SlideShare une entreprise Scribd logo
THERAPIE PAR LASER HAUTE
INTENSITE (CLASSE IV) :
Principes, Indications, Retour d’expérience
Institut Régional de Médecine du SportDr BERTIN
DR BERTIN
DR ROUDESLI, DR BEHAGUE, DR MICHAUD, DR VINCENT,
DR LEVAVASSEUR, DR CAUCHOIS, DR MARTINET
Principes
 Photothérapie :
 une molécule absorbe des photons
 électrons niveau d’énergie supérieur
 repassent brièvement à leur état fondamental
 réémission de photons
 induction de réactions photochimiques
 libération chaleur
 Effet photochimique et photomécanique
Principes
 Effet photochimique et photomécanique
 Augmentation métabolisme cellulaire (augm. synthèse
ATP et conso O²)
 Notamment par pompe sodium potassium et action sur
mitochondries
 Augm. synthèse protéique et donc nombre de mitose
 Augmente prolifération ténocytes
 stimule synthèse collagène et activité fibroblastique
Stimule sécrétion opiacés endogènes
Limite conduction message douloureux des fibres
nociceptives))
Principes
 Effet photochimique et photomécanique
 Augmentation métabolisme cellulaire (augm. synthèse
ATP et conso O²)
 Notamment par pompe sodium potassium et action sur
mitochondries
 Augm. synthèse protéique et donc nombre de mitose
 Augmente prolifération ténocytes
 stimule synthèse collagène et activité fibroblastique
Stimule sécrétion opiacés endogènes
Limite conduction message douloureux des fibres
nociceptives))
Principes
 Effet photochimique et photomécanique
 Augmentation métabolisme cellulaire (augm. synthèse
ATP et conso O²)
 Notamment par pompe sodium potassium et action sur
mitochondries
 Augm. synthèse protéique et donc nombre de mitose
 Augmente prolifération ténocytes
 stimule synthèse collagène et activité fibroblastique
 Stimule sécrétion opiacés endogènes
 Limite conduction message douloureux par les fibres
nociceptives
Principes
 Réparation tissulaire
 Effet antalgique
 Modulation réponse inflammatoire
 Effet drainant / anti-oedeme
Principes
 LLLT : low level laser therapy : début années
60
 Limites du LLLT
 Peu de profondeur
 Difficulté pour obtenir effet photomécanique
efficace
 ↑ intensité  ↑efficacité (Navràtil, Prochazka)
 fin année 90 début HILT : 10 W et plus
Principes
 Epicondylite latérale :
 Akkurt, 2014, Laser Med Sci :
 30 patients, amélioration à court et long terme par HILT
 Roberts, 2013, American College of Sports Medecine
 Essai randomisé versus placebo16 patients
 Amélioration significative à 3, 6 et 12 mois
 Syndrome de conflit sous acromial
 Santamato, 2009, Physical Therapy
 Essai randomisé, HILT versus Ultra-sons, 70 patients
 Diminution plus importante de la douleur dans groupe HILT
Indications
 Tendinopathie achilléenne :
 Prouza, 2015
 Essai randomisé versus placebo, 51 patients
 Amélioration significative à 4 et 12 semaines
 Valent, 2015, Energy for Health
 HILT + excentrique versus placebo + excentrique, 20 patients
 Amélioration significative et plus rapide pour le groupe HILT
 Autres localisations :
 Syndrome myofacial, Dundar, 2014, Laser in medical science,
Springer
 Gonarthrose : 3 groupes, Kheshie, 2014, Laser in medical science,
Springer
 Lombalgie : Alayat, 2014, Laser in medical science, Springer
Indications
 Tendinopathie achilléenne :
 Prouza, 2015
 Essai randomisé versus placebo, 51 patients
 Amélioration significative à 4 et 12 semaines
 Valent, 2015, Energy for Health
 HILT + excentrique versus placebo + excentrique, 20 patients
 Amélioration significative et plus rapide pour le groupe HILT
 Autres localisations :
 Syndrome myofacial, Dundar, 2014, Laser in medical science,
Springer
 Gonarthrose : 3 groupes, Kheshie, 2014, Laser in medical science,
Springer
 Lombalgie : Alayat, 2014, Laser in medical science, Springer
Indications
Intérêt Laser CO²
 Traitement :
 Contre indications :
 Antécédent de cicatrice chéloide ou hypertrophique
 Traitement photosensibilisant en cours
 Radiothérapie, plaie, infection cutanée en cours sur
zone à traiter
 Indolore
 non invasif
 Efficace
 Peu d’effets indésirables
 Rares CI
Protocole Laser CO² IRMSHN
 8 séances
 2 par semaine
 Bilan à M1
 EVA Amélioration
 A : Groupe "résultat insatisfaisant" : EVA 0 à 29%
 B : Groupe "résultat moyennement satisfaisant" : 30 à 49%
 C : Groupe "résultat bon ou satisfaisant" : 50 à 79%
 D : Groupe "résultat très satisfaisant ou guérison" : 80 à
100%
 Inclusion janvier 2015 a septembre 2016
Protocole Laser CO² IRMSHN
 Pathologies aigues :
 Lésions ligamentaires
 Lésions musculaires / musculo–aponévrotiques
 Tendinopathies aiguës tous types
 Pathologies chroniques :
 Séquelles d’entorses
 Lésions musculaires fibreuses
 Tendinopathies chroniques
Résultats
 173 patients inclus
 Age : Moy : 49.7 - Med : 49 (22 à 84 ans)
 (pas de différence en fonction du sexe)
110
64%
63
36%
Hommes
Femmes
Résultats
0 10 20 30 40 50 60
Sequelles entorse cheville
Tendinopathie poignet
Lésion musculaire aigue ou chronique
Tendinopathie Genou autre que patellaire
Epitrochléite
Epaule
Tendinopathie ext/flech orteils, tibial…
Aponévrosite plantaire
Tendinopathie moyen fessier
Tendinopathie patellaire
Epicondylite latérale
Tendinopathie achilléenne
