SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  39
Institut Régional de Médecine du Sport de Haute
Normandie
Dr Mehdi Roudesli
Quelques mots sur les lésions
musculaires :
 1ère cause de douleur chroniques et séquelles
fonctionnelles chez les sportifs
 Lésions aigües = 10 à 55% des
blessures des sportifs ( Y Guillodo 2012 & Jarvinen 2007)
 Délai de retour sur le terrain => > 40 jrs
 Récidive : 12 à 36% (Orchard 2001)
Définition :
 Intrinsèque -
 Extrinsèque -
Sollicitation musculaire
>capacités fonctionnelles
contraction contrariée ou
forcée
Le plus souvent en course
excentrique
Etirement musculaire
passif brutal
Physiopathologie
Muscle = système composite
 cellules musculaires / squelette fibreux
 Richement vascularisé
Zone de faiblesse = jct° muscle / tissus conjonctif
 3 zones de faiblesse :
 Jct myo-tendineuse
 Jct myo-aponevrotique / cloison centro-musculaire
 Jct myo-aponévrotique / aponévrose périmusculaire
Classification de Rodineau
 Stade 0 : Atteinte réversible de la fibre musc, sans
atteinte du tissu de soutien (qq heures)
 Stade 1 : Atteinte irréversible de quelques fibres
musc, sans atteinte du tissu conjonctif de soutien (qq
jours)
 Stade 2 : Atteinte irréversible d’un nombre réduit de
fibres musc, avec atteinte du tissu conjonctif de
soutien (10 à 15 jours)
 Stade 3 : Atteinte irréversible de nombreuses fibres
musc, avec atteinte du tissu conjonctif de soutien et
formation d’un hématome intramusculaire localisé (4
à 12 s)
 Stade 4 : Rupture partielle ou totale d’un muscle (12
à18 s)
Etude prospective sur le
pronostic de 120 lésions IJ
 3 critères péjoratifs :
 EVA initiale > 6
 Limitation lors étirement du muscle > 15°
 Douleur au quotidien > 3 jours
 Guérison > 40 jours
GUILLODO 2012
 Attitude « Conservatrice » :
 Protocole RICE
 Surveillance échographique
 Attitude « Semi-interventionnelle » :
• En plus: Ponction évacuatrice échoguidée
Les classiques
Attitude interventionnelle
 Effet fibrosant des corticoïdes
 Meyler’s Side Effects of Drugs, 15th Ed. Amsterdam: Elsevier, 2006
 infiltration de corticoïdes dans les stades
3 et 4 ne répondant pas au traitement
classique
Rodineau J, Hérisson C dans Muscle traumatique et mécanique, ed Masson, 2005
Méthode
 Critères d’inclusion:
 Désinsertion du gastrocnémien médial à
l’échographie
 Echec du traitement classique
 Echec de la ponction évacuatrice
Critères de gravité à J8
(hématome persistant)
Bouvard 2009 , CMBS Pau
méthode
 ponction précoce si épanchement échographique
 Bandage pré et post-ponction
 Repos
 Kinésithérapie
 Infiltration sous contrôle échographique de 3cc
d’Hydrocortancyl
Tennis leg- quelle PEC en 2009 ? - M.Bouvard (CBMS Pau)
Platelet-rich plasma
PRP le but :
 apporter des facteurs de croissance, par
injection dans la lésion
 Diminuer le temps de cicatrisation
tissulaire
 Améliorer qualité du nouveau tissus
 Éviter complications et récidives
 PRP dans la lésion musculaire aigue du sportif : expérience française , résultats enquête nationale 2012 .
 Y Guillodo , SFTS Grenoble 2012
En 2012 :
Questionnaire / évaluation de pratiques :
Sur 40 centres de soins ->7 réponses positives ( 228 cas
)
• uniquement des lésions musculaires majeures
• Toujours sous échographie
• injection unique / délai moyen J6 (J3 à J12)
Résultats déclarés :
• amélioration plus rapide
• Normalité du testing musculaire plus rapide
• Reprise plus précoce
• Pas de problème majeur ...
En pratique, en France …
 Hamid , Am J Sports Med. 2014
 étude randomisée
 28 lésions grade II IJ
 PRP + rééducation Vs rééducation ( 16 semaines )
 -> retour à l’activité plus rapide avec PRP

