SlideShare une entreprise Scribd logo
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 1
	
  
	
  
	
   	
  
Edition Avril 2015
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 2
	
  
	
  
	
  
Les « 6 Propositions de l’IE-Club pour une
Croissance Innovante de notre Green
Economy» ont été mis à jour à l’occasion
de la 6eme édition de cet évènement le 8
avril 2015 «CleanTech : Innovation et
Exécution».
L’objectif de cette réédition est de mettre en
exergue la grande capacité d’Innovation et
surtout d’Exécution des sociétés en
développement et celles matures de cet
écosystème. Notre but est d’apporter des
propositions concrètes pour accélérer le
développement de cet écosystème créateur
et bénéficiaire d’innovation et donc de
richesse. En ligne droite de la philosophie de
l’IE-Club, ces propositions se veulent
pragmatiques et proviennent des interactions,
réflexions et échanges avec les acteurs de
cette Green Economy.
L’IE-Club est un espace de Réseau et de
Réflexion. A travers ces idées-proposition,
nous souhaitons apporter notre contribution
pour que ; - les jeunes entreprises en
développement deviennent des acteurs
leaders sur leurs marchés ; - les acteurs
matures exploitent au mieux cette
opportunité de transformation majeure.
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 3
A	
  PROPOS	
  DE	
  L’INNOVATION	
  DANS	
  LES	
  CLEANTECH	
  
	
  
L’innovation transforme… les Cleantech !
Fidèle à sa mission, l’IE-Club et ses
partenaires examinent à travers cette
réédition leur impact sur les 6 écosystèmes
des Cleantechs :
• Energies renouvelables
• Valorisation de l’air, de l’eau et
l’économie circulaire
• IT au service de nos énergies
• Efficacité énergétique
• Infrastructures de transports
• Fertilisation Croisée par la Green
Economy des Services et Industries
Bonne lecture !
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 4
A	
  PROPOS	
  DE	
  L’IE-­‐CLUB	
  
L'IE-Club est le lieu privilégié de rencontre des PME avec les autres grands acteurs de l'écosystème
de l'innovation : INVESTISSEURS, GRANDS GROUPES, ORGANISMES PUBLICS et CENTRES
DE RECHERCHE.
Son action repose sur quatre idées forces :
.. Pour améliorer l'efficacité de l'écosystème de l'innovation.....
... il faut des PME innovantes dynamiques et fortes
.. Pour renforcer les PME.....
... il faut renforcer leurs relations avec les partenaires de leur écosystème
.. Pour faire avancer les choses
... il faut montrer ce qui marche
.. Pour faciliter le développement de l’open innovation par les grands groupes....
... il faut favoriser la visibilité des PME Innovantes
Résolument pragmatique, l'IE-Club observe attentivement les relations entre PME et autres grands
acteurs de leur écosystème, sélectionne les actions les plus créatrices de valeur, et diffuse ces
bonnes pratiques par des opérations ciblées de Communication visant à réunir toutes les parties
concernés.
En plus de son implantation en France (Paris), l’IE-Club se développe depuis 2013 à l’international.
Des clubs ont ainsi été créés à Boston, Montréal et Tel Aviv pour encourager les échanges et
synergies transnationales.
Plus d’information : www.ie-club.com
	
  
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 5
EDITORIAL	
  1	
  :	
  LA	
  PASSION	
  D’INNOVER	
  
Les "technologies vertes" et plus
généralement le "green business" attirent, car
ils véhiculent des valeurs positives de
durabilité et de préservation de notre
environnement commun. Être éco-
entrepreneur est donc une aventure très
motivante, mais il convient d’agir avec
méthode et tenir compte des spécificités de
l’économie verte (besoins capitalistiques,
délais d’adoptions longs, environnement
juridique instable,…) pour se donner toutes
les chances de réussir.
Tout entrepreneur "vert" se doit donc d’être
conscient du potentiel et aussi de la réalité
terrain de son marché, avoir de vraies valeurs
éco-responsables et ne pas se contenter d'un
habillage de type « green washing » : le vert
n’allant pas à tout le monde !
Bernard Haurie – GeoPost / DPD Group
Président de l’IE-Club
	
  
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 6
EDITORIAL	
  2	
  :	
  LA	
  PASSION	
  D’ENTREPRENDRE	
  
Dans un article récent, Bernard Charlès,
Directeur général de Dassault Systèmes a dit :
« Les outils numériques ont révolutionné
l’aéronautique ». Dans quelques années,
j’espère que l’on dira de la Green Economy
que le « Cloud », les autres outils numériques
et l’Innovation au sens large l’ont
profondément transformée.
À travers idées et réflexions de l’IE-Club et
ses membres, ce Livre Blanc est notre
contribution pour développer une Green
Economy innovante. Nous pensons, en effet,
que le développement de la Green Economy
apportera les évolutions d’usage pour
l’émergence des leaders innovants de demain.
À travers six secteurs choisis de la Green
Economy, (les énergies renouvelables ; la
valorisation et l’économie circulaire ; l’IT au
service de nos énergies ; l’efficacité
énergétique ; les infrastructures de transport ;
la fertilisation croisée) nous apportons six
propositions dans un débat que nous
souhaitons passionné.
La Green Economy présente une grande
opportunité d’Innover et d’Entreprendre ;
puissions nous la saisir !
Maurice Khawam - NTF Energy -
Chairman de l’IE-Club
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 7
A	
  PROPOS	
  DE	
  LA	
  «	
  GREEN	
  ECONOMY	
  »	
  
A travers nos échanges avec les membres de l’IE-Club, dirigeants d’entreprises et
acteurs engagés, nous avons défini la Green Economy comme regroupant les six
écosystèmes suivants :
Les Energies
Renouvelables
La valorisation de
l’air, de l’eau et
l’économie circulaire
L’IT au service de
nos énergies
L’Efficacité
Energétique
Les Infrastructures
de Transport
La fertilisation croisée
par la Green Economy
des Services et
Industries
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 8
ZOOM	
  SUR	
  LES	
  OBJETS	
  CONNECTES	
  ET	
  CAPACITE	
  DE	
  DEVELOPPEMENT	
  DE	
  LA	
  «	
  GREEN	
  
ECONOMY	
  »	
  
Les objets connectés font aujourd’hui partie
intégrante de notre quotidien : capteurs,
télécommandes, informatique, serveurs, etc.
A quelle échelle et en quoi sont-ils intelligents?
Comment vont-ils rendre nos modes de vie plus
verts ?
L’un des exemples d’intelligence de ces objets est
visible au travers du thermostat : après avoir
mesuré une température par un capteur, il renvoie
l’ordre à l’objet de s’allumer ou de s’éteindre en
fonction d’une consigne. La régulation de la
température se fait donc automatiquement, sans
intervention de l’usager.
Aujourd’hui, le secteur des objets connectés dans
les énergies est en phase de développement pour
ainsi amener les usagers et les villes à optimiser
leur mode de consommation énergétique. A
l’échelle d’un individu d’un bâtiment ou d’une ville,
il s’agit de fédérer les objets connectés.
	
  
La ville
Le bâtimentL'utilisateur Objets	
  connectés	
  :	
  	
  
Prise	
  de	
  conscience	
  
des	
  individus	
  
	
  
Maîtrise	
  des	
  
consommations	
  
d’énergie	
  en	
  temps	
  
réel	
  	
  
&	
  	
  
Modèles	
  économiques	
  
associés	
  
Gestion	
  du	
  réseau	
  électrique	
  
	
  
-­‐	
  Intégration	
  des	
  EnR	
  
-­‐	
  Stockage	
  
-­‐	
  Décentralisation	
  de	
  la	
  
production	
  
Aménagement	
  des	
  
territoires	
  post-­‐carbones	
  
	
  
Infrastructure	
  de	
  
transport	
  	
  
	
  
Valorisation	
  de	
  
l’économie	
  circulaire	
  (air,	
  
eau,	
  déchets,…)	
  
Maîtrise	
  et	
  optimisation	
  des	
  
consommations	
  d’énergie	
  (BBC,	
  BEPOS)	
  
	
  
Réduction	
  des	
  factures	
  énergétiques	
  
	
  
Autoconsommation	
  
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 9
	
  
	
  
	
  
	
  
Les retours d’expériences actuels nous
montrent que la consommation de ces objets
peut être remise en cause. Parlerons-nous
dans quelques années in fine de pollution
énergétique de ces serveurs intelligents ? La
consommation de ces objets devant être à
terme quasiment nulle.
Notre « Zoom » examine l’impact de 6
entreprises orientées objets connectés ayant
un lien étroit avec les 6 secteurs de la Green
Economy à savoir :
• Les énergies renouvelables avec
ALFILEO
• La valorisation de l’air, de l’eau et
l’économie circulaire avec INCITAT
Environnement
• L’IT au service de nos énergies avec
WattGo
• L’efficacité énergétique avec UBIANT
• Les infrastructures de transports avec G2
Mobility
• La fertilisation Croisée par la Green
Economy des Services et Industries avec
MATOOMA
	
  
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 10
ENERGIES	
  RENOUVELABLES	
  :	
  «	
  SUPERVISER	
  ET	
  EXPLOITER	
  VOS	
  INSTALLATIONS	
  ENR	
  DE	
  
MANIERE	
  SIMPLE	
  ET	
  EFFICACE	
  »,	
  FOCUS	
  SUR	
  ALFILEO	
  	
  
	
  
Entretien	
   avec	
   Philippe	
   Junca,	
   co-­‐fondateur	
   et	
   directeur	
   d’ALFILEO,	
   sur	
  
l’influence	
   des	
   objets	
   connectés	
   dans	
   les	
   énergies	
   renouvelables	
   et	
  
l’efficacité	
  énergétique.	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Description	
  de	
  la	
  société	
  :	
  	
  
	
  
Créée	
  en	
  mars	
  2010,	
  ALFILEO	
  est	
  un	
  éditeur	
  spécialisé	
  dans	
  la	
  collecte	
  et	
  le	
  traitement	
  de	
  données	
  
énergétiques	
  multi-­‐fluides	
  (eau,	
  électricité,	
  gaz,	
  fioul).	
  
Objectif	
  :	
  permettre	
  aux	
  clients	
  de	
  suivre	
  et	
  piloter	
  à	
  distance	
  leur	
  production	
  et	
  leur	
  consommation	
  
d’énergie	
  dans	
  le	
  but	
  de	
  réduire	
  leur	
  facture	
  énergétique.	
  
ALFILEO	
  vise	
  :	
  
• les	
  producteurs	
  d’énergies	
  renouvelables	
  afin	
  de	
  suivre	
  la	
  rentabilité	
  de	
  leur	
  installation	
  et	
  
d’être	
  alerté	
  en	
  cas	
  de	
  dysfonctionnement	
  
• les	
   gros	
   consommateurs	
   de	
   froid	
   (industries	
   agro-­‐alimentaires,	
   hôpitaux,	
   laboratoires	
  
pharmaceutiques,	
  hôtels,…)	
  en	
  proposant	
  un	
  stockage	
  du	
  froid	
  lorsque	
  le	
  prix	
  de	
  l’électricité	
  
est	
  le	
  plus	
  bas	
  
• le	
  marché	
  du	
  bâtiment	
  qu’il	
  soit	
  résidentiel,	
  tertiaire	
  ou	
  industriel,	
  pour	
  optimiser	
  l’efficacité	
  
énergétique	
  des	
  bâtiments	
  
	
  
	
  
Description	
  du	
  produit	
  :	
  
	
  
La	
   solution	
   d’ALFILEO	
   propose	
   un	
   data	
   logger	
   communicant	
   qui	
   collecte	
   les	
   données	
   de	
   flux	
  
d’énergie,	
   avant	
   des	
   les	
   transmettre	
   sur	
   une	
   plateforme	
   de	
   service	
   web.	
   L’utilisateur	
   peut	
   ainsi	
  
visualiser	
  et	
  analyser	
  précisément	
  sa	
  production	
  et	
  sa	
  consommation	
  d’énergie,	
  et	
  dans	
  le	
  cas	
  des	
  
énergies	
  renouvelables	
  ou	
  du	
  stockage	
  du	
  froid,	
  suivre	
  le	
  bon	
  fonctionnement	
  de	
  son	
  installation.	
  
	
  
	
  
Le	
  produit	
  et	
  les	
  Cleantech	
  :	
  	
  
	
  
Le	
   stockage	
   du	
   froid	
  permet	
   d’ajuster	
   la	
   consommation	
   électrique	
   en	
   écrêtant	
   les	
   pics	
   de	
  
consommation	
  lorsque	
  l’énergie	
  est	
  la	
  plus	
  chère.	
  En	
  effet,	
  les	
  accumulateurs	
  de	
  glace	
  proposés	
  par	
  
ALFILEO	
  agissent	
  tels	
  des	
  batteries	
  géante	
  pour	
  le	
  réseau	
  de	
  froid	
  et	
  le	
  réseau	
  électrique.	
  
En	
  partenariat	
  avec	
  des	
  agrégateurs	
  d’électricité	
  (intermédiaires	
  entre	
  les	
  besoins	
  du	
  gestionnaire	
  de	
  
réseau	
  et	
  celui	
  qui	
  dispose	
  de	
  capacités),	
  	
  ALFILEO	
  met	
  en	
  place	
  des	
  contrats	
  d’ajustement	
  électrique.	
  
L’usager	
  est	
  ainsi	
  capable	
  de	
  différer	
  sa	
  consommation	
  d’énergie,	
  en	
  emmagasinant	
  le	
  froid	
  la	
  nuit	
  
par	
  exemple,	
  grâce	
  à	
  l’utilisation	
  des	
  smartgrids.	
  
	
  
	
  
Quelques	
  chiffres	
  (2014)	
  :	
  
• 6	
  personnes	
  
• EnR:	
  +	
  de	
  90	
  MW	
  supervisés	
  
• Environ	
  20	
  clients	
  
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 11
	
  	
  
Les	
  leviers	
  de	
  croissance	
  pour	
  votre	
  société/produit	
  dans	
  la	
  Green	
  Economy	
  :	
  
	
  
Les	
  normes	
  du	
  bâtiment	
  en	
  France	
  qui	
  s’orientent	
  vers	
  une	
  plus	
  grande	
  efficacité	
  énergétique,	
  les	
  
gros	
  consommateurs	
  de	
  froid	
  qui	
  pourront	
  auto-­‐consommer	
  toute	
  leur	
  production	
  verte	
  grâce	
  aux	
  
accumulateurs	
  de	
  glace,	
  et	
  un	
  marché	
  à	
  l’international,	
  dont	
  l’objectif	
  est	
  de	
  proposer	
  au	
  client	
  une	
  
solution	
  «	
  clé	
  en	
  main	
  »	
  grâce	
  à	
  la	
  mise	
  en	
  place	
  de	
  fabricants	
  et	
  agrégateurs	
  partenaires.	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Les objets connectés pour les énergies
renouvelables :
Aujourd’hui, l’utilisation des objets connectés permet à
l’usager de superviser à distance les parcs
d'installations d’énergie verte et d’optimiser l’efficacité
des bâtiments ; le client tient alors un rôle plus actif.
Demain, les objets communicants nous permettront de
maximiser l’autoconsommation en adaptant la
production avec la consommation. Par exemple, dans
le cas d’une installation photovoltaïque, il s’agit de
mettre en marche le ballon d’eau chaude ou la
machine à laver lorsqu’il fait beau.
Quant aux accumulateurs de froid combinés aux
objets connectés, ils deviennent un moyen de
stockage très efficace en réponse à la production
intermittente des énergies renouvelables.
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 12
VALORISATION	
   DE	
   L’ECONOMIE	
   CIRCULAIRE	
  :	
   «	
  DE	
   L’INTELLIGENCE	
   COMMUNICANTE	
  
DANS	
  LES	
  POINTS	
  D’APPORT	
  VOLONTAIRE	
  »,	
  FOCUS	
  SUR	
  INCITAT	
  ENVIRONNEMENT	
  
	
  
Entretien	
   avec	
   Christophe	
   Lecoeur,	
   Dirigeant	
   d’Incitat	
   Environnement,	
   sur	
  
l’influence	
   des	
   objets	
   connectés	
   dans	
   la	
   valorisation	
   de	
   l’économie	
  
circulaire.	
  	
  	
  	
  
	
  	
  	
  	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Description	
  de	
  la	
  société	
  :	
  	
  
	
  
Grâce	
  la	
  mise	
  en	
  place	
  d’une	
  tarification	
  incitative,	
  Incitat	
  Environnement	
  propose	
  une	
  solution	
  pour	
  
encourager	
  les	
  usagers	
  à	
  mieux	
  trier	
  leurs	
  déchets.	
  
Objectif	
  :	
   Réduire	
   la	
   quantité	
   de	
   déchets	
   non	
   triés	
   et	
   augmenter	
   le	
   recyclage	
   pour	
   valoriser	
   cette	
  
ressource	
  tout	
  en	
  réduisant	
  les	
  coûts	
  de	
  collecte.	
  
	
  
	
  
Description	
  du	
  produit	
  :	
  
	
  
Les	
  usagers	
  s’identifient	
  à	
  un	
  point	
  d’apport	
  volontaire	
  via	
  un	
  badge	
  pour	
  avoir	
  accès	
  au	
  conteneur	
  et	
  
déposer	
   leurs	
   déchets	
   dans	
   une	
   unité	
   volumétrique	
   qui	
   permet	
   alors	
   d’attribuer	
   un	
   volume	
   de	
  
déchets	
  à	
  une	
  utilisation.	
  A	
  chaque	
  utilisation,	
  les	
  données	
  sont	
  enregistrées	
  dans	
  un	
  boitier	
  avant	
  
d’être	
  transmises	
  sur	
  un	
  serveur	
  dédié	
  afin	
  d’établir	
  la	
  tarification	
  par	
  usager	
  selon	
  la	
  quantité	
  de	
  
déchets	
  non	
  triés.	
  
	
  
	
  
	
  
Le	
  produit	
  et	
  les	
  Cleantech	
  dans	
  le	
  sous-­‐secteur	
  «	
  Valorisation	
  de	
  l’économie	
  circulaire	
  »	
  :	
  	
  
	
  
1000kg	
   de	
   plastique	
   recyclé	
   permettent	
   d’économiser	
   700kg	
   de	
   pétrole	
   brut	
  !	
   Et	
   dans	
   le	
   cas	
   où	
  
aucune	
  solution	
  n’est	
  envisagée,	
  la	
  quantité	
  de	
  déchets	
  recyclée	
  n’augmente	
  que	
  d’1%	
  par	
  an.	
  
L’objectif	
  pour	
  2020	
  :	
  75%	
  des	
  plastiques	
  triés.	
  Car	
  aujourd’hui,	
  même	
  si	
  le	
  verre	
  est	
  relativement	
  
bien	
  trié	
  en	
  France	
  (84%),	
  encore	
  78%	
  du	
  plastique	
  se	
  retrouve	
  dans	
  nos	
  poubelles	
  sans	
  être	
  trié.	
  	
  
	
  
	
   	
  
Quelques	
  chiffres	
  (2014):	
  
• CA:	
  500	
  k€	
  (2014)	
  
• Croissance	
  :	
  +320%	
  
• Volumes	
  :	
  500	
  unités	
  (2014)	
  	
  
• Marché	
  potentiel	
  :	
  150	
  M€	
  en	
  France	
  
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 13
	
  
	
  
Les	
  objets	
  connectés,	
  en	
  général	
  :	
  
	
  
Il	
   est	
   primordial	
   de	
   repenser	
   la	
   mécanique	
   entière	
   du	
   produit	
   lorsque	
   l’on	
   y	
   intègre	
   les	
   objets	
  
connectés.	
  Cet	
  effort	
  d’adaptation	
  permet	
  ensuite	
  une	
  utilisation	
  et	
  un	
  traitement	
  des	
  informations	
  
fiable	
  et	
  	
  durable.	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Les objets connectés pour la valorisation des
déchets :
Aujourd’hui, l’utilisation des objets connectés permet
d’adapter le coût facturé aux usagers pour le
traitement de leurs déchets ménagers en fonction de
la qualité de leur tri.
Demain, l’exploitation des données nous fera
prendre conscience de nos habitudes et de nos
usages, à l’échelle d’un individu mais aussi d’une
collectivité. L’étude des données aidera alors les
collectivités à limiter les déchets non triés, et à
optimiser les circuits et les coûts de collecte.
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 14
L’IT	
   AU	
   SERVICE	
   DE	
   NOS	
   ENERGIES	
  :	
   «	
  AIDER	
   LES	
   PARTICULIERS	
   A	
   COMPRENDRE,	
  
MAITRISER	
  ET	
  REDUIRE	
  LEUR	
  FACTURE	
  D’ELECTRICITE	
  »,	
  FOCUS	
  SUR	
  WATTGO	
  
	
  
	
  
Entretien	
  avec	
  Luc	
  Terral,	
  Co-­‐fondateur	
  de	
  WattGo,	
  Imbrication	
  à	
  l’IT	
  au	
  
service	
  de	
  nos	
  énergies.	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Un	
  constat	
  :	
  
	
  
«	
  Les	
  20%	
  des	
  foyers	
  français	
  les	
  plus	
  électrivores	
  consomment	
  six	
  à	
  neuf	
  fois	
  plus	
  d'électricité	
  que	
  
les	
  20%	
  les	
  plus	
  sobres	
  »	
  Bfm	
  TV	
   	
  
«	
  Plus	
  de	
  6	
  millions	
  de	
  Français	
  peinent	
  à	
  payer	
  leur	
  facture	
  d'électricité...	
  »,	
  Le	
  Monde	
  Planète	
  	
  
	
  
	
  
Description	
  de	
  la	
  société	
  :	
  
	
  
Wattgo	
  a	
  été	
  créée	
  en	
  Juin	
  2011	
  par	
  Luc	
  Terral	
  et	
  Eric	
  Berthaud	
  suite	
  au	
  constat	
  suivant	
  :	
  les	
  factures	
  
d'électricité	
   sont	
   incompréhensibles	
   et	
   rien	
   ne	
   permet	
   de	
   comprendre	
   le	
   lien	
   entre	
   le	
  
fonctionnement	
  de	
  la	
  maison	
  et	
  le	
  montant	
  de	
  la	
  facture	
  d’électricité.	
  
