SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  31
CAS 23 : MARQUE ET INSIGHT.
1
SYNTHESE
L’insight est un levier psychologique préexistant dans l’esprit des
gens, connu et compréhensible, un problème ou un dilemme repéré,
pas toujours résolu. Une fois mis en avant par le discours de la
marque, il apparaît comme une solution, une réponse, une
proposition, un parti-pris juste, évident, attractif.
Si toutes les campagnes et les démarches en marketing ou en
communication ne reposent pas sur des « insights » forts, les grandes
réussites sont souvent la résultante d’une telle recherche.
Cette sorte de « solution lumineuse », ou de levier pour résoudre un
questionnement, est à la base de nombreux succès… Plusieurs sont
évoqués dans ce cas global pour démontrer son universalité.
2
What is an Insight?
Insight is not something that consumers never knew before. That would
be knowledge not insight. It’s not data or fact about your brand that
you want to tell. Oddly enough, Insight is something that everyone
already knows. Insight comes to life when it’s told in such a
captivating way that makes consumers stop and say “hmm, I
thought I was the only who felt like that”. That’s why we laugh when
see the way that insight is projected with humor, why we get goose
bumps when insight is projected with inspiration and why we cry when
the insight comes alive through real-life drama.
3
L’INSIGHT, DEFINITION
• « Un insight (ou un insight consommateur) est la perception par le consommateur d'un
problème ou d'un dilemme irrésolu, sur la catégorie de produits où la marque opère. De
tels points de vue peuvent fournir des approches pour développer de nouveaux produits
et/ou pour concevoir une stratégie publicitaire » (Sources : Le Publicitor – Edition N°7).
• « L’insight désigne le temps fort de la solution, le moment où la compréhension du
problème ouvre un nouveau champ d’investigation et d’actions possibles. Il en va
de même pour un vrai insight en marketing et en communication : un faisceau de
signes auquel on parvient à donner à un moment (l’insight) un éclairage nouveau.
L’insight ce ne sont donc pas les signes eux-mêmes, c’est cet éclairage nouveau. Il
n’apparaît pas au détour d’un commentaire, verbalisé par le consommateur, il est plutôt
ce qui donne un sens à ses remarques, ce qui les sous-tend » (Sources :
http://www.eggstrategies.com/blog)
• « Confronté à un insight négatif, le bénéfice produit prend toute sa dimension : il comble
un manque. Et plus ce dernier sera important, plus l'insight sera puissant. Le couple
insight / bénéfice pourrait aisément se renommer : mise en évidence d’un manque /
réparation de ce manque. Ce faisant, le marketing devient narratif : il raconte une
histoire, certes brève, mais une histoire quand même » (Sources : http://marketing
isdead.blogspirit.com).
4
1
L’insight en communication est un levier
psychologique que l’on recherche pour
solutionner le problème, parce qu’il rencontre la
compréhension et l’adhésion des publics. On
proposera une solution, une orientation, une
affirmation, qui va rencontrer l’adhésion du
public comme une « chose allant de soi ».
5
2.
Tout insight part de l’écoute, de l’analyse, de la
compréhension du consommateur ou du client, de
son environnement, de ses idées et de ses goûts,
de ses habitudes et ses tics, ses « petites
manières » et ses points de vue (sans jugement de
valeur). Cette recherche permet de repérer un
« déclencheur », central dans le processus de
conviction/séduction/connivence.
6
US SCHOOL OF MUSIC
7
8
US SCHOOL OF MUSIC
• Malgré le caractère quasi « préhistorique » de cette annonce datant de 1925, il faut se
souvenir qu’elle est considérée comme l’une des plus efficaces dans l’histoire de la
publicité, classée dans tous les « tops » et les hit parades des meilleures campagnes.
• Ce qui donne sa puissance à cette annonce, destinée à vendre des cours par
correspondance, c’est la capacité à comprendre les individus, leurs sentiments et
réflexes. Dans ce déséquilibre entre la foule et l’individu, la sympathie comme l’empathie
vont vers ce pianiste hésitant. Il va à sa perte mais soudain, lorsqu’il joue, il va étonner
les uns et être naturellement admiré par tous les autres. C’est cette assurance presque
secrète, provenant d’une belle compréhension de l’esprit humain, qui explique le succès
de cette campagne.
• On est confronté à un insight remarquable : l’être humain connait ces situations
d’opposition entre les phases négatives et positives. Ce qui transforme ces deux
moments, c’est l’apprentissage de la méthode commercialisée. C’est elle qui solutionne ce
dilemme entre le drame et la réussite, entre l’ignorance et la connaissance, entre le
regard moqueur des autres puis admiratif (il suffit de se souvenir d’oraux réussis).
9
US SCHOOL OF MUSIC
• Le créatif a trouvé le levier sensible qui va emporter l’adhésion globale (ressenti,
compréhension, mémorisation, désir d’acquisition) : la compréhension du rapport des
gens à l’échec et à la réussite, de la tension fréquente lorsque le drame devient réussite
par un intermédiaire, ici la méthode (ce principe fonctionne fréquemment dans la vente
des produits de beauté, d’amaigrissement, de sports, le téléshopping…).
• L’insight joue son rôle à la perfection. En découvrant la tension puissante entre le regard
des autres et sa propre assurance (« others esteem » et « self esteem »), en positionnant
