1réunion du 21/09/2010
Projet CENTER : Consommations ENergétiques TERritorialisées
Metropolis - Centre régional de formati...
2Formation Metropolis du 22/06/2015
Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau ...
3
Contraste de température de l’air
Le jour
échauffement différencié des surfaces
végétales  / minérales 
=> évapotran...
4
Source:Descartes,2009
80 km
Schéma de l’îlot de chaleur de
l’agglomération parisienne
Le phénomène d’ICU et ses conséque...
5
Thermographie
d’été, août 2003
Source : InVS
Température de surface en région
parisienne obtenues à partir
d'images ther...
6
Le jour, l’été / la nuit, l’hiver
Thermographie aérienne (nuit, hiver)
thermographie à Paris, 6 mars 2009 - Source : APU...
7
B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène
ATMOSPHERE
Rayonnement
terrestre
Rayonnement
atmosphérique
e
Rayonnement
s...
8
B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène
Perturbations radiatives (ombres, piégeage radiatifs…)
Perturbations therm...
9
B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène
Exemple de perturbations radiatives (ombres, piégeage radiatifs…)
et les p...
10
B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène
Exemple de perturbations thermiques (matériaux, surfaces
disponibles…)
Le...
11
B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène
Exemple de perturbations hydrologiques (imperméabilisation,
égouts…)
P
A...
12
B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène
Carence et comportement de la végétation
Le rafraîchissement et l’absorpt...
13
B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène
Perturbations aérologiques / du déplacement des masses d’air
- Modificati...
14
B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène
- Dégagements de chaleur anthropiques
Le phénomène d’ICU et ses conséquen...
15
C/ Les enjeux associés à l’EICU
=> Perturbation du confort thermique
=> Pression sur les ressources Energie / Eau
pour ...
16
C/ Enjeux associés à l’EICU
L’enjeu sanitaire
Le phénomène d’ICU et ses conséquences : les conséquences
Décès journalie...
17
Le Plan Régional pour le Climat (PRC) / volet Climat du SRCAE
La Région a voté son PRC le 24 juin 2011 (délibération CR...
18
Etat des connaissances : les îlots de chaleur urbains
4/ Prise en compte de l’Ilot de chaleur urbain par
l’aménagement ...
19
A) IMU : îlots morphologiques urbains
B) LCZ : îlots-types Local Climate Zone,
types et propriétés LCZ définis à partir...
20
Commande de la Région à l’IAU île-de-France:
Suivi du Plan Régional pour le climat
=> identifier les zones sujettes à e...
21
Etude ICU : approche méthodologique retenue
ONS [ Dispositifs de rafraîchissement urbain (DRU) + Mesures de prévention ...
22
l’Ilot
morphologique
urbain (IMU)
Principe méthodologique (suite)
- S’appuyer sur les données géographiques numériques
...
23
• Objectif : constituer un
nouveau référentiel urbain
décrivant l’organisation en
îlots ou « pâtés de maisons »
• Métho...
24
Ilot morphologique urbain : délimitation et caractérisation des îlots
Îlot
morphologique
urbain
(« ensemble
parcellaire...
25
REFERENTIEL IMU « Îlots morphologiques urbains »
• Plus de 50 « attributs »
associés aux IMU :
- 4 identifiants,
- 1 in...
26
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
Coefficient d’emprise au sol
Signification :
% de surface tot...
27
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
Hauteur moyenne pondérée
Signification :
Hauteur moyenne des ...
28
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
Densité bâti surfacique
Signification :
Densité
Superficie bâ...
29
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
Densité bâtie volumique
Signification :
Densité des masses
bâ...
30
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
Surface M² Planchers Bâti
Signification :
Surface totale des ...
31
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
Taux d’imperméabilisation approché
Signification :
% de surfa...
32
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
MOS 2012 (11 postes) majoritaire
Signification :
Poste MOS (e...
33
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
MOS 2012 (11 postes) majoritaire
Signification :
Poste MOS (e...
34
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
Taux de végétation
Signification :
Taux par IMU de végétation...
35
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
Signification :
Année de construction du bâtiment
la plus anc...
36
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
Signification :
Population totale
+ Effectifs Emploi
par IMU
...
37
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
Signification :
Population 2009
des ménages
(DENSIBATI)
rappo...
38
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
Classe IMU : indice de rugosité / MOS dominant
Vulnérabilité ...
39
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
Classe IMU : indice de rugosité / MOS dominant
Vulnérabilité ...
40
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Cli...