Résultats
 Durée évolution :
 Moy : 17.8 mois
 Med : 12 mois
 Min : 0.5
 Max : 240
oui
42%non
58%
ODC préalable
oui
19%
non
81%
Infiltr préalable
Résultats
 Nombre traitements antérieurs :
 0 à 5
 Moy : 1.98
0
10
20
30
40
50
60
1 2 3 4 5 6
12
43
58
27
13
4
Nbre ttt antérieurs
Résultats
100
50
29
11
31
84
103
127
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
Hyperhémie
Doppler
Fissuration Bursite Ténosynovite
Résultats
OUI
40%
NON
60%
Réveils nocturnes
OUI
75%
NON
25%
Dérouillage matinal
Résultats
 EVA Amélioration
 Moyenne : 54.6%
 Médiane : 62.5%
OUI
87%
NON
13%
33
38
6
23
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
insatisfaisant
moyennement
satisfaisant
satisaisant et
bon
tres
satisfaisant et
guérison
Amélioration en fonction de l’Age
Age < 50 Age ≥ 50
Moy 46 62.7
Med 50 75
84
91
16
9
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
Age < 50 Age ≥ 50
NON
OUI
24
40
39
37
4
832
14
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
Age < 50 Age ≥ 50
A
B
C
D
Amélioration en fonction du sexe
H F
Moy 53 57
Med 60 70
85
90
15
10
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
H F
NON
OUI
38
25
29 51
6
7
26
17
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
H F
A
B
C
D
Amélioration en fonction de la durée
d’évolution
<12 mois ≥ 12 mois
Moy 65 48
Med 80 60
91 88
9 12
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
< 12 mois ≥ 12 mois
NON
OUI
46
22
34
46
5
6
15
27
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
< 12 mois ≥ 12 mois
A
B
C
D
≤3 mois > 3 mois
Moy 71 54
Med 80 60
95
89
5
11
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
≤ 3mois >3 mois
NON
OUI
60
28
20
43
7
6
13
23
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
≤ 3mois >3 mois
A
B
C
D
Amélioration en fonction de la durée
d’évolution
Amélioration en fonction du nombre de
traitements antérieurs
0 ou 1 ttt 2,3,4 ou 5 ttt
Moy 56 53
Med 70 60
85 88
15 12
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
0 ou 1 ttt 2,3,4 ou 5 ttt
NON
OUI
40
25
28
46
8
6
24 22
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
0 ou 1 ttt 2,3,4 ou 5 ttt
A
B
C
D
Amélioration en fonction de la
réalisation antérieure d’ODC
ODC Pas d’ODC
Moy 53 56
Med 60 70
86 88
14 12
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
ODC Pas d'ODC
NON
OUI
25
40
46
31
6 7
23 23
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
ODC Pas d'ODC
A
B
C
D
Amélioration en fonction de la
réalisation antérieure d’infiltration
Infiltr Pas d’infiltr
Moy 40 59
Med 50 70
73
91
27
9
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
Infiltr Pas d'Infiltr
NON
OUI
13
38
44
363
741
18
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
Infiltr Pas d'Infiltr
A
B
C
D
Amélioration en fonction de la
présence d’un dérouillage matinal
DM+ DM-
Moy 52 60
Med 66 70
89 93
11 7
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
DM+ DM-
NON
OUI
29 25
38
64
8
4
24
7
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
DM+ DM-
A
B
C
D
Amélioration en fonction de la
présence de réveils nocturnes
RN+ RN-
Moy 65 51
Med 70 60
94
86
6
14
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
RN+ RN-
NON
OUI
38
26
48
41
4
8
10
26
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
RN+ RN-
A
B
C
D
Médiane % Gpe C+D % Gpe D
Total 62.5 71 33
Age < 50 50 63 24
Age ≥ 50 75 77 40
H 60 67 38
F 70 76 25
< 12 mois 80 80 46
≥ 12 mois 60 67 22
0 ou 1 ttt 70 68 40
2,3,4 ou 5 ttt 60 72 25
ODC 60 72 25
Pas d'ODC 70 70 40
Infiltr 50 56 13
Pas d'Infiltr 70 75 38
DM+ 60 67 29
DM- 70 89 25
RN+ 70 85 38
RN- 60 66 26
Médiane % Gpe C+D % Gpe D
Total 62.5 71 33
Age < 50 50 63 24
Age ≥ 50 75 77 40
H 60 67 38
F 70 76 25
< 12 mois 80 80 46
≥ 12 mois 60 67 22
0 ou 1 ttt 70 68 40
2,3,4 ou 5 ttt 60 72 25
ODC 60 72 25
Pas d'ODC 70 70 40
Infiltr 50 56 13
Pas d'Infiltr 70 75 38
DM+ 60 67 29
DM- 70 89 25
RN+ 70 85 38
RN- 60 66 26
Médiane % Gpe C+D % Gpe D
Total 62.5 71 33
Age < 50 50 63 24
Age ≥ 50 75 77 40
H 60 67 38
F 70 76 25
< 12 mois 80 80 46
≥ 12 mois 60 67 22
0 ou 1 ttt 70 68 40
2,3,4 ou 5 ttt 60 72 25
ODC 60 72 25
Pas d'ODC 70 70 40
Infiltr 50 56 13
Pas d'Infiltr 70 75 38
DM+ 60 67 29
DM- 70 89 25
RN+ 70 85 38
RN- 60 66 26
Médiane % Gpe C+D % Gpe D
Total 62.5 71 33
Age < 50 50 63 24
Age ≥ 50 75 77 40
H 60 67 38
F 70 76 25
< 12 mois 80 80 46
≥ 12 mois 60 67 22
0 ou 1 ttt 70 68 40
2,3,4 ou 5 ttt 60 72 25
ODC 60 72 25
Pas d'ODC 70 70 40
Infiltr 50 56 13
Pas d'Infiltr 70 75 38
DM+ 60 67 29
DM- 70 89 25
RN+ 70 85 38
RN- 60 66 26
Tendinopathie Achilléenne
 EVA Amélioration
 Moyenne : 58.8%
 Médiane : 70%
OUI
89%
NON
11%
41
27
11
21
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
insatisfaisant
moyennement
satisfaisant
satisaisant et
bon
tres
satisfaisant et
guérison
Epicondylite latérale
 EVA Amélioration
 Moyenne : 61%
 Médiane : 60%
OUI
95%
NON
5%
26
58
3
13
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
insatisfaisant
moyennement
satisfaisant
satisaisant et
bon
tres
satisfaisant et
guérison
Conclusion
 Traitement efficace :
 Sur des pathologies rebelles
 Des indications préférentielles
 Place dans l’arsenal thérapeutique du médecin du
sport?

