SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  8
Télécharger pour lire hors ligne
Rapport
Self Care: Be Your
Best 2018
Comment préserver sa
santé pour être au top
de sa forme
Etude mondiale sur les
petits maux du quotidien et
comment les populations
agissent pour préserver
leur santé.
Mais avez-vous déjà pensé au réel impact que ces
petits maux du quotidien, tels qu’une simple douleur,
une toux, un rhume, des problèmes de digestion, de
stress, une insomnie a vraiment sur votre journée, votre
travail et votre famille quand vous n’êtes pas à 100 % ?
Prenez-vous soin de vous pour être au top de votre forme
chaque jour ?
Nous voulions mieux comprendre la prévalence et
l’impact de ces petits maux du quotidien et ce rapport
résume les résultats d’une étude menée auprès de plus
18 000 personnes dans 9 pays. En tant qu’individus,
professionnels de la santé, collaborateurs et employeurs,
ces résultats nous ont apporté des informations cruciales.
Lorsqu’elles tombent malade, les personnes interrogées
se tournent en premier lieu vers les professionnels de
santé (30 % de médecins et 20 % de pharmaciens). Les
systèmes de santé et de remboursement existants ont
un impact important, mais il existe aussi des variations
en fonction des maux et de la culture en question. Par
exemple, les maux de dos, les allergies, les problèmes
de sommeil et de stress poussent les gens à consulter
d’abord leur médecin, alors que la plupart des autres
maux et les problèmes de toux sont traités par des
pharmaciens. Le Japon constitue une exception
intéressante, car 40 % des gens se tournent d’abord vers
« Docteur Google », comparé à une moyenne mondiale
de 14 %. Cependant, ce processus ne se traduit pas
nécessairement par des ventes en ligne : seulement 2%
des Japonais achètent des médicaments en ligne.
Globalement, 77 % des individus sondés pensent pouvoir
gérer ces petits maux du quotidien efficacement.
Les Américains sont les mieux informés, avec plus de
80 % se considérant comme bien renseignés, tandis
que les Russes sont ceux qui se sentent les moins bien
informés, avec seulement 58 % (seulement 15 % pour
les indigestions).
Plus surprenant encore, le pourcentage très élevé
d’individus qui ne font rien et attendent que la
douleur passe. C’est particulièrement le cas avec les
problèmes de sommeil (39 %) et de stress
(44 %). Et, lorsque nous constatons avec cette étude
que le sommeil et le stress sont les deux problèmes
ayant le plus d’impact sur la vie quotidienne - au
travail ou chez soi - cela devient inquiétant.
L’impact général de ces petits problèmes de santé sur la
vie quotidienne peut être conséquent. Durant ce dernier
mois, 44 % des individus sondés se sont rendus au
travail alors qu’ils souffraient de l’un de ces petits maux,
parmi lesquels 75 % déclaraient voir leur productivité
affectée et 50 % déclaraient que cela avait hautement
impacté leur capacité à travailler efficacement. Dans
l’ensemble, 26 % ont été contraints de prendre un jour
de congé maladie durant le mois écoulé pour l’un de
ces maux très fréquents ; cela monte à 40 % et 35 %
pour les Australiens et les Américains. Les Allemands
sont ceux qui ont pris le plus de congés maladie
avec plus de cinq jours au cours du dernier mois.
Cette étude soulève un certain nombre de questions. Y
a-t-il un écart entre perception et réalité ? Si les gens se
sentent généralement informés, pourquoi ne prennent-
ils pas les mesures nécessaires pour prévenir ou traiter
leurs problèmes de santé alors qu’ils ont un impact
significatif sur leur vie quotidienne ? Combien pourrions-
nous économiser avec une meilleure autogestion,
moins de visites chez le médecin et une réduction des
congés maladie?
Chez Sanofi, nous souhaitons nous appuyer sur ces
informations pour vous apporter de meilleures solutions
pour votre bien-être tout en vous aidant à traiter les
problèmes de santé du quotidien.
Nous croyons que le fait de donner aux individus, à
la communauté et aux professionnels de la santé les
moyens de promouvoir et de pratiquer l’automédication
et le self care, permettra à chacun de vivre une vie plus
saine et plus épanouissante. Cela contribue, en retour, à
des systèmes de santé plus durables, à un meilleur accès
aux soins et à une augmentation de la productivité
au travail.
1.
Alan Main
Vice-Président Exécutif
Directeur de Sanofi
Consumer Healthcare
Nous nous sommes tous déjà réveillés avec une petite douleur, un
nez bouché ou qui coule ou simplement une sensation de fatigue
après une nuit blanche. Souvent inattendus, ces types de maux
fréquents et répandus peuvent largement affecter notre journée.
Rapport Sanofi Self Care: Be Your Best 2018
2
Avant-propos
Rapport Sanofi Self Care: Be Your Best 2018
Résumé
Le rapport Sanofi Self Care: Be Your Best 2018 est une étude mondiale approfondie qui examine la
prévalence et l’impact des petits maux du quotidien ainsi que les différences dans la manière dont les
personnes approchent et traitent les maux du quotidien à travers le monde. Le sondage, dans lequel
plus de 18 000 personnes de neuf pays différents ont été interrogées révèle le réel impact des petits
problèmes de santé courants sur la vie quotidienne et la valeur de l’automédication et du self care, d’un
point de vue personnel
et économique.
Les petits maux du quotidien
abordés dans ce rapport
comprennent les maux
et douleurs (comme les
maux de tête, les douleurs
abdominales, les douleurs
menstruelles et les maux
de dos), les problèmes
digestifs (diarrhée,
constipation et indigestion),
la toux, le rhume, les
allergies, les problèmes
de sommeil et le stress.
*Pays participants ; Etats-Unis, Mexique, Brésil, France, Italie,
Allemagne, Russie, Australie et Japon.
3
6 Constipation 10 %
7 Indigestion 9 %