41
2. De l’IMU aux LCZ
Etude exploratoire 2013 : Zones sujettes aux îlots de chaleur urbains
Rapprochement
d’une classe
LC...
42
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
IMU => LCZ
CLASSIFICATION
STANDARD LCZ
(Source :
Stewart & Ok...
43
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
IMU => LCZ
CLASSIFICATION
STANDARD LCZ
(Source :
Stewart
& Ok...
44
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
IMU => LCZ
Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des ...
45
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
IMU => LCZ => Paris+Petite couronne
Vulnérabilité des îlots à...
46
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
IMU => LCZ => Département 77
Vulnérabilité des îlots à la cha...
47
3. De l’IMU au LCZ et
à l’effet ICU
IMU : Zones climatiques locales
Propriétés des zones
(LCZ, Stewart 2011)
Caractéris...
48
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot
So...
49
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot
« ...
50
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
3. Vulnérabilité à la chaleur
Source : Inserm CépiDC...
51
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot
De...
52
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot
…à...
53
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot
« ...
54
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot
« ...
55
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot
In...
56
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlotSev...
57
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlotMon...
58
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
Des solutions d’aménagement à adapter au cas par cas...
59
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot
So...
60
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot
Le...
61
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlotMon...
62
Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle
Éviter la ségrégation climatique
Conclusion (provisoire !) des parties 1, 2 et 3
« Al...
63réunion du 06/09/2013
Merci
de votre
attention
Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU
Vulnérabilité d...
64
Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France)
L’IAU ET LE C...
65
Etudes de référence
Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-F...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La vulnérabilité des îlots urbains à la chaleur à partir du système de classification "Local Climate Zone"

1 353 vues

Publié le

Metropolis - Centre régional de formation Paris Île-de-France
"Adaptabilité et résilience des villes face au changement climatique"
Erwan Cordeau (IAU île-de-France) - 22 juin 2015

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 353
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
380
Actions
Partages
0
Téléchargements
23
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La vulnérabilité des îlots urbains à la chaleur à partir du système de classification "Local Climate Zone"

  1. 1. 1réunion du 21/09/2010 Projet CENTER : Consommations ENergétiques TERritorialisées Metropolis - Centre régional de formation Paris-Île-de-France « Adaptabilité et résilience des villes face au changement climatique » Erwan Cordeau (IAU île-de-France) – 22 juin 2015 Vulnérabilité des îlots urbains à la chaleur à partir du système de classification « Local Climate Zone »
  2. 2. 2Formation Metropolis du 22/06/2015 Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Le phénomène d’îlot de chaleur urbain (ICU) et ses conséquences L’enjeu ICU en Ile-de-France A) Définition(s) et représentation(s) de l’ICU B) Les facteurs intervenants dans le phénomène C) Les conséquences et enjeux associés D) Aperçu de la prise en compte de l’ICU par la planification régionale en Ile-de- France Hundertwasser,EssenGrugaPark-techoverde.com E. Cordeau, IAU
  3. 3. 3 Contraste de température de l’air Le jour échauffement différencié des surfaces végétales  / minérales  => évapotranspiration végétale  => accumulation de chaleur dans les matériaux  => chaleur anthropique  La nuit refroidissement moins rapide de l’air en ville => dégagement de chaleur par les matériaux  => chaleur anthropique  Le phénomène d’ICU et ses conséquences : définition(s) A) Définition(s) et représentation(s) de l’ICU ICU métropolitain : la différence Ville / Campagne Source:METEOFRANCE Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  4. 4. 4 Source:Descartes,2009 80 km Schéma de l’îlot de chaleur de l’agglomération parisienne Le phénomène d’ICU et ses conséquences : définition(s) A) Définition(s) et représentation(s) de l’ICU ICU métropolitain : la différence Ville / Campagne Source:Mestayer,1995 Brise urbaine et dôme de chaleur Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  5. 5. 