Contenu connexe

Tendances

Antalgie non medicamenteuse
Antalgie non medicamenteuseAntalgie non medicamenteuse
Antalgie non medicamenteuse
Arnaud Depil-Duval
 
E mergency urgences 2017
E mergency urgences 2017E mergency urgences 2017
E mergency urgences 2017
Arnaud Depil-Duval
 
Sansonnens jfk2011
Sansonnens jfk2011Sansonnens jfk2011
Sansonnens jfk2011
Pierre Trudelle
 
Spine Unit CHwapi Tournai
Spine Unit CHwapi Tournai Spine Unit CHwapi Tournai
Spine Unit CHwapi Tournai
Michel Triffaux
 
Messina jfk2011
Messina jfk2011Messina jfk2011
Messina jfk2011
Pierre Trudelle
 
Antalgique niveau 2 T2E
Antalgique niveau 2 T2EAntalgique niveau 2 T2E
Antalgique niveau 2 T2E
Arnaud Depil-Duval
 
PorteroHenri jfk2011
PorteroHenri jfk2011PorteroHenri jfk2011
PorteroHenri jfk2011
Pierre Trudelle
 
Couillandre jfk2011
Couillandre jfk2011Couillandre jfk2011
Couillandre jfk2011
Pierre Trudelle
 
Règles de prescriptions
Règles de prescriptionsRègles de prescriptions
Règles de prescriptions
Arnaud Depil-Duval
 
Apport de la radiologie à la chirurgie du rachis: une question d'équilibre
Apport de la radiologie à la chirurgie du rachis: une question d'équilibre Apport de la radiologie à la chirurgie du rachis: une question d'équilibre
Apport de la radiologie à la chirurgie du rachis: une question d'équilibre
Michel Triffaux
 
Congrès kinésiologie 2016
Congrès kinésiologie 2016Congrès kinésiologie 2016
Congrès kinésiologie 2016
Institut de kinésiologie du Québec
 
Therapeutiques antalgiques non medicamenteuses
Therapeutiques antalgiques non medicamenteusesTherapeutiques antalgiques non medicamenteuses
Therapeutiques antalgiques non medicamenteuses
Arnaud Depil-Duval
 
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
IRMSHN276
 
Prise en charge de la lombalgie chronique
Prise en charge de la lombalgie chroniquePrise en charge de la lombalgie chronique
Prise en charge de la lombalgie chronique
Institut de kinésiologie du Québec
 
Vaincre le mal de dos
Vaincre le mal de dosVaincre le mal de dos
Fibromyalgie
FibromyalgieFibromyalgie
CHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZO
CHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZOCHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZO
CHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZO
neurochirurgie
 
Traumatologie courante aux urgences entorse cheville
Traumatologie courante aux urgences entorse chevilleTraumatologie courante aux urgences entorse cheville
Traumatologie courante aux urgences entorse cheville
Arnaud Depil-Duval
 
Nst presentation de la reunion epu
Nst presentation de la reunion epuNst presentation de la reunion epu
Nst presentation de la reunion epu
Norbert Manzo
 
Jnlf 2015 atelier cas cliniques sur la prise en charge thérapeutique de la SEP
Jnlf 2015 atelier cas cliniques sur la prise en charge thérapeutique de la SEPJnlf 2015 atelier cas cliniques sur la prise en charge thérapeutique de la SEP
Jnlf 2015 atelier cas cliniques sur la prise en charge thérapeutique de la SEP
Laurent Suchet
 

Tendances (20)