8 Douleur abdominale 8 %
9 Diarrhée 6 %
10 Toux 5 %
1 Stress 26 %
2 Problèmes de sommeil 24 %
3 Problèmes de dos 23 %
4 Mal de tête 22 %
5 Allergies 12 %
Pourcentage de gens qui souffrent de maux du quotidien au moins une fois par semaine
4
26%
41%
Résultats clés
Les petits maux du quotidien tels que les allergies, les maux de tête et les rhumes sont très répandus
dans le monde : 97 % de la population en a souffert au moins une fois au cours des 12 derniers
mois. Les problèmes de stress et de sommeil sont particulièrement répandus et impactent une large
proportion de personnes de manière hebdomadaire.
Alors que les adultes à travers le monde se sentent plutôt bien informés sur la façon de traiter les
problèmes de santé courants, la recherche raconte une toute autre histoire. De nombreuses personnes
souffrant de problèmes de stress et de sommeil ne font rien et attendent que leurs symptômes passent,
et très peu se tournent vers les pharmaciens pour demander de l’aide, alors qu’ils peuvent apporter des
informations et des traitements efficaces.
En l’absence de traitement, l’impact de ces petits maux du quotidien peut être très important. En effet,
de nombreuses personnes déclarent que les problèmes de santé courants ont eu un impact important
sur leur travail et sur leur vie professionnelle et personnelle.
Les Américains se considèrent
comme les mieux informés sur la
gestion des petites douleurs du quotidien,
plus de 80 % se sentant bien renseignés
Le stress est le problème le plus
courant, affectant 26 % de la
population une fois par semaine
et 14 % de la population jusqu’à
trois fois par semaine
Les personnes interrogées
sont moins informées sur
le traitement des troubles
du sommeil que sur le
traitement de tout autre
petit problème de santé du
quotidien (46 %)
Au total, 26 % ont été obligés de
prendre un jour de congé maladie
au cours du dernier mois en raison d’un
petit problème de santé
41 % des sondés déclarent que les
problèmes de santé courants ont un
impact important sur leur confiance
en soi, et 32 % rapportent un impact
significatif sur leur vie sexuelle
44 % des personnes sondées sont allées
travailler en souffrant d’une petite douleur
au cours du dernier mois, et parmi elles
75 % ont déclaré que cela affectait
leur productivité
Dans tous les pays, le stress a l’impact
le plus significatif au travail, 73 % des
personnes souffrant de stress à une
fréquence hebdomadaire disent que
cela a un impact important sur leur
humeur générale
C’est aux Etats-Unis que les troubles du
sommeil sont les plus importants :
75 % des sondés déclarent souffrir de
ces troubles au moins une fois par an
- comparé à 53 % au Japon, qui est le
pays qui en souffre le moins
Malgré la prévalence des problèmes
de stress et de sommeil, seulement
13 % se sont tournés vers un pharmacien
pour obtenir des conseils lorsqu’ils ont
souffert de troubles du sommeil - et
seulement 10 % ont parlé de leurs
problèmes de stress avec leur pharmacien
Les Mexicains sont les plus
impactés par les problèmes
digestifs – 88 % souffrent de
diarrhée, 77 % d’indigestion et
73 % de constipation au moins
une fois par an
Concernant les problèmes
de stress et de sommeil :
44 % et 39 % des sondés ne
font rien et attendent que le
problème passe contre 27 %
des personnes souffrant de
constipation
58 % des Russes se disent bien
renseignés sur la gestion de ces
maux du quotidien - cela fait
d’eux les moins bien informés
Rapport Sanofi Self Care: Be Your Best 2018
L’impact des petits maux du quotidien
5
Plus de la moitié des
collaborateurs indiquent que
leur état de santé a impacté
leur motivation à aller travailler
(54 %), leur concentration
(54 %) et leur humeur (55 %)
47% 44%
Le stress a la répercussion la plus
importante sur le lieu de travail dans
tous les pays, comptant 72 % de
personnes atteintes chaque semaine,
précisant que cela a un impact
important sur leur motivation à aller
travailler et sur leur concentration
Alors que 44 % des Russes
pensent que cela a eu
un impact important sur
leurs relations avec leurs
collègues de travail
Au Mexique, 47 % des
habitants précisent que les
problèmes de santé mineurs ont
eu un impact important sur leur
développement de carrière
i. L’impact au travail
Ce sont les Allemands qui ont pris le plus de jours
de congés maladie au cours du dernier mois
(5,6 jours en moyenne), suivis par les Japonais
(3,5 jours) et les Américains (3,2 jours)
5,6 jours 3,5 jours 3,2 jours
Les Brésiliens et les Mexicains sont ceux
ayant pris le moins de jours de congés
maladie au cours du dernier mois
(2 jours en moyenne).
2 jours 2 jours
Les petits maux du quotidien impactent aussi de manière négative notre
bien-être émotionnel, social et notre vie de famille
ii. Les impacts personnels
Les 18-24 ans déclarent
que leurs ces petit maux
courants ont eu principalement
un effet sur leurs niveaux
de stress (61 %) et de
sommeil (57 %)18-24
47 %
déclarent que leurs problèmes
de santé ont eu une incidence
importante sur leur vie de famille
au cours des 12 derniers mois
48 %
en Russie révèlent que les petites
douleurs du quotidien ont eu un
impact significatif sur leur vie conjugale
au cours des 12 derniers mois
Près de la moitié des parents Près de la moitié des couples mariés
ou des personnes vivant en couple
Les habitants des Etats-Unis, de
Russie et d’Australie déclarent
que les petits maux du quotidien
ont eu principalement un
impact sur leur vie sexuelle
au cours des 12 derniers mois
(respectivement 41 %, 41 %
et 40 %)
Rapport Sanofi Self Care: Be Your Best 2018
6
Les traitements des petits maux
du quotidien
Une personne sur cinq (20 %) est allée
sur internet pour recevoir des conseils
la dernière fois qu’elle a souffert de
problèmes de stress ou de sommeil,
