SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  48
LESIONS MUSCULAIRES DU SPORTIF:
QUELLE REEDUCATION ?
T. ALLAIRE
A. ALLAIRE
P-A.DUPRE
V. BARIL
F. TASSERY
Introduction
• Les lésions musculaires intrinsèques des membres
inférieurs concernent les muscles poly-articulaires:
• Ischios-jambiers (37%)
• Quadriceps ( droit fémoral) (19%)
• Triceps sural (jumeau interne) (13%)
• Adducteurs (mono articulaire mais
rôle frénateur important) (23%)
La lésion musculaire
• Se situe à la jonction myotendineuse
• Concerne les fibres rapides (Type II)
• Survient lors d’une contraction excentrique : contraction
associée à un étirement brutal
• Se produit sur le muscle antagoniste au mouvement
• Survient plus facilement à vitesse élevée
Physiopathologie
• Les lésions musculaires touchent:
• Les fibres musculaires
• Le tissu conjonctif de soutien
• Les ramifications vasculo-nerveuses intramusculaires
Physiopathologie
• Plusieurs phases vont se
succéder du traumatisme
jusqu’à la consolidation et
surtout la récupération
fonctionnelle du muscle lésé
Classification de la lésion:
en fonction de l’examen clinique
• Traumatismes intrinsèques:
• La classification des années 1990 en
5 stades (Rodineau et Durey)est une
classification histologique mais
difficilement applicable sur le terrain
• La classification empirique des années
2000 est la plus utilisée dans le milieu
sportif+++
Classification des lésions musculaires
intrinsèques en imagerie (Brasseur: 2010)
Kinésithérapeute
• Du terrain: • Au terrain …
et après…
kinésithérapie
• 3 objectifs:
• Cicatrisation musculaire
• Cicatrisation conjonctive
• Cicatrisation de l'intimité myo-
conjonctive (recoller)
• 3 facteurs:
• Vascularisation
• Innervation
• traction
• Obtenir une cicatrisation
de qualité
• Eviter la chronicité
• Diminuer le risque de
récidive
kinésithérapie
• Principes:
• Mobilisation précoce guidée
• Adaptée à la gravité
• Orientée par la clinique+++
De la précocité du traitement dépendra le résultat fonctionnel et
l’évolution vers une cicatrice de bonne qualité ou des complications
Attitudes pratiques
sur le stade
• Erreurs à éviter:
• Poursuite de l’activité
• Massages vigoureux
• Conduite à tenir:
• Rest
• Ice
• Compression
• Elévation
Attitudes pratiques
sur le stade
• Ice:
• 3 X 20 mn par jour
• Vessie ou poche
• Protéger la peau
• Pas de cryothérapie gazeuse
en phase aigue
• Compression:
• Modérée
• 20 mn au début puis
desserrée
• Diminuer l’hématome sans
diminuer la vascularisation
• Pas nocturne
Attitudes pratiques
sur le stade
• Rest :
• Elévation:
• Diminuer la pression
sanguine sur le site lésionnel
• + mise en décharge
quelques jours:
• 1 à 2 semaines
Attitudes pratiques
au cabinet
• Erreurs à éviter :
• Massages au niveau du foyer lésionnel
• Immobilisation stricte ( thrombose, amyotrophie )
• Rééducation intense
• Test du muscle
Qu’attend le sportif
< 15 jours
45 à 90
jours
Qu’attend le sportif
Lésion intrinsèque
GRAVE
Lésion extrinsèque
?
Evolution …
• Signification de l’ecchymose
Brasseur: > 6 semaines
Qu’attend le sportif
• Evaluation du délai prévisible d’évolution:
• La durée de l’indisponibilité sportive est la première question que
pose le sportif
• Une reprise prématurée fait prendre le risque d’une récidive
• Une reprise trop tardive peut rendre impossible la réalisation d’un
calendrier sportif
• La clinique permet de prédire les délais d’évolution mais
l’imagerie vient fréquemment en renfort dans le cadre du haut
niveau
Schéma thérapeutique
• 4 phases évolutives:
• Phase inflammatoire
• Phase de cicatrisation
• Phase de récupération
• Phase de réadaptation / entraînement
Immobilisation
(Jarvinen 1976; Letho 1985)
• Augmentation du nombre de fibres
lésées
• Retarde la maturation du tissus
cicatriciel
• Orientation anarchique des fibres
• Atrophie musculaire
• Baisse de la résistance à la traction
• Diminue l’hématome initial
• Augmentation du collagène type 1
Mobilisation précoce
(Jarvinen 1976; Letho 1985)
• Augmentation des cellules inflammatoires et
capillaires
• Accélération de la résorption hématique
• Régénération musculaire plus précoce et
plus importante
• Meilleures orientation des fibres
musculaires
• Augmentation de la cicatrisation conjonctive
• Augmentation de la prolifération des
capillaires
1ère semaine
Travail excentrique
(Jarvinen 1976, 1992; Fyfe et Stanish 1992; Liu et al 1995; Proske 2004)
• Activation des cellules satellites de Mauro (Middelton; Duprey;
Boudine 2015)
• Stimulation et renforcement de l’armature conjonctive (Allbrook
1981)
• Bon alignement des fibres de collagène (Middelton; Gaugeard; Petit;
Guillermo; Widal; Bientz; Monguillo 2013)
• Renforcement à l’étirement lésionnel du complexe musculo-
tendineux (Middelton; Gaugeard; Petit; Guillermo; Widal; Bientz; Monguillo
2013)
• Activation de la synthèse prothétique responsable de ma
myofibrillogénèse permettant le recollement de l’interface
myoaponévrotique
Travail excentrique
• Adaptations mécaniques:
• Lésions myo-aponévrotiques, désinsertions, décollement:
• Action mécanique « écrasement – étirement »
• → glissement – contact plus long et plus intense des différents plans
tissulaires; recollement plus solide et plus précoce
• Fibroses anarchiques séquellaires:
• Meilleur fonctionnement mécanique par étirement – écrasement dans
l’axe mécanique du muscle
Processus de réparation
• 3 phases:
• Phase inflammatoire: J0 – J4
• Phase de reconstruction cellulaire ou phase
proliférative: J3 – J14
• Phase de remodelage: J14 – J60
D’après Ferret
Travail excentrique
• Travail excentrique
cicatriciel:
• Le plus tôt possible: J3
• + ou – isocinétique
• Faible résistance
• Vitesse basses
• Course int – moyenne - ext
• Accompagné de travail
aérobie/capillarisation
• Quadriceps –ischio-jambiers:
• Manuel ou isocinétique
• Adducteurs:
• manuel
• Flowin
• Triceps sural:
• Manuel++