L’objet	
   de	
   Wattgo	
   est	
   donc	
   de	
   développer	
   des	
   technologies	
   de	
   mesure	
   et	
   d’analyse	
   de	
   la	
  
consommation	
  d’électricité,	
  basées	
  sur	
  le	
  temps	
  réel.	
   	
  	
  
En	
  s’appuyant	
  sur	
  ces	
  technologies,	
  Wattgo	
  a	
  créé	
  le	
  panel	
  Powermetrix	
  qui	
  fournit	
  des	
  données	
  de	
  
référence,	
   des	
   études	
   et	
   des	
   analyses	
   pour	
   mieux	
   comprendre	
   la	
   consommation	
   énergétique	
   et	
  
permettre	
  une	
  réflexion	
  pour	
  l’optimisation	
  de	
  la	
  consommation	
  des	
  éléments	
  électrodomestiques.	
  
Grâce	
   à	
   Wattgo,	
   c’est	
   la	
   maison	
   dans	
   son	
   ensemble	
   qui	
   devient	
   connectée	
   et	
   qui	
   transmet	
   des	
  
informations	
  en	
  temps	
  réel	
  sur	
  son	
  fonctionnement	
  et	
  sa	
  consommation	
  d’énergie.	
  
Savoir,	
   comprendre,	
   analyser	
   sa	
   propre	
   consommation,	
   c’est	
   la	
   première	
   étape	
   vers	
   une	
  
consommation	
  mieux	
  maîtrisée.	
  C’est	
  aussi	
  le	
  moyen	
  donné	
  aux	
  fournisseurs	
  d’électricité	
  de	
  mieux	
  
gérer	
   les	
   pics	
   de	
   consommation,	
   leurs	
   stratégies	
   d’approvisionnement,	
   la	
   segmentation	
   de	
   leurs	
  
offres.	
  
	
   	
  
	
  
	
  
Quelques	
  chiffres	
  :	
  
• CA:	
  345K€	
  (2013)	
  /	
  Objectif	
  900K€	
  (2014)	
  
• Effectif	
  de	
  croissance:	
  Objectif	
  de	
  20	
  personnes	
  (fin	
  2014)	
  
• Contrats	
  :	
  Clients	
  et	
  partenariat	
  B2B	
  	
  France	
  	
  
• Développement	
  marché	
  Européen	
  :	
  Objectif	
  fin	
  2014/début	
  
2015	
  
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 15
	
  
Ci-­‐dessus	
  un	
  exemple	
  d’évolution	
  des	
  rythmes	
  de	
  consommation	
  par	
  équipements	
  dans	
  une	
  	
  
journée	
  
	
  
Description	
  du	
  produit	
  	
  
	
  
La	
   solution	
   Wattgo	
   permet	
   de	
   mieux	
   comprendre	
   le	
   profil	
   de	
   consommation	
   de	
   l’usager,	
   de	
   lui	
  
faciliter	
  la	
  lecture	
  de	
  ses	
  factures,	
  et	
  donc	
  de	
  devenir	
  à	
  terme	
  un	
  éco-­‐citoyen.	
  
La	
  Technologie	
  permet	
  de	
  développer	
  des	
  portefeuilles	
  de	
  services	
  destinés	
  à	
  l’utilisateur	
  final	
  pour	
  
l’aider	
   à	
   maîtriser	
   et	
   réduire	
   sa	
   consommation	
   électrique	
   en	
   lui	
   permettant	
   de	
   comprendre	
   la	
  
consommation	
  en	
  temps	
  réel	
  de	
  chacun	
  de	
  ses	
  équipements.	
  L’important	
  ici	
  est	
  d’abord	
  la	
  maîtrise	
  
et	
  le	
  contrôle	
  grâce	
  à	
  une	
  information	
  précise	
  et	
  détaillée	
  lui	
  permettant	
  de	
  connaître	
  son	
  usage	
  des	
  
équipements	
  électriques	
  de	
  la	
  maison.	
  	
  
La	
   solution	
   Wattgo	
   permet	
   également	
   par	
   des	
   alertes	
   d’estimer	
   les	
   différences	
   de	
   coûts	
   de	
  
consommation	
   visible	
   jour	
   après	
   jour	
   et	
   de	
   repérer	
   les	
   raisons	
   des	
   différences	
   de	
   consommation	
  
dans	
  le	
  temps,	
  de	
  s’assurer	
  qu’on	
  ne	
  paie	
  pas	
  un	
  abonnement	
  trop	
  élevé	
  par	
  rapport	
  à	
  ses	
  besoins,	
  
que	
   ses	
   appareils	
   fonctionnent	
   bien,	
   que	
   sa	
   facture	
   annuelle	
   sera	
   conforme	
   à	
   ses	
   prévisions,…	
  
	
  
La	
  solution	
  repose	
  sur	
  trois	
  éléments	
  technologiques	
  :	
  	
  
-­‐	
   l’extraction	
   des	
   données	
   des	
   instruments	
   de	
   mesure	
   (mesure	
   technique	
   des	
   usages	
   et	
   de	
   la	
  
consommation	
  et	
  collecte	
  de	
  données)	
  	
  
-­‐	
   l’analyse	
   dynamique	
   des	
   bases	
   de	
   données	
   par	
   la	
   connaissance	
   des	
   consommations	
   électriques	
  
(comme	
  par	
  exemple	
  par	
  des	
  analyses	
  prédictives	
  statistiques	
  complexes	
  et	
  par	
  des	
  méthodes	
  telles	
  
que	
  les	
  extrapolations,	
  la	
  mise	
  en	
  perspective	
  par	
  la	
  modélisation	
  et	
  la	
  désagrégation	
  des	
  courbes	
  de	
  
charge,	
   les	
   modèles	
   de	
   simulation	
   et	
   d’analyse	
   des	
   séries	
   temporelles	
   de	
   consommation)	
  
-­‐	
  la	
  mesure	
  et	
  la	
  description	
  de	
  la	
  consommation	
  en	
  temps	
  réel	
  
	
  
Ci-­‐dessus	
  un	
  exemple	
  d’évolution	
  de	
  consommation	
  jour/nuit	
  
	
  
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 16
Business	
  Model:	
  	
  
	
  
Le	
   Business	
   model	
   repose	
   sur	
   la	
   vente	
   de	
   données	
   statistiques	
   et	
   d’études	
   sur	
   le	
   marché	
   de	
   la	
  
consommation	
  électrique	
  et	
  sur	
  la	
  fourniture	
  en	
  marque	
  blanche	
  de	
  services	
  de	
  suivi	
  et	
  d’analyse	
  en	
  
temps	
  réel	
  de	
  la	
  consommation	
  électrique.	
  
	
  
	
  
Votre	
  lien	
  avec	
  les	
  objets	
  connectés	
  ?	
  
	
  
Le	
  lien	
  avec	
  les	
  objets	
  connectés	
  est	
  ancré	
  dans	
  l’expertise	
  de	
  Wattgo	
  puisque	
  sa	
  vocation	
  est	
  de	
  
faire	
   communiquer	
   des	
   capteurs	
   avec	
   un	
   compteur	
   et	
   ainsi	
   d’extraire	
   et	
   de	
   redistribuer	
   les	
  
informations	
  en	
  les	
  traitants	
  sur	
  des	
  plateformes	
  connectés	
  avec	
  l’utilisateur.	
  
Wattgo	
   souhaite	
   apporter	
   ses	
   compétences	
   algorithmiques	
   de	
   mesure	
   électrodomestique	
   pour	
  
permettre	
   la	
   désagrégation	
   des	
   courbes	
   de	
   charges	
   électriques	
   et	
   ainsi	
   rendre	
   les	
   objets	
  
véritablement	
  connectés.	
  
Avec	
  Wattgo,	
  c’est	
  la	
  maison	
  et	
  tous	
  ses	
  équipements	
  consommateurs	
  d’électricité	
  qui	
  deviennent	
  
connectés	
  à	
  un	
  système	
  d’information	
  de	
  type	
  Big	
  data.	
  
	
  
	
  
Les	
  leviers	
  de	
  croissance	
  pour	
  votre	
  société/produit	
  dans	
  la	
  Green	
  Economy	
  :	
  
	
  
Le	
  marché	
  est	
  en	
  nette	
  évolution	
  et	
  la	
  croissance	
  est	
  aujourd’hui	
  tirée	
  par	
  le	
  besoin	
  de	
  réduire	
  les	
  
dépenses	
   énergétiques.	
   Le	
   parc	
   à	
   équiper	
   est	
   très	
   important	
   ce	
   qui	
   assure	
   une	
   pérennité	
   dans	
   le	
  
temps	
  pour	
  Wattgo.	
  
	
  
	
  
Que	
  devenez-­‐vous	
  	
  demain	
  ?	
  
	
  
A	
  l’horizon	
  2020,	
  l’entreprise	
  sera	
  internationalisée	
  et	
  aura	
  développé	
  ses	
  offres	
  pour	
  les	
  adapter	
  aux	
  
principaux	
  marchés	
  mondiaux.	
  L’objectif	
  est	
  de	
  se	
  positionner	
  comme	
  un	
  référent	
  majeur	
  du	
  marché	
  
de	
  l’analyse	
  électrodomestique	
  à	
  travers	
  la	
  production	
  systématique	
  et	
  globale	
  d’algorithmes.	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Les objets connectés pour l’IT au service de
nos énergies :
La solution Wattgo permet d’aider les utilisateurs à
comprendre, maitriser et réduire leur facture
d’électricité. Le métier est donc orienté vers une
approche technologique avancée de la gestion de
l’énergie.
	
  
	
  
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 17
EFFICACITE	
   ENERGETIQUE	
  :	
   «CREATEUR	
   DE	
   SOLUTIONS	
   POUR	
   BATIMENTS	
  
INTELLIGENTS	
  »,	
  FOCUS	
  SUR	
  UBIANT	
  
Entretien	
  avec	
  Emmanuel	
  Olivier,	
  Président	
  fondateur	
  d’Ubiant™,	
  
Imbrication	
  à	
  l’Efficacité	
  énergétique.	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  	
  	
   	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
La	
  société	
  Ubiant™	
  :	
  
	
  
Ubiant™	
  est	
  une	
  entreprise	
  lyonnaise	
  dont	
  le	
  projet	
  a	
  vu	
  le	
  jour	
  en	
  2011.	
  	
  
L’activité	
  d’Ubiant™	
  est	
  centrée	
  sur	
  le	
  développement	
  de	
  solutions	
  technologiques	
  permettant	
  de	
  rendre	
  les	
  
bâtiments	
   intelligents.	
   Plus	
   globalement,	
   Ubiant™	
   a	
   pour	
   mission	
   de	
   contribuer	
   au	
   déploiement	
   de	
   «	
  
l’intelligence	
   ambiante	
   »	
   pour	
   permettre	
   aux	
   individus	
   de	
   mieux	
   vivre	
   demain	
   tout	
   en	
   préservant	
   les	
  
ressources	
  de	
  la	
  planète.	
  
Cette	
  intelligence,	
  Ubiant™	
  souhaite	
  l’incarner	
  dans	
  les	
  espaces	
  de	
  vie	
  des	
  hommes	
  qu’ils	
  soient	
  publics	
  ou	
  
privés	
  (résidences,	
  espaces	
  professionnels,	
  lieux	
  d’enseignement	
  …).	
  
Aujourd’hui,	
  les	
  enjeux	
  énergétiques	
  et	
  environnementaux	
  sont	
  tels	
  qu’Ubiant™	
  a	
  décidé	
  de	
  relever	
  deux	
  défis	
  
majeurs	
  :	
  
! Proposer	
  aux	
  Hommes	
  une	
  solution	
  qui	
  permet	
  d’améliorer	
  l’efficacité	
  énergétique	
  des	
  bâtiments	
  tout	
  
en	
  améliorant	
  le	
  bien-­‐être	
  de	
  leurs	
  occupants	
  et	
  ce	
  en	
  respectant	
  leur	
  vie	
  privée,	
  
! Permettre	
  aux	
  bâtiments	
  et	
  aux	
  territoires	
  de	
  générer	
  plus	
  d’énergie	
  qu’ils	
  n’en	
  consomment.	
  	
  
	
  
Pour	
  ce	
  faire,	
  Ubiant™	
  dispose	
  d’une	
  technologie	
  d’intelligence	
  artificielle	
  unique	
  au	
  monde	
  sur	
  laquelle	
  est	
  
basée	
  la	
  solution	
  globale	
  Hemis®	
  (Home	
  Energy	
  Management	
  Intelligent	
  System).	
  	
  
	
  
	
  
L’intelligence	
  ambiante	
  :	
  
	
  
L’univers	
   de	
   «	
  l’intelligence	
   ambiante	
  »	
   se	
   situe	
   à	
   l’intersection	
   de	
   trois	
   marchés	
   à	
   très	
   fort	
   potentiel	
   :	
   le	
  
«	
  smart	
  grid	
  »,	
  le	
  «	
  smart	
  thing	
  »	
  et	
  le	
  «	
  smart	
  building	
  ».	
  
Contribuer	
   à	
   l’émergence	
   de	
   «	
  l’intelligence	
   ambiante	
  »	
   consiste	
   à	
   doter	
   les	
   lieux	
   de	
   vie	
   de	
   technologies	
  
innovantes	
  afin	
  de	
  les	
  pourvoir	
  de	
  facultés	
  additionnelles	
  déterminantes	
  et	
  ce,	
  dans	
  le	
  but	
  d’améliorer	
  de	
  façon	
  
durable	
  les	
  conditions	
  de	
  vie	
  leurs	
  occupants.	
  
Ubiant™	
  souhaite	
  investir	
  l’univers	
  de	
  «	
  l’intelligence	
  ambiante	
  »	
  afin	
  d’en	
  devenir	
  l’un	
  des	
  acteurs	
  référents	
  
sur	
  le	
  plan	
  mondial	
  à	
  horizon	
  2030.	
  
	
  
Intelligence	
  artificielle	
  :	
  
	
  
L’émergence	
  du	
  «	
  tout,	
  tout	
  le	
  monde,	
  tout	
  le	
  temps	
  connecté	
  »	
  ou	
  plus	
  précisément	
  de	
  l’interconnexion	
  des	
  
objets,	
  des	
  personnes,	
  des	
  bâtiments,	
  des	
  réseaux	
  électriques,	
  des	
  communautés,	
  etc.,	
  via	
  des	
  réseaux	
  dits	
  
pervasifs	
  induit	
  un	
  niveau	
  de	
  complexité	
  tel,	
  que	
  seule	
  l’intelligence	
  artificielle	
  peut	
  résoudre.	
  	
  
	
  
La	
  technologie	
  d’intelligence	
  artificielle	
  distribuée	
  d’Ubiant™	
  bénéficie	
  de	
  10	
  années	
  de	
  développement.	
  	
  
	
  
Cette	
   technologie	
   d’intelligence	
   artificielle	
   distribuée,	
   dite	
   hybride	
   car	
   basée	
   sur	
   un	
   système	
   multi-­‐agents	
  
réactifs	
  et	
  cognitifs,	
  est	
  unique	
  sur	
  le	
  plan	
  mondial.	
  
	
  
Quelques	
  chiffres	
  :	
  
• CA	
  :	
  300K€	
  (2012)	
  /	
  550K€	
  (2013)	
  	
  /	
  1400K€	
  (Objectif	
  2014)	
  	
  	
  
• Effectif	
  de	
  croissance	
  :	
  objectif	
  de	
  20-­‐25	
  personnes	
  (fin	
  2015)	
  
• Clients	
  B2C	
  et	
  B2B	
  	
  (résidentiel	
  /	
  copropriétés	
  /	
  tertiaire	
  /	
  collectivités)	
  
collectivités)	
  
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 18
Solution	
  globale	
  Hemis®	
  :	
  
	
  
La	
  solution	
  globale	
  Hemis®	
  permet	
  de	
  réaliser	
  jusqu’à	
  50%	
  d’économie	
  d’énergie	
  dans	
  les	
  lieux	
  de	
  vie	
  tout	
  en	
  
maximisant	
  le	
  bien-­‐être	
  de	
  leurs	
  occupants.	
  Cette	
  solution	
  est	
  associée	
  à	
  de	
  nombreux	
  services	
  novateurs	
  qui	
  
anticipent	
  l’inversion	
  du	
  modèle	
  énergétique	
  au	
  niveau	
  planétaire	
  (futurs	
  Territoires	
  à	
  Énergie	
  Positive).	
  
La	
   solution	
   Hemis®	
   est	
   constituée	
   de	
   l’OS	
   Hemis®	
   intégré	
   dans	
   un	
   module	
   de	
   calcul,	
   de	
   périphériques	
   et	
  
d’applications.	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Elle	
   permet	
   de	
   réguler	
   de	
   façon	
   autonome	
   l’éclairage,	
   le	
   chauffage,	
   la	
   climatisation,	
   la	
   ventilation	
   et	
  
l’occultation	
  des	
  ouvertures.	
  
	
  
Construite	
  sur	
  des	
  algorithmes	
  d’Intelligence	
  artificielle	
  distribuée,	
  la	
  solution	
  Hemis®	
  est	
  dotée	
  d’une	
  capacité	
  
d’auto-­‐adaptation,	
  d’apprentissage	
  et	
  de	
  prédiction	
  capable	
  de	
  gérer	
  en	
  temps	
  réel	
  des	
  scénarii	
  complexes.	
  
Elle	
  a	
  également	
  la	
  faculté	
  à	
  s’adapter	
  aux	
  aléas.	
  
	
  
" Standard	
  Plug	
  &	
  Play	
  :	
  
	
  
Ubiant™	
  dispose	
  de	
  Quickmove®,	
  un	
  standard	
  qui	
  garantit	
  la	
  facilité	
  et	
  la	
  rapidité	
  d’installation	
  	
  ainsi	
  que	
  
l’interopérabilité	
  des	
  périphériques	
  compatibles	
  	
  avec	
  Hemis®.	
  
	
  
" Pilotage	
  basé	
  sur	
  le	
  ressenti	
  :	
  
	
  
L’approche	
  d’Ubiant™	
  est	
  centrée	
  sur	
  le	
  confort	
  ressenti	
  des	
  personnes	
  et	
  non	
  sur	
  une	
  logique	
  de	
  consigne	
  
centralisée.	
  	
  
	
  
A	
  l’image	
  du	
  vote	
  «	
  j’aime	
  »	
  sur	
  Facebook,	
  les	
  personnes	
  peuvent	
  indépendamment	
  signifier	
  au	
  système	
  ce	
  
qu’elles	
  ressentent	
  :	
  «	
  j’ai	
  très	
  chaud	
  »,	
  «	
  c’est	
  trop	
  lumineux	
  »,	
  «	
  c’est	
  humide	
  »,	
  etc.	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Les objets connectés pour l’efficacité énergétique :
Pour relever ses deux défis, Ubiant™ dispose d’un
dispositif unique construit sur l’association d’expertises
relevant des sciences de l’ingénieur, des sciences
humaines ainsi que de l’architecture et du design
industriel. Un tel dispositif lui permet de répondre à une
problématique pluridisciplinaire résultant de la
convergence naturelle des univers du « smart grid »,
du « smart thing » et du « smart building ».
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 19
INFRASTRUCTURES	
  DE	
  TRANSPORT	
  :	
  «L’ECO-­‐MOBILITE	
  »,	
  FOCUS	
  SUR	
  GE	
  MOBILITY	
  
Entretien	
   avec	
   Pierre	
   Clasquin,	
   co-­‐fondateur	
   et	
   Président	
   de	
   G2	
   mobility,	
  
Imbrication	
  à	
  Infrastructures	
  de	
  Transport	
  
	
  
Description	
  de	
  la	
  société	
  et	
  du	
  produit	
  :	
  
	
  
G2	
  Mobility	
  a	
  été	
  fondé	
  en	
  2009	
  dans	
  le	
  but	
  de	
  développer	
  des	
  infrastructures	
  intelligentes	
  pour	
  recharger	
  les	
  
véhicules	
  électriques.	
  
