Oravita Anina Roumanie

791 vues

Publié le

Publié dans : Voyages, Business
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Oravita Anina Roumanie

  1. 1. Oravita Anina Premier chemin de fer Roumain et la campagne majestueuse Photos Aluna Tibi et Ligia
  2. 37. Oravita-Anina Excursion en Roumanie, avec un train spécial par la premier chemin de fer de Roumanie, Oravita-Anina. Elle est construire en1854 pour transporte de charbon sur la Danube Cette region pittoresque se  situe dans la S-V de Roumanie. Oravita-Anina, 33 km, une route à travers un relıef montagneux avec une successıon de nombreux tunnels construıts entre 1860 et 1865 dans les monts de Banat, près de la frontière yougoslave, qui compte 143 courbes, 14 tunnels, 10 viaducs et 89 passerelles Les premières lignes de chemin de fer sont apparues en Roumanie pour le transport des minéraux, du charbon et de marchandises : Aux débuts, la société roumaine des chemins de fer utilisait des locomotives importées dans les pays européens, dont la Belgique. La première locomotive pour écartement normal est construite en Roumanie en 1928 et à partir de 1930 la production intérieure suffisait aux besoins de tractation du réseau, ce qui a fait que les importations n’étaient plus nécessaires Ce chemin de fer de montagne, le premier sur le territoire de la Roumanie, avec une grande densité de travaux d’art. Le transport de passagers, notamment dans la saison touristique, reste la seule chance de survie du site. La beauté du paysage, du trajet en lui-même et l’histoire de la construction de la ligne attirent des centaines de touristes. Les CFR (Chemins de Fer Roumains) organisent parfois des trains spéciaux pour le parcours de ce trajet. La ligne est en fonction, les modifications apportées, au fil du temps, sont minimes. Ont été ainsi conservés les métiers traditionnels de ce type de ligne non électrifiée (le mécanicien de la locomotive à vapeur, le chauffeur, etc.). Il existe un club et une fanfare des employés CFR, ainsi que l’intention d’aménagement, dans la Gare d’Anina, d’un petit musée dédié à la ligne. D’autres diaporamas >>> ICI

×