5 Thermographie d’été, août 2003 Source : InVS Température de surface en région parisienne obtenues à partir d'images thermiques des satellites NOAA-AVHRR 12, 16 et 17, durant la canicule du 4 au 13 août 2003. Températures moyennées: A) sur 9 images, pour l'intervalle de temps compris entre 01 et 03 UT (3 et 5 heure locale); B) sur 10 images, pour l'intervalle de temps compris entre 12 et 15 UT (14 et 17 heure locale). Pour chaque image, l'échelle des températures de 10°C a des valeurs de bornes différentes. Figure reproduite de : Dousset et al. (2011), International Journal of Climatology, John Wiley & Sons. magnitude d'environ 8°C nombreuses anomalies thermiques A) Définition(s) et représentation(s) de l’ICU ICU métropolitain : la différence Ville / Campagne Le phénomène d’ICU et ses conséquences : définition(s) Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  6. 6. 6 Le jour, l’été / la nuit, l’hiver Thermographie aérienne (nuit, hiver) thermographie à Paris, 6 mars 2009 - Source : APUR, 2010 Thermicité satellitale (jour, été) image landsat, août 2000 - Source : APUR, mai 2010 Le phénomène d’ICU et ses conséquences : définition(s) ICU au sein de l’agglomération : îlots chauds / froids A) Définition(s) et représentation(s) de l’ICU Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  7. 7. 7 B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène ATMOSPHERE Rayonnement terrestre Rayonnement atmosphérique e Rayonnement solaire Rayonnement solaire (lumière incidente, énergie lumineuse) : => réflexions diffuse et spéculaire / absorption => rayonnements infrarouges (terrestre et atmosphérique : retour à l’équilibre) Source:Colombert,2008(simplifié) Source:IAU,2010 Le phénomène d’ICU et ses conséquences : les causes apports naturels de chaleur et variables incontrôlables  Le rayonnement solaire => différenciation selon le milieu récepteur Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  8. 8. 8 B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène Perturbations radiatives (ombres, piégeage radiatifs…) Perturbations thermiques (matériaux, surfaces disponibles…) Perturbations hydrologiques (imperméabilisation, égouts…) Carence et comportement de la végétation Source:METEOFRANCE Le phénomène d’ICU et ses conséquences : les causes la « minéralité de la ville » en cause Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  9. 9. 9 B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène Exemple de perturbations radiatives (ombres, piégeage radiatifs…) et les perturbations radiatives : - Effet d’ombre pour les routes et les murs - Piégeage radiatif dans la rue - Grande quantité de surfaces disponibles Les transferts de chaleur en ville par rayonnement Source:IAU,2010 Le phénomène d’ICU et ses conséquences : les causes => Le « facteur de vue du ciel » Source:APUR,2011 Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  10. 10. 10 B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène Exemple de perturbations thermiques (matériaux, surfaces disponibles…) Les transferts de chaleur en ville Par réflexion et les perturbations thermiques : - liées à l’albédo des matériaux (énergie réfléchie / énergie reçue) Source:Colombert,2008 Source:METEOFRANCE Le phénomène d’ICU et ses conséquences : les causes Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  11. 11. 11 B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène Exemple de perturbations hydrologiques (imperméabilisation, égouts…) P A F S E I A r Précipitations sur les continents Infiltrations Nappe phréatique Retour vers les océans Ruissellement Evaporation sur les océans Vent Précipitations sur les océans Evapotranspiration Transport de vapeur d’eau vers les continents Le rafraîchissement en ville par évaporation (énergie consommée pour le changement d’état gazeux, humidification de l’air) Source:Beltrando,2004 Source:ApuretIAU,2003 Etat de la Bièvre à Paris en 1823, état actuel 2001 et projets Source:d’après Colombert,2008 Le phénomène d’ICU et ses conséquences : les causes Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  12. 12. 12 B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène Carence et comportement de la végétation Le rafraîchissement et l’absorption d’énergie par évapotranspiration L’absorption de l’énergie lumineuse pour l’activité photosynthétique L’ombrage par interception du rayonnement solaire (les arbres à ombre froide ont un indice foliaire élevé - larges feuilles très couvrantes - et des feuilles épaisses) Attention au stress hydrique (quantité d’eau diffusée par évapotranspiration supérieure à celle que la plante puise dans le sol) => mécanismes de résistance Photosynthèseetnutritionvégétale-Source:Inra.fr Le phénomène d’ICU et ses conséquences : les causes Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  13. 13. 13 B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène Perturbations aérologiques / du déplacement des masses d’air - Modification de la « Couche limite urbaine » - Effet de brises urbaines / obstacles urbains Le phénomène d’ICU et ses conséquences : les causes la « rugosité urbaine » en cause Source:IAU,2010 Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  14. 