Objectif	
  :	
  2	
  millions	
  de	
  véhicules	
  en	
  2020	
  
G2	
  Mobility	
  ne	
  propose	
  pas	
  seulement	
  des	
  bornes	
  électriques	
  :	
  toute	
  une	
  structure	
  d’objets	
  communicants	
  tels	
  
que	
  des	
  capteurs	
  et	
  dataloggers	
  a	
  été	
  mis	
  en	
  place	
  autour	
  de	
  ces	
  infrastructures	
  de	
  recharge	
  afin	
  de	
  gérer	
  et	
  
d’optimiser	
  le	
  parc	
  électrique.	
  	
  
	
  
	
  
Les	
  objets	
  connectés	
  et	
  le	
  sous-­‐secteur	
  «	
  Transports»	
  :	
  
	
  
L’échange	
   des	
   données	
   permet	
   dans	
   un	
   premier	
   temps	
   de	
   connaître	
   la	
   quantité	
   d’énergie	
   nécessaire	
   pour	
  
recharger	
  son	
  véhicule.	
  Les	
  batteries	
  actuelles	
  ont	
  une	
  capacité	
  plus	
  limitée	
  que	
  nos	
  réservoirs	
  d’essence,	
  les	
  
recharges	
  sont	
  quotidiennes,	
  c’est	
  donc	
  une	
  donnée	
  essentielle.	
  
L’échange	
  des	
  données	
  permet	
  aussi	
  de	
  déterminer	
  le	
  potentiel	
  électrique	
  d’un	
  bâtiment	
  afin	
  de	
  charger	
  le	
  
véhicule	
  lors	
  des	
  creux	
  de	
  consommation.	
  	
  
	
  
Dans	
  un	
  second	
  temps,	
  les	
  objets	
  connectés	
  nous	
  permettront	
  de	
  mettre	
  en	
  place	
  l’objectif	
  des	
  2	
  millions	
  de	
  
véhicules	
  en	
  2020	
  sans	
  modifications	
  majeures	
  du	
  réseau	
  électrique.	
  
Le	
  but	
  :	
  éviter	
  de	
  charger	
  tous	
  les	
  véhicules	
  lors	
  des	
  pics	
  de	
  consommation,	
  en	
  rentrant	
  chez	
  soi	
  à	
  18h	
  par	
  
exemple,	
  mais	
  aussi	
  charger	
  les	
  véhicules	
  lors	
  de	
  la	
  production	
  d’énergies	
  renouvelables.	
  Le	
  véhicule	
  électrique	
  
devient	
  alors	
  un	
  bon	
  moyen	
  de	
  stockage	
  pour	
  ces	
  énergies	
  intermittentes.	
  
	
  
	
  
Les	
  leviers	
  de	
  croissance	
  pour	
  votre	
  société/produit	
  dans	
  la	
  Green	
  Economy	
  :	
  
	
  
2010	
  :	
  210	
  véhicules	
  électriques	
  
2013	
  :	
  15	
  000	
  véhicules	
  électriques,	
  soit	
  1%	
  du	
  marché	
  français	
  des	
  véhicules	
  
Entre	
   2012	
   et	
   2013	
  :	
   +40%	
   de	
   croissance	
   pour	
   le	
   marché	
   des	
   véhicules	
   électriques	
  !	
   Peu	
   de	
   secteurs	
  
connaissent	
  une	
  croissance	
  aussi	
  importante	
  !	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Les objets connectés pour les infrastructures de transport :
Je suis convaincu qu’en France, et grâce à l’utilisation des objets
connectés, nous pourrons déployer plusieurs millions de véhicules
électriques sans avoir à modifier notre réseau d’électricité, tout en
restant sur des coûts faibles.
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 20
LA	
  FERTILISATION	
  CROISEE	
  PAR	
  LA	
  GREEN	
  ECONOMY	
  DES	
  SERVICES	
  ET	
  INDUSTRIES	
  :	
  «	
  
CONNECTEZ	
  VOS	
  OBJETS	
  AVEC	
  DES	
  CARTES	
  SIM	
  »,	
  FOCUS	
  SUR	
  MATOOMA
Entretien	
  avec	
  Habib	
  Kerdine,	
  Responsable	
  Support	
  et	
  Relations	
  
Partenaires,	
  Imbrication	
  à	
  la	
  Fertilisation	
  Croisée	
  par	
  la	
  Green	
  
Economy	
  des	
  Services	
  et	
  Industries	
  	
  	
  
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Description	
  de	
  la	
  société	
  :	
  	
  
	
  
Matooma	
   a	
   été	
   créée	
   en	
   Juin	
   2012	
   par	
   Frédéric	
   Salles	
   et	
   John	
   Aldon	
   suite	
   au	
   constat	
   suivant	
  :	
  
Proposer	
   des	
   solutions	
   permettant	
   aux	
   objets	
   connectés	
   de	
   communiquer	
   par	
   carte	
   SIM	
   dédiées	
  
MtoM,	
  mono	
  opérateurs	
  ou	
  multi	
  opérateurs	
  et	
  ce	
  afin	
  de	
  répondre	
  aux	
  attentes	
  clients	
  BtoB.	
  
	
  
	
  
Description	
  du	
  produit	
  :	
  
	
  
De	
   par	
   sa	
   position,	
   rapports	
   privilégiés	
   avec	
   les	
   opérateurs,	
   mais	
   aussi	
   un	
   travail	
   en	
   étroite	
  
collaboration	
   avec	
   les	
   fabricants,	
   Matooma	
   	
   se	
   positionne	
   comme	
   un	
   référent	
   dans	
   le	
   milieu	
   du	
  
Machine	
  to	
  Machine.	
  Il	
  s’agit	
  d’un	
  système	
  permettant	
  d’établir	
  un	
  	
  lien	
  entre	
  deux	
  machines.	
  C’est	
  à	
  
partir	
  d’un	
  support,	
  quel	
  qu’il	
  soit	
  (horodateur,	
  balance,	
  éolienne,	
  système	
  d’alarme,	
  etc	
  …)	
  que	
  deux	
  
cartes	
  Sim	
  distinctes	
  pourront	
  échanger	
  des	
  informations	
  par	
  le	
  biais	
  de	
  réseaux	
  mobiles	
  internet	
  
comme	
  Orange,	
  SFR	
  et	
  Bouygues.	
  
	
  
Le	
   produit	
   phare	
   est	
   la	
   Matoocard	
   par	
   opposition	
   à	
   une	
   carte	
   mono-­‐opérateur	
   (mono	
   canal).	
   Ce	
  
produit	
  permet	
  la	
  multicanalité	
  offrant	
  alors	
  un	
  plus	
  grand	
  choix	
  de	
  réseaux	
  et	
  assurant	
  ainsi	
  une	
  
connexion	
  sécurisée	
  :	
  un	
  seul	
  et	
  même	
  portail	
  (suivi	
  des	
  cartes	
  Sim	
  en	
  temps	
  réel).	
  
	
  	
  
	
  
Business	
  Model:	
  	
  
	
  
Le	
   Business	
   model	
   repose	
   sur	
   la	
   capacité	
   à	
   dégager	
   du	
   volume	
   en	
   proposant	
   des	
   tarifs	
   fixes	
  
transparents	
   en	
   rapportant	
   le	
   prix	
   des	
   solutions	
   proposées	
   par	
   rapport	
   aux	
   nombres	
   d’objets	
   à	
  
connecter	
  sur	
  un	
  marché	
  donné	
  (Poids	
  de	
  consommation	
  /	
  Prix	
  d’une	
  carte)	
  
Grace	
   à	
   sa	
   connaissance	
   des	
   Marchés	
   Matooma,	
   propose	
   des	
   offres	
   à	
   tarifs	
   fixes	
   et	
   sans	
  
engagements,	
   permettant	
   ainsi	
   à	
   ses	
   clients	
   d’avoir	
   une	
   visibilité	
   mais	
   aussi	
   une	
   lisibilité	
   sur	
   leur	
  
facture.	
  
Quelques	
  chiffres	
  :	
  
• CA:	
  60K€	
  (2013)	
  /	
  1000K€	
  (2013)	
  	
  /	
  Objectif	
  3000K€	
  (2014)	
  	
  	
  
• Croissance	
  1600%	
  
• Effectif	
  de	
  croissance:	
  Objectif	
  de	
  20	
  personnes	
  (fin	
  2014)	
  
• Contrats	
  :	
  550	
  clients	
  B2B	
  en	
  France	
  et	
  20	
  contrats	
  de	
  partenariats	
  (entre	
  
fabricants	
  et	
  intégrateurs)	
  
• Volumes	
  :	
  60	
  000	
  cartes	
  actives	
  
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 21
	
  
Les	
  leviers	
  de	
  croissance	
  pour	
  votre	
  société/produit	
  dans	
  la	
  Green	
  Economy	
  :	
  
	
  
Le	
  marché	
  Cleantech	
  n’est	
  pas	
  encore	
  mur	
  notamment	
  dans	
  la	
  Monétique	
  :	
  terminaux	
  de	
  paiement	
  
utilisant	
  des	
  systèmes	
  de	
  paiement	
  mono-­‐opérateur	
  ou	
  dans	
  les	
  parkings	
  où	
  des	
  réponses	
  à	
  appel	
  
d’offres	
  avec	
  les	
  collectivités	
  locales	
  sont	
  en	
  cours	
  pour	
  gérer	
  le	
  parc	
  de	
  place	
  libres	
  et/ou	
  occupées	
  
afin	
  d’améliorer	
  la	
  signalétique	
  de	
  places	
  disponibles	
  par	
  quartiers.	
  
	
  
	
  
Que	
  devenez-­‐vous	
  demain	
  dans	
  la	
  sphère	
  des	
  objets	
  connectés	
  ?	
  
	
  
A	
   l’horizon	
   2020	
  a	
   minima	
   en	
   Europe	
   Matooma	
   sera	
   LA	
   ou	
   l’une	
   des	
   principales	
   références	
   de	
   la	
  
gestion	
  des	
  objets	
  connectés	
  avec	
  un	
  point	
  d’honneur	
  à	
  représenter	
  la	
  France	
  et	
  à	
  développer	
  le	
  
marché	
  des	
  Smart	
  Cities,	
  des	
  	
  Smart	
  home	
  et	
  de	
  l’Heatlhcare.	
  
Les objets connectés pour la fertilisation croisée
par la Green Economy des Services et Industries :
Matooma est une plaque tournante de la connexion
d’objets par les cartes Sim. Sa force : se fonder sur une
relation de professionnel à utilisateur permettant la
compréhension de l’offre de télé-services avec une
grande capacité à croiser les besoins des marchés
entre eux (Sécurité/domotique, Energie, Santé,
Transport, Industrie)
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 22
A LES	
  ENERGIES	
  RENOUVELABLES	
  	
  
Observ'ER « L'électricité renouvelable dans le monde »
Focus sur l’hydroélectricité : la première énergie renouvelable au niveau
mondial
L’hydroélectricité est la première source d’électricité
renouvelable avec 78% du marché mondial en 2012
et la deuxième source d’électricité devant le
nucléaire avec 3 663.4 TWh en 2012. Preuve en est,
si besoin, de la capacité de développement à large
échelle des renouvelables. La principale région de
production est l’Asie de l’Est et du Sud-Est qui
recouvre plus d’un quart la production mondiale
(27.8% en 2012). Les autres grandes régions de
production sont l’Amérique du Nord, l’Amérique du
Sud et l’Europe de l’Ouest, avec des parts
respectives de 19.1%, 18.5% et 15.7% de la
production en 2012. L’énergie hydraulique présente
un potentiel de développement important compte
tenu de l’exploitation actuelle (tableau ci-joint) ;elle
offre des solutions de stockage via l’exploitation de
systèmes à base de turbines/pompes
• L’hydraulique - l’énergie fournie par le
mouvement de l’eau
• L’éolien - la transformation des vents en énergie
électrique
• La Biomasse - source d’énergie par combustion
ou par transformation chimique
• Le bio-Carburant - l’énergie des matériaux
organiques non fossiles
• Le solaire - fraction de l’énergie
provenant du rayonnement solaire
• Les énergies de la Mer - l’énergie extraite du
milieu marin
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 23
Focus sur le solaire : une croissance soutenue
La part de marché de l’énergie solaire est, pour
l’instant, faible à l’échelle mondiale dans le bouquet
des renouvelables. L’exploitation de cette source
d’énergie est néanmoins en fort développement
compte tenu de la relative simplicité de sa mise en
œuvre. Le graphe comparatif ci-joint est significatif
car il met en avant l’abondance de l’énergie solaire
lorsque comparée aux autres sources. L’autre
facteur d’intérêt est la longévité des fournitures
principales utilisées pour les centrales comme le
silicium qui a une durée de vie supérieure à 30 ans –
et à coût de maintenance réduit - permettant alors
de concurrencer les énergies traditionnelles et
offrant une continuité de production au delà de la
période d’amortissement. Le solaire a généré une
production de 104.5 TWh sur l’année 2012 dont
100.4 TWh de photovoltaïque et 4.1 TWh de solaire
thermodynamique. Le leader mondial en termes de
production d’électricité solaire est l’Allemagne avec,
sur 2012, une production de 28 TWh, soit près du
tiers de la production mondiale
(1)
.Les Etats-Unis et
la Chine, connaissent quant à eux un fort
développement porté par un cadre local favorable.
Les tendances de fond pour l’optimisation
économique de la production d’énergie solaire sont
triples : une course au rendement afin de maximiser
l’énergie électrique produite à partir du gisement
solaire ; une prime à la consommation proche du
site de production afin de minimiser l’impact et donc
le coût réseau ; enfin le développement des
technologies de stockage compte tenu de la
production pendant le jour lorsque la consommation
est naturellement sur une plage plus étendue
(1)
Référence: Etude de l’observatoire des énergies renouvelables publiée
en 2012
(2)
Référence : Etude de l’institut Planetoscope publiée en 2009
(3)
Référence : Etude de l’institut solarpraxis publiée en 2009
Potentiel de l’énergie solaire
(3)
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 24
ENERGIES	
   RENOUVELABLES	
  :	
   «DES	
   SERVICES	
   D’ELECTRICITE	
   SOLAIRE	
   ADAPTES	
   POUR	
  
LES	
  POPULATIONS	
  RURALES	
  D’AFRIQUE	
  	
  »,	
  FOCUS	
  SUR	
  UPOWA	
  	
  
	
  
Entretien	
  avec	
  Caroline	
  FRONTIGNY,	
  co-­‐fondatrice	
  d’UpOwa,	
  Imbrication	
  
aux	
  Energies	
  Renouvelables	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Présentation	
  de	
  la	
  société	
  
	
  
En	
   s’intégrant	
   dans	
   l’économie	
   locale	
   et	
   en	
   s’appuyant	
   sur	
   les	
   technologies	
   mobiles,	
   upOwa	
   propose	
   des	
  
solutions	
  solaires	
  adaptées	
  pour	
  l’électrification	
  rurale	
  de	
  l’Afrique.	
  
	
  
Présentation	
  du	
  produit	
  et	
  du	
  business	
  model	
  
	
  
upOwa	
  développe	
  et	
  installe	
  dans	
  les	
  zones	
  rurales	
  d’Afrique	
  des	
  systèmes	
  solaires	
  intelligents	
  et	
  autonomes	
  
qui	
  permettent	
  aux	
  utilisateurs	
  de	
  s’éclairer	
  et	
  recharger	
  leurs	
  téléphones	
  portables	
  à	
  domicile.	
  Grace	
  à	
  un	
  
système	
   de	
   prépaiement	
   des	
   services	
   upOwa,	
   les	
   familles	
   et	
   marchands	
   bénéficient	
   d’une	
   électricité	
   sans	
  
investissement	
  initial	
  à	
  un	
  prix	
  abordable.	
  upOwa	
  assure	
  la	
  maintenance	
  des	
  systèmes	
  solaires	
  et	
  s’intègre	
  dans	
  
l’économie	
  locale,	
  proposant	
  de	
  cette	
  manière	
  un	
  service	
  durable	
  et	
  garanti	
  pour	
  les	
  utilisateurs.	
  	
  
	
  
Equipe,	
  phase	
  de	
  développement	
  et	
  chiffres	
  clés	
  
	
  
Composée	
  aujourd’hui	
  de	
  4	
  ingénieurs	
  français,	
  l’équipe	
  s’implante	
  aujourd’hui	
  au	
  Cameroun,	
  où	
  elle	
  installe	
  
les	
  premiers	
  systèmes	
  solaires	
  avec	
  le	
  soutien	
  des	
  mairies	
  locales.	
  
	
  
Leviers	
  de	
  croissance	
  dans	
  la	
  green	
  economy	
  
	
  
L’électrification	
  de	
  l’Afrique	
  est	
  un	
  chantier	
  pharaonique	
  de	
  centaines	
  de	
  milliards	
  de	
  dollars	
  par	
  an.	
  L’énergie	
  
solaire,	
   renouvelable	
   et	
   abondante	
   sur	
   le	
   contient,	
   jouera	
   un	
   rôle	
   clé	
   dans	
   ce	
   grand	
   défi.	
   La	
   pénétration	
  
généralisée	
  des	
  téléphones	
  portables	
  dans	
  les	
  populations	
  ouvre	
  de	
  nouvelles	
  opportunités	
  pour	
  les	
  paiements	
  
et	
  la	
  distribution	
  de	
  produits.	
  
	
   	
  
Quelques	
  chiffres	
  :	
  
• Effectif	
  :	
  4	
  personnes	
  
• Marché	
   du	
   Cameroun	
  :	
   10	
   millions	
   de	
   personnes	
   sans	
  
accès	
  à	
  l’électricité	
  
• Dépense	
   d’une	
   famille	
   sans	
   électricité	
   pour	
   s’éclairer	
   et	
  
charger	
  les	
  téléphones	
  portables	
  :	
  20	
  dollars/mois.	
  