• Presse++
• isocinétisme--
Renforcement excentrique
• Gain de force musculaire:
Etirements
• Etirement cicatriciel:
• Avantages:
• Remodelage protéique
• Antalgie
• Inconvénients:
• Pas de vascularisation
• Pas de gain de longueur
• Attendre J7
• Phase de rééducation:
• Gain d’amplitudes
• Point fixe distal = Etirement
insertion proximale
• Point fixe proximal = Etirement
insertion distale
Ex: lésion musculaire IJ
« Protocole Gerland (Ferret) »
• Phase de repos incontournable: 3 à 15 J suivant gravité
• Etirements passifs doux en course moyenne
• Sollicitation excentrique isocinétique en course moyenne
à vitesse très lente (cicatricielles) 5°/s
• Règle de la non douleur
• Augmentation progressive et lente: 1 critère à la fois
• Intensité:
• Vitesse:
• Amplitude:
Ex: lésion musculaire IJ
« Protocole Gerland (Ferret) »
• 15 à 20 séances – 3 par semaine
• Chaque séance est:
• Précédé d’un échauffement
• Bicyclette (10 mn – 60 W)
• Suivie d’une récupération
• Sur bicyclette ergométrique
• + étirements musculaires
• Associé à une kinésithérapie manuelle classique
Ex: lésion musculaire IJ
« Protocole Gerland (Ferret) »
• 1er jour:
• Evaluation de la FM coté sain
• Mode excentrique:
5°/s,10°/s,15°/s jusqu’à 30°/s
• Mêmes vitesses angulaires
que celles utilisées par la
suite pour la rééducation
Ex: lésion musculaire IJ
« Protocole Gerland (Ferret) »
• Isocinétique - excentrique mode cicatriciel
• 4 X 6 ou 8 rep - 45 s de repos - 3 fois / semaine (minimum)
• Vit 5°/s
• Amplitude limitée à 45% de l’amplitude max
• F= 20% à 35% de la FM du groupe musculaire homologue
• Vit 5°/s → vit 10°/s après 5 séances
• FM= 75% FM muscle homologue
• Intensification progressive des contraintes (5 à 10% par séance),
vers la course externe, vitesse jusqu’à 30°/s
Réadaptation/réentrainement
• Indispensable+++
• Après avoir récupéré force, souplesse nécessaire à un travail
musculaire efficace sans risque de récidive
• Renforcement chaine ouverte, fermées, isocinétisme concentrique ,
excentrique, pliométrie, étirements etc…
Réadaptation/réentrainement
• Reprise progressive et personnalisée évitant toute fatigue
excessive
• Réintégration du groupe lésionnel dans sa fonction
• Reprogrammation neuro-musculaire globale
• Récupération d’une bonne condition physique générale
Réadaptation/réentrainement
• Au cabinet:
• Renforcement musculaire
• Triceps sural trop souvent oublié
• Reprogrammationneuro-sensitivi-motrices
• Pliométrie
• Etirements
Réadaptation/réentrainement
• Sur le terrain:
• Travail foncier
• Travail suivant plusieurs dominantes :
• Résistance
• Vivacité
• Vitesse
• Gestes techniques spécifiques au sport
Réadaptation/réentrainement
• Sur le terrain:
• Terminer les séances par le type d’effort ayant occasionné la
blessure
Critères de reprise du sport
• Reprise de quoi ?
• Course!
• Changement de direction!
• Entrainement sans opposition!
• Entrainement avec opposition!
• Compétition!
Critères de reprise du sport
• Littérature pauvre…
• Essentiellement clinique:
• La fonction musculaire prime sur la lésion anatomique
• Absence de masse indurée palpable
• Pas de douleur
• A la palpation
• A l’étirement
• A la contraction isométrique
• Course interne
• Course moyenne
• Course externe
Critères de reprise du sport
• Imagerie insuffisante:
• Absence de lésion à l’écho ne veut pas dire reprise sportive
• Valeur indicative
Critères de reprise du sport
• Bilan isocinétique: (Queros – Ferret 2005)
• Reprise de la course:
• Absence de douleur
• FM > 70% de la FM max antérieure ou controlatérale à 30°/s
• Reprise entrainement:
• FM > 80% à 30°/s
• Compétition:
• FM > 90% à 30°/s
• Lésion IJ: (Croisier)
• IJ exc 30°/s / Q conc 240°/s +++++
• Normal = 1
• Limite inf : 0,8 - 0,9
Critères de reprise du sport
• Bilan fonctionnel:
• Aucun signe fonctionnel (marche, escalier, vélo step)
• Aucune douleur au sautillement unipodal
• Progression dans la rééducation (renforcement musculaire surtout)
• Reprogrammation de la condition physique
• Séance complète avec kiné sur le terrain
• Bilan Myotest
• Squat jump, CMJ (quadriceps)
• Stiffness (triceps sural)
Conclusion
• Le traitement correct de la pathologie musculaire avec
lésions anatomiques repose sur trois étapes essentielles:
• Soins immédiats sur le stade : R I C E
• Prise en charge efficace du blessé
médecin - kiné - entraîneur – athlète
• Remise sur le terrain de façon progressive et personnalisée
Conclusion
• Restez kinéthérapeute…
ne devenez pas supporter…
• Rééducation indispensable+++
• Précoce
• Spécifique
• Adaptée (diagnostic précis)
• Prolongée (réentrainement à l’effort)
Conclusion
• Eviter toute fatigue excessive
• Musculation et travail foncier poursuivis jusqu’à ce que le
sportif retrouve l’intégralité de ses moyens
• En isocinétisme : rapport IJ exc / Q con
Conclusion
• Prévention: Bilan de début de saison+++
• Dépistage des points faibles :
• hyperlaxité; raideurs; séquelles; troubles statiques
• Bilan isocinétique:
• Concentrique: 60°/s – 240°/s
• Excentrique: IJ 30°/s
• IJ exc 30°/s / Q conc 240°/s >1
• Education hygièno-diététique
• Education médico-sportive
• Consulter si douleur
• Respecter signaux d’alarme
• Récupération correcte des efforts
En pratique
• Consultation tardive: (2 mois)
• Après échec de repos sportif
• Après échec de prise en charge classique
• Repos seul inefficace
• Thérapies conventionnelles souvent insuffisantes
• Tout retard de prise en charge augmente le risque de
séquelle ou de récidive
• Importance du diagnostic et du traitement précoce
Conclusion
• Séquelles:
• Mollet:
• Myoaponévrotique
• Gène à la course
• Adducteurs:
• Myotendineux
• Ischio-jambiers:
• Pas de gène à la course
• Récidive
• Quadriceps
• Contusion
• Myosite ossiffiante
• Pas assez de travail
cicatriciel:
• Fascia, MTP, crochetage,
scraping…
Travail d’équipe
médecin
patient
kinésithérapeute

