SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  30
1
Préparé pour
La santé mentale des jeunes
La Fondation Pierre Deniker
Par Vincent DUSSEAUX
©Ipsos. All rights reserved. Contains Ipsos' Confidential and Proprietary information and
may not be disclosed or reproduced without the prior written consent of Ipsos.
2
• Les jeunes constituent une cible privilégiée en matière de prévention des troubles de la santé
mentale (les trois quarts des pathologies psychiatriques débutent avant l'âge de 25 ans).
• Pour assoir les bases de son projet de prévention, la Fondation Pierre Deniker a souhaité dresser un état
des lieux des perceptions et des représentations des maladies mentales et en mesurer la prévalence.
• Trois cibles ont été interrogées : les jeunes eux-mêmes, mais aussi ceux qui constituent leur entourage au
quotidien – les parents et les enseignants.
L’objectif et les cibles de l’enquête
LA SANTÉ MENTALE DES JEUNES
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre
Deniker
3
FICHE TECHNIQUE
603 jeunes constituant un échantillon
représentatif de la population française
âgée de 15 à 25 ans.
601 parents constituant un échantillon
représentatif de parents d’enfants de 11 à
25 ans.
235 enseignants constituant un
échantillon représentatif cette catégorie
professionnelle.
Ce rapport a été élaboré dans le respect de la norme internationale ISO 20252 « Etudes de marche, études sociales et d’opinion ».
Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d’erreur inhérentes aux lois statistiques.
ÉCHANTILLONS DATES DE TERRAIN MÉTHODE
Du 2 au 12 février 2016. Échantillons interrogés par Internet.
Méthode des quotas :
Jeunes : sexe, âge, profession de la
personne de référence du ménage, région
et catégorie d’agglomération.
Parents : sexe, âge, profession de la
personne interrogée, région et catégorie
d’agglomération.
Enseignants : sexe, âge et région
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
4
1/
Des jeunes qui affichent un haut
niveau de bien-être
5
D’une manière générale…
31
64
5
Jeunes
41
57
2
Parents
11
75
14
Enseignants
…diriez-vous de vous-même que vous êtes : …diriez-vous que votre/vos enfant(s) est/sont : …diriez-vous que les élèves que vous avez dans
vos classes sont :
ST Heureux &
intéressé par la vie
95%
ST Malheureux & pas
intéressé par la vie
5%
ST Heureux &
intéressé par la vie
98%
ST Malheureux & pas
intéressé par la vie
2%
ST Heureux &
intéressés par la vie
86%
ST Malheureux & pas
intéressés par la vie
14%
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
Loin des clichés sur les ados, les jeunes de 15 à 25 ans se disent
heureux et donnent le sentiment de l’être
Très heureux et très intéressé par la vie
Plutôt heureux et assez intéressé par la vie
Plutôt malheureux et peu intéressé par la vie
Très malheureux et pas intéressé par la vie
6
37
10
9
7
7
57
64
73
59
63
6
26
18
34
30
18
8
6
2
3
69
56
64
39
50
13
36
30
59
47
ST Souvent
ST De temps en temps / Rarement
Jamais
43
20
27
8
63
56
80
68
85
36
1
5
7
1
Jeunes Parents Enseignants
Etes-vous très souvent, souvent, de temps en
temps, rarement ou jamais :
Votre/vos enfant(s) est-il/sont-ils très
souvent, souvent, de temps en temps,
rarement ou jamais
Vous arrive-t-il d’être confronté à des
élèves :
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
Stressé(s)
Isolé(s)
Agressif(s)
Profondément
déprimé(s)
Amorphe(s)
Isolement, agressivité ou déprime sont l’exception plutôt que la règle pour les
jeunes. Les parents confirment et les enseignants sont plus nuancés
52% / 20-25 ans 46%
11%
7
28
26
18
15
15
12
6
5
66
56
58
55
48
44
29
16
6
15
18
26
31
32
52
44
3
6
4
6
12
13
35
Tout à fait d'accord
Plutôt d'accord
Plutôt pas d'accord
Pas d'accord du tout
Le bonheur dans la vie dépend avant tout de soi et de ses choix
personnels
En cas de coup dur, j’ai des amis sur lesquels je sais que je peux
compter
Je me fais facilement des amis
En général, j’ai confiance en moi et dans mes capacités
Je suis inquiet pour mon avenir au sein de la société française
Je parle facilement de mes problèmes personnels à mes proches
J’ai peu de contrôle sur ce qui m’arrive dans la vie
Je me sens différent des autres et ça me fait souffrir
Jeunes
Etes-vous d’accord ou pas d’accord avec chacune des affirmations suivantes :
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
ST
D’accord
94%
82%
76%
70%
63%
56%
35%
21%
ST pas
d’accord
6%
18%
24%
30%
37%
44%
65%
79%
Des jeunes qui se disent bien dans leur peau, mais qui s’inquiètent pour leur avenir
au sein de la société française
8
% Une chose importante Jeunes Parents Enseignants
Avoir des copains 95% 98% 100%
Avoir un projet professionnel 93% 87% 74%
Avoir de bons résultats scolaires 90% 94% 83%
Avoir de l’argent de poche 81% 66% 62%
Manger équilibré 81% 84% 59%
Faire du sport 77% 85% 83%
Avoir un petit copain ou une petite copine 77% 60% 67%
Etre mince 58% 49% 61%
Etre comme tout le monde, être dans la norme 57% 62% 73%
S’engager dans des activités associatives 42% 46% 43%
Avoir des croyances religieuses 17% 16% 14%
Chacune des choses suivantes est-elle selon vous très, plutôt, plutôt pas ou pas du tout importante pour être bien dans sa vie quand on est jeune :
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
L’entourage, de bons résultats scolaires et un projet professionnel sont les clés du
bonheur quand on est jeune, mais pas seulement…
9
2/
Pourtant, beaucoup de jeunes
ressentent dans leur vie
quotidienne des symptômes de
type psychotique
10
22
33
45
Oui et cela vous a beaucoup
gêné dans votre vie quotidienne
Oui et cela vous a un peu gêné
dans votre vie quotidienne
Non
OUI
55%
Jeunes
Avez-vous déjà ressenti une souffrance psychologique, de l’anxiété, une
phobie, une dépression, des obsessions, une impression d’étrangeté, des
sensations inhabituelles ou des difficultés similaires au point d’être gêné
dans votre vie quotidienne ?
15
24
61
Oui et cela l’a beaucoup gêné
dans la vie quotidienne
Oui et cela l’a un peu gêné
dans la vie quotidienne
Non
OUI
39%
Votre enfant ou l’un de vos enfants a-t-il déjà ressenti une souffrance
psychologique, de l’anxiété ou déjà eu une phobie, une dépression, des
obsessions, des réactions inhabituelles, des comportements bizarres au
point d’être gêné dans la vie quotidienne ?
Parents
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
Plus d’un jeune sur deux a déjà connu des difficultés de santé mentale, 22% au point d’être
fortement gênés au quotidien. Des difficultés sous-estimées par les parents ?
« Oui et cela vous a beaucoup gêné »
Femmes: 29%
20-25 ans : 26%
Foyers aux plus bas revenus : 34%
11
3
4
3
2
2
2
2
2
3
35
24
21
19
15
14
11
9
7
62
72
76
79
83
84
87
89
90
Souvent De temps en temps Jamais
De dire des choses inappropriées ou de perdre le fil des conversations
Que les choses qui se passent autour de vous ont une signification spéciale que
vous êtes le seul à percevoir
Que la plupart des gens qui vous entourent vous observent et rient de vous,
même ceux qui ne vous connaissent pas
Qu’il y a des personnes qui lisent presque toutes vos pensées
Que la plupart des gens vous veulent du mal
Que certaines personnes arrivent à contrôler vos pensées, vos sentiments, vos
actions
Qu’il se passe souvent des choses surnaturelles dans votre environnement
familier
Que certaines personnes essayent de vous transmettre des messages par
télépathie
D’entendre des voix qui vous parlent que les autres n’arrivent pas à entendre
Vous personnellement, vous est-il arrivé au cours des 30 derniers jours de ressentir souvent, de temps en temps ou jamais chacune des
choses suivantes :
Jeunes
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
ST Oui
38%
28%
24%
21%
17%
16%
13%
11%
10%
Des symptômes de type psychotique fréquemment ressentis par les jeunes de 15 à 25 ans
12
10% ont ressenti « souvent »
au moins un des symptômes cités.
8% 13%
58% des jeunes de 15 à 25 ans
ont ressenti un ou plusieurs
symptômes de type psychotique
au cours des 30 derniers jours.
13
87
13
Il vaut mieux en parler à quelqu’un Il faut mieux le cacher et ne pas en parler
Ensemble des jeunes de 15-25 ans
Lorsqu’on ressent des choses comme celles-ci, quelle est l’attitude à adopter selon vous :
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
Les jeunes majoritairement prêts à en parler, mais attention : une partie de ceux qui sont
concernés préfère le cacher
Les jeunes les plus touchés*
67
33
*Ceux qui au cours des 30 derniers
jours ont ressenti souvent au moins un
des symptômes cités (10% de
l’échantillon)
14
71
39
30
20
6
4
2
1
A un membre de votre famille
À vos amis
À votre médecin traitant
À un psychologue ou un psychiatre
Sur Internet, sur un forum
À l'infirmière scolaire
À un enseignant
Au délégué de la classe
Autre
Jeunes
Si vous ressentiez vous-même un besoin d’aide psychologique, à qui en parleriez-vous en priorité ?
Total supérieur à 100, trois réponses possibles
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
C’est avant tout vers l’entourage (famille, amis) que se tournent les jeunes, avant de faire
appel à un professionnel de santé
15-19 ans : 78%
Femmes: 45%
20-25 ans : 37%
A un professionnel de santé
Médecin, psychologue ou psychiatre
44%
15
3/
Des maladies mal connues des
jeunes, des parents comme des
enseignants et souvent
stigmatisées
16
22
18
16
16
16
78
82
84
84
84
Les symptômes des principales
maladies mentales
Les traitements existants pour