dans l’esprit des gens cette méthode comme la garantie de transformer le doute apparent
en réussite, la création bénéficie d’un impact exceptionnel parce qu’elle parle à l’esprit
des individus, à leur vécu, à leurs sentiments.
• Dans un insight rien n’est étranger. Ce n’est pas un axe innovant mais une problématique
vécue ou connue, un questionnement repéré et qui peut se révéler impliquant.
• Comme le commentait Advertising Age : « This famous headline is voted by many
copywriters as the best of the best. Adage, a marketing history reference resource said this
headline is “arguably, the 20th century’s most successful” results-oriented mail-order copy.
10
Qu’est ce que communiquer sinon choisir
une voie vertueuse et donc efficace :
1. Parler des gens, de leur vie, de
leurs attentes, de leurs envies, de leurs
espoirs ou de leurs problèmes.
2. Raconter des histoires qui vont
passionner, étonner, interpeller, parfois
choquer ou faire rire.
3. S’adresser avec complicité, avec
une manière naturelle, non cachée, sur
la base d’une relation claire et affichée.
4. Ne jamais oublier la complexité
de la communication : il faut que
le lecteur, dans ce cas, puisse voir,
ressentir, comprendre, retenir et agir.
11
RENAULT ESPACE
12
13
RENAULT ESPACE
• La campagne lancée en 1998 par Renault, puis déclinée par la suite sur différents médias
au cours d’une décennie, est remarquable par la qualité de son exécution et, surtout, par
un insight remarquable.
• Dans une société plus urbanisée (avec les transports urbains aux heures de pointe ou les
embouteillages comme symboles forts, les appartements petits et qui ne correspondent
pas à des modes de vie qui consomment plus), dans un monde de plus en plus peuplé
(avec des risques largement exploités par les médias), dans une vie professionnelle qui
permet de moins en moins de profiter d’un certain « territoire à soi », disposer de plus
d’espace, dans la réalité ou l’imaginaire, est un avantage exceptionnel.
• Cette problématique de l’espace n’est pas seulement palpable, matérielle. Elle est aussi
psychologique (la liberté de mouvement, le bien-être apporté par le temps disponible, le
principe du « more time x more space = less stress »). C’est cela l’excellent insight
exploité par Renault, une problématique connue des clients et qui se reconnaissent dans
ce questionnement et dont la réponse apparait, alors, comme une évidence.
14
RENAULT ESPACE
• La notion d’espace attachée à ce modèle, dont la réussite repose depuis longtemps sur la
liberté de mouvement dans la voiture, sur cet espace purement physique, prend soudain
une plus grande, plus belle, plus forte ampleur.
• Renault n’offre pas qu’une réponse technique. Il magnifie sa position : celui qui apporte
les solutions au-delà des performances techniques, donnant un sens plus spectaculaire à
ce qu’il est. La notion de luxe est d’autant plus pertinente qu’elle correspond à une
problématique de positionnement. En conséquence, l’espace est effectivement ce qui
détermine dans l’imaginaire collectif la richesse, la réussite, la liberté.
• Campagne plusieurs fois primée, reconnue pour son efficacité, elle trouve sa force et son
efficience dans sa très bonne compréhension de la psychologie de ses clients potentiels,
allant au-delà du désir du produit lui-même et dotant ce dernier d’une réponse
symbolique très puissante à des questionnements ou des désirs humains bien compris et
bien ressentis par ses clients.
15
Stratégies 6/2/1998 : « Cela faisait longtemps qu'une campagne automobile n'avait
pas épaté son monde : L'Espace, avec sa signature «Et si le vrai luxe c'était l'Espace»,
et ce visuel irréel, époustouflant, ont de quoi interpeller le lecteur. Jamais la
collaboration entre Publicis et Renault n'a offert pareille production, originale,
audacieuse, sensible ».
16
17
18
THE ECONOMIST
19
20
THE ECONOMIST
• Depuis de nombreuses années, le magazine économique anglais The Economist construit
sa communication sur l’exceptionnelle utilité de le lire. Il est une référence pour les
chefs d’entreprise, les grands décideurs et les cadres supérieurs, mais il doit conquérir
de nouveaux lecteurs, ne pas s’enfermer. Point de grande intelligence dans un tel choix
stratégique, mais la campagne est remarquable d’emblée par l’utilisation depuis des
années des éléments formels d’identification de la marque. The Economist c’est une
typographie et un code reconnu, le rouge.
• Plutôt que d’imposer une vérité en partant de soi, en s’affirmant comme indispensable,
plutôt que d’affirmer les avantages à le lire de manière directe (« devenez expert »), le
magazine part de l’individu, du lecteur potentiel, qui se pose toujours la même question:
« oui ou non est-ce que cela vaut le coup d’acheter ce magazine là »?
• La réponse tranchante apportée par le titre, et convaincante au vu de ses ventes et de sa
réputation, consiste à partir du « manque », de ce qui peut se passer si le cadre ne lit
pas le magazine, des risques qu’il peut encourir, des erreurs potentielles, des silences
handicapants que le ridicule peut créer.
21
THE ECONOMIST
• En analysant de manière remarquable la psychologie du client (en l’occurrence de
l’hésitant et non du convaincu), le titre apparaît comme intéressant parce qu’il devient la
solution à des problèmes vécus, qui peuvent l’être, qui sont connus et repérés, qui ont pu