Contenu connexe

Tendances

conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportifconduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportifYann Gomiero
 
Dimensionnement des pannes et traverses, et pré-Dimensionnement des montants ...
Dimensionnement des pannes et traverses, et pré-Dimensionnement des montants ...Dimensionnement des pannes et traverses, et pré-Dimensionnement des montants ...
Dimensionnement des pannes et traverses, et pré-Dimensionnement des montants ...Seckou Fossar SOUANE
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- pptkillua zoldyck
 
Les fractures osseuses
Les fractures osseusesLes fractures osseuses
Les fractures osseusesdrcusse
 
5.fracturi generalitati fr
5.fracturi generalitati fr5.fracturi generalitati fr
5.fracturi generalitati frSalah Eddine
 
fractures diaphysaires des os de l'avant bras
fractures diaphysaires des os de l'avant brasfractures diaphysaires des os de l'avant bras
fractures diaphysaires des os de l'avant brasguest195328
 
Traumatologie, Terrain
Traumatologie, TerrainTraumatologie, Terrain
Traumatologie, Terrainmassyle
 
Luxationsepaule
LuxationsepauleLuxationsepaule
Luxationsepaulekadri med
 
Fractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrus
Fractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrusFractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrus
Fractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrusHamlaoui Saddek
 
40872913 formulaire-de-rdm
40872913 formulaire-de-rdm40872913 formulaire-de-rdm
40872913 formulaire-de-rdmAthanas Konin
 
Cas clinique fracture ouverte de jambe
Cas clinique fracture ouverte de jambeCas clinique fracture ouverte de jambe
Cas clinique fracture ouverte de jambeIdris Ahmed
 
Bases - Analyse des systèmes matériels
Bases - Analyse des systèmes matérielsBases - Analyse des systèmes matériels
Bases - Analyse des systèmes matérielsebugnet
 
Calcul du ferraillage d'une poutre
Calcul du ferraillage d'une poutreCalcul du ferraillage d'une poutre
Calcul du ferraillage d'une poutreNassima Bougteb 🏗
 

Tendances (20)

conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportifconduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
 
Dimensionnement des pannes et traverses, et pré-Dimensionnement des montants ...
Dimensionnement des pannes et traverses, et pré-Dimensionnement des montants ...Dimensionnement des pannes et traverses, et pré-Dimensionnement des montants ...
Dimensionnement des pannes et traverses, et pré-Dimensionnement des montants ...
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
 
Fractures 20palette
Fractures 20paletteFractures 20palette
Fractures 20palette
 
Traumato hanche
 Traumato hanche Traumato hanche
Traumato hanche
 
Les fractures osseuses
Les fractures osseusesLes fractures osseuses
Les fractures osseuses
 