soigner les maladies mentales
La prévention des maladies
mentales
Les facteurs de risques des
maladies mentales
La conduite à tenir en cas de
problème de santé mentale
26
17
16
19
17
74
83
84
81
83
ST Bien informé
ST Mal informé
20
10
8
15
8
80
90
92
85
92
Jeunes Parents Enseignants
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
En pensant aux principales maladies mentales (dépression, phobie, bipolarité, TOC, schizophrénie, etc.) avez-vous le sentiment d’être très bien,
assez bien, assez mal ou très mal informé sur :
Jeunes, parents et enseignants très mal informés sur les maladies mentales
Avec enfant qui a ressenti une
souffrance gênante : 69%
17
93
93
69
65
64
62
Un choc psychologique ou émotionnel
La consommation de drogue
La génétique ou l’hérédité
La précarité sociale
Les jeux-vidéos
Internet et les réseaux sociaux
Selon vous, chacun des éléments suivants peut-il jouer un rôle dans la survenue de maladie mentale chez les jeunes :
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
93
93
67
60
65
63
96
95
62
67
66
66
Jeunes Parents EnseignantsST Oui
Un choc émotionnel, mais aussi les jeux-vidéos ou Internet perçus comme des
facteurs potentiellement déclencheurs de maladies mentales…
18
56
45
35
29
27
15
Les difficultés scolaires
La télévision
Le manque de volonté
Le sexe
L’alimentation
Le changement climatique
Selon vous, chacun des éléments suivants peut-il jouer un rôle dans la survenue de maladie mentale chez les jeunes :
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
57
41
34
29
27
16
59
42
29
29
29
9
Jeunes Parents EnseignantsST Oui
…Le rôle de la télévision est également mis en avant parmi les éléments favorisant
la survenue de maladies mentales
19
5
4446
5
Jeunes
D’après ce que vous en savez, la proportion de jeunes âgés de 15 à 25 ans présentant des troubles de la santé mentale nécessitant
une prise en charge est-elle en France ?
3
38
53
6
Parents
1
33
58
8
Enseignants
Elevée
49%
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
Elevée
41%
Elevée
34%
Très élevée Plutôt élevée Plutôt pas élevée Pas du tout élevée
Pour près d’un jeune sur deux, la proportion de 15-25 ans atteint de maladies
mentales nécessitant une prise en charge est élevée
20
74
36
14
26
64
86
A vous asseoir dans le bus à côté
d’une personne atteinte d’une
maladie mentale
A partir en vacances avec une
personne atteinte d’une maladie
mentale
A être en couple avec une personne
atteinte d’une maladie mentale
82
45
20
18
55
80
Prêt Pas prêt
84
43
19
16
57
81
Jeunes Parents Enseignants
Seriez-vous prêt…
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
Parents, jeunes et enseignants gênés à l’idée de partager leur quotidien avec une
personne atteinte de maladies mentales
21
66
65
51
34
4
34
35
49
66
96
Les maladies mentales s’aggravent avec le
temps
On peut guérir d’une maladie mentale
Les personnes atteintes de maladie mentale
sont dangereuses pour les autres
Les maladies mentales sont héréditaires
Les maladies mentales sont contagieuses
56
67
38
23
4
44
33
62
77
96
D'accord Pas d'accord
62
77
38
17
3
38
23
62
83
97
Jeunes Parents Enseignants
Etes-vous d’accord ou pas d’accord avec chacune des affirmations suivantes :
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
Un jeune sur deux pense que les personnes atteintes de maladies mentales sont
dangereuses pour leur entourage, plus d’un parent et un enseignant sur trois
22
73
66
17
8
7
2
Le soutien de proches et de personnes de
confiance
La psychothérapie
Les médicaments psychotropes
Partir en vacances
La méditation ou le yoga
L’aide d’un représentant religieux
Selon vous, quels sont parmi les suivants les meilleurs moyens d’aider un jeune touché par une maladie mentale ?
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
72
67
21
7
7
2
75
80
16
2
7
2
Jeunes Parents Enseignants
Total supérieur à 100, 2 réponses possibles
Le soutien des proches et la psychothérapie sont considérés comme les meilleurs
moyens d’aider un jeune touché par une maladie mentale
23
4/
Les parents et les enseignants
pensent que l’école a un rôle à
jouer en matière de prévention
24
25
6
51
45
21
41
3
8
L’école a un rôle à jouer pour détecter et orienter
les jeunes qui souffrent de maladies mentales
Les équipes pédagogiques des collèges et lycées
sont bien placées pour détecter les jeunes qui
souffrent de maladies mentales
24
12
58
37
14
35
4
16
Tout à fait d'accord Plutôt d'accord
Plutôt pas d'accord Pas d'accord du tout
Parents Enseignants
Etes-vous d’accord ou pas d’accord avec chacune des affirmations suivantes :
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
ST
D’accord
82%
49%
ST
D’accord
76%
51%
Pour les parents et les enseignants, l’école a un rôle a jouer pour détecter et orienter les
jeunes qui souffrent de maladies mentales
25
41
47
10 2
Oui, tout à fait Oui, plutôt Plutôt pas d’accord Pas d’accord du tout
Souhaiteriez-vous en savoir davantage sur le repérage des signes de maladie mentale chez les élèves et où les adresser en cas de difficultés ?
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
Enseignants
OUI
88%
NON
12%
Une large majorité d’enseignants souhaite être mieux informée sur la prévention des
maladies mentales
26
55
45
23
20
12
3
La désignation d’un professionnel de santé mentale référant
pour votre établissement
Une formation d’une demi-journée
Un site Internet dédié
Un livret d’information
Un numéro de téléphone où l’on répondrait à vos questions
Par un autre moyen
Parmi les suivants, quels moyens vous paraissent les mieux adaptés pour vous informer sur le repérage des signes de maladie mentale
chez les élèves et où les adresser en cas de difficulté ?
Total supérieur à 100, 2 réponses possibles
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
Enseignants
La désignation d’un professionnel de santé référant pour l’établissement et la formation sont les deux
pistes privilégiées par les enseignants pour mieux prévenir les maladies mentales à l’école
27
5/
Près d’un jeune sur trois prêt à
se tourner vers le personnel
éducatif pour obtenir une aide
psychologique
28
4
28
47
21
Oui, certainement Oui, probablement Non, probablement pas Non, certainement pas
Jeunes
Si vous ressentiez vous-même un besoin d’aide psychologique, en parleriez-vous à une personne de votre établissement scolaire
(professeur, infirmière scolaire, C.P.E, surveillant…) ?
Base : Aux élèves/étudiants
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
OUI
32%
NON
68%
Près d’un jeune sur trois prêt à se tourner vers une personne de son établissement scolaire
pour obtenir une aide psychologique
29
73
25
18
11
4
Parce que je ne suis pas suffisamment proche de ces personnes
pour leur parler de mes problèmes
Parce que ces personnes ne sont pas compétentes dans ce
domaine
Par peur que cela se sache
Par peur d’être jugé
Pour d’autres raisons
Jeunes
Pour quelles raisons principales n’en parleriez-vous pas à une personne de votre établissement scolaire (professeur, infirmière scolaire,
C.P.E, surveillant…) ?
Base : A ceux qui ne parleraient pas à une personne de leur établissement scolaire
Total supérieur à 100, deux réponses possibles
©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
Le manque de proximité avec le personnel constitue le principal frein pour parler de troubles
de la santé mentale dans l’enceinte scolaire
30
© 2016 IPSOS. ALL RIGHTS RESERVED.
This document constitutes the sole and exclusive property of Ipsos. Ipsos retains all copyrights and other
rights over, without limitation, Ipsos' trademarks, technologies, methodologies, analyses and know how
included or arising out of this document. The addressee of this document undertakes to maintain it
confidential and not to disclose all or part of its content to any third party without the prior written consent
of Ipsos. The addressee undertakes to use this document solely for its own needs (and the needs of its
affiliated companies as the case may be), only for the purpose of evaluating the document for services of
Ipsos. No other use is permitted.
RETROUVEZ-NOUS
www.ipsos.fr facebook.com/ipsos.fr
@IpsosFrancevimeo.com/ipsos
A PROPOS D’IPSOS
Ipsos est le troisième Groupe mondial des études. Avec une
présence effective dans 87 pays, il emploie plus de 16 000
salariés et a la capacité de conduire des programmes de
recherche dans plus de 100 pays. Créé en 1975, Ipsos est
contrôlé et dirigé par des professionnels des études. Ils ont
construit un groupe solide autour d’un positionnement
unique de multi-spécialistes – Etudes sur les Médias et
l’Expression des marques, Recherche Marketing, Etudes pour
le Management de la Relation Clients / Employés, Opinion et
recherche sociale, Recueil de données sur mobile, internet,
face à face et téléphone, traitement et mise à disposition des
résultats.
Ipsos is listed on Eurolist - NYSE-Euronext. The company is
part of the SBF 120 and the Mid-60 index and is eligible for
the Deferred Settlement Service (SRD). ISIN code
FR0000073298, Reuters ISOS.PA, Bloomberg IPS:FP
www.ipsos.com
GAME CHANGERS
Chez Ipsos, nous sommes passionnément curieux des individus, des marchés,
des marques et de la société.
Nous aidons nos clients à naviguer plus vite et plus aisément dans un monde
en profonde mutation.
Nous leur apportons l’inspiration nécessaire à la prise de décisions
stratégiques.
Nous leur délivrons sécurité, rapidité, simplicité et substance.
Nous sommes des Game Changers