 Bubnov , Med Ultrason. 2013
 Haut niveau de preuve
 30 sportifs pro° masculins
 PRP + ttt conservateur VS ttt conservateur
 Retour activité : 10+/- 1,2 Vs 22 +/- 1,5 (p
Que dit la littérature
 Jaadouni 2013
 48 lésions traitées par PRP délai de reprise 3 fois plus
long si instauré après J9
 Andia 2015 Expert Opin Biol Ther
 Revue de littérature
 Faible niveau d’efficacité
 Mosca 2015 : Curr Rev Musculoskelet Med
Platelet-rich plasma for muscle injuries: game over or time out?
Despite the theoretical benefits of PRP to regenerate muscle tissue and speed
return to activity, there is little scientific support for this intervention. Recent
controlled clinical trial data provide minimal support for the use of PRP for the
treatment of muscle injuries. Whether PRP treatment is inherently ineffective or
the current state of science is the limiting factor remains to be determined
Notre vision des choses :
 PRP pour lésions musculaires majeures
 Sportifs de bon niveau
 Toujours sous contrôle échographique
 injection unique
 délai moyen < J15
Lésions chroniques
 Séquelles de Traumatisme endogène ou exogène
 Soit d’un accident non guéri dans les délais habituels.
 Soit d’accidents répétitifs
 Peu fréquentes si rapportées au nombre des accidents
musculaires
 Mais pose des problèmes thérapeutiques importants.
Différents types :
 Fibrose cicatricielle
 Pseudokyste hématique, Hématome organisé
 (Calcificaton intra-musculaire , ossification juxta-
periostée, thrombophlébites, récidives , hernies )
Interrogatoire > clinique
Atcd :
 lésion musculaire diagnostiquée ou suspectée
 Souvent absence ou mauvaise PEC / lésion non
documentée
Signes fonctionnels
 Douleur qui limite la reprise sportive
 Douleur sur certains gestes (toujours les mêmes )
EC : souvent pauvre
 Diagnostic échographique
Hématome enkysté ou pseudo
kyste
 Dans les suites des lésions musculaires stade
> 3 avec saignement abondant
 Diagnostic échographique:
 cavité entourée d’une paroi fibreuse épaissie
 TTT : ponction +/- infiltration
 (+/- PRP )
 Si échec : avis chir
Cicatrice fibreuse
 Processus de cicatrisation évoluant vers
la fibrose
 Longitudinale
 Anarchique
 Nodulaire
 Responsable d’adhérences ou de brides
avec son voisinage
Traitement - infiltration
 Infiltration de corticoïdes sous
contrôle échographique
 Kinésithérapie active dans les
suites
 Efficacité surtout sur cicatrices
inflammatoires
 Risque de majoration de la fibrose
(EI des corticoïdes)
Traitement – Ondes de choc
 Radiales ou focales
Traitement - LASER CO2
 Laser classe IV défocalisé
 Augmentation de la température locale
 Longueur d’onde : 10600nm
 Effets :
○ Biostimulation
○ Radiation de faible intensité
○ Stimulation synthese de collagènes et
plusieurs enzymes
○ Effet photo-thermique =>Modification de la
structure du collagene
 Couplée à la kinésithérapie
Traitement - LASER CO2
 Série de 5 sportifs de HN 2010 -2011 (
IRMSHN )
 Amélioration avec reprise du sport à
même niveau : 4 sportifs / 5
 Inconvénients : durée de traitement
 Avantages : EI et contre indications peu
nombreuses
Traitement - Chirurgie
 A proposer après échec du ttt médical
 Pas de consensus sur les délais
 Adhésiolyse au doigt
 +/- exérèse des tissus pathologiques
 À coupler à kinésithérpaie
( idem lésion musculaire stade >3 )
Pour plus tard
 Les bons tuyaux
  Consensus d’experts:
 Ponction de l’hématome
indispensable
 D’autant plus bénéfique que réalisée
dés J0
 Réitérer l’échographie +/- ponction à
J7 si échec
La mobilisation permet
normalement :
 Augmentation capillaires
 Accélération résorption hématique
 Meilleure orientation des fibres
musculaires Augmentation cicatrisation
conjonctive
 Cicatrisation musculaire)
 Régénération musculaire plus précoce
et plus importante
 Epidemiology of Muscle Injuries in
Professional Football J Ekstrand and al. Am J
Sport Med 2011
 2299 joueurs 51 équipes
 1 175 000 heures d’exposition
 2908 blessures musculaires
 Résultats
 o 53% compétition (C) et 47% entrainement
(E) o 0,6 blessure / joueur / saison ( >1 joueur
/2)
o Risque 6 fois supérieur en C
o 15 jours d’arrêt en moyenne
 Localisation
 92 % membres inférieurs (37% IJ, 23%
add, 19% Q, 13% mollet)
 o Q  60% sur membre dominant
 2/3 lésions traumatiques
 o o
 95% mécanisme indirect 5% mécanisme
direct Survenue blessure pendant match
(fin de mi-temps)
 Force excentrique IJ après 30 min de jeu
(Greig 2009)
 Récidive
 o16%
o Augmentation de la durée d’arrêt
 Résultats
 (17 vs 13 jours pour 1ère blessure)
o Pas de différence en fonction du
muscle concerné
 Ostéome musculaire
  Hématome calcifié ou myosite
ossifiante
 Saignement profond au contact
périoste osseux  Rôle massage dans
genèse
 Diagnostic: écho, RX, scintigraphie
 TTT: AINS, radiothérapie, chirurgie
 Thrombophlébites
  Douleur, repos et l’immobilisation
sans appui sont des facteurs favorisant
 RICE(Rest, Ice, Compression and
Elevation)
 POLICE(Protection, Optimal Loading,
Ice, Compression, and Elevation)
 Facteurs de récidive
 ATCD accident musculaire(Déficit
musculaire/ Reprise trop précoce)
Déséquilibre musculaire
Fatigue musculaire
Raideur musculaire( longueur
optimale lors de la production force
maximale)
Sommaire
 diagnostic
 Classification
 Imagerie
 Evolution
 Phase aigue
 2 strategies innovantes : cortico / PRP
 Phase chronique
 Approche thérapeutique
Si tout se passe bien :
 Cicatrisation
 Vascularisation :
○ Apport O2
 Innervation :
○ maturation et différenciation de la fibre musculaire
 Traction dans l’axe :
 orientation des nouvelles fibres musculaires et de
collagène
 Régénération musculaire
 Nettoyage fibres nécrotiques par cellules inflammatoires
  