5.fracturi generalitati fr
5.fracturi generalitati fr5.fracturi generalitati fr
5.fracturi generalitati fr
 
fractures diaphysaires des os de l'avant bras
fractures diaphysaires des os de l'avant brasfractures diaphysaires des os de l'avant bras
fractures diaphysaires des os de l'avant bras
 
Cours rdm
Cours rdmCours rdm
Cours rdm
 
Traumatologie, Terrain
Traumatologie, TerrainTraumatologie, Terrain
Traumatologie, Terrain
 
Document
DocumentDocument
Document
 
Chapitre 1 rdm
Chapitre 1 rdmChapitre 1 rdm
Chapitre 1 rdm
 
Résistance des Matérieaux
Résistance des Matérieaux Résistance des Matérieaux
Résistance des Matérieaux
 
Luxationsepaule
LuxationsepauleLuxationsepaule
Luxationsepaule
 
Fractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrus
Fractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrusFractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrus
Fractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrus
 
40872913 formulaire-de-rdm
40872913 formulaire-de-rdm40872913 formulaire-de-rdm
40872913 formulaire-de-rdm
 
Cas clinique fracture ouverte de jambe
Cas clinique fracture ouverte de jambeCas clinique fracture ouverte de jambe
Cas clinique fracture ouverte de jambe
 
Bases - Analyse des systèmes matériels
Bases - Analyse des systèmes matérielsBases - Analyse des systèmes matériels
Bases - Analyse des systèmes matériels
 
Calcul du ferraillage d'une poutre
Calcul du ferraillage d'une poutreCalcul du ferraillage d'une poutre
Calcul du ferraillage d'une poutre
 
Généralités sur les luxations
Généralités sur les luxationsGénéralités sur les luxations
Généralités sur les luxations
 

En vedette

Traumatismes musculaires
Traumatismes musculairesTraumatismes musculaires
Traumatismes musculairesIRMSHN276
 
LA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUE
LA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUELA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUE
LA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUECHU de Liège
 
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVREIRMSHN276
 
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMLes lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMIRMSHN276
 
Arterial supply to the shoulder and brachial plexus
Arterial supply to the shoulder and brachial plexusArterial supply to the shoulder and brachial plexus
Arterial supply to the shoulder and brachial plexusمحمد حسن
 
Fear street young adult series analysis
Fear street young adult series analysisFear street young adult series analysis
Fear street young adult series analysisAngelina Bair, MLIS
 
Barcode_for_Life_Bestuursverslag_2013
Barcode_for_Life_Bestuursverslag_2013Barcode_for_Life_Bestuursverslag_2013
Barcode_for_Life_Bestuursverslag_2013Jan Bakker
 
3000tuvungtieng anhthongdung
3000tuvungtieng anhthongdung3000tuvungtieng anhthongdung
3000tuvungtieng anhthongdungTy Luong
 
đại lý mua đồng hồ casio ở tphcm
đại lý mua đồng hồ casio ở tphcmđại lý mua đồng hồ casio ở tphcm
đại lý mua đồng hồ casio ở tphcmsydney178
 
ở đâu bán đồng hồ casio ở tphcm
ở đâu bán đồng hồ casio ở tphcmở đâu bán đồng hồ casio ở tphcm
ở đâu bán đồng hồ casio ở tphcmrashad148
 
Anatomy of bachial plexus_UTSAV
Anatomy of bachial plexus_UTSAVAnatomy of bachial plexus_UTSAV
Anatomy of bachial plexus_UTSAVUtsav Agrawal
 
Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?
Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?
Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?Erwann Le Rumeur
 
Anaphalaxis and food
Anaphalaxis and foodAnaphalaxis and food
Anaphalaxis and foodmardiney
 
10 sahabat nabi
10 sahabat nabi10 sahabat nabi
10 sahabat nabijamrah
 

En vedette (20)

Traumatismes musculaires
Traumatismes musculairesTraumatismes musculaires
Traumatismes musculaires
 
LA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUE
LA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUELA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUE
LA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUE
 
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
 
EPU 5
EPU 5EPU 5
EPU 5
 
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMLes lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
 
Nerves of thoracic limb
Nerves of thoracic limbNerves of thoracic limb
Nerves of thoracic limb
 
Arterial supply to the shoulder and brachial plexus
Arterial supply to the shoulder and brachial plexusArterial supply to the shoulder and brachial plexus
Arterial supply to the shoulder and brachial plexus
 
Fear street young adult series analysis
Fear street young adult series analysisFear street young adult series analysis
Fear street young adult series analysis
 
Barcode_for_Life_Bestuursverslag_2013
Barcode_for_Life_Bestuursverslag_2013Barcode_for_Life_Bestuursverslag_2013
Barcode_for_Life_Bestuursverslag_2013
 
Marisol pacheco actividad4.pdf
Marisol pacheco actividad4.pdfMarisol pacheco actividad4.pdf
Marisol pacheco actividad4.pdf
 
3000tuvungtieng anhthongdung
3000tuvungtieng anhthongdung3000tuvungtieng anhthongdung
3000tuvungtieng anhthongdung
 
đại lý mua đồng hồ casio ở tphcm
đại lý mua đồng hồ casio ở tphcmđại lý mua đồng hồ casio ở tphcm
đại lý mua đồng hồ casio ở tphcm
 
ở đâu bán đồng hồ casio ở tphcm
ở đâu bán đồng hồ casio ở tphcmở đâu bán đồng hồ casio ở tphcm
ở đâu bán đồng hồ casio ở tphcm
 
IUPUI EBI RSSS
IUPUI EBI RSSSIUPUI EBI RSSS
IUPUI EBI RSSS
 
Anatomy of bachial plexus_UTSAV
Anatomy of bachial plexus_UTSAVAnatomy of bachial plexus_UTSAV
Anatomy of bachial plexus_UTSAV
 
Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?
Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?
Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?
 