Contenu connexe

Tendances

Les enjeux de la transformation numérique
Les enjeux de la transformation numériqueLes enjeux de la transformation numérique
Les enjeux de la transformation numériqueAntoine Vigneron
 
Outils d'organisation de Projet
Outils d'organisation de ProjetOutils d'organisation de Projet
Outils d'organisation de ProjetRémi Bachelet
 
Les 3 types d'empathie
Les 3 types d'empathieLes 3 types d'empathie
Les 3 types d'empathieSara Dufour
 
Conception et réalisation d'une plateforme social learning
Conception et réalisation d'une plateforme social learningConception et réalisation d'une plateforme social learning
Conception et réalisation d'une plateforme social learningRouâa Ben Hammouda
 
Communication écrite professionnelle
Communication écrite professionnelleCommunication écrite professionnelle
Communication écrite professionnelleJean-ChristopheSchott
 
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSEResponsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSEcours fsjes
 
les infirmiers au maroc
les infirmiers au marocles infirmiers au maroc
les infirmiers au maroczohair maazi
 
Présentation des TIC dans la communication
Présentation des TIC dans la communication Présentation des TIC dans la communication
Présentation des TIC dans la communication dihiaselma
 
Outils de pilotage des rh / Téléchargeable sur : www.coursdefsjes.com
Outils de pilotage des rh / Téléchargeable sur  : www.coursdefsjes.comOutils de pilotage des rh / Téléchargeable sur  : www.coursdefsjes.com
Outils de pilotage des rh / Téléchargeable sur : www.coursdefsjes.comcours fsjes
 
