© 2015 Ipsos. All rights reserved. Contains Ipsos' Confidential and Proprietary information
and may not be disclosed or re...
APPROCHE MÉTHODOLOGIQUE
©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 20152
ÉCHANTILLON
• 60...
©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 20153
- 1 -
L’IMAGE DE
L’APPRENTISSAGE AUPRÈS
...
63
31
42
25
16
33
46
30
32
30
2
14
15
22
29
2
6
8
15
18
3
5
6
7
Tout à fait d'accord Plutôt d'accord
Plutôt pas d'accord P...
L’IMAGE EST POSITIVE DANS TOUTES LES ENTREPRISES, QUELS QUE
SOIENT LA TAILLE ET LE SECTEUR
• Etes-vous d’accord ou pas d’a...
©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 20156
- 2 -
LES LEVIERS ET LES FREINS
AU RECOU...
LES ENTREPRISES QUI EMBAUCHENT DES APPRENTIS SONT
MINORITAIRES
©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Po...
L’AGRICULTURE, LES SERVICES ET LES TPE ONT MOINS RECOURS À
L’APPRENTISSAGE
8
Secteur Taille de l’entreprise
Agri-
culture
...
41
40
24
54
49
49
4
7
21
1
4
6
Très important Plutôt important
Plutôt pas important Pas du tout important
(nsp)
LA FORMATI...
LA FORMATION EST LA PREMIERE MOTIVATION DANS TOUS
LES SECTEURS D’ACTIVITE
• Pour chacune des raisons suivantes, dites-moi ...
38
31
28
24
26
22
14
6
30
26
27
29
25
27
15
15
14
18
20
17
24
26
32
24
18
19
20
20
21
21
37
31
6
5
10
4
4
2
24
Très import...
LE BTP ET LES TPE SOULIGNENT DAVANTAGE LES
CONTRAINTES ET LA REGLEMENTATION
12
S/t Important .
Secteur Taille de l’entrepr...
SEPT ENTREPRISES SUR DIX N’ENVISAGENT PAS DE PRENDRE
UN APPRENTI DANS LES MOIS QUI VIENNENT
©Ipsos – Les entreprises franç...
LES INTENTIONS D’EMBAUCHE SONT PLUS FAIBLES DANS
L’AGRICULTURE, LE COMMERCE ET LES TPE
14
.
Secteur Taille de l’entreprise...
©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 201515
- 3 -
LES PRIORITES POUR
FAVORISER
L’AP...
72
66
65
53
48
47
46
41
13
20
21
25
24
30
24
32
12
11
12
20
26
20
25
18
3
3
2
2
2
3
5
9
Importante et prioritaire
Importan...
©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 201517
% Important et prioritaire .
Secteur Ta...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les entreprises françaises et l’apprentissage

3 190 vues

Publié le

Les entreprises françaises et l’apprentissage
Ipsos et le MEDEF

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 190
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 931
Actions
Partages
0
Téléchargements
38
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les entreprises françaises et l’apprentissage

  1. 1. © 2015 Ipsos. All rights reserved. Contains Ipsos' Confidential and Proprietary information and may not be disclosed or reproduced without the prior written consent of Ipsos. Les entreprises françaises et l’apprentissage Une enquête Ipsos pour le MEDEF Mars 2015 Contact Ipsos : vincent.dusseaux@ipsos.com
  2. 2. APPROCHE MÉTHODOLOGIQUE ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 20152 ÉCHANTILLON • 601 entreprises d’un salarié et plus. TERRAIN • Du 3 au 11 mars 2015. • Interrogation par téléphone sur le lieu de travail. REDRESSEMENT • Echantillon raisonné sur la taille de l’entreprise et le secteur d’activité. • Pour les résultats d’ensemble chaque catégorie d’entreprise a été ramenée à son poids réel. Ce document a été rédigé selon les standards Qualité d’Ipsos France. Il a été relu et validé par : Vincent DUSSEAUX, Directeur d’études
  3. 3. ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 20153 - 1 - L’IMAGE DE L’APPRENTISSAGE AUPRÈS DES ENTREPRISES