 proliférations de myoblastes (cel satellites) maturation vers myofibrilles
 Formation tissu cicatriciel
 fibronectine  fibroblastes  collagène

Contenu connexe

Tendances

7.fracturi mb inf fr
7.fracturi mb inf fr7.fracturi mb inf fr
7.fracturi mb inf frSalah Eddine
 
Fracture extreminte inferieure_radius
Fracture extreminte inferieure_radiusFracture extreminte inferieure_radius
Fracture extreminte inferieure_radiusHamlaoui Saddek
 
Le manuel du généraliste 2 dermatologie
Le manuel du généraliste 2 dermatologieLe manuel du généraliste 2 dermatologie
Le manuel du généraliste 2 dermatologiedrmouheb
 
Anatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBCAnatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBCDr. Kerfah Soumia
 
Anatomie Osteologie.pptx.pdf
Anatomie Osteologie.pptx.pdfAnatomie Osteologie.pptx.pdf
Anatomie Osteologie.pptx.pdfSamiraMBasskar
 
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)SANAA TOUZAMI
 
Le kyste hydatique
Le kyste hydatiqueLe kyste hydatique
Le kyste hydatiqueS/Abdessemed
 
agressions cerebrales secondaires d'origine systemique ACSOS
agressions cerebrales secondaires d'origine systemique  ACSOSagressions cerebrales secondaires d'origine systemique  ACSOS
agressions cerebrales secondaires d'origine systemique ACSOSPatou Conrath
 
Orthopédie Traumatologie 1 / 2
Orthopédie Traumatologie 1 / 2 Orthopédie Traumatologie 1 / 2
Orthopédie Traumatologie 1 / 2 Michel Triffaux
 
Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner
Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner
Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner TheraShare
 
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)killua zoldyck
 
L'appareil locomoteur ah
L'appareil locomoteur ahL'appareil locomoteur ah
L'appareil locomoteur ahEya Nasraoui
 
Cat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive hauteCat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive hauteNisrine Bouji
 
QCM - Cholécystite aigue lithiasique
QCM - Cholécystite aigue lithiasiqueQCM - Cholécystite aigue lithiasique
QCM - Cholécystite aigue lithiasiqueDr. Abdellah Benrahou
 
Anatomie du thorax power point
Anatomie du thorax power pointAnatomie du thorax power point
Anatomie du thorax power pointRachid Marouf
 

Tendances (20)

7.fracturi mb inf fr
7.fracturi mb inf fr7.fracturi mb inf fr
7.fracturi mb inf fr
 
Cesarienne
Cesarienne Cesarienne
Cesarienne
 
Fracture extreminte inferieure_radius
Fracture extreminte inferieure_radiusFracture extreminte inferieure_radius
Fracture extreminte inferieure_radius
 
Fractures generalites
 Fractures generalites Fractures generalites
Fractures generalites
 
Le manuel du généraliste 2 dermatologie
Le manuel du généraliste 2 dermatologieLe manuel du généraliste 2 dermatologie
Le manuel du généraliste 2 dermatologie
 
Fracture de la rotule
Fracture de la rotuleFracture de la rotule
Fracture de la rotule
 
Anatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBCAnatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBC
 
Anatomie Osteologie.pptx.pdf
Anatomie Osteologie.pptx.pdfAnatomie Osteologie.pptx.pdf
Anatomie Osteologie.pptx.pdf
 