Antalgie non medicamenteuse
Antalgie non medicamenteuseAntalgie non medicamenteuse
Antalgie non medicamenteuse
 
E mergency urgences 2017
E mergency urgences 2017E mergency urgences 2017
E mergency urgences 2017
 
Sansonnens jfk2011
Sansonnens jfk2011Sansonnens jfk2011
Sansonnens jfk2011
 
Spine Unit CHwapi Tournai
Spine Unit CHwapi Tournai Spine Unit CHwapi Tournai
Spine Unit CHwapi Tournai
 
Messina jfk2011
Messina jfk2011Messina jfk2011
Messina jfk2011
 
Antalgique niveau 2 T2E
Antalgique niveau 2 T2EAntalgique niveau 2 T2E
Antalgique niveau 2 T2E
 
PorteroHenri jfk2011
PorteroHenri jfk2011PorteroHenri jfk2011
PorteroHenri jfk2011
 
Couillandre jfk2011
Couillandre jfk2011Couillandre jfk2011
Couillandre jfk2011
 
Règles de prescriptions
Règles de prescriptionsRègles de prescriptions
Règles de prescriptions
 
Apport de la radiologie à la chirurgie du rachis: une question d'équilibre
Apport de la radiologie à la chirurgie du rachis: une question d'équilibre Apport de la radiologie à la chirurgie du rachis: une question d'équilibre
Apport de la radiologie à la chirurgie du rachis: une question d'équilibre
 
Congrès kinésiologie 2016
Congrès kinésiologie 2016Congrès kinésiologie 2016
Congrès kinésiologie 2016
 
Therapeutiques antalgiques non medicamenteuses
Therapeutiques antalgiques non medicamenteusesTherapeutiques antalgiques non medicamenteuses
Therapeutiques antalgiques non medicamenteuses
 
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
 
Prise en charge de la lombalgie chronique
Prise en charge de la lombalgie chroniquePrise en charge de la lombalgie chronique
Prise en charge de la lombalgie chronique
 
Vaincre le mal de dos
Vaincre le mal de dosVaincre le mal de dos
Vaincre le mal de dos
 
Fibromyalgie
FibromyalgieFibromyalgie
Fibromyalgie
 
CHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZO
CHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZOCHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZO
CHU Fort-de-France Neurostimulation médullaire Dr MANZO
 
Traumatologie courante aux urgences entorse cheville
Traumatologie courante aux urgences entorse chevilleTraumatologie courante aux urgences entorse cheville
Traumatologie courante aux urgences entorse cheville
 
Nst presentation de la reunion epu
Nst presentation de la reunion epuNst presentation de la reunion epu
Nst presentation de la reunion epu
 
Jnlf 2015 atelier cas cliniques sur la prise en charge thérapeutique de la SEP
Jnlf 2015 atelier cas cliniques sur la prise en charge thérapeutique de la SEPJnlf 2015 atelier cas cliniques sur la prise en charge thérapeutique de la SEP
Jnlf 2015 atelier cas cliniques sur la prise en charge thérapeutique de la SEP
 

En vedette

Algies peri-pubiennes
Algies peri-pubiennesAlgies peri-pubiennes
Algies peri-pubiennes
IRMSHN276
 
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifApport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
IRMSHN276
 
Le sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveauLe sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveau
IRMSHN276
 
Conflit postérieur de cheville - cas cliniques
Conflit postérieur de cheville - cas cliniquesConflit postérieur de cheville - cas cliniques
Conflit postérieur de cheville - cas cliniques
IRMSHN276
 
Conflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniquesConflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniques
IRMSHN276
 
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetTraitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
IRMSHN276
 
Le gros genou du lundi
Le gros genou du lundiLe gros genou du lundi
Le gros genou du lundi
IRMSHN276
 
Traumatismes musculaires
Traumatismes musculairesTraumatismes musculaires
Traumatismes musculaires
IRMSHN276
 
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
IRMSHN276
 
Applications pratiques des AUT
Applications pratiques des AUTApplications pratiques des AUT
Applications pratiques des AUT
IRMSHN276
 
Des stages en altitude à l'epo
Des stages en altitude à l'epoDes stages en altitude à l'epo
Des stages en altitude à l'epo
IRMSHN276
 
Dopage sous controle
Dopage sous controleDopage sous controle
Dopage sous controle
IRMSHN276
 
Sports subaquatiques
Sports subaquatiquesSports subaquatiques
Sports subaquatiques
IRMSHN276
 
Preparation physique des seniors au tennis
Preparation physique des seniors au tennisPreparation physique des seniors au tennis
Preparation physique des seniors au tennis
IRMSHN276
 
Technopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheTechnopathie des sports de manche
Technopathie des sports de manche
IRMSHN276
 
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentesCreatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
IRMSHN276
 
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciauxDiagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
IRMSHN276
 
Histoire des aut
Histoire des autHistoire des aut
Histoire des aut
IRMSHN276
 
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de logeSyndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
IRMSHN276
 
Rachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glaceRachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glace
IRMSHN276
 

En vedette (20)

Algies peri-pubiennes
Algies peri-pubiennesAlgies peri-pubiennes
Algies peri-pubiennes
 
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifApport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
 
Le sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveauLe sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveau
 
Conflit postérieur de cheville - cas cliniques
Conflit postérieur de cheville - cas cliniquesConflit postérieur de cheville - cas cliniques
Conflit postérieur de cheville - cas cliniques
 
Conflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniquesConflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniques
 