Jeu qvt distanciel
Jeu qvt distancielJeu qvt distanciel
Jeu qvt distancielCIPE
 
Plan de communication (1)
Plan de communication (1)Plan de communication (1)
Plan de communication (1)Hayet Yetha
 
Gestion de Projets
Gestion de Projets Gestion de Projets
Gestion de Projets Said Sadik
 
L'analyse Transactionnelle
L'analyse TransactionnelleL'analyse Transactionnelle
L'analyse TransactionnelleBrahim Belghmi
 
Communiquer avec efficacite et bienveillance
Communiquer avec efficacite et bienveillanceCommuniquer avec efficacite et bienveillance
Communiquer avec efficacite et bienveillanceFrançoise HECQUARD
 

Tendances (20)

Les enjeux de la transformation numérique
Les enjeux de la transformation numériqueLes enjeux de la transformation numérique
Les enjeux de la transformation numérique
 
Outils d'organisation de Projet
Outils d'organisation de ProjetOutils d'organisation de Projet
Outils d'organisation de Projet
 
Leadership
LeadershipLeadership
Leadership
 
Les 3 types d'empathie
Les 3 types d'empathieLes 3 types d'empathie
Les 3 types d'empathie
 
zaineb pfe 2014
zaineb pfe 2014zaineb pfe 2014
zaineb pfe 2014
 
Conception et réalisation d'une plateforme social learning
Conception et réalisation d'une plateforme social learningConception et réalisation d'une plateforme social learning
Conception et réalisation d'une plateforme social learning
 
Communication écrite professionnelle
Communication écrite professionnelleCommunication écrite professionnelle
Communication écrite professionnelle
 
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSEResponsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
 
les infirmiers au maroc
les infirmiers au marocles infirmiers au maroc
les infirmiers au maroc
 
La planification du projet
La planification du projetLa planification du projet
La planification du projet
 
Qualité de vie au travail
Qualité de vie au travailQualité de vie au travail
Qualité de vie au travail
 
Présentation des TIC dans la communication
Présentation des TIC dans la communication Présentation des TIC dans la communication
Présentation des TIC dans la communication
 
Leadership
Leadership Leadership
Leadership
 
Outils de pilotage des rh / Téléchargeable sur : www.coursdefsjes.com
Outils de pilotage des rh / Téléchargeable sur  : www.coursdefsjes.comOutils de pilotage des rh / Téléchargeable sur  : www.coursdefsjes.com
Outils de pilotage des rh / Téléchargeable sur : www.coursdefsjes.com
 
Jeu qvt distanciel
Jeu qvt distancielJeu qvt distanciel
Jeu qvt distanciel
 
Plan de communication (1)
Plan de communication (1)Plan de communication (1)
Plan de communication (1)
 
Gestion de Projets
Gestion de Projets Gestion de Projets
Gestion de Projets
 
L'analyse Transactionnelle
L'analyse TransactionnelleL'analyse Transactionnelle
L'analyse Transactionnelle
 
H.mintzberg
H.mintzbergH.mintzberg
H.mintzberg
 
Communiquer avec efficacite et bienveillance
Communiquer avec efficacite et bienveillanceCommuniquer avec efficacite et bienveillance
Communiquer avec efficacite et bienveillance
 

En vedette

Letter to Mr Dijsselbloem en
Letter to Mr Dijsselbloem en Letter to Mr Dijsselbloem en
Letter to Mr Dijsselbloem en Luxemburger Wort
 
Les Français et les maladies mentales
Les Français et les maladies mentalesLes Français et les maladies mentales
Les Français et les maladies mentalesIpsos France
 
Les Trophées du bien-être
Les Trophées du bien-êtreLes Trophées du bien-être
Les Trophées du bien-êtreIpsos France
 
L'assurance vie et les Français
L'assurance vie et les FrançaisL'assurance vie et les Français
L'assurance vie et les FrançaisIpsos France
 
L'automédication en premier recours en France
L'automédication en premier recours en France L'automédication en premier recours en France
L'automédication en premier recours en France Ipsos France
 
Le bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étude
Le bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étudeLe bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étude
Le bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étudeIpsos France
 
Étude sur la labellisation des produits de santé connectée
Étude sur la labellisation des produits de santé connectéeÉtude sur la labellisation des produits de santé connectée
Étude sur la labellisation des produits de santé connectéeIpsos France
 

En vedette (7)

Letter to Mr Dijsselbloem en
Letter to Mr Dijsselbloem en Letter to Mr Dijsselbloem en
Letter to Mr Dijsselbloem en
 
Les Français et les maladies mentales
Les Français et les maladies mentalesLes Français et les maladies mentales
Les Français et les maladies mentales
 
Les Trophées du bien-être
Les Trophées du bien-êtreLes Trophées du bien-être
Les Trophées du bien-être
 
L'assurance vie et les Français
L'assurance vie et les FrançaisL'assurance vie et les Français
L'assurance vie et les Français
 
L'automédication en premier recours en France
L'automédication en premier recours en France L'automédication en premier recours en France
L'automédication en premier recours en France
 
Le bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étude
Le bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étudeLe bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étude
Le bien être, une recherche quotidienne - Rapport d'étude
 
Étude sur la labellisation des produits de santé connectée
Étude sur la labellisation des produits de santé connectéeÉtude sur la labellisation des produits de santé connectée
Étude sur la labellisation des produits de santé connectée
 

Similaire à La santé mentale des jeunes

La santé mentale des 18-24 ans plus que préoccupante
La santé mentale des 18-24 ans plus que préoccupanteLa santé mentale des 18-24 ans plus que préoccupante
La santé mentale des 18-24 ans plus que préoccupanteIpsos France
 
Précarite et santé mentale
Précarite et santé mentalePrécarite et santé mentale
Précarite et santé mentaleAmineBenjelloun
 
SPLV - 10 ans déjà
SPLV - 10 ans déjàSPLV - 10 ans déjà
SPLV - 10 ans déjàJos St-Amand
 
Présentation fil santé jeunes / pros
Présentation fil santé jeunes / prosPrésentation fil santé jeunes / pros
Présentation fil santé jeunes / prosInfoJeunesse ValdOise
 
Les familles à l'épreuve de la crise sanitaire
Les familles à l'épreuve de la crise sanitaireLes familles à l'épreuve de la crise sanitaire
Les familles à l'épreuve de la crise sanitaireHarris Interactive France
 
La gestion du tress pour les ados.pdf
La gestion du tress pour les ados.pdfLa gestion du tress pour les ados.pdf
La gestion du tress pour les ados.pdfSofiane Bouhedid
 
Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...
Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...
Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...Harris Interactive France
 
Tout ce qui bouge n'est pas du TDA/H: Autres conditions pouvant se manifester...
Tout ce qui bouge n'est pas du TDA/H: Autres conditions pouvant se manifester...Tout ce qui bouge n'est pas du TDA/H: Autres conditions pouvant se manifester...
Tout ce qui bouge n'est pas du TDA/H: Autres conditions pouvant se manifester...Université de Montréal
 
