale et solidaire. 2. Accompagner les salariés dans la reprise d’entreprises en difficulté sous forme coopérative et faciliter l’accès au micro-crédit pour les créateurs d’entreprises. 3. Mobiliser les friches et les locaux vacants pour mieux accueillir les activités, en généralisant à l’échelle de la grande région le modèle de l’Établissement public foncier régional lorrain et des démarches coor- données en Établissement Public d’Aménagement. 4. Réduire fortement le volume des déchets et en recycler la majorité en coordonnant au plan régional l’effort des collectivités et des entreprises. I. EMPLOI : VERS UNE ÉCONOMIE SOBRE E L’économie sociale et solidaire est un secteur en pleine croissance qui représente plus de 200 000 emplois dans le Grand Est. Avec un plan ambitieux d’investissement dans les domaines des énergies renouvelables, de la rénovation énergétique et de la gestion des déchets, l’écologie concrète est créatrice d’emplois durables, non-délocalisables. ‘ ‘
  5. 5. 5 E EN RESSOURCES ET RICHE EN EMPLOIS 5. Soutenir la mise en place de consignes en vue du réemploi des conte- nants en verre et en plastique sur les territoires en structurant une filière régionale d’emballages (bouteilles, etc), en concertation avec les pro- fessionnels et les associations de consommateurs. 6. Mener avec nos voisins belges, luxembourgeois, allemands et suisses des grands projets industriels et publics transfrontaliers de production énergétique, de transports, de gestion des déchets et pour le déman- tèlement et la conversion du site de Fessenheim. 7. Développer le tourisme écoresponsable et les structures comme les Centres d’Initiation à la Nature, les auberges de jeunesse et les centres d’accueils internationaux. 8. Expérimenter un Dispositif Zéro Chômage (formation en alternance avec garantie d’emploi CDI) et sur des territoires volontaires en lien avec le Conseil départemental et tous les acteurs publics une démarche Zéro Précarité (préfigurant un revenu de base universel).
  6. 6. 6 9. « Habiter Mieux » dans des logements de qualité : pour améliorer le confort des logements et diminuer la facture d’énergie la Région mettra la rénovation à portée de tous grâce à du préfinancement, avec un ob- jectif de 60 000 logements rénovés par an. 10. Rénover massivement le parc social et les bâtiments publics par l’ac- tion d’une société publique régionale travaillant avec les bailleurs et les collectivités. L’investissement de 25M€ sur 3 ans produira un effet levier de 250M€ au total, une création d’emplois estimée à 5000, des économies d’argent public et des factures d’énergie réduites dans les logements sociaux et les budgets des collectivités. 11. Développer massivement les énergies renouvelables : grâce à un fond d’investissement piloté par la Région, ouvert aux financements privés, associatifs et citoyens. L’investissement de 50M€ sur 5 ans produira un effet levier de 500M€, générera 7000 emplois et fournira le Grand Est en énergie propre sur le long terme. 12. Devenir la région pilote de la sortie du nucléaire : accompagner la fer- meture et le démantèlement des réacteurs, la reconversion et le dyna- misme des bassins d’emplois, à commencer par celui de Fessenheim ; refuser l’enfouissement irresponsable des déchets nucléaires à Bure. L’avenir sera plus sûr et l’argent public mieux utilisé. 13. Structurer une filière propre de biogaz à partir des déchets agricoles et ménagers. Le compost produit sera utilisé dans l’agriculture. Au lieu de coûter cher et de polluer, nos déchets organiques auront une deuxième vie. II. ÉNERGIES : PRéPARER L’AVENIR PAR LES RENOUVELABLES ET L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE
  7. 7. 7 14. Implanter des guichets uniques orientation-formation-emploi dans les territoires, pour insérer dans des emplois durables et dans les métiers de demain grâce à un accompagnement personnalisé et coordonné. 15. Rendre gratuites les formations portées par la Région, notamment les formations sanitaires et sociales ; revalorisation des bourses et des dis- positifs d’aides en s’alignant au moins sur les niveaux du CROUS. 16. Favoriser l’apprentissage et les formations scolaires en alternance par une Bourse régionale des places d’apprentissage et de stage dou- blée d’un service d’accompagnement pour les jeunes, les employeurs et les établissements de formation. 17. Permettre à tout lycéen ou apprenti du Grand Est d’effectuer une partie de sa formation dans un des territoires limitrophes grâce à une Agence transfrontalière accompagnant les jeunes, les entreprises et les établissements de formation. 18.Initierdesprojetsrégionauxd’innovationetdetransfertdetechnologie auprès des universités, aider le monde de la recherche à être en réseau avec les entreprises. III. FORMATION : DES FORMATIONS DE QUALITÉ AVEC DES EMPLOIS À LA CLÉ
  8. 8. 8 19. Réaliser un plan restauration locale et bio des lycées : les restaurants des lycées seront sans OGM, ils se fourniront au minimum à 50% de produits locaux et à 20% de produits bio. Ils proposeront un menu al- ternatif végétarien. 1500 emplois locaux seront générés ainsi avant la fin du mandat. 20. Créer un pôle régional de compétence pour la restauration collective locale et bio, l’alternative végétarienne et l’alimentation de qualité pour organiser les filières locales et leur assurer des débouchés, ainsi que former les personnels de la restauration collective. 21. Aider l’installation de 500 paysans par an dans nos campagnes en mettant en œuvre les plans régionaux avec ambition, pour atteindre les objectifs fixés pour la reprise des exploitations, la conversion en bio et le développement de l’agro-écologie. Promouvoir, avec le financement des fonds européens, une agriculture de territoire, autonome, qui four- nisse un revenu décent aux paysans. 22. Enrayer nettement puis stopper l’artificialisation des sols avant 10 ans pour maintenir les terres agricoles et les milieux naturels. IV. AGRICULTURE & NATURE : SOUTENIR NOS AGRICULTEURS ET AMÉLIORER NOTRE ALIMENTATION