  4. 4. 63 31 42 25 16 33 46 30 32 30 2 14 15 22 29 2 6 8 15 18 3 5 6 7 Tout à fait d'accord Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Pas d'accord du tout (nsp) LES ENTREPRISES ONT UNE BONNE IMAGE DE L’APPRENTISSAGE ET ESTIMENT QUE CES FORMATIONS NE SONT PAS SUFFISAMMENT RECONNUES • Etes-vous d’accord ou pas d’accord avec chacune des affirmations suivantes : les formations en apprentissage… 4 …sont un bon moyen de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes …sont un moyen d’améliorer les performances des entreprises françaises en général …sont trop dévalorisées en France …sont adaptées aux besoins de votre entreprise en particulier …font partie des priorités des pouvoirs publics en matière d’éducation A TOUS ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 2015 S/t D’accord 96 77 72 57 46 S/t Pas d’accord 4 20 23 37 47
  5. 5. L’IMAGE EST POSITIVE DANS TOUTES LES ENTREPRISES, QUELS QUE SOIENT LA TAILLE ET LE SECTEUR • Etes-vous d’accord ou pas d’accord avec chacune des affirmations suivantes : les formations en apprentissage… 5 S/t D’accord . Secteur Taille de l’entreprise Agri- culture Industrie BTP Com- merce Service 1 à 9 salariés 10 à 49 salariés 50 à 249 salariés 250 salariés et + …sont un bon moyen de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes 96 98 97 97 94 96 97 92 95 98 …sont un moyen d’améliorer les performances des entreprises françaises en général 77 77 73 74 79 77 77 75 79 72 …sont trop dévalorisées en France 72 69 70 77 80 68 71 77 78 60 …sont adaptées aux besoins de votre entreprise en particulier 57 56 64 52 60 57 57 61 63 80 …font partie des priorités des pouvoirs publics en matière d’éducation 46 37 57 46 47 44 47 40 46 69 ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 2015 Ensemble
  6. 6. ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 20156 - 2 - LES LEVIERS ET LES FREINS AU RECOURS À L’APPRENTISSAGE
  7. 7. LES ENTREPRISES QUI EMBAUCHENT DES APPRENTIS SONT MINORITAIRES ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 20157 27 15 9 49 Souvent Parfois Rarement Jamais S/t Souvent ou parfois 42% S/t Rarement ou jamais 58% A TOUS • Au cours des 3 dernières années, votre entreprise a-t-elle embauché souvent, parfois, rarement ou jamais des jeunes en contrats d’apprentissage ?
  8. 8. L’AGRICULTURE, LES SERVICES ET LES TPE ONT MOINS RECOURS À L’APPRENTISSAGE 8 Secteur Taille de l’entreprise Agri- culture Indus- trie BTP Com- merce Service 1 à 9 salariés 10 à 49 salariés 50 à 249 salariés 250 salariés et + Souvent 27 5 36 29 31 25 24 40 32 54 Parfois 15 19 18 21 18 11 15 11 31 25 S/t Souvent ou Parfois 42 24 54 50 49 36 39 51 63 79 Rarement 9 19 11 5 9 10 9 12 13 18 Jamais 49 57 35 45 42 54 52 37 24 3 S/t Rarement ou Jamais 58 76 46 50 51 64 61 49 37 21 ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 2015 • Au cours des 3 dernières années, votre entreprise a-t-elle embauché souvent, parfois, rarement ou jamais des jeunes en contrats d’apprentissage ? Ensemble
  9. 9. 41 40 24 54 49 49 4 7 21 1 4 6 Très important Plutôt important Plutôt pas important Pas du tout important (nsp) LA FORMATION EST LA PRINCIPALE RAISON QUI MOTIVE LES ENTREPRISES A ACCUEILLIR DES APPRENTIS • Pour chacune des raisons suivantes, dites-moi si elle joue un rôle très, plutôt, plutôt pas ou pas du tout important dans le fait que votre entreprise ait recours à l’apprentissage. 9 Parce que c’est une manière d’aider les jeunes en leur apprenant un métier Parce que c’est une manière de former et de tester un jeune avant de l’embaucher Parce que les formations en apprentissage correspondent aux besoins de mon entreprise AUX ENTREPRISES QUI ONT RECOURS A L’APPRENTISSAGE ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 2015 S/t Important 95 89 73