14. 14 B/ Les facteurs intervenant dans le phénomène - Dégagements de chaleur anthropiques Le phénomène d’ICU et ses conséquences : les causes Chauffage l’hiver, Climatisation l’été, Circulation automobile, Industries… sont autant de facteurs qui font augmenter les températures et la pollution (qui indirectement aussi par effet de serre réchauffe l’atmosphère au niveau mondial) (Escourrou, 1996) l’activité humaine et nos comportements en cause Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  15. 15. 15 C/ Les enjeux associés à l’EICU => Perturbation du confort thermique => Pression sur les ressources Energie / Eau pour les besoins de rafraîchissement, de réfrigération et d’eau potable - hausse probable de la demande en énergie (climatisation, réfrigération)  chaleur anthropique (extraction) et  GES (fluides frigorigènes) - hausse probable des demandes en eau (plantations, aires de rafraîchissement) => Dégradation de la qualité de l’air : L’ICU et la forte chaleur sont des facteurs aggravant de la pollution atmosphérique et de ses effets sur l’homme et sur les milieux - air extérieur : aggravation des phénomènes de smog (T°, stagnation air) - air intérieur : émanation de substances toxiques => Risques sanitaires (canicule, stress thermique et hydrique) Le phénomène d’ICU et ses conséquences : les conséquences Des impacts à suivre Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  16. 16. 16 C/ Enjeux associés à l’EICU L’enjeu sanitaire Le phénomène d’ICU et ses conséquences : les conséquences Décès journaliers et températures en Île-de-France en août 2003 Les ICU sont la cause d’une forte surmortalité en période caniculaire (InVS) :  repos nocturne et récupération empêchés  risque de surmortalité 2 fois plus élevé chez les personnes exposées à la chaleur, en particulier la nuit et lorsque la canicule persiste une semaine ou plus Avec des facteurs de risque : - individuel (perte d’autonomie, pathologies préexistantes…) - liés à l’environnement (sous les toits, dans un quartier ICU…) Bilan de la canicule de 2003 en 15 jours , en France, 15 000 décès en excès (sur-mortalité : + 60%) en Ile-de-France, 5 000 décès en excès (sur-mortalité : + 134%) Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  17. 17. 17 Le Plan Régional pour le Climat (PRC) / volet Climat du SRCAE La Région a voté son PRC le 24 juin 2011 (délibération CR 43-11). dont volet adaptation au changement climatique : champs prioritaires d’actions autour de l’amélioration de la connaissance et de son partage, de la lutte contre les îlots de chaleur urbains, des enjeux de l’eau, des risques sanitaires et de la biodiversité. Le livre Vert du Plan Régional pour le Climat (étude de Météo France) => quelque soit le scénario d’évolution, la température moyenne devrait augmenter de manière significative d’ici à la fin du siècle. L’Île-de-France pourrait donc : - avoir à faire face à des étés caniculaires plus fréquents et plus intenses - subir une variabilité climatique plus grande dans son régime hydrique D. Aperçu de la prise en compte de l’Ilot de chaleur urbain par la planification régionale en Ile-de-France Le phénomène d’ICU et ses conséquences : Région Ile-de-France Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  18. 18. 18 Etat des connaissances : les îlots de chaleur urbains 4/ Prise en compte de l’Ilot de chaleur urbain par l’aménagement et l’urbanisme à l’échelle régionale Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  19. 19. 19 A) IMU : îlots morphologiques urbains B) LCZ : îlots-types Local Climate Zone, types et propriétés LCZ définis à partir des IMU C) ICU : îlots de chaleur urbains zones sujettes à effet ICU définies à partir des propriétés LCZ D) Vulnérabilité territoriale aux effets ICU Aléas ICU (= zones ICU) + Sensibilité Chaleur + Incapacité à faire face et Solutions d’aménagement E. Cordeau, IAU Des IMU à la vulnérabilité des îlots aux effets d’ICU à partir du système de classification des « Local Climate Zone » Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  20. 20. 20 Commande de la Région à l’IAU île-de-France: Suivi du Plan Régional pour le climat => identifier les zones sujettes à effet d’ICU Le phénomène d’ICU et ses conséquences : Région Ile-de-France Création d’une nouvelle couche d’information géographique des îlots morphologiques urbains (IMU) Exploitation des IMU pour déterminer les zones les plus sujettes à effet d’ICU en Ile-de-France Dans l’objectif d’analyser la vulnérabilité du territoire aux vagues de chaleur et de proposer les solutions d’aménagement localement les plus adaptées Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  21. 21. 