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
 
Le kyste hydatique
Le kyste hydatiqueLe kyste hydatique
Le kyste hydatique
 
agressions cerebrales secondaires d'origine systemique ACSOS
agressions cerebrales secondaires d'origine systemique  ACSOSagressions cerebrales secondaires d'origine systemique  ACSOS
agressions cerebrales secondaires d'origine systemique ACSOS
 
Luxations du coude
Luxations du coudeLuxations du coude
Luxations du coude
 
Orthopédie Traumatologie 1 / 2
Orthopédie Traumatologie 1 / 2 Orthopédie Traumatologie 1 / 2
Orthopédie Traumatologie 1 / 2
 
Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner
Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner
Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner
 
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
 
L'appareil locomoteur ah
L'appareil locomoteur ahL'appareil locomoteur ah
L'appareil locomoteur ah
 
Cat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive hauteCat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive haute
 
Traumato cheville & pied
 Traumato cheville & pied Traumato cheville & pied
Traumato cheville & pied
 
QCM - Cholécystite aigue lithiasique
QCM - Cholécystite aigue lithiasiqueQCM - Cholécystite aigue lithiasique
QCM - Cholécystite aigue lithiasique
 
Anatomie du thorax power point
Anatomie du thorax power pointAnatomie du thorax power point
Anatomie du thorax power point
 

En vedette

LA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUE
LA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUELA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUE
LA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUECHU de Liège
 
Traumatismes musculaires
Traumatismes musculairesTraumatismes musculaires
Traumatismes musculairesIRMSHN276
 
Fear street young adult series analysis
Fear street young adult series analysisFear street young adult series analysis
Fear street young adult series analysisAngelina Bair, MLIS
 
Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?
Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?
Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?Erwann Le Rumeur
 
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVREIRMSHN276
 
5 domeinen Club dNA Uit Verkoop A1 posters 1
5 domeinen Club dNA Uit Verkoop A1 posters 15 domeinen Club dNA Uit Verkoop A1 posters 1
5 domeinen Club dNA Uit Verkoop A1 posters 1Linda Ammerlaan
 
Strategic trends in digital and marketing, Ashley Friedlein, Festival of Mark...
Strategic trends in digital and marketing, Ashley Friedlein, Festival of Mark...Strategic trends in digital and marketing, Ashley Friedlein, Festival of Mark...
Strategic trends in digital and marketing, Ashley Friedlein, Festival of Mark...Ashley Friedlein
 
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...IRMSHN276
 
Vidaan logo designing company in delhi
Vidaan logo designing company in delhiVidaan logo designing company in delhi
Vidaan logo designing company in delhiNand Kishor Yadav
 
The Customer Journey, Ashley Friedlein keynote presentation, PPA Customer Dir...
The Customer Journey, Ashley Friedlein keynote presentation, PPA Customer Dir...The Customer Journey, Ashley Friedlein keynote presentation, PPA Customer Dir...
The Customer Journey, Ashley Friedlein keynote presentation, PPA Customer Dir...Ashley Friedlein
 

En vedette (17)

LA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUE
LA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUELA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUE
LA MYOSITE OSSIFIANTE POST-­‐TRAUMATIQUE
 
EPU 5
EPU 5EPU 5
EPU 5
 
Traumatismes musculaires
Traumatismes musculairesTraumatismes musculaires
Traumatismes musculaires
 
Fear street young adult series analysis
Fear street young adult series analysisFear street young adult series analysis
Fear street young adult series analysis
 
Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?
Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?
Obésité et rééducation périnéale quels objectifs ?
 
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
 
Evaluation 6
Evaluation 6Evaluation 6
Evaluation 6
 
5 domeinen Club dNA Uit Verkoop A1 posters 1
5 domeinen Club dNA Uit Verkoop A1 posters 15 domeinen Club dNA Uit Verkoop A1 posters 1
5 domeinen Club dNA Uit Verkoop A1 posters 1
 
Question 1
Question 1Question 1
Question 1
 
Strategic trends in digital and marketing, Ashley Friedlein, Festival of Mark...
Strategic trends in digital and marketing, Ashley Friedlein, Festival of Mark...Strategic trends in digital and marketing, Ashley Friedlein, Festival of Mark...
Strategic trends in digital and marketing, Ashley Friedlein, Festival of Mark...
 