	
  
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 25
	
  
LA	
   PROPOSITION	
   DE	
   L’IE-­‐CLUB	
   POUR	
   LE	
   DEVELOPPEMENT	
   DES	
   ENERGIES	
  
RENOUVELABLES	
  
Favoriser et Inciter – principalement pour l’énergie solaire – à la
production consommée localement et donc avec un impact sur
le réseau, limité. Nous pensons qu’il est de l’intérêt des
producteurs et des gestionnaires du réseau de maximiser la
valeur de la production en ne sollicitant que modestement le
réseau de distribution, dont la mise à niveau, pour prendre en
compte une production complémentaire, est d’un coût important.
Cette politique de consommation ,déjà mise en place dans
certains pays comme les Etats-Unis a conduit à un meilleur
équilibre entre l’offre et la demande. Cette démarche qui
rémunère la production en y ajoutant une composante liée à
l’économie de distribution, permet de hausser mécaniquement
le tarif d’achat sans impacter les couts finaux au consommateur.
Cette démarche permettra une meilleure convergence tarifaire
qui pourrait avoir lieu sur un horizon 2015. Cette ambition de
produire et consommer localement pourra être couplée à une
incitation tarifaire complémentaire liée au stockage avant
réinjection au réseau permettant une bonification de la
production
« Favoriser et inciter à une
production… Consommée localement »
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 26
B LA	
  VALORISATION	
  DE	
  L’AIR,	
  DE	
  L’EAU	
  ET	
  L’ECONOMIE	
  CIRCULAIRE	
  
• Le recyclage non organique – les métaux, les
plastiques, le verre, l’aluminium, le fer, le papier,
le carton, le béton…
• Le recyclage organique – les hydrocarbures et
les chaines carbonées
• Le recyclage de l’eau – le traitement des eaux
polluées
• La désalinisation des eaux – le traitement des
eaux salées afin de les rendre potable
• La purification de l’air–l’amélioration de la qualité
de l’air
Focus sur le recyclage des matériaux non organiques : une industrie mature
(4)
Référence : Etude de l’institut Planetoscope publiée en 2009
(5)
Référence : Extrait d’ Alternatives Economiques publié en 2012
41%	
   42%	
  
14%	
  
10%	
  
8%	
  
2%	
  
0%	
  
5%	
  
10%	
  
15%	
  
20%	
  
25%	
  
30%	
  
35%	
  
40%	
  
45%	
  
Pourcentage	
  recyclé	
  en	
  Europe	
  par	
  
typologie	
  de	
  dechet(5)	
  
L'industrie du recyclage non organique
génère un volume d'affaires de 160 milliards
de dollars dans le monde et emploie environ
1,5 million de personnes
(4)
. Cette industrie
mature est en fort développement avec un
déplacement de la valeur, de l’amont vers
l’aval. Les grands modes de traitement des
déchets incluent la mise en décharge,
l’incinération, le recyclage et le compostage.
Les pourcentages recyclés restent
néanmoins faibles surtout lorsque mesurés
sur des industries en fort développement
comme le plastique ; ces taux de pénétration
modestes offrent donc un potentiel de
développement et de création d’entreprise
important.
En France, la création de Paprec en 1994 à
partir d’activités – non stratégiques - de
grands groupes et son essor illustre de
l’importance de l’économie circulaire surtout
compte tenu de l’essor des villes et des
règles environnementales en durcissement
constant
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 27
Focus sur le recyclage des matériaux organiques : taille modeste et potentiel
de croissance
Le traitement des déchets organiques liquides
est une industrie en devenir ; elle représente un
potentiel de croissance important pour les
nouveaux entrants surtout au regard des
nouvelles législations environnementales dont la
dépollution des sols et des eaux. En effet, les
groupes industriels, chimiques, pharmaceutiques
ou pétroliers sont soumis à des objectifs de
valorisation par traitement des déchets
organiques. C’est ainsi que se sont développées
des entreprises – souvent par « spin off » ou par
mise à disposition de brevets – autour des
technologies d’oxydation hydrothermale.
La société Innoveox (lauréat IE-Club 2012) est
un bon exemple de créateur de valeur dans ce
secteur avec le développement d’une technologie
reposant sur des brevets du CNRS permettant le
traitement in-situ des déchets organiques et ce
en environnement nucléaire, pétrolier,
pharmaceutique ou chimique. Des
démonstrateurs sont en cours d’exploitation avec
des acteurs de la chimie et du raffinage pétrolier.
(6)
Référence : Extrait de l’institut ESI publié en 2013
L’oxydation hydrothermale
(6)
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 28
	
  
LA	
  PROPOSITION	
  DE	
  L’IE-­‐CLUB	
  POUR	
  LA	
  VALORISATION	
  DE	
  L’EAU,	
  DE	
  L’AIR	
  ET	
  DE	
  
L’	
  ECONOMIE	
  CIRCULAIRE	
  
Développer une filière d’excellence en incitant les acteurs
industriels et tertiaires fortement consommateurs à « produire à
travers une économie circulaire ». Ce cycle vertueux
s’accompagnant d’incitation grâce à des « Certificats d’Energie
du Circulaire » (terme proposé en s’inspirant du Certificat
d’Economie d’Energie mis en place par la loi n˚2005-781)
permettant de transformer, à moindre coût, dans des plages
horaires bonifiées leurs ressources premières. Cette incitation
fera bénéficier à notre industrie d’un avantage compétitif
permettant de « transformer localement et à meilleurs
coûts ».En effet, les coûts de l’énergie en France sont
concurrentiels ; cette mesure vise à orienter vers les industries
qui bénéficient de certificats d’énergie du circulaire les meilleurs
tarifs, l’initiative visant à augmenter l’attractivité à produire
localement. L’IE-Club souhaite que nous mettions en place les
conditions pour une filière d’excellence de l’industrie et du
tertiaire, éco-responsable et ce, dans le cadre des opportunités
offertes par la transition énergétique
« Inciter les acteurs de l’industrie et
des services éco- responsables et
fortement consommateurs, à produire à
travers une économie circulaire »
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 29
C L’IT	
  AU	
  SERVICE	
  DE	
  NOS	
  ENERGIES
• Le réseau intelligent– « Smart Grid », les
technologies et IT d’optimisation et de gestion du
réseau
• Le stockage – les technologies et IT permettant
d’emmagasiner l’énergie pour une utilisation
ultérieure
• Le« Green Cloud » au service de nos énergies –
les solutions software et hardware permettant
d’apporter des services à tous les métiers autour
de l’énergie
Focus sur le réseau intelligent: L’IT, vecteur d’optimisation du «Smart Grid »
Le « Smart Grid » est une initiative majeure car
permettant d’intégrer énergies renouvelables,
effacement, stockage, efficacité et optimisation
énergétiques permettant le développement des
villes intelligentes de demain. Au-delà des
initiatives médiatisées et symbolique tel que
Masdar (Abu Dhabi) ou autres, la France a un
projet ambitieux – qu’il convient d’« accélérer »
compte tenu de son rôle moteur pour le
développement de nos ITs – c’est le Réseau
Intelligent. Le réseau est donc « dopé » avec, au
cœur du réseau, le remplacement du compteur
actuel par un compteur intelligent. Initiative pour
l’innovation, les grands groupes énergétiques
(EDF, Veolia…), les équipementiers (Schneider
Electric ou Alcatel Lucent…), les pôles de
compétitivité (Systemic, Capenergies…) sont
positionnés pour participer, avec des ITs et Green
Companies (Watteco – lauréat IE-Club 2012,
compteur Linky…), d’abord à des démonstrateurs
puis à des mises en œuvre. Les entreprises IT -
Best of Breed - ont une opportunité de marché
importante car les services à apporter sont
importants allant de l’optimisation des compteurs
(Watteco) à la gestion des big data, la gestion de
l’effacement, la gestion et conseil à la
consommation, M2M (machine to machine) et les
capteurs de mesure… Compte tenu du
foisonnement de thématiques à forte valeur
ajoutée, il convient de citer: Avob, Watteco,
Webdyn, pvsoft, Ijenko (partenaire de Bouygues
Telecom Initiatives). Cette initiative, compte tenu
de l’ampleur de la transformation de nos réseaux,
est un catalyseur de croissance majeur pour le
secteur de l’IT au service de la Green Economy
(7)
Reference : Etude de l’institut Pick Research publiée en 2011
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 30
Focus sur le stockage énergétique : Challenges et Opportunités
L’optimisation du stockage est un des grands
challenges technologiques des énergies en
général et des renouvelables en particulier.
Les technologies les plus développées regroupent :
- Le système de transfert d’énergie par
pompage (STEP), système présent au cœur
de la majorité des systèmes en place ;
- Le stockage par air comprimé qui est peu
développé en France ;
- Les systèmes à base de Lithium-Ion
représentant un espoir important compte tenu
de la portabilité et des taux de décharge
faibles ;
- Enfin d’autres technologies sont en cours de
développement.
Parmi les entreprises best-of-breed travaillant sur
des solutions dans ce secteur : La société McPhy
développe des solutions de stockage pour le
marché des énergies renouvelables ;Freemens
travaille sur la performance des batteries lithium-
ionet vise le marché des véhicules électriques.
L’opportunité autour du stockage est le
développement de solutions pour les énergies
renouvelables et l’éco-mobilité.
(8)
Reference : Coopeoliennes, article publié en 2010
Central de stockage type STEP
(8)
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 31
	
  
LA	
  PROPOSITION	
  DE	
  L’IE-­‐CLUB	
  POUR	
  LE	
  DEVELOPPEMENT	
  DE	
  L’IT	
  AU	
  SERVICE	
  DE	
  
NOS	
  ENERGIES	
  :	
  «	
  LE	
  GREEN	
  CLOUD	
  »	
  
Nous proposons de développer le « Green Cloud »au service de
l’écosystème énergétique ; c’est-à-dire, créer un écosystème
numérique, permettant une interopérabilité des « IT Solutions »
des grands enjeux énergétiques : Les sociétés de la « Green
Economy» auront accès à des solutions intégrées développées
sur le Cloud. Cette initiative convergera naturellement vers une IT
infrastructure pour les énergies renouvelables, le transport, le
stockage énergétique et les bâtiments Verts. Par un leadership
dans la définition des normes, accès aux pôles de compétitivité et
partenariat avec les grands groupes, le « Green Cloud » sera
l’écosystème de l’innovation des « IT Companies » au service de
la « Green Economy »
« Le Green Cloud sera l’écosystème de
l’innovation des IT Companies au
service de la Green Economy »
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 32
D L’EFFICACITE	
  ENERGETIQUE	
  
• L’efficacité Thermique – l’efficacité passive des
matériaux
• Les bâtiments verts – l’efficacité active et passive
des bâtiments
• L’efficacité des Réseaux – la réduction des
déperditions du réseau
• Les matériaux éco-générant – les matériaux
combinant les efficacités actives et passives
Focus sur l’efficacité Thermique
La performance énergétique des bâtiments dépend
à la fois de la consommation primaire (chauffage,
éclairage, …) et de l’inertie thermique liées au bâti
(matériaux, énergie renouvelable). Dans les
bâtiments antérieurs à 1975, la consommation
d’énergie primaire est estimée à 365 kWh/m
2
/an.
Or, la règlementation thermique 2012 (RT 2012)
fixe un objectif à 50 kWh/m
2
/an pour la construction
neuve. Le durcissement de la règlementation est
une grande opportunité pour réduire la
consommation tout en faisant émerger des leaders
européens dans ce secteur (au delà des acteurs
traditionnels, la société espagnole Uralita est un
exemple de croissance entrepreneurial avec un
outil industriel européen dont Français). L’efficacité
thermique est complémentaire au développement
des énergies renouvelables comme l’énergie
solaire (thermique et photovoltaïque) et au
stockage énergétique. Ces trois vecteurs sont les
conditions nécessaires et suffisantes pour atteindre
un objectif de consommation négative, c’est à dire,
une production supérieure à la consommation
(bâtiment à énergie positive : BEPOS).
(9)
Reference : Etude de l’institut Green Univers publiée en janvier 2013
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 33
Focus sur le rôle du législateur
Le bâtiment est responsable d’un « grand quart » de
la consommation d’énergie primaire dans la plupart
des pays qui ont mis en place des statistiques et
mesures. Au niveau de la France, le législateur à un
rôle important dans le développement de l’efficacité
énergétique et plusieurs dispositifs encouragent
financièrement entreprises et particuliers.
Les certificats d’économie d’énergie (CEE) :Très
développés et encouragés par le législateur,
producteurs et consommateurs s’acquittent de leurs
obligations en fournissant des certificats en
subventionnant des programmes d’efficacité
énergétique.
Le diagnostic de performances énergétiques : Cet
outil mis en place en 2006 permet de mesurer les
travaux d’économie d’énergie à réaliser.
Le contrat de performance énergétique : Permet de
garantir contractuellement l’atteinte d’un niveau de
performance énergétique.
Ces mesures d’aides fiscales ont fluctué au rythme
de la promulgation des décrets. Néanmoins, la
nouvelle règlementation thermique (RT 2012), en
durcissant les standards énergétiques, a dynamisé
le marché de l’efficacité. La prochaine étape
d’efficacité énergétique (bâtiments à énergie positive
– BEPOS) permettra le développement de solutions,
actives et passives
(10)
Reference : Gaia Réalisation 2013
(11)
Reference : Rapport du World Business Council for Sustainable Development
Efficacité énergétique
(10)
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 34
	
  
LA	
  PROPOSITION	
  DE	
  L’IE-­‐CLUB	
  POUR	
  L’EFFICACITE	
  ENERGETIQUE	
  	
  
Dans le cadre des priorités de l’efficacité énergétique, nous
favorisons le développement de partenariat entre des sociétés
développant des solutions d’énergies renouvelables avec des
entreprises développant des matériaux éco-générant dans le
cadre de cluster d’efficacité énergétique. Cette filière et d’autres
choisies permettront à nos PME innovantes, pôles de
compétitivité et grands groupes de développer leurs
partenariats dans le « Green Exchange ».
L’environnement « Green Exchange » permettra une meilleure
collaboration européenne des acteurs dont nos PME
innovantes pour la mise en œuvre de solutions collaboratives
au service de l’efficacité énergétique
« Nous favorisons le développement de
partenariat entre des sociétés
développant des solutions d’énergies
renouvelables avec des entreprises
développant des matériaux éco-
générant dans le cadre de cluster
d’efficacité énergétique. Nous appelons
ce mode de collaboration, le Green
Exchange »
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 35
E LES	
  INFRASTRUCTURES	
  DE	
  TRANSPORT	
  
• L’éco-mobilité – le transport par véhicule propre
• L’infrastructure– l’accompagnement par la
fourniture d’énergie au véhicule
Focus sur l’infrastructure : Libérer les verrous – l’Infrastructure Ouverte
L’éco-mobilité est une tendance lourde, même si
son poids reste anecdotique en terme de chiffre
d’affaire (< 2 % au niveau mondial par rapport au
parc conventionnel). Si l’hybride poursuit sont envol,
le véhicule électrique fait face aux enjeux
d’infrastructure et d’autonomie des batteries. Les
réseaux d’auto-partage poursuivent leur maillage et
50 villes de France proposent désormais des
voitures électriques contre 23 en 2009. Selon une
étude de Frost and Sullivan, l’auto-partage, qui
compte aujourd’hui environ 50 millions de véhicules
dans le monde, en concernera 10 fois plus en 2020.
L’enjeu de la « libération des verrous » est double :
Développer, à l’instar des systèmes tels que Autolib’,
l’infrastructure permettant au plus grand nombre
d’accéder à un véhicule écologique et …
standardiser l’infrastructure d’alimentation des
véhicules.
Compte tenu la position forte de la France dans ce
domaine (voir graphique), nous pourrons jouer un
rôle majeur dans la définition des normes et
standards permettant le développement de services
connexes et donc créer des opportunités pour nos
PME innovantes. En effet, la borne intelligente
permettra de développer les solutions d’alimentation,
de stockage, d’accès à l’information, de big data…
in fine, nous pensons que le développement de
cette infrastructure est une opportunité de
développement de services par nos sociétés de l’IT
et Green Economy
(12)
Référence : Etude de l’institut Green Univers publiée en janvier 2013
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 36
	
  
LA	
  PROPOSITIONS	
  DE	
  L’IE-­‐CLUB	
  POUR	
  L’INFRASTRUCTURE	
  DE	
  TRANSPORT	
  	
  
Mettre en place l’architecture et les normes permettant
d’alimenter en énergie et services innovants associés,
l’infrastructure de transport de demain. La bataille de la
transition énergétique doit – aussi – se penser au niveau de
projets mettant en place les services associés innovants dans
cette infrastructure.
Développer autour de l’infrastructure de transport un
écosystème de solutions « drivées » par les solutions
d’alimentation énergétique, de stockage d’énergie renouvelable,
d’accès à l’information contextuelle, de big data avec des
composantes sociales, comportementales et commerciales…
créera la grande opportunité pour nos PME innovantes au
service de la « Green Economy »
« Développer un écosystème de
solutions dans l’infrastructure de
transport : L’innovation de nos PME
au service de la Green Economy»
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 37
F LA	
  FERTILISATION	
  CROISEE	
  PAR	
  LA	
  GREEN	
  ECONOMY	
  DES	
  SERVICES	
  ET	
  INDUSTRIES	
  
• La nouvelle vague d’outils de production – une
production éco-responsable
• L’éco-transformation des Industries et des
Services - par les Green ITs
Focus sur l’éco-transformation des Industries et Services
Dans une bataille à la compétitivité, la production
éco-responsable est un vecteur de différentiation
pour nos industries et services.
La Green Economy (à travers l’économie circulaire,
l’utilisation des énergies renouvelables, la
production et consommation locale) permet de
labéliser ces acteurs en leur donnant accès à une
bonification de l’énergie, gage de compétitivité
accrue. Nous préconisons donc, à travers des
certificats d’énergies du circulaire (proposition de
l’IE-Club) et un comportement éco-citoyen, de
récompenser les entreprises exemplaires.
Focus sur le« Green Cloud »
Le « Cloud » permet un développement IT avec une
forte interopérabilité entre les solutions. Le « Green
Cloud » - c’est à dire des solutions pour les grands
sujets énergétiques : gérer et optimiser la production,
gérer les réseaux, gérer la facturation des
services…- permettra d’aborder les challenges du
stockage, de l’effacement, de l’efficacité et de
l’économie circulaire des industries et des services.
Ces outils, mis en place par nos PME innovantes,
apporteront le catalyseur nécessaire aux grandes
entreprises. Nous appelons cela, la « fertilisation
croisée par le Green Cloud des services et
industries»
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 38
	
  
LA	
  PROPOSITION	
  DE	
  L’IE-­‐CLUB	
  POUR	
  LA	
  FERTILISATION	
  CROISEE	
  	
  
Nous avons pensé le « Green Cloud » en catalyseur de
croissance: pour accéder à des solutions pour la gestion
énergétique, la gestion des réseaux, l’optimisation de la
production, la facturation des services, cet environnement
permettra une nouvelle efficacité énergétique développée par
les PME innovantes au service des acteurs traditionnels des
services et des industries.
Le développement de ce « Green Cloud » représente une
opportunité double :
Une démarche de compétitivité pour les grands acteurs
des services et des industries grâce à une utilisation
stratégique de l’efficacité énergétique.
Une opportunité de marché pour les PME innovantes à
travers le développement du « Green Cloud » pour
l’optimisation des services énergétiques
« Une utilisation stratégique de
l’efficacité énergétique. Une opportunité
de marché pour les PME innovantes à
travers le développement du « Green
Cloud » pour l’optimisation des services
énergétiques»
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 39
LES	
   6	
   PROPOSITIONS	
   DE	
   L’IE-­‐CLUB	
   ET	
   «	
  ZOOM	
  »	
   SUR	
   LES	
   OBJETS	
   CONNECTES	
   POUR	
  
UNE	
  CROISSANCE	
  INNOVANTE	
  DANS	
  :	
  
• Les Energies Renouvelables
«Favoriser et inciter à une production… Consommée
localement»
• La valorisation de l’eau, de l’air et de l’Economie Circulaire
« Inciter les acteurs de l’industrie et des services éco-
responsables et fortement consommateurs, à produire à travers
une économie circulaire »
• L’IT au service de nos energies
« Le Green Cloud sera l’écosystème de l’innovation des IT
Companies au service de la Green Economy»
• L’efficacité énergétique
« Nous favorisons le développement de partenariat entre des
sociétés développant des solutions d’énergies renouvelables
avec des entreprises développant des matériaux éco-générant
dans le cadre de cluster d’efficacité énergétique. Nous
appelons ce mode de collaboration, le Green Exchange »
• Les infrastructures de Transport
« Développer un écosystème de solutions dans l’infrastructure
de transport : L’innovation de nos PME au service de la Green
Economy»
• La fertilisation croisée
« Une utilisation stratégique de l’efficacité énergétique. Une
opportunité de marché pour les PME innovantes à travers le
développement du « Green Cloud » pour l’optimisation des
services énergétiques»
Zoom sur les objets connectés dans la « Green Economy »
« Favoriser les Clusters d’innovation entre les PME
innovantes éditrices des technologies « objets » et
les acteurs de la Green Economy»
	
  
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 40
REFERENCES	
  	
  
• Etude de Xerfi, Institut d'études économiques privé:
Marché mondial des énergies renouvelable (Novembre 2011)
www.xerfi.fr
• Quatorzième Inventaire réalisé par Observ’ER, l’observatoire des
énergies renouvelable:
La production d’électricité d’origine renouvelable dans le monde (2013)
www.energies-renouvelables.org
• Site de statistiques mondiales en temps réel :
écologie, pollution, démographie…
www.planetoscope.com
• Etude de solarpraxis, fournisseurs de services dans le domaine de
l’énergie renouvelable
• Alternatives Economiques, magasine Français traitant les questions économiques et sociales
dans le monde (2012)
www.alternatives-economiques.fr
• Etude d’ESI, Institut d’étude sur le marché environnemental (2013)
www.esi.info
• Etude de PickResearch, entreprise de conseil qui fournit une analyse approfondie des
marchés mondiaux de technologie propre (2011)
www.smart-grid.tmcnet.com
• Coopeoliennes, site d’information sur les innovations dans le domaine de l’énergie
renouvelable (2010)
www.coopeoliennes.free.fr
• Etude de l’institut Green Univers, Panorama des Cleantech en France en
2013 et 2014
• Rapport du World Business Council for Sustainable Developpment (WBCSD)
www.wbcsd.org
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 41
SOCIETES,	
   PROJETS	
   ET	
   POLES	
   DE	
   COMPETITIVITE	
   	
   ANALYSES	
   OU	
   REFERENCES	
   DANS	
   LE	
  
CADRE	
  DE	
  NOTRE	
  LIVRE	
  BLANC	
  	
  
• Alcatel Lucent (France)
• Alfileo (France)
• Autolib’ – Groupe Bolloré (France)
• Avob (France)
• Bouygues Telecom Initiatives (France)
• Capenergies (Pôle de compétitivité - France)
• EDF (France)
• Freemens (France)
• G2 Mobility (France)
• Incitat Environnement (France)
• Infinidrive (Projet de R&D entre La Poste et ERDF pour la conception d’un environnement de
recharge pour les flottes électriques)
• Innoveox (France)
• Linky (France)
• Ijenko (France)
• Masdar (Abu Dhabi)
• Matooma (France)
• McPhy (France)
• NTF-Energy (France)
• Paprec (France)
• Pvsoft (France)
• Schneider Electric (France)
• Systemic (Pôle de compétitivité - France)
• Ubiant (France)
• UpOwa (France)
• Uralita (Espagne)
• Veolia Environnement (France)
• Watteco (France)
• WattGo (France)
• Webdyn (France)
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 42
L’IE-­‐CLUB	
  REMERCIE:	
  	