21 Etude ICU : approche méthodologique retenue ONS [ Dispositifs de rafraîchissement urbain (DRU) + Mesures de prévention socio-démographiques ] - peintures réfléchissantes bâti / chaussées - équipements à population sensible à la chaleur - murs et toitures végétalisées - derniers étages d’immeubles/combles habités - ventilation/climatisation naturelles du bâti - populations âgées et isolées - augmentation taux végétalisation - revenus et situation de précarité - « dés-imperméabilisation » des sols - zones de pollution atmosphérique particules/ozone - etc. - etc. STIC [ Composantes Génèse ICU + Zones d’intérêt Effet ICU ] et PRECONISATIONS [ - albédo / échauffement jour - bâti tertiaire/industriel - - inertie / dégagements nuit - bâti résidentiel - - sources anthropiques - espace public circulé - - carence sol / eau - espace public rafraîchissant - - carence végétation - autre espaces ouverts urbains - - etc. - etc. - Principe de base Lier Diagnostic Et Préconisations Ilot morphologique urbain : rappel du contexte (commande Zones ICU) Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  22. 22. 22 l’Ilot morphologique urbain (IMU) Principe méthodologique (suite) - S’appuyer sur les données géographiques numériques disponibles à l’IAU - Définir une entité pertinente à notre échelle de travail - Caractériser la typo-morphologie des IMU - En déduire une typologie d’îlot à effet d’ICU Ilot morphologique urbain : rappel du contexte (commande Zones ICU) Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  23. 23. 23 • Objectif : constituer un nouveau référentiel urbain décrivant l’organisation en îlots ou « pâtés de maisons » • Méthode : - délimitation en fonction des tracés des voies (routes, fer, eau) avec la BD-Topo® et le MOS ; - caractérisation à partir des mêmes données et d’autres (INSEE, Majic, indice de végétation, etc.) REFERENTIEL IMU « Îlots morphologiques urbains » Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  24. 24. 24 Ilot morphologique urbain : délimitation et caractérisation des îlots Îlot morphologique urbain (« ensemble parcellaire ») Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  25. 25. 25 REFERENTIEL IMU « Îlots morphologiques urbains » • Plus de 50 « attributs » associés aux IMU : - 4 identifiants, - 1 indice synthétique de rugosité urbaine, - 3 typologies d’occupation du sol, - 5 caractéristiques de voirie et de circulation, - 5 représentations d’emprise construite et de couverture du sol, - 5 critères de densité, - 6 approches de la verticalité, - 6 attributs de surfaces planchers, - 5 qualificatifs de propriété foncière, - 3 indications d’époque de construction, - 3 indicateurs de dotation en végétation, - 2 indicateurs de dotation en eau. AIGP – 23/01/2015 Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France)
  26. 26. 26 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU Coefficient d’emprise au sol Signification : % de surface totale de terrain qui supporte les bâtiments, c'est-à-dire, la projection des surfaces bâties au sol de l'îlot Valeur : de 0 : îlot sans bâti à 1 : îlot entièrement bâti Mode de calcul : = SURF_SOL_MASSESCONSTRUITES / SURF_IMU = Surfaces au sol des Bâtiments surfaciques de la Bd Topo (surface totale de terrain qui supporte les volumes bâtis, réservoir compris ) / Surface IMU Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  27. 27. 27 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU Hauteur moyenne pondérée Signification : Hauteur moyenne des bâtiments dans un îlot : moyenne des hauteurs des bâtiments de la BD Topo au prorata de la surface au sol de chacun des bâtiments Valeur : de 0 : îlot sans bâti à +40 m : îlot où l’ensemble des éléments bâtis totalise une hauteur moyenne de plus de 40 mètres Mode de calcul : = VOLUME_MASSESCONSTRUITES / total SURF_SOL_MASSESCONSTRUITES = (h bat i x S sol bat i) / S sol tot de surfaces Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  28. 28. 28 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU Densité bâti surfacique Signification : Densité Superficie bâtie (en m² de planchers) rapportée au terrain d'assiette soit à la surface de l'IMU => Densité nette "visuelle« (COS approché) ! Concerne tous les types Bâtis (Résid/Tert /Indus) et Constructions légères (bâti léger) de la BD Topo de l’IGN (hors réservoirs…) Valeur : 0 : îlot sans bâti moins de 1 (jaune) : densité m² bâti < 1 plus de 1 (gris au rouge) : densité m² bâti > 1 Mode de calcul : = SURF_M²PLANCHER_BATI_SURFACIQUE / SURF_IMU Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  29. 29. 29 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU Densité bâtie volumique Signification : Densité des masses bâties/construites (H x S) rapportée à l'assiette foncière IMU => « compacité minérale approchée » Valeur : 0 : îlot sans bâti moins de 5 m : faible compacité et hauteur du bâti à +45 m : îlot où les volumes bâti rapportés à la surface totale de l’îlot sont importants (grande compacité/hauteur) Mode de calcul : = VOLUME_MASSESCONSTRUITES / SURF_IMU Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  30. 