Chapitre 6. Préparation et aménagement des chantiers
Chapitre 6. PREPARATION ET AMENAGEMENT DES CHANTIERS
1. Préparation d...
Chapitre 6. Préparation et aménagement des chantiers
- les délais d’exécution;
1.4. Débroussaillage et nettoyage du terrai...
Chapitre 6. Préparation et aménagement des chantiers
Après la préparation du chantier, le premier travail à faire pour l’i...
Chapitre 6. Préparation et aménagement des chantiers
périodiquement des états, en un mot tenir une certaine comptabilité d...
Chapitre 6. Préparation et aménagement des chantiers
N°
d’ordre
Date de
réception
Nom du
fournisseur
Désignation des
matér...
Chapitre 6. Préparation et aménagement des chantiers
Cette fiche doit comporter les noms des travailleurs, leurs professio...
Chapitre 6. Préparation et aménagement des chantiers
Carnet de suivi des ouvrages en béton armé
C’est pour connaître les d...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ogc6 préparation et aménagement des chantiers 1

966 vues

Publié le

organisation scientifique du chantier

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
966
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
92
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ogc6 préparation et aménagement des chantiers 1

  1. 1. Chapitre 6. Préparation et aménagement des chantiers Chapitre 6. PREPARATION ET AMENAGEMENT DES CHANTIERS 1. Préparation du chantier La préparation du chantier consiste à: - clôturer le chantier; - faire un coin sanitaire; - placer les panneaux d’indication; - débroussailler et nettoyer le terrain; - décaper la terre végétale; - niveler le terrain; - matérialiser le niveau de référence; - implanter les ouvrages. 1.1. Clôturer le chantier La clôture du chantier a pour rôle de matérialiser les limites du chantier (limites pouvant déborder en dehors du terrain dont les bornes sont bien indiquées ou matérialisées) et en même temps de sécuriser le chantier. Les limites du chantier sont fonction de l’espace environnant disponible, de la nature du chantier, de l’importance des travaux et des ouvrages environnant existants. 1.2. Faire un coin sanitaire L’installation du coin sanitaire est la première opération précédant le début des travaux. Le coin sanitaire est placé dans un coin un peu à l’écart des aires de travail et des mouvements des ouvriers et des engins. Son emplacement est indiqué sur le plan d’installation du chantier. 1.3. Placer les panneaux d’indication Il y a deux panneaux d’indication: - le panneau du permis de construire; - le panneau de chantier. 1.3.1. Le panneau de permis de construire Ce panneau est relatif à la publicité du permis de construire et doit être installé sur le chantier dès l’obtention du permis de construire. Ce panneau indique: - le nom du bénéficiaire; - la date et le numéro du permis de construire; - la nature des travaux et de l’ouvrage; - l’adresse de l’autorité où le dossier peut être consulté. 1.3.2. Le panneau de chantier Ce panneau est relatif à la publicité des divers intervenants sur le chantier (éventuellement avec leurs coordonnées), à savoir: - le maître de l’ouvrage ou le maître d’ouvrage délégué; - les sources de financement et le montant des travaux par lot; - le maître d’œuvre; - les bureaux conseil (bureau de suivi technique, bureau de contrôle); - les entreprises chargées de la réalisation de l’ouvrage par lot; 35
  2. 2. Chapitre 6. Préparation et aménagement des chantiers - les délais d’exécution; 1.4. Débroussaillage et nettoyage du terrain Cette opération consiste à: - l’enlèvement de buissons, d’arbustes, la coupe d’arbres et le désherbage; - l’arrachage des souches et des racines; - évacuation des produits en dehors du terrain; - remblayage et compactage des cavités produites par l’enlèvement des souches et des racines. 1.5. Décapage de la couche végétale Il s’agit de décaper la couche végétale sur une profondeur variant de 20 à 50 cm suivant la nature du sol du terrain. Cette opération consiste à: - enlever la couche végétale de très faible portance et les débris végétaux; - l’évacuation des terres décapées en dehors des limites de l’emprise de l’ouvrage; - la mise en dépôt des terres arables. 1.6. Niveler le terrain Après le décapage des terres végétales, on passe au nivellement du terrain par déblayage et/ou remblayage jusqu’à la formation de la plate-forme générale d’implantation des ouvrages aux côtes et pentes indiquées sur les plans. Pour les bâtiments, on demande, en général une plate-forme horizontale. Les opérations du nivellement consistent, en général: - au déblayage et transport des terres; - au remblayage des terres par couches successives d’épaisseur n’excédant pas 20 cm (10 cm pour un compactage manuel) et leur compactage jusqu’à l’obtention du degré de compactage exigé par les prescriptions techniques du marché; - le réglage, le nivellement et le talutage de la surface. 1.7. Matérialiser le niveau ± 0,00 Après le nivellement, on matérialise le niveau de référence ± 0,00, conformément aux indications des plans, par des bornes en béton parfaitement scellées dans le sol et en nombre suffisant. Pour les bâtiments, ce niveau peut être, soit le niveau du sol fini du Rez de chaussée, soit la cote du sol sous revêtement, soit un autre niveau. 1.8. Implanter les ouvrages du projet Il s’agit tout d’abord de l’implantation et du piquetage de l’emprise des plates-formes des bâtiments, des voiries et des réseaux. L’implantation des ouvrages se fait conformément aux plans d’implantation fournis par le maître d’œuvre, et, un procès-verbal de réception de l’implantation constatera l’opération. 2. Equipement des chantiers 36