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetTraitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
 
Le gros genou du lundi
Le gros genou du lundiLe gros genou du lundi
Le gros genou du lundi
 
Traumatismes musculaires
Traumatismes musculairesTraumatismes musculaires
Traumatismes musculaires
 
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
 
Applications pratiques des AUT
Applications pratiques des AUTApplications pratiques des AUT
Applications pratiques des AUT
 
Des stages en altitude à l'epo
Des stages en altitude à l'epoDes stages en altitude à l'epo
Des stages en altitude à l'epo
 
Dopage sous controle
Dopage sous controleDopage sous controle
Dopage sous controle
 
Sports subaquatiques
Sports subaquatiquesSports subaquatiques
Sports subaquatiques
 
Preparation physique des seniors au tennis
Preparation physique des seniors au tennisPreparation physique des seniors au tennis
Preparation physique des seniors au tennis
 
Technopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheTechnopathie des sports de manche
Technopathie des sports de manche
 
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentesCreatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
 
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciauxDiagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
 
Histoire des aut
Histoire des autHistoire des aut
Histoire des aut
 
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de logeSyndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
 
Rachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glaceRachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glace
 

Similaire à Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retour d’expérience

Cancer Prostatique RadiothéRapie Pc 09 09 08
Cancer Prostatique RadiothéRapie Pc 09 09 08Cancer Prostatique RadiothéRapie Pc 09 09 08
Cancer Prostatique RadiothéRapie Pc 09 09 08
raymondteyrouz
 
Hémorragie de l'Hypertension Portale : Place du TIPS et de la Prothèse oesoph...
Hémorragie de l'Hypertension Portale : Place du TIPS et de la Prothèse oesoph...Hémorragie de l'Hypertension Portale : Place du TIPS et de la Prothèse oesoph...
Hémorragie de l'Hypertension Portale : Place du TIPS et de la Prothèse oesoph...
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Azt2
Azt2Azt2
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicales
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicalesRadiochimiothérapie des tumeurs vésicales
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicales
coutte
 
Arnaud basdevant
Arnaud basdevantArnaud basdevant
Arnaud basdevant
lifeiseasy
 
presentation de Olivier Ziegler(2)
presentation de Olivier Ziegler(2)presentation de Olivier Ziegler(2)
presentation de Olivier Ziegler(2)
tsoret1
 
Castera pb halternative 4
Castera    pb halternative 4Castera    pb halternative 4
Castera pb halternative 4
odeckmyn
 
M. Beaugrand 16 Janvier 2009
M. Beaugrand 16 Janvier 2009M. Beaugrand 16 Janvier 2009
M. Beaugrand 16 Janvier 2009
odeckmyn
 
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers DigestifsELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV
 
Métastases hépatique de cancer colorectal
Métastases hépatique de cancer colorectalMétastases hépatique de cancer colorectal
Métastases hépatique de cancer colorectal
Bertrand Le roy
 
ELAN REV : Forum 2008 - Cancer du sein
ELAN REV : Forum 2008 - Cancer du seinELAN REV : Forum 2008 - Cancer du sein
ELAN REV : Forum 2008 - Cancer du sein
ELAN REV
 
ELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du Sein
ELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du SeinELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du Sein
ELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du Sein
ELAN REV
 
Réirradiation des cancers des VADS
Réirradiation des cancers des VADSRéirradiation des cancers des VADS
Réirradiation des cancers des VADS
coutte
 
Les avancées thérapeutiques
Les avancées thérapeutiquesLes avancées thérapeutiques
Les avancées thérapeutiques
CripsIDF
 
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellulesParcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
dronpages
 
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORLRadiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
coutte
 
ELAN REV Forum 2008 S1 Enquete
ELAN REV Forum 2008 S1 EnqueteELAN REV Forum 2008 S1 Enquete
ELAN REV Forum 2008 S1 Enquete
ELAN REV
 
LA Gestion du processus dans les soins contre le cancer du poumon : réduire l...
LA Gestion du processus dans les soins contre le cancer du poumon : réduire l...LA Gestion du processus dans les soins contre le cancer du poumon : réduire l...
LA Gestion du processus dans les soins contre le cancer du poumon : réduire l...
DataNB
 
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
coutte
 

Similaire à Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retour d’expérience (20)

Cancer Prostatique RadiothéRapie Pc 09 09 08
Cancer Prostatique RadiothéRapie Pc 09 09 08Cancer Prostatique RadiothéRapie Pc 09 09 08
Cancer Prostatique RadiothéRapie Pc 09 09 08
 
Hémorragie de l'Hypertension Portale : Place du TIPS et de la Prothèse oesoph...
Hémorragie de l'Hypertension Portale : Place du TIPS et de la Prothèse oesoph...Hémorragie de l'Hypertension Portale : Place du TIPS et de la Prothèse oesoph...
Hémorragie de l'Hypertension Portale : Place du TIPS et de la Prothèse oesoph...
 