Anaphalaxis and food
Anaphalaxis and foodAnaphalaxis and food
Anaphalaxis and food
 
10 sahabat nabi
10 sahabat nabi10 sahabat nabi
10 sahabat nabi
 
5 s
5 s5 s
5 s
 
G.R.O.W
G.R.O.WG.R.O.W
G.R.O.W
 

Similaire à 4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE

Présentation2.pptx
Présentation2.pptxPrésentation2.pptx
Présentation2.pptxmouadbahssou
 
Chap 9 10 muscu
Chap 9 10 muscuChap 9 10 muscu
Chap 9 10 muscusebgiguere
 
Raideurs du genou : Etiologie, Classification et Traitement
Raideurs du genou : Etiologie, Classification et TraitementRaideurs du genou : Etiologie, Classification et Traitement
Raideurs du genou : Etiologie, Classification et Traitementaatrillat
 
Les Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitement
Les Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitementLes Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitement
Les Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitementaatrillat
 
Les étirements - mise au point
Les étirements - mise au pointLes étirements - mise au point
Les étirements - mise au pointIRMSHN276
 
physiotherapy for pubic or pelvic syndrome
physiotherapy for pubic or pelvic syndrome physiotherapy for pubic or pelvic syndrome
physiotherapy for pubic or pelvic syndrome Marc MICHNOWSKI
 
Approche ostéopathique des cervicalgies du rugbyman
Approche ostéopathique des cervicalgies du rugbymanApproche ostéopathique des cervicalgies du rugbyman
Approche ostéopathique des cervicalgies du rugbymanCHU de Liège
 
Prévenir et soulager les courbatures après l'effort sportif-FFA
Prévenir et soulager les courbatures après l'effort sportif-FFAPrévenir et soulager les courbatures après l'effort sportif-FFA
Prévenir et soulager les courbatures après l'effort sportif-FFALaboratoires EONA
 
Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...
Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...
Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...amfck
 
Le genou du sportif « d’âge mûr »
Le genou du sportif « d’âge mûr »Le genou du sportif « d’âge mûr »
Le genou du sportif « d’âge mûr »PierreNolot1
 
Examen clinique du patient lombalgique
Examen clinique du patient lombalgiqueExamen clinique du patient lombalgique
Examen clinique du patient lombalgiqueBenjamin NICOT
 
Les étirements, avec la spécialiste masseur kinésithérapeute yasmina belghazi
Les étirements, avec la spécialiste  masseur kinésithérapeute yasmina belghaziLes étirements, avec la spécialiste  masseur kinésithérapeute yasmina belghazi
Les étirements, avec la spécialiste masseur kinésithérapeute yasmina belghaziYasmina Belghazi
 
Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...
Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...
Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...CHU de Liège
 
Principes d’entrainement chap 6
Principes d’entrainement chap 6Principes d’entrainement chap 6
Principes d’entrainement chap 6sebgiguere
 

Similaire à 4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE (20)

Vaincre le mal de dos
Vaincre le mal de dosVaincre le mal de dos
Vaincre le mal de dos
 
14 24 mai kinés
14 24 mai kinés14 24 mai kinés
14 24 mai kinés
 
Présentation2.pptx
Présentation2.pptxPrésentation2.pptx
Présentation2.pptx
 
Chap 9 10 muscu
Chap 9 10 muscuChap 9 10 muscu
Chap 9 10 muscu
 
les accidents sportives.pdf
les accidents sportives.pdfles accidents sportives.pdf
les accidents sportives.pdf
 
Raideurs du genou : Etiologie, Classification et Traitement
Raideurs du genou : Etiologie, Classification et TraitementRaideurs du genou : Etiologie, Classification et Traitement
Raideurs du genou : Etiologie, Classification et Traitement
 
Les Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitement
Les Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitementLes Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitement
Les Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitement
 
Les étirements - mise au point
Les étirements - mise au pointLes étirements - mise au point
Les étirements - mise au point
 
physiotherapy for pubic or pelvic syndrome
physiotherapy for pubic or pelvic syndrome physiotherapy for pubic or pelvic syndrome
physiotherapy for pubic or pelvic syndrome
 
20160204 bvd arthrose et exercice ctre des ainées
20160204  bvd arthrose et exercice ctre des ainées20160204  bvd arthrose et exercice ctre des ainées
20160204 bvd arthrose et exercice ctre des ainées
 
Approche ostéopathique des cervicalgies du rugbyman
Approche ostéopathique des cervicalgies du rugbymanApproche ostéopathique des cervicalgies du rugbyman
Approche ostéopathique des cervicalgies du rugbyman
 
Prévenir et soulager les courbatures après l'effort sportif-FFA
Prévenir et soulager les courbatures après l'effort sportif-FFAPrévenir et soulager les courbatures après l'effort sportif-FFA
Prévenir et soulager les courbatures après l'effort sportif-FFA
 
Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...
Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...
Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...
 