La santé mentale parlons-en - Un projet intergénérationnel & international
La santé mentale parlons-en - Un projet intergénérationnel & internationalLa santé mentale parlons-en - Un projet intergénérationnel & international
La santé mentale parlons-en - Un projet intergénérationnel & internationalRéseau Pro Santé
 
Bouge ton blues lutter contre le mal être étudiant.
Bouge ton blues   lutter contre le mal être étudiant.Bouge ton blues   lutter contre le mal être étudiant.
Bouge ton blues lutter contre le mal être étudiant.Réseau Pro Santé
 
Conférence 1995 B. Boileau participant - Luxembourg
Conférence 1995 B. Boileau participant - LuxembourgConférence 1995 B. Boileau participant - Luxembourg
Conférence 1995 B. Boileau participant - LuxembourgSylvie Spattz
 
Vue sur la sante mentale France 2017
Vue sur la sante mentale   France 2017Vue sur la sante mentale   France 2017
Vue sur la sante mentale France 2017TAGUWA
 
Rapport - Baromètre des adolescents
Rapport - Baromètre des adolescentsRapport - Baromètre des adolescents
Rapport - Baromètre des adolescentsIpsos France
 
Depression Estudiantine - Pr. Asri & Pr. BENALI
Depression Estudiantine - Pr. Asri & Pr. BENALI Depression Estudiantine - Pr. Asri & Pr. BENALI
Depression Estudiantine - Pr. Asri & Pr. BENALI MedecIN-Casa
 
cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...
cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...
cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...leilabmlik
 

Similaire à La santé mentale des jeunes (20)

Question d'équilibre
Question d'équilibreQuestion d'équilibre
Question d'équilibre
 
La santé mentale des 18-24 ans plus que préoccupante
La santé mentale des 18-24 ans plus que préoccupanteLa santé mentale des 18-24 ans plus que préoccupante
La santé mentale des 18-24 ans plus que préoccupante
 
Précarite et santé mentale
Précarite et santé mentalePrécarite et santé mentale
Précarite et santé mentale
 
SPLV - 10 ans déjà
SPLV - 10 ans déjàSPLV - 10 ans déjà
SPLV - 10 ans déjà
 
Présentation fil santé jeunes / pros
Présentation fil santé jeunes / prosPrésentation fil santé jeunes / pros
Présentation fil santé jeunes / pros
 
Les familles à l'épreuve de la crise sanitaire
Les familles à l'épreuve de la crise sanitaireLes familles à l'épreuve de la crise sanitaire
Les familles à l'épreuve de la crise sanitaire
 
La gestion du tress pour les ados.pdf
La gestion du tress pour les ados.pdfLa gestion du tress pour les ados.pdf
La gestion du tress pour les ados.pdf
 
Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...
Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...
Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé...
 
Tout ce qui bouge n'est pas du TDA/H: Autres conditions pouvant se manifester...
Tout ce qui bouge n'est pas du TDA/H: Autres conditions pouvant se manifester...Tout ce qui bouge n'est pas du TDA/H: Autres conditions pouvant se manifester...
Tout ce qui bouge n'est pas du TDA/H: Autres conditions pouvant se manifester...
 
La santé mentale parlons-en - Un projet intergénérationnel & international
La santé mentale parlons-en - Un projet intergénérationnel & internationalLa santé mentale parlons-en - Un projet intergénérationnel & international
La santé mentale parlons-en - Un projet intergénérationnel & international
 
Bouge ton blues lutter contre le mal être étudiant.
Bouge ton blues   lutter contre le mal être étudiant.Bouge ton blues   lutter contre le mal être étudiant.
Bouge ton blues lutter contre le mal être étudiant.
 
Conférence 1995 B. Boileau participant - Luxembourg
Conférence 1995 B. Boileau participant - LuxembourgConférence 1995 B. Boileau participant - Luxembourg
Conférence 1995 B. Boileau participant - Luxembourg
 
Vue sur la sante mentale France 2017
Vue sur la sante mentale   France 2017Vue sur la sante mentale   France 2017
Vue sur la sante mentale France 2017
 
Rapport - Baromètre des adolescents
Rapport - Baromètre des adolescentsRapport - Baromètre des adolescents
Rapport - Baromètre des adolescents
 
Dpn
DpnDpn
Dpn
 
Le guide international_educationetsante_1ereedition
Le guide international_educationetsante_1ereeditionLe guide international_educationetsante_1ereedition
Le guide international_educationetsante_1ereedition
 
Depression Estudiantine - Pr. Asri & Pr. BENALI
Depression Estudiantine - Pr. Asri & Pr. BENALI Depression Estudiantine - Pr. Asri & Pr. BENALI
Depression Estudiantine - Pr. Asri & Pr. BENALI
 
ADOLESCENCE
ADOLESCENCEADOLESCENCE
ADOLESCENCE
 
Dugravier milliex
Dugravier milliexDugravier milliex
Dugravier milliex
 
cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...
cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...
cerveau et stress : adopter des habitudes d'hygiène mentale positives face au...
 

Plus de Ipsos France

Baromètre politique Ipsos-La Tribune - Avril 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune - Avril 2024Baromètre politique Ipsos-La Tribune - Avril 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune - Avril 2024Ipsos France
 
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024Ipsos France
 
Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024
Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024
Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024Ipsos France
 
Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024
Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024
Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024Ipsos France
 
Papilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurent
Papilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurentPapilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurent
Papilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurentIpsos France
 
Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024
Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024
Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024Ipsos France
 
Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024
Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024
Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024Ipsos France
 
Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024
Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024
Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024Ipsos France
 
Européennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutin
Européennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutinEuropéennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutin
Européennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutinIpsos France
 
Les Français et l'accès aux soins de santé
Les Français et l'accès aux soins de santéLes Français et l'accès aux soins de santé
Les Français et l'accès aux soins de santéIpsos France
 
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024Ipsos France
 
L'impact de la désinformation sur les élections européennes
L'impact de la désinformation sur les élections européennesL'impact de la désinformation sur les élections européennes
L'impact de la désinformation sur les élections européennesIpsos France
 
Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3
Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3
Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3Ipsos France
 
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieuxPersonnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieuxIpsos France
 
Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024
Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024
Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024Ipsos France
 
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024Ipsos France
 
81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjoint
81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjoint81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjoint
81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjointIpsos France
 
Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024
Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024
Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024Ipsos France
 
Ce que veulent vraiment les femmes en 2024
Ce que veulent vraiment les femmes en 2024Ce que veulent vraiment les femmes en 2024
Ce que veulent vraiment les femmes en 2024Ipsos France
 
85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...
85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...
85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...Ipsos France
 

Plus de Ipsos France (20)

Baromètre politique Ipsos-La Tribune - Avril 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune - Avril 2024Baromètre politique Ipsos-La Tribune - Avril 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune - Avril 2024
 
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Avril 2024
 
Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024
Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024
Le regard des Français sur les Jeux Olympiques de 2024
 
Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024
Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024
Européennes 2024 : Intentions de vote - Avril 2024
 
Papilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurent
Papilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurentPapilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurent
Papilloma et vaccination : de fausses croyance qui demeurent
 
Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024
Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024
Baromètre du lien social - vague 2 - avril 2024
 
Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024
Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024
Les jeunes Français et la lecture - résultats 2024
 
Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024
Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024
Municipales 2026 : intentions de vote à Paris - Mars 2024
 
Européennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutin
Européennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutinEuropéennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutin
Européennes 2024 : projection du Parlement européen à trois mois du scrutin
 
Les Français et l'accès aux soins de santé
Les Français et l'accès aux soins de santéLes Français et l'accès aux soins de santé
Les Français et l'accès aux soins de santé
 
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Mars 2024
 
L'impact de la désinformation sur les élections européennes
L'impact de la désinformation sur les élections européennesL'impact de la désinformation sur les élections européennes
L'impact de la désinformation sur les élections européennes
 
Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3
Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3
Européennes 2024 : Enquête électorale - Vague 3
 
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieuxPersonnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
 
Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024
Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024
Sondage : Jeunesse et politique - Février 2024
 
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Février 2024
 
81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjoint
81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjoint81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjoint
81% des Français se disent satisfaits de leur relation avec leur conjoint
 
Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024
Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024
Les Français, l'épargne et la retraite - Vague 2024
 
Ce que veulent vraiment les femmes en 2024
Ce que veulent vraiment les femmes en 2024Ce que veulent vraiment les femmes en 2024
Ce que veulent vraiment les femmes en 2024
 
85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...
85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...
85% des Français pensent que les agriculteurs ne sont pas rémunérés à leur ju...
 

Dernier

Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024benj_2
 
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Aymen Masri
 
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptxBiologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptxrababouerdighi
 
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxCHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxKawTar253413
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》rnrncn29
 
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxModule 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxOuedraogoSoumaila3
 
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...Khadija Moussayer
 

Dernier (7)

Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
 
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
 
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptxBiologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
 
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxCHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
 
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxModule 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
 