plutôt que d’aller demander conseil
à un pharmacien, (respectivement
10 % et 13 %)
Au cours de ces 12 derniers mois,
les principales raisons médicales
pour lesquelles les personnes ont
acheté des médicaments sans
ordonnance sont les maux de tête
(52 %), les rhumes (45 %) et les
toux (54 %)
Cependant, en ce qui concerne
le stress, les problèmes de sommeil
et la constipation, plus d’un tiers
des personnes ne font rien pour se
soigner et attendent que cela passe
(respectivement 44 %, 39 % et 27 %)
35 % des personnes vont demander
des recommandations à leur
pharmacien si les médicaments
sans ordonnance auxquels ils ont
recours, ne sont pas disponibles
Parmi les personnes ayant rendu
visite à un médecin la dernière fois
qu’elles ne se sentaient pas bien,
plus de 7 personnes sur 10 ont reçu
des médicaments sur ordonnance
pour des maux pouvant relever de
l’automédication
En moyenne, 70 % des
personnes souffrant de petites
maladies du quotidien se
sentent bien informées sur la
meilleure manière de se soigner
Les personnes souffrant de maux
de tête et de rhume sont plus
susceptibles de se tourner vers
un pharmacien comme premier
interlocuteur (respectivement 26 %
et 29 %)
90 % des personnes prétendent
pouvoir traiter un rhume sans
consulter un professionnel de santé;
cependant, 36 % ne seraient pas
capable de traiter des allergies sans
demander de l’aide à un expert
9 in10
Alors que les petites maladies du quotidien nous affectent tous, les choix que nous faisons pour les traiter
diffèrent en fonction de chacun...
Moins de 5 % des personnes sondées ont déjà
acheté des médicaments sans ordonnance sur
des sites en ligne spécialisés
Pour les maladies comme le mal de dos (42 %)
et les allergies (41 %), les personnes concernées
demandent généralement d’abord de l’aide à un
médecin alors qu’elles pourraient se tourner vers
un pharmacien
Rapport Sanofi Self Care: Be Your Best 2018
Information et éducation:
Les consommateurs et les patients ont besoin d’information pour améliorer la médecine préventive
(leur compréhension des maladies courantes et ce qu’ils peuvent faire pour les prévenir et/ ou y
remédier), afin qu’ils comprennent mieux les bénéfices de l’automédication.
Chacun d’entre nous a un rôle à jouer, mais les employeurs, pharmaciens, professionnels de
santé, l’industrie médicale et les pouvoirs publics ont aussi leur part de responsabilité. Plus les consommateurs sont
informés et comprennent les maux courants et les moyens d’y remédier, plus leur santé est bonne, plus leurs vies sont
épanouissantes et plus la société sera productive.
Responsabilisation / Emancipation:
Les consommateurs ont besoin de se sentir à même d’agir et confiants dans leur capacité à
pratiquer l’automédication pour les maux courants.
Dans de nombreux cas, au lieu de se tourner en premier lieu vers un médecin, ce qui se termine
généralement par une ordonnance, les personnes devraient se sentir confiantes à l’idée de
d’abord demander conseil à un pharmacien. Pour cela, en plus d’améliorer la médecine préventive, il est nécessaire
d’accorder une attention particulière aux compétences, à l’expertise et au professionnalisme des pharmaciens. C’est
ainsi que les consommateurs se sentiront plus à même de s’y rendre en premier recours et auront une plus grande
confiance dans les conseils apportés par ceux-ci.
Accessibilité:
Afin d’accompagner au mieux les pratiques d’automédication, l’industrie de la santé grand public
doit continuer d’innover en apportant des solutions efficaces d’automédication sur le marché. Bien
sûr, cela signifie une offre produits mais pas seulement, il faut penser plus loin en apportant des
solutions selon les nouveaux besoins des consommateurs.
Il est également nécessaire d’avoir de la part des autorités publiques un éclairage sur la valeur ajoutée économique
des solutions médicales sans ordonnance afin que chacun puisse mieux gérer sa santé. Cela aura non seulement un
impact sur les coûts des systèmes de santé mais aussi sur l’économie en général avec une population en meilleure
santé et plus donc productive.
Rapport Sanofi Self Care: Be Your Best 2018
7
Conclusion
Le rapport Self Care: Be Your Best met en lumière la prévalence quotidienne des petites maladies
comme la douleur, les toux et les rhumes, les allergies, les problèmes de digestion, le stress et les
problèmes de sommeil présents dans l’ensemble des pays.
Le rapport révèle l’impact profond que cela peut avoir sur la vie personnelle et professionnelle et par
conséquent les effets sur notre économie. L’un des aspects les plus intéressants de ce rapport est que
même lorsque les personnes se sentent bien informées, elles ne font souvent rien pour changer cela ou
ne se rendent pas chez un professionnel de santé. C’est une contradiction notable.
Il y a beaucoup de solutions ou de méthodes alternatives pour améliorer notre santé et prévoir ou gérer
beaucoup de ces maux courants. Pourtant, la pratique de l’automédication n’est pas aussi répandue
qu’elle le pourrait.
La bonne pratique de soins auto-administrés améliore le bien-être, peut prévenir et endiguer la maladie
ainsi que rétablir la santé.
Nous pensons qu’en travaillant ensemble, nous pouvons changer la vie des personnes du monde entier.
Il est de temps de changer les choses – Self Care: Be Your Best.
Nous pensons qu’il y a trois axes sur lesquels nous devons travailler pour encourager et améliorer la
pratique de l’automédication.
www.sanofi.com
54, rue La Boétie
75008 Paris - France
*Méthodologie
Rapport réalisé en juin 2018
Etude en ligne de 30 mn
Conduite par Sanofi Consumer Healthcare et Ipsos
Auprès de 18 090 personnes sondées en ligne dans 9 pays (âgées de plus de 18 ans)
Panel représentatif de la population mondiale (âge, sexe, région, activité)

