Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

5385c9dcb9feb.pdf

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Prochain SlideShare
IJLMpaper.pdf
IJLMpaper.pdf
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 3 Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Publicité

5385c9dcb9feb.pdf

  1. 1. Commerce international Mr Rafrezy CHAP. 2 : LE CONTEXTE DE LA TRANSACTION COMMERCIALE La transaction commerciale à l’échelle internationale est fortement marquée par le contexte ou l’environnement dans laquelle elle se réalise. En effet de nombreux facteurs économiques socio culturel, politique, juridique ou légal, etc… affectent directement ou indirectement les opérations de commerces internationales. Ces différents facteurs peuvent relever de l’environnement macro-économique mais également de l’environnement micro économique ou sectoriel c'est-à-dire à l’échelle des branches d’activité et au niveau des entreprises. I. Les facteurs déterminants sur le plan macro-éco Cette catégorie de facteur concerne essentiellement les facteurs d’ordre général qui jouent un rôle prépondérant dans le déroulement et la réalisation des opérations de commerce international. 1) Les facteurs d’ordres socioculturels : Les différences de cultures telles la langue, les traditions, les us et coutumes, les convictions religieuses, les comportements sociaux jouent un rôle déterminant dans les négociations commerciales et dans les transactions internationales en général. En effet les différences ou écarts culturels produisent très souvent des effets importants sur la conduite des affaires en commerce international. Elles peuvent créer des opportunités c'est-à-dire des occasions favorables mais également elles peuvent produire des malentendus ou incompréhensions. Exemple : le cas du temps : c’est un facteur qui fait l’objet de différence culturel ou écart de culture très marqué ; chez les occidentaux en général et chez les américaines, chez les allemands en particulier le temps et par conséquent le délai a une valeur fondamentale. Il doit être respecté avec fermeté (le temps c’est de l’argent). Tandis que le temps est un facteur négligeable chez les latino-américains, chez les asiatiques, les africains et surtout chez les arabes (le temps est élastique). 2) Les facteurs d’ordre politico-économique
  2. 2. Commerce international Mr Rafrezy Dans la transaction internationale, les facteurs d’ordre politico économiques constituent également une référence importante. En effet, le régime politico-économique adopté par un pays peut favoriser ou plutôt handicaper la promotion des échanges à l’échelle internationale (avec le marché extérieur). Exemple : la libéralisation des échanges à l’échelle internationale a tendance à favoriser l’exportation et l’importation des marchandises d’une manière générale. 3) Les facteurs d’ordre juridique Cette catégorie de facteur influe également sur les opérations de commerce international. Ils concernent notamment les contrats établis entre les partenaires commerciaux pour faciliter la transaction internationale. Pour cela des organisations internationales à vocations économiques et commerciales comme l’OMC, la chambre de commerce internationale ou CCI, ces organisations élaborent des règles et des conventions internationales pour mieux organiser, pour mieux harmoniser les opérations de commerce international. Exemple : - Pour les contrats de ventes international, les opérateurs doivent se référer à la convention de Viennes. - Pour les transports aériens, les opérateurs doivent se référer à la convention de Varsovie - Pour les transports maritimes, les opérateurs doivent se référer à la convention de Bruney - Pour la désignation ou nomenclature des marchandises qui font l’objet de la transaction internationale, les opérateurs doivent se référer à la convention de Bruxelles. Ces conventions internationales fixent pour chaque mode de transport (maritime, aérien) et en particulier les contrats de transports les obligations, les responsabilités et les charges de chaque partie contractante II. Les facteurs sur le plan micro-économique
  3. 3. Commerce international Mr Rafrezy Il s’agit essentiellement des facteurs qui relèvent de l’entreprise. En effet les pratiques propres à l’entreprise jouent un rôle très important dans le contexte des opérations internationales. Ces facteurs concernent surtout la culture d’entreprise. La culture d’entreprise se définie comme les valeurs, les règles, les principes adoptées par l’entreprise dans l’organisation de ses activités et dans son fonctionnement en général (communicat° interne et externe, respect des règlements, relations interpersonnelles…)

×