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
 
Coursework eval2
Coursework eval2Coursework eval2
Coursework eval2
 
Evaluation 6
Evaluation 6Evaluation 6
Evaluation 6
 
Vidaan logo designing company in delhi
Vidaan logo designing company in delhiVidaan logo designing company in delhi
Vidaan logo designing company in delhi
 
EmaiL Parser
EmaiL ParserEmaiL Parser
EmaiL Parser
 
Smtp errors
Smtp errorsSmtp errors
Smtp errors
 
The Customer Journey, Ashley Friedlein keynote presentation, PPA Customer Dir...
The Customer Journey, Ashley Friedlein keynote presentation, PPA Customer Dir...The Customer Journey, Ashley Friedlein keynote presentation, PPA Customer Dir...
The Customer Journey, Ashley Friedlein keynote presentation, PPA Customer Dir...
 

Similaire à 5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI

Injections de plasma riche en plaquettes et sport
Injections de plasma riche en plaquettes et sportInjections de plasma riche en plaquettes et sport
Injections de plasma riche en plaquettes et sportRegenlab
 
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdfPec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdfIRMSHN276
 
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...VitamineB
 
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...IRMSHN276
 
Traitement des Lésions du Système Musculo-Squelettique par l’Association de T...
Traitement des Lésions du Système Musculo-Squelettique par l’Association de T...Traitement des Lésions du Système Musculo-Squelettique par l’Association de T...
Traitement des Lésions du Système Musculo-Squelettique par l’Association de T...Regenlab
 
Taux de complications et de révisions inacceptables après resurfaçage de hanc...
Taux de complications et de révisions inacceptables après resurfaçage de hanc...Taux de complications et de révisions inacceptables après resurfaçage de hanc...
Taux de complications et de révisions inacceptables après resurfaçage de hanc...jofdf
 
Janin PréSentation Jfk09 C
Janin PréSentation Jfk09 CJanin PréSentation Jfk09 C
Janin PréSentation Jfk09 Cguest9b25cb
 
06 Janin PréSentation Jfk09 C
06 Janin PréSentation Jfk09 C06 Janin PréSentation Jfk09 C
06 Janin PréSentation Jfk09 CPierre Trudelle
 
clasificationslesions.pdf cancer digestive
clasificationslesions.pdf cancer digestiveclasificationslesions.pdf cancer digestive
clasificationslesions.pdf cancer digestivemadiassakonate1
 
CHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZO
CHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZOCHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZO
CHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZOneurochirurgie
 
Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...
Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...
Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...amfck
 
Etude de l’impact de la cyphoplastie sur la geometrie du corps vertebral dans...
Etude de l’impact de la cyphoplastie sur la geometrie du corpsvertebral dans...Etude de l’impact de la cyphoplastie sur la geometrie du corpsvertebral dans...
Etude de l’impact de la cyphoplastie sur la geometrie du corps vertebral dans...Benjamin NICOT
 
Injections d'acide hyaluronique chez le sportif
Injections d'acide hyaluronique chez le sportifInjections d'acide hyaluronique chez le sportif
Injections d'acide hyaluronique chez le sportifYann Gomiero
 
Hallux valgus Korrektur durch Mini-Tightrope
Hallux valgus Korrektur durch Mini-TightropeHallux valgus Korrektur durch Mini-Tightrope
Hallux valgus Korrektur durch Mini-TightropeDr. med. Christian Kinast
 

Similaire à 5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI (20)

Injections de plasma riche en plaquettes et sport
Injections de plasma riche en plaquettes et sportInjections de plasma riche en plaquettes et sport
Injections de plasma riche en plaquettes et sport
 
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdfPec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
 
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
 
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
 
Aswad jfk2011
Aswad jfk2011Aswad jfk2011
Aswad jfk2011
 
Traitement des Lésions du Système Musculo-Squelettique par l’Association de T...
Traitement des Lésions du Système Musculo-Squelettique par l’Association de T...Traitement des Lésions du Système Musculo-Squelettique par l’Association de T...
Traitement des Lésions du Système Musculo-Squelettique par l’Association de T...
 
Kypho spine jack copie
Kypho spine jack   copieKypho spine jack   copie
Kypho spine jack copie
 
Taux de complications et de révisions inacceptables après resurfaçage de hanc...
Taux de complications et de révisions inacceptables après resurfaçage de hanc...Taux de complications et de révisions inacceptables après resurfaçage de hanc...
Taux de complications et de révisions inacceptables après resurfaçage de hanc...
 
Janin PréSentation Jfk09 C
Janin PréSentation Jfk09 CJanin PréSentation Jfk09 C
Janin PréSentation Jfk09 C
 
06 Janin PréSentation Jfk09 C
06 Janin PréSentation Jfk09 C06 Janin PréSentation Jfk09 C
06 Janin PréSentation Jfk09 C
 
clasificationslesions.pdf cancer digestive
clasificationslesions.pdf cancer digestiveclasificationslesions.pdf cancer digestive
clasificationslesions.pdf cancer digestive
 
CHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZO
CHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZOCHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZO
CHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZO
 
Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...
Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...
Effet de l’étirement du quadriceps dans le syndrome douloureux Femoro Patella...
 