Congrès kinésiologie 2016
Congrès kinésiologie 2016Congrès kinésiologie 2016
Congrès kinésiologie 2016
 
Le genou du sportif « d’âge mûr »
Le genou du sportif « d’âge mûr »Le genou du sportif « d’âge mûr »
Le genou du sportif « d’âge mûr »
 
Examen clinique du patient lombalgique
Examen clinique du patient lombalgiqueExamen clinique du patient lombalgique
Examen clinique du patient lombalgique
 
Les étirements, avec la spécialiste masseur kinésithérapeute yasmina belghazi
Les étirements, avec la spécialiste  masseur kinésithérapeute yasmina belghaziLes étirements, avec la spécialiste  masseur kinésithérapeute yasmina belghazi
Les étirements, avec la spécialiste masseur kinésithérapeute yasmina belghazi
 
Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...
Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...
Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...
 
Principes d’entrainement chap 6
Principes d’entrainement chap 6Principes d’entrainement chap 6
Principes d’entrainement chap 6
 
Skk éPaule 2009 Marc
Skk éPaule 2009 MarcSkk éPaule 2009 Marc
Skk éPaule 2009 Marc
 

Plus de IRMSHN276

Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...IRMSHN276
 
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...IRMSHN276
 
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifApport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifIRMSHN276
 
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...IRMSHN276
 
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...IRMSHN276
 
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...IRMSHN276
 
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHETIRMSHN276
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUEIRMSHN276
 
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhDIRMSHN276
 
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTINIRMSHN276
 
1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaireIRMSHN276
 
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETLe golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETIRMSHN276
 
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONLe Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONIRMSHN276
 
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. MouilhadeGolf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. MouilhadeIRMSHN276
 
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdfPec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdfIRMSHN276
 
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
Vo2 et vma   de la théorie à la pratiqueVo2 et vma   de la théorie à la pratique
Vo2 et vma de la théorie à la pratiqueIRMSHN276
 
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetTraitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetIRMSHN276
 
Technopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheTechnopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheIRMSHN276
 
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de logeSyndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de logeIRMSHN276
 
Sports subaquatiques
Sports subaquatiquesSports subaquatiques
Sports subaquatiquesIRMSHN276
 

Plus de IRMSHN276 (20)

Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
 
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
 
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifApport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
 
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
 
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
 
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
 
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
 
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
 
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
 
1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire
 
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETLe golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
 
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONLe Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
 
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. MouilhadeGolf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
 
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdfPec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
 
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
Vo2 et vma   de la théorie à la pratiqueVo2 et vma   de la théorie à la pratique
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
 
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetTraitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
 
Technopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheTechnopathie des sports de manche
Technopathie des sports de manche
 
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de logeSyndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
 
Sports subaquatiques
Sports subaquatiquesSports subaquatiques
Sports subaquatiques
 

Dernier

Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Aymen Masri
 
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...Khadija Moussayer
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024benj_2
 
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptxBiologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptxrababouerdighi
 
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxCHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxKawTar253413
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》rnrncn29
 
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxModule 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxOuedraogoSoumaila3
 

Dernier (7)

Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
 
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
 
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptxBiologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
 
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxCHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
 
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxModule 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
 