  10. 10. LA FORMATION EST LA PREMIERE MOTIVATION DANS TOUS LES SECTEURS D’ACTIVITE • Pour chacune des raisons suivantes, dites-moi si elle joue un rôle très, plutôt, plutôt pas ou pas du tout important dans le fait que votre entreprise ait recours à l’apprentissage. 10 AUX ENTREPRISES QUI ONT RECOURS A L’APPRENTISSAGE ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 2015 S/t Important Secteur Taille de l’entreprise Agri- culture Indus- trie BTP Com- merce Service 1 à 9 salariés 10 à 49 salariés 50 à 249 salariés 250 salariés et + Parce que c’est une manière d’aider les jeunes en leur apprenant un métier 95 90 99 98 89 95 95 94 89 78 Parce que c’est une manière de former et de tester un jeune avant de l’embaucher 89 98 85 82 85 92 90 81 94 77 Parce que les formations en apprentissage correspondent aux besoins de mon entreprise 73 81 69 58 76 77 73 73 68 83 Ensemble
  11. 11. 38 31 28 24 26 22 14 6 30 26 27 29 25 27 15 15 14 18 20 17 24 26 32 24 18 19 20 20 21 21 37 31 6 5 10 4 4 2 24 Très important Plutôt important Plutôt pas important Pas du tout important (nsp) AU DELA DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, LES ENTREPRISES POINTENT D’AUTRES FREINS A L’EMBAUCHE • Pour chacune des raisons suivantes, dites-moi si elle joue un rôle très, plutôt, plutôt pas ou pas du tout important dans le fait que votre entreprise n’ait pas davantage recours à l’apprentissage. 11 Parce que la conjoncture économique ne permet pas d’embaucher davantage Parce que la règlementation relative à la protection des jeunes travailleurs est mal adaptée Parce que les contraintes administratives liées à l’apprentissage sont trop lourdes Parce que les aides et crédits d’impôts pour l’embauche d’apprentis ont été diminuées Parce que l’organisation de la formation n’est pas adaptée au rythme de mon entreprise Parce que les formations en apprentissage ne correspondent pas aux besoins de mon entreprise Parce que la formation n’est pas proposée à proximité de mon entreprise Parce que les contrats aidés sont plus intéressants que les contrats d’apprentissage AUX ENTREPRISES QUI N’ONT PAS SOUVENT RECOURS A L’APPRENTISSAGE ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 2015 S/t Important 68 57 55 53 51 49 29 21
  12. 12. LE BTP ET LES TPE SOULIGNENT DAVANTAGE LES CONTRAINTES ET LA REGLEMENTATION 12 S/t Important . Secteur Taille de l’entreprise Agri- culture Indus- trie BTP Com- merce Service 1 à 9 salariés 10 à 49 salariés 50 à 249 salariés 250 salariés et + La conjoncture économique ne permet pas d’embaucher/d’embaucher davantage 68 73 76 78 70 62 68 66 56 39 La règlementation relative à la protection des jeunes travailleurs est mal adaptée 57 83 49 75 42 54 57 54 48 22 Les contraintes administratives liées à l’apprentissage sont trop lourdes 55 79 59 75 59 44 56 45 54 35 Les aides et crédits d’impôts pour l’embauche d’apprentis ont été diminuées 53 60 68 61 45 50 54 44 47 39 L’organisation de la formation n’est pas adaptée au rythme de mon entreprise 51 49 45 48 55 51 50 57 51 59 Les formations en apprentissage ne correspondent pas aux besoins de mon entreprise 49 35 46 57 44 50 48 55 56 49 La formation n’est pas proposée à proximité de mon entreprise 29 27 37 29 29 27 28 29 31 16 Les contrats aidés sont plus intéressants que les contrats d’apprentissage 21 41 7 20 20 20 21 17 25 12 ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 2015 • Pour chacune des raisons suivantes, dites-moi si elle joue un rôle très, plutôt, plutôt pas ou pas du tout important dans le fait que votre entreprise n’ait pas davantage recours à l’apprentissage. Parce que… AUX ENTREPRISES QUI N’ONT PAS SOUVENT RECOURS A L’APPRENTISSAGE Ensemble
  13. 13. SEPT ENTREPRISES SUR DIX N’ENVISAGENT PAS DE PRENDRE UN APPRENTI DANS LES MOIS QUI VIENNENT ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 201513 14 13 31 40 2 Oui, certainement Oui, probablement Non, probablement pas Non, certainement pas (nsp) S/t Oui 27% S/t Non 71% A TOUS • Pensez-vous embaucher un ou des jeunes en contrat d’apprentissage dans votre entreprise au cours des 12 prochains mois ?