Etude de l’impact de la cyphoplastie sur la geometrie du corps vertebral dans...
Etude de l’impact de la cyphoplastie sur la geometrie du corpsvertebral dans...Etude de l’impact de la cyphoplastie sur la geometrie du corpsvertebral dans...
Etude de l’impact de la cyphoplastie sur la geometrie du corps vertebral dans...
 
Injections d'acide hyaluronique chez le sportif
Injections d'acide hyaluronique chez le sportifInjections d'acide hyaluronique chez le sportif
Injections d'acide hyaluronique chez le sportif
 
Atelier chirurgie orthopédique
Atelier chirurgie orthopédiqueAtelier chirurgie orthopédique
Atelier chirurgie orthopédique
 
Sbihi jfk2011
Sbihi jfk2011Sbihi jfk2011
Sbihi jfk2011
 
Hallux valgus Korrektur durch Mini-Tightrope
Hallux valgus Korrektur durch Mini-TightropeHallux valgus Korrektur durch Mini-Tightrope
Hallux valgus Korrektur durch Mini-Tightrope
 
Skk éPaule 2009 Marc
Skk éPaule 2009 MarcSkk éPaule 2009 Marc
Skk éPaule 2009 Marc
 
Epaule 2009 Marc
Epaule 2009 MarcEpaule 2009 Marc
Epaule 2009 Marc
 

Plus de IRMSHN276

Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...IRMSHN276
 
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifApport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifIRMSHN276
 
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...IRMSHN276
 
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...IRMSHN276
 
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHETIRMSHN276
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUEIRMSHN276
 
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhDIRMSHN276
 
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTINIRMSHN276
 
1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaireIRMSHN276
 
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETLe golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETIRMSHN276
 
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMLes lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMIRMSHN276
 
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONLe Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONIRMSHN276
 
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. MouilhadeGolf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. MouilhadeIRMSHN276
 
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
Vo2 et vma   de la théorie à la pratiqueVo2 et vma   de la théorie à la pratique
Vo2 et vma de la théorie à la pratiqueIRMSHN276
 
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetTraitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetIRMSHN276
 
Technopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheTechnopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheIRMSHN276
 
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de logeSyndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de logeIRMSHN276
 
Sports subaquatiques
Sports subaquatiquesSports subaquatiques
Sports subaquatiquesIRMSHN276
 
Rachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glaceRachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glaceIRMSHN276
 
Quelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfantsQuelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfantsIRMSHN276
 

Plus de IRMSHN276 (20)

Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
 
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifApport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
 
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
 
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
 
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
 
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
 
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
 
1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire
 
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETLe golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
 
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMLes lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
 
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONLe Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
 
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. MouilhadeGolf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
 
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
Vo2 et vma   de la théorie à la pratiqueVo2 et vma   de la théorie à la pratique
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
 
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetTraitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
 
Technopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheTechnopathie des sports de manche
Technopathie des sports de manche
 
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de logeSyndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
 
Sports subaquatiques
Sports subaquatiquesSports subaquatiques
Sports subaquatiques
 
Rachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glaceRachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glace
 
Quelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfantsQuelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfants
 