  
Le comité de rédaction
Maurice Khawam–Président NTF Energy et l'équipe de rédaction
Rayan Achkar – Élève-Ingénieur
Christophe Cusson – Directeur des Financements Structurés
Bruno Dufau – Directeur Technique
Mélissa Ouf – Responsable Technique
Fabrizio Delage Paganini – Consultant Innovation Globale & Energétique
Le comité d'Organisation de l'événement « Rencontres de l’IE-Club
autour de la Green Economy »
4
ème
édition des Rencontres de l’IE-Club autour de la Green Economy -
Nouveaux Business et Fertilisation Croisée – le 26 Juin 2013
Maurice Khawam - NTF Energy, Chairman de l'IE-Club
Dominique Agrech - Xange Capital, Vice-président de l’IE-Club
Fréderic Desclos - CCIP, Membre exécutif de l’IE-Club
En partenariat avec :
Le club Cleantech de l'AFIC (www.afic.asso.fr)
L’échangeur de la CCIP (www.cci-paris-idf.fr)
5
ème
édition des Rencontres de l’IE-Club autour de la Green Economy -
Objets Connectés et Opportunités créées par les Cleantech – le 9 Avril 2014
Maurice Khawam - NTF Energy, Chairman de l'IE-Club
Dominique Agrech - Xange Capital, Vice-président de l’IE-Club
Fréderic Desclos - CCIP, Membre exécutif de l’IE-Club
En partenariat avec :
Le club Cleantech de l'AFIC (www.afic.asso.fr)
L’échangeur de la CCIP (www.cci-paris-idf.fr)
L’association Cleantuesday Paris (www.cleantuesdayparis.fr)
GreenUnivers (http://www.greenunivers.com)
6
ème
édition des Rencontres de l’IE-Club autour de la Green Economy -
Cleantech : Innovation et Execution – le 8 Avril 2015
Maurice Khawam - NTF Energy, Chairman de l'IE-Club
Dominique Agrech - Xange Capital, Vice-président de l’IE-Club
Fréderic Desclos - CCIP, Membre exécutif de l’IE-Club
En partenariat avec :
Le club Cleantech de l'AFIC (www.afic.asso.fr)
L’échangeur de la CCIP (www.cci-paris-idf.fr)
L’association Cleantuesday Paris (www.cleantuesdayparis.fr)
GreenUnivers (http://www.greenunivers.com)
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 43
Le comité de Coordination des "Livre Blanc de l'IE-Club"
Le livre Blanc est un ouvrage de prospective et de réflexion.
Les idées, analyses, observations présentées dans cet
ouvrage reflètent une réflexion prospective du Comité de
rédaction et n’engagent pas l’IE-Club, ses membres et/ou les
entités et organisations associées à l’IE-Club. Ainsi, la
responsabilité de l’IE-Club ne saurait être engagée sur la base
de cet écrit.
Les intervenants dans le cadre de la 6e
édition de l’évènement
« Cleantech : Innovation et Exécution » le 8 Avril 2015
Les membres du comité exécutif de l'IE-Club pour leur implication
et soutien
6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy
Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 44

Contenu connexe

Tendances

Tendances (8)

150507 cateura olivier smart grids cities energie tenerrdis grenoble em
150507 cateura olivier smart grids cities energie tenerrdis grenoble em150507 cateura olivier smart grids cities energie tenerrdis grenoble em
150507 cateura olivier smart grids cities energie tenerrdis grenoble em
 
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que techniqueSmart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
 
170929 cateura business models transition energétique ecologique
170929 cateura business models transition energétique ecologique170929 cateura business models transition energétique ecologique
170929 cateura business models transition energétique ecologique
 
Les enjeux du nomadisme des professionnels - Présentation au lancement de Laburo
Les enjeux du nomadisme des professionnels - Présentation au lancement de LaburoLes enjeux du nomadisme des professionnels - Présentation au lancement de Laburo
Les enjeux du nomadisme des professionnels - Présentation au lancement de Laburo
 
[Infographie] Baromètre de la mobilité durable 2020
[Infographie] Baromètre de la mobilité durable 2020[Infographie] Baromètre de la mobilité durable 2020
[Infographie] Baromètre de la mobilité durable 2020
 
Villes intelligentes et numeriques ou en sommes-nous?
Villes intelligentes et numeriques ou en sommes-nous? Villes intelligentes et numeriques ou en sommes-nous?
Villes intelligentes et numeriques ou en sommes-nous?
 
Groupe de travail « Autoconsommation » de la DGEC à Paris - 16 04 2014
Groupe de travail « Autoconsommation » de la DGEC à Paris - 16 04 2014Groupe de travail « Autoconsommation » de la DGEC à Paris - 16 04 2014
Groupe de travail « Autoconsommation » de la DGEC à Paris - 16 04 2014
 
Rapport enercamps pour eenovation
Rapport enercamps pour eenovationRapport enercamps pour eenovation
Rapport enercamps pour eenovation
 

En vedette

Présentation e sidoc
Présentation e sidocPrésentation e sidoc
Présentation e sidoc
carolelevy
 
Estimulacintempranapower 091209174717-phpapp02-110615204408-phpapp01
Estimulacintempranapower 091209174717-phpapp02-110615204408-phpapp01Estimulacintempranapower 091209174717-phpapp02-110615204408-phpapp01
Estimulacintempranapower 091209174717-phpapp02-110615204408-phpapp01
LIPAOLA25
 

En vedette (20)

CQCD | Partenariats et visibilité | Événement eCommerce-Québec
CQCD | Partenariats et visibilité | Événement eCommerce-QuébecCQCD | Partenariats et visibilité | Événement eCommerce-Québec
CQCD | Partenariats et visibilité | Événement eCommerce-Québec
 
Programme | JIM 2013
Programme | JIM 2013Programme | JIM 2013
Programme | JIM 2013
 
Trabajo 5 11-2015
Trabajo 5 11-2015Trabajo 5 11-2015
Trabajo 5 11-2015
 
Power contenidos comunicacion digital
Power contenidos comunicacion digitalPower contenidos comunicacion digital
Power contenidos comunicacion digital
 
Salsa
SalsaSalsa
Salsa
 
Programme | Colloque prévention des pertes
Programme | Colloque prévention des pertesProgramme | Colloque prévention des pertes
Programme | Colloque prévention des pertes
 
DIAPOSITIVA
DIAPOSITIVADIAPOSITIVA
DIAPOSITIVA
 
Muse
MuseMuse
Muse
 
Présentation e sidoc
Présentation e sidocPrésentation e sidoc
Présentation e sidoc
 
Guide m tourisme
Guide m tourismeGuide m tourisme
Guide m tourisme
 
Circuitos electrónica isabel f. y carmen b.-4ºa
Circuitos electrónica isabel f. y carmen b.-4ºaCircuitos electrónica isabel f. y carmen b.-4ºa
Circuitos electrónica isabel f. y carmen b.-4ºa
 
Red, navegadores y buscadores
Red, navegadores y buscadoresRed, navegadores y buscadores
Red, navegadores y buscadores
 
Book lucia iraci oqvs
Book lucia iraci   oqvsBook lucia iraci   oqvs
Book lucia iraci oqvs
 
Compta gle s1_taki_12
Compta gle s1_taki_12Compta gle s1_taki_12
Compta gle s1_taki_12
 
Frases de amor
Frases de amorFrases de amor
Frases de amor
 
Fallas y pliegues
Fallas y plieguesFallas y pliegues
Fallas y pliegues
 
Estimulacintempranapower 091209174717-phpapp02-110615204408-phpapp01
Estimulacintempranapower 091209174717-phpapp02-110615204408-phpapp01Estimulacintempranapower 091209174717-phpapp02-110615204408-phpapp01
Estimulacintempranapower 091209174717-phpapp02-110615204408-phpapp01
 
Mejora tus presentaciones
Mejora tus presentacionesMejora tus presentaciones
Mejora tus presentaciones
 
SISTEMA NACIONAL PRESUPUESTO
SISTEMA NACIONAL PRESUPUESTOSISTEMA NACIONAL PRESUPUESTO
SISTEMA NACIONAL PRESUPUESTO
 
Tema 2
Tema 2Tema 2
Tema 2
 

Similaire à Livre blanc IE-Club « Pour une Croissance Innovante de notre Green Economy » - version 2015

Newsletter IT2D Février 2013
Newsletter IT2D Février 2013Newsletter IT2D Février 2013
Newsletter IT2D Février 2013
IT2D
 
Ademelieumob131114rapport 141116110412-conversion-gate01
Ademelieumob131114rapport 141116110412-conversion-gate01Ademelieumob131114rapport 141116110412-conversion-gate01
Ademelieumob131114rapport 141116110412-conversion-gate01
FabMob
 
2014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-12
2014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-122014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-12
2014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-12
Reseau Cle
 
Au Café breton de l'Économie circulaire
Au Café breton de l'Économie circulaireAu Café breton de l'Économie circulaire
Au Café breton de l'Économie circulaire
Mourad ZEROUKHI
 
Journées MITIC | Compte-rendu Séance 1 : Décision de financement de nouvelles...
Journées MITIC | Compte-rendu Séance 1 : Décision de financement de nouvelles...Journées MITIC | Compte-rendu Séance 1 : Décision de financement de nouvelles...
Journées MITIC | Compte-rendu Séance 1 : Décision de financement de nouvelles...
Journées MITIC
 
Newsletter IT2D Mars 2013
Newsletter IT2D Mars 2013Newsletter IT2D Mars 2013
Newsletter IT2D Mars 2013
IT2D
 

Similaire à Livre blanc IE-Club « Pour une Croissance Innovante de notre Green Economy » - version 2015 (20)

Newsletter IT2D Février 2013
Newsletter IT2D Février 2013Newsletter IT2D Février 2013
Newsletter IT2D Février 2013
 
L'Agenda pour le Futur de Transitions² / 3 juillet 2018, Paris, Le Square
L'Agenda pour le Futur de Transitions² / 3 juillet 2018, Paris, Le SquareL'Agenda pour le Futur de Transitions² / 3 juillet 2018, Paris, Le Square
L'Agenda pour le Futur de Transitions² / 3 juillet 2018, Paris, Le Square
 
Synthese etude-crowdfunding -fr
Synthese etude-crowdfunding -frSynthese etude-crowdfunding -fr
Synthese etude-crowdfunding -fr
 
Guide Officiel PRODURABLE 2016
Guide Officiel PRODURABLE 2016Guide Officiel PRODURABLE 2016
Guide Officiel PRODURABLE 2016
 
Newsletter IT2D juillet 2013 - Green IT & Informatique éco-responsable
Newsletter IT2D juillet 2013 - Green IT & Informatique éco-responsableNewsletter IT2D juillet 2013 - Green IT & Informatique éco-responsable
Newsletter IT2D juillet 2013 - Green IT & Informatique éco-responsable
 
Ademelieumob131114rapport 141116110412-conversion-gate01
Ademelieumob131114rapport 141116110412-conversion-gate01Ademelieumob131114rapport 141116110412-conversion-gate01
Ademelieumob131114rapport 141116110412-conversion-gate01
 
Vers un Lieu des Mobilités ? Étude de l'ADEME réalisée par 15marches
Vers un Lieu des Mobilités ? Étude de l'ADEME réalisée par 15marchesVers un Lieu des Mobilités ? Étude de l'ADEME réalisée par 15marches
Vers un Lieu des Mobilités ? Étude de l'ADEME réalisée par 15marches
 
2014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-12
2014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-122014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-12
2014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-12
 
La Fabrique des Mobilités - Livre Edition 2015
La Fabrique des Mobilités - Livre Edition 2015La Fabrique des Mobilités - Livre Edition 2015
La Fabrique des Mobilités - Livre Edition 2015
 
Comment le green change la communication
Comment le green change la communicationComment le green change la communication
Comment le green change la communication
 
Comment le green change la communication
Comment le green change la communicationComment le green change la communication
Comment le green change la communication
 
Au Café breton de l'Économie circulaire
Au Café breton de l'Économie circulaireAu Café breton de l'Économie circulaire
Au Café breton de l'Économie circulaire
 
Troisième Révolution Industrielle et Agricole - Vision 2020 en Pays de la Loire
Troisième Révolution Industrielle et Agricole - Vision 2020 en Pays de la LoireTroisième Révolution Industrielle et Agricole - Vision 2020 en Pays de la Loire
Troisième Révolution Industrielle et Agricole - Vision 2020 en Pays de la Loire
 
Eco-Innovation : témoignage et expérience numérique
Eco-Innovation : témoignage et expérience numériqueEco-Innovation : témoignage et expérience numérique
Eco-Innovation : témoignage et expérience numérique
 
Journées MITIC | Compte-rendu Séance 1 : Décision de financement de nouvelles...
Journées MITIC | Compte-rendu Séance 1 : Décision de financement de nouvelles...Journées MITIC | Compte-rendu Séance 1 : Décision de financement de nouvelles...
Journées MITIC | Compte-rendu Séance 1 : Décision de financement de nouvelles...
 
Eco actu n°28. AudéLor, juillet 2017. Revue économique du Pays de Lorient
Eco actu n°28. AudéLor, juillet 2017. Revue économique du Pays de LorientEco actu n°28. AudéLor, juillet 2017. Revue économique du Pays de Lorient
Eco actu n°28. AudéLor, juillet 2017. Revue économique du Pays de Lorient
 
Newsletter it2D Avril 2013 - Green IT & Informatique éco-responsable
Newsletter it2D Avril 2013 - Green IT & Informatique éco-responsableNewsletter it2D Avril 2013 - Green IT & Informatique éco-responsable
Newsletter it2D Avril 2013 - Green IT & Informatique éco-responsable
 
Newsletter IT2D juin 2013 - Green IT & Informatique éco-responsable
Newsletter IT2D juin 2013 - Green IT & Informatique éco-responsableNewsletter IT2D juin 2013 - Green IT & Informatique éco-responsable
Newsletter IT2D juin 2013 - Green IT & Informatique éco-responsable
 
Newsletter IT2D Mars 2013
Newsletter IT2D Mars 2013Newsletter IT2D Mars 2013
Newsletter IT2D Mars 2013
 
Ambitions TRIA #2025
Ambitions TRIA #2025Ambitions TRIA #2025
Ambitions TRIA #2025
 

Plus de IE-Club

Compte-rendu remise des Trophées de l'Observatoire de la Relation Grandes Ent...
Compte-rendu remise des Trophées de l'Observatoire de la Relation Grandes Ent...Compte-rendu remise des Trophées de l'Observatoire de la Relation Grandes Ent...
Compte-rendu remise des Trophées de l'Observatoire de la Relation Grandes Ent...
IE-Club
 
Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"
Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"
Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"
IE-Club
 

Plus de IE-Club (8)

BOOK Global Innovation & Enterprise : the IE-Club Global 60 (5th edition)
BOOK Global Innovation & Enterprise : the IE-Club Global 60 (5th edition)BOOK Global Innovation & Enterprise : the IE-Club Global 60 (5th edition)
BOOK Global Innovation & Enterprise : the IE-Club Global 60 (5th edition)
 
Présentations Global Innovation & Enterprise: the IE-Club Global 60 (4ème édi...
Présentations Global Innovation & Enterprise: the IE-Club Global 60 (4ème édi...Présentations Global Innovation & Enterprise: the IE-Club Global 60 (4ème édi...
Présentations Global Innovation & Enterprise: the IE-Club Global 60 (4ème édi...
 
Compte-rendu conférence "Green Economy : Objets Connectés et Opportunités cré...
Compte-rendu conférence "Green Economy : Objets Connectés et Opportunités cré...Compte-rendu conférence "Green Economy : Objets Connectés et Opportunités cré...
Compte-rendu conférence "Green Economy : Objets Connectés et Opportunités cré...
 
Compte-rendu événement "corporate finance" 2013
Compte-rendu événement "corporate finance" 2013Compte-rendu événement "corporate finance" 2013
Compte-rendu événement "corporate finance" 2013
 
Livre blanc IE-Club "Le Corporate Venture : accélérateur de la croissance des...
Livre blanc IE-Club "Le Corporate Venture : accélérateur de la croissance des...Livre blanc IE-Club "Le Corporate Venture : accélérateur de la croissance des...
Livre blanc IE-Club "Le Corporate Venture : accélérateur de la croissance des...
 
Compte-rendu remise des Trophées de l'Observatoire de la Relation Grandes Ent...
Compte-rendu remise des Trophées de l'Observatoire de la Relation Grandes Ent...Compte-rendu remise des Trophées de l'Observatoire de la Relation Grandes Ent...
Compte-rendu remise des Trophées de l'Observatoire de la Relation Grandes Ent...
 
Compte-rendu conférence "Green Economy : Nouveaux Business et Cross-fertilisa...
Compte-rendu conférence "Green Economy : Nouveaux Business et Cross-fertilisa...Compte-rendu conférence "Green Economy : Nouveaux Business et Cross-fertilisa...
Compte-rendu conférence "Green Economy : Nouveaux Business et Cross-fertilisa...
 
Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"
Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"
Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"
 

Livre blanc IE-Club « Pour une Croissance Innovante de notre Green Economy » - version 2015