arriver à d’autres. En semant ainsi le doute à partir du vécu réel ou fantasmatique
du cadre, The Economist apparaît effectivement comme une solution solide, dans
tous les cas rassurante.
• Attention! L’insight ne consiste pas à faire peur, à menacer… On souligne avec légèreté et
humour un risque potentiel, le rire permettant de faire mieux passer ce qui peut
apparaître comme un très grave danger pour le futur professionnel du lecteur cadre. On
est dans une forme « d’understatement », de sous entendus très en vogue dans la culture
et la communication britannique et qui permet de « faire passer » plus aisément un
message finalement dramatique et contraignant.
• La grande idée : partir de cette dramatique évidence que peut être amené à se poser tout
cadre dans sa vie « mais de quoi je vais avoir l’air » (…si je ne sais pas, si je n’ai pas de
conversation, si je ne suis pas l’actualité…).
22
23
24
JET TOURS
25
JET TOURS
• Ce qui est évident est parfois non perçu par le professionnel. On cherche loin pour éviter
de rester au premier degré. Mais parfois, l’analyse des comportements et des attentes des
individus fait émerger un insight, dont le caractère évident se conjugue avec son
importance, dans la réalité quotidienne comme dans les dimensions psychologiques ou
émotionnelles les plus impliquantes.
• Le monde du travail (ou de sa quête…) semble plus difficile, contraignant, omniprésent
(ne serait-ce que par les nouveaux outils, mails et portables, qui font disparaitre de plus
en plus la frontière entre les sphères professionnelles et personnelles) et donc créant un
stress lourd et permanent.
• Le monde du loisir, en particulier celui des vacances et des voyages, est de plus en plus
présent dans la vie des gens, dans les magazines et les émissions télévisuelles, sur
Internet avec la démultiplication des sites (bonnes affaires, achats de dernière minute…).
Alors que les campagnes de communication se divisent en deux grandes familles qui
occupent le terrain, celui du rêve et de l’ailleurs, celui du prix et donc de l’immédiat, Jet
Tours choisit de revenir à l’essentiel pour l’individu. On peut tout rater dans sa vie
désormais, sauf ses vacances.
26
JET TOURS
• « Pourtant, les vacances sont au cœur des préoccupations de chacun, on consacre du temps
au processus de réservation, on y implique toute la famille » affirmait alors la directrice
générale de Jet Tours, en présentant cette nouvelle campagne dont l’impact venait de
l’évidence largement acceptée par tous « On peut tout rater sauf ses vacances ».
• La marque a compris et amplifié de manière tellement exagérée la problématique
(l’essentialité des vacances… par-dessus tout), qu’elle devenait intéressante, attractive,
justifiée, pour les clients et les prospects.
• L’insight n’est donc jamais une problématique explicitée en tant que telle… Il faut
« tordre » la question afin de la rendre attractive et pas uniquement compréhensive
(d’autant qu’un très bon insight apparaît vite comme quelque chose de logique, de
familier, de clair). L’art de le rendre efficace repose sur la capacité de décalage,
d’amplification et d’exagération ou de dramatisation.
27
28
SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE
• AAKER, David A. et BIEL, Alexander L. (ed.). Brand equity and advertising: Advertising's role in building
strong brands. Psychology Press, 1993.
• DU PLESSIS, Erik. The advertised mind: groundbreaking insights into how our brains respond to
advertising. Buy now from Kogan Page, 2005.
• ZALTMAN, Gerald et COULTER, Robin Higie. Seeing the voice of the customer: Metaphor-based
advertising research. Journal of advertising research, 1995, vol. 35, no 4, p. 35-51.
• HACKLEY, Chris. From consumer insight to advertising strategy: the account planner’s integrative role
in creative advertising development. Marketing intelligence & planning, 2003, vol. 21, no 7, p. 446-
452.
• LAURENT, François. Études marketing: des études de marché au consumer insight. Pearson Education
France, 2006.
• DEGON, Renaud. L'insight au coeur de la publicite emotionnelle. Une reponse au consommateur dual.
Revue française du marketing, 2003, no 192, p. 59.
• RIOU, Nicolas. Marketing anatomy: Les nouvelles tendances du marketing passées au scanner. Editions
Eyrolles, 2011.
29
SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE
• KAPFERER, Jean-Noel. The new strategic brand management: Advanced insights and strategic thinking.
Buy now from Kogan Page, 2012.
• SHUILING, I. et KAPFERER, J. N. Executive Insights: real differences between local and international
brands: strategic implications for international marketers. Journal of International Marketing, 2004,
vol. 12, no 4, p. 97-112.
• TILL, Brian D., BAACK, Daniel, et WATERMAN, Brian. Strategic brand association maps: developing
brand insight. Journal of Product & Brand Management, 2011, vol. 20, no 2, p. 92-100.
• BIEL, Alexander L. Discovering brand magic: the hardness of the softer side of branding. International
Journal of Advertising, 1997, vol. 16, no 3, p. 199-210.
• L'insight consommateur... cet "illustre inconnu« : http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-
marches/marketing/221140636/linsight-consommateur-cet-illustre-inconnu
30
Ces slides ont été réalisés dans le cadre du
projet IONIS Brand Culture.
Pour découvrir l'intégralité des cas étudiés,
rendez-vous sur : www.ionisbrandculture.com.