Contenu connexe

Tendances

La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...
La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...
La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...Ipsos France
 
MANQUE DE SOMMEIL DES ADOLESCENTS
MANQUE DE SOMMEIL DES ADOLESCENTSMANQUE DE SOMMEIL DES ADOLESCENTS
MANQUE DE SOMMEIL DES ADOLESCENTSIpsos France
 
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014CAPITAL IMAGE
 
Etre hepatant 04_2016
Etre hepatant 04_2016Etre hepatant 04_2016
Etre hepatant 04_2016soshepatites
 
Rapport de l'observatoire sociétal des cancers réalisé par Ipsos - Juin 2017
Rapport de l'observatoire sociétal des cancers réalisé par Ipsos - Juin 2017Rapport de l'observatoire sociétal des cancers réalisé par Ipsos - Juin 2017
Rapport de l'observatoire sociétal des cancers réalisé par Ipsos - Juin 2017Ipsos France
 
Démystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétales
Démystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétalesDémystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétales
Démystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétalesAlain Tassy
 
Les Français et les régimes
Les Français et les régimesLes Français et les régimes
Les Français et les régimesIpsos France
 
Le Parcours de soins du patient Français
Le Parcours de soins du patient FrançaisLe Parcours de soins du patient Français
Le Parcours de soins du patient FrançaisIpsos France
 
Etre hepatant N°12
Etre hepatant N°12Etre hepatant N°12
Etre hepatant N°12soshepatites
 
Etre hepatant N°10
Etre hepatant N°10Etre hepatant N°10
Etre hepatant N°10soshepatites
 
Etre hepatant 04 nouvelle version
Etre hepatant 04 nouvelle versionEtre hepatant 04 nouvelle version
Etre hepatant 04 nouvelle versionsoshepatites
 
C'est dans ma tête ou c'est l'hépatite ? - NAAD 2016
C'est dans ma tête ou c'est l'hépatite ? - NAAD 2016C'est dans ma tête ou c'est l'hépatite ? - NAAD 2016
C'est dans ma tête ou c'est l'hépatite ? - NAAD 2016soshepatites
 
Etre hepatant 02_2016
Etre hepatant 02_2016Etre hepatant 02_2016
Etre hepatant 02_2016soshepatites
 
Le cancer du poumon en France
Le cancer du poumon en FranceLe cancer du poumon en France
Le cancer du poumon en FranceIpsos France
 
Le bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étude
Le bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étudeLe bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étude
Le bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étudeIpsos France
 
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014OpinionWay
 
Etre hepatant N°02
Etre hepatant N°02Etre hepatant N°02
Etre hepatant N°02soshepatites
 
Etre hepatant N°08
Etre hepatant N°08Etre hepatant N°08
Etre hepatant N°08soshepatites
 
L'automédication responsable en France
L'automédication responsable en France L'automédication responsable en France
L'automédication responsable en France Ipsos France
 
Etre hepatant N°13
Etre hepatant N°13Etre hepatant N°13
Etre hepatant N°13soshepatites
 

Tendances (20)

La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...
La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...
La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...
 
MANQUE DE SOMMEIL DES ADOLESCENTS
MANQUE DE SOMMEIL DES ADOLESCENTSMANQUE DE SOMMEIL DES ADOLESCENTS
MANQUE DE SOMMEIL DES ADOLESCENTS
 
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
 
Etre hepatant 04_2016
Etre hepatant 04_2016Etre hepatant 04_2016
Etre hepatant 04_2016
 
Rapport de l'observatoire sociétal des cancers réalisé par Ipsos - Juin 2017
Rapport de l'observatoire sociétal des cancers réalisé par Ipsos - Juin 2017Rapport de l'observatoire sociétal des cancers réalisé par Ipsos - Juin 2017
Rapport de l'observatoire sociétal des cancers réalisé par Ipsos - Juin 2017
 
Démystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétales
Démystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétalesDémystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétales
Démystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétales
 
Les Français et les régimes
Les Français et les régimesLes Français et les régimes
Les Français et les régimes
 
Le Parcours de soins du patient Français
Le Parcours de soins du patient FrançaisLe Parcours de soins du patient Français
Le Parcours de soins du patient Français
 
Etre hepatant N°12
Etre hepatant N°12Etre hepatant N°12
Etre hepatant N°12
 
Etre hepatant N°10
Etre hepatant N°10Etre hepatant N°10
Etre hepatant N°10
 
Etre hepatant 04 nouvelle version
Etre hepatant 04 nouvelle versionEtre hepatant 04 nouvelle version
Etre hepatant 04 nouvelle version
 
C'est dans ma tête ou c'est l'hépatite ? - NAAD 2016
C'est dans ma tête ou c'est l'hépatite ? - NAAD 2016C'est dans ma tête ou c'est l'hépatite ? - NAAD 2016
C'est dans ma tête ou c'est l'hépatite ? - NAAD 2016
 
Etre hepatant 02_2016
Etre hepatant 02_2016Etre hepatant 02_2016
Etre hepatant 02_2016
 
Le cancer du poumon en France
Le cancer du poumon en FranceLe cancer du poumon en France
Le cancer du poumon en France
 
Le bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étude
Le bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étudeLe bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étude
Le bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étude
 
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014
 
Etre hepatant N°02
Etre hepatant N°02Etre hepatant N°02
Etre hepatant N°02
 
Etre hepatant N°08
Etre hepatant N°08Etre hepatant N°08
Etre hepatant N°08
 
L'automédication responsable en France
L'automédication responsable en France L'automédication responsable en France
L'automédication responsable en France
 
Etre hepatant N°13
Etre hepatant N°13Etre hepatant N°13
Etre hepatant N°13
 

Similaire à Comment préserver sa santé pour être au top de sa forme ?

Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...
Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...
Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...Harris Interactive France
 
cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...
cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...
cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...leilabmlik
 
Présentation power point diu M.A
Présentation power point diu M.APrésentation power point diu M.A
Présentation power point diu M.ASandrine Pastor
 
Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un...
 Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un... Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un...
Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un...Ipsos France
 
Les Trophées du bien-être
Les Trophées du bien-êtreLes Trophées du bien-être
Les Trophées du bien-êtreIpsos France
 
Dp debats femmes-et_sante
Dp debats femmes-et_santeDp debats femmes-et_sante
Dp debats femmes-et_santeAssociation LIR
 
Analyse enquete troubles_sphincteriens_2015
Analyse enquete troubles_sphincteriens_2015Analyse enquete troubles_sphincteriens_2015
Analyse enquete troubles_sphincteriens_2015Ahmonbeausite
 
Etude Ifop sur lea santé des médecins
Etude Ifop sur lea santé des médecinsEtude Ifop sur lea santé des médecins
Etude Ifop sur lea santé des médecinsSociété Tripalio
 
AXA Luxembourg - Communiqué-Baromètre santé
AXA Luxembourg - Communiqué-Baromètre santéAXA Luxembourg - Communiqué-Baromètre santé
AXA Luxembourg - Communiqué-Baromètre santéSerge Schumacher
 