5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI

  • 1. Institut Régional de Médecine du Sport de Haute Normandie Dr Mehdi Roudesli
  • 2. Quelques mots sur les lésions musculaires :  1ère cause de douleur chroniques et séquelles fonctionnelles chez les sportifs  Lésions aigües = 10 à 55% des blessures des sportifs ( Y Guillodo 2012 & Jarvinen 2007)  Délai de retour sur le terrain => > 40 jrs  Récidive : 12 à 36% (Orchard 2001)
  • 3. Définition :  Intrinsèque -  Extrinsèque - Sollicitation musculaire >capacités fonctionnelles contraction contrariée ou forcée Le plus souvent en course excentrique Etirement musculaire passif brutal
  • 4. Physiopathologie Muscle = système composite  cellules musculaires / squelette fibreux  Richement vascularisé Zone de faiblesse = jct° muscle / tissus conjonctif  3 zones de faiblesse :  Jct myo-tendineuse  Jct myo-aponevrotique / cloison centro-musculaire  Jct myo-aponévrotique / aponévrose périmusculaire
  • 5. Classification de Rodineau  Stade 0 : Atteinte réversible de la fibre musc, sans atteinte du tissu de soutien (qq heures)  Stade 1 : Atteinte irréversible de quelques fibres musc, sans atteinte du tissu conjonctif de soutien (qq jours)  Stade 2 : Atteinte irréversible d’un nombre réduit de fibres musc, avec atteinte du tissu conjonctif de soutien (10 à 15 jours)  Stade 3 : Atteinte irréversible de nombreuses fibres musc, avec atteinte du tissu conjonctif de soutien et formation d’un hématome intramusculaire localisé (4 à 12 s)  Stade 4 : Rupture partielle ou totale d’un muscle (12 à18 s)
  • 6.
  • 7. Etude prospective sur le pronostic de 120 lésions IJ  3 critères péjoratifs :  EVA initiale > 6  Limitation lors étirement du muscle > 15°  Douleur au quotidien > 3 jours  Guérison > 40 jours GUILLODO 2012
  • 8.
  • 9.  Attitude « Conservatrice » :  Protocole RICE  Surveillance échographique  Attitude « Semi-interventionnelle » : • En plus: Ponction évacuatrice échoguidée Les classiques
  • 10. Attitude interventionnelle  Effet fibrosant des corticoïdes  Meyler’s Side Effects of Drugs, 15th Ed. Amsterdam: Elsevier, 2006  infiltration de corticoïdes dans les stades 3 et 4 ne répondant pas au traitement classique Rodineau J, Hérisson C dans Muscle traumatique et mécanique, ed Masson, 2005
  • 11. Méthode  Critères d’inclusion:  Désinsertion du gastrocnémien médial à l’échographie  Echec du traitement classique  Echec de la ponction évacuatrice Critères de gravité à J8 (hématome persistant) Bouvard 2009 , CMBS Pau
  • 12. méthode  ponction précoce si épanchement échographique  Bandage pré et post-ponction  Repos  Kinésithérapie  Infiltration sous contrôle échographique de 3cc d’Hydrocortancyl
  • 13. Tennis leg- quelle PEC en 2009 ? - M.Bouvard (CBMS Pau)
  • 14. Platelet-rich plasma PRP le but :  apporter des facteurs de croissance, par injection dans la lésion  Diminuer le temps de cicatrisation tissulaire  Améliorer qualité du nouveau tissus  Éviter complications et récidives
  • 15.  PRP dans la lésion musculaire aigue du sportif : expérience française , résultats enquête nationale 2012 .  Y Guillodo , SFTS Grenoble 2012 En 2012 : Questionnaire / évaluation de pratiques : Sur 40 centres de soins ->7 réponses positives ( 228 cas ) • uniquement des lésions musculaires majeures • Toujours sous échographie • injection unique / délai moyen J6 (J3 à J12) Résultats déclarés : • amélioration plus rapide • Normalité du testing musculaire plus rapide • Reprise plus précoce • Pas de problème majeur ... En pratique, en France …
  • 16.  Hamid , Am J Sports Med. 2014  étude randomisée  28 lésions grade II IJ  PRP + rééducation Vs rééducation ( 16 semaines )  -> retour à l’activité plus rapide avec PRP   Bubnov , Med Ultrason. 2013  Haut niveau de preuve  30 sportifs pro° masculins  PRP + ttt conservateur VS ttt conservateur  Retour activité : 10+/- 1,2 Vs 22 +/- 1,5 (p Que dit la littérature
  • 17.  Jaadouni 2013  48 lésions traitées par PRP délai de reprise 3 fois plus long si instauré après J9  Andia 2015 Expert Opin Biol Ther  Revue de littérature  Faible niveau d’efficacité  Mosca 2015 : Curr Rev Musculoskelet Med Platelet-rich plasma for muscle injuries: game over or time out? Despite the theoretical benefits of PRP to regenerate muscle tissue and speed return to activity, there is little scientific support for this intervention. Recent controlled clinical trial data provide minimal support for the use of PRP for the treatment of muscle injuries. Whether PRP treatment is inherently ineffective or the current state of science is the limiting factor remains to be determined
  • 18. Notre vision des choses :  PRP pour lésions musculaires majeures  Sportifs de bon niveau  Toujours sous contrôle échographique  injection unique  délai moyen < J15
  • 19.