30. 30 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU Surface M² Planchers Bâti Signification : Surface totale des m² planchers des bâtiments résidentiels, légers, tertiaires, industriels => surface m² brute approchée  surface potentiellement chauffée Valeur : 0 : îlot sans bâti moins de 1 500 m² plus de 150 000 m² Mode de calcul : = SURF_M²PLANCHER_DENSIBATI (Habitat) + SURF_M²PLANCHER_BATI_LEGER + SURF_M²PLANCHER_BATI_INDUS (- Commerce) + SURF_M²PLANCHER_BATI_TERTIAIRE (= IndusCommerce + Remarquable + Autre indifférencié) Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  31. 31. 31 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU Taux d’imperméabilisation approché Signification : % de surfaces imperméables à l’îlot constituées des emprises de tous les masses bâti, des voiries revêtues, des cimetières et terrains de sport imperméables Ne comprend pas certaines surfaces revêtues : la voirie non décelée par la BD topo, les cours d’immeuble, d’école… revêtues Valeur : de 0 : îlot au terrain 100% perméable à 1 : îlot au terrain 100% imperméable Mode de calcul : = SURF_SOL_MASSESCONSTRUITES + SURF_SOL_AUTRES_CONSTRUCTIONS + SURF_VOIRIE_REVETUE + Surfaces MOS (22, 24, 77) + Part imperméable Cimetière [ = 1 – (% surface végétation haute + basse de l’IV) ] Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  32. 32. 32 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU MOS 2012 (11 postes) majoritaire Signification : Poste MOS (en 11 postes) le plus représentée dans l'IMU Valeur : de 1 : MOS 1 (bois ou forêt) à 11 : MOS 11 (chantier) Mode de calcul : Croisement des IMU avec le MOS 11 postes Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  33. 33. 33 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU MOS 2012 (11 postes) majoritaire Signification : Poste MOS (en 11 postes) le plus représentée dans l'IMU Valeur : de 1 : MOS 1 (bois ou forêt) à 11 : MOS 11 (chantier) Mode de calcul : Croisement des IMU avec le MOS 11 postes Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  34. 34. 34 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU Taux de végétation Signification : Taux par IMU de végétation (haute, basse, agricole) déterminée par l’Indice de végétation Valeur : de 0 : îlot sans végétation à 1 : indice de végét° maximal Mode de calcul : Indice de végétation combinaison de 3 classes : - végétation haute, - végétation basse, - agriculture Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  35. 35. 35 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU Signification : Année de construction du bâtiment la plus ancienne répertoriée dans un IMU à partir des fichiers foncier Majic Valeur : de l’année 1200 à l’année 2010 Mode de calcul : = Min [ Parcelles (Année de construction des bâtiments le plus ancien) par IMU ] (attribut des parcelles MAJIC) Ancienneté de la construction du bâti 1/ Bâtiment le plus ancien Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  36. 36. 36 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU Signification : Population totale + Effectifs Emploi par IMU Valeur : de 0 : îlot sans population à 10 000 et plus Mode de calcul : Somme de POPTOT2009 DENSIBATI + Effectifs Emplois 2013 ALTARES Densité Humaine : Pop + Emploi par IMU Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  37. 37. 37 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU Signification : Population 2009 des ménages (DENSIBATI) rapportée à la surface de m² planchers de l’habitat (BD Topo) Valeur : de 0 : îlot sans population à > 5 habitants / 100 m² Mode de calcul : POPMEN2009 DENSIBATI / (SURF_M²PLANCHER_HABINDIV + SURF_M²PLANCHER_HABICOLL) Densité de Population des ménages par m² de plancher Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  38. 38. 38 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU Classe IMU : indice de rugosité / MOS dominant Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  39. 39. 39 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU Classe IMU : indice de rugosité / MOS dominant Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  40. 40. 40 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  41. 41. 41 2. De l’IMU aux LCZ Etude exploratoire 2013 : Zones sujettes aux îlots de chaleur urbains Rapprochement d’une classe LCZ Local Climate Zone Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  42. 42. 42 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU IMU => LCZ CLASSIFICATION STANDARD LCZ (Source : Stewart & Oke, Local Climate Zone) Types Espaces ouverts Types Espaces Bâtis Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  43. 43. 43 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU IMU => LCZ CLASSIFICATION STANDARD LCZ (Source : Stewart & Oke, Local Climate Zone) Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  44. 