Contenu connexe

Tendances

Le Marketing
Le MarketingLe Marketing
Le Marketing
Ben Fayza
 

Tendances (20)

Campagne publicitaire de La Pasta S.A
Campagne publicitaire de La Pasta S.ACampagne publicitaire de La Pasta S.A
Campagne publicitaire de La Pasta S.A
 
Annales corrigees de marketing et communication 2017 2018.
Annales  corrigees de marketing et communication 2017 2018.Annales  corrigees de marketing et communication 2017 2018.
Annales corrigees de marketing et communication 2017 2018.
 
Marketing d'Influence
Marketing d'InfluenceMarketing d'Influence
Marketing d'Influence
 
Etude de cas : stratégie de communication de Nike
Etude de cas : stratégie de communication de NikeEtude de cas : stratégie de communication de Nike
Etude de cas : stratégie de communication de Nike
 
La pub
La pubLa pub
La pub
 
Comment créer son identité de marque
Comment créer son identité de marqueComment créer son identité de marque
Comment créer son identité de marque
 
Le Marketing
Le MarketingLe Marketing
Le Marketing
 
Plan de communication d'un produit
Plan de communication d'un produitPlan de communication d'un produit
Plan de communication d'un produit
 
cours sur la publicité
cours sur la publicitécours sur la publicité
cours sur la publicité
 
Plan Stratégie Marketing digitale
Plan Stratégie Marketing digitalePlan Stratégie Marketing digitale
Plan Stratégie Marketing digitale
 
Brand Content Strategy
Brand Content StrategyBrand Content Strategy
Brand Content Strategy
 
Communication interne entreprise
Communication interne entrepriseCommunication interne entreprise
Communication interne entreprise
 
Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE
Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE
Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE
 
Communication institutionnelle
Communication institutionnelleCommunication institutionnelle
Communication institutionnelle
 
L'experience client
L'experience clientL'experience client
L'experience client
 
Mémoire Professionnel - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...
Mémoire Professionnel  - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...Mémoire Professionnel  - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...
Mémoire Professionnel - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...
 
NUMA - Stratégie de communication
NUMA - Stratégie de communicationNUMA - Stratégie de communication
NUMA - Stratégie de communication
 
Etude de cas : nouvelle stratégie digitale pour "Ma Compagnie"
Etude de cas : nouvelle stratégie digitale pour "Ma Compagnie"Etude de cas : nouvelle stratégie digitale pour "Ma Compagnie"
Etude de cas : nouvelle stratégie digitale pour "Ma Compagnie"
 
Etude de cas & Plan d'action commerciale_Nicolas Leconte.pdf
Etude de cas & Plan d'action commerciale_Nicolas Leconte.pdfEtude de cas & Plan d'action commerciale_Nicolas Leconte.pdf
Etude de cas & Plan d'action commerciale_Nicolas Leconte.pdf
 
Modèle de Business Plan : Startups & Entrepreneurs
Modèle de Business Plan : Startups & Entrepreneurs Modèle de Business Plan : Startups & Entrepreneurs
Modèle de Business Plan : Startups & Entrepreneurs
 

Similaire à La campagne Insight

[fra] Employer le Consumer insight dans la publicite'
[fra] Employer le Consumer insight dans la publicite'[fra] Employer le Consumer insight dans la publicite'
[fra] Employer le Consumer insight dans la publicite'
giulio bonini
 
Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...
  Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...  Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...
Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...
Agence LIMITE
 
PréSentation Sg Mission Handicap 25 Fev
PréSentation Sg Mission Handicap 25 FevPréSentation Sg Mission Handicap 25 Fev
PréSentation Sg Mission Handicap 25 Fev
Signlighter
 

Similaire à La campagne Insight (20)

Marque et insight
Marque et insightMarque et insight
Marque et insight
 
Un siècle de méthodologie publicitaire
Un siècle de méthodologie publicitaireUn siècle de méthodologie publicitaire
Un siècle de méthodologie publicitaire
 
MAGCOM #6
MAGCOM #6MAGCOM #6
MAGCOM #6
 
L'idée forte
L'idée forte L'idée forte
L'idée forte
 
Mardis du marketing comment produire des contenus efficaces - présentation tmc
Mardis du marketing   comment produire des contenus efficaces - présentation tmcMardis du marketing   comment produire des contenus efficaces - présentation tmc
Mardis du marketing comment produire des contenus efficaces - présentation tmc
 
Mardis du marketing comment produire des contenus efficaces - présentation tmc
Mardis du marketing   comment produire des contenus efficaces - présentation tmcMardis du marketing   comment produire des contenus efficaces - présentation tmc
Mardis du marketing comment produire des contenus efficaces - présentation tmc
 
Marque et évènementialisation
Marque et évènementialisationMarque et évènementialisation
Marque et évènementialisation
 
Manifeste pour le marketing de demain
Manifeste pour le marketing de demainManifeste pour le marketing de demain
Manifeste pour le marketing de demain
 
Manifeste ADETEM pour le marketing de demain
Manifeste ADETEM pour le marketing de demainManifeste ADETEM pour le marketing de demain
Manifeste ADETEM pour le marketing de demain
 
Newsletter Impact n°9
Newsletter Impact n°9Newsletter Impact n°9
Newsletter Impact n°9
 
L’éloge de la simplicité
L’éloge de la simplicitéL’éloge de la simplicité
L’éloge de la simplicité
 
Kantar insights #2 def
Kantar insights #2 defKantar insights #2 def
Kantar insights #2 def
 
[fra] Employer le Consumer insight dans la publicite'
[fra] Employer le Consumer insight dans la publicite'[fra] Employer le Consumer insight dans la publicite'
[fra] Employer le Consumer insight dans la publicite'
 
Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...
  Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...  Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...
Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...
 