4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE

  • 1. LESIONS MUSCULAIRES DU SPORTIF: QUELLE REEDUCATION ? T. ALLAIRE A. ALLAIRE P-A.DUPRE V. BARIL F. TASSERY
  • 2. Introduction • Les lésions musculaires intrinsèques des membres inférieurs concernent les muscles poly-articulaires: • Ischios-jambiers (37%) • Quadriceps ( droit fémoral) (19%) • Triceps sural (jumeau interne) (13%) • Adducteurs (mono articulaire mais rôle frénateur important) (23%)
  • 3. La lésion musculaire • Se situe à la jonction myotendineuse • Concerne les fibres rapides (Type II) • Survient lors d’une contraction excentrique : contraction associée à un étirement brutal • Se produit sur le muscle antagoniste au mouvement • Survient plus facilement à vitesse élevée
  • 4. Physiopathologie • Les lésions musculaires touchent: • Les fibres musculaires • Le tissu conjonctif de soutien • Les ramifications vasculo-nerveuses intramusculaires
  • 5. Physiopathologie • Plusieurs phases vont se succéder du traumatisme jusqu’à la consolidation et surtout la récupération fonctionnelle du muscle lésé
  • 6. Classification de la lésion: en fonction de l’examen clinique • Traumatismes intrinsèques: • La classification des années 1990 en 5 stades (Rodineau et Durey)est une classification histologique mais difficilement applicable sur le terrain • La classification empirique des années 2000 est la plus utilisée dans le milieu sportif+++
  • 7. Classification des lésions musculaires intrinsèques en imagerie (Brasseur: 2010)
  • 8. Kinésithérapeute • Du terrain: • Au terrain … et après…
  • 9. kinésithérapie • 3 objectifs: • Cicatrisation musculaire • Cicatrisation conjonctive • Cicatrisation de l'intimité myo- conjonctive (recoller) • 3 facteurs: • Vascularisation • Innervation • traction • Obtenir une cicatrisation de qualité • Eviter la chronicité • Diminuer le risque de récidive
  • 10. kinésithérapie • Principes: • Mobilisation précoce guidée • Adaptée à la gravité • Orientée par la clinique+++ De la précocité du traitement dépendra le résultat fonctionnel et l’évolution vers une cicatrice de bonne qualité ou des complications
  • 11. Attitudes pratiques sur le stade • Erreurs à éviter: • Poursuite de l’activité • Massages vigoureux • Conduite à tenir: • Rest • Ice • Compression • Elévation
  • 12. Attitudes pratiques sur le stade • Ice: • 3 X 20 mn par jour • Vessie ou poche • Protéger la peau • Pas de cryothérapie gazeuse en phase aigue • Compression: • Modérée • 20 mn au début puis desserrée • Diminuer l’hématome sans diminuer la vascularisation • Pas nocturne
  • 13. Attitudes pratiques sur le stade • Rest : • Elévation: • Diminuer la pression sanguine sur le site lésionnel • + mise en décharge quelques jours: • 1 à 2 semaines
  • 14. Attitudes pratiques au cabinet • Erreurs à éviter : • Massages au niveau du foyer lésionnel • Immobilisation stricte ( thrombose, amyotrophie ) • Rééducation intense • Test du muscle
  • 15. Qu’attend le sportif < 15 jours 45 à 90 jours
  • 16. Qu’attend le sportif Lésion intrinsèque GRAVE Lésion extrinsèque ? Evolution … • Signification de l’ecchymose Brasseur: > 6 semaines
  • 17. Qu’attend le sportif • Evaluation du délai prévisible d’évolution: • La durée de l’indisponibilité sportive est la première question que pose le sportif • Une reprise prématurée fait prendre le risque d’une récidive • Une reprise trop tardive peut rendre impossible la réalisation d’un calendrier sportif • La clinique permet de prédire les délais d’évolution mais l’imagerie vient fréquemment en renfort dans le cadre du haut niveau
  • 18. Schéma thérapeutique • 4 phases évolutives: • Phase inflammatoire • Phase de cicatrisation • Phase de récupération • Phase de réadaptation / entraînement
  • 19. Immobilisation (Jarvinen 1976; Letho 1985) • Augmentation du nombre de fibres lésées • Retarde la maturation du tissus cicatriciel • Orientation anarchique des fibres • Atrophie musculaire • Baisse de la résistance à la traction • Diminue l’hématome initial • Augmentation du collagène type 1
  • 20. Mobilisation précoce (Jarvinen 1976; Letho 1985) • Augmentation des cellules inflammatoires et capillaires • Accélération de la résorption hématique • Régénération musculaire plus précoce et plus importante • Meilleures orientation des fibres musculaires • Augmentation de la cicatrisation conjonctive • Augmentation de la prolifération des capillaires 1ère semaine
  • 21. Travail excentrique (Jarvinen 1976, 1992; Fyfe et Stanish 1992; Liu et al 1995; Proske 2004) • Activation des cellules satellites de Mauro (Middelton; Duprey; Boudine 2015) • Stimulation et renforcement de l’armature conjonctive (Allbrook 1981) • Bon alignement des fibres de collagène (Middelton; Gaugeard; Petit; Guillermo; Widal; Bientz; Monguillo 2013) • Renforcement à l’étirement lésionnel du complexe musculo- tendineux (Middelton; Gaugeard; Petit; Guillermo; Widal; Bientz; Monguillo 2013) • Activation de la synthèse prothétique responsable de ma myofibrillogénèse permettant le recollement de l’interface myoaponévrotique
  • 22. Travail excentrique • Adaptations mécaniques: • Lésions myo-aponévrotiques, désinsertions, décollement: • Action mécanique « écrasement – étirement » • → glissement – contact plus long et plus intense des différents plans tissulaires; recollement plus solide et plus précoce • Fibroses anarchiques séquellaires: • Meilleur fonctionnement mécanique par étirement – écrasement dans l’axe mécanique du muscle
  • 23. Processus de réparation • 3 phases: • Phase inflammatoire: J0 – J4 • Phase de reconstruction cellulaire ou phase proliférative: J3 – J14 • Phase de remodelage: J14 – J60
  • 25. Travail excentrique • Travail excentrique cicatriciel: • Le plus tôt possible: J3 • + ou – isocinétique • Faible résistance • Vitesse basses • Course int – moyenne - ext • Accompagné de travail aérobie/capillarisation • Quadriceps –ischio-jambiers: • Manuel ou isocinétique • Adducteurs: • manuel • Flowin • Triceps sural: • Manuel++ • Presse++ • isocinétisme--