  3. 3. Chapitre 6. Préparation et aménagement des chantiers Après la préparation du chantier, le premier travail à faire pour l’ingénieur, chef de chantier, est de bien équiper son chantier. De ce travail de mise en place de cet équipement dépendent le rendement et la rapidité d’exécution des différentes tâches. Equiper un chantier suppose l’approvisionner en: - matériaux et éléments de construction (agrégats, ciments, fer, bois, éléments préfabriqués, remblais, etc...); - outillages et instruments de travail (pelles, piques, truelles, niveaux, vibreurs, échafaudages, malaxeurs, etc...); - matériels de chantiers (grues, bulldozers, niveleuses, etc...); - énergie et eau (énergie électrique, gaz, solaire, ...) pour différents besoins; - main d’œuvre spécialisée (manœuvres, ouvriers qualifiés, techniciens et ingénieurs spécialisés; - placer toutes les installations provisoires de bonne marche du chantier, c’est-à-dire les postes pour travaux spécialisés (fabrication de béton, coffrage, ferraillage), les dépôts de matériaux, les magasins, les bureaux, les vestiaires, les installations sanitaires, les routes provisoires pour la circulation des engins, etc... La quantité, le nombre, la qualité, la puissance et la nature de tous ces éléments pour l’équipement du chantier sont fonction du lieu, de la qualité, de la nature et de la grandeur de la construction à réaliser, des surfaces disponibles pour le stockage et les installations provisoires, du délai imposé, du climat et de beaucoup d’autres facteurs. Ainsi, l’ingénieur chef de chantier est amené à faire les calculs suivants: - le calcul des quantités de stockage de matériaux pour éviter toute rupture dans l’exécution des travaux pour manque d’approvisionnements; - la détermination de l’outillage nécessaire et les besoins en matériels de chantier pour la bonne exécution des travaux dans les délais imposés; - le calcul des besoins en énergie, en eau, en main d’oeuvre, en installations provisoires, y compris vestiaires, sanitaires, bureaux, postes de travail, etc... 3. Aménagement des chantiers L’aménagement d’un chantier consiste à bien installer et positionner (selon les normes) tous les postes de stockage de matériaux, de fabrication et de travail, l’équipement et toutes les installations provisoires pour une meilleure exécution des travaux en évitant les déplacements inutiles, les mouvements non productifs, les accidents, la perte et la détérioration des matériaux et tout ce qui est contraire aux objectifs d’une organisation rationnelle du travail. Le chef de chantier doit, ainsi, mettre tout en oeuvre pour une meilleure organisation du chantier et coordonner les travaux des différents corps d’état pour éviter les travaux après coups, toujours onéreux et de nature à retarder l’avancement du chantier. 4. Conduite des travaux Le chef de chantier, après les travaux de préparation, d’équipements et d’aménagements du chantier, aura pour tâche principale de conduire les travaux d’exécution de l’ouvrage dans les règles de l’art. Pour mener à bien cette tâche d’organisation et de direction du chantier, le chef de chantier doit diriger, coordonner, contrôler, prendre des notes, remplir 37
  4. 4. Chapitre 6. Préparation et aménagement des chantiers périodiquement des états, en un mot tenir une certaine comptabilité de chantier comportant les pièces suivantes: - un cahier journal de chantier; - un carnet de renseignement sur les ouvriers; - un carnet de réception des plans d’exécution; - un carnet de réception des matériaux et éléments de construction; - un carnet de consommation de matériaux; - un carnet d’utilisation des équipements; - un cahier d’attachement; - un carnet des travaux en régie; - une fiche de paiement des travailleurs; - un carnet de commande de matériaux; - un carnet de rendez vous; - le rapport de chantier; - un carnet de marche des travaux; - un carnet de suivi des ouvrages en béton armé; - un carnet de menues dépenses; - la déclaration d’accidents; etc... Le cahier journal de chantier Dans ce cahier, le chef de chantier doit écrire chaque jour tout ce qui se passe sur le chantier: le nombre de travailleurs, le matériel utilisé, les quantités de matériaux consommées, les travaux exécutés, les visites, les incidents, etc.... Carnet de renseignement sur les ouvriers Le chef de chantier doit établir pour chaque ouvrier une fiche signalétique avec tous les renseignements nécessaires sur l’ouvrier: nom et prénoms; qualification; assurance; adresse; etc... En plus de la fiche signalétique, une liste de tous les travailleurs doit être tenue tous les jours. Carnet de réception des plans d’exécution Le carnet doit comporter les dates de réception avec les numéros d’ordre par arrivée sur le chantier, les dates de modification des plans, etc... Exemple de modèle Date de N° Observations relatives réception d’or- dre Titre du plan aux plans aux travaux Carnet de réception des matériaux et éléments de construction Ce carnet doit comporter les dates de réception, le nom du fournisseur, les quantités et les qualités des matériaux et éléments de construction, etc... Exemple de modèle 38