  • 1. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 1         Edition Avril 2015
  • 2. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 2       Les « 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de notre Green Economy» ont été mis à jour à l’occasion de la 6eme édition de cet évènement le 8 avril 2015 «CleanTech : Innovation et Exécution». L’objectif de cette réédition est de mettre en exergue la grande capacité d’Innovation et surtout d’Exécution des sociétés en développement et celles matures de cet écosystème. Notre but est d’apporter des propositions concrètes pour accélérer le développement de cet écosystème créateur et bénéficiaire d’innovation et donc de richesse. En ligne droite de la philosophie de l’IE-Club, ces propositions se veulent pragmatiques et proviennent des interactions, réflexions et échanges avec les acteurs de cette Green Economy. L’IE-Club est un espace de Réseau et de Réflexion. A travers ces idées-proposition, nous souhaitons apporter notre contribution pour que ; - les jeunes entreprises en développement deviennent des acteurs leaders sur leurs marchés ; - les acteurs matures exploitent au mieux cette opportunité de transformation majeure.
  • 3. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 3 A  PROPOS  DE  L’INNOVATION  DANS  LES  CLEANTECH     L’innovation transforme… les Cleantech ! Fidèle à sa mission, l’IE-Club et ses partenaires examinent à travers cette réédition leur impact sur les 6 écosystèmes des Cleantechs : • Energies renouvelables • Valorisation de l’air, de l’eau et l’économie circulaire • IT au service de nos énergies • Efficacité énergétique • Infrastructures de transports • Fertilisation Croisée par la Green Economy des Services et Industries Bonne lecture !
  • 4. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 4 A  PROPOS  DE  L’IE-­‐CLUB   L'IE-Club est le lieu privilégié de rencontre des PME avec les autres grands acteurs de l'écosystème de l'innovation : INVESTISSEURS, GRANDS GROUPES, ORGANISMES PUBLICS et CENTRES DE RECHERCHE. Son action repose sur quatre idées forces : .. Pour améliorer l'efficacité de l'écosystème de l'innovation..... ... il faut des PME innovantes dynamiques et fortes .. Pour renforcer les PME..... ... il faut renforcer leurs relations avec les partenaires de leur écosystème .. Pour faire avancer les choses ... il faut montrer ce qui marche .. Pour faciliter le développement de l’open innovation par les grands groupes.... ... il faut favoriser la visibilité des PME Innovantes Résolument pragmatique, l'IE-Club observe attentivement les relations entre PME et autres grands acteurs de leur écosystème, sélectionne les actions les plus créatrices de valeur, et diffuse ces bonnes pratiques par des opérations ciblées de Communication visant à réunir toutes les parties concernés. En plus de son implantation en France (Paris), l’IE-Club se développe depuis 2013 à l’international. Des clubs ont ainsi été créés à Boston, Montréal et Tel Aviv pour encourager les échanges et synergies transnationales. Plus d’information : www.ie-club.com  
  • 5. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 5 EDITORIAL  1  :  LA  PASSION  D’INNOVER   Les "technologies vertes" et plus généralement le "green business" attirent, car ils véhiculent des valeurs positives de durabilité et de préservation de notre environnement commun. Être éco- entrepreneur est donc une aventure très motivante, mais il convient d’agir avec méthode et tenir compte des spécificités de l’économie verte (besoins capitalistiques, délais d’adoptions longs, environnement juridique instable,…) pour se donner toutes les chances de réussir. Tout entrepreneur "vert" se doit donc d’être conscient du potentiel et aussi de la réalité terrain de son marché, avoir de vraies valeurs éco-responsables et ne pas se contenter d'un habillage de type « green washing » : le vert n’allant pas à tout le monde ! Bernard Haurie – GeoPost / DPD Group Président de l’IE-Club  
  • 6. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 6 EDITORIAL  2  :  LA  PASSION  D’ENTREPRENDRE   Dans un article récent, Bernard Charlès, Directeur général de Dassault Systèmes a dit : « Les outils numériques ont révolutionné l’aéronautique ». Dans quelques années, j’espère que l’on dira de la Green Economy que le « Cloud », les autres outils numériques et l’Innovation au sens large l’ont profondément transformée. À travers idées et réflexions de l’IE-Club et ses membres, ce Livre Blanc est notre contribution pour développer une Green Economy innovante. Nous pensons, en effet, que le développement de la Green Economy apportera les évolutions d’usage pour l’émergence des leaders innovants de demain. À travers six secteurs choisis de la Green Economy, (les énergies renouvelables ; la valorisation et l’économie circulaire ; l’IT au service de nos énergies ; l’efficacité énergétique ; les infrastructures de transport ; la fertilisation croisée) nous apportons six propositions dans un débat que nous souhaitons passionné. La Green Economy présente une grande opportunité d’Innover et d’Entreprendre ; puissions nous la saisir ! Maurice Khawam - NTF Energy - Chairman de l’IE-Club
  • 7. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 7 A  PROPOS  DE  LA  «  GREEN  ECONOMY  »   A travers nos échanges avec les membres de l’IE-Club, dirigeants d’entreprises et acteurs engagés, nous avons défini la Green Economy comme regroupant les six écosystèmes suivants : Les Energies Renouvelables La valorisation de l’air, de l’eau et l’économie circulaire L’IT au service de nos énergies L’Efficacité Energétique Les Infrastructures de Transport La fertilisation croisée par la Green Economy des Services et Industries
  • 8. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 8 ZOOM  SUR  LES  OBJETS  CONNECTES  ET  CAPACITE  DE  DEVELOPPEMENT  DE  LA  «  GREEN   ECONOMY  »   Les objets connectés font aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien : capteurs, télécommandes, informatique, serveurs, etc. A quelle échelle et en quoi sont-ils intelligents? Comment vont-ils rendre nos modes de vie plus verts ? L’un des exemples d’intelligence de ces objets est visible au travers du thermostat : après avoir mesuré une température par un capteur, il renvoie l’ordre à l’objet de s’allumer ou de s’éteindre en fonction d’une consigne. La régulation de la température se fait donc automatiquement, sans intervention de l’usager. Aujourd’hui, le secteur des objets connectés dans les énergies est en phase de développement pour ainsi amener les usagers et les villes à optimiser leur mode de consommation énergétique. A l’échelle d’un individu d’un bâtiment ou d’une ville, il s’agit de fédérer les objets connectés.   La ville Le bâtimentL'utilisateur Objets  connectés  :     Prise  de  conscience   des  individus     Maîtrise  des   consommations   d’énergie  en  temps   réel     &     Modèles  économiques   associés   Gestion  du  réseau  électrique     -­‐  Intégration  des  EnR   -­‐  Stockage   -­‐  Décentralisation  de  la   production   Aménagement  des   territoires  post-­‐carbones     Infrastructure  de   transport       Valorisation  de   l’économie  circulaire  (air,   eau,  déchets,…)   Maîtrise  et  optimisation  des   consommations  d’énergie  (BBC,  BEPOS)     Réduction  des  factures  énergétiques     Autoconsommation  
  • 9. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 9         Les retours d’expériences actuels nous montrent que la consommation de ces objets peut être remise en cause. Parlerons-nous dans quelques années in fine de pollution énergétique de ces serveurs intelligents ? La consommation de ces objets devant être à terme quasiment nulle. Notre « Zoom » examine l’impact de 6 entreprises orientées objets connectés ayant un lien étroit avec les 6 secteurs de la Green Economy à savoir : • Les énergies renouvelables avec ALFILEO • La valorisation de l’air, de l’eau et l’économie circulaire avec INCITAT Environnement • L’IT au service de nos énergies avec WattGo • L’efficacité énergétique avec UBIANT • Les infrastructures de transports avec G2 Mobility • La fertilisation Croisée par la Green Economy des Services et Industries avec MATOOMA  
  • 10. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 10 ENERGIES  RENOUVELABLES  :  «  SUPERVISER  ET  EXPLOITER  VOS  INSTALLATIONS  ENR  DE   MANIERE  SIMPLE  ET  EFFICACE  »,  FOCUS  SUR  ALFILEO       Entretien   avec   Philippe   Junca,   co-­‐fondateur   et   directeur   d’ALFILEO,   sur   l’influence   des   objets   connectés   dans   les   énergies   renouvelables   et   l’efficacité  énergétique.                                   Description  de  la  société  :       Créée  en  mars  2010,  ALFILEO  est  un  éditeur  spécialisé  dans  la  collecte  et  le  traitement  de  données   énergétiques  multi-­‐fluides  (eau,  électricité,  gaz,  fioul).   Objectif  :  permettre  aux  clients  de  suivre  et  piloter  à  distance  leur  production  et  leur  consommation   d’énergie  dans  le  but  de  réduire  leur  facture  énergétique.   ALFILEO  vise  :   • les  producteurs  d’énergies  renouvelables  afin  de  suivre  la  rentabilité  de  leur  installation  et   d’être  alerté  en  cas  de  dysfonctionnement   • les   gros   consommateurs   de   froid   (industries   agro-­‐alimentaires,   hôpitaux,   laboratoires   pharmaceutiques,  hôtels,…)  en  proposant  un  stockage  du  froid  lorsque  le  prix  de  l’électricité   est  le  plus  bas   • le  marché  du  bâtiment  qu’il  soit  résidentiel,  tertiaire  ou  industriel,  pour  optimiser  l’efficacité   énergétique  des  bâtiments       Description  du  produit  :     La   solution   d’ALFILEO   propose   un   data   logger   communicant   qui   collecte   les   données   de   flux   d’énergie,   avant   des   les   transmettre   sur   une   plateforme   de   service   web.   L’utilisateur   peut   ainsi   visualiser  et  analyser  précisément  sa  production  et  sa  consommation  d’énergie,  et  dans  le  cas  des   énergies  renouvelables  ou  du  stockage  du  froid,  suivre  le  bon  fonctionnement  de  son  installation.       Le  produit  et  les  Cleantech  :       Le   stockage   du   froid  permet   d’ajuster   la   consommation   électrique   en   écrêtant   les   pics   de   consommation  lorsque  l’énergie  est  la  plus  chère.  En  effet,  les  accumulateurs  de  glace  proposés  par   ALFILEO  agissent  tels  des  batteries  géante  pour  le  réseau  de  froid  et  le  réseau  électrique.   En  partenariat  avec  des  agrégateurs  d’électricité  (intermédiaires  entre  les  besoins  du  gestionnaire  de   réseau  et  celui  qui  dispose  de  capacités),    ALFILEO  met  en  place  des  contrats  d’ajustement  électrique.   L’usager  est  ainsi  capable  de  différer  sa  consommation  d’énergie,  en  emmagasinant  le  froid  la  nuit   par  exemple,  grâce  à  l’utilisation  des  smartgrids.       Quelques  chiffres  (2014)  :   • 6  personnes   • EnR:  +  de  90  MW  supervisés   • Environ  20  clients  
  • 11. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 11     Les  leviers  de  croissance  pour  votre  société/produit  dans  la  Green  Economy  :     Les  normes  du  bâtiment  en  France  qui  s’orientent  vers  une  plus  grande  efficacité  énergétique,  les   gros  consommateurs  de  froid  qui  pourront  auto-­‐consommer  toute  leur  production  verte  grâce  aux   accumulateurs  de  glace,  et  un  marché  à  l’international,  dont  l’objectif  est  de  proposer  au  client  une   solution  «  clé  en  main  »  grâce  à  la  mise  en  place  de  fabricants  et  agrégateurs  partenaires.           Les objets connectés pour les énergies renouvelables : Aujourd’hui, l’utilisation des objets connectés permet à l’usager de superviser à distance les parcs d'installations d’énergie verte et d’optimiser l’efficacité des bâtiments ; le client tient alors un rôle plus actif. Demain, les objets communicants nous permettront de maximiser l’autoconsommation en adaptant la production avec la consommation. Par exemple, dans le cas d’une installation photovoltaïque, il s’agit de mettre en marche le ballon d’eau chaude ou la machine à laver lorsqu’il fait beau. Quant aux accumulateurs de froid combinés aux objets connectés, ils deviennent un moyen de stockage très efficace en réponse à la production intermittente des énergies renouvelables.
  • 12. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 12 VALORISATION   DE   L’ECONOMIE   CIRCULAIRE  :   «  DE   L’INTELLIGENCE   COMMUNICANTE   DANS  LES  POINTS  D’APPORT  VOLONTAIRE  »,  FOCUS  SUR  INCITAT  ENVIRONNEMENT     Entretien   avec   Christophe   Lecoeur,   Dirigeant   d’Incitat   Environnement,   sur   l’influence   des   objets   connectés   dans   la   valorisation   de   l’économie   circulaire.                                 Description  de  la  société  :       Grâce  la  mise  en  place  d’une  tarification  incitative,  Incitat  Environnement  propose  une  solution  pour   encourager  les  usagers  à  mieux  trier  leurs  déchets.   Objectif  :   Réduire   la   quantité   de   déchets   non   triés   et   augmenter   le   recyclage   pour   valoriser   cette   ressource  tout  en  réduisant  les  coûts  de  collecte.       Description  du  produit  :     Les  usagers  s’identifient  à  un  point  d’apport  volontaire  via  un  badge  pour  avoir  accès  au  conteneur  et   déposer   leurs   déchets   dans   une   unité   volumétrique   qui   permet   alors   d’attribuer   un   volume   de   déchets  à  une  utilisation.  A  chaque  utilisation,  les  données  sont  enregistrées  dans  un  boitier  avant   d’être  transmises  sur  un  serveur  dédié  afin  d’établir  la  tarification  par  usager  selon  la  quantité  de   déchets  non  triés.         Le  produit  et  les  Cleantech  dans  le  sous-­‐secteur  «  Valorisation  de  l’économie  circulaire  »  :       1000kg   de   plastique   recyclé   permettent   d’économiser   700kg   de   pétrole   brut  !   Et   dans   le   cas   où   aucune  solution  n’est  envisagée,  la  quantité  de  déchets  recyclée  n’augmente  que  d’1%  par  an.   L’objectif  pour  2020  :  75%  des  plastiques  triés.  Car  aujourd’hui,  même  si  le  verre  est  relativement   bien  trié  en  France  (84%),  encore  78%  du  plastique  se  retrouve  dans  nos  poubelles  sans  être  trié.           Quelques  chiffres  (2014):   • CA:  500  k€  (2014)   • Croissance  :  +320%   • Volumes  :  500  unités  (2014)     • Marché  potentiel  :  150  M€  en  France  
  • 13. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 13     Les  objets  connectés,  en  général  :     Il   est   primordial   de   repenser   la   mécanique   entière   du   produit   lorsque   l’on   y   intègre   les   objets   connectés.  Cet  effort  d’adaptation  permet  ensuite  une  utilisation  et  un  traitement  des  informations   fiable  et    durable.           Les objets connectés pour la valorisation des déchets : Aujourd’hui, l’utilisation des objets connectés permet d’adapter le coût facturé aux usagers pour le traitement de leurs déchets ménagers en fonction de la qualité de leur tri. Demain, l’exploitation des données nous fera prendre conscience de nos habitudes et de nos usages, à l’échelle d’un individu mais aussi d’une collectivité. L’étude des données aidera alors les collectivités à limiter les déchets non triés, et à optimiser les circuits et les coûts de collecte.
  • 14. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 14 L’IT   AU   SERVICE   DE   NOS   ENERGIES  :   «  AIDER   LES   PARTICULIERS   A   COMPRENDRE,   MAITRISER  ET  REDUIRE  LEUR  FACTURE  D’ELECTRICITE  »,  FOCUS  SUR  WATTGO       Entretien  avec  Luc  Terral,  Co-­‐fondateur  de  WattGo,  Imbrication  à  l’IT  au   service  de  nos  énergies.                 Un  constat  :     «  Les  20%  des  foyers  français  les  plus  électrivores  consomment  six  à  neuf  fois  plus  d'électricité  que   les  20%  les  plus  sobres  »  Bfm  TV     «  Plus  de  6  millions  de  Français  peinent  à  payer  leur  facture  d'électricité...  »,  Le  Monde  Planète         Description  de  la  société  :     Wattgo  a  été  créée  en  Juin  2011  par  Luc  Terral  et  Eric  Berthaud  suite  au  constat  suivant  :  les  factures   d'électricité   sont   incompréhensibles   et   rien   ne   permet   de   comprendre   le   lien   entre   le   fonctionnement  de  la  maison  et  le  montant  de  la  facture  d’électricité.   L’objet   de   Wattgo   est   donc   de   développer   des   technologies   de   mesure   et   d’analyse   de   la   consommation  d’électricité,  basées  sur  le  temps  réel.       En  s’appuyant  sur  ces  technologies,  Wattgo  a  créé  le  panel  Powermetrix  qui  fournit  des  données  de   référence,   des   études   et   des   analyses   pour   mieux   comprendre   la   consommation   énergétique   et   permettre  une  réflexion  pour  l’optimisation  de  la  consommation  des  éléments  électrodomestiques.   Grâce   à   Wattgo,   c’est   la   maison   dans   son   ensemble   qui   devient   connectée   et   qui   transmet   des   informations  en  temps  réel  sur  son  fonctionnement  et  sa  consommation  d’énergie.   Savoir,   comprendre,   analyser   sa   propre   consommation,   c’est   la   première   étape   vers   une   consommation  mieux  maîtrisée.  C’est  aussi  le  moyen  donné  aux  fournisseurs  d’électricité  de  mieux   gérer   les   pics   de   consommation,   leurs   stratégies   d’approvisionnement,   la   segmentation   de   leurs   offres.           Quelques  chiffres  :   • CA:  345K€  (2013)  /  Objectif  900K€  (2014)   • Effectif  de  croissance:  Objectif  de  20  personnes  (fin  2014)   • Contrats  :  Clients  et  partenariat  B2B    France     • Développement  marché  Européen  :  Objectif  fin  2014/début   2015  
  • 15. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 15   Ci-­‐dessus  un  exemple  d’évolution  des  rythmes  de  consommation  par  équipements  dans  une     journée     Description  du  produit       La   solution   Wattgo   permet   de   mieux   comprendre   le   profil   de   consommation   de   l’usager,   de   lui   faciliter  la  lecture  de  ses  factures,  et  donc  de  devenir  à  terme  un  éco-­‐citoyen.   La  Technologie  permet  de  développer  des  portefeuilles  de  services  destinés  à  l’utilisateur  final  pour   l’aider   à   maîtriser   et   réduire   sa   consommation   électrique   en   lui   permettant   de   comprendre   la   consommation  en  temps  réel  de  chacun  de  ses  équipements.  L’important  ici  est  d’abord  la  maîtrise   et  le  contrôle  grâce  à  une  information  précise  et  détaillée  lui  permettant  de  connaître  son  usage  des   équipements  électriques  de  la  maison.     La   solution   Wattgo   permet   également   par   des   alertes   d’estimer   les   différences   de   coûts   de   consommation   visible   jour   après   jour   et   de   repérer   les   raisons   des   différences   de   consommation   dans  le  temps,  de  s’assurer  qu’on  ne  paie  pas  un  abonnement  trop  élevé  par  rapport  à  ses  besoins,   que   ses   appareils   fonctionnent   bien,   que   sa   facture   annuelle   sera   conforme   à   ses   prévisions,…     La  solution  repose  sur  trois  éléments  technologiques  :     -­‐   l’extraction   des   données   des   instruments   de   mesure   (mesure   technique   des   usages   et   de   la   consommation  et  collecte  de  données)     -­‐   l’analyse   dynamique   des   bases   de   données   par   la   connaissance   des   consommations   électriques   (comme  par  exemple  par  des  analyses  prédictives  statistiques  complexes  et  par  des  méthodes  telles   que  les  extrapolations,  la  mise  en  perspective  par  la  modélisation  et  la  désagrégation  des  courbes  de   charge,   les   modèles   de   simulation   et   d’analyse   des   séries   temporelles   de   consommation)   -­‐  la  mesure  et  la  description  de  la  consommation  en  temps  réel     Ci-­‐dessus  un  exemple  d’évolution  de  consommation  jour/nuit    
  • 16. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 16 Business  Model:       Le   Business   model   repose   sur   la   vente   de   données   statistiques   et   d’études   sur   le   marché   de   la   consommation  électrique  et  sur  la  fourniture  en  marque  blanche  de  services  de  suivi  et  d’analyse  en   temps  réel  de  la  consommation  électrique.       Votre  lien  avec  les  objets  connectés  ?     Le  lien  avec  les  objets  connectés  est  ancré  dans  l’expertise  de  Wattgo  puisque  sa  vocation  est  de   faire   communiquer   des   capteurs   avec   un   compteur   et   ainsi   d’extraire   et   de   redistribuer   les   informations  en  les  traitants  sur  des  plateformes  connectés  avec  l’utilisateur.   Wattgo   souhaite   apporter   ses   compétences   algorithmiques   de   mesure   électrodomestique   pour   permettre   la   désagrégation   des   courbes   de   charges   électriques   et   ainsi   rendre   les   objets   véritablement  connectés.   Avec  Wattgo,  c’est  la  maison  et  tous  ses  équipements  consommateurs  d’électricité  qui  deviennent   connectés  à  un  système  d’information  de  type  Big  data.       Les  leviers  de  croissance  pour  votre  société/produit  dans  la  Green  Economy  :     Le  marché  est  en  nette  évolution  et  la  croissance  est  aujourd’hui  tirée  par  le  besoin  de  réduire  les   dépenses   énergétiques.   Le   parc   à   équiper   est   très   important   ce   qui   assure   une   pérennité   dans   le   temps  pour  Wattgo.       Que  devenez-­‐vous    demain  ?     A  l’horizon  2020,  l’entreprise  sera  internationalisée  et  aura  développé  ses  offres  pour  les  adapter  aux   principaux  marchés  mondiaux.  L’objectif  est  de  se  positionner  comme  un  référent  majeur  du  marché   de  l’analyse  électrodomestique  à  travers  la  production  systématique  et  globale  d’algorithmes.                   Les objets connectés pour l’IT au service de nos énergies : La solution Wattgo permet d’aider les utilisateurs à comprendre, maitriser et réduire leur facture d’électricité. Le métier est donc orienté vers une approche technologique avancée de la gestion de l’énergie.    