La veille de Red Guy du 05.04.2012 : Le mediaplanning
La veille de Red Guy du 05.04.2012 : Le mediaplanningLa veille de Red Guy du 05.04.2012 : Le mediaplanning
La veille de Red Guy du 05.04.2012 : Le mediaplanning
 
Quel retail dans un monde horizontal ?
Quel retail dans un monde horizontal ?Quel retail dans un monde horizontal ?
Quel retail dans un monde horizontal ?
 
PréSentation Sg Mission Handicap 25 Fev
PréSentation Sg Mission Handicap 25 FevPréSentation Sg Mission Handicap 25 Fev
PréSentation Sg Mission Handicap 25 Fev
 
Piloter sa marque en période d'incertitude (suite)
Piloter sa marque en période d'incertitude (suite)Piloter sa marque en période d'incertitude (suite)
Piloter sa marque en période d'incertitude (suite)
 
Cours sur le buzz marketing
Cours sur le buzz marketingCours sur le buzz marketing
Cours sur le buzz marketing
 
Baromètre HootSuite - Visionary - ADETEM
Baromètre HootSuite - Visionary - ADETEMBaromètre HootSuite - Visionary - ADETEM
Baromètre HootSuite - Visionary - ADETEM
 

Plus de IONIS Education Group

Plus de IONIS Education Group (20)

Cas 75 - Nescafé
Cas 75 - NescaféCas 75 - Nescafé
Cas 75 - Nescafé
 
Cas 74 : Hemès
Cas 74 : HemèsCas 74 : Hemès
Cas 74 : Hemès
 
Cas 72 : Nutella
Cas 72 : NutellaCas 72 : Nutella
Cas 72 : Nutella
 
Cas 73 - HP Hype gallery
Cas 73 - HP Hype galleryCas 73 - HP Hype gallery
Cas 73 - HP Hype gallery
 
Cas N°71 - Altoids
Cas N°71 - AltoidsCas N°71 - Altoids
Cas N°71 - Altoids
 
Cas 69 - Pespi Challenge
Cas 69 - Pespi ChallengeCas 69 - Pespi Challenge
Cas 69 - Pespi Challenge
 
Cas 68 - Old Spice
Cas 68 - Old SpiceCas 68 - Old Spice
Cas 68 - Old Spice
 
Cas 67 - Coca Cola The pause that refreshes
Cas 67 - Coca Cola The pause that refreshesCas 67 - Coca Cola The pause that refreshes
Cas 67 - Coca Cola The pause that refreshes
 
Cas 66 - Le calendrier Pirelli
Cas 66 - Le calendrier PirelliCas 66 - Le calendrier Pirelli
Cas 66 - Le calendrier Pirelli
 
Cas 65 : Abercrombie and Fitch
Cas 65 :  Abercrombie and FitchCas 65 :  Abercrombie and Fitch
Cas 65 : Abercrombie and Fitch
 
Cas 64 : Les adieux de Carambar
Cas 64 : Les adieux de CarambarCas 64 : Les adieux de Carambar
Cas 64 : Les adieux de Carambar
 
Louis Vuitton : l’art du voyage
Louis Vuitton  : l’art du voyageLouis Vuitton  : l’art du voyage
Louis Vuitton : l’art du voyage
 
Cas 62 - Le lobbying "le cas de la NRA"
Cas 62 - Le lobbying "le cas de la NRA"Cas 62 - Le lobbying "le cas de la NRA"
Cas 62 - Le lobbying "le cas de la NRA"
 
Cas 61 - Les fruits et légumes moches d'Intermarché
Cas 61 - Les fruits et légumes moches d'IntermarchéCas 61 - Les fruits et légumes moches d'Intermarché
Cas 61 - Les fruits et légumes moches d'Intermarché
 
Beats
BeatsBeats
Beats
 
Amnesty International
Amnesty InternationalAmnesty International
Amnesty International
 
Intel Inside
Intel InsideIntel Inside
Intel Inside
 
Les règles d’or de l’affichage
Les règles d’or de l’affichageLes règles d’or de l’affichage
Les règles d’or de l’affichage
 
Don’t mess with Texas
Don’t mess with TexasDon’t mess with Texas
Don’t mess with Texas
 
Le renouveau d’Oasis
Le renouveau d’OasisLe renouveau d’Oasis
Le renouveau d’Oasis
 

Dernier

Dernier (14)

GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste AuditExemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 