  • 20. Lésions chroniques  Séquelles de Traumatisme endogène ou exogène  Soit d’un accident non guéri dans les délais habituels.  Soit d’accidents répétitifs  Peu fréquentes si rapportées au nombre des accidents musculaires  Mais pose des problèmes thérapeutiques importants. Différents types :  Fibrose cicatricielle  Pseudokyste hématique, Hématome organisé  (Calcificaton intra-musculaire , ossification juxta- periostée, thrombophlébites, récidives , hernies )
  • 21. Interrogatoire > clinique Atcd :  lésion musculaire diagnostiquée ou suspectée  Souvent absence ou mauvaise PEC / lésion non documentée Signes fonctionnels  Douleur qui limite la reprise sportive  Douleur sur certains gestes (toujours les mêmes ) EC : souvent pauvre  Diagnostic échographique
  • 22. Hématome enkysté ou pseudo kyste  Dans les suites des lésions musculaires stade > 3 avec saignement abondant  Diagnostic échographique:  cavité entourée d’une paroi fibreuse épaissie  TTT : ponction +/- infiltration  (+/- PRP )  Si échec : avis chir
  • 23. Cicatrice fibreuse  Processus de cicatrisation évoluant vers la fibrose  Longitudinale  Anarchique  Nodulaire  Responsable d’adhérences ou de brides avec son voisinage
  • 24. Traitement - infiltration  Infiltration de corticoïdes sous contrôle échographique  Kinésithérapie active dans les suites  Efficacité surtout sur cicatrices inflammatoires  Risque de majoration de la fibrose (EI des corticoïdes)
  • 25. Traitement – Ondes de choc  Radiales ou focales
  • 26. Traitement - LASER CO2  Laser classe IV défocalisé  Augmentation de la température locale  Longueur d’onde : 10600nm  Effets : ○ Biostimulation ○ Radiation de faible intensité ○ Stimulation synthese de collagènes et plusieurs enzymes ○ Effet photo-thermique =>Modification de la structure du collagene  Couplée à la kinésithérapie
  • 27. Traitement - LASER CO2  Série de 5 sportifs de HN 2010 -2011 ( IRMSHN )  Amélioration avec reprise du sport à même niveau : 4 sportifs / 5  Inconvénients : durée de traitement  Avantages : EI et contre indications peu nombreuses
  • 28. Traitement - Chirurgie  A proposer après échec du ttt médical  Pas de consensus sur les délais  Adhésiolyse au doigt  +/- exérèse des tissus pathologiques  À coupler à kinésithérpaie ( idem lésion musculaire stade >3 )
  • 29.
  • 30. Pour plus tard  Les bons tuyaux   Consensus d’experts:  Ponction de l’hématome indispensable  D’autant plus bénéfique que réalisée dés J0  Réitérer l’échographie +/- ponction à J7 si échec
  • 31. La mobilisation permet normalement :  Augmentation capillaires  Accélération résorption hématique  Meilleure orientation des fibres musculaires Augmentation cicatrisation conjonctive  Cicatrisation musculaire)  Régénération musculaire plus précoce et plus importante
  • 32.  Epidemiology of Muscle Injuries in Professional Football J Ekstrand and al. Am J Sport Med 2011  2299 joueurs 51 équipes  1 175 000 heures d’exposition  2908 blessures musculaires  Résultats  o 53% compétition (C) et 47% entrainement (E) o 0,6 blessure / joueur / saison ( >1 joueur /2) o Risque 6 fois supérieur en C o 15 jours d’arrêt en moyenne
  • 33.  Localisation  92 % membres inférieurs (37% IJ, 23% add, 19% Q, 13% mollet)  o Q  60% sur membre dominant  2/3 lésions traumatiques  o o  95% mécanisme indirect 5% mécanisme direct Survenue blessure pendant match (fin de mi-temps)  Force excentrique IJ après 30 min de jeu (Greig 2009)
  • 34.  Récidive  o16% o Augmentation de la durée d’arrêt  Résultats  (17 vs 13 jours pour 1ère blessure) o Pas de différence en fonction du muscle concerné
  • 35.  Ostéome musculaire   Hématome calcifié ou myosite ossifiante  Saignement profond au contact périoste osseux  Rôle massage dans genèse  Diagnostic: écho, RX, scintigraphie  TTT: AINS, radiothérapie, chirurgie
  • 36.  Thrombophlébites   Douleur, repos et l’immobilisation sans appui sont des facteurs favorisant  RICE(Rest, Ice, Compression and Elevation)  POLICE(Protection, Optimal Loading, Ice, Compression, and Elevation)
  • 37.  Facteurs de récidive  ATCD accident musculaire(Déficit musculaire/ Reprise trop précoce) Déséquilibre musculaire Fatigue musculaire Raideur musculaire( longueur optimale lors de la production force maximale)
  • 38. Sommaire  diagnostic  Classification  Imagerie  Evolution  Phase aigue  2 strategies innovantes : cortico / PRP  Phase chronique  Approche thérapeutique
  • 39. Si tout se passe bien :  Cicatrisation  Vascularisation : ○ Apport O2  Innervation : ○ maturation et différenciation de la fibre musculaire  Traction dans l’axe :  orientation des nouvelles fibres musculaires et de collagène  Régénération musculaire  Nettoyage fibres nécrotiques par cellules inflammatoires     proliférations de myoblastes (cel satellites) maturation vers myofibrilles  Formation tissu cicatriciel  fibronectine  fibroblastes  collagène