  5. 5. Chapitre 6. Préparation et aménagement des chantiers N° d’ordre Date de réception Nom du fournisseur Désignation des matériaux et éléments Classe/ca- ractéristique Quanti- tés Observations Carnet de consommation de matériaux et d’éléments de construction Ce carnet doit comporter la date, la désignation du matériau, les quantités consommées, etc... Exemple de modèle N° d’ordre Date Désignation des matériaux et éléments + classe/caractéristique Quantités consommées Travaux ciblés Observa- tions Carnet d’utilisation des équipements Ce carnet doit comporter la date, la désignation du matériel, les travaux pour lesquels le matériel a été utilisé, etc... Exemple de modèle N° d’ordre Date Désignation du matériel et équipements + classe/caractéristique Quantités Travaux ciblés Observa- tions Cahier des attachements Ce cahier comporte un relevé journalier des quantités de travaux exécutés. Les attachements servent de base pour regler les travaux. Carnet des travaux en régie Ce carnet est établit pour les travaux en régie. Il doit comporter les renseignements sur les ordres d’exécution, les détails des travaux à exécuter, le visa du maître d’œuvre, etc... Exemple de modèle Date de l’ordre (N° d’ordre de service, P.V.) N° d’ordre Détails des travaux (avec quantités, temps de réalisation, équipe) Visa du maître d’œuvre et date de contrôle Observations Fiche de paiement des travailleurs 39
  6. 6. Chapitre 6. Préparation et aménagement des chantiers Cette fiche doit comporter les noms des travailleurs, leurs professions, le mode de rémunération et le montant des salaires. Exemple de modèle N° Nom et Prénoms du travailleur Profession Mode d’évaluation du coût de la prestation Mont net à payer Emarge- ments Carnet de commande de matériaux Ce carnet comporte la nature des matériaux à commander avec leurs caractéristiques et les quantités demandées, les travaux pour lesquels les matériaux sont demandés, etc... Exemple de modèle Chantier ...................................................................................................................... Date de commande ..................................................................................................... N° Matériaux à commander Travaux Observa Désignation classe/caractéristique Quantité ciblés tions Carnet de rendez vous Tous les problèmes devant trouver leurs solutions au cours des rendez-vous de chantier avec le maître d’œuvre doivent être inscrits par le chef de chantier dans un carnet spécial. Les réponses du maître d’œuvre doivent être datées, puis, il faut noter tous les ordres verbaux et, si nécessaire, compléter cela par des croquis. Exemple de modèle Date Renseignements demandés par le chef de chantier (problèmes) Réponses du maître d’œuvre (solutions préconisées) avec date et signature du répondant Observations Rapport de chantier Le chef de chantier doit faire un rapport journalier de chantier mentionnant très succinctement tous les travaux exécutés, de même que les prévisions des besoins en matériaux et éléments de construction, les plans d’exécution nécessaires, etc... Ce rapport doit aussi comporter le nombre total d’ouvriers sur le chantier, leur nombre par spécialités, les interruptions de travail et leurs causes, les incidents et accidents de travail, les travaux exécutés en régie, etc... Carnet de marche et des travaux Ce carnet donne l’état d’avancement des différentes tâches en mentionnant, chaque fois, les dates d’exécution des différentes opérations (par exemple les dates de coulage du béton pour en déduire les dates de décoffrage pour les éléments en béton armé). Exemple de modèle Date Travaux Etat d’avancement des travaux Observations 40
  7. 7. Chapitre 6. Préparation et aménagement des chantiers Carnet de suivi des ouvrages en béton armé C’est pour connaître les dates de décoffrages des éléments en béton armé coulés sur place. Exemple de modèle Date de mise en oeuvre du béton Désignation de l’ouvrage Temps de durcissement Date de décoffrage Observations Carnet de menues dépenses Ce carnet doit comporter les menues dépenses faites par le chef de chantier pendant l’exécution des travaux. Ces dépenses sont, en général relatives au déplacement, à l’achat de matériaux et produits, à de petits travaux, aux pourboires, etc... Exemple de modèle N° Date Dépenses Motifs Observa Libellé Quantité Montant tions 41

×