  9. 9. 9 23. Mener d’abord la prévention ! La qualité de l’air, l’alimentation et la lutte contre les perturbateurs endocriniens seront grandes causes régionales. Des fonds seront débloqués pour des campagnes de formation à la santé environnementale. 24. Garantir la santé pour tous ! Stop aux déserts médicaux et aux iné- galités sociales de santé : la Région contribuera au déploiement de Maisons de santé pluri professionnelles, accès aux soins pour tous sans discrimination. 25. Agir pour laa santé au travail et à proximité : lutter contre les causes professionnelles des cancers grâce au dépistage ciblé, à des forma- tions, à de la recherche, et à du dialogue sur la santé entre salariés, résidents et employeurs. 26. Aider les territoires pour la restauration des trames vertes et bleues pour maintenir une biodiversité, des sols, des forêts et des eaux de qualité, pour des éco-systèmes robustes. V. ENVIRONNEMENT & SANTÉ : UN ENVIRONNEMENT SAIN POUR LA SANTÉ
  10. 10. 10 27. Organiser des « Assises de la mobilité » pour imaginer collectivement les nouveaux réseaux de la grande région. 28. Multiplier les gares d’interconnexion (Vandières, etc) et les transports collectifs desservant les territoires ruraux, périurbains et tous les quar- tiers. Maintenir les petites gares et rouvrir des lignes TER. L’offre tari- faire régionale de trains et de bus sera harmonisée pour plus d’égalité territoriale et de justice sociale. 29. Réduire les pollutions par une Taxe poids lourds régionale finançant les transports du quotidien et le fret ferroviaire. Les exemples allemands et suisses prouvent que c’est bon pour la vitalité économique. 30. Rediriger les investissements autoroutiers (A31 bis, A304, GCO, etc) et aériens vers les trains et bus du quotidien, notamment les liaisons en transports collectifs entre les trois régions d’origine et les pays limi- trophes. VI. mobilité : DES TRANSPORTS MOINS POLLUANTS POUR TOUS
  11. 11. 11 31. Mettre en place une « Conférence des territoires » qui porte la parole des Pays et des intercommunalités à côté de l’assemblée des élus régionaux. Elle sera force d’interpellation et de proposition pour la prise en compte des dyna- miques locales, pour l’égalité des territoires, par exemple en réalisant partout l’accès à l’internet haut-débit. 32.RenforcerleCESER(Conseiléconomique,socialetenvironnementalrégional) pour en faire une « Assemblée duTemps Long »porte-parole des générations futures qui s’assurera que l’environnement et le progrès social soient au cœur de l’action publique. Elle associera un Conseil de citoyens ordinaires tirés au sort et volontaires. 33. Permettre à ce Conseil citoyen d’agir par un budget participatif, pour financer des projets associatifs et publics,ou monter ses propres projets. 34. Mettre en place une Initiative Citoyenne Régionale permettant à 50 000 ci- toyens du Grand Est de proposer une mesure pour la Région.Tous les moyens pour faciliter la participation seront mis en place, notamment un site internet dédié. 35. Exiger la transparence dans tous les partenariats financiers et bancaires : lutter contre les paradis fiscaux, le blanchiment et la corruption. 36.Organiser, par un Parlement régional de la Culture, le dialogue entre acteurs culturels et financeurs, pour répondre en cohérence aux besoins structurants. 37. S’appuyer sur les cultures régionales et les langues régionales, promouvoir le bilinguisme, voire le trilinguisme. 38. Rediriger vers les milieux ruraux les actions des structures culturelles pour une meilleure dynamique culturelle dans les villes et les campagnes, notam- ment à travers une « Route des festivals du Grand Est ». 39.Généraliser et optimiser en une carte unique« Passeport Jeunes »les formules préférentielles pour les jeunes d’accès à la culture,aux transports,au sport… 40. S’ouvrir résolument aux horizons rhénan, européen et international du Grand Est. Développer la coopération transfrontalière, voire l’intégration, sur des services et projets concrets notamment dans les champs de la formation, la culture, les transports durables, la transition écologique et énergétique. VII. CULTURE ET CITOYENNETÉ : VIVRE ENSEMBLE ET PARTAGER
  12. 12. « ÉCOLOGISTES, SOLIDAIRES ET CITOYENS » LES TÊTES DE LISTE DANS VOS DÉPARTEMENTS 12 Mikaël AGOPIANTZ MEURTHE ET MOSELLE Patricia CORADEL HAUTE-MARNE Nadine CORTIAL MARNE Christophe DUMONT ARDENNES Sandrine BÉLIER BAS-RHIN Jean-Marc FLEURY MEUSE Guy HARAU MOSELLE Christine L’HEUREUX VOSGES Sylvia VOINET AUBE Antoine WAECHTER MEURTHE ET MOSELLE « ÉCOLOGISTES, SOLIDAIRES ET CITOYENS » LES TÊTES DE LISTE DANS VOS DÉPARTEMENTS @ACAL2015 #AvecSandrine #lenergienouvelle /avecsandrine lenergienouvelle.fr MEURTHE ET MOSELLE MEUSE BAS-RHIN MOSELLE HAUTE-MARNE VOSGES MARNE AUBE ARDENNES HAUT-RHIN RENDEZ-VOUS à strasbourg : grand meeting des écologistes, solidaires et citoyens - 1er décembre à partir de 19h00 * - Salle le Brassin, 38, rue de Vendenheim - 67300 Schiltigheim Concert de soutien réservez la date ! * Ouverture des portes à 18h

×