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
 

La santé mentale des jeunes

  • 1. 1 Préparé pour La santé mentale des jeunes La Fondation Pierre Deniker Par Vincent DUSSEAUX ©Ipsos. All rights reserved. Contains Ipsos' Confidential and Proprietary information and may not be disclosed or reproduced without the prior written consent of Ipsos.
  • 2. 2 • Les jeunes constituent une cible privilégiée en matière de prévention des troubles de la santé mentale (les trois quarts des pathologies psychiatriques débutent avant l'âge de 25 ans). • Pour assoir les bases de son projet de prévention, la Fondation Pierre Deniker a souhaité dresser un état des lieux des perceptions et des représentations des maladies mentales et en mesurer la prévalence. • Trois cibles ont été interrogées : les jeunes eux-mêmes, mais aussi ceux qui constituent leur entourage au quotidien – les parents et les enseignants. L’objectif et les cibles de l’enquête LA SANTÉ MENTALE DES JEUNES ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
  • 3. 3 FICHE TECHNIQUE 603 jeunes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 15 à 25 ans. 601 parents constituant un échantillon représentatif de parents d’enfants de 11 à 25 ans. 235 enseignants constituant un échantillon représentatif cette catégorie professionnelle. Ce rapport a été élaboré dans le respect de la norme internationale ISO 20252 « Etudes de marche, études sociales et d’opinion ». Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d’erreur inhérentes aux lois statistiques. ÉCHANTILLONS DATES DE TERRAIN MÉTHODE Du 2 au 12 février 2016. Échantillons interrogés par Internet. Méthode des quotas : Jeunes : sexe, âge, profession de la personne de référence du ménage, région et catégorie d’agglomération. Parents : sexe, âge, profession de la personne interrogée, région et catégorie d’agglomération. Enseignants : sexe, âge et région ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker
  • 4. 4 1/ Des jeunes qui affichent un haut niveau de bien-être
  • 5. 5 D’une manière générale… 31 64 5 Jeunes 41 57 2 Parents 11 75 14 Enseignants …diriez-vous de vous-même que vous êtes : …diriez-vous que votre/vos enfant(s) est/sont : …diriez-vous que les élèves que vous avez dans vos classes sont : ST Heureux & intéressé par la vie 95% ST Malheureux & pas intéressé par la vie 5% ST Heureux & intéressé par la vie 98% ST Malheureux & pas intéressé par la vie 2% ST Heureux & intéressés par la vie 86% ST Malheureux & pas intéressés par la vie 14% ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker Loin des clichés sur les ados, les jeunes de 15 à 25 ans se disent heureux et donnent le sentiment de l’être Très heureux et très intéressé par la vie Plutôt heureux et assez intéressé par la vie Plutôt malheureux et peu intéressé par la vie Très malheureux et pas intéressé par la vie
  • 6. 6 37 10 9 7 7 57 64 73 59 63 6 26 18 34 30 18 8 6 2 3 69 56 64 39 50 13 36 30 59 47 ST Souvent ST De temps en temps / Rarement Jamais 43 20 27 8 63 56 80 68 85 36 1 5 7 1 Jeunes Parents Enseignants Etes-vous très souvent, souvent, de temps en temps, rarement ou jamais : Votre/vos enfant(s) est-il/sont-ils très souvent, souvent, de temps en temps, rarement ou jamais Vous arrive-t-il d’être confronté à des élèves : ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker Stressé(s) Isolé(s) Agressif(s) Profondément déprimé(s) Amorphe(s) Isolement, agressivité ou déprime sont l’exception plutôt que la règle pour les jeunes. Les parents confirment et les enseignants sont plus nuancés 52% / 20-25 ans 46% 11%
  • 7. 7 28 26 18 15 15 12 6 5 66 56 58 55 48 44 29 16 6 15 18 26 31 32 52 44 3 6 4 6 12 13 35 Tout à fait d'accord Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Pas d'accord du tout Le bonheur dans la vie dépend avant tout de soi et de ses choix personnels En cas de coup dur, j’ai des amis sur lesquels je sais que je peux compter Je me fais facilement des amis En général, j’ai confiance en moi et dans mes capacités Je suis inquiet pour mon avenir au sein de la société française Je parle facilement de mes problèmes personnels à mes proches J’ai peu de contrôle sur ce qui m’arrive dans la vie Je me sens différent des autres et ça me fait souffrir Jeunes Etes-vous d’accord ou pas d’accord avec chacune des affirmations suivantes : ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker ST D’accord 94% 82% 76% 70% 63% 56% 35% 21% ST pas d’accord 6% 18% 24% 30% 37% 44% 65% 79% Des jeunes qui se disent bien dans leur peau, mais qui s’inquiètent pour leur avenir au sein de la société française
  • 8. 8 % Une chose importante Jeunes Parents Enseignants Avoir des copains 95% 98% 100% Avoir un projet professionnel 93% 87% 74% Avoir de bons résultats scolaires 90% 94% 83% Avoir de l’argent de poche 81% 66% 62% Manger équilibré 81% 84% 59% Faire du sport 77% 85% 83% Avoir un petit copain ou une petite copine 77% 60% 67% Etre mince 58% 49% 61% Etre comme tout le monde, être dans la norme 57% 62% 73% S’engager dans des activités associatives 42% 46% 43% Avoir des croyances religieuses 17% 16% 14% Chacune des choses suivantes est-elle selon vous très, plutôt, plutôt pas ou pas du tout importante pour être bien dans sa vie quand on est jeune : ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker L’entourage, de bons résultats scolaires et un projet professionnel sont les clés du bonheur quand on est jeune, mais pas seulement…
  • 9. 9 2/ Pourtant, beaucoup de jeunes ressentent dans leur vie quotidienne des symptômes de type psychotique
  • 10. 10 22 33 45 Oui et cela vous a beaucoup gêné dans votre vie quotidienne Oui et cela vous a un peu gêné dans votre vie quotidienne Non OUI 55% Jeunes Avez-vous déjà ressenti une souffrance psychologique, de l’anxiété, une phobie, une dépression, des obsessions, une impression d’étrangeté, des sensations inhabituelles ou des difficultés similaires au point d’être gêné dans votre vie quotidienne ? 15 24 61 Oui et cela l’a beaucoup gêné dans la vie quotidienne Oui et cela l’a un peu gêné dans la vie quotidienne Non OUI 39% Votre enfant ou l’un de vos enfants a-t-il déjà ressenti une souffrance psychologique, de l’anxiété ou déjà eu une phobie, une dépression, des obsessions, des réactions inhabituelles, des comportements bizarres au point d’être gêné dans la vie quotidienne ? Parents ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker Plus d’un jeune sur deux a déjà connu des difficultés de santé mentale, 22% au point d’être fortement gênés au quotidien. Des difficultés sous-estimées par les parents ? « Oui et cela vous a beaucoup gêné » Femmes: 29% 20-25 ans : 26% Foyers aux plus bas revenus : 34%
  • 11. 11 3 4 3 2 2 2 2 2 3 35 24 21 19 15 14 11 9 7 62 72 76 79 83 84 87 89 90 Souvent De temps en temps Jamais De dire des choses inappropriées ou de perdre le fil des conversations Que les choses qui se passent autour de vous ont une signification spéciale que vous êtes le seul à percevoir Que la plupart des gens qui vous entourent vous observent et rient de vous, même ceux qui ne vous connaissent pas Qu’il y a des personnes qui lisent presque toutes vos pensées Que la plupart des gens vous veulent du mal Que certaines personnes arrivent à contrôler vos pensées, vos sentiments, vos actions Qu’il se passe souvent des choses surnaturelles dans votre environnement familier Que certaines personnes essayent de vous transmettre des messages par télépathie D’entendre des voix qui vous parlent que les autres n’arrivent pas à entendre Vous personnellement, vous est-il arrivé au cours des 30 derniers jours de ressentir souvent, de temps en temps ou jamais chacune des choses suivantes : Jeunes ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker ST Oui 38% 28% 24% 21% 17% 16% 13% 11% 10% Des symptômes de type psychotique fréquemment ressentis par les jeunes de 15 à 25 ans
  • 12. 12 10% ont ressenti « souvent » au moins un des symptômes cités. 8% 13% 58% des jeunes de 15 à 25 ans ont ressenti un ou plusieurs symptômes de type psychotique au cours des 30 derniers jours.
  • 13. 13 87 13 Il vaut mieux en parler à quelqu’un Il faut mieux le cacher et ne pas en parler Ensemble des jeunes de 15-25 ans Lorsqu’on ressent des choses comme celles-ci, quelle est l’attitude à adopter selon vous : ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker Les jeunes majoritairement prêts à en parler, mais attention : une partie de ceux qui sont concernés préfère le cacher Les jeunes les plus touchés* 67 33 *Ceux qui au cours des 30 derniers jours ont ressenti souvent au moins un des symptômes cités (10% de l’échantillon)
  • 14. 14 71 39 30 20 6 4 2 1 A un membre de votre famille À vos amis À votre médecin traitant À un psychologue ou un psychiatre Sur Internet, sur un forum À l'infirmière scolaire À un enseignant Au délégué de la classe Autre Jeunes Si vous ressentiez vous-même un besoin d’aide psychologique, à qui en parleriez-vous en priorité ? Total supérieur à 100, trois réponses possibles ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker C’est avant tout vers l’entourage (famille, amis) que se tournent les jeunes, avant de faire appel à un professionnel de santé 15-19 ans : 78% Femmes: 45% 20-25 ans : 37% A un professionnel de santé Médecin, psychologue ou psychiatre 44%
  • 15. 15 3/ Des maladies mal connues des jeunes, des parents comme des enseignants et souvent stigmatisées