  • 17. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 17 EFFICACITE   ENERGETIQUE  :   «CREATEUR   DE   SOLUTIONS   POUR   BATIMENTS   INTELLIGENTS  »,  FOCUS  SUR  UBIANT   Entretien  avec  Emmanuel  Olivier,  Président  fondateur  d’Ubiant™,   Imbrication  à  l’Efficacité  énergétique.                                                                               La  société  Ubiant™  :     Ubiant™  est  une  entreprise  lyonnaise  dont  le  projet  a  vu  le  jour  en  2011.     L’activité  d’Ubiant™  est  centrée  sur  le  développement  de  solutions  technologiques  permettant  de  rendre  les   bâtiments   intelligents.   Plus   globalement,   Ubiant™   a   pour   mission   de   contribuer   au   déploiement   de   «   l’intelligence   ambiante   »   pour   permettre   aux   individus   de   mieux   vivre   demain   tout   en   préservant   les   ressources  de  la  planète.   Cette  intelligence,  Ubiant™  souhaite  l’incarner  dans  les  espaces  de  vie  des  hommes  qu’ils  soient  publics  ou   privés  (résidences,  espaces  professionnels,  lieux  d’enseignement  …).   Aujourd’hui,  les  enjeux  énergétiques  et  environnementaux  sont  tels  qu’Ubiant™  a  décidé  de  relever  deux  défis   majeurs  :   ! Proposer  aux  Hommes  une  solution  qui  permet  d’améliorer  l’efficacité  énergétique  des  bâtiments  tout   en  améliorant  le  bien-­‐être  de  leurs  occupants  et  ce  en  respectant  leur  vie  privée,   ! Permettre  aux  bâtiments  et  aux  territoires  de  générer  plus  d’énergie  qu’ils  n’en  consomment.       Pour  ce  faire,  Ubiant™  dispose  d’une  technologie  d’intelligence  artificielle  unique  au  monde  sur  laquelle  est   basée  la  solution  globale  Hemis®  (Home  Energy  Management  Intelligent  System).         L’intelligence  ambiante  :     L’univers   de   «  l’intelligence   ambiante  »   se   situe   à   l’intersection   de   trois   marchés   à   très   fort   potentiel   :   le   «  smart  grid  »,  le  «  smart  thing  »  et  le  «  smart  building  ».   Contribuer   à   l’émergence   de   «  l’intelligence   ambiante  »   consiste   à   doter   les   lieux   de   vie   de   technologies   innovantes  afin  de  les  pourvoir  de  facultés  additionnelles  déterminantes  et  ce,  dans  le  but  d’améliorer  de  façon   durable  les  conditions  de  vie  leurs  occupants.   Ubiant™  souhaite  investir  l’univers  de  «  l’intelligence  ambiante  »  afin  d’en  devenir  l’un  des  acteurs  référents   sur  le  plan  mondial  à  horizon  2030.     Intelligence  artificielle  :     L’émergence  du  «  tout,  tout  le  monde,  tout  le  temps  connecté  »  ou  plus  précisément  de  l’interconnexion  des   objets,  des  personnes,  des  bâtiments,  des  réseaux  électriques,  des  communautés,  etc.,  via  des  réseaux  dits   pervasifs  induit  un  niveau  de  complexité  tel,  que  seule  l’intelligence  artificielle  peut  résoudre.       La  technologie  d’intelligence  artificielle  distribuée  d’Ubiant™  bénéficie  de  10  années  de  développement.       Cette   technologie   d’intelligence   artificielle   distribuée,   dite   hybride   car   basée   sur   un   système   multi-­‐agents   réactifs  et  cognitifs,  est  unique  sur  le  plan  mondial.     Quelques  chiffres  :   • CA  :  300K€  (2012)  /  550K€  (2013)    /  1400K€  (Objectif  2014)       • Effectif  de  croissance  :  objectif  de  20-­‐25  personnes  (fin  2015)   • Clients  B2C  et  B2B    (résidentiel  /  copropriétés  /  tertiaire  /  collectivités)   collectivités)  
  • 18. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 18 Solution  globale  Hemis®  :     La  solution  globale  Hemis®  permet  de  réaliser  jusqu’à  50%  d’économie  d’énergie  dans  les  lieux  de  vie  tout  en   maximisant  le  bien-­‐être  de  leurs  occupants.  Cette  solution  est  associée  à  de  nombreux  services  novateurs  qui   anticipent  l’inversion  du  modèle  énergétique  au  niveau  planétaire  (futurs  Territoires  à  Énergie  Positive).   La   solution   Hemis®   est   constituée   de   l’OS   Hemis®   intégré   dans   un   module   de   calcul,   de   périphériques   et   d’applications.           Elle   permet   de   réguler   de   façon   autonome   l’éclairage,   le   chauffage,   la   climatisation,   la   ventilation   et   l’occultation  des  ouvertures.     Construite  sur  des  algorithmes  d’Intelligence  artificielle  distribuée,  la  solution  Hemis®  est  dotée  d’une  capacité   d’auto-­‐adaptation,  d’apprentissage  et  de  prédiction  capable  de  gérer  en  temps  réel  des  scénarii  complexes.   Elle  a  également  la  faculté  à  s’adapter  aux  aléas.     " Standard  Plug  &  Play  :     Ubiant™  dispose  de  Quickmove®,  un  standard  qui  garantit  la  facilité  et  la  rapidité  d’installation    ainsi  que   l’interopérabilité  des  périphériques  compatibles    avec  Hemis®.     " Pilotage  basé  sur  le  ressenti  :     L’approche  d’Ubiant™  est  centrée  sur  le  confort  ressenti  des  personnes  et  non  sur  une  logique  de  consigne   centralisée.       A  l’image  du  vote  «  j’aime  »  sur  Facebook,  les  personnes  peuvent  indépendamment  signifier  au  système  ce   qu’elles  ressentent  :  «  j’ai  très  chaud  »,  «  c’est  trop  lumineux  »,  «  c’est  humide  »,  etc.             Les objets connectés pour l’efficacité énergétique : Pour relever ses deux défis, Ubiant™ dispose d’un dispositif unique construit sur l’association d’expertises relevant des sciences de l’ingénieur, des sciences humaines ainsi que de l’architecture et du design industriel. Un tel dispositif lui permet de répondre à une problématique pluridisciplinaire résultant de la convergence naturelle des univers du « smart grid », du « smart thing » et du « smart building ».
  • 19. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 19 INFRASTRUCTURES  DE  TRANSPORT  :  «L’ECO-­‐MOBILITE  »,  FOCUS  SUR  GE  MOBILITY   Entretien   avec   Pierre   Clasquin,   co-­‐fondateur   et   Président   de   G2   mobility,   Imbrication  à  Infrastructures  de  Transport     Description  de  la  société  et  du  produit  :     G2  Mobility  a  été  fondé  en  2009  dans  le  but  de  développer  des  infrastructures  intelligentes  pour  recharger  les   véhicules  électriques.   Objectif  :  2  millions  de  véhicules  en  2020   G2  Mobility  ne  propose  pas  seulement  des  bornes  électriques  :  toute  une  structure  d’objets  communicants  tels   que  des  capteurs  et  dataloggers  a  été  mis  en  place  autour  de  ces  infrastructures  de  recharge  afin  de  gérer  et   d’optimiser  le  parc  électrique.         Les  objets  connectés  et  le  sous-­‐secteur  «  Transports»  :     L’échange   des   données   permet   dans   un   premier   temps   de   connaître   la   quantité   d’énergie   nécessaire   pour   recharger  son  véhicule.  Les  batteries  actuelles  ont  une  capacité  plus  limitée  que  nos  réservoirs  d’essence,  les   recharges  sont  quotidiennes,  c’est  donc  une  donnée  essentielle.   L’échange  des  données  permet  aussi  de  déterminer  le  potentiel  électrique  d’un  bâtiment  afin  de  charger  le   véhicule  lors  des  creux  de  consommation.       Dans  un  second  temps,  les  objets  connectés  nous  permettront  de  mettre  en  place  l’objectif  des  2  millions  de   véhicules  en  2020  sans  modifications  majeures  du  réseau  électrique.   Le  but  :  éviter  de  charger  tous  les  véhicules  lors  des  pics  de  consommation,  en  rentrant  chez  soi  à  18h  par   exemple,  mais  aussi  charger  les  véhicules  lors  de  la  production  d’énergies  renouvelables.  Le  véhicule  électrique   devient  alors  un  bon  moyen  de  stockage  pour  ces  énergies  intermittentes.       Les  leviers  de  croissance  pour  votre  société/produit  dans  la  Green  Economy  :     2010  :  210  véhicules  électriques   2013  :  15  000  véhicules  électriques,  soit  1%  du  marché  français  des  véhicules   Entre   2012   et   2013  :   +40%   de   croissance   pour   le   marché   des   véhicules   électriques  !   Peu   de   secteurs   connaissent  une  croissance  aussi  importante  !             Les objets connectés pour les infrastructures de transport : Je suis convaincu qu’en France, et grâce à l’utilisation des objets connectés, nous pourrons déployer plusieurs millions de véhicules électriques sans avoir à modifier notre réseau d’électricité, tout en restant sur des coûts faibles.
  • 20. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 20 LA  FERTILISATION  CROISEE  PAR  LA  GREEN  ECONOMY  DES  SERVICES  ET  INDUSTRIES  :  «   CONNECTEZ  VOS  OBJETS  AVEC  DES  CARTES  SIM  »,  FOCUS  SUR  MATOOMA Entretien  avec  Habib  Kerdine,  Responsable  Support  et  Relations   Partenaires,  Imbrication  à  la  Fertilisation  Croisée  par  la  Green   Economy  des  Services  et  Industries                                                                       Description  de  la  société  :       Matooma   a   été   créée   en   Juin   2012   par   Frédéric   Salles   et   John   Aldon   suite   au   constat   suivant  :   Proposer   des   solutions   permettant   aux   objets   connectés   de   communiquer   par   carte   SIM   dédiées   MtoM,  mono  opérateurs  ou  multi  opérateurs  et  ce  afin  de  répondre  aux  attentes  clients  BtoB.       Description  du  produit  :     De   par   sa   position,   rapports   privilégiés   avec   les   opérateurs,   mais   aussi   un   travail   en   étroite   collaboration   avec   les   fabricants,   Matooma     se   positionne   comme   un   référent   dans   le   milieu   du   Machine  to  Machine.  Il  s’agit  d’un  système  permettant  d’établir  un    lien  entre  deux  machines.  C’est  à   partir  d’un  support,  quel  qu’il  soit  (horodateur,  balance,  éolienne,  système  d’alarme,  etc  …)  que  deux   cartes  Sim  distinctes  pourront  échanger  des  informations  par  le  biais  de  réseaux  mobiles  internet   comme  Orange,  SFR  et  Bouygues.     Le   produit   phare   est   la   Matoocard   par   opposition   à   une   carte   mono-­‐opérateur   (mono   canal).   Ce   produit  permet  la  multicanalité  offrant  alors  un  plus  grand  choix  de  réseaux  et  assurant  ainsi  une   connexion  sécurisée  :  un  seul  et  même  portail  (suivi  des  cartes  Sim  en  temps  réel).         Business  Model:       Le   Business   model   repose   sur   la   capacité   à   dégager   du   volume   en   proposant   des   tarifs   fixes   transparents   en   rapportant   le   prix   des   solutions   proposées   par   rapport   aux   nombres   d’objets   à   connecter  sur  un  marché  donné  (Poids  de  consommation  /  Prix  d’une  carte)   Grace   à   sa   connaissance   des   Marchés   Matooma,   propose   des   offres   à   tarifs   fixes   et   sans   engagements,   permettant   ainsi   à   ses   clients   d’avoir   une   visibilité   mais   aussi   une   lisibilité   sur   leur   facture.   Quelques  chiffres  :   • CA:  60K€  (2013)  /  1000K€  (2013)    /  Objectif  3000K€  (2014)       • Croissance  1600%   • Effectif  de  croissance:  Objectif  de  20  personnes  (fin  2014)   • Contrats  :  550  clients  B2B  en  France  et  20  contrats  de  partenariats  (entre   fabricants  et  intégrateurs)   • Volumes  :  60  000  cartes  actives  
  • 21. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 21   Les  leviers  de  croissance  pour  votre  société/produit  dans  la  Green  Economy  :     Le  marché  Cleantech  n’est  pas  encore  mur  notamment  dans  la  Monétique  :  terminaux  de  paiement   utilisant  des  systèmes  de  paiement  mono-­‐opérateur  ou  dans  les  parkings  où  des  réponses  à  appel   d’offres  avec  les  collectivités  locales  sont  en  cours  pour  gérer  le  parc  de  place  libres  et/ou  occupées   afin  d’améliorer  la  signalétique  de  places  disponibles  par  quartiers.       Que  devenez-­‐vous  demain  dans  la  sphère  des  objets  connectés  ?     A   l’horizon   2020  a   minima   en   Europe   Matooma   sera   LA   ou   l’une   des   principales   références   de   la   gestion  des  objets  connectés  avec  un  point  d’honneur  à  représenter  la  France  et  à  développer  le   marché  des  Smart  Cities,  des    Smart  home  et  de  l’Heatlhcare.   Les objets connectés pour la fertilisation croisée par la Green Economy des Services et Industries : Matooma est une plaque tournante de la connexion d’objets par les cartes Sim. Sa force : se fonder sur une relation de professionnel à utilisateur permettant la compréhension de l’offre de télé-services avec une grande capacité à croiser les besoins des marchés entre eux (Sécurité/domotique, Energie, Santé, Transport, Industrie)                                        
  • 22. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 22 A LES  ENERGIES  RENOUVELABLES     Observ'ER « L'électricité renouvelable dans le monde » Focus sur l’hydroélectricité : la première énergie renouvelable au niveau mondial L’hydroélectricité est la première source d’électricité renouvelable avec 78% du marché mondial en 2012 et la deuxième source d’électricité devant le nucléaire avec 3 663.4 TWh en 2012. Preuve en est, si besoin, de la capacité de développement à large échelle des renouvelables. La principale région de production est l’Asie de l’Est et du Sud-Est qui recouvre plus d’un quart la production mondiale (27.8% en 2012). Les autres grandes régions de production sont l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud et l’Europe de l’Ouest, avec des parts respectives de 19.1%, 18.5% et 15.7% de la production en 2012. L’énergie hydraulique présente un potentiel de développement important compte tenu de l’exploitation actuelle (tableau ci-joint) ;elle offre des solutions de stockage via l’exploitation de systèmes à base de turbines/pompes • L’hydraulique - l’énergie fournie par le mouvement de l’eau • L’éolien - la transformation des vents en énergie électrique • La Biomasse - source d’énergie par combustion ou par transformation chimique • Le bio-Carburant - l’énergie des matériaux organiques non fossiles • Le solaire - fraction de l’énergie provenant du rayonnement solaire • Les énergies de la Mer - l’énergie extraite du milieu marin
  • 23. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 23 Focus sur le solaire : une croissance soutenue La part de marché de l’énergie solaire est, pour l’instant, faible à l’échelle mondiale dans le bouquet des renouvelables. L’exploitation de cette source d’énergie est néanmoins en fort développement compte tenu de la relative simplicité de sa mise en œuvre. Le graphe comparatif ci-joint est significatif car il met en avant l’abondance de l’énergie solaire lorsque comparée aux autres sources. L’autre facteur d’intérêt est la longévité des fournitures principales utilisées pour les centrales comme le silicium qui a une durée de vie supérieure à 30 ans – et à coût de maintenance réduit - permettant alors de concurrencer les énergies traditionnelles et offrant une continuité de production au delà de la période d’amortissement. Le solaire a généré une production de 104.5 TWh sur l’année 2012 dont 100.4 TWh de photovoltaïque et 4.1 TWh de solaire thermodynamique. Le leader mondial en termes de production d’électricité solaire est l’Allemagne avec, sur 2012, une production de 28 TWh, soit près du tiers de la production mondiale (1) .Les Etats-Unis et la Chine, connaissent quant à eux un fort développement porté par un cadre local favorable. Les tendances de fond pour l’optimisation économique de la production d’énergie solaire sont triples : une course au rendement afin de maximiser l’énergie électrique produite à partir du gisement solaire ; une prime à la consommation proche du site de production afin de minimiser l’impact et donc le coût réseau ; enfin le développement des technologies de stockage compte tenu de la production pendant le jour lorsque la consommation est naturellement sur une plage plus étendue (1) Référence: Etude de l’observatoire des énergies renouvelables publiée en 2012 (2) Référence : Etude de l’institut Planetoscope publiée en 2009 (3) Référence : Etude de l’institut solarpraxis publiée en 2009 Potentiel de l’énergie solaire (3)
  • 24. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 24 ENERGIES   RENOUVELABLES  :   «DES   SERVICES   D’ELECTRICITE   SOLAIRE   ADAPTES   POUR   LES  POPULATIONS  RURALES  D’AFRIQUE    »,  FOCUS  SUR  UPOWA       Entretien  avec  Caroline  FRONTIGNY,  co-­‐fondatrice  d’UpOwa,  Imbrication   aux  Energies  Renouvelables                           Présentation  de  la  société     En   s’intégrant   dans   l’économie   locale   et   en   s’appuyant   sur   les   technologies   mobiles,   upOwa   propose   des   solutions  solaires  adaptées  pour  l’électrification  rurale  de  l’Afrique.     Présentation  du  produit  et  du  business  model     upOwa  développe  et  installe  dans  les  zones  rurales  d’Afrique  des  systèmes  solaires  intelligents  et  autonomes   qui  permettent  aux  utilisateurs  de  s’éclairer  et  recharger  leurs  téléphones  portables  à  domicile.  Grace  à  un   système   de   prépaiement   des   services   upOwa,   les   familles   et   marchands   bénéficient   d’une   électricité   sans   investissement  initial  à  un  prix  abordable.  upOwa  assure  la  maintenance  des  systèmes  solaires  et  s’intègre  dans   l’économie  locale,  proposant  de  cette  manière  un  service  durable  et  garanti  pour  les  utilisateurs.       Equipe,  phase  de  développement  et  chiffres  clés     Composée  aujourd’hui  de  4  ingénieurs  français,  l’équipe  s’implante  aujourd’hui  au  Cameroun,  où  elle  installe   les  premiers  systèmes  solaires  avec  le  soutien  des  mairies  locales.     Leviers  de  croissance  dans  la  green  economy     L’électrification  de  l’Afrique  est  un  chantier  pharaonique  de  centaines  de  milliards  de  dollars  par  an.  L’énergie   solaire,   renouvelable   et   abondante   sur   le   contient,   jouera   un   rôle   clé   dans   ce   grand   défi.   La   pénétration   généralisée  des  téléphones  portables  dans  les  populations  ouvre  de  nouvelles  opportunités  pour  les  paiements   et  la  distribution  de  produits.       Quelques  chiffres  :   • Effectif  :  4  personnes   • Marché   du   Cameroun  :   10   millions   de   personnes   sans   accès  à  l’électricité   • Dépense   d’une   famille   sans   électricité   pour   s’éclairer   et   charger  les  téléphones  portables  :  20  dollars/mois.    
  • 25. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 25   LA   PROPOSITION   DE   L’IE-­‐CLUB   POUR   LE   DEVELOPPEMENT   DES   ENERGIES   RENOUVELABLES   Favoriser et Inciter – principalement pour l’énergie solaire – à la production consommée localement et donc avec un impact sur le réseau, limité. Nous pensons qu’il est de l’intérêt des producteurs et des gestionnaires du réseau de maximiser la valeur de la production en ne sollicitant que modestement le réseau de distribution, dont la mise à niveau, pour prendre en compte une production complémentaire, est d’un coût important. Cette politique de consommation ,déjà mise en place dans certains pays comme les Etats-Unis a conduit à un meilleur équilibre entre l’offre et la demande. Cette démarche qui rémunère la production en y ajoutant une composante liée à l’économie de distribution, permet de hausser mécaniquement le tarif d’achat sans impacter les couts finaux au consommateur. Cette démarche permettra une meilleure convergence tarifaire qui pourrait avoir lieu sur un horizon 2015. Cette ambition de produire et consommer localement pourra être couplée à une incitation tarifaire complémentaire liée au stockage avant réinjection au réseau permettant une bonification de la production « Favoriser et inciter à une production… Consommée localement »
  • 26. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 26 B LA  VALORISATION  DE  L’AIR,  DE  L’EAU  ET  L’ECONOMIE  CIRCULAIRE   • Le recyclage non organique – les métaux, les plastiques, le verre, l’aluminium, le fer, le papier, le carton, le béton… • Le recyclage organique – les hydrocarbures et les chaines carbonées • Le recyclage de l’eau – le traitement des eaux polluées • La désalinisation des eaux – le traitement des eaux salées afin de les rendre potable • La purification de l’air–l’amélioration de la qualité de l’air Focus sur le recyclage des matériaux non organiques : une industrie mature (4) Référence : Etude de l’institut Planetoscope publiée en 2009 (5) Référence : Extrait d’ Alternatives Economiques publié en 2012 41%   42%   14%   10%   8%   2%   0%   5%   10%   15%   20%   25%   30%   35%   40%   45%   Pourcentage  recyclé  en  Europe  par   typologie  de  dechet(5)   L'industrie du recyclage non organique génère un volume d'affaires de 160 milliards de dollars dans le monde et emploie environ 1,5 million de personnes (4) . Cette industrie mature est en fort développement avec un déplacement de la valeur, de l’amont vers l’aval. Les grands modes de traitement des déchets incluent la mise en décharge, l’incinération, le recyclage et le compostage. Les pourcentages recyclés restent néanmoins faibles surtout lorsque mesurés sur des industries en fort développement comme le plastique ; ces taux de pénétration modestes offrent donc un potentiel de développement et de création d’entreprise important. En France, la création de Paprec en 1994 à partir d’activités – non stratégiques - de grands groupes et son essor illustre de l’importance de l’économie circulaire surtout compte tenu de l’essor des villes et des règles environnementales en durcissement constant
  • 27. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 27 Focus sur le recyclage des matériaux organiques : taille modeste et potentiel de croissance Le traitement des déchets organiques liquides est une industrie en devenir ; elle représente un potentiel de croissance important pour les nouveaux entrants surtout au regard des nouvelles législations environnementales dont la dépollution des sols et des eaux. En effet, les groupes industriels, chimiques, pharmaceutiques ou pétroliers sont soumis à des objectifs de valorisation par traitement des déchets organiques. C’est ainsi que se sont développées des entreprises – souvent par « spin off » ou par mise à disposition de brevets – autour des technologies d’oxydation hydrothermale. La société Innoveox (lauréat IE-Club 2012) est un bon exemple de créateur de valeur dans ce secteur avec le développement d’une technologie reposant sur des brevets du CNRS permettant le traitement in-situ des déchets organiques et ce en environnement nucléaire, pétrolier, pharmaceutique ou chimique. Des démonstrateurs sont en cours d’exploitation avec des acteurs de la chimie et du raffinage pétrolier. (6) Référence : Extrait de l’institut ESI publié en 2013 L’oxydation hydrothermale (6)
  • 28. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 28   LA  PROPOSITION  DE  L’IE-­‐CLUB  POUR  LA  VALORISATION  DE  L’EAU,  DE  L’AIR  ET  DE   L’  ECONOMIE  CIRCULAIRE   Développer une filière d’excellence en incitant les acteurs industriels et tertiaires fortement consommateurs à « produire à travers une économie circulaire ». Ce cycle vertueux s’accompagnant d’incitation grâce à des « Certificats d’Energie du Circulaire » (terme proposé en s’inspirant du Certificat d’Economie d’Energie mis en place par la loi n˚2005-781) permettant de transformer, à moindre coût, dans des plages horaires bonifiées leurs ressources premières. Cette incitation fera bénéficier à notre industrie d’un avantage compétitif permettant de « transformer localement et à meilleurs coûts ».En effet, les coûts de l’énergie en France sont concurrentiels ; cette mesure vise à orienter vers les industries qui bénéficient de certificats d’énergie du circulaire les meilleurs tarifs, l’initiative visant à augmenter l’attractivité à produire localement. L’IE-Club souhaite que nous mettions en place les conditions pour une filière d’excellence de l’industrie et du tertiaire, éco-responsable et ce, dans le cadre des opportunités offertes par la transition énergétique « Inciter les acteurs de l’industrie et des services éco- responsables et fortement consommateurs, à produire à travers une économie circulaire »
  • 29. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 29 C L’IT  AU  SERVICE  DE  NOS  ENERGIES • Le réseau intelligent– « Smart Grid », les technologies et IT d’optimisation et de gestion du réseau • Le stockage – les technologies et IT permettant d’emmagasiner l’énergie pour une utilisation ultérieure • Le« Green Cloud » au service de nos énergies – les solutions software et hardware permettant d’apporter des services à tous les métiers autour de l’énergie Focus sur le réseau intelligent: L’IT, vecteur d’optimisation du «Smart Grid » Le « Smart Grid » est une initiative majeure car permettant d’intégrer énergies renouvelables, effacement, stockage, efficacité et optimisation énergétiques permettant le développement des villes intelligentes de demain. Au-delà des initiatives médiatisées et symbolique tel que Masdar (Abu Dhabi) ou autres, la France a un projet ambitieux – qu’il convient d’« accélérer » compte tenu de son rôle moteur pour le développement de nos ITs – c’est le Réseau Intelligent. Le réseau est donc « dopé » avec, au cœur du réseau, le remplacement du compteur actuel par un compteur intelligent. Initiative pour l’innovation, les grands groupes énergétiques (EDF, Veolia…), les équipementiers (Schneider Electric ou Alcatel Lucent…), les pôles de compétitivité (Systemic, Capenergies…) sont positionnés pour participer, avec des ITs et Green Companies (Watteco – lauréat IE-Club 2012, compteur Linky…), d’abord à des démonstrateurs puis à des mises en œuvre. Les entreprises IT - Best of Breed - ont une opportunité de marché importante car les services à apporter sont importants allant de l’optimisation des compteurs (Watteco) à la gestion des big data, la gestion de l’effacement, la gestion et conseil à la consommation, M2M (machine to machine) et les capteurs de mesure… Compte tenu du foisonnement de thématiques à forte valeur ajoutée, il convient de citer: Avob, Watteco, Webdyn, pvsoft, Ijenko (partenaire de Bouygues Telecom Initiatives). Cette initiative, compte tenu de l’ampleur de la transformation de nos réseaux, est un catalyseur de croissance majeur pour le secteur de l’IT au service de la Green Economy (7) Reference : Etude de l’institut Pick Research publiée en 2011
  • 30. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 30 Focus sur le stockage énergétique : Challenges et Opportunités L’optimisation du stockage est un des grands challenges technologiques des énergies en général et des renouvelables en particulier. Les technologies les plus développées regroupent : - Le système de transfert d’énergie par pompage (STEP), système présent au cœur de la majorité des systèmes en place ; - Le stockage par air comprimé qui est peu développé en France ; - Les systèmes à base de Lithium-Ion représentant un espoir important compte tenu de la portabilité et des taux de décharge faibles ; - Enfin d’autres technologies sont en cours de développement. Parmi les entreprises best-of-breed travaillant sur des solutions dans ce secteur : La société McPhy développe des solutions de stockage pour le marché des énergies renouvelables ;Freemens travaille sur la performance des batteries lithium- ionet vise le marché des véhicules électriques. L’opportunité autour du stockage est le développement de solutions pour les énergies renouvelables et l’éco-mobilité. (8) Reference : Coopeoliennes, article publié en 2010 Central de stockage type STEP (8)
  • 31. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 31   LA  PROPOSITION  DE  L’IE-­‐CLUB  POUR  LE  DEVELOPPEMENT  DE  L’IT  AU  SERVICE  DE   NOS  ENERGIES  :  «  LE  GREEN  CLOUD  »   Nous proposons de développer le « Green Cloud »au service de l’écosystème énergétique ; c’est-à-dire, créer un écosystème numérique, permettant une interopérabilité des « IT Solutions » des grands enjeux énergétiques : Les sociétés de la « Green Economy» auront accès à des solutions intégrées développées sur le Cloud. Cette initiative convergera naturellement vers une IT infrastructure pour les énergies renouvelables, le transport, le stockage énergétique et les bâtiments Verts. Par un leadership dans la définition des normes, accès aux pôles de compétitivité et partenariat avec les grands groupes, le « Green Cloud » sera l’écosystème de l’innovation des « IT Companies » au service de la « Green Economy » « Le Green Cloud sera l’écosystème de l’innovation des IT Companies au service de la Green Economy »
  • 32. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 32 D L’EFFICACITE  ENERGETIQUE   • L’efficacité Thermique – l’efficacité passive des matériaux • Les bâtiments verts – l’efficacité active et passive des bâtiments • L’efficacité des Réseaux – la réduction des déperditions du réseau • Les matériaux éco-générant – les matériaux combinant les efficacités actives et passives Focus sur l’efficacité Thermique La performance énergétique des bâtiments dépend à la fois de la consommation primaire (chauffage, éclairage, …) et de l’inertie thermique liées au bâti (matériaux, énergie renouvelable). Dans les bâtiments antérieurs à 1975, la consommation d’énergie primaire est estimée à 365 kWh/m 2 /an. Or, la règlementation thermique 2012 (RT 2012) fixe un objectif à 50 kWh/m 2 /an pour la construction neuve. Le durcissement de la règlementation est une grande opportunité pour réduire la consommation tout en faisant émerger des leaders européens dans ce secteur (au delà des acteurs traditionnels, la société espagnole Uralita est un exemple de croissance entrepreneurial avec un outil industriel européen dont Français). L’efficacité thermique est complémentaire au développement des énergies renouvelables comme l’énergie solaire (thermique et photovoltaïque) et au stockage énergétique. Ces trois vecteurs sont les conditions nécessaires et suffisantes pour atteindre un objectif de consommation négative, c’est à dire, une production supérieure à la consommation (bâtiment à énergie positive : BEPOS). (9) Reference : Etude de l’institut Green Univers publiée en janvier 2013
  • 33. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 33 Focus sur le rôle du législateur Le bâtiment est responsable d’un « grand quart » de la consommation d’énergie primaire dans la plupart des pays qui ont mis en place des statistiques et mesures. Au niveau de la France, le législateur à un rôle important dans le développement de l’efficacité énergétique et plusieurs dispositifs encouragent financièrement entreprises et particuliers. Les certificats d’économie d’énergie (CEE) :Très développés et encouragés par le législateur, producteurs et consommateurs s’acquittent de leurs obligations en fournissant des certificats en subventionnant des programmes d’efficacité énergétique. Le diagnostic de performances énergétiques : Cet outil mis en place en 2006 permet de mesurer les travaux d’économie d’énergie à réaliser. Le contrat de performance énergétique : Permet de garantir contractuellement l’atteinte d’un niveau de performance énergétique. Ces mesures d’aides fiscales ont fluctué au rythme de la promulgation des décrets. Néanmoins, la nouvelle règlementation thermique (RT 2012), en durcissant les standards énergétiques, a dynamisé le marché de l’efficacité. La prochaine étape d’efficacité énergétique (bâtiments à énergie positive – BEPOS) permettra le développement de solutions, actives et passives (10) Reference : Gaia Réalisation 2013 (11) Reference : Rapport du World Business Council for Sustainable Development Efficacité énergétique (10)
  • 34. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 34   LA  PROPOSITION  DE  L’IE-­‐CLUB  POUR  L’EFFICACITE  ENERGETIQUE     Dans le cadre des priorités de l’efficacité énergétique, nous favorisons le développement de partenariat entre des sociétés développant des solutions d’énergies renouvelables avec des entreprises développant des matériaux éco-générant dans le cadre de cluster d’efficacité énergétique. Cette filière et d’autres choisies permettront à nos PME innovantes, pôles de compétitivité et grands groupes de développer leurs partenariats dans le « Green Exchange ». L’environnement « Green Exchange » permettra une meilleure collaboration européenne des acteurs dont nos PME innovantes pour la mise en œuvre de solutions collaboratives au service de l’efficacité énergétique « Nous favorisons le développement de partenariat entre des sociétés développant des solutions d’énergies renouvelables avec des entreprises développant des matériaux éco- générant dans le cadre de cluster d’efficacité énergétique. Nous appelons ce mode de collaboration, le Green Exchange »
  • 35. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 35 E LES  INFRASTRUCTURES  DE  TRANSPORT   • L’éco-mobilité – le transport par véhicule propre • L’infrastructure– l’accompagnement par la fourniture d’énergie au véhicule Focus sur l’infrastructure : Libérer les verrous – l’Infrastructure Ouverte L’éco-mobilité est une tendance lourde, même si son poids reste anecdotique en terme de chiffre d’affaire (< 2 % au niveau mondial par rapport au parc conventionnel). Si l’hybride poursuit sont envol, le véhicule électrique fait face aux enjeux d’infrastructure et d’autonomie des batteries. Les réseaux d’auto-partage poursuivent leur maillage et 50 villes de France proposent désormais des voitures électriques contre 23 en 2009. Selon une étude de Frost and Sullivan, l’auto-partage, qui compte aujourd’hui environ 50 millions de véhicules dans le monde, en concernera 10 fois plus en 2020. L’enjeu de la « libération des verrous » est double : Développer, à l’instar des systèmes tels que Autolib’, l’infrastructure permettant au plus grand nombre d’accéder à un véhicule écologique et … standardiser l’infrastructure d’alimentation des véhicules. Compte tenu la position forte de la France dans ce domaine (voir graphique), nous pourrons jouer un rôle majeur dans la définition des normes et standards permettant le développement de services connexes et donc créer des opportunités pour nos PME innovantes. En effet, la borne intelligente permettra de développer les solutions d’alimentation, de stockage, d’accès à l’information, de big data… in fine, nous pensons que le développement de cette infrastructure est une opportunité de développement de services par nos sociétés de l’IT et Green Economy (12) Référence : Etude de l’institut Green Univers publiée en janvier 2013
  • 36. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 36   LA  PROPOSITIONS  DE  L’IE-­‐CLUB  POUR  L’INFRASTRUCTURE  DE  TRANSPORT     Mettre en place l’architecture et les normes permettant d’alimenter en énergie et services innovants associés, l’infrastructure de transport de demain. La bataille de la transition énergétique doit – aussi – se penser au niveau de projets mettant en place les services associés innovants dans cette infrastructure. Développer autour de l’infrastructure de transport un écosystème de solutions « drivées » par les solutions d’alimentation énergétique, de stockage d’énergie renouvelable, d’accès à l’information contextuelle, de big data avec des composantes sociales, comportementales et commerciales… créera la grande opportunité pour nos PME innovantes au service de la « Green Economy » « Développer un écosystème de solutions dans l’infrastructure de transport : L’innovation de nos PME au service de la Green Economy»
  • 37. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 37 F LA  FERTILISATION  CROISEE  PAR  LA  GREEN  ECONOMY  DES  SERVICES  ET  INDUSTRIES   • La nouvelle vague d’outils de production – une production éco-responsable • L’éco-transformation des Industries et des Services - par les Green ITs Focus sur l’éco-transformation des Industries et Services Dans une bataille à la compétitivité, la production éco-responsable est un vecteur de différentiation pour nos industries et services. La Green Economy (à travers l’économie circulaire, l’utilisation des énergies renouvelables, la production et consommation locale) permet de labéliser ces acteurs en leur donnant accès à une bonification de l’énergie, gage de compétitivité accrue. Nous préconisons donc, à travers des certificats d’énergies du circulaire (proposition de l’IE-Club) et un comportement éco-citoyen, de récompenser les entreprises exemplaires. Focus sur le« Green Cloud » Le « Cloud » permet un développement IT avec une forte interopérabilité entre les solutions. Le « Green Cloud » - c’est à dire des solutions pour les grands sujets énergétiques : gérer et optimiser la production, gérer les réseaux, gérer la facturation des services…- permettra d’aborder les challenges du stockage, de l’effacement, de l’efficacité et de l’économie circulaire des industries et des services. Ces outils, mis en place par nos PME innovantes, apporteront le catalyseur nécessaire aux grandes entreprises. Nous appelons cela, la « fertilisation croisée par le Green Cloud des services et industries»
  • 38. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 38   LA  PROPOSITION  DE  L’IE-­‐CLUB  POUR  LA  FERTILISATION  CROISEE     Nous avons pensé le « Green Cloud » en catalyseur de croissance: pour accéder à des solutions pour la gestion énergétique, la gestion des réseaux, l’optimisation de la production, la facturation des services, cet environnement permettra une nouvelle efficacité énergétique développée par les PME innovantes au service des acteurs traditionnels des services et des industries. Le développement de ce « Green Cloud » représente une opportunité double : Une démarche de compétitivité pour les grands acteurs des services et des industries grâce à une utilisation stratégique de l’efficacité énergétique. Une opportunité de marché pour les PME innovantes à travers le développement du « Green Cloud » pour l’optimisation des services énergétiques « Une utilisation stratégique de l’efficacité énergétique. Une opportunité de marché pour les PME innovantes à travers le développement du « Green Cloud » pour l’optimisation des services énergétiques»
  • 39. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 39 LES   6   PROPOSITIONS   DE   L’IE-­‐CLUB   ET   «  ZOOM  »   SUR   LES   OBJETS   CONNECTES   POUR   UNE  CROISSANCE  INNOVANTE  DANS  :   • Les Energies Renouvelables «Favoriser et inciter à une production… Consommée localement» • La valorisation de l’eau, de l’air et de l’Economie Circulaire « Inciter les acteurs de l’industrie et des services éco- responsables et fortement consommateurs, à produire à travers une économie circulaire » • L’IT au service de nos energies « Le Green Cloud sera l’écosystème de l’innovation des IT Companies au service de la Green Economy» • L’efficacité énergétique « Nous favorisons le développement de partenariat entre des sociétés développant des solutions d’énergies renouvelables avec des entreprises développant des matériaux éco-générant dans le cadre de cluster d’efficacité énergétique. Nous appelons ce mode de collaboration, le Green Exchange » • Les infrastructures de Transport « Développer un écosystème de solutions dans l’infrastructure de transport : L’innovation de nos PME au service de la Green Economy» • La fertilisation croisée « Une utilisation stratégique de l’efficacité énergétique. Une opportunité de marché pour les PME innovantes à travers le développement du « Green Cloud » pour l’optimisation des services énergétiques» Zoom sur les objets connectés dans la « Green Economy » « Favoriser les Clusters d’innovation entre les PME innovantes éditrices des technologies « objets » et les acteurs de la Green Economy»  
  • 40. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 40 REFERENCES     • Etude de Xerfi, Institut d'études économiques privé: Marché mondial des énergies renouvelable (Novembre 2011) www.xerfi.fr • Quatorzième Inventaire réalisé par Observ’ER, l’observatoire des énergies renouvelable: La production d’électricité d’origine renouvelable dans le monde (2013) www.energies-renouvelables.org • Site de statistiques mondiales en temps réel : écologie, pollution, démographie… www.planetoscope.com • Etude de solarpraxis, fournisseurs de services dans le domaine de l’énergie renouvelable • Alternatives Economiques, magasine Français traitant les questions économiques et sociales dans le monde (2012) www.alternatives-economiques.fr • Etude d’ESI, Institut d’étude sur le marché environnemental (2013) www.esi.info • Etude de PickResearch, entreprise de conseil qui fournit une analyse approfondie des marchés mondiaux de technologie propre (2011) www.smart-grid.tmcnet.com • Coopeoliennes, site d’information sur les innovations dans le domaine de l’énergie renouvelable (2010) www.coopeoliennes.free.fr • Etude de l’institut Green Univers, Panorama des Cleantech en France en 2013 et 2014 • Rapport du World Business Council for Sustainable Developpment (WBCSD) www.wbcsd.org
  • 41. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 41 SOCIETES,   PROJETS   ET   POLES   DE   COMPETITIVITE     ANALYSES   OU   REFERENCES   DANS   LE   CADRE  DE  NOTRE  LIVRE  BLANC     • Alcatel Lucent (France) • Alfileo (France) • Autolib’ – Groupe Bolloré (France) • Avob (France) • Bouygues Telecom Initiatives (France) • Capenergies (Pôle de compétitivité - France) • EDF (France) • Freemens (France) • G2 Mobility (France) • Incitat Environnement (France) • Infinidrive (Projet de R&D entre La Poste et ERDF pour la conception d’un environnement de recharge pour les flottes électriques) • Innoveox (France) • Linky (France) • Ijenko (France) • Masdar (Abu Dhabi) • Matooma (France) • McPhy (France) • NTF-Energy (France) • Paprec (France) • Pvsoft (France) • Schneider Electric (France) • Systemic (Pôle de compétitivité - France) • Ubiant (France) • UpOwa (France) • Uralita (Espagne) • Veolia Environnement (France) • Watteco (France) • WattGo (France) • Webdyn (France)
  • 42. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 42 L’IE-­‐CLUB  REMERCIE:     Le comité de rédaction Maurice Khawam–Président NTF Energy et l'équipe de rédaction Rayan Achkar – Élève-Ingénieur Christophe Cusson – Directeur des Financements Structurés Bruno Dufau – Directeur Technique Mélissa Ouf – Responsable Technique Fabrizio Delage Paganini – Consultant Innovation Globale & Energétique Le comité d'Organisation de l'événement « Rencontres de l’IE-Club autour de la Green Economy » 4 ème édition des Rencontres de l’IE-Club autour de la Green Economy - Nouveaux Business et Fertilisation Croisée – le 26 Juin 2013 Maurice Khawam - NTF Energy, Chairman de l'IE-Club Dominique Agrech - Xange Capital, Vice-président de l’IE-Club Fréderic Desclos - CCIP, Membre exécutif de l’IE-Club En partenariat avec : Le club Cleantech de l'AFIC (www.afic.asso.fr) L’échangeur de la CCIP (www.cci-paris-idf.fr) 5 ème édition des Rencontres de l’IE-Club autour de la Green Economy - Objets Connectés et Opportunités créées par les Cleantech – le 9 Avril 2014 Maurice Khawam - NTF Energy, Chairman de l'IE-Club Dominique Agrech - Xange Capital, Vice-président de l’IE-Club Fréderic Desclos - CCIP, Membre exécutif de l’IE-Club En partenariat avec : Le club Cleantech de l'AFIC (www.afic.asso.fr) L’échangeur de la CCIP (www.cci-paris-idf.fr) L’association Cleantuesday Paris (www.cleantuesdayparis.fr) GreenUnivers (http://www.greenunivers.com) 6 ème édition des Rencontres de l’IE-Club autour de la Green Economy - Cleantech : Innovation et Execution – le 8 Avril 2015 Maurice Khawam - NTF Energy, Chairman de l'IE-Club Dominique Agrech - Xange Capital, Vice-président de l’IE-Club Fréderic Desclos - CCIP, Membre exécutif de l’IE-Club En partenariat avec : Le club Cleantech de l'AFIC (www.afic.asso.fr) L’échangeur de la CCIP (www.cci-paris-idf.fr) L’association Cleantuesday Paris (www.cleantuesdayparis.fr) GreenUnivers (http://www.greenunivers.com)
  • 43. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 43 Le comité de Coordination des "Livre Blanc de l'IE-Club" Le livre Blanc est un ouvrage de prospective et de réflexion. Les idées, analyses, observations présentées dans cet ouvrage reflètent une réflexion prospective du Comité de rédaction et n’engagent pas l’IE-Club, ses membres et/ou les entités et organisations associées à l’IE-Club. Ainsi, la responsabilité de l’IE-Club ne saurait être engagée sur la base de cet écrit. Les intervenants dans le cadre de la 6e édition de l’évènement « Cleantech : Innovation et Exécution » le 8 Avril 2015 Les membres du comité exécutif de l'IE-Club pour leur implication et soutien
  • 44. 6 Propositions de l’IE-Club pour une Croissance Innovante de la Green Economy Copyright IE-CLUB Juin 2013 à Avril 2015 – tous droits réservés 44