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion WayObservance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion WayGroupe Welcoop
 
Fédaration des PSAD Les seniors et la nutrition novembre 2014
Fédaration des PSAD Les seniors et la nutrition novembre 2014Fédaration des PSAD Les seniors et la nutrition novembre 2014
Fédaration des PSAD Les seniors et la nutrition novembre 2014OpinionWay
 
« Les Français et l’automédication » sondage décembre 2015 Mediaprism/ 60 mi...
 « Les Français et l’automédication » sondage décembre 2015 Mediaprism/ 60 mi... « Les Français et l’automédication » sondage décembre 2015 Mediaprism/ 60 mi...
« Les Français et l’automédication » sondage décembre 2015 Mediaprism/ 60 mi...yann le gigan
 
Les Français et les maux de tête et migraines
Les Français et les maux de tête et migrainesLes Français et les maux de tête et migraines
Les Français et les maux de tête et migrainesHarris Interactive France
 
L"influence du Stress sur la Santé - Fondation April
L"influence du Stress sur la Santé - Fondation AprilL"influence du Stress sur la Santé - Fondation April
L"influence du Stress sur la Santé - Fondation Aprilfondationapril
 
« Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé au jour l...
« Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé au jour l...« Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé au jour l...
« Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé au jour l...Harris Interactive France
 
Les Français et les maladies mentales
Les Français et les maladies mentalesLes Français et les maladies mentales
Les Français et les maladies mentalesIpsos France
 

Similaire à Comment préserver sa santé pour être au top de sa forme ? (20)

Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...
Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...
Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...
 
Les femmes et les questions de santé
Les femmes et les questions de santéLes femmes et les questions de santé
Les femmes et les questions de santé
 
cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...
cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...
cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...
 
Présentation power point diu M.A
Présentation power point diu M.APrésentation power point diu M.A
Présentation power point diu M.A
 
Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un...
 Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un... Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un...
Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un...
 
Les Trophées du bien-être
Les Trophées du bien-êtreLes Trophées du bien-être
Les Trophées du bien-être
 
Dp debats femmes-et_sante
Dp debats femmes-et_santeDp debats femmes-et_sante
Dp debats femmes-et_sante
 
Formation aux enseignants revised
Formation aux enseignants revisedFormation aux enseignants revised
Formation aux enseignants revised
 
Analyse enquete troubles_sphincteriens_2015
Analyse enquete troubles_sphincteriens_2015Analyse enquete troubles_sphincteriens_2015
Analyse enquete troubles_sphincteriens_2015
 
Etude Ifop sur lea santé des médecins
Etude Ifop sur lea santé des médecinsEtude Ifop sur lea santé des médecins
Etude Ifop sur lea santé des médecins
 
AXA Luxembourg - Communiqué-Baromètre santé
AXA Luxembourg - Communiqué-Baromètre santéAXA Luxembourg - Communiqué-Baromètre santé
AXA Luxembourg - Communiqué-Baromètre santé
 
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion WayObservance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
 
Fédaration des PSAD Les seniors et la nutrition novembre 2014
Fédaration des PSAD Les seniors et la nutrition novembre 2014Fédaration des PSAD Les seniors et la nutrition novembre 2014
Fédaration des PSAD Les seniors et la nutrition novembre 2014
 
« Les Français et l’automédication » sondage décembre 2015 Mediaprism/ 60 mi...
 « Les Français et l’automédication » sondage décembre 2015 Mediaprism/ 60 mi... « Les Français et l’automédication » sondage décembre 2015 Mediaprism/ 60 mi...
« Les Français et l’automédication » sondage décembre 2015 Mediaprism/ 60 mi...
 
Les Français et les maux de tête et migraines
Les Français et les maux de tête et migrainesLes Français et les maux de tête et migraines
Les Français et les maux de tête et migraines
 
Diplomado
DiplomadoDiplomado
Diplomado
 
Observatoire Santé [Extract]
Observatoire Santé [Extract]Observatoire Santé [Extract]
Observatoire Santé [Extract]
 
L"influence du Stress sur la Santé - Fondation April
L"influence du Stress sur la Santé - Fondation AprilL"influence du Stress sur la Santé - Fondation April
L"influence du Stress sur la Santé - Fondation April
 
« Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé au jour l...
« Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé au jour l...« Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé au jour l...
« Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé au jour l...
 
Les Français et les maladies mentales
Les Français et les maladies mentalesLes Français et les maladies mentales
Les Français et les maladies mentales
 

Plus de Ipsos France

Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024Ipsos France
 
Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024
Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024
Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024Ipsos France
 
Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024
Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024
Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024Ipsos France
 
Papilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurent
Papilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurentPapilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurent
Papilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurentIpsos France
 
Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024
Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024
Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024Ipsos France
 
Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024
Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024
Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024Ipsos France
 
Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024
Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024
Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024Ipsos France
 
Européennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutin
Européennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutinEuropéennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutin
Européennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutinIpsos France
 
Les Français et l'accès aux soins de santé
Les Français et l'accès aux soins de santéLes Français et l'accès aux soins de santé
Les Français et l'accès aux soins de santéIpsos France
 
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024Ipsos France
 
L'impact de la désinformation sur les élections européennes
L'impact de la désinformation sur les élections européennesL'impact de la désinformation sur les élections européennes
L'impact de la désinformation sur les élections européennesIpsos France
 
Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3
Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3
Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3Ipsos France
 
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieuxPersonnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieuxIpsos France
 
Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024
Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024
Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024Ipsos France
 
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024Ipsos France
 
81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjoint
81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjoint81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjoint
81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjointIpsos France
 
Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024
Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024
Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024Ipsos France
 
Ce que veulent vraiment les femmes en 2024
Ce que veulent vraiment les femmes en 2024Ce que veulent vraiment les femmes en 2024
Ce que veulent vraiment les femmes en 2024Ipsos France
 
85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...
85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...
85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...Ipsos France
 
Baromètre des adolescents - Vague 3 - Janvier 2024
Baromètre des adolescents - Vague 3 - Janvier 2024Baromètre des adolescents - Vague 3 - Janvier 2024
Baromètre des adolescents - Vague 3 - Janvier 2024Ipsos France
 

Plus de Ipsos France (20)

Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024
 
Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024
Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024
Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024
 
Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024
Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024
Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024
 
Papilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurent
Papilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurentPapilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurent
Papilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurent
 
Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024
Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024
Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024
 
Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024
Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024
Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024
 
Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024
Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024
Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024
 
Européennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutin
Européennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutinEuropéennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutin
Européennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutin
 
Les Français et l'accès aux soins de santé
Les Français et l'accès aux soins de santéLes Français et l'accès aux soins de santé
Les Français et l'accès aux soins de santé
 
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024
 
L'impact de la désinformation sur les élections européennes
L'impact de la désinformation sur les élections européennesL'impact de la désinformation sur les élections européennes
L'impact de la désinformation sur les élections européennes
 
Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3
Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3
Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3
 
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieuxPersonnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
 
Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024
Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024
Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024
 
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024
 
81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjoint
81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjoint81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjoint
81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjoint
 
Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024
Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024
Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024
 
Ce que veulent vraiment les femmes en 2024
Ce que veulent vraiment les femmes en 2024Ce que veulent vraiment les femmes en 2024
Ce que veulent vraiment les femmes en 2024
 
85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...
85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...
85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...
 
Baromètre des adolescents - Vague 3 - Janvier 2024
Baromètre des adolescents - Vague 3 - Janvier 2024Baromètre des adolescents - Vague 3 - Janvier 2024
Baromètre des adolescents - Vague 3 - Janvier 2024
 

Dernier

Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementSyndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementKhadija Moussayer
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024benj_2
 
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfCOURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfpaterne6
 
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfssuser4a70ad1
 
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppttechniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.pptfrancedjioleu4
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》rnrncn29
 

Dernier (6)

Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementSyndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
 
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfCOURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
 
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
 
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppttechniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
 

Comment préserver sa santé pour être au top de sa forme ?