La campagne Insight

  • 1. CAS 23 : MARQUE ET INSIGHT. 1
  • 2. SYNTHESE L’insight est un levier psychologique préexistant dans l’esprit des gens, connu et compréhensible, un problème ou un dilemme repéré, pas toujours résolu. Une fois mis en avant par le discours de la marque, il apparaît comme une solution, une réponse, une proposition, un parti-pris juste, évident, attractif. Si toutes les campagnes et les démarches en marketing ou en communication ne reposent pas sur des « insights » forts, les grandes réussites sont souvent la résultante d’une telle recherche. Cette sorte de « solution lumineuse », ou de levier pour résoudre un questionnement, est à la base de nombreux succès… Plusieurs sont évoqués dans ce cas global pour démontrer son universalité. 2
  • 3. What is an Insight? Insight is not something that consumers never knew before. That would be knowledge not insight. It’s not data or fact about your brand that you want to tell. Oddly enough, Insight is something that everyone already knows. Insight comes to life when it’s told in such a captivating way that makes consumers stop and say “hmm, I thought I was the only who felt like that”. That’s why we laugh when see the way that insight is projected with humor, why we get goose bumps when insight is projected with inspiration and why we cry when the insight comes alive through real-life drama. 3
  • 4. L’INSIGHT, DEFINITION • « Un insight (ou un insight consommateur) est la perception par le consommateur d'un problème ou d'un dilemme irrésolu, sur la catégorie de produits où la marque opère. De tels points de vue peuvent fournir des approches pour développer de nouveaux produits et/ou pour concevoir une stratégie publicitaire » (Sources : Le Publicitor – Edition N°7). • « L’insight désigne le temps fort de la solution, le moment où la compréhension du problème ouvre un nouveau champ d’investigation et d’actions possibles. Il en va de même pour un vrai insight en marketing et en communication : un faisceau de signes auquel on parvient à donner à un moment (l’insight) un éclairage nouveau. L’insight ce ne sont donc pas les signes eux-mêmes, c’est cet éclairage nouveau. Il n’apparaît pas au détour d’un commentaire, verbalisé par le consommateur, il est plutôt ce qui donne un sens à ses remarques, ce qui les sous-tend » (Sources : http://www.eggstrategies.com/blog) • « Confronté à un insight négatif, le bénéfice produit prend toute sa dimension : il comble un manque. Et plus ce dernier sera important, plus l'insight sera puissant. Le couple insight / bénéfice pourrait aisément se renommer : mise en évidence d’un manque / réparation de ce manque. Ce faisant, le marketing devient narratif : il raconte une histoire, certes brève, mais une histoire quand même » (Sources : http://marketing isdead.blogspirit.com). 4
  • 5. 1 L’insight en communication est un levier psychologique que l’on recherche pour solutionner le problème, parce qu’il rencontre la compréhension et l’adhésion des publics. On proposera une solution, une orientation, une affirmation, qui va rencontrer l’adhésion du public comme une « chose allant de soi ». 5
  • 6. 2. Tout insight part de l’écoute, de l’analyse, de la compréhension du consommateur ou du client, de son environnement, de ses idées et de ses goûts, de ses habitudes et ses tics, ses « petites manières » et ses points de vue (sans jugement de valeur). Cette recherche permet de repérer un « déclencheur », central dans le processus de conviction/séduction/connivence. 6
  • 7. US SCHOOL OF MUSIC 7
  • 8. 8
  • 9. US SCHOOL OF MUSIC • Malgré le caractère quasi « préhistorique » de cette annonce datant de 1925, il faut se souvenir qu’elle est considérée comme l’une des plus efficaces dans l’histoire de la publicité, classée dans tous les « tops » et les hit parades des meilleures campagnes. • Ce qui donne sa puissance à cette annonce, destinée à vendre des cours par correspondance, c’est la capacité à comprendre les individus, leurs sentiments et réflexes. Dans ce déséquilibre entre la foule et l’individu, la sympathie comme l’empathie vont vers ce pianiste hésitant. Il va à sa perte mais soudain, lorsqu’il joue, il va étonner les uns et être naturellement admiré par tous les autres. C’est cette assurance presque secrète, provenant d’une belle compréhension de l’esprit humain, qui explique le succès de cette campagne. • On est confronté à un insight remarquable : l’être humain connait ces situations d’opposition entre les phases négatives et positives. Ce qui transforme ces deux moments, c’est l’apprentissage de la méthode commercialisée. C’est elle qui solutionne ce dilemme entre le drame et la réussite, entre l’ignorance et la connaissance, entre le regard moqueur des autres puis admiratif (il suffit de se souvenir d’oraux réussis). 9