44. 44 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU IMU => LCZ Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  45. 45. 45 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU IMU => LCZ => Paris+Petite couronne Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  46. 46. 46 Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU IMU => LCZ => Département 77 Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  47. 47. 47 3. De l’IMU au LCZ et à l’effet ICU IMU : Zones climatiques locales Propriétés des zones (LCZ, Stewart 2011) Caractériser spécifiquement les indicateurs LCZ par IMU Définir la typologie effet ICU Envisager de regrouper les IMU contigus de même typologie ICU (notion de tissu urbain) Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015
  48. 48. 48 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique 3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot Source : Stewart & Oke, Local Climate Zone Température nocturne supérieure à 20°C pendant plusieurs nuits lors de la canicule de 2003 (« Indicateur de nuits tropicales ») Carte des îlots morphologiques urbains : les zones climatiques locales (LCZ d’après le mode d’occupation du sol le plus représenté) Changer d’échelle pour observer les effets plus locaux : affiner le diagnostic d’effet d’« îlot de chaleur urbain » potentiel par la détermination des propriétés des zones climatiques locales (LCZ)
  49. 49. 49 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique 3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot « Aléa » Exposition potentielle à l’effet d’îlot de chaleur urbain (ICU) « Sensibilité » Prédisposition de la société et des écosystèmes à souffrir des conséquences de la chaleur l’été • fragilité des populations (densité, classes d’âge sensibles, isolées) • fragilité de l’habitat (insalubre, non isolé, derniers étages en collectif…) • fragilité des activités économiques et réseaux de service urbains • fragilité des écosystèmes, de la nature en ville Existence d’un risque « effet d’îlot de chaleur urbain » Vulnérabilité au risque « effet d’îlot de chaleur urbain » « Difficulté à faire face » Déficit de ressources individuelles et territoriales (services, aménités…) pour faire face au risque d’ICU • CSP, revenus, IDH2 (pour contexte communal revenu/santé/éducation) • accès à offre de soins (proximité, offre de soins adaptée) • accès à des espaces verts publics arborés • plans de prévention ; travaux de réhabilitation du bâti
  50. 50. 50 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique 3. Vulnérabilité à la chaleur Source : Inserm CépiDC, Insee Exploitation ORS Île-de-France De 1,2 à moins de 2,1 De 2,1 à moins de 2,6 De 2,6 à moins de 3,4 Limite de l’agglomération de Paris Effets de la canicule de 2003 : ratio lissé de surmortalité par canton Ile-de-France : 2,4 France : 1,5 Enseignements de la canicule de 2003 : Une surmortalité plus marquée dans le centre de l’agglomération, mais touchant bien, à des degrés divers, l’ensemble de l’Île- de-France
  51. 51. 51 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique 3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot De la cartographie des zones climatiques locales… Sevran (93) Montereau-Fault-Yonne (77)
  52. 52. 52 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique 3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot …à l’identification de l’aléa « effet d’îlot de chaleur urbain » Sevran (93) Montereau-Fault-Yonne (77)
  53. 53. 53 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique 3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot « Aléa » Sevran(93)Montereau-Fault-Y.(77) « Sensibilité » Part de personnes sensibles (personnes âgées + enfants en bas âge) «Difficulté à faire face» Part de ménages à bas revenus
  54. 54. 54 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique 3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot « Aléa » «Difficulté à faire face» Part de ménages à bas revenus + Sevran(93)Montereau-Fault-Y.(77) « Sensibilité » Part de personnes sensibles (personnes âgées + enfants en bas âge)
  55. 55. 55 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique 3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot Indicateurs de perturbations radiative, thermique, aérologique, hydrologique (propriétés LCZ…) Indicateurs de sensibilité humaine (densité de population, part de population sensible, sur-occupation des logements, part de ménages à faibles revenus…) Un « clic droit » sur un îlot (cerné bleu turquoise) fait apparaître une fenêtre qui précise son type LCZ et sa sensibilité à la chaleur l’été : l’effet d’îlot de chaleur urbain (ICU) et la sensibilité humaine à aucun effet de chaleur effet chaleur Pictogramme indiquant le type de zone climatique locale (LCZ) Les îlots urbains ont des faiblesses et/ou des atouts… Utilisation de l’applicatif « Chaleur sur la ville » http://carto.iau- idf.fr/webapps/imu/