  • 16. 16 22 18 16 16 16 78 82 84 84 84 Les symptômes des principales maladies mentales Les traitements existants pour soigner les maladies mentales La prévention des maladies mentales Les facteurs de risques des maladies mentales La conduite à tenir en cas de problème de santé mentale 26 17 16 19 17 74 83 84 81 83 ST Bien informé ST Mal informé 20 10 8 15 8 80 90 92 85 92 Jeunes Parents Enseignants ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker En pensant aux principales maladies mentales (dépression, phobie, bipolarité, TOC, schizophrénie, etc.) avez-vous le sentiment d’être très bien, assez bien, assez mal ou très mal informé sur : Jeunes, parents et enseignants très mal informés sur les maladies mentales Avec enfant qui a ressenti une souffrance gênante : 69%
  • 17. 17 93 93 69 65 64 62 Un choc psychologique ou émotionnel La consommation de drogue La génétique ou l’hérédité La précarité sociale Les jeux-vidéos Internet et les réseaux sociaux Selon vous, chacun des éléments suivants peut-il jouer un rôle dans la survenue de maladie mentale chez les jeunes : ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker 93 93 67 60 65 63 96 95 62 67 66 66 Jeunes Parents EnseignantsST Oui Un choc émotionnel, mais aussi les jeux-vidéos ou Internet perçus comme des facteurs potentiellement déclencheurs de maladies mentales…
  • 18. 18 56 45 35 29 27 15 Les difficultés scolaires La télévision Le manque de volonté Le sexe L’alimentation Le changement climatique Selon vous, chacun des éléments suivants peut-il jouer un rôle dans la survenue de maladie mentale chez les jeunes : ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker 57 41 34 29 27 16 59 42 29 29 29 9 Jeunes Parents EnseignantsST Oui …Le rôle de la télévision est également mis en avant parmi les éléments favorisant la survenue de maladies mentales
  • 19. 19 5 4446 5 Jeunes D’après ce que vous en savez, la proportion de jeunes âgés de 15 à 25 ans présentant des troubles de la santé mentale nécessitant une prise en charge est-elle en France ? 3 38 53 6 Parents 1 33 58 8 Enseignants Elevée 49% ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker Elevée 41% Elevée 34% Très élevée Plutôt élevée Plutôt pas élevée Pas du tout élevée Pour près d’un jeune sur deux, la proportion de 15-25 ans atteint de maladies mentales nécessitant une prise en charge est élevée
  • 20. 20 74 36 14 26 64 86 A vous asseoir dans le bus à côté d’une personne atteinte d’une maladie mentale A partir en vacances avec une personne atteinte d’une maladie mentale A être en couple avec une personne atteinte d’une maladie mentale 82 45 20 18 55 80 Prêt Pas prêt 84 43 19 16 57 81 Jeunes Parents Enseignants Seriez-vous prêt… ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker Parents, jeunes et enseignants gênés à l’idée de partager leur quotidien avec une personne atteinte de maladies mentales
  • 21. 21 66 65 51 34 4 34 35 49 66 96 Les maladies mentales s’aggravent avec le temps On peut guérir d’une maladie mentale Les personnes atteintes de maladie mentale sont dangereuses pour les autres Les maladies mentales sont héréditaires Les maladies mentales sont contagieuses 56 67 38 23 4 44 33 62 77 96 D'accord Pas d'accord 62 77 38 17 3 38 23 62 83 97 Jeunes Parents Enseignants Etes-vous d’accord ou pas d’accord avec chacune des affirmations suivantes : ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker Un jeune sur deux pense que les personnes atteintes de maladies mentales sont dangereuses pour leur entourage, plus d’un parent et un enseignant sur trois
  • 22. 22 73 66 17 8 7 2 Le soutien de proches et de personnes de confiance La psychothérapie Les médicaments psychotropes Partir en vacances La méditation ou le yoga L’aide d’un représentant religieux Selon vous, quels sont parmi les suivants les meilleurs moyens d’aider un jeune touché par une maladie mentale ? ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker 72 67 21 7 7 2 75 80 16 2 7 2 Jeunes Parents Enseignants Total supérieur à 100, 2 réponses possibles Le soutien des proches et la psychothérapie sont considérés comme les meilleurs moyens d’aider un jeune touché par une maladie mentale
  • 23. 23 4/ Les parents et les enseignants pensent que l’école a un rôle à jouer en matière de prévention
  • 24. 24 25 6 51 45 21 41 3 8 L’école a un rôle à jouer pour détecter et orienter les jeunes qui souffrent de maladies mentales Les équipes pédagogiques des collèges et lycées sont bien placées pour détecter les jeunes qui souffrent de maladies mentales 24 12 58 37 14 35 4 16 Tout à fait d'accord Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Pas d'accord du tout Parents Enseignants Etes-vous d’accord ou pas d’accord avec chacune des affirmations suivantes : ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker ST D’accord 82% 49% ST D’accord 76% 51% Pour les parents et les enseignants, l’école a un rôle a jouer pour détecter et orienter les jeunes qui souffrent de maladies mentales
  • 25. 25 41 47 10 2 Oui, tout à fait Oui, plutôt Plutôt pas d’accord Pas d’accord du tout Souhaiteriez-vous en savoir davantage sur le repérage des signes de maladie mentale chez les élèves et où les adresser en cas de difficultés ? ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker Enseignants OUI 88% NON 12% Une large majorité d’enseignants souhaite être mieux informée sur la prévention des maladies mentales
  • 26. 26 55 45 23 20 12 3 La désignation d’un professionnel de santé mentale référant pour votre établissement Une formation d’une demi-journée Un site Internet dédié Un livret d’information Un numéro de téléphone où l’on répondrait à vos questions Par un autre moyen Parmi les suivants, quels moyens vous paraissent les mieux adaptés pour vous informer sur le repérage des signes de maladie mentale chez les élèves et où les adresser en cas de difficulté ? Total supérieur à 100, 2 réponses possibles ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker Enseignants La désignation d’un professionnel de santé référant pour l’établissement et la formation sont les deux pistes privilégiées par les enseignants pour mieux prévenir les maladies mentales à l’école
  • 27. 27 5/ Près d’un jeune sur trois prêt à se tourner vers le personnel éducatif pour obtenir une aide psychologique
  • 28. 28 4 28 47 21 Oui, certainement Oui, probablement Non, probablement pas Non, certainement pas Jeunes Si vous ressentiez vous-même un besoin d’aide psychologique, en parleriez-vous à une personne de votre établissement scolaire (professeur, infirmière scolaire, C.P.E, surveillant…) ? Base : Aux élèves/étudiants ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker OUI 32% NON 68% Près d’un jeune sur trois prêt à se tourner vers une personne de son établissement scolaire pour obtenir une aide psychologique
  • 29. 29 73 25 18 11 4 Parce que je ne suis pas suffisamment proche de ces personnes pour leur parler de mes problèmes Parce que ces personnes ne sont pas compétentes dans ce domaine Par peur que cela se sache Par peur d’être jugé Pour d’autres raisons Jeunes Pour quelles raisons principales n’en parleriez-vous pas à une personne de votre établissement scolaire (professeur, infirmière scolaire, C.P.E, surveillant…) ? Base : A ceux qui ne parleraient pas à une personne de leur établissement scolaire Total supérieur à 100, deux réponses possibles ©Ipsos – La santé mentale des jeunes – Pour la Fondation Pierre Deniker Le manque de proximité avec le personnel constitue le principal frein pour parler de troubles de la santé mentale dans l’enceinte scolaire
  • 30. 30 © 2016 IPSOS. ALL RIGHTS RESERVED. This document constitutes the sole and exclusive property of Ipsos. Ipsos retains all copyrights and other rights over, without limitation, Ipsos' trademarks, technologies, methodologies, analyses and know how included or arising out of this document. The addressee of this document undertakes to maintain it confidential and not to disclose all or part of its content to any third party without the prior written consent of Ipsos. The addressee undertakes to use this document solely for its own needs (and the needs of its affiliated companies as the case may be), only for the purpose of evaluating the document for services of Ipsos. No other use is permitted. RETROUVEZ-NOUS www.ipsos.fr facebook.com/ipsos.fr @IpsosFrancevimeo.com/ipsos A PROPOS D’IPSOS Ipsos est le troisième Groupe mondial des études. Avec une présence effective dans 87 pays, il emploie plus de 16 000 salariés et a la capacité de conduire des programmes de recherche dans plus de 100 pays. Créé en 1975, Ipsos est contrôlé et dirigé par des professionnels des études. Ils ont construit un groupe solide autour d’un positionnement unique de multi-spécialistes – Etudes sur les Médias et l’Expression des marques, Recherche Marketing, Etudes pour le Management de la Relation Clients / Employés, Opinion et recherche sociale, Recueil de données sur mobile, internet, face à face et téléphone, traitement et mise à disposition des résultats. Ipsos is listed on Eurolist - NYSE-Euronext. The company is part of the SBF 120 and the Mid-60 index and is eligible for the Deferred Settlement Service (SRD). ISIN code FR0000073298, Reuters ISOS.PA, Bloomberg IPS:FP www.ipsos.com GAME CHANGERS Chez Ipsos, nous sommes passionnément curieux des individus, des marchés, des marques et de la société. Nous aidons nos clients à naviguer plus vite et plus aisément dans un monde en profonde mutation. Nous leur apportons l’inspiration nécessaire à la prise de décisions stratégiques. Nous leur délivrons sécurité, rapidité, simplicité et substance. Nous sommes des Game Changers