  • 26. Renforcement excentrique • Gain de force musculaire:
  • 27. Etirements • Etirement cicatriciel: • Avantages: • Remodelage protéique • Antalgie • Inconvénients: • Pas de vascularisation • Pas de gain de longueur • Attendre J7 • Phase de rééducation: • Gain d’amplitudes • Point fixe distal = Etirement insertion proximale • Point fixe proximal = Etirement insertion distale
  • 28. Ex: lésion musculaire IJ « Protocole Gerland (Ferret) » • Phase de repos incontournable: 3 à 15 J suivant gravité • Etirements passifs doux en course moyenne • Sollicitation excentrique isocinétique en course moyenne à vitesse très lente (cicatricielles) 5°/s • Règle de la non douleur • Augmentation progressive et lente: 1 critère à la fois • Intensité: • Vitesse: • Amplitude:
  • 29. Ex: lésion musculaire IJ « Protocole Gerland (Ferret) » • 15 à 20 séances – 3 par semaine • Chaque séance est: • Précédé d’un échauffement • Bicyclette (10 mn – 60 W) • Suivie d’une récupération • Sur bicyclette ergométrique • + étirements musculaires • Associé à une kinésithérapie manuelle classique
  • 30. Ex: lésion musculaire IJ « Protocole Gerland (Ferret) » • 1er jour: • Evaluation de la FM coté sain • Mode excentrique: 5°/s,10°/s,15°/s jusqu’à 30°/s • Mêmes vitesses angulaires que celles utilisées par la suite pour la rééducation
  • 31. Ex: lésion musculaire IJ « Protocole Gerland (Ferret) » • Isocinétique - excentrique mode cicatriciel • 4 X 6 ou 8 rep - 45 s de repos - 3 fois / semaine (minimum) • Vit 5°/s • Amplitude limitée à 45% de l’amplitude max • F= 20% à 35% de la FM du groupe musculaire homologue • Vit 5°/s → vit 10°/s après 5 séances • FM= 75% FM muscle homologue • Intensification progressive des contraintes (5 à 10% par séance), vers la course externe, vitesse jusqu’à 30°/s
  • 32. Réadaptation/réentrainement • Indispensable+++ • Après avoir récupéré force, souplesse nécessaire à un travail musculaire efficace sans risque de récidive • Renforcement chaine ouverte, fermées, isocinétisme concentrique , excentrique, pliométrie, étirements etc…
  • 33. Réadaptation/réentrainement • Reprise progressive et personnalisée évitant toute fatigue excessive • Réintégration du groupe lésionnel dans sa fonction • Reprogrammation neuro-musculaire globale • Récupération d’une bonne condition physique générale
  • 34. Réadaptation/réentrainement • Au cabinet: • Renforcement musculaire • Triceps sural trop souvent oublié • Reprogrammationneuro-sensitivi-motrices • Pliométrie • Etirements
  • 35. Réadaptation/réentrainement • Sur le terrain: • Travail foncier • Travail suivant plusieurs dominantes : • Résistance • Vivacité • Vitesse • Gestes techniques spécifiques au sport
  • 36. Réadaptation/réentrainement • Sur le terrain: • Terminer les séances par le type d’effort ayant occasionné la blessure
  • 37. Critères de reprise du sport • Reprise de quoi ? • Course! • Changement de direction! • Entrainement sans opposition! • Entrainement avec opposition! • Compétition!
  • 38. Critères de reprise du sport • Littérature pauvre… • Essentiellement clinique: • La fonction musculaire prime sur la lésion anatomique • Absence de masse indurée palpable • Pas de douleur • A la palpation • A l’étirement • A la contraction isométrique • Course interne • Course moyenne • Course externe
  • 39. Critères de reprise du sport • Imagerie insuffisante: • Absence de lésion à l’écho ne veut pas dire reprise sportive • Valeur indicative
  • 40. Critères de reprise du sport • Bilan isocinétique: (Queros – Ferret 2005) • Reprise de la course: • Absence de douleur • FM > 70% de la FM max antérieure ou controlatérale à 30°/s • Reprise entrainement: • FM > 80% à 30°/s • Compétition: • FM > 90% à 30°/s • Lésion IJ: (Croisier) • IJ exc 30°/s / Q conc 240°/s +++++ • Normal = 1 • Limite inf : 0,8 - 0,9
  • 41. Critères de reprise du sport • Bilan fonctionnel: • Aucun signe fonctionnel (marche, escalier, vélo step) • Aucune douleur au sautillement unipodal • Progression dans la rééducation (renforcement musculaire surtout) • Reprogrammation de la condition physique • Séance complète avec kiné sur le terrain • Bilan Myotest • Squat jump, CMJ (quadriceps) • Stiffness (triceps sural)
  • 42. Conclusion • Le traitement correct de la pathologie musculaire avec lésions anatomiques repose sur trois étapes essentielles: • Soins immédiats sur le stade : R I C E • Prise en charge efficace du blessé médecin - kiné - entraîneur – athlète • Remise sur le terrain de façon progressive et personnalisée
  • 43. Conclusion • Restez kinéthérapeute… ne devenez pas supporter… • Rééducation indispensable+++ • Précoce • Spécifique • Adaptée (diagnostic précis) • Prolongée (réentrainement à l’effort)
  • 44. Conclusion • Eviter toute fatigue excessive • Musculation et travail foncier poursuivis jusqu’à ce que le sportif retrouve l’intégralité de ses moyens • En isocinétisme : rapport IJ exc / Q con
  • 45. Conclusion • Prévention: Bilan de début de saison+++ • Dépistage des points faibles : • hyperlaxité; raideurs; séquelles; troubles statiques • Bilan isocinétique: • Concentrique: 60°/s – 240°/s • Excentrique: IJ 30°/s • IJ exc 30°/s / Q conc 240°/s >1 • Education hygièno-diététique • Education médico-sportive • Consulter si douleur • Respecter signaux d’alarme • Récupération correcte des efforts
  • 46. En pratique • Consultation tardive: (2 mois) • Après échec de repos sportif • Après échec de prise en charge classique • Repos seul inefficace • Thérapies conventionnelles souvent insuffisantes • Tout retard de prise en charge augmente le risque de séquelle ou de récidive • Importance du diagnostic et du traitement précoce
  • 47. Conclusion • Séquelles: • Mollet: • Myoaponévrotique • Gène à la course • Adducteurs: • Myotendineux • Ischio-jambiers: • Pas de gène à la course • Récidive • Quadriceps • Contusion • Myosite ossiffiante • Pas assez de travail cicatriciel: • Fascia, MTP, crochetage, scraping…