  • 1. Rapport Self Care: Be Your Best 2018 Comment préserver sa santé pour être au top de sa forme Etude mondiale sur les petits maux du quotidien et comment les populations agissent pour préserver leur santé.
  • 2. Mais avez-vous déjà pensé au réel impact que ces petits maux du quotidien, tels qu’une simple douleur, une toux, un rhume, des problèmes de digestion, de stress, une insomnie a vraiment sur votre journée, votre travail et votre famille quand vous n’êtes pas à 100 % ? Prenez-vous soin de vous pour être au top de votre forme chaque jour ? Nous voulions mieux comprendre la prévalence et l’impact de ces petits maux du quotidien et ce rapport résume les résultats d’une étude menée auprès de plus 18 000 personnes dans 9 pays. En tant qu’individus, professionnels de la santé, collaborateurs et employeurs, ces résultats nous ont apporté des informations cruciales. Lorsqu’elles tombent malade, les personnes interrogées se tournent en premier lieu vers les professionnels de santé (30 % de médecins et 20 % de pharmaciens). Les systèmes de santé et de remboursement existants ont un impact important, mais il existe aussi des variations en fonction des maux et de la culture en question. Par exemple, les maux de dos, les allergies, les problèmes de sommeil et de stress poussent les gens à consulter d’abord leur médecin, alors que la plupart des autres maux et les problèmes de toux sont traités par des pharmaciens. Le Japon constitue une exception intéressante, car 40 % des gens se tournent d’abord vers « Docteur Google », comparé à une moyenne mondiale de 14 %. Cependant, ce processus ne se traduit pas nécessairement par des ventes en ligne : seulement 2% des Japonais achètent des médicaments en ligne. Globalement, 77 % des individus sondés pensent pouvoir gérer ces petits maux du quotidien efficacement. Les Américains sont les mieux informés, avec plus de 80 % se considérant comme bien renseignés, tandis que les Russes sont ceux qui se sentent les moins bien informés, avec seulement 58 % (seulement 15 % pour les indigestions). Plus surprenant encore, le pourcentage très élevé d’individus qui ne font rien et attendent que la douleur passe. C’est particulièrement le cas avec les problèmes de sommeil (39 %) et de stress (44 %). Et, lorsque nous constatons avec cette étude que le sommeil et le stress sont les deux problèmes ayant le plus d’impact sur la vie quotidienne - au travail ou chez soi - cela devient inquiétant. L’impact général de ces petits problèmes de santé sur la vie quotidienne peut être conséquent. Durant ce dernier mois, 44 % des individus sondés se sont rendus au travail alors qu’ils souffraient de l’un de ces petits maux, parmi lesquels 75 % déclaraient voir leur productivité affectée et 50 % déclaraient que cela avait hautement impacté leur capacité à travailler efficacement. Dans l’ensemble, 26 % ont été contraints de prendre un jour de congé maladie durant le mois écoulé pour l’un de ces maux très fréquents ; cela monte à 40 % et 35 % pour les Australiens et les Américains. Les Allemands sont ceux qui ont pris le plus de congés maladie avec plus de cinq jours au cours du dernier mois. Cette étude soulève un certain nombre de questions. Y a-t-il un écart entre perception et réalité ? Si les gens se sentent généralement informés, pourquoi ne prennent- ils pas les mesures nécessaires pour prévenir ou traiter leurs problèmes de santé alors qu’ils ont un impact significatif sur leur vie quotidienne ? Combien pourrions- nous économiser avec une meilleure autogestion, moins de visites chez le médecin et une réduction des congés maladie? Chez Sanofi, nous souhaitons nous appuyer sur ces informations pour vous apporter de meilleures solutions pour votre bien-être tout en vous aidant à traiter les problèmes de santé du quotidien. Nous croyons que le fait de donner aux individus, à la communauté et aux professionnels de la santé les moyens de promouvoir et de pratiquer l’automédication et le self care, permettra à chacun de vivre une vie plus saine et plus épanouissante. Cela contribue, en retour, à des systèmes de santé plus durables, à un meilleur accès aux soins et à une augmentation de la productivité au travail. 1. Alan Main Vice-Président Exécutif Directeur de Sanofi Consumer Healthcare Nous nous sommes tous déjà réveillés avec une petite douleur, un nez bouché ou qui coule ou simplement une sensation de fatigue après une nuit blanche. Souvent inattendus, ces types de maux fréquents et répandus peuvent largement affecter notre journée. Rapport Sanofi Self Care: Be Your Best 2018 2 Avant-propos
  • 3. Rapport Sanofi Self Care: Be Your Best 2018 Résumé Le rapport Sanofi Self Care: Be Your Best 2018 est une étude mondiale approfondie qui examine la prévalence et l’impact des petits maux du quotidien ainsi que les différences dans la manière dont les personnes approchent et traitent les maux du quotidien à travers le monde. Le sondage, dans lequel plus de 18 000 personnes de neuf pays différents ont été interrogées révèle le réel impact des petits problèmes de santé courants sur la vie quotidienne et la valeur de l’automédication et du self care, d’un point de vue personnel et économique. Les petits maux du quotidien abordés dans ce rapport comprennent les maux et douleurs (comme les maux de tête, les douleurs abdominales, les douleurs menstruelles et les maux de dos), les problèmes digestifs (diarrhée, constipation et indigestion), la toux, le rhume, les allergies, les problèmes de sommeil et le stress. *Pays participants ; Etats-Unis, Mexique, Brésil, France, Italie, Allemagne, Russie, Australie et Japon. 3 6 Constipation 10 % 7 Indigestion 9 % 8 Douleur abdominale 8 % 9 Diarrhée 6 % 10 Toux 5 % 1 Stress 26 % 2 Problèmes de sommeil 24 % 3 Problèmes de dos 23 % 4 Mal de tête 22 % 5 Allergies 12 % Pourcentage de gens qui souffrent de maux du quotidien au moins une fois par semaine
  • 4. 4 26% 41% Résultats clés Les petits maux du quotidien tels que les allergies, les maux de tête et les rhumes sont très répandus dans le monde : 97 % de la population en a souffert au moins une fois au cours des 12 derniers mois. Les problèmes de stress et de sommeil sont particulièrement répandus et impactent une large proportion de personnes de manière hebdomadaire. Alors que les adultes à travers le monde se sentent plutôt bien informés sur la façon de traiter les problèmes de santé courants, la recherche raconte une toute autre histoire. De nombreuses personnes souffrant de problèmes de stress et de sommeil ne font rien et attendent que leurs symptômes passent, et très peu se tournent vers les pharmaciens pour demander de l’aide, alors qu’ils peuvent apporter des informations et des traitements efficaces. En l’absence de traitement, l’impact de ces petits maux du quotidien peut être très important. En effet, de nombreuses personnes déclarent que les problèmes de santé courants ont eu un impact important sur leur travail et sur leur vie professionnelle et personnelle. Les Américains se considèrent comme les mieux informés sur la gestion des petites douleurs du quotidien, plus de 80 % se sentant bien renseignés Le stress est le problème le plus courant, affectant 26 % de la population une fois par semaine et 14 % de la population jusqu’à trois fois par semaine Les personnes interrogées sont moins informées sur le traitement des troubles du sommeil que sur le traitement de tout autre petit problème de santé du quotidien (46 %) Au total, 26 % ont été obligés de prendre un jour de congé maladie au cours du dernier mois en raison d’un petit problème de santé 41 % des sondés déclarent que les problèmes de santé courants ont un impact important sur leur confiance en soi, et 32 % rapportent un impact significatif sur leur vie sexuelle 44 % des personnes sondées sont allées travailler en souffrant d’une petite douleur au cours du dernier mois, et parmi elles 75 % ont déclaré que cela affectait leur productivité Dans tous les pays, le stress a l’impact le plus significatif au travail, 73 % des personnes souffrant de stress à une fréquence hebdomadaire disent que cela a un impact important sur leur humeur générale C’est aux Etats-Unis que les troubles du sommeil sont les plus importants : 75 % des sondés déclarent souffrir de ces troubles au moins une fois par an - comparé à 53 % au Japon, qui est le pays qui en souffre le moins Malgré la prévalence des problèmes de stress et de sommeil, seulement 13 % se sont tournés vers un pharmacien pour obtenir des conseils lorsqu’ils ont souffert de troubles du sommeil - et seulement 10 % ont parlé de leurs problèmes de stress avec leur pharmacien Les Mexicains sont les plus impactés par les problèmes digestifs – 88 % souffrent de diarrhée, 77 % d’indigestion et 73 % de constipation au moins une fois par an Concernant les problèmes de stress et de sommeil : 44 % et 39 % des sondés ne font rien et attendent que le problème passe contre 27 % des personnes souffrant de constipation 58 % des Russes se disent bien renseignés sur la gestion de ces maux du quotidien - cela fait d’eux les moins bien informés Rapport Sanofi Self Care: Be Your Best 2018