  • 10. US SCHOOL OF MUSIC • Le créatif a trouvé le levier sensible qui va emporter l’adhésion globale (ressenti, compréhension, mémorisation, désir d’acquisition) : la compréhension du rapport des gens à l’échec et à la réussite, de la tension fréquente lorsque le drame devient réussite par un intermédiaire, ici la méthode (ce principe fonctionne fréquemment dans la vente des produits de beauté, d’amaigrissement, de sports, le téléshopping…). • L’insight joue son rôle à la perfection. En découvrant la tension puissante entre le regard des autres et sa propre assurance (« others esteem » et « self esteem »), en positionnant dans l’esprit des gens cette méthode comme la garantie de transformer le doute apparent en réussite, la création bénéficie d’un impact exceptionnel parce qu’elle parle à l’esprit des individus, à leur vécu, à leurs sentiments. • Dans un insight rien n’est étranger. Ce n’est pas un axe innovant mais une problématique vécue ou connue, un questionnement repéré et qui peut se révéler impliquant. • Comme le commentait Advertising Age : « This famous headline is voted by many copywriters as the best of the best. Adage, a marketing history reference resource said this headline is “arguably, the 20th century’s most successful” results-oriented mail-order copy. 10
  • 11. Qu’est ce que communiquer sinon choisir une voie vertueuse et donc efficace : 1. Parler des gens, de leur vie, de leurs attentes, de leurs envies, de leurs espoirs ou de leurs problèmes. 2. Raconter des histoires qui vont passionner, étonner, interpeller, parfois choquer ou faire rire. 3. S’adresser avec complicité, avec une manière naturelle, non cachée, sur la base d’une relation claire et affichée. 4. Ne jamais oublier la complexité de la communication : il faut que le lecteur, dans ce cas, puisse voir, ressentir, comprendre, retenir et agir. 11
  • 13. 13
  • 14. RENAULT ESPACE • La campagne lancée en 1998 par Renault, puis déclinée par la suite sur différents médias au cours d’une décennie, est remarquable par la qualité de son exécution et, surtout, par un insight remarquable. • Dans une société plus urbanisée (avec les transports urbains aux heures de pointe ou les embouteillages comme symboles forts, les appartements petits et qui ne correspondent pas à des modes de vie qui consomment plus), dans un monde de plus en plus peuplé (avec des risques largement exploités par les médias), dans une vie professionnelle qui permet de moins en moins de profiter d’un certain « territoire à soi », disposer de plus d’espace, dans la réalité ou l’imaginaire, est un avantage exceptionnel. • Cette problématique de l’espace n’est pas seulement palpable, matérielle. Elle est aussi psychologique (la liberté de mouvement, le bien-être apporté par le temps disponible, le principe du « more time x more space = less stress »). C’est cela l’excellent insight exploité par Renault, une problématique connue des clients et qui se reconnaissent dans ce questionnement et dont la réponse apparait, alors, comme une évidence. 14
  • 15. RENAULT ESPACE • La notion d’espace attachée à ce modèle, dont la réussite repose depuis longtemps sur la liberté de mouvement dans la voiture, sur cet espace purement physique, prend soudain une plus grande, plus belle, plus forte ampleur. • Renault n’offre pas qu’une réponse technique. Il magnifie sa position : celui qui apporte les solutions au-delà des performances techniques, donnant un sens plus spectaculaire à ce qu’il est. La notion de luxe est d’autant plus pertinente qu’elle correspond à une problématique de positionnement. En conséquence, l’espace est effectivement ce qui détermine dans l’imaginaire collectif la richesse, la réussite, la liberté. • Campagne plusieurs fois primée, reconnue pour son efficacité, elle trouve sa force et son efficience dans sa très bonne compréhension de la psychologie de ses clients potentiels, allant au-delà du désir du produit lui-même et dotant ce dernier d’une réponse symbolique très puissante à des questionnements ou des désirs humains bien compris et bien ressentis par ses clients. 15
  • 16. Stratégies 6/2/1998 : « Cela faisait longtemps qu'une campagne automobile n'avait pas épaté son monde : L'Espace, avec sa signature «Et si le vrai luxe c'était l'Espace», et ce visuel irréel, époustouflant, ont de quoi interpeller le lecteur. Jamais la collaboration entre Publicis et Renault n'a offert pareille production, originale, audacieuse, sensible ». 16
  • 17. 17
  • 18. 18
  • 20. 20
  • 21. THE ECONOMIST • Depuis de nombreuses années, le magazine économique anglais The Economist construit sa communication sur l’exceptionnelle utilité de le lire. Il est une référence pour les chefs d’entreprise, les grands décideurs et les cadres supérieurs, mais il doit conquérir de nouveaux lecteurs, ne pas s’enfermer. Point de grande intelligence dans un tel choix stratégique, mais la campagne est remarquable d’emblée par l’utilisation depuis des années des éléments formels d’identification de la marque. The Economist c’est une typographie et un code reconnu, le rouge. • Plutôt que d’imposer une vérité en partant de soi, en s’affirmant comme indispensable, plutôt que d’affirmer les avantages à le lire de manière directe (« devenez expert »), le magazine part de l’individu, du lecteur potentiel, qui se pose toujours la même question: « oui ou non est-ce que cela vaut le coup d’acheter ce magazine là »? • La réponse tranchante apportée par le titre, et convaincante au vu de ses ventes et de sa réputation, consiste à partir du « manque », de ce qui peut se passer si le cadre ne lit pas le magazine, des risques qu’il peut encourir, des erreurs potentielles, des silences handicapants que le ridicule peut créer. 21