Azt2
Azt2Azt2
Azt2
 
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicales
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicalesRadiochimiothérapie des tumeurs vésicales
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicales
 
Arnaud basdevant
Arnaud basdevantArnaud basdevant
Arnaud basdevant
 
presentation de Olivier Ziegler(2)
presentation de Olivier Ziegler(2)presentation de Olivier Ziegler(2)
presentation de Olivier Ziegler(2)
 
Castera pb halternative 4
Castera    pb halternative 4Castera    pb halternative 4
Castera pb halternative 4
 
M. Beaugrand 16 Janvier 2009
M. Beaugrand 16 Janvier 2009M. Beaugrand 16 Janvier 2009
M. Beaugrand 16 Janvier 2009
 
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers DigestifsELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
 
Métastases hépatique de cancer colorectal
Métastases hépatique de cancer colorectalMétastases hépatique de cancer colorectal
Métastases hépatique de cancer colorectal
 
ELAN REV : Forum 2008 - Cancer du sein
ELAN REV : Forum 2008 - Cancer du seinELAN REV : Forum 2008 - Cancer du sein
ELAN REV : Forum 2008 - Cancer du sein
 
ELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du Sein
ELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du SeinELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du Sein
ELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du Sein
 
Réirradiation des cancers des VADS
Réirradiation des cancers des VADSRéirradiation des cancers des VADS
Réirradiation des cancers des VADS
 
Les avancées thérapeutiques
Les avancées thérapeutiquesLes avancées thérapeutiques
Les avancées thérapeutiques
 
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellulesParcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
 
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORLRadiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
 
ELAN REV Forum 2008 S1 Enquete
ELAN REV Forum 2008 S1 EnqueteELAN REV Forum 2008 S1 Enquete
ELAN REV Forum 2008 S1 Enquete
 
Zabsonre Jifa Sm Vih
Zabsonre Jifa Sm VihZabsonre Jifa Sm Vih
Zabsonre Jifa Sm Vih
 
LA Gestion du processus dans les soins contre le cancer du poumon : réduire l...
LA Gestion du processus dans les soins contre le cancer du poumon : réduire l...LA Gestion du processus dans les soins contre le cancer du poumon : réduire l...
LA Gestion du processus dans les soins contre le cancer du poumon : réduire l...
 
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
 

Plus de IRMSHN276

Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
IRMSHN276
 
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
IRMSHN276
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
IRMSHN276
 
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
IRMSHN276
 
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
IRMSHN276
 
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
IRMSHN276
 
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
IRMSHN276
 
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
IRMSHN276
 
1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire
IRMSHN276
 
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETLe golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
IRMSHN276
 
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMLes lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
IRMSHN276
 
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONLe Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
IRMSHN276
 
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. MouilhadeGolf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
IRMSHN276
 
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
Vo2 et vma   de la théorie à la pratiqueVo2 et vma   de la théorie à la pratique
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
IRMSHN276
 
Quelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfantsQuelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfants
IRMSHN276
 
Prevention de l'obesité activité physique sur ordonnance
Prevention de l'obesité   activité physique sur ordonnancePrevention de l'obesité   activité physique sur ordonnance
Prevention de l'obesité activité physique sur ordonnance
IRMSHN276
 
Plateaux vibrants de la théorie à la pratique - esthétisme, préparation phy...
Plateaux vibrants   de la théorie à la pratique - esthétisme, préparation phy...Plateaux vibrants   de la théorie à la pratique - esthétisme, préparation phy...
Plateaux vibrants de la théorie à la pratique - esthétisme, préparation phy...
IRMSHN276
 

Plus de IRMSHN276 (17)

Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
 
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
 
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
 
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
 
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
 
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
 
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
 
1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire
 
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETLe golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
 
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMLes lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
 
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONLe Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
 
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. MouilhadeGolf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
 
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
Vo2 et vma   de la théorie à la pratiqueVo2 et vma   de la théorie à la pratique
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
 
Quelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfantsQuelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfants
 
Prevention de l'obesité activité physique sur ordonnance
Prevention de l'obesité   activité physique sur ordonnancePrevention de l'obesité   activité physique sur ordonnance
Prevention de l'obesité activité physique sur ordonnance
 
Plateaux vibrants de la théorie à la pratique - esthétisme, préparation phy...
Plateaux vibrants   de la théorie à la pratique - esthétisme, préparation phy...Plateaux vibrants   de la théorie à la pratique - esthétisme, préparation phy...
Plateaux vibrants de la théorie à la pratique - esthétisme, préparation phy...
 

Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retour d’expérience

  • 1. THERAPIE PAR LASER HAUTE INTENSITE (CLASSE IV) : Principes, Indications, Retour d’expérience Institut Régional de Médecine du SportDr BERTIN DR BERTIN DR ROUDESLI, DR BEHAGUE, DR MICHAUD, DR VINCENT, DR LEVAVASSEUR, DR CAUCHOIS, DR MARTINET
  • 2. Principes  Photothérapie :  une molécule absorbe des photons  électrons niveau d’énergie supérieur  repassent brièvement à leur état fondamental  réémission de photons  induction de réactions photochimiques  libération chaleur
  • 3.  Effet photochimique et photomécanique Principes
  • 4.  Effet photochimique et photomécanique  Augmentation métabolisme cellulaire (augm. synthèse ATP et conso O²)  Notamment par pompe sodium potassium et action sur mitochondries  Augm. synthèse protéique et donc nombre de mitose  Augmente prolifération ténocytes  stimule synthèse collagène et activité fibroblastique Stimule sécrétion opiacés endogènes Limite conduction message douloureux des fibres nociceptives)) Principes
  • 5.  Effet photochimique et photomécanique  Augmentation métabolisme cellulaire (augm. synthèse ATP et conso O²)  Notamment par pompe sodium potassium et action sur mitochondries  Augm. synthèse protéique et donc nombre de mitose  Augmente prolifération ténocytes  stimule synthèse collagène et activité fibroblastique Stimule sécrétion opiacés endogènes Limite conduction message douloureux des fibres nociceptives)) Principes
  • 6.  Effet photochimique et photomécanique  Augmentation métabolisme cellulaire (augm. synthèse ATP et conso O²)  Notamment par pompe sodium potassium et action sur mitochondries  Augm. synthèse protéique et donc nombre de mitose  Augmente prolifération ténocytes  stimule synthèse collagène et activité fibroblastique  Stimule sécrétion opiacés endogènes  Limite conduction message douloureux par les fibres nociceptives Principes
  • 7.  Réparation tissulaire  Effet antalgique  Modulation réponse inflammatoire  Effet drainant / anti-oedeme Principes
  • 8.  LLLT : low level laser therapy : début années 60  Limites du LLLT  Peu de profondeur  Difficulté pour obtenir effet photomécanique efficace  ↑ intensité  ↑efficacité (Navràtil, Prochazka)  fin année 90 début HILT : 10 W et plus Principes
  • 9.  Epicondylite latérale :  Akkurt, 2014, Laser Med Sci :  30 patients, amélioration à court et long terme par HILT  Roberts, 2013, American College of Sports Medecine  Essai randomisé versus placebo16 patients  Amélioration significative à 3, 6 et 12 mois  Syndrome de conflit sous acromial  Santamato, 2009, Physical Therapy  Essai randomisé, HILT versus Ultra-sons, 70 patients  Diminution plus importante de la douleur dans groupe HILT Indications
  • 10.  Tendinopathie achilléenne :  Prouza, 2015  Essai randomisé versus placebo, 51 patients  Amélioration significative à 4 et 12 semaines  Valent, 2015, Energy for Health  HILT + excentrique versus placebo + excentrique, 20 patients  Amélioration significative et plus rapide pour le groupe HILT  Autres localisations :  Syndrome myofacial, Dundar, 2014, Laser in medical science, Springer  Gonarthrose : 3 groupes, Kheshie, 2014, Laser in medical science, Springer  Lombalgie : Alayat, 2014, Laser in medical science, Springer Indications
  • 11.  Tendinopathie achilléenne :  Prouza, 2015  Essai randomisé versus placebo, 51 patients  Amélioration significative à 4 et 12 semaines  Valent, 2015, Energy for Health  HILT + excentrique versus placebo + excentrique, 20 patients  Amélioration significative et plus rapide pour le groupe HILT  Autres localisations :  Syndrome myofacial, Dundar, 2014, Laser in medical science, Springer  Gonarthrose : 3 groupes, Kheshie, 2014, Laser in medical science, Springer  Lombalgie : Alayat, 2014, Laser in medical science, Springer Indications
  • 12. Intérêt Laser CO²  Traitement :  Contre indications :  Antécédent de cicatrice chéloide ou hypertrophique  Traitement photosensibilisant en cours  Radiothérapie, plaie, infection cutanée en cours sur zone à traiter  Indolore  non invasif  Efficace  Peu d’effets indésirables  Rares CI
  • 13. Protocole Laser CO² IRMSHN  8 séances  2 par semaine  Bilan à M1  EVA Amélioration  A : Groupe "résultat insatisfaisant" : EVA 0 à 29%  B : Groupe "résultat moyennement satisfaisant" : 30 à 49%  C : Groupe "résultat bon ou satisfaisant" : 50 à 79%  D : Groupe "résultat très satisfaisant ou guérison" : 80 à 100%  Inclusion janvier 2015 a septembre 2016
  • 14. Protocole Laser CO² IRMSHN  Pathologies aigues :  Lésions ligamentaires  Lésions musculaires / musculo–aponévrotiques  Tendinopathies aiguës tous types  Pathologies chroniques :  Séquelles d’entorses  Lésions musculaires fibreuses  Tendinopathies chroniques
  • 15. Résultats  173 patients inclus  Age : Moy : 49.7 - Med : 49 (22 à 84 ans)  (pas de différence en fonction du sexe) 110 64% 63 36% Hommes Femmes
  • 16. Résultats 0 10 20 30 40 50 60 Sequelles entorse cheville Tendinopathie poignet Lésion musculaire aigue ou chronique Tendinopathie Genou autre que patellaire Epitrochléite Epaule Tendinopathie ext/flech orteils, tibial… Aponévrosite plantaire Tendinopathie moyen fessier Tendinopathie patellaire Epicondylite latérale Tendinopathie achilléenne