  14. 14. LES INTENTIONS D’EMBAUCHE SONT PLUS FAIBLES DANS L’AGRICULTURE, LE COMMERCE ET LES TPE 14 . Secteur Taille de l’entreprise Agri- culture Indus- trie BTP Com- merce Service 1 à 9 salariés 10 à 49 salariés 50 à 249 salariés 250 salariés et + Oui certainement 14 2 18 16 14 13 13 17 20 44 Oui probablement 13 11 17 13 11 15 12 19 26 40 S/t Oui 27 13 35 28 25 28 25 36 46 84 Non probablement 31 39 19 30 35 31 32 28 38 16 Non certainement pas 40 47 43 42 39 39 41 35 15 - S/t Non 71 86 62 72 74 70 73 63 53 16 ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 2015 • Pensez-vous embaucher un ou des jeunes en contrat d’apprentissage dans votre entreprise au cours des 12 prochains mois ? Ensemble
  15. 15. ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 201515 - 3 - LES PRIORITES POUR FAVORISER L’APPRENTISSAGE
  16. 16. 72 66 65 53 48 47 46 41 13 20 21 25 24 30 24 32 12 11 12 20 26 20 25 18 3 3 2 2 2 3 5 9 Importante et prioritaire Importante mais pas prioritaire Secondaire (nsp) POUR LES ENTREPRISES, LE SYSTÈME D’ORIENTATION, LE CONTENU DES DIPLÔMES ET LES DÉMARCHES ADMINISTRATIVES SONT LES POINTS SUR LESQUELS IL FAUT AGIR EN PRIORITÉ • Pour chacune des propositions suivantes, dites-moi si elle est selon vous importante et prioritaire, importante mais pas prioritaire ou secondaire pour favoriser l’apprentissage en France ? 16 Remettre à plat le système d’orientation scolaire des élèves Alléger les démarches administratives et les règles qui encadrent l’apprentissage en entreprise Adapter les contenus des diplômes professionnels aux besoins des entreprises Pouvoir rompre le contrat d’apprentissage plus facilement au-delà des deux mois de la période d’essai Pouvoir embaucher un apprenti à tout moment de l’année en fonction du besoin de l’entreprise Renforcer le rôle des maîtres d’apprentissage dans le déroulement de la formation Donner plus de liberté aux entreprises dans l’utilisation de la taxe d’apprentissage Donner aux entreprises la possibilité de décider de l’offre des formations en région A TOUS ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 2015 S/t Importante 85 86 86 78 72 77 70 73
  17. 17. ©Ipsos – Les entreprises françaises et l’apprentissage – Pour le MEDEF Mars 201517 % Important et prioritaire . Secteur Taille de l’entreprise Agri- culture Indus- trie BTP Com- merce Service 1 à 9 sal. 10 à 49 sal. 50 à 249 sal. 250 sal. et + Remettre à plat le système d’orientation scolaire des élèves 72 55 79 69 76 72 73 68 68 66 Alléger les démarches administratives et les règles qui encadrent l’apprentissage en entreprise 66 77 71 74 71 59 67 59 58 58 Adapter les contenus des diplômes professionnels aux besoins des entreprises 65 65 66 60 75 61 63 72 78 72 Pouvoir rompre le contrat d’apprentissage plus facilement au-delà des deux mois de la période d’essai 53 50 49 63 58 49 53 50 46 39 Pouvoir embaucher un apprenti à tout moment de l’année en fonction du besoin de l’entreprise 48 48 47 42 47 51 50 38 52 24 Renforcer le rôle des maîtres d’apprentissage dans le déroulement de la formation 47 48 41 51 44 48 49 40 37 30 Donner plus de liberté aux entreprises dans l’utilisation de la taxe d’apprentissage 46 48 50 52 42 45 47 40 46 40 Donner aux entreprises la possibilité de décider de l’offre des formations en région 41 31 50 41 40 40 42 34 42 39 CES PRIORITÉS SONT PARTAGÉES PAR L’ENSEMBLE DES ENTREPRISES • Pour chacune des propositions suivantes, dites-moi si elle est selon vous importante et prioritaire, importante mais pas prioritaire ou secondaire pour favoriser l’apprentissage en France ? Ensemble

×