  • 22. THE ECONOMIST • En analysant de manière remarquable la psychologie du client (en l’occurrence de l’hésitant et non du convaincu), le titre apparaît comme intéressant parce qu’il devient la solution à des problèmes vécus, qui peuvent l’être, qui sont connus et repérés, qui ont pu arriver à d’autres. En semant ainsi le doute à partir du vécu réel ou fantasmatique du cadre, The Economist apparaît effectivement comme une solution solide, dans tous les cas rassurante. • Attention! L’insight ne consiste pas à faire peur, à menacer… On souligne avec légèreté et humour un risque potentiel, le rire permettant de faire mieux passer ce qui peut apparaître comme un très grave danger pour le futur professionnel du lecteur cadre. On est dans une forme « d’understatement », de sous entendus très en vogue dans la culture et la communication britannique et qui permet de « faire passer » plus aisément un message finalement dramatique et contraignant. • La grande idée : partir de cette dramatique évidence que peut être amené à se poser tout cadre dans sa vie « mais de quoi je vais avoir l’air » (…si je ne sais pas, si je n’ai pas de conversation, si je ne suis pas l’actualité…). 22
  • 23. 23
  • 24. 24
  • 26. JET TOURS • Ce qui est évident est parfois non perçu par le professionnel. On cherche loin pour éviter de rester au premier degré. Mais parfois, l’analyse des comportements et des attentes des individus fait émerger un insight, dont le caractère évident se conjugue avec son importance, dans la réalité quotidienne comme dans les dimensions psychologiques ou émotionnelles les plus impliquantes. • Le monde du travail (ou de sa quête…) semble plus difficile, contraignant, omniprésent (ne serait-ce que par les nouveaux outils, mails et portables, qui font disparaitre de plus en plus la frontière entre les sphères professionnelles et personnelles) et donc créant un stress lourd et permanent. • Le monde du loisir, en particulier celui des vacances et des voyages, est de plus en plus présent dans la vie des gens, dans les magazines et les émissions télévisuelles, sur Internet avec la démultiplication des sites (bonnes affaires, achats de dernière minute…). Alors que les campagnes de communication se divisent en deux grandes familles qui occupent le terrain, celui du rêve et de l’ailleurs, celui du prix et donc de l’immédiat, Jet Tours choisit de revenir à l’essentiel pour l’individu. On peut tout rater dans sa vie désormais, sauf ses vacances. 26
  • 27. JET TOURS • « Pourtant, les vacances sont au cœur des préoccupations de chacun, on consacre du temps au processus de réservation, on y implique toute la famille » affirmait alors la directrice générale de Jet Tours, en présentant cette nouvelle campagne dont l’impact venait de l’évidence largement acceptée par tous « On peut tout rater sauf ses vacances ». • La marque a compris et amplifié de manière tellement exagérée la problématique (l’essentialité des vacances… par-dessus tout), qu’elle devenait intéressante, attractive, justifiée, pour les clients et les prospects. • L’insight n’est donc jamais une problématique explicitée en tant que telle… Il faut « tordre » la question afin de la rendre attractive et pas uniquement compréhensive (d’autant qu’un très bon insight apparaît vite comme quelque chose de logique, de familier, de clair). L’art de le rendre efficace repose sur la capacité de décalage, d’amplification et d’exagération ou de dramatisation. 27
  • 28. 28
  • 29. SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE • AAKER, David A. et BIEL, Alexander L. (ed.). Brand equity and advertising: Advertising's role in building strong brands. Psychology Press, 1993. • DU PLESSIS, Erik. The advertised mind: groundbreaking insights into how our brains respond to advertising. Buy now from Kogan Page, 2005. • ZALTMAN, Gerald et COULTER, Robin Higie. Seeing the voice of the customer: Metaphor-based advertising research. Journal of advertising research, 1995, vol. 35, no 4, p. 35-51. • HACKLEY, Chris. From consumer insight to advertising strategy: the account planner’s integrative role in creative advertising development. Marketing intelligence & planning, 2003, vol. 21, no 7, p. 446- 452. • LAURENT, François. Études marketing: des études de marché au consumer insight. Pearson Education France, 2006. • DEGON, Renaud. L'insight au coeur de la publicite emotionnelle. Une reponse au consommateur dual. Revue française du marketing, 2003, no 192, p. 59. • RIOU, Nicolas. Marketing anatomy: Les nouvelles tendances du marketing passées au scanner. Editions Eyrolles, 2011. 29
  • 30. SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE • KAPFERER, Jean-Noel. The new strategic brand management: Advanced insights and strategic thinking. Buy now from Kogan Page, 2012. • SHUILING, I. et KAPFERER, J. N. Executive Insights: real differences between local and international brands: strategic implications for international marketers. Journal of International Marketing, 2004, vol. 12, no 4, p. 97-112. • TILL, Brian D., BAACK, Daniel, et WATERMAN, Brian. Strategic brand association maps: developing brand insight. Journal of Product & Brand Management, 2011, vol. 20, no 2, p. 92-100. • BIEL, Alexander L. Discovering brand magic: the hardness of the softer side of branding. International Journal of Advertising, 1997, vol. 16, no 3, p. 199-210. • L'insight consommateur... cet "illustre inconnu« : http://lecercle.lesechos.fr/entreprises- marches/marketing/221140636/linsight-consommateur-cet-illustre-inconnu 30
  • 31. Ces slides ont été réalisés dans le cadre du projet IONIS Brand Culture. Pour découvrir l'intégralité des cas étudiés, rendez-vous sur : www.ionisbrandculture.com.