  56. 56. 56 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique 3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlotSevran(93) « Aléa » ICU Personnes sensibles Ménages à bas revenus+ Les îlots urbains ont des faiblesses et/ou des atouts… Utilisation de l’applicatif « Chaleur sur la ville » (http://carto.iau-idf.fr/webapps/imu/#)
  57. 57. 57 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique 3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlotMontereau-Fault-Y.(77) « Aléa » ICU Personnes sensibles Ménages à bas revenus+ Les îlots urbains ont des faiblesses et/ou des atouts… Utilisation de l’applicatif « Chaleur sur la ville » (http://carto.iau-idf.fr/webapps/imu/#)
  58. 58. 58 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique Des solutions d’aménagement à adapter au cas par cas…  Mesures physiques  augmentation de la couverture végétale espaces verts, toitures et murs végétaux, végétation en pieds d’immeubles…  augmentation des surfaces en eau sol perméable, récupération d’eau, bassins, fontaines, cours d’eau...  augmentation des surfaces d’ombrage arbres, ombrières solaires, pergolas…  utilisation de matériaux à propriétés thermiques et optiques plus adaptés albédo, revêtements des chaussées, des toitures, des murs…  diminution des sources de chaleur anthropique moteurs des véhicule, rejets de climatiseurs…  Organisation urbaine  adaptation de la morphologie urbaine (position et orientation du bâti)  amélioration de l’organisation des différentes zones aménagements urbains, trames vertes et bleues  amélioration des services urbains (santé, réseaux de froid, gestion de l’eau…) 3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot
  59. 59. 59 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique 3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot Source : Urcam Ile-de-France 2006, traitements IAU Île-de-France Typologie des mailles habitées selon leur accessibilité à l’offre en médecins généralistes Un élément essentiel de la capacité d’adaptation à l’effet d’îlot de chaleur urbain : l’accessibilité aux médecins généralistes Sevran (93) Montereau-Fault-Yonne (77)
  60. 60. 60 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique 3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlot Les îlots urbains ont des faiblesses et/ou des atouts… Utilisation de l’applicatif « Chaleur sur la ville » (http://carto.iau-idf.fr/webapps/imu/#) Sevran(93) Accessibilité aux médecins généralistes Personnes sensibles Ménages à bas revenus+
  61. 61. 61 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique 3. Vulnérabilité à la chaleur : approche à l’îlotMontereau-Fault-Y.(77) Accessibilité aux médecins généralistes Personnes sensibles Ménages à bas revenus+ Les îlots urbains ont des faiblesses et/ou des atouts… Utilisation de l’applicatif « Chaleur sur la ville » (http://carto.iau-idf.fr/webapps/imu/#)
  62. 62. 62 Erwan Cordeau et Nicolas Laruelle Éviter la ségrégation climatique Conclusion (provisoire !) des parties 1, 2 et 3 « Aléa » Probabilité d’aggravation locale d’un effet du changement climatique Les aléas climatiques sont multiples et présentent des géographies contrastées, qui couvrent finalement l’ensemble de la région : sur son lieu de résidence ou son lieu de travail, ou dans ses déplacements, chaque Francilien(ne) peut être confronté à des aléas climatiques de nature et d’intensité diverses « Sensibilité » Présence de personnes ou de biens sensibles à cette aggravation locale Les formes de sensibilité aux aléas climatiques sont également multiples : à l’une ou l’autre des étapes de sa vie (selon son avancée en âge, son parcours résidentiel ou son activité professionnelle), chaque Francilien(ne) peut être sensible aux aléas climatiques « Difficulté à faire face » Déficit potentiel de ressources pour faire face au risque climatique Mais tou(te)s les Francilien(ne)s n’ont pas les mêmes ressources économiques, culturelles et sanitaires pour faire face aux risques climatiques. Il s’agit donc d’être à l’écoute des faiblesses individuelles, mais aussi de savoir reconnaître et valoriser les atouts collectifs (solidarité, proximité, …), seuls garants durables de la résilience de la région.
  63. 63. 63réunion du 06/09/2013 Merci de votre attention Ilot morphologique urbain : exploitation de la couche IMU Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France)
  64. 64. 64 Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) L’IAU ET LE CLIMAT 30 ans de travaux en Île-de-France mis en perspective Et aussi à l’international… Formation Metropolis du 22/06/2015
  65. 65. 65 Etudes de référence Vulnérabilité des îlots à la chaleur à partir des « Local Climate Zone » / E. Cordeau (IAU île-de-France) Formation Metropolis du 22/06/2015

×