  • 5. L’impact des petits maux du quotidien 5 Plus de la moitié des collaborateurs indiquent que leur état de santé a impacté leur motivation à aller travailler (54 %), leur concentration (54 %) et leur humeur (55 %) 47% 44% Le stress a la répercussion la plus importante sur le lieu de travail dans tous les pays, comptant 72 % de personnes atteintes chaque semaine, précisant que cela a un impact important sur leur motivation à aller travailler et sur leur concentration Alors que 44 % des Russes pensent que cela a eu un impact important sur leurs relations avec leurs collègues de travail Au Mexique, 47 % des habitants précisent que les problèmes de santé mineurs ont eu un impact important sur leur développement de carrière i. L’impact au travail Ce sont les Allemands qui ont pris le plus de jours de congés maladie au cours du dernier mois (5,6 jours en moyenne), suivis par les Japonais (3,5 jours) et les Américains (3,2 jours) 5,6 jours 3,5 jours 3,2 jours Les Brésiliens et les Mexicains sont ceux ayant pris le moins de jours de congés maladie au cours du dernier mois (2 jours en moyenne). 2 jours 2 jours Les petits maux du quotidien impactent aussi de manière négative notre bien-être émotionnel, social et notre vie de famille ii. Les impacts personnels Les 18-24 ans déclarent que leurs ces petit maux courants ont eu principalement un effet sur leurs niveaux de stress (61 %) et de sommeil (57 %)18-24 47 % déclarent que leurs problèmes de santé ont eu une incidence importante sur leur vie de famille au cours des 12 derniers mois 48 % en Russie révèlent que les petites douleurs du quotidien ont eu un impact significatif sur leur vie conjugale au cours des 12 derniers mois Près de la moitié des parents Près de la moitié des couples mariés ou des personnes vivant en couple Les habitants des Etats-Unis, de Russie et d’Australie déclarent que les petits maux du quotidien ont eu principalement un impact sur leur vie sexuelle au cours des 12 derniers mois (respectivement 41 %, 41 % et 40 %) Rapport Sanofi Self Care: Be Your Best 2018
  • 6. 6 Les traitements des petits maux du quotidien Une personne sur cinq (20 %) est allée sur internet pour recevoir des conseils la dernière fois qu’elle a souffert de problèmes de stress ou de sommeil, plutôt que d’aller demander conseil à un pharmacien, (respectivement 10 % et 13 %) Au cours de ces 12 derniers mois, les principales raisons médicales pour lesquelles les personnes ont acheté des médicaments sans ordonnance sont les maux de tête (52 %), les rhumes (45 %) et les toux (54 %) Cependant, en ce qui concerne le stress, les problèmes de sommeil et la constipation, plus d’un tiers des personnes ne font rien pour se soigner et attendent que cela passe (respectivement 44 %, 39 % et 27 %) 35 % des personnes vont demander des recommandations à leur pharmacien si les médicaments sans ordonnance auxquels ils ont recours, ne sont pas disponibles Parmi les personnes ayant rendu visite à un médecin la dernière fois qu’elles ne se sentaient pas bien, plus de 7 personnes sur 10 ont reçu des médicaments sur ordonnance pour des maux pouvant relever de l’automédication En moyenne, 70 % des personnes souffrant de petites maladies du quotidien se sentent bien informées sur la meilleure manière de se soigner Les personnes souffrant de maux de tête et de rhume sont plus susceptibles de se tourner vers un pharmacien comme premier interlocuteur (respectivement 26 % et 29 %) 90 % des personnes prétendent pouvoir traiter un rhume sans consulter un professionnel de santé; cependant, 36 % ne seraient pas capable de traiter des allergies sans demander de l’aide à un expert 9 in10 Alors que les petites maladies du quotidien nous affectent tous, les choix que nous faisons pour les traiter diffèrent en fonction de chacun... Moins de 5 % des personnes sondées ont déjà acheté des médicaments sans ordonnance sur des sites en ligne spécialisés Pour les maladies comme le mal de dos (42 %) et les allergies (41 %), les personnes concernées demandent généralement d’abord de l’aide à un médecin alors qu’elles pourraient se tourner vers un pharmacien Rapport Sanofi Self Care: Be Your Best 2018
  • 7. Information et éducation: Les consommateurs et les patients ont besoin d’information pour améliorer la médecine préventive (leur compréhension des maladies courantes et ce qu’ils peuvent faire pour les prévenir et/ ou y remédier), afin qu’ils comprennent mieux les bénéfices de l’automédication. Chacun d’entre nous a un rôle à jouer, mais les employeurs, pharmaciens, professionnels de santé, l’industrie médicale et les pouvoirs publics ont aussi leur part de responsabilité. Plus les consommateurs sont informés et comprennent les maux courants et les moyens d’y remédier, plus leur santé est bonne, plus leurs vies sont épanouissantes et plus la société sera productive. Responsabilisation / Emancipation: Les consommateurs ont besoin de se sentir à même d’agir et confiants dans leur capacité à pratiquer l’automédication pour les maux courants. Dans de nombreux cas, au lieu de se tourner en premier lieu vers un médecin, ce qui se termine généralement par une ordonnance, les personnes devraient se sentir confiantes à l’idée de d’abord demander conseil à un pharmacien. Pour cela, en plus d’améliorer la médecine préventive, il est nécessaire d’accorder une attention particulière aux compétences, à l’expertise et au professionnalisme des pharmaciens. C’est ainsi que les consommateurs se sentiront plus à même de s’y rendre en premier recours et auront une plus grande confiance dans les conseils apportés par ceux-ci. Accessibilité: Afin d’accompagner au mieux les pratiques d’automédication, l’industrie de la santé grand public doit continuer d’innover en apportant des solutions efficaces d’automédication sur le marché. Bien sûr, cela signifie une offre produits mais pas seulement, il faut penser plus loin en apportant des solutions selon les nouveaux besoins des consommateurs. Il est également nécessaire d’avoir de la part des autorités publiques un éclairage sur la valeur ajoutée économique des solutions médicales sans ordonnance afin que chacun puisse mieux gérer sa santé. Cela aura non seulement un impact sur les coûts des systèmes de santé mais aussi sur l’économie en général avec une population en meilleure santé et plus donc productive. Rapport Sanofi Self Care: Be Your Best 2018 7 Conclusion Le rapport Self Care: Be Your Best met en lumière la prévalence quotidienne des petites maladies comme la douleur, les toux et les rhumes, les allergies, les problèmes de digestion, le stress et les problèmes de sommeil présents dans l’ensemble des pays. Le rapport révèle l’impact profond que cela peut avoir sur la vie personnelle et professionnelle et par conséquent les effets sur notre économie. L’un des aspects les plus intéressants de ce rapport est que même lorsque les personnes se sentent bien informées, elles ne font souvent rien pour changer cela ou ne se rendent pas chez un professionnel de santé. C’est une contradiction notable. Il y a beaucoup de solutions ou de méthodes alternatives pour améliorer notre santé et prévoir ou gérer beaucoup de ces maux courants. Pourtant, la pratique de l’automédication n’est pas aussi répandue qu’elle le pourrait. La bonne pratique de soins auto-administrés améliore le bien-être, peut prévenir et endiguer la maladie ainsi que rétablir la santé. Nous pensons qu’en travaillant ensemble, nous pouvons changer la vie des personnes du monde entier. Il est de temps de changer les choses – Self Care: Be Your Best. Nous pensons qu’il y a trois axes sur lesquels nous devons travailler pour encourager et améliorer la pratique de l’automédication.
  • 8. www.sanofi.com 54, rue La Boétie 75008 Paris - France *Méthodologie Rapport réalisé en juin 2018 Etude en ligne de 30 mn Conduite par Sanofi Consumer Healthcare et Ipsos Auprès de 18 090 personnes sondées en ligne dans 9 pays (âgées de plus de 18 ans) Panel représentatif de la population mondiale (âge, sexe, région, activité)