  • 17. Résultats  Durée évolution :  Moy : 17.8 mois  Med : 12 mois  Min : 0.5  Max : 240 oui 42%non 58% ODC préalable oui 19% non 81% Infiltr préalable
  • 18. Résultats  Nombre traitements antérieurs :  0 à 5  Moy : 1.98 0 10 20 30 40 50 60 1 2 3 4 5 6 12 43 58 27 13 4 Nbre ttt antérieurs
  • 21. Résultats  EVA Amélioration  Moyenne : 54.6%  Médiane : 62.5% OUI 87% NON 13% 33 38 6 23 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% insatisfaisant moyennement satisfaisant satisaisant et bon tres satisfaisant et guérison
  • 22. Amélioration en fonction de l’Age Age < 50 Age ≥ 50 Moy 46 62.7 Med 50 75 84 91 16 9 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Age < 50 Age ≥ 50 NON OUI 24 40 39 37 4 832 14 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Age < 50 Age ≥ 50 A B C D
  • 23. Amélioration en fonction du sexe H F Moy 53 57 Med 60 70 85 90 15 10 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% H F NON OUI 38 25 29 51 6 7 26 17 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% H F A B C D
  • 24. Amélioration en fonction de la durée d’évolution <12 mois ≥ 12 mois Moy 65 48 Med 80 60 91 88 9 12 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% < 12 mois ≥ 12 mois NON OUI 46 22 34 46 5 6 15 27 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% < 12 mois ≥ 12 mois A B C D
  • 25. ≤3 mois > 3 mois Moy 71 54 Med 80 60 95 89 5 11 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% ≤ 3mois >3 mois NON OUI 60 28 20 43 7 6 13 23 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% ≤ 3mois >3 mois A B C D Amélioration en fonction de la durée d’évolution
  • 26. Amélioration en fonction du nombre de traitements antérieurs 0 ou 1 ttt 2,3,4 ou 5 ttt Moy 56 53 Med 70 60 85 88 15 12 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 0 ou 1 ttt 2,3,4 ou 5 ttt NON OUI 40 25 28 46 8 6 24 22 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 0 ou 1 ttt 2,3,4 ou 5 ttt A B C D
  • 27. Amélioration en fonction de la réalisation antérieure d’ODC ODC Pas d’ODC Moy 53 56 Med 60 70 86 88 14 12 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% ODC Pas d'ODC NON OUI 25 40 46 31 6 7 23 23 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% ODC Pas d'ODC A B C D
  • 28. Amélioration en fonction de la réalisation antérieure d’infiltration Infiltr Pas d’infiltr Moy 40 59 Med 50 70 73 91 27 9 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Infiltr Pas d'Infiltr NON OUI 13 38 44 363 741 18 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Infiltr Pas d'Infiltr A B C D
  • 29. Amélioration en fonction de la présence d’un dérouillage matinal DM+ DM- Moy 52 60 Med 66 70 89 93 11 7 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% DM+ DM- NON OUI 29 25 38 64 8 4 24 7 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% DM+ DM- A B C D
  • 30. Amélioration en fonction de la présence de réveils nocturnes RN+ RN- Moy 65 51 Med 70 60 94 86 6 14 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% RN+ RN- NON OUI 38 26 48 41 4 8 10 26 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% RN+ RN- A B C D
  • 31. Médiane % Gpe C+D % Gpe D Total 62.5 71 33 Age < 50 50 63 24 Age ≥ 50 75 77 40 H 60 67 38 F 70 76 25 < 12 mois 80 80 46 ≥ 12 mois 60 67 22 0 ou 1 ttt 70 68 40 2,3,4 ou 5 ttt 60 72 25 ODC 60 72 25 Pas d'ODC 70 70 40 Infiltr 50 56 13 Pas d'Infiltr 70 75 38 DM+ 60 67 29 DM- 70 89 25 RN+ 70 85 38 RN- 60 66 26
  • 32. Médiane % Gpe C+D % Gpe D Total 62.5 71 33 Age < 50 50 63 24 Age ≥ 50 75 77 40 H 60 67 38 F 70 76 25 < 12 mois 80 80 46 ≥ 12 mois 60 67 22 0 ou 1 ttt 70 68 40 2,3,4 ou 5 ttt 60 72 25 ODC 60 72 25 Pas d'ODC 70 70 40 Infiltr 50 56 13 Pas d'Infiltr 70 75 38 DM+ 60 67 29 DM- 70 89 25 RN+ 70 85 38 RN- 60 66 26
  • 33. Médiane % Gpe C+D % Gpe D Total 62.5 71 33 Age < 50 50 63 24 Age ≥ 50 75 77 40 H 60 67 38 F 70 76 25 < 12 mois 80 80 46 ≥ 12 mois 60 67 22 0 ou 1 ttt 70 68 40 2,3,4 ou 5 ttt 60 72 25 ODC 60 72 25 Pas d'ODC 70 70 40 Infiltr 50 56 13 Pas d'Infiltr 70 75 38 DM+ 60 67 29 DM- 70 89 25 RN+ 70 85 38 RN- 60 66 26
  • 34. Médiane % Gpe C+D % Gpe D Total 62.5 71 33 Age < 50 50 63 24 Age ≥ 50 75 77 40 H 60 67 38 F 70 76 25 < 12 mois 80 80 46 ≥ 12 mois 60 67 22 0 ou 1 ttt 70 68 40 2,3,4 ou 5 ttt 60 72 25 ODC 60 72 25 Pas d'ODC 70 70 40 Infiltr 50 56 13 Pas d'Infiltr 70 75 38 DM+ 60 67 29 DM- 70 89 25 RN+ 70 85 38 RN- 60 66 26
  • 35. Tendinopathie Achilléenne  EVA Amélioration  Moyenne : 58.8%  Médiane : 70% OUI 89% NON 11% 41 27 11 21 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% insatisfaisant moyennement satisfaisant satisaisant et bon tres satisfaisant et guérison
  • 36. Epicondylite latérale  EVA Amélioration  Moyenne : 61%  Médiane : 60% OUI 95% NON 5% 26 58 3 13 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% insatisfaisant moyennement satisfaisant satisaisant et bon tres satisfaisant et guérison
  • 37. Conclusion  Traitement efficace :  Sur des pathologies rebelles  Des indications préférentielles  Place dans l’arsenal thérapeutique du médecin du sport?