Les résistances à la médiation

2 634 vues

Publié le

Lors de sa conférence, M. Arnaud Stimec, maître de conférences à l’Université de Nantes et médiateur, a fait le bilan des différentes formes de résistance qu'un médiateur peut rencontrer pour l'implantation des PRD et de la médiation.

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Les résistances à la médiation

  1. 1. LES RESISTANCES A LA MEDIATION
  2. 2. Et avant de parler de résistances : pourquoi aller en médiation ? [les motivations supposées] - Rapidité, confidentialité, efficacité, liberté, préserver la relation... Qu'est-ce qui fait y aller vraiment ? [les motivations effectives] - la preuve sociale et l'information - le hasard (voire l'erreur... ) ... ou la nécessité (la pression du contexte)
  3. 3. <ul><li>DEUX GRANDES CATEGORIES DE RESISTANCES </li></ul><ul><li>Les résistances « système », ce qui empêche d'envisager la médiation en général </li></ul><ul><li>Les résistances individuelles, ce qui empêche d'accepter la médiation en particulier </li></ul>
  4. 4. <ul><li>I – Les résistances « système » & les prescripteurs </li></ul><ul><li>Histoire des RP (relation contractuelle / politique) </li></ul><ul><li>Culture </li></ul><ul><li>Système légal – institutionnel </li></ul><ul><ul><li>Représentativité </li></ul></ul><ul><li>Constitutionnalité du droit de grève... </li></ul><ul><li>Magistrats </li></ul><ul><li>Le manque de preuve sociale : les vecteurs du développement de la médiation </li></ul>
  5. 5. <ul><li>Considérer les différents acteurs dans le système : </li></ul><ul><li>Les prescripteurs (avocats, psychologues, médecin du travail...) </li></ul><ul><li>Les décideurs (dirigeants, syndicats, DRH...) </li></ul><ul><li>Les payeurs (entreprise, collectivité, justice ou autre fonds publics...) </li></ul><ul><li>... </li></ul><ul><li>Les bénéficiaires et le risque du « bonheur de force » => savoir entendre les résistances individuelles </li></ul>
  6. 6. <ul><li>II – Les résistances individuelles & les utilisateurs </li></ul><ul><li>- De bonnes raisons de résister </li></ul><ul><li>- De mauvaises raisons d'accepter (profiter d'un comportement agressif; sanctionner / punir; utilisation tactique de la médiation; faire plaisir à...) </li></ul><ul><li>- Négociation et congruence du médiateur... </li></ul><ul><li>- Le mûrissement => trois facteurs (l'impasse, la porte de sortie, le deuil – l'acceptation) </li></ul>
  7. 7. 15 Résistances courantes... et comment les traiter <ul><li>1) La négation des faits allégués </li></ul><ul><li>2) Le refus de faire face (de nouveau) à la situation </li></ul><ul><li>3) L'existence de bénéfices secondaires dans le conflit </li></ul>
  8. 8. 4) Les pièges de l'escalade conflictuelle (… et le mûrissement) 5) Le rejet de l'image de soi renvoyée par la proposition de médiation 6) Le rejet de l'autre partie 7) Les conflits internes
  9. 9. 8) La crainte vis à vis du (contre-)pouvoir que représente la médiation 9) Les effets traumatiques résiduels 10) La préférence pour un autre mode de règlement 11) La négation des institutions
  10. 10. 12) L'utilisation tactique de la médiation par l'autre partie 13) L'influence des tiers 14) La perception du conflit à un niveau plus large ou au contraire moins large 15) Le désir de